Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 0:41

Tumadir 


Averti
Averti
Salam;

après avoir vu deux épisodes du témoignage de Médani Mezrag sur la télévision algérienne echourouk, je me suis posée une question:

le djihad était-il (est-il légitime) en Algérie ?
--

N.B. parlant de la révolution des islamistes contre les autorités algériennes.

Voir le profil de l'utilisateur

2Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 11:38

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
Amat Allah a écrit:Salam;

après avoir vu deux épisodes du témoignage de Médani Mezrag sur la télévision algérienne echourouk, je me suis posée une question:

le djihad était-il (est-il légitime) en Algérie ?
--

N.B. parlant de la révolution des islamistes contre les autorités algériennes.
Wahaliki salam ,

Tout dépend de quelle école on est adepte , si tu poses cette question à un salafiste il te répondra que dans tout les cas de figure il est harame de prendre les armes et de se rebellé contre les gouvernants cela équivaut à dire statu quo ad vitam aeternam .

Ta question est très complexe , à mon humble avis ca à était une erreur , à l’époque le terrain était propice pour répandre les valeurs de l’islam dans la société algérienne , même les autorités étaient conciliantes
Pour des raison géostratégique la France ni les pays voisin n’étaient  prêt à accepté un changement de régime dans un  pays pivot comme l’Algérie qui représente la clé de voute dans cette région, un régime qui menacé explicitement leurs intérêts .

L’équilibre des forces lorsqu’il ne penche pas d’un coté  c’est la porte ouverte à des annés de sang et d'atrocités , la porte ouverte à des acteurs nationaux et étrangers qui infiltre  , sème la discorde , la désinformation , la propagande , tous les moyens sont bon .

Voir le profil de l'utilisateur

3Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 13:17

Amat Allah a écrit:Salam;

après avoir vu deux épisodes du témoignage de Médani Mezrag sur la télévision algérienne echourouk, je me suis posée une question:

le djihad était-il (est-il légitime) en Algérie ?
--

N.B. parlant de la révolution des islamistes contre les autorités algériennes.

 waleyki salam

t'as 2 cas soit tu consideres le regime democratique algerien comme musulman donc il est illegitime de sortir contre lui voire obligatoiresoit c'est regime mecreant puisqu'il est democratique et c'est legitime de sortir contre lui.quel cas tu choisi?

Voir le profil de l'utilisateur

4Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 15:28

mirtelle32 


Habitué
Habitué
c'est pas à nous de légitimiser le djihad,c'est les oulémas qui ont beaucoup plus de science que nous,c'est eux qui peuvent appeler au djihad.
De plus en Algérie,ils ont tué le peuple,des femmes,des bébés,des vieillards,ceux sont des laches ceux qui ont fait ça.

Voir le profil de l'utilisateur

5Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 15:58

@mirtelle32 a écrit:c'est pas à nous de légitimiser le djihad,c'est les oulémas qui ont beaucoup plus de science que nous,c'est eux qui peuvent appeler au djihad.
De plus en Algérie,ils ont tué le peuple,des femmes,des bébés,des vieillards,ceux sont des laches ceux qui ont fait ça.

 les oulemas?quels oulemas exactement?ceux qui ont vendu leur science et travaille pour le gouvernement ou les mosque et comites controles des gouverneurs apostat?loool.ne sais-tu pas qu'il entront en prison s'il legitime cela?crois-tu vraiment que ces pourritures le legitimeront?
et ''De plus en Algérie,ils ont tué le peuple,des femmes,des bébés,des vieillards,ceux sont des laches ceux qui ont fait ça.''.lool
ou t'as vu ca soubhana'Allah!ds les medias controles par le gouvernements?pas etonant!

Voir le profil de l'utilisateur

6Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 19:03

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
Amat Allah a écrit:Salam;

après avoir vu deux épisodes du témoignage de Médani Mezrag sur la télévision algérienne echourouk, je me suis posée une question:

le djihad était-il (est-il légitime) en Algérie ?
--

N.B. parlant de la révolution des islamistes contre les autorités algériennes.

 waleyki salam

t'as 2 cas soit tu consideres le regime democratique algerien comme musulman donc il est illegitime de sortir contre lui voire obligatoiresoit c'est regime mecreant puisqu'il est democratique et c'est legitime de sortir contre lui.quel cas tu choisi?
c'est pour ça que j'ai posé la question

Voir le profil de l'utilisateur

7Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 19:44

Tumadir 


Averti
Averti
@mirtelle32 a écrit:c'est pas à nous de légitimiser le djihad,c'est les oulémas qui ont beaucoup plus de science que nous,c'est eux qui peuvent appeler au djihad.
De plus en Algérie,ils ont tué le peuple,des femmes,des bébés,des vieillards,ceux sont des laches ceux qui ont fait ça.
ce n'est pas une réponse valable, pourquoi ne pas apprendre nous-mêmes notre religion et ne pas tout remettre "par paresse" aux oulémas qui eux peuvent se tromper ? qui sont les oulémas sinon que des personnes qui ont bien étudié le Coran et les hadiths ? ne pouvons-nous pas lire le Coran et les hadiths pour mieux comprendre par nous-mêmes et attendre par la suite "la décision" du chef de la révolution ?

Voir le profil de l'utilisateur

8Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 20:23

Amat Allah a écrit:
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
Amat Allah a écrit:Salam;

après avoir vu deux épisodes du témoignage de Médani Mezrag sur la télévision algérienne echourouk, je me suis posée une question:

le djihad était-il (est-il légitime) en Algérie ?
--

N.B. parlant de la révolution des islamistes contre les autorités algériennes.

 waleyki salam

t'as 2 cas soit tu consideres le regime democratique algerien comme musulman donc il est illegitime de sortir contre lui voire obligatoiresoit c'est regime mecreant puisqu'il est democratique et c'est legitime de sortir contre lui.quel cas tu choisi?
c'est pour ça que j'ai posé la question
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/17/02/38/La-Mecreance-de-l-Etat-Algerien.pdf

Voir le profil de l'utilisateur

9Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 20:26

Réplique Aux Ambiguïtés Concernant La Révolte Contre Les Gouverneurs
 
 
Bismill-Lâhi arr-Rahmâni err-Rahîm,


Al Hamdoulill-Lahi Rabbou al ‘alamine wa salatou wa salamou ‘ala khatim-i Nabiyyine.
[color][font]


L’obligation d’obéir aux gouverneurs :


[/font][/color]
« Ô les croyants ! Obéissez à Allah et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-là à Allah  et au Messager, si vous croyez en Allah et au Jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleur interprétation (et aboutissement). »

 

[an-Nisa’ : Verset 59]

 

 
[color][font]
Ibn Kathir -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit dans son Tafsir concernant ce verset :
 
 « C’est pour cela qu’Allah dit :
 
 obéissez à Allah » c’est-à-dire suivez son livre (Le Coran).  
 
-« obéissez au messager » c’est-à-dire suivez et respectez sa tradition (la Sunna)
 
-« et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement » c’est-à-dire obéissez à ceux là dans le cadre de ce qui se conforme seulement aux obéissances d’Allah. Le Prophète (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : « Il n’y a pas d’obéissance quand il y a désobéissance à Allah » » [Source : Tafsir Ibn Kathir]
 
‘Ali Ibn Abi Talib -qu’Allah l’agrée- a dit : « le devoir qu’a l’imam, c’est de gouverner avec ce qu’Allah a fait descendre et d’exécutez ce dépôt, et s’il fait cela alors il mérite d’être écouté et suivit par ses sujets » [Source : Tafsir Baghawi de la sourate précédemment cité]
 
Cette parole ci-dessous l’affirme :  
 
Le Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam- a dit : « Celui qui m’obéit a obéit à Allah et celui qui me désobéit, désobéit à Allah. Celui qui obéit a mon commandement, m’a obéit et celui qui désobéit à mon commandement, me désobéit » [Source : Sahih Muslim]
 
Il est donc obligatoire d’obéir aux gouverneurs dans ce qui est conforme a la Chari’a et obligatoire de ne pas lui obéir dans la désobéissance d’Allâh ta’ala.
 
 
L’interdiction de se révolter contre les gouverneurs injustes :
 
 
Le Prophète -salla Allahou ‘alayhi wa salam- a dit :
 
«Il y aura après moi des imams, qui ne guideront pas d’après ma guidée, ils n’établiront pas d’après ma Sunnah, il y aura parmi eux des hommes aux cœurs de démons dans un corps d’homme »
 
Houdayfa demanda : « Que dois-je faire si je rejoins cette époque ? »
 
Le Prophète répondit : « Tu écoutes et obéis à l’émir, même s’il frappe ton dos, prend ton argent, écoutes et obéis. » [Source : Sahih Mouslim]
 
L’imam at-Tahawi -qu’Allah lui fasse Miséricorde- : « Nous condamnons tout soulèvement contre nos dirigeants et tous ceux qui sont a notre tête, même s'ils commettent des injustices »
 
Ibn Abi al-'Izz al-Hanafli -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dans l’explication de cette parole a dit : « Pour ce qui est de s'en tenir à leur obéir même s'ils sont injustes, ceci s'explique par le fait que leur désobéir entraine des conséquences bien plus graves que leur oppression. Voire, patienter quant à leur injustice, efface les pêchés et multiplie les récompenses. En fait, Allah  ne nous a imposé de tels dirigeants qu'a cause de nos mauvaises actions, car la récompense va de pair avec l'action. Nous devons donc tacher d'implorer le pardon d'Allah nous repentir et reformer nos Oeuvres. Allah  a dit: « Tout malheur qui vous atteint est du a ce dont vos mains se sont rendues coupables. Et Il pardonne beaucoup » [al-Shura : Verset 30]  Il  dit aussi : « C'est ainsi que Nous accordons a certains injustes l'autorité sur d'autres (injustes) a cause de ce qu'ils ont commis » [al-An'am : Verset 129] Si le peuple souhaite se débarrasser de l'injustice du dirigeant, qu'il abandonne lui-même l'injustice». [Source : Sharh al-'aqlda al-Tahawiyya page 370]
 
 
L’interdiction de se rebeller contre un gouverneur sans raison valable :
 
 
1)       Parmi les raisons qui ne sont pas valables, il y’à le fait de refuser d’obéir aux gouverneurs pour son apparence physique, origine ethnique etc...
 
D’après Anas Ibn Malik -qu’Allah l’agrée-, le Prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam-a dit : « Ecoutez et obéissez même si un esclave abyssin dont la tête est comme un raisin sec est nomme à votre tête ».  [Source :Sahih al-Bukhari]
 
Abu Dhârr -qu’Allah l’agrée- a dit : « Mon bien-aimé a recommande : écoutez et obéissez même a un esclave abyssin aux membres mutilés ». [Source : Sahih Muslim]
 
Dans le recueil de al-Boukhari, on trouve : « ...même a un abyssin dont la tête ressemble a un raisin sec ».
 
Dans une autre version Rapporte par Muslim : « un esclave abyssin estropie »
 
 
2)       Le fait de refuser d’obéir aux gouverneurs pécheurs, pervers, etc..
 
Dans le sahih. Muslim, 'Awf Ibn Malik -qu’Allah l’agrée- rapporte que le Prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam- a dit :
 
« Vos meilleurs dirigeants sont ceux que vous aimez et qui vous aiment, pour lesquels vous priez et qui prient pour vous. Vos pires dirigeants sont ceux que vous détestez et qui vous détestent, que vous maudissez et qui vous maudissent ».
 
Nous lui demandâmes : « Messager d'Allah, ne devons-nous pas dès lors nous opposer à eux par l’épée ».
 
Il répondit: « Non ! Tant qu'ils accomplissent la prière avec vous (il répéta cela deux fois). Celui qui voit son gouverneur faire un pêché doit détester ce qu'il commet comme acte de désobéissance envers Allah, sans toutefois refuser de lui obéir ».
  
Le Qadi ‘Iyyadh -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit : « La Parole : « Devons nous les combattre ? Non, tant qu’ils font la Salat. », rejoint ce que nous avons dis précédemment, c'est-à-dire qu’il est interdit de sortir contre les gouverneurs simplement à cause de leur injustice ou de leur perversité jusqu’à qu’ils modifient un fondement de l’Islam. »
[Source : Sharh Sahih Muslim 12/243-244]
 
Al-Bukhari -qu’Allah lui fasse Miséricorde- rapporte selon Nafi’ -qu’Allah l’agrée- : « Lorsque les Médinois décidèrent de destituer Yazid Ibn Mu’awiya, Ibn 'Umar  rassembla ses intimes et ses enfants et leur dit : « J'ai  entendu le Prophète  dire: « Le jour de la Résurrection, on dressera un étendard pour tout traitre". Nous avons prêté à cet homme un serment d'allégeance, suivant l'allégeance d'Allah et de Son Messager. Or, je ne connais  pas de traitrise plus immense que de prêter allégeance à un homme suivant celle d'Allah  et de Son Messager  puis de le combattre. Si je venais à savoir que l'un de vous a trahi son serment ou a prêté allégeance [a un autre] dans cette affaire, cela marquerait la fin de toute relation entre lui et moi » ».
 
Ibn Hajar ‘Asqalâni -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit: « On trouve dans ce Hadith l'obligation d'obéir au dirigeant auquel on a prêté serment, l’interdiction de se révolter contre lui, même s'il est injuste dans l'exercice de ses fonctions, ainsi que l'impossibilité de le destituer pour cause de perversité ». [Source : La victoire du Créateur, Tome 13, page 71.] 
 
 
L’obligation de ne pas obéir aux gouverneurs qui changent les Lois d’Allâh ta’ala :
 
 
On a rapporté que Jounadah Ibn 'Umayyah -qu’Allah l’agréea dit :
 
« Nous avons visité 'Oubadah Ibn As-Samit alors qu'il était malade et nous avons dit :"Dis nous, Qu'Allah te rende pieux, un hadith dont Allah nous bénéficiera et que tu as entendu du Prophète salla llahou ‘alayhi wa sallam-." Alors il a dit :"Le Messager d'Allah salla llahou ‘alayhi wa sallam-  nous a engagé au service et à l'obéissance dans ce qui nous était agréable et dans ce qui nous était désagréable, dans ce qui nous était difficile et dans ce qui nous était facile et de donner librement de ce que nous avions" Il ('Aleyhi salat wa salam) a dit : "Nous ne devions pas défier ceux qui avaient l'autorité sur nous à moins de voir Koufroun Bawaah[1] et d'avoir la Preuve d'Allah » [Source : Sahih Mouslim]
 
 Ibn Hajar al-Asqalani -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a rapporté à propos de ce hadith: «Ibn al-Tin a rapporté d'al Daoudi: Ce sur quoi s'accordent les savants à propos des princes oppresseurs est que si l'on peut les déposer sans sédition ni oppression, il faut le faire. Sinon, il faut patienter, certains ont dit qu'il ne faut pas remettre le pouvoir à un débauché dès le départ, mais s'il s'avère oppresseur après avoir été juste, ils ne se sont pas accordés sur la nécessité de se révolter contre lui. Il faut l'en empêcher, quoi qu'il en soit s'il se montre impie il faut se révolter contre lui. » [Source : La victoire du Créateur, Tome13, page 7]

Il a aussi dit: « On a déjà étudié le hadith rapporté par Oubada sur l'obéissance au prince, sauf s'il commet un impiété patente, comme on l'a vu au chapitre des tentations. L'essentiel est qu'il se soit mis à l'écart par son impiété, et tout musulman doit le renverser, celui qui est assez fort pour le faire il en sera loué, celui qui rusera sera considéré comme pécheur, celui qui en est incapable devra s'exiler. » [Source : La victoire du Créateur, Tome 123]
 
L'Imam An-Nawawi -qu’Allah lui fasse Miséricorde-, explique ce même hadith :
 
« La Signification est : Ne vous disputez pas avec les Gouverneurs au sujet de la façon de gouverner et ne vous opposez pas à eux à moins de voir une turpitude déclarée que vous reconnaissez par le biais des règles de l’Islam. Lorsque vous voyez cela, vous devez le réprouver et dire la vérité où que vous soyez, mais quand à sortir contre eux et à les combattre, cela est interdit par le consensus des musulmans. Même s’ils sont pervers et injustes. Les Hadiths qui confirment ce que je viens de dire sont nombreux, et les gens de la Sounnah sont d’accord pour dire que le gouvernant ne se retire pas à cause de sa perversité. Quand à ceux parmi nos compagnons [du madhhab] qui dans les livres de Fiqhdisent qu’il doit se retirer, de même que les mou’tazilat le disent aussi, et bien c’est une erreur qui contredit le consensus. Les Savants ont dit : la raison pour laquelle il ne se retire pas et pour laquelle il est interdit de sortir contre lui, c’est la peur des troubles, que le sang ne soit versé et les problèmes qu’engendre la séparation. Les inconvénients de sa destitution sont supérieurs à ceux engendrés par son maintien à son poste.

Le Qadi ‘Iyyadh a dit : «
 Les Savants sont d'accord que le commandement ne doit pas être donné à un mécréant, et si le dirigeant fait preuve de koufr il doit être remplacé. De même, s'il abandonne les prières et cesse d'y appeler les gens, et s'il appelle à la Bid'ah, selon la majorité des savants. » Il a dit : « Des Savants de Basra ont dit que le commandement doit être conféré et qu'il doit quand même commander, parce que c'est unMouta'awil (quelqu'un avec un avis faux accepté).

Le Qadi a dit :  
S'il manifeste du Koufr, un changement de Shari'ah ou s’il manifeste une Bid'ah, il est hors du commandement et lui obéir devient invalide. C'est une obligation pour les musulmans de se lever pour le remplacer par un dirigeant juste, s'ils peuvent. Mais si cela ne peut être fait que par un groupe d'entre eux, c'est une obligation pour eux de supprimer le dirigeant Kafir, et ce n’est obligatoire vis-à-vis dumoubtadi’ que s’ils pensent qu’ils en sont capables. S’il s’avère qu’ils n’en sont pas capables, la révolte n’est alors pas obligatoire. Le musulman doit alors immigrer vers une autre terre, et s’enfuit en emportant sa religion. Il a dit : « On ne doit pas donner le commandement à un pervers. Si le gouverneur manifeste de la perversité pendant son kalifa, certains savants ont dit : il doit être mis à l’écart, sauf si cela entraîne des troubles et la guerre.

Et
 la majorité des gens de la Sunnah parmi les Savants du Fiqh, du Hadith et de la Logique ont dit : « Il ne doit se retirer à cause de la perversité, de l’injustice et de la transgression des droits. Il ne doit pas être destitué et on ne doit pas sortir contre lui à cause de cela. Il faut au contraire l’exhorté et lui faire peur par le rappel comme nous l’enjoint les hadiths qui mentionnent cela »

Le Qadi a dit : « Abou Bakr Bni Moudjahid a affirmé qu’il y avait le consensus sur cela. D’autres savants l’on réfuté en mettant en avant la révolte de Hassan, de Ibn Zoubaïr, et des gens de Médine contre Banî Oumayya. Et en mettant en avant la révolte de nombreux Tâbi’în et en particulier la première génération avec Ibn Al-Ach’ath contre Al-Hadjadj. » (Abou Bakr Ibn Moudjahid) a interprété cela en disant : «
 Il est interdit de s’opposer au gouverneur juste, et l’argument de la majorité des savants est ceux qui se sont soulevés contre Al-Hadjadj, ils ne l’ont pas fait à cause de sa perversité, mais parce qu’ils avait changé une partie de la législation et avait montré de la Mécréance »

Le Qadi ‘Iyyadh a dit : « Il fut dit :
 Cette divergence (sur l’interdiction de s’opposer au gouverneur juste) est apparut au début puis ensuite il y a eu le consensus sur l’interdiction de sortir contre eux » Et Allah est plus savant. » Fin de citation de l’imam Nawawi

 
[Source : Sharh Sahih Muslim 12/229]
 
L’Imam Ibn Hadjar el ‘Asqalâni -qu’Allah lui fasse Miséricorde-, qui fut appelé « L’émir des Croyants en Hadith », a dit :
 
« Les Savants du Fiqh se sont mis d’accord sur l’obligation d’obéir au gouverneur qui prend le pouvoir par la force (moutaghallib), et de faire le jihad avec lui, et sur le fait qu’il est préférable de lui obéir que de se révolter contre lui à cause des troubles et du sang qui serait versé. Leur preuve est ce hadith et d’autres qui le confortent. La seule exception qu’ils ont introduite concerne le gouverneur qui présente une mécréance évidente. Si le koufr apparent se manifeste de la part du Sultan, il n’est plus permis de lui obéir. Au contraire il devient obligatoire de le combattre pour celui qui le peut ».
[Source : « Fath el Bâri » (interprétation du Sahih Al-Boukhari) volume 13 page 7]

Quant à Ibn Hajar al-Asqalani -qu’Allah lui fasse Miséricorde-, il a écrit, en commentaire au hadîth du Prophète –salla llahou ‘alayhi wa sallam-: « Celui qui diffère de la communauté d'un seul pouce, c'est comme s'il avait dénoué la corde de l'Islam et de son cou. » « Les oulémas sont unanimes pour décréter qu'il faut obéir au sultan au pouvoir et mener le Jihad sous ses ordres, car c'est préférable à la révolte, à cause de ce que cela entraînerait comme sang versé et troubles de la populace. Leur argument repose entre autre sur ce que l'on vient de mentionner, mais ils ont admis une exception, lorsque le sultan commet une impiété patente, alors l'obéissance ne lui est plus due et il faut se révolter contre lui si on le peut. » [Source : La victoire du Créateur, Tome 12, page 229]
 


L’obligation de combattre le gouverneur qui n’applique pas les lois d’Allâh ta’ala :
 
 
Allah ta’la a dit :
 
[/font][/color]
« Et combattez-les jusqu'à ce qu'il ne subsiste plus de Chirk, et que la Religion soit entièrement à Allah »

[ Al-Anfal : Verset 39]

 
[color][font]
Le Prophète Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam, a dit : « J’ai été envoyé avec le sabre avant le Jugement Dernier, afin de mettre en place les Lois de la Religion d’Allah, jusqu'à ce qu’Allah soit le Seul adoré sur la Terre, Allah Celui qui n’a pas d’associé dans le Jugement » [Source : Mousnad de l’Imam Ahmad]
 
 
Djabir ‘ibn Abd Allah, -qu’Allah l’agrée- a dit : « Le Messager d’Allah, sallallahou ‘alayhi wa sallam, nous a ordonné de combattre avec ceci (en indiquant son épée) celui qui délaisse cela (en indiquant le Coran) » [Source : Mousnad de l’Imam Ahmad]
 
Soulayman ‘ibn Sahman -qu’Allah lui fasse Miséricorde- après avoir cité le verset dans lequel Allah a dit : « La Fitna est pire que le meurtre » [Al-Baqara : Verset 191] dit :
 
« Or, la Fitna ici, c’est la mécréance. De ce fait, si tous les bédouins et les villageois s’entretuaient jusqu’à disparaître, cela serait moins grave que si on nommait un seul Tâghoût qui juge à l’encontre de la Loi de l’Islam, qu’Allah a envoyé avec Son Messager, sallallahou ‘alayhi wa sallam » [Source : Ad-Dourar As-Saniyyah, 10/502-510]
 
D'après la langue arabe, le mot Tâghoût, prend sa racine du mot toughian, ce qui signifie transgresser, dépasser les limites.
 
Allâh ta’la a dit :
 
[/font][/color]
« {C'est Nous qui, quand l'eau déborda, vous avons chargé sur l'Arche} »

[Al-Haqqah : Verset 11]
[color][font]
 
 « Déborda » c'est-à-dire lorsque l'eau est sortie de son lit, elle a dépassé les limites.
 
Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit au sujet du Tâghoût : « Et c'est pourquoi toute personne chez qui les gens vont dans le but de chercher un autre jugement que le Coran et la Sounna est appelée un Tâghoût » [Source : Madjmou' al-Fatawa, page 20]
 
Parmi les 5 plus grands tawaghit cité par l’imam Muhammad Ibn ‘Abd al-Wahhâb -qu’Allah lui fasse Miséricorde- nous retrouvons :
 
·          Le gouverneur transgresseur qui change les Lois d’Allah ; la preuve de cela est le verset :
 
[/font][/color]
« N'as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu'on a fait descendre vers toi (Prophète) et à ce qu'on a fait descendre avant toi ? Ils veulent prendre pour juge le Tâghoût, alors que c'est en lui qu'on leur a commandé de ne pas croire. Mais, le Diable veut les égarer très loin, dans l'égarement »

[an-Nisa’ : Verset 60]
[color][font]
 
·          Celui qui juge par une autre loi que Celle qu’Allah a révélé ; la preuve de cela est le verset :
[/font][/color]
 

« Et ceux qui ne jugent pas d'après ce qu'Allah a fait descendre sont les mécréants »

[al-Ma’idah : Verset 44]
[color][font]
 
[Source : Madjmou at-Tawhid an-Nadjdiyyah, 1/14]
 
Allah ta’la a dit :
 
[/font][/color]
« N’as-tu pas vu ceux qui prétendent croire en ce qui t’a été révélé, et ce qui fut révélé avant toi ; ils veulent prendre le Tâghoût pour juge, alors qu’on leur a ordonné de le désavouer. Mais Satan veut les égarer très loin dans l’égarement »

[an-Nisa : Verset 60]
[color][font]
 
Mouhammad al-Amîn ach-Chanquiti, -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit sur ce verset :
 
« Le désaveu du Tâghoût, qu’Allah a clairement ordonné dans ce verset, est une condition de la foi, comme l’expose Allah dans Sa parole : « Quiconque mécroit au Tâghoût et croit en Allah a saisi l’anse la plus solide ... » - Ce verset sous-entend que celui qui ne désavoue pas le Tâghoût n’a pas saisi l’anse la plus solide, or celui qui ne la saisit pas, sera dans le fond de l’abîme avec les perdants »
 
(Source : Adhwa al-Bayyân, 7/50)
 
 
Mouhammad ‘ibn Abd al-Wahhab -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit :
 
« Ces Tâwaghît envers lesquelles les gens considèrent qu'il est obligatoire de leur obéir en dehors d'Allah sont tous des mécréants apostats, et comment en serait-il autrement alors qu'ils rendent licite ce qu'Allah a interdit et interdisent ce qu'Il a permis, et sèment le désordre sur terre avec leurs paroles et actes. Quiconque polémique en leur faveur, ou désapprouve celui qui les taxe de mécréants, ou prétend que de tels actes ne font pas sortir son auteur de l'Islam, le minimum que l'on puisse dire d'une telle personne c'est qu'il est un pervers, je dirais même ; l'Islam ne peut être valable sans le désaveu et le Takfir de ces gens-là … » 
 [Source : Rasail Chakhsiyyah, page 188]
 
Mouhammad ‘ibn Abd al-Wahhab -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit aussi :
 
« Allah, Allah, mes frères accrochez-vous à la base de votre Religion, son commencement et sa fin, son fondement et son sommet, qui est la Chahada ; la ilaha illa Allah - et apprenez sa signification et aimez-la, aimez ses adeptes et soyez frères avec eux même s'ils vous sont lointains, et mécroyez aux Tâwaghîtprenez-les pour ennemis, détestez-les, et détestez ceux qui les aiment, polémiquent à leur sujet, ne les excommunient pas, ou disent : « Allah ne m'a pas chargé d'eux » - car en disant cela ils mentent sur Allah. Allah les a chargés d'eux en leur ordonnant de les renier, de les désavouer, même s'il s'agissait de leurs frères ou de leurs enfants. Allah, Allah, accrochez-vous à ça, peut-être rencontrerez-vous votre Seigneur sans rien Lui associer. Ô Allah, nous te demandons de nous faire mourir musulmans et de nous faire rejoindre les gens pieux »
[Source : ad-Dourar as-Saniyyah, 2/119-120]
 
L’avis de Sheikh-ul-islam sur la révolte contre les gouverneurs :
 
 
Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit :
 
« Nous disons que n'importe quel groupe qui s'écarte des Lois apparentes indiscutables de l'Islam, qui ont été données de générations en générations de musulmans sans interruption, doit être combattu d'après le Consensus des Imams musulmans, même s’ils prononcent les deux témoignages. De même, s'ils refusent d'interdire les abominations, l'adultère, les jeux de hasard, les boissons alcoolisées, ou d'autres choses interdites par la Chari’ah Islamique. De même, s'ils combattent les musulmans, les forçant à se soumettre à eux, abandonnant la Chari’ah Islamique, et tous les autres cas similaires. Allah a dit: « Et combattez les jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de polythéisme et jusqu'à ce que toute la Religion soit à Allah Seul » [Al-Anfal : Verset 39] »
 
[Source : Al-Fatawa Al-Misriyyah, volume 4, chapitre sur Al-Djihad]
 
Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit :
 
« Lorsqu’un homme rend permis une chose unanimement interdite, ou au contraire interdit une chose unanimement permise, ou remplace la Loi unanimement reconnue, il est un mécréant à l’unanimité des savants » [Source : Madjmou al-Fatawa, volume 3, page 267]
 
Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit :
 
« Celui qui gouverne sans se référer au Livre Saint est un Tâghoût » [Source : Madjmou al-Fatawa, 28/201]

Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit :
« La Loi descendue de la part d’Allah est le Coran et la Sounna avec laquelle Allah envoya Son Messager, sallallahou ‘alayhi wa sallam. Cette Loi personne n’a le droit de La quitter, seul un mécréant la quitte » [Source : Madjmou al-Fatawa, 11/262]
 
Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit :
 
« Il ne fait aucun doute que celui qui ne croit pas en l’obligation de juger par ce qu’Allah a révélé à Son Messager, sallallahou ’alayhi wa sallam, est un mécréant … »  [Source : al-Minhadj]

Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit :
« Il est fondamentalement connu dans la Religion des musulmans, et il y a unanimité pour tous les musulmans, que quiconque accepte de suivre une autre religion que l’Islam, ou de suivre une autre loi que la Loi de Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam, c’est un mécréant. Sa mécréance est la même que celui qui croit en une partie du Coran et mécroit en une autre, comme Allah l’a dit : «Certes, ceux qui mécroient en Allah et Son Messager, et veulent faire une distinction entre Allah et Ses Messagers, et disent : « Nous croyons en certains et ne croyons pas en d’autres » - et veulent prendre une voie intermédiaire à cela, ceux-là sont les véritables mécréants, et Nous avons préparé un terrible châtiment pour les mécréants » » [Source : Madjmou al-Fatawa, 28/524]
 
Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit :
 
« Il est connu que quiconque annule les ordres et les interdits avec lesquels Allah a envoyé Ses Messagers, est un mécréant à l’unanimité des musulmans, des juifs et de ceux qui se disent chrétiens » [Source : Madjmou al-Fatawa, 1/106]
 
Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit :
 
« Allah (ta’la) a dit : « Auraient-ils des associés qui leurs ont légiféré des règles à suivre qu’Allah n’a jamais voulu? » -Alors, quiconque rend obligatoire avec sa parole ou son acte, quelque chose qu’Allah n’a pas légiféré – il a légiféré ce qu’Allah n’a pas voulu. Et celui qui le suit dedans, il l’a pris pour un associé à Allah qui lui a légiféré ce qu’Allah n’a pas permis » [Source : Iqtida’ as-Siratil-Moustaqîm, page 267]
 
Ibn Taymiyyah -qu’Allah lui fasse Miséricorde-a dit dans:
 
« Celui qui change la Loi du Messager et met à la place une autre loi, sa loi est fausse et il n’est pas permis de le suivre, comme a dit Allah : « Auraient-ils des associés qui leurs ont légiféré des règles à suivre qu’Allah n’a jamais voulu? » [Source : Madjmou’ al-Fatawa, 35/365]
 
Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde-a dit :
 
« Il est fatalement connu dans la Loi des musulmans, et tous les musulmans s’entendent pour affirmer que celui qui permet de suivre une autre loi que l’Islam, ou une autre législation que Celle de Mouhammad -salla Allahou ‘alayhi wa salam- est un mécréant, et sa mécréance est comme celle de celui qui croit en une partie du Livre et mécroit en une autre … » [Source : Madjmou al-Fatawa, 28/524]
 
 
 
Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit aussi :
 
« Tout groupe qui se soustrait à une des Lois de l’Islam apparente et reconnue, doit être combattu selon le Consensus des savants musulmans, même si les membres de ce groupe ont prononcé la Chahada. Allah dit : « Et combattez les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de Chirk et que la Religion soit entièrement consacrée à Allah » - ainsi si une partie de la Religion est consacrée à Allah et qu’une autre partie l’est à un autre qu’Allah, il faut combattre jusqu’à ce que la Religion soit entièrement consacrée à Allah »
 
(Source : Madjmou al-Fatawa, volume 28, pages 278-279)
 
 
 
Ibn Taymiyya -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit également :
 
« Tout groupe qui délaisse, change, ou refuse de mettre en application une quelconque Loi convenue et incontestée de l'Islam, que ce soit ces gens ou d'autres, doit être combattu jusqu'à ce qu'il adhère à toutes les Lois de l'Islam. Ceci est une règle, même si il prononce les deux Témoignages et adhère à certaines Lois Islamiques …
 
Donc, quelque soit le groupe qui délaisse, change, ou refuse de mettre en œuvre certaines des prières obligatoires, ou de participer au jeûne du Ramadan, ou d'aller faire le Hadj, ou qui vole le sang et la richesse des musulmans, ou qui autorise la consommation de drogues, ou l'adultère, ou la fornication, ou le jeu, ou le mariage des maharam, ou quine déclare pas la guerre aux mécréants, ou n'impose pas la Djiziyyah aux juifs et aux chrétiens, ou une autre question des obligations et des prohibitions de la Religion pour lesquelles il n'y a aucune excuse à ne pas les faire, alors la guerre doit être déclarée à ce groupe même s'ils acceptent le fait que ces obligations ou prohibitions font partie de la Religion. Et je ne connais aucun désaccord parmi les savants quant à cela …
 
Je ne connais aucune divergence quant à l'obligation de déclarer la guerre à ceux qui délaissent, changent ou refusent de mettre en œuvre une quelconque Loi incontestée de l'Islam …
 
De la même manière, ils (les Mongols) ne jugent pas selon les Lois d'Allah, mais jugent plutôt selon des règles qui sont en accord avec l'Islam sur certains points et en désaccord sur d'autres. Et le fait de se battre contre ce type de gens est obligatoire selon l'accord des musulmans. Une Personne qui ne connait cette Religion qu'est l'Islam et qui connait la vérité à propos de ces gens ne doutera pas de cela, parce que ce chemin qu’ils suivent et l’islam ne sont pas conciliables. Et s’il est obligatoire de se battre contre ces Kurdes, bédouins et autres habitants du désert qui n’adhèrent pas à la Chari’ah Islamique, bien que leur maladie ne soit pas étendue aux villes, alors que dire des Mongols ? Oui, il est obligatoire de se battre contre eux de la manière imposée par la Chari’ah, qui inclut le fait de les inviter à adhérer aux Lois de l’Islam si la Da’awa vers la Religion complète ne les a pas atteint, de même que l’on doit d’abord inviter les mécréants aux deux Témoignages si la Da’awa ne les a pas atteint[2]. Si ceux qui prennent les armes contre ce groupe le font de manière complètement conforme à la Chari’ah, dans leurs mots, leurs actes et leurs intentions, alors c’est la meilleure façon de chercher la satisfaction d’Allah, d’établir Sa Religion et d’obéir à Son Messager, sallallahou ‘alayhi wa sallam.
 
Et si ceux qui se battent contre des gens tels que les Mongols montrent quelques perversions, ou transgressent contre l’ennemi …, ou ont une intention corrompue due au combat pour le pouvoir, mais que le mal de ne pas se battre contre le groupe de négateurs a des conséquences plus mauvaises pour l’Islam que le combat à côté des corrompus, alorsil est obligatoire de se battre contre eux pour empêcher le plus grand des deux maux, et ceci est un des principes de l’Islam qui doit être gardé en mémoire …
 
Le Prophète Mouhammad, sallallahou ‘alayhi wa sallam a dit : « Des expéditions militaires existeront depuis le temps que j’ai été envoyé par Allah, jusqu'au dernier jour où ma communauté combattra le Dadjdjal » » [Rapporté par Abou Dawoud] »
 
[Source : Madjmou Al-Fatawa, volume 28, pages 501-508]
 
Conclusion :
 
Dans le Sahih de Muslim, selon Umm al-Husayn -qu’Allah l’agrée- :
 
« J'ai entendu le Messager d'Allah –salla llahou ‘alayhi wa sallam- dire lors du pèlerinage d'adieu : « Même si un esclave vous gouvernant avec le Livre d'Allah est nommé à votre tête, écoutez et obéissez ! ».
 
Nous disons ou sont les gouverneurs qui jugent avec la sainte Chari’a dans les grandes comme les petites affaires ?
 
Nous disons que les preuves générales sur l’obligation d’obéir aux gouverneurs ne s’adressent qu’aux gouverneurs injustes, or les gouverneurs actuels sont des Tawaghits qui ont échangé les lois d’Allâh ta’al contre ces maudites lois des hommes.
 
Mouhammad ‘ibn Abd al-Wahhab -qu’Allah lui fasse Miséricorde- a dit dans son livre ; Dévoilement des ambigüités dans le Tawhid :
 
« Les Banou ‘Oubayd al-Qaddah qui ont régné au Maghreb et en Égypte à l'époque des Bani 'Abbas, tous témoignaient de la ilaha illa Allah, Mouhammad ar-Rassoul Allah, s’affiliaient à l'Islam, accomplissaient la prière du vendredi et celle en groupe, mais lorsqu'ils ont montré leur désaccord avec la Chari'ah, sur des points moins graves que ceux que nous connaissons maintenant, les savants à l'unanimité étaient d'accord sur leurmécréance, sur le fait de les combattre, et sur le fait que leur pays était un pays où il était légitime de faire la guerre »
 
Pourtant vous trouvez des démons à l’apparence humaine qui ont le statut de savant et qui ont pour habitude dans leurs prêches, de présenter les versets et ahadîths qui ordonnent l’obéissance aux gouverneurs, mais ne transmettent jamais à leurs auditeurs les ahadiths et versets qui mettent en garde contre une obéissance illégitime.
 
Notre noble Messager -salla Allahou ‘alayhi wa salam-, nous met en garde dans ce hadîth :
 
« O Ka‘b ibn ‘Ajra ! Qu’Allah te préserve de l’émirat des sots ! » Et l’on demanda:« quel est cet émirat au messager ? » Il répondit :  « Des Emirs qui viendront après moi et ne suivront pas ma Sunna ni ma guidée, celui qui les déclarera véridiques dans leurs mensonges, et les aidera dans leurs injustices ne sera pas des miens et je ne suis pas des leurs, et il ne viendra pas boire à mon bassin, et celui qui ne croira pas en eux dans leur mensonges et ne les aidera pas dans leurs injustices sera des miens et je suis des siens et il viendra s’abreuver à mon bassin. »
 
[Source : Rapporté par l’imam Ahmed dans son Mousnad authentifié par ibn Hadjar][/font][/color]

Voir le profil de l'utilisateur

10Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 20:35

mirtelle32 


Habitué
Habitué
[quote="Amat Allah"][quote="mirtelle32"]c'est pas à nous de légitimiser le djihad,c'est les oulémas qui ont beaucoup plus de science que nous,c'est eux qui peuvent appeler au djihad.
De plus en Algérie,ils ont tué le peuple,des femmes,des bébés,des vieillards,ceux sont des laches ceux qui ont fait ça.[/quote]
ce n'est pas une réponse valable, pourquoi ne pas apprendre nous-mêmes notre religion et ne pas tout remettre "par paresse" aux oulémas qui eux peuvent se tromper ? qui sont les oulémas sinon que des personnes qui ont bien étudié le Coran et les hadiths ? ne pouvons-nous pas lire le Coran et les hadiths pour mieux comprendre par nous-mêmes et attendre par la suite "la décision" du chef de la révolution ?[/quote]

 je ne t'ai jamais dis de ne pas apprendre ta religion mais tu ne seras jamais à la hauteur des oulémas,ceux sont les héritiers du prophète.
Est ce que tu réalises l'ampleur du djihad,tu penses que n'importe qui peut décider d'aller au djihad.
[font=Arial]Le djihad doit être sous le commandement d’un imam, ou Khalifa,d'un amir.[/font]
[font=Arial]En avez vous un?[/font]
[justify][font=Arial]L’histoire se répète elle-même. Tout le monde prétend que le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- est leur modèle. Notre Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui-, a passé la première moitié de son message à faire Da'wa. Et il a commencé avec cela, pas avec le djihad. Le Prophète -Prières et bénédiction d'Allah sur lui- a d’abord éduqué ses compagnons sur une éducation Islamique comme le fait de dire la parole de vérité et de ne pas en avoir peur. Il leur a également enseigné les enseignements Islamiques. Nous savons que notre Islam aujourd’hui n’est pas comme il était quand Allah a révélé : [/font]

[center][b][i][color=#ff0000][font=Arial]« Aujourd’hui, J’ai parachevé pour vous votre religion... »[/font][/color][/i][/b][/center]
[/justify]

Voir le profil de l'utilisateur

11Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 20:39

mirtelle32 


Habitué
Habitué
[quote="TAWHID-MONOTHEISME"][quote="mirtelle32"]c'est pas à nous de légitimiser le djihad,c'est les oulémas qui ont beaucoup plus de science que nous,c'est eux qui peuvent appeler au djihad.
De plus en Algérie,ils ont tué le peuple,des femmes,des bébés,des vieillards,ceux sont des laches ceux qui ont fait ça.[/quote]

 les oulemas?quels oulemas exactement?ceux qui ont vendu leur science et travaille pour le gouvernement ou les mosque et comites controles des gouverneurs apostat?loool.ne sais-tu pas qu'il entront en prison s'il legitime cela?crois-tu vraiment que ces pourritures le legitimeront?
et ''De plus en Algérie,ils ont tué le peuple,des femmes,des bébés,des vieillards,ceux sont des laches ceux qui ont fait ça.''.lool
ou t'as vu ca soubhana'Allah!ds les medias controles par le gouvernements?pas etonant![/quote]
tu te prétends meilleur que les oulémas!!!!
je suis algérienne et je sais ce qu'à subit le peuple,tu me fairas pas croire le contraire,ceux sont des assasins qui ont massacrés les algériens,ne meparle pas de djihad car les gouverneurs sont toujours là!!!
j'ai pas besoin des médias,avoir vécu ses années noires cela m'a suffit pour comprendre!!!
tiens ce lien pour ce qui veulent savoir qu'est ce que le djihad!!!
[url=http://www.fourqane.fr/articles/al_manhaj/djihadi_albani.htm]http://www.fourqane.fr/articles/al_manhaj/djihadi_albani.htm[/url]

Voir le profil de l'utilisateur

12Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 20:44

mirtelle.c'est le jihad offensif qui doit etre sous commendement d'un emir ou d'un khalifat pas le jihad defensif.

Voir le profil de l'utilisateur

13Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 20:51

mirtelle32 


Habitué
Habitué
qu'Allah te guide,tu crois vraiment qu'on appelle au djihad comme ça ,va lire le lien que je t'ai mis,peut etre Allah te réveillera

Voir le profil de l'utilisateur

14Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 21:07

@mirtelle32 a écrit:qu'Allah te guide,tu crois vraiment qu'on appelle au djihad comme ça ,va lire le lien que je t'ai mis,peut etre Allah te réveillera

 amine ton lien ne fonctionne pas mais cette fatwas trop fameuse la discution entre albani et partisant du jihad.insha'Allah une reponse claire a cette fatwas que j'ai lue.

Voir le profil de l'utilisateur

15Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 21:23

mirtelle voila pour Albani il n'y a aucune condition pour le jihad defensif et il affirme bien que la discussion entre lui et le partisant du jihad  dans ton lien etait concernant le jihad offensif:

Voir le profil de l'utilisateur

16Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 21:24

je te ramenarai une autre reponse claire insha'Allah si je la retrouve

Voir le profil de l'utilisateur

17Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 22:28

mirtelle32 


Habitué
Habitué
ok je vais regarder incha Allah

Voir le profil de l'utilisateur

18Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 23:19

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:mirtelle.c'est le jihad offensif qui doit etre sous commendement d'un emir ou d'un khalifat pas le jihad defensif.
le djihad est un, il s'agit de repousser l'ennemi qui fait subir l'injustice et agression physique aux serviteurs et aouliya'e d'Allah, et ce djihad doit avoir un chef en tête, où as-tu vu du djihad sans chef ?

Voir le profil de l'utilisateur

19Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 23:42

Amat Allah a écrit:
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:mirtelle.c'est le jihad offensif qui doit etre sous commendement d'un emir ou d'un khalifat pas le jihad defensif.
le djihad est un, il s'agit de repousser l'ennemi qui fait subir l'injustice et agression physique aux serviteurs et aouliya'e d'Allah, et ce djihad doit avoir un chef en tête, où as-tu vu du djihad sans chef ?

 ds l'autre tu me traitait de ridicule et la tu pretends pour te defendre et repousser l'ennemi t'as besoin d'un chef!c-a-d que si votrepresident meurt et qu' une armee mecreante vs envahit,vs massacre.toi tu lasseras faire et meme si soldats dans ta maison et vole tous les biens et font tout ce qu'ils veulent avec toi tu vas pas te defendre car t'as un chef?!



Dernière édition par TAWHID-MONOTHEISME le Dim 30 Juin - 23:44, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

20Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 23:43

alors qu' Allah t'autorise de te defendre [b style="color: rgb(0, 0, 0); font-family: Georgia; font-size: 12px; line-height: 13px; text-align: justify; background-color: rgb(255, 255, 255);"]Allah a dit : « Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) parce que vraiment ils sont lésés ; et Allah est certes Capable de les secourir » (Sourate 22 – Verset 39)
[/b]

Voir le profil de l'utilisateur

21Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 23:44

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
Amat Allah a écrit:
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
Amat Allah a écrit:Salam;

après avoir vu deux épisodes du témoignage de Médani Mezrag sur la télévision algérienne echourouk, je me suis posée une question:

le djihad était-il (est-il légitime) en Algérie ?
--

N.B. parlant de la révolution des islamistes contre les autorités algériennes.

 waleyki salam

t'as 2 cas soit tu consideres le regime democratique algerien comme musulman donc il est illegitime de sortir contre lui voire obligatoiresoit c'est regime mecreant puisqu'il est democratique et c'est legitime de sortir contre lui.quel cas tu choisi?
c'est pour ça que j'ai posé la question
http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/17/02/38/La-Mecreance-de-l-Etat-Algerien.pdf
tu n'es sûrement pas au courant, mais les autorités algériennes subissent des pressions de partout et le dernier grand pas c'est d'avoir annulé les prêts usuraires "pour les jeunes". on ne peut pas changer tout d'un seul coup, mais par étape

Voir le profil de l'utilisateur

22Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 23:46

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
Amat Allah a écrit:
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:mirtelle.c'est le jihad offensif qui doit etre sous commendement d'un emir ou d'un khalifat pas le jihad defensif.
le djihad est un, il s'agit de repousser l'ennemi qui fait subir l'injustice et agression physique aux serviteurs et aouliya'e d'Allah, et ce djihad doit avoir un chef en tête, où as-tu vu du djihad sans chef ?

 ds l'autre tu me traitait de ridicule et la tu pretends pour te defendre et repousser l'ennemi t'as besoin d'un chef!c-a-d que si votrepresident meurt et qu' une armee mecreante vs envahit,vs massacre.toi tu lasseras faire et meme si soldats dans ta maison et vole toutes biens et font tout ce qu'ils veulent avec toi tu vas te defendre car t'as un chef?!
les musulmans doivent être unis, c'est inutile de discuter avec toi à ce sujet

Voir le profil de l'utilisateur

23Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 23:46

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:alors qu' Allah t'autorise de te defendre [b style="color: rgb(0, 0, 0); font-family: Georgia; font-size: 12px; line-height: 13px; text-align: justify; background-color: rgb(255, 255, 255);"]Allah a dit : « Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) parce que vraiment ils sont lésés ; et Allah est certes Capable de les secourir » (Sourate 22 – Verset 39)
[/b]
en étant "unis", tu sais ce que signifie l'union ?

Voir le profil de l'utilisateur

24Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 23:48

Wayell 


Résident
Résident
C'est le contraire de la division ^^

Voir le profil de l'utilisateur

25Re: le djhad en Algérie.. le Dim 30 Juin - 23:54

Tumadir 


Averti
Averti
@Wayell a écrit:C'est le contraire de la division ^^
il ne comprend pas comment les algériens avaient réussi à chasser les envahisseurs, c'étaient de grands hommes très unis, avant de se révolter pour la première fois ils avaient tous promis qu'ils ne feront plus marche arrière. et chaque fois qu'un combattant meurt, ses amis viennent lui promettre qu'ils n'abandonneront jamais la révolution jusqu'à ce qu'ils meurent tous ou jusqu'à l'obtention ou "l'arrachement" de "la Liberté". la révolution de 1954 était très organisée et avaient pas seulement un mais plusieurs chefs.

Voir le profil de l'utilisateur

26Re: le djhad en Algérie.. Aujourd'hui à 18:18

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum