anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1ach'ariy ou wahabiy ? le Sam 6 Juil - 19:23

noor13 


Habitué
Habitué
Quel croyance avez vous ? en sachant que tout les deux se revendiquent d'avoir la croyance des pieux predecesseurs (salafs).

Voir le profil de l'utilisateur

2Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Sam 6 Juil - 19:42

Wayell 


Résident
Résident
Salam,

Ni l'un, ni l'autre pour mon cas. Cependant, je suis un adepte du Tawhid, du Yaqin et du Tawakkul qui sont les bases doctrinales de notre Belle Religion.

Voir le profil de l'utilisateur

3Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Sam 6 Juil - 19:57

Tumadir 


Averti
Averti
Salam;

ces deux courants sont nés plusieurs années après la mort de deux hommes qui sont apparemment très pieux dont les noms sont à l'origine des appellations ouahabiya et ash'aaria. ni Ibn AbdelOuahab ni el-Ash'ari n'avaient pensé à créer ces courants. et je dirai, que ma croyance c'est celle de Mouhammed Ibn AbdelOuahab qui avait pour but de faire revivre la sounna et d'el-Ashaari qui s'est repenti du mutazilisme.



Dernière édition par Amat Allah le Dim 7 Juil - 10:42, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

4Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Sam 6 Juil - 21:50

wahhabi

Voir le profil de l'utilisateur

5Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 0:51

Yassine 


Vétéran
Vétéran
C'est pas un match. D'ailleurs le Wahhabisme ne veut absolument rien dire car la Cheikh Muhammad Ibn AbdelWahhab que Dieu lui accorde Miséricorde était un Hanbalite, si on voulait dire Salafiste c'est ok. Pour ce que du Achaarisme, là aussi si on parle des premiers Achaarites c'est une chose et des derniers on est une autres. Principalement la divergence est dans l’interprétation des Noms et des Attributs de Dieu. Mais ce qu'on constate dernièrement c'est que les Achaarites ont suivi le chemin des Soufis est se sont laïcisé dans leur généralité sauf exception.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

6Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 2:37

noor13 


Habitué
Habitué
Cheikh Mohamed ibn abdel wahhab était hanbalite oui, les ash´ari allahou'alam ont toujours la même croyance. le tawassul est l'une des plus grandes divergences qui existe entre ces deux doctrines, qu'est ce que vous en penser ?

Voir le profil de l'utilisateur

7Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 8:33

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Le (faux) Tawassul, je pense aussi mais je suis pas sûr pour les Achaarites.

D'ailleurs je ne sais pas pourquoi, mais tu trouves jamais un Achaarite qui ne soit pas Soufi.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

8Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 9:43

noor13 


Habitué
Habitué
Les soufis sont des acha'ri mais pas tout les achari sont soudure exemple les savant d al azhar sont en ma connaissance tous achariy.

Voir le profil de l'utilisateur

9Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 10:40

Tumadir 


Averti
Averti
que veux-tu dire par "soudure" ? est-ce une erreur ?

Voir le profil de l'utilisateur

10Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 12:20

noor13 


Habitué
Habitué
Amat Allah a écrit:que veux-tu dire par "soudure" ? est-ce une erreur ?

Soufi cetait LOL le dictionnaire de mon tel ne connaissait pas le mot.

Voir le profil de l'utilisateur

11Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 12:46

Wayell 


Résident
Résident
@Yassine a écrit: D'ailleurs le Wahhabisme ne veut absolument rien dire car la Cheikh Muhammad Ibn AbdelWahhab que Dieu lui accorde Miséricorde était un Hanbalite, si on voulait dire Salafiste c'est ok.

Salam,

Effectivement, le salafisme et le wahhabisme sont différent et se réclament de la même école hanbalite, fondée par l'Imam Ahmad Ibn Hanbal (164-241 A.H). Elle est pratiquement née du conflit qui a opposé Ibn Hanbal aux Mu'tazilites (rationalistes hellénisants passablement intolérants) et aux autorités politiques qui soutenaient alors les Mu'tazilites. La réputation d'Ibn Hanbal s'est forgée durant ces événements au cours desquels il fut persécuté et emprisonné sans jamais se renier. L'Imâm Ibn Hanbal est considéré par un grand nombre d’oulémas comme un traditionaliste (homme de hadîths) plutôt qu’un juriste. Ibn Hanbal n'était pas d'accord avec son maître Ash-shâfi‘î pour ce qui est de l'utilisation de l’opinion personnelle. Il a primé le hadîth du prophète auquel il a dévoué un recueil appelé « al musnad » et qui comprend environ 40.000 hadîths. Cette école adopte l’interprétation apparente (Zâhir) du Coran et de la sunna et rejette le raisonnement par analogie sauf dans des cas rares. Ibn Hanbal se méfiait donc du ra'y (opinion personnelle) et du qiyâs (analogie), car, selon lui, ils avaient ouvert la porte à l'hérésie mu'tazilite, source d'innovations pécheresses et de division de la communauté. Cette école se développa et ses missionnaires apportèrent leur madhhab dans des contrées lointaines, notamment dans le nord de l'Iran où allait naître le Sheikh Abd al-Qâdir al Jilânî (mort en 1166 ap. J.-C.), grand organisateur du soufisme confrérique. Un siècle plus tard naissait le théologien Ibn Taymiyya (mort en 727 H.: 1328 ap. J.-C.). Ibn Taymiyya et son disciple Ibn Al-Qayyim étaient les principaux défenseurs de cette école. L'approche d'Ibn Taymiyya est sensiblement différente de celle du fondateur Ibn Hanbal. Ibn Taymiyya a fait beaucoup de travaux juridiques autour de l'école hanbalite et a eu des positions radicales par rapport à certains sujets (Ex: sa fatwa connue sur l'interdiction de voyager spécialement pour la visite de la tombe du Prophète : alors que plusieurs Hadîth incitent à cette visite : entre autre : le hadith "Quiconque visite ma tombe, mon intercession lui sera garantie" (Man zâra qabrî wajabat lahou shafâ'atî) qui est une narration juste [hasan]). Il va donner naissance à ce que certains historiens appelleront : la Salafiyya (salafisme) At-taymiyya. A cause de sa rigueur méthodologique et sa restriction de l’ijtihâd (effort juridique), l’école de l’Imâm Ahmad, bien qu'authentique (comme les trois autres écoles), n’a pas connu une grande expansion si ce n’est après son adoption par le Royaume d’Arabie Saoudite: un hanbalisme réformé entièrement exotériste (donc différent de l'école hanbalite de base) va régner ensuite en Arabie, se radicalisant de plus en plus et excluant l'Ijtihâd et tout compromis avec la modernité: ce qui va être appelé le salafisme Wahhabite (du à Muhammad Ibn 'Abdel Wahhâb) qui s'est renforcé encore plus après la chute du Califat ottoman et grâce au pétro dollar.

Ach3ariy, wahabiy, souffis, sont tous souniyine en terme général (on ne parle pas de ceux qui s'égarent par la conjecture et la controverse engendrant polémiques et divisions). Ceci est important de le dire pour ne pas attribuer à des mouslims qui se réclament de ces courants des inepties doctrinales qu'ils rejettent.

Dieu Est le Plus Savant.

Wa 3alaykom as-salam.

Voir le profil de l'utilisateur

12Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 15:57

Les déviances, égarements, mécréances et hérésies des Ach'arites

بسم الله الرحمن الرحيم 
Au nom d'Allah, le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux 

Assurément, la louange est à Allah, nous Le louons et Lui demandons aide et pardon; c'est en Allah que nous cherchons protection contre les vices de nos âmes, ainsi que les méfaits de nos actes. Celui qu'Allah guide, nul ne peut l'égarer. Quant à celui qu' Il égare, nul ne peut le guider. Et je témoigne qu'il n'y a de divinité (digne d'être adoré) autre qu'Allah, Seul et sans associé, et je témoigne que Mouhammad est Son serviteur et Messager. La meilleure des paroles est la parole d'Allah, la meilleure des Guidées est la Guidée de Mouhammad, et la pire des choses est celle qui est inventée, et toute chose nouvellement inventé (dans la Religion) est une innovation et toute innovation est un égarement et tout égarement mène au Feu. 
Beaucoup de gens s'imaginent que les Ach'arites et leurs semblables parmi les Matouridites n'ont dévié que dans la conception des attributs d'Allah, or c'est loin d'être l'unique égarement chez eux. En effet, ils ont de graves défaillances sur beaucoup d'autres points de la croyance ('aqida) qu'un grand nombre de personne ignore. Nous avons exposé leurs principales déviances de manière succincte afin d'informer les musulmans des égarements gravissimes que propagent les Ach'arites. Voici le sommaire des égarements et déviances des Ach'arites et de leurs semblables parmi les Matouridites. 
1/ Ils acceptent certains attributs divins et renient le reste en faisant le ta'wil ou le tafwidh. Ainsi, au niveau de la conception des nom et attributs divins, il rejoignent la croyance des Jahmites et des Mou'tazilites. Concernant les seuls attributs qu'ils affirment, il est à noter qu'ils les affirment uniquement par la voie de la raison et non pas en référence au Coran et à la Sounna ! Le Tawhid (unicité d'Allah) des ach'arites est en fait un amas de philosophie et de concepts étrangers et inconnus des premières générations bénies de l'Islam ( les Pieux prédécesseurs). Le Tawhid des Ach'arites n'est rien d'autre que celui d'Aristote (philosophe grec) et qui a pour conséquence de dépouiller Allah de tout attribut et de tout acte. Les premiers Jahmites avaient établi des thèses purement rationnelles en s'inspirant des "Dix Catégories d'Aristote" dans le but de contrer les (philosophes) athées. Mais ces thèses ne pouvaient être fiables et cohérentes qu'en dépouillant Allah de tout nom, attribut et acte. Ces thèses seront repris par les mou'tazilites qui vont les bifurquer en prouvant rationnellement qu'Allah peut néanmoins avoir des noms mais pas d'attributs. Ibn Koullâb reprendra ultérieusement les thèses mou'tazilites en les bifurquant également à sa manière et il en sera de même pour les ach'arites. Rappelons qu'Abou Al-Hasan Al-Ach'ari avait pris son credo d'Ibn Koullâb avant de se repentir et de revenir au sunnisme orthodoxe. 
2/Ils affirment indirectement que le Coran n'est pas la parole d'Allah. En effet, les Ach'arites professent que le Coran est crée comme les Mou'tazilites mais d'une manière plus subtile par l'utilisation de l'hérésie inventée par Ibn Koullab connue sous le nom de " kalâm nafsi " (la parole interne). Les Ach'arites et les Mou'tazilites divergent quant à la définition de la nature de la Parole d'Allah mais convergent parfaitement qaunt aux conséquences de cette définition. Ils renient le fait qu'Allah a parlé au Prophète Moise de vive voix. Il est même prouvé que les Ach'arites pratiquent la taqiya (dissimulation) comme les chiites en ce qui concerne cette question dogmatique. 
3/Ils définissent la Foi (al-imane) comme étant exclusivement la reconnaissance du cœur. Par suite, ils rejoignent la croyance de la secte des mourjites (mourji'a) qui considère que les actes ne rentrent pas dans la définition de la Foi. Les ach'arites sont de purs mourjites. En effet, ces derniers professent que la mécréance de l'acte ne peut avoir lieu qu'avec une conviction du coeur, ce qui est contradiction manifeste avec la croyance des Pieux prédécesseurs (as-salaf as-sâlih). 
4/En se basant sur leur définition de la foi, ils ne considèrent pas que l’Unicité de la divinité compte parmi les branches de l’Unicité d'Allah (Tawhid). Le Tawhid selon eux, consiste à dire qu’Allah est Unique dans Son Essence sans ne faire aucun partage, Unique dans Ses Actions sans avoir aucun associé, et Unique dans Ses Attributs sans avoir aucun égal. Cette définition ne fait nullement mention de l’Unicité de la divinité. C’est pourquoi,de manière générale, les sociétés Ach'arites sont contaminés par l'associationnisme (chirk) et sont laxistes vis-à-vis de ce dernier. 
5/En se basant également sur leur définition de la foi, ils ne considèrent pas que l’attachement à la Sounna du Prophète (salla llahou 'alayhi wa sallam) entre dans sa définition. Selon eux, la foi au Prophète (salla llahou 'alayhi wa sallam) se limite à approuver ses enseignements. C’est pourquoi, dans les sociétés Ach'arites, les innovations hérétiques abondent à profusion comme le tawasoul par le degré du Prophète ou encore le mawloud nabawi (célébration de la naissance du Prophète). 
6/Ils ont une conception erronée du destin et ils rejoignent dans une certaine mesure la secte des Jabriyya qui prétend que l'homme n'a aucune volonté sur ses actes et qu'il les contraint de les subir. 
7/Il contredisent les Pieux prédécesseurs (As-Salaf As-Salih) sur la question de la vision d'Allah le Jour de la Résurrection. Ils soutiennent en effet qu'Il pourra être vu sans qu'Il ne soit dans un endroit quelconque. 
8/Ils rejettent sans vergogne le hadith ahad. Ainsi les ach'arites rejettent une partie de la Sounna authentique. 
9/La plupart des Ach'arites sont bercés dans les déviances et hérésies du soufisme (tassawouf) et beaucoup d'entre eux considèrent Ibn 'Arabi comme étant « le plus grand Shaykh » alors que ce dernier professaient clairement la croyance du panthéisme et beaucoup d'autres mécréances claires. 
10/Ils exècrent les grands savants sunnites comme l'imam Ibn Batta, le Shaykh de l'Islam Ibn Taymiyya, l'imam malikite Ibn Abd Al-Barr, l'imam hanbalite Ibn Qoudama Al-Maqdissi, l'imam hanafite Ibn Abi Al-'Izz, Ibn Hazm, l'imam de la Sounna Al-Barbahâri, l'imam Ibn Qayyim Al-Jawziyya, l'imam Mouhammad Ibn Abd Al-Wahhâb, l'imam Al-Lâlakâ'î, l'imam Adh-Dhahabi et tant d'autres parmi les anciens et les contemporains. 
11/Afin de discréditer les sunnites , ils utilisent des sobriquets injurieux comme le terme « wahhabisme » largement véhiculé par les médias sionistes, les chiites rawafidh, les sectes non-sunnites et par les ennemis de l'Islam en général. Tout comme les Jahmites (al-jahmiyya), ils taxent les sunnites (Ahl As-Sounna) d'être des "anthropomorphistes". Il est à noter que les ach'arites-matouridites taxent toute personne qui contredit leur doctrine de "wahhabite" quand bien même cette personne n'a aucun lien avec l'imam Mouhammad Ibn Abd Al-Wahhab ! Les plus stupides d'entre eux vous diront qu'Ibn Taymiyya était "wahhabite" ! No comment ! 
12/Ils mentent sur certains savants de l'Islam en prétextant que ces derniers ont été Ach'arites comme les imams An-Nawâwi, Ibn Hajar Al-Asqalâni ou encore Al-Qourtoubi pour ne citer qu'eux. Il y a une différence entre embrasser les bases fondamentales de la doctrine ach'arite de manière intégrale et tomber dans quelques unes de leurs ambiguités. On ne peut pas taxer une personne d'être ce qu'il n'est pas surtout si il ne s'est pas défini de la sorte. Afin de tromper les gens et de faire croire que leur croyance était celle de beaucoup de savants, les ach'arites mettent dans leurs rangs tous ceux qui avaient ne seraient ce qu'une seule de leurs ambiguités. Les ach'arites font preuve d'un manque d'honnêteté intellectuel. Les plus stupides d'entre eux vous diront qu'Al-Boukhâri était ach'arite ! No comment ! 
13/Ils refusent d'accepter que certains de leurs savants aient pu se repentir de la croyance Ach'arite à commencer par le fondateur de leur secte Abou Al-Hassan Al-Ach'ari, ainsi que d'autres comme Al-Jouhayni, Abou Hamid Al-Ghazali, Fakh Ad-Dine Ar-Razi, etc. 
14/Leur seule référence dans le domaine du divin et de la prophétie, c’est la raison. Ils classent le domaine de la croyance en trois chapitres : le divin, la prophétie, et les paroles scripturaires. Ils entendent par paroles scripturaires, toutes les questions en relation avec l’eschatologie musulmane telle que la Résurrection, le grand Rassemblement des hommes, l’Enfer, le Paradis, etc. ils nomment ce chapitre ainsi, car c’est le seul domaine où ils s’inspirent des textes sacrés. Pour ce qui concerne le divin, et la prophétie, ils s’en remettent uniquement à la raison. Ainsi ils sont imprégnés d'une science dite du Kalam. Cette dernière est la science de la théologie scolastique. Le terme « Kalâm » est surtout utilisé par les théologiens scolastiques tels que les Mou'tazilites et les Ach'arites et ceux qui suivent leur chemin. En réalité, c'est une innovation rejetée et inacceptable car elle consiste à parler d'Allah sans connaissance et contredit la manière des Pieux prédécesseurs dans l'établissement des dogmes. Le Kalâm consiste à chercher à percer les mystères qui sont liés au divin uniquement par la raison et au détriment de la Révélation, ce qui est un égarement évident. 
15/Ils renient l'élévation d'Allah au dessus de Son Trône, au dessus de Ses créatures, comme c'est clairement mentionné dans le Coran et la Sounna authentique. Pourtant les ach'arites primitifs (comme Al-Baqillâni ou encore Ibn Fourak) ne reniaient pas cela. Les ach'arites contemporains sont encore plus égarés que leurs prédécesseurs. La vérité est que les ach'arites de nos jours sont plutôt des jahmites-mou'tazilites. 
16/Ils professent que l'homme doit obligatoirement chercher à connaître son Seigneur via la spéculation et l'inférence (concepts philosophiques) et considèrent que le suivi aveugle de la croyance authentique est de la mécréance !! En effet, les ach'arites professent que le taqlid (le suivi, l'imitation) au niveau de la croyance ('aqîda) est invalide quand bien même cette croyance serait authentique.

Voir le profil de l'utilisateur

13Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 18:02

noor13 


Habitué
Habitué
@Wayell a écrit:
@Yassine a écrit: D'ailleurs le Wahhabisme ne veut absolument rien dire car la Cheikh Muhammad Ibn AbdelWahhab que Dieu lui accorde Miséricorde était un Hanbalite, si on voulait dire Salafiste c'est ok.

Salam,

Effectivement, le salafisme et le wahhabisme sont différent et se réclament de la même école hanbalite, fondée par l'Imam Ahmad Ibn Hanbal (164-241 A.H). Elle est pratiquement née du conflit qui a opposé Ibn Hanbal aux Mu'tazilites (rationalistes hellénisants passablement intolérants) et aux autorités politiques qui soutenaient alors les Mu'tazilites. La réputation d'Ibn Hanbal s'est forgée durant ces événements au cours desquels il fut persécuté et emprisonné sans jamais se renier. L'Imâm Ibn Hanbal est considéré par un grand nombre d’oulémas comme un traditionaliste (homme de hadîths) plutôt qu’un juriste. Ibn Hanbal n'était pas d'accord avec son maître Ash-shâfi‘î pour ce qui est de l'utilisation de l’opinion personnelle. Il a primé le hadîth du prophète auquel il a dévoué un recueil appelé « al musnad » et qui comprend environ 40.000 hadîths. Cette école adopte l’interprétation apparente (Zâhir) du Coran et de la sunna et rejette le raisonnement par analogie sauf dans des cas rares. Ibn Hanbal se méfiait donc du ra'y (opinion personnelle) et du qiyâs (analogie), car, selon lui, ils avaient ouvert la porte à l'hérésie mu'tazilite, source d'innovations pécheresses et de division de la communauté. Cette école se développa et ses missionnaires apportèrent leur madhhab dans des contrées lointaines, notamment dans le nord de l'Iran où allait naître le Sheikh Abd al-Qâdir al Jilânî (mort en 1166 ap. J.-C.), grand organisateur du soufisme confrérique. Un siècle plus tard naissait le théologien Ibn Taymiyya (mort en 727 H.: 1328 ap. J.-C.). Ibn Taymiyya et son disciple Ibn Al-Qayyim étaient les principaux défenseurs de cette école. L'approche d'Ibn Taymiyya est sensiblement différente de celle du fondateur Ibn Hanbal. Ibn Taymiyya a fait beaucoup de travaux juridiques autour de l'école hanbalite et a eu des positions radicales par rapport à certains sujets (Ex: sa fatwa connue sur l'interdiction de voyager spécialement pour la visite de la tombe du Prophète : alors que plusieurs Hadîth incitent à cette visite : entre autre : le hadith "Quiconque visite ma tombe, mon intercession lui sera garantie" (Man zâra qabrî wajabat lahou shafâ'atî) qui est une narration juste [hasan]). Il va donner naissance à ce que certains historiens appelleront : la Salafiyya (salafisme) At-taymiyya. A cause de sa rigueur méthodologique et sa restriction de l’ijtihâd (effort juridique), l’école de l’Imâm Ahmad, bien qu'authentique (comme les trois autres écoles), n’a pas connu une grande expansion si ce n’est après son adoption par le Royaume d’Arabie Saoudite: un hanbalisme réformé entièrement exotériste (donc différent de l'école hanbalite de base) va régner ensuite en Arabie, se radicalisant de plus en plus et excluant l'Ijtihâd et tout compromis avec la modernité: ce qui va être appelé le salafisme Wahhabite (du à Muhammad Ibn 'Abdel Wahhâb) qui s'est renforcé encore plus après la chute du Califat ottoman et grâce au pétro dollar.

Ach3ariy, wahabiy, souffis, sont tous souniyine en terme général (on ne parle pas de ceux qui s'égarent par la conjecture et la controverse engendrant polémiques et divisions). Ceci est important de le dire pour ne pas

attribuer à des mouslims qui se réclament de ces courants des inepties doctrinales qu'ils rejettent.

Dieu Est le Plus Savant.


Wa 3alaykom as-salam.
Voilà une réflexion réaliste et intelligente barakallahou fik. Le genre de réflexion qui prône a la reconciliation de l'élite musulmane.

Voir le profil de l'utilisateur

14Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 18:18

voila le manhaj authentique

 

Voir le profil de l'utilisateur

15Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 19:12

noor13 


Habitué
Habitué
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:voila le manhaj authentique

 

T'es bizarre akhi... caricature voulu par tes maitres.

Voir le profil de l'utilisateur

16Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 20:10

je vois pas ce qui est bizzare..

Voir le profil de l'utilisateur

17Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 20:14

Wayell 


Résident
Résident
qu'un salafi porte des produits de manufacture occidentale ^^

des baskettes nike par exemple lol

Voir le profil de l'utilisateur

18Re: ach'ariy ou wahabiy ? le Dim 7 Juil - 20:15

Wayell 


Résident
Résident
@noor13 a écrit: barakallahou fik

Wa fika Barakatou Allah.

Voir le profil de l'utilisateur

19Re: ach'ariy ou wahabiy ? Aujourd'hui à 7:03

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum