anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

petite fleur 


Chevronné
Chevronné


Près d’un mois et demi après la mobilisation de 2000 personnes au Maroc pour dénoncer la pédophilie et les violences faites aux enfants, les condamnations en justice pour de tels crimes deviennent plus sévères.
 
Alors que le viol et la pédophilie sont marqués du sceau du tabou au Maroc, des milliers de marocains ont participé en mai à une marche blanche à Casablanca (ouest) pour dénoncer la pédophilie et les violences faites aux enfants, après l’agression d’une fillette de 9 ans et demi ayant marqué l’opinion. Le rappeur Don Bigg, organisateur vedette de cette manifestation contre la pédophilie, déclarait : « Le mot pédophilie n’existe pas dans le code pénal marocain… Ce serait une première étape, pour juger les gens en tant que tels, en tant que pédophiles et non pas en tant qu’agresseurs ».
 
Depuis cette mobilisation, on peut remarquer un durcissement des jugements dans de tels affaires. Le 19 juin, un homme a été condamné à dix ans de prison pour « agression sexuelle sur mineur » par un tribunal de Kénitra (nord ouest du Maroc) après avoir violé un écolier de 10 ans dans un quartier populaire. Dans la même ville, une autre personne avait écopé le 18 juin de trois ans et demi de prison ainsi que 50 000 dirhams d’amende pour « viol sur mineurs, incitation à la débauche et publication d’images pornographiques sur internet », mais aussi pour « homosexualité », d’après la MAP.








bravo Maroc et on lâche pas,je suis avec vous dans ce combat!

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum