anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 10]

Toto540 


Novice
Novice
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:cheikh oussama ben laden(rahimahouAllah):revificateur du jihad qui est le sommet de l'islam selon le prophete(aleyhi salat wasalam) et la protection et l'elevation du tawhid.il a apparu ds les annees 80 lors du jihad d'afghan et il etait milliardaire mais il a depense tous son argent dans le sentier d'Allah.il avait cru et emigre et a combattut ds le sentier d'Allah et Allah a promis le plus haut rang a ces genre de croyant c'est une promesse ds son noble coran:" Ceux qui ont cru, qui ont émigré et qui ont lutté par leurs biens et leurs personnes dans le sentier d’Allah, ont les plus hauts rangs auprès d’Allah... et ce sont eux les victorieux. " S9 V20.
cheikh oussama ben laden ne s'est pas seulement limite a lutter contre les sovietique mais il a aussi accomplit le jihad contre les occidentaux qui sont les ennemis les plus acharnes selon le mssager(aleyhi salat wasalam.Un des Sahabah, al- Moustawrad a rapporté qu'il a entendu le Messager (sallAllah 'aleyhi wa sallam) dire : "Vos adversaires les plus acharnés seront les Romains et ils ne périront pas jusqu'au Jour du Jugement." .(Ahmad).

et sa preche continu tjrs et a laisse derriere lui des lions.c'est sans doute le revificateur de notre siecle.wa'Allahou Allam.

Ce message incite à la haine car les actes de ben laden sont sans doute lié à sa propre haine à cause de ses crimes contre l'humanité. Mon Dieu n'est pas un Dieu de haine mais un dieu d'amour. Les actes n'ont pas réjouit le Seigneur mais ont réjouit le Mal. Ce message n'a rien à faire sur ce forum et me fait profondément mal(je pense aux innocents qui sont morts) et je pense qu'il salit l'Islam pour ce que je viens de dire. Que Dieu d'amour te pardonne et qu'il t'ouvre les yeux!

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@abu-souheil a écrit:Lors de la rencontre avec le grand savant yéménite Cheikh Mouqbil Ibn Hadi Al-Wâdi'î -qu'Allah lui fasse miséricorde-, dans le journal « Ar-ray al-'âm al-kouwaytiya » en date du 19/12/1998, numéro 11503, Cheikh Mouqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Je me désavoue auprès d'Allah de Ben Laden. Car il est, certes, un malheur et un fléau pour la communauté. Ces actes sont mauvais. »


Dans la même rencontre, une personne a demandé :

« Il est a remarqué que les musulmans éprouvent de grandes gênes dans les pays occidentaux, et ce, à cause des attentats qui ont lieu à travers le monde ? »

Réponse :

« Sache que des frères de Grande-Bretagne m'ont appelé, se plaignant de la gêne dont ils sont victimes.

Et ils m'ont demandé s'il leur était permis de proclamer leur désaveu de Oussama Ben Laden.

Nous leur avons répondu : « Nous nous sommes désavoués de lui et de ses actes depuis longtemps ! »

Et les événements actuels témoignent que les musulmans dans les pays occidentaux sont dans la gêne à cause des groupuscules appartenant au groupe des Ikhwane Mouflissine (Ikhwane Mousslimine) ou à d'autres groupes.

Et Allah est plus savant. »

Question :

« N'avez vous pas conseillé Oussama Ben Laden ? »

Réponse :

« Je lui ai envoyé des conseils.

Mais, Allah sait mieux si ils lui sont parvenus ou pas.

Et certains frères parmi eux sont venus nous voir pour nous proposer de l'aide afin de prêcher à Allah.

Par la suite, ils nous ont envoyés de l'argent et nous ont demandés de le distribuer aux chefs de tribus, afin qu'ils achètent des canons et des mitrailleuses.

Mais, j'ai rejeté leur proposition et je leur ai demandé de ne pas revenir une deuxième chez moi.

Je leur ai aussi expliqué clairement que notre occupation et la prêche seulement, et que nous ne permettions pas à nos étudiants de faire autre chose que cela. »

Et Cheikh Mouqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Il en est de même quand au fait de confier les affaires aux ignorants.

Al-Boukhari et Mouslim ont rapporté dans leur sahih, selon 'Abdoullah Ibn 'Omar -qu'Allah l'agrée- que le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- a dit :

« Certes, Allah ne retire pas la science en la reprenant des gens, mais, Il reprend la science en reprenant les savants. Au point où il ne reste plus de savant. Les gens prendront alors à leur tête des ignorants. Ils les interrogeront, et ces derniers répondront sans science et ainsi, ils s'égareront et égareront. »

Comme certains disent : « Tel savant ne comprend rien aux événements actuels » ou encore « (C'est un) savant dépassé », afin d'en écarter les gens.

Comme fait le magazine As-sounnah, qui devrait plutôt se nommer magazine Al-bida'a (l'innovation).

Ils ont en effet montré au grand jour leur animosité envers les gens de la Sounnah lors des événements du Golfe.

Et je dis : certes, depuis que les gens ne reviennent plus aux savants, ils sont troublés. Allah, Puissant et Majestueux, a dit :

وَإِذَا جَاءهُمْ أَمْرٌ مِّنَ الأَمْنِ أَوِ الْخَوْفِ أَذَاعُواْ بِهِ وَلَوْ رَدُّوهُ إِلَى الرَّسُولِ وَإِلَى أُوْلِي الأَمْرِ مِنْهُمْ لَعَلِمَهُ الَّذِينَ يَسْتَنبِطُونَهُ مِنْهُمْ

-traduction relative et approchée-

« Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés auraient appris. »
(Sourate 4 versets 83)

Quand Qâroûn est sorti au milieu de son peuple dans tout son apparat. Les gens attachés à ce bas monde ont dit :

يَا لَيْتَ لَنَا مِثْلَ مَا أُوتِيَ قَارُونُ إِنَّهُ لَذُو حَظٍّ عَظِيمٍ
وَقَالَ الَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ وَيْلَكُمْ ثَوَابُ اللَّهِ خَيْرٌ لِّمَنْ آمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا وَلاَ يُلَقَّاهَا إِلاَّ الصَّابِرُونَ

-traduction relative et approchée-

« Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Qâroûn. Il a, certes, été doté d'une immense fortune. » Tandis que ceux à qui le savoir a été donné dirent : « Malheur à vous ! La récompense d'Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien. » Mais, elle ne sera reçue que par les endurants. »
(Sourate 28 versets 79-80)

Les savants mettent les choses à leur place :

وَتِلْكَ الأَمْثَالُ نَضْرِبُهَا لِلنَّاسِ وَمَا يَعْقِلُهَا إِلاَّ الْعَالِمُونَ

-traduction relative et approchée-

« Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens. Cependant, seuls les savants comprennent. »
(Sourate 29 versets 43)

إِنَّ فِي ذَلِكَ لآيَاتٍ لِّلْعَالِمِينَ

-traduction relative et approchée-

« Il y a en cela des preuves pour les savants. »
(Sourate 30 versets 22)

إِنَّمَا يَخْشَى اللَّهَ مِنْ عِبَادِهِ الْعُلَمَاءُ

-traduction relative et approchée-

« Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. »
(Sourate 35 versets 28)

يَرْفَعِ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَالَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ دَرَجَاتٍ

-traduction relative et approchée-

« Allah élève en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. »
(Sourate 58 versets 11)

Donc, est-ce qu'Allah élève les gens de science ou bien les révolutionnaires et les putschistes ?

Il est d'ailleurs rapporté dans le Sahih d'Al-Boukhari, selon Abou Hourayra -qu'Allah l'agrée- qui a dit que le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- a été interrogé comme suit :

« Quand aura lieu l'heure ? » Il répondit : « Quand les affaires seront confiées à ceux qui n'en ont pas les compétences, alors, attends l'heure. »

(Comme c'est le cas) des leaders de groupes et partis sectaires qui sont ignorants !

Et parmi les exemples de troubles, celui qui a été comploté contre le Yémen par Oussama Ben Laden.

Quand il (Ben Laden) lui était dit :
« Nous avons besoin de 20 000 riyals saoudiens afin de construire une mosquée dans tel pays. »
Il répondait : « Nous n'en avons pas les moyens. Nous donnerons incha Allah en fonction de nos moyens. »

Par contre, s'il lui était dit :
« Nous avons besoin de canons, de mitrailleuses et d'autres choses. »
Il répondait : « Prends 100 000 riyals ou plus. Et incha Allah, le reste viendra. »
perso, je ne peux pas me désavouer d'une personne qui n'existe pas. pour moi, Ben laden et el-qaida n'ont jamais existé.

Voir le profil de l'utilisateur
Amat Allah a écrit:
@abu-souheil a écrit:Lors de la rencontre avec le grand savant yéménite Cheikh Mouqbil Ibn Hadi Al-Wâdi'î -qu'Allah lui fasse miséricorde-, dans le journal « Ar-ray al-'âm al-kouwaytiya » en date du 19/12/1998, numéro 11503, Cheikh Mouqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Je me désavoue auprès d'Allah de Ben Laden. Car il est, certes, un malheur et un fléau pour la communauté. Ces actes sont mauvais. »


Dans la même rencontre, une personne a demandé :

« Il est a remarqué que les musulmans éprouvent de grandes gênes dans les pays occidentaux, et ce, à cause des attentats qui ont lieu à travers le monde ? »

Réponse :

« Sache que des frères de Grande-Bretagne m'ont appelé, se plaignant de la gêne dont ils sont victimes.

Et ils m'ont demandé s'il leur était permis de proclamer leur désaveu de Oussama Ben Laden.

Nous leur avons répondu : « Nous nous sommes désavoués de lui et de ses actes depuis longtemps ! »

Et les événements actuels témoignent que les musulmans dans les pays occidentaux sont dans la gêne à cause des groupuscules appartenant au groupe des Ikhwane Mouflissine (Ikhwane Mousslimine) ou à d'autres groupes.

Et Allah est plus savant. »

Question :

« N'avez vous pas conseillé Oussama Ben Laden ? »

Réponse :

« Je lui ai envoyé des conseils.

Mais, Allah sait mieux si ils lui sont parvenus ou pas.

Et certains frères parmi eux sont venus nous voir pour nous proposer de l'aide afin de prêcher à Allah.

Par la suite, ils nous ont envoyés de l'argent et nous ont demandés de le distribuer aux chefs de tribus, afin qu'ils achètent des canons et des mitrailleuses.

Mais, j'ai rejeté leur proposition et je leur ai demandé de ne pas revenir une deuxième chez moi.

Je leur ai aussi expliqué clairement que notre occupation et la prêche seulement, et que nous ne permettions pas à nos étudiants de faire autre chose que cela. »

Et Cheikh Mouqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Il en est de même quand au fait de confier les affaires aux ignorants.

Al-Boukhari et Mouslim ont rapporté dans leur sahih, selon 'Abdoullah Ibn 'Omar -qu'Allah l'agrée- que le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- a dit :

« Certes, Allah ne retire pas la science en la reprenant des gens, mais, Il reprend la science en reprenant les savants. Au point où il ne reste plus de savant. Les gens prendront alors à leur tête des ignorants. Ils les interrogeront, et ces derniers répondront sans science et ainsi, ils s'égareront et égareront. »

Comme certains disent : « Tel savant ne comprend rien aux événements actuels » ou encore « (C'est un) savant dépassé », afin d'en écarter les gens.

Comme fait le magazine As-sounnah, qui devrait plutôt se nommer magazine Al-bida'a (l'innovation).

Ils ont en effet montré au grand jour leur animosité envers les gens de la Sounnah lors des événements du Golfe.

Et je dis : certes, depuis que les gens ne reviennent plus aux savants, ils sont troublés. Allah, Puissant et Majestueux, a dit :

وَإِذَا جَاءهُمْ أَمْرٌ مِّنَ الأَمْنِ أَوِ الْخَوْفِ أَذَاعُواْ بِهِ وَلَوْ رَدُّوهُ إِلَى الرَّسُولِ وَإِلَى أُوْلِي الأَمْرِ مِنْهُمْ لَعَلِمَهُ الَّذِينَ يَسْتَنبِطُونَهُ مِنْهُمْ

-traduction relative et approchée-

« Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés auraient appris. »
(Sourate 4 versets 83)

Quand Qâroûn est sorti au milieu de son peuple dans tout son apparat. Les gens attachés à ce bas monde ont dit :

يَا لَيْتَ لَنَا مِثْلَ مَا أُوتِيَ قَارُونُ إِنَّهُ لَذُو حَظٍّ عَظِيمٍ
وَقَالَ الَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ وَيْلَكُمْ ثَوَابُ اللَّهِ خَيْرٌ لِّمَنْ آمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا وَلاَ يُلَقَّاهَا إِلاَّ الصَّابِرُونَ

-traduction relative et approchée-

« Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Qâroûn. Il a, certes, été doté d'une immense fortune. » Tandis que ceux à qui le savoir a été donné dirent : « Malheur à vous ! La récompense d'Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien. » Mais, elle ne sera reçue que par les endurants. »
(Sourate 28 versets 79-80)

Les savants mettent les choses à leur place :

وَتِلْكَ الأَمْثَالُ نَضْرِبُهَا لِلنَّاسِ وَمَا يَعْقِلُهَا إِلاَّ الْعَالِمُونَ

-traduction relative et approchée-

« Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens. Cependant, seuls les savants comprennent. »
(Sourate 29 versets 43)

إِنَّ فِي ذَلِكَ لآيَاتٍ لِّلْعَالِمِينَ

-traduction relative et approchée-

« Il y a en cela des preuves pour les savants. »
(Sourate 30 versets 22)

إِنَّمَا يَخْشَى اللَّهَ مِنْ عِبَادِهِ الْعُلَمَاءُ

-traduction relative et approchée-

« Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. »
(Sourate 35 versets 28)

يَرْفَعِ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَالَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ دَرَجَاتٍ

-traduction relative et approchée-

« Allah élève en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. »
(Sourate 58 versets 11)

Donc, est-ce qu'Allah élève les gens de science ou bien les révolutionnaires et les putschistes ?

Il est d'ailleurs rapporté dans le Sahih d'Al-Boukhari, selon Abou Hourayra -qu'Allah l'agrée- qui a dit que le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- a été interrogé comme suit :

« Quand aura lieu l'heure ? » Il répondit : « Quand les affaires seront confiées à ceux qui n'en ont pas les compétences, alors, attends l'heure. »

(Comme c'est le cas) des leaders de groupes et partis sectaires qui sont ignorants !

Et parmi les exemples de troubles, celui qui a été comploté contre le Yémen par Oussama Ben Laden.

Quand il (Ben Laden) lui était dit :
« Nous avons besoin de 20 000 riyals saoudiens afin de construire une mosquée dans tel pays. »
Il répondait : « Nous n'en avons pas les moyens. Nous donnerons incha Allah en fonction de nos moyens. »

Par contre, s'il lui était dit :
« Nous avons besoin de canons, de mitrailleuses et d'autres choses. »
Il répondait : « Prends 100 000 riyals ou plus. Et incha Allah, le reste viendra. »
perso, je ne peux pas me désavouer d'une personne qui n'existe pas. pour moi, Ben laden et el-qaida n'ont jamais existé.
oui et en Afghanistan,il n'y a eu jamais de guerre c'est que la paix et media-mensoge.l'otan n'a jamais entre en Afghanistan tels doit etre la croyance du manhaj des complotistes qui ont moin de cerveau que les pseudo-salafi

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
Amat Allah a écrit:
@abu-souheil a écrit:Lors de la rencontre avec le grand savant yéménite Cheikh Mouqbil Ibn Hadi Al-Wâdi'î -qu'Allah lui fasse miséricorde-, dans le journal « Ar-ray al-'âm al-kouwaytiya » en date du 19/12/1998, numéro 11503, Cheikh Mouqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Je me désavoue auprès d'Allah de Ben Laden. Car il est, certes, un malheur et un fléau pour la communauté. Ces actes sont mauvais. »


Dans la même rencontre, une personne a demandé :

« Il est a remarqué que les musulmans éprouvent de grandes gênes dans les pays occidentaux, et ce, à cause des attentats qui ont lieu à travers le monde ? »

Réponse :

« Sache que des frères de Grande-Bretagne m'ont appelé, se plaignant de la gêne dont ils sont victimes.

Et ils m'ont demandé s'il leur était permis de proclamer leur désaveu de Oussama Ben Laden.

Nous leur avons répondu : « Nous nous sommes désavoués de lui et de ses actes depuis longtemps ! »

Et les événements actuels témoignent que les musulmans dans les pays occidentaux sont dans la gêne à cause des groupuscules appartenant au groupe des Ikhwane Mouflissine (Ikhwane Mousslimine) ou à d'autres groupes.

Et Allah est plus savant. »

Question :

« N'avez vous pas conseillé Oussama Ben Laden ? »

Réponse :

« Je lui ai envoyé des conseils.

Mais, Allah sait mieux si ils lui sont parvenus ou pas.

Et certains frères parmi eux sont venus nous voir pour nous proposer de l'aide afin de prêcher à Allah.

Par la suite, ils nous ont envoyés de l'argent et nous ont demandés de le distribuer aux chefs de tribus, afin qu'ils achètent des canons et des mitrailleuses.

Mais, j'ai rejeté leur proposition et je leur ai demandé de ne pas revenir une deuxième chez moi.

Je leur ai aussi expliqué clairement que notre occupation et la prêche seulement, et que nous ne permettions pas à nos étudiants de faire autre chose que cela. »

Et Cheikh Mouqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Il en est de même quand au fait de confier les affaires aux ignorants.

Al-Boukhari et Mouslim ont rapporté dans leur sahih, selon 'Abdoullah Ibn 'Omar -qu'Allah l'agrée- que le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- a dit :

« Certes, Allah ne retire pas la science en la reprenant des gens, mais, Il reprend la science en reprenant les savants. Au point où il ne reste plus de savant. Les gens prendront alors à leur tête des ignorants. Ils les interrogeront, et ces derniers répondront sans science et ainsi, ils s'égareront et égareront. »

Comme certains disent : « Tel savant ne comprend rien aux événements actuels » ou encore « (C'est un) savant dépassé », afin d'en écarter les gens.

Comme fait le magazine As-sounnah, qui devrait plutôt se nommer magazine Al-bida'a (l'innovation).

Ils ont en effet montré au grand jour leur animosité envers les gens de la Sounnah lors des événements du Golfe.

Et je dis : certes, depuis que les gens ne reviennent plus aux savants, ils sont troublés. Allah, Puissant et Majestueux, a dit :

وَإِذَا جَاءهُمْ أَمْرٌ مِّنَ الأَمْنِ أَوِ الْخَوْفِ أَذَاعُواْ بِهِ وَلَوْ رَدُّوهُ إِلَى الرَّسُولِ وَإِلَى أُوْلِي الأَمْرِ مِنْهُمْ لَعَلِمَهُ الَّذِينَ يَسْتَنبِطُونَهُ مِنْهُمْ

-traduction relative et approchée-

« Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés auraient appris. »
(Sourate 4 versets 83)

Quand Qâroûn est sorti au milieu de son peuple dans tout son apparat. Les gens attachés à ce bas monde ont dit :

يَا لَيْتَ لَنَا مِثْلَ مَا أُوتِيَ قَارُونُ إِنَّهُ لَذُو حَظٍّ عَظِيمٍ
وَقَالَ الَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ وَيْلَكُمْ ثَوَابُ اللَّهِ خَيْرٌ لِّمَنْ آمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا وَلاَ يُلَقَّاهَا إِلاَّ الصَّابِرُونَ

-traduction relative et approchée-

« Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Qâroûn. Il a, certes, été doté d'une immense fortune. » Tandis que ceux à qui le savoir a été donné dirent : « Malheur à vous ! La récompense d'Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien. » Mais, elle ne sera reçue que par les endurants. »
(Sourate 28 versets 79-80)

Les savants mettent les choses à leur place :

وَتِلْكَ الأَمْثَالُ نَضْرِبُهَا لِلنَّاسِ وَمَا يَعْقِلُهَا إِلاَّ الْعَالِمُونَ

-traduction relative et approchée-

« Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens. Cependant, seuls les savants comprennent. »
(Sourate 29 versets 43)

إِنَّ فِي ذَلِكَ لآيَاتٍ لِّلْعَالِمِينَ

-traduction relative et approchée-

« Il y a en cela des preuves pour les savants. »
(Sourate 30 versets 22)

إِنَّمَا يَخْشَى اللَّهَ مِنْ عِبَادِهِ الْعُلَمَاءُ

-traduction relative et approchée-

« Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. »
(Sourate 35 versets 28)

يَرْفَعِ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَالَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ دَرَجَاتٍ

-traduction relative et approchée-

« Allah élève en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. »
(Sourate 58 versets 11)

Donc, est-ce qu'Allah élève les gens de science ou bien les révolutionnaires et les putschistes ?

Il est d'ailleurs rapporté dans le Sahih d'Al-Boukhari, selon Abou Hourayra -qu'Allah l'agrée- qui a dit que le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- a été interrogé comme suit :

« Quand aura lieu l'heure ? » Il répondit : « Quand les affaires seront confiées à ceux qui n'en ont pas les compétences, alors, attends l'heure. »

(Comme c'est le cas) des leaders de groupes et partis sectaires qui sont ignorants !

Et parmi les exemples de troubles, celui qui a été comploté contre le Yémen par Oussama Ben Laden.

Quand il (Ben Laden) lui était dit :
« Nous avons besoin de 20 000 riyals saoudiens afin de construire une mosquée dans tel pays. »
Il répondait : « Nous n'en avons pas les moyens. Nous donnerons incha Allah en fonction de nos moyens. »

Par contre, s'il lui était dit :
« Nous avons besoin de canons, de mitrailleuses et d'autres choses. »
Il répondait : « Prends 100 000 riyals ou plus. Et incha Allah, le reste viendra. »
perso, je ne peux pas me désavouer d'une personne qui n'existe pas. pour moi, Ben laden et el-qaida n'ont jamais existé.
oui et en Afghanistan,il n'y a eu jamais de guerre c'est que la paix et media-mensoge.l'otan n'a jamais entre en Afghanistan tels doit etre la croyance du manhaj des complotistes qui ont moin de cerveau que les pseudo-salafi
oui et en Afghanistan,il n'y a eu jamais de guerre c'est que la paix

possible, puisque je ne crois pas ce que racontent les médias

Voir le profil de l'utilisateur
Amat Allah a écrit:
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
Amat Allah a écrit:
@abu-souheil a écrit:Lors de la rencontre avec le grand savant yéménite Cheikh Mouqbil Ibn Hadi Al-Wâdi'î -qu'Allah lui fasse miséricorde-, dans le journal « Ar-ray al-'âm al-kouwaytiya » en date du 19/12/1998, numéro 11503, Cheikh Mouqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Je me désavoue auprès d'Allah de Ben Laden. Car il est, certes, un malheur et un fléau pour la communauté. Ces actes sont mauvais. »


Dans la même rencontre, une personne a demandé :

« Il est a remarqué que les musulmans éprouvent de grandes gênes dans les pays occidentaux, et ce, à cause des attentats qui ont lieu à travers le monde ? »

Réponse :

« Sache que des frères de Grande-Bretagne m'ont appelé, se plaignant de la gêne dont ils sont victimes.

Et ils m'ont demandé s'il leur était permis de proclamer leur désaveu de Oussama Ben Laden.

Nous leur avons répondu : « Nous nous sommes désavoués de lui et de ses actes depuis longtemps ! »

Et les événements actuels témoignent que les musulmans dans les pays occidentaux sont dans la gêne à cause des groupuscules appartenant au groupe des Ikhwane Mouflissine (Ikhwane Mousslimine) ou à d'autres groupes.

Et Allah est plus savant. »

Question :

« N'avez vous pas conseillé Oussama Ben Laden ? »

Réponse :

« Je lui ai envoyé des conseils.

Mais, Allah sait mieux si ils lui sont parvenus ou pas.

Et certains frères parmi eux sont venus nous voir pour nous proposer de l'aide afin de prêcher à Allah.

Par la suite, ils nous ont envoyés de l'argent et nous ont demandés de le distribuer aux chefs de tribus, afin qu'ils achètent des canons et des mitrailleuses.

Mais, j'ai rejeté leur proposition et je leur ai demandé de ne pas revenir une deuxième chez moi.

Je leur ai aussi expliqué clairement que notre occupation et la prêche seulement, et que nous ne permettions pas à nos étudiants de faire autre chose que cela. »

Et Cheikh Mouqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Il en est de même quand au fait de confier les affaires aux ignorants.

Al-Boukhari et Mouslim ont rapporté dans leur sahih, selon 'Abdoullah Ibn 'Omar -qu'Allah l'agrée- que le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- a dit :

« Certes, Allah ne retire pas la science en la reprenant des gens, mais, Il reprend la science en reprenant les savants. Au point où il ne reste plus de savant. Les gens prendront alors à leur tête des ignorants. Ils les interrogeront, et ces derniers répondront sans science et ainsi, ils s'égareront et égareront. »

Comme certains disent : « Tel savant ne comprend rien aux événements actuels » ou encore « (C'est un) savant dépassé », afin d'en écarter les gens.

Comme fait le magazine As-sounnah, qui devrait plutôt se nommer magazine Al-bida'a (l'innovation).

Ils ont en effet montré au grand jour leur animosité envers les gens de la Sounnah lors des événements du Golfe.

Et je dis : certes, depuis que les gens ne reviennent plus aux savants, ils sont troublés. Allah, Puissant et Majestueux, a dit :

وَإِذَا جَاءهُمْ أَمْرٌ مِّنَ الأَمْنِ أَوِ الْخَوْفِ أَذَاعُواْ بِهِ وَلَوْ رَدُّوهُ إِلَى الرَّسُولِ وَإِلَى أُوْلِي الأَمْرِ مِنْهُمْ لَعَلِمَهُ الَّذِينَ يَسْتَنبِطُونَهُ مِنْهُمْ

-traduction relative et approchée-

« Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés auraient appris. »
(Sourate 4 versets 83)

Quand Qâroûn est sorti au milieu de son peuple dans tout son apparat. Les gens attachés à ce bas monde ont dit :

يَا لَيْتَ لَنَا مِثْلَ مَا أُوتِيَ قَارُونُ إِنَّهُ لَذُو حَظٍّ عَظِيمٍ
وَقَالَ الَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ وَيْلَكُمْ ثَوَابُ اللَّهِ خَيْرٌ لِّمَنْ آمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا وَلاَ يُلَقَّاهَا إِلاَّ الصَّابِرُونَ

-traduction relative et approchée-

« Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Qâroûn. Il a, certes, été doté d'une immense fortune. » Tandis que ceux à qui le savoir a été donné dirent : « Malheur à vous ! La récompense d'Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien. » Mais, elle ne sera reçue que par les endurants. »
(Sourate 28 versets 79-80)

Les savants mettent les choses à leur place :

وَتِلْكَ الأَمْثَالُ نَضْرِبُهَا لِلنَّاسِ وَمَا يَعْقِلُهَا إِلاَّ الْعَالِمُونَ

-traduction relative et approchée-

« Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens. Cependant, seuls les savants comprennent. »
(Sourate 29 versets 43)

إِنَّ فِي ذَلِكَ لآيَاتٍ لِّلْعَالِمِينَ

-traduction relative et approchée-

« Il y a en cela des preuves pour les savants. »
(Sourate 30 versets 22)

إِنَّمَا يَخْشَى اللَّهَ مِنْ عِبَادِهِ الْعُلَمَاءُ

-traduction relative et approchée-

« Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. »
(Sourate 35 versets 28)

يَرْفَعِ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَالَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ دَرَجَاتٍ

-traduction relative et approchée-

« Allah élève en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. »
(Sourate 58 versets 11)

Donc, est-ce qu'Allah élève les gens de science ou bien les révolutionnaires et les putschistes ?

Il est d'ailleurs rapporté dans le Sahih d'Al-Boukhari, selon Abou Hourayra -qu'Allah l'agrée- qui a dit que le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- a été interrogé comme suit :

« Quand aura lieu l'heure ? » Il répondit : « Quand les affaires seront confiées à ceux qui n'en ont pas les compétences, alors, attends l'heure. »

(Comme c'est le cas) des leaders de groupes et partis sectaires qui sont ignorants !

Et parmi les exemples de troubles, celui qui a été comploté contre le Yémen par Oussama Ben Laden.

Quand il (Ben Laden) lui était dit :
« Nous avons besoin de 20 000 riyals saoudiens afin de construire une mosquée dans tel pays. »
Il répondait : « Nous n'en avons pas les moyens. Nous donnerons incha Allah en fonction de nos moyens. »

Par contre, s'il lui était dit :
« Nous avons besoin de canons, de mitrailleuses et d'autres choses. »
Il répondait : « Prends 100 000 riyals ou plus. Et incha Allah, le reste viendra. »
perso, je ne peux pas me désavouer d'une personne qui n'existe pas. pour moi, Ben laden et el-qaida n'ont jamais existé.
oui et en Afghanistan,il n'y a eu jamais de guerre c'est que la paix et media-mensoge.l'otan n'a jamais entre en Afghanistan tels doit etre la croyance du manhaj des complotistes qui ont moin de cerveau que les pseudo-salafi
oui et en Afghanistan,il n'y a eu jamais de guerre c'est que la paix

possible, puisque je ne crois pas ce que racontent les médias
et es-ce que bush,obama,sarkozy,hollande..etc ont existe pour toi?

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
Amat Allah a écrit:
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
Amat Allah a écrit:
perso, je ne peux pas me désavouer d'une personne qui n'existe pas. pour moi, Ben laden et el-qaida n'ont jamais existé.
oui et en Afghanistan,il n'y a eu jamais de guerre c'est que la paix et media-mensoge.l'otan n'a jamais entre en Afghanistan tels doit etre la croyance du manhaj des complotistes qui ont moin de cerveau que les pseudo-salafi
oui et en Afghanistan,il n'y a eu jamais de guerre c'est que la paix

possible, puisque je ne crois pas ce que racontent les médias
et es-ce que bush,obama,sarkozy,hollande..etc ont existe pour toi?
ils ont certainement existé, ce sont des "chefs d'états", des présidents qui doivent être connus par tout le monde. mais ce ne sont pas eux qui dirigent, ils existe des d'autres personnes derrière eux que ne connaissons pas. et j'ai connu la personne de Ben Laden après le 11/09/2001 grâce aux médias qui l'ont rendu célèbre un terroriste islamiste sanguinaire pour certains et un héro pour les autres. les médias jouent un grand rôle dans le bourrage de crâne...

Voir le profil de l'utilisateur
ah bon? ce sont les chef d'etat mais pourtant ils ne dirigent pas les pays?et dans un regime republique ce n'est pas le president qui est la plus haute autorite?mais des personnes inconnus?jamais vu une personne aussi complotiste  que toi.qu'Allah t'ouvre les yeux

Voir le profil de l'utilisateur
c'est quand meme grave que des complotistes a ce niveau existent.ils risquent de plus croire a l'existance de leur propre ame et de leu famille et de leur entourage et de leur pays !

Voir le profil de l'utilisateur

Issa Emmanuel 


Habitué
Habitué
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:ah bon? ce sont les chef d'etat mais pourtant ils ne dirigent pas les pays?et dans un regime republique ce n'est pas le president qui est la plus haute autorite?mais des personnes inconnus?jamais vu une personne aussi complotiste  que toi.qu'Allah t'ouvre les yeux
Salam Aleykoum

«Car nous sommes confrontés, dans le monde entier, à une conspiration monolithique et impitoyable qui compte principalement sur des moyens secrets pour étendre sa sphère d’influence par l’infiltration plutôt que l’invasion, la subversion plutôt que les élections et l’intimidation au lieu du libre arbitre.

C’est un système qui a nécessité énormément de ressources humaines et matérielles dans la construction d’une machine étroitement soudée et d’une efficacité remarquable, elle combine des opérations militaires, diplomatiques, de renseignements, économiques, scientifiques et politiques.

Leurs ramifications sont occultées et non publiées. Ses erreurs sont enterrées et ne font pas les gros titres, on fait taire ses dissidents, on ne les glorifie pas; aucune dépense n’est mise en question, aucune rumeur n’est imprimée, aucun secret n’est révélé.

Elle conduit la guerre froide, en bref, avec une discipline de guerre qu’aucune démocratie n’espèrerait jamais vouloir égaler… C’est pourquoi le législateur athénien décréta comme criminel tout citoyen se désintéressant du débat… Je sollicite votre aide dans l’immense tâche qui est d’informer et d’alerter le peuple américain avec la certitude qu’avec votre aide l’homme deviendra ce pour quoi il est né libre et indépendant. »

Discours de Kennedy il est mort 10 jours après.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
ce n'est pas pour rien que les autres présidents restent en vie....

Voir le profil de l'utilisateur

Issa Emmanuel 


Habitué
Habitué
Amat Allah a écrit:ce n'est pas pour rien que les autres présidents restent en vie....
Oui parfois ils balance comme François Mitterrand..Mais bon il allait mourir et il n'en a pas trop dit pour sa famille.

"La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l'Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort... apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde... C'est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort !"



La c'est sa femme Danielle Mitterrand.

« Durant la célébration du Bicentenaire de la Déclaration des droits de l’homme, en juillet 1989, j’ai pu voir jusqu’à quel point nous étions soumis au Etats-Unis.

L’Etat français n’invita pas plusieurs dignitaires en particulier des latino-américains.Comme par hasard, c’était ces pays-là que Washington voulait détruire.

Je me rappelle avoir dit à François : Jusqu’à quel point allons-nous être dépendants de l’humeur des Etats-Unis, ne pas pouvoir choisir nos invités pour nos festivités…? Ce fût une honte.

En France, on élit et les élus font des lois qu’ils n’ont jamais proposées et dont nous n’avons jamais voulu [...]

La France est-elle une démocratie, une puissance mondiale ? Je le dis en tant que française : cela ne veut rien dire. »

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:abou souheil j'attend tjrs un nom de revificateur de notre siecle.

@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:en plus abpu-souheil le revicateur doit faire revivre une sounna perdue.le siecle passe la oumma a connu des colonisation,la domination des ennemis,le califat a disparu,la laicite et bcps de kufr tels que le communisme sont apparu,le jihad etait abondonne.cheikh oussama ben laden(rahimahouAllah) a fait revivre le jihad qui est le sommet du tawhid selon le messager(aleyhi salat wasalam).

si tu connais un revificateur qui a fait revivre une sounna perdue ds le siecle passee et qui est apparu ds les annees 80 alors dis-moi qui est-t-il?

@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:salam'Aleycoum
D'après Sayyidunâ Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée), le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit :

« Certes, Allâh enverra un revivificateur de la religion (al mujaddid) auprès de cette communauté (al ummah), et ceci à la tete de chaque siècle. »

Ce hadîth est hasan (valide) et rapporté par l'Imâm Abû Dâwud As Sijistânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

votre avis?
Salam;

c'est quoi exactement le rôle du "revivificateur" ?

tu dis que le revivificateur aura pour rôle de faire revivre et renaître la sounna. et selon toi, la base du tawhid c'est le djihad.

pourrais-tu citer tes sources ?

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
Amat Allah a écrit:
@abu-souheil a écrit:Lors de la rencontre avec le grand savant yéménite Cheikh Mouqbil Ibn Hadi Al-Wâdi'î -qu'Allah lui fasse miséricorde-, dans le journal « Ar-ray al-'âm al-kouwaytiya » en date du 19/12/1998, numéro 11503, Cheikh Mouqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Je me désavoue auprès d'Allah de Ben Laden. Car il est, certes, un malheur et un fléau pour la communauté. Ces actes sont mauvais. »


Dans la même rencontre, une personne a demandé :

« Il est a remarqué que les musulmans éprouvent de grandes gênes dans les pays occidentaux, et ce, à cause des attentats qui ont lieu à travers le monde ? »

Réponse :

« Sache que des frères de Grande-Bretagne m'ont appelé, se plaignant de la gêne dont ils sont victimes.

Et ils m'ont demandé s'il leur était permis de proclamer leur désaveu de Oussama Ben Laden.

Nous leur avons répondu : « Nous nous sommes désavoués de lui et de ses actes depuis longtemps ! »

Et les événements actuels témoignent que les musulmans dans les pays occidentaux sont dans la gêne à cause des groupuscules appartenant au groupe des Ikhwane Mouflissine (Ikhwane Mousslimine) ou à d'autres groupes.

Et Allah est plus savant. »

Question :

« N'avez vous pas conseillé Oussama Ben Laden ? »

Réponse :

« Je lui ai envoyé des conseils.

Mais, Allah sait mieux si ils lui sont parvenus ou pas.

Et certains frères parmi eux sont venus nous voir pour nous proposer de l'aide afin de prêcher à Allah.

Par la suite, ils nous ont envoyés de l'argent et nous ont demandés de le distribuer aux chefs de tribus, afin qu'ils achètent des canons et des mitrailleuses.

Mais, j'ai rejeté leur proposition et je leur ai demandé de ne pas revenir une deuxième chez moi.

Je leur ai aussi expliqué clairement que notre occupation et la prêche seulement, et que nous ne permettions pas à nos étudiants de faire autre chose que cela. »

Et Cheikh Mouqbil -qu'Allah lui fasse miséricorde- a dit :

« Il en est de même quand au fait de confier les affaires aux ignorants.

Al-Boukhari et Mouslim ont rapporté dans leur sahih, selon 'Abdoullah Ibn 'Omar -qu'Allah l'agrée- que le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- a dit :

« Certes, Allah ne retire pas la science en la reprenant des gens, mais, Il reprend la science en reprenant les savants. Au point où il ne reste plus de savant. Les gens prendront alors à leur tête des ignorants. Ils les interrogeront, et ces derniers répondront sans science et ainsi, ils s'égareront et égareront. »

Comme certains disent : « Tel savant ne comprend rien aux événements actuels » ou encore « (C'est un) savant dépassé », afin d'en écarter les gens.

Comme fait le magazine As-sounnah, qui devrait plutôt se nommer magazine Al-bida'a (l'innovation).

Ils ont en effet montré au grand jour leur animosité envers les gens de la Sounnah lors des événements du Golfe.

Et je dis : certes, depuis que les gens ne reviennent plus aux savants, ils sont troublés. Allah, Puissant et Majestueux, a dit :

وَإِذَا جَاءهُمْ أَمْرٌ مِّنَ الأَمْنِ أَوِ الْخَوْفِ أَذَاعُواْ بِهِ وَلَوْ رَدُّوهُ إِلَى الرَّسُولِ وَإِلَى أُوْلِي الأَمْرِ مِنْهُمْ لَعَلِمَهُ الَّذِينَ يَسْتَنبِطُونَهُ مِنْهُمْ

-traduction relative et approchée-

« Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux, ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés auraient appris. »
(Sourate 4 versets 83)

Quand Qâroûn est sorti au milieu de son peuple dans tout son apparat. Les gens attachés à ce bas monde ont dit :

يَا لَيْتَ لَنَا مِثْلَ مَا أُوتِيَ قَارُونُ إِنَّهُ لَذُو حَظٍّ عَظِيمٍ
وَقَالَ الَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ وَيْلَكُمْ ثَوَابُ اللَّهِ خَيْرٌ لِّمَنْ آمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا وَلاَ يُلَقَّاهَا إِلاَّ الصَّابِرُونَ

-traduction relative et approchée-

« Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Qâroûn. Il a, certes, été doté d'une immense fortune. » Tandis que ceux à qui le savoir a été donné dirent : « Malheur à vous ! La récompense d'Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien. » Mais, elle ne sera reçue que par les endurants. »
(Sourate 28 versets 79-80)

Les savants mettent les choses à leur place :

وَتِلْكَ الأَمْثَالُ نَضْرِبُهَا لِلنَّاسِ وَمَا يَعْقِلُهَا إِلاَّ الْعَالِمُونَ

-traduction relative et approchée-

« Telles sont les paraboles que Nous citons aux gens. Cependant, seuls les savants comprennent. »
(Sourate 29 versets 43)

إِنَّ فِي ذَلِكَ لآيَاتٍ لِّلْعَالِمِينَ

-traduction relative et approchée-

« Il y a en cela des preuves pour les savants. »
(Sourate 30 versets 22)

إِنَّمَا يَخْشَى اللَّهَ مِنْ عِبَادِهِ الْعُلَمَاءُ

-traduction relative et approchée-

« Parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent Allah. »
(Sourate 35 versets 28)

يَرْفَعِ اللَّهُ الَّذِينَ آمَنُوا مِنكُمْ وَالَّذِينَ أُوتُوا الْعِلْمَ دَرَجَاتٍ

-traduction relative et approchée-

« Allah élève en degrés ceux d'entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir. »
(Sourate 58 versets 11)

Donc, est-ce qu'Allah élève les gens de science ou bien les révolutionnaires et les putschistes ?

Il est d'ailleurs rapporté dans le Sahih d'Al-Boukhari, selon Abou Hourayra -qu'Allah l'agrée- qui a dit que le Prophète -paix et bénédictions d'Allah sur lui- a été interrogé comme suit :

« Quand aura lieu l'heure ? » Il répondit : « Quand les affaires seront confiées à ceux qui n'en ont pas les compétences, alors, attends l'heure. »

(Comme c'est le cas) des leaders de groupes et partis sectaires qui sont ignorants !

Et parmi les exemples de troubles, celui qui a été comploté contre le Yémen par Oussama Ben Laden.

Quand il (Ben Laden) lui était dit :
« Nous avons besoin de 20 000 riyals saoudiens afin de construire une mosquée dans tel pays. »
Il répondait : « Nous n'en avons pas les moyens. Nous donnerons incha Allah en fonction de nos moyens. »

Par contre, s'il lui était dit :
« Nous avons besoin de canons, de mitrailleuses et d'autres choses. »
Il répondait : « Prends 100 000 riyals ou plus. Et incha Allah, le reste viendra. »
perso, je ne peux pas me désavouer d'une personne qui n'existe pas. pour moi, Ben laden et el-qaida n'ont jamais existé.
oui et en Afghanistan,il n'y a eu jamais de guerre c'est que la paix et media-mensoge.l'otan n'a jamais entre en Afghanistan tels doit etre la croyance du manhaj des complotistes qui ont moin de cerveau que les pseudo-salafi
même si j'admets que Ben Laden avait existé, même si j'admets qu'il était derrière plusieurs attentas, je ne peux pas me désavouer de lui ni des autres islamistes, parce que :

1/ me désavouer de quelqu'un signifie ne pas reconnaître sa soumission à Allah, c'est à dire le rendre kafir "mécréant", alors qu'on n'a pas le droit de rendre mécréant celui qui réclame sa soumission

2/ je ne dois pas avoir honte de ce que font les autres puisque c'est à chacun d'assumer ses propres actes, mais c'est plutôt aux islamophobes de ne pas mettre tous les musulmans dans le même sac

3/ je lui pardonne, tout simplement

Voir le profil de l'utilisateur

moame 


Enthousiaste
Enthousiaste
Pourtant ca empeche pas les salafiya de classer tarik ramadan "kafir"

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@moame a écrit:Pourtant ca empeche pas les salafiya de classer tarik ramadan "kafir"
chacun assume ses pensées et ses paroles. j'ai donné mon point de vue, et je l'assume..

Voir le profil de l'utilisateur
@amat,premierement qui t'as dit que se desavouer une personne signifie forcement le rendre mecreant?tu te desavoues des menteurs,des buveurs d'alcool,des fornicateurs..etc es-ce tu rends mecreants ces gens?non car ces actes ne sont pas des actes annulatifs de l'islam.on se desavoue non seulement des mecreants mais aussi des musulmans pervers.si tu relis la fatwas du taghout moqbil poste par le talafi abou-souheil le taghout moqbil ne rend pas mecreant cheikh oussama ben laden(rahimahouAllah)


et qui t'as dis que t'as pas le droit de rendre mecreant qqn qui se reclame de l'islam?si c'est obliger de le rendre mecreant alors qu'il donne des associes a Allah comme faisaient les polytheistes d'ahl qoreich qui se pretendaient musulmanet des autres messagers tels que les polytheistes auquels Nouh(aleyhi salam) a ete envoye et qui se reclamaient de l'islam.

tu lui pardonnes quoi?il n'a rien fait de mal.tout ce qu'il a fait etait que du bien.

Voir le profil de l'utilisateur

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:@amat,on se desavoue non seulement des mecreants mais aussi des musulmans pervers.si tu relis la fatwas du taghout moqbil poste par le talafi abou-souheil le taghout moqbil ne rend pas mecreant cheikh oussama ben laden(rahimahouAllah)


et qui t'as dis que t'as pas le droit de rendre mecreant qqn qui se reclame de l'islam?si c'est obliger de le rendre mecreant alors qu'il donne des associes a Allah comme faisaient les polytheistes d'ahl qoreich qui se pretendaient musulmanet des autres messagers tels que les polytheistes auquels Nouh(aleyhi salam) a ete envoye et qui se reclamaient de l'islam.

tu lui pardonnes quoi?il n'a rien fait de mal.tout ce qu'il a fait etait que du bien.
paix sur toi mon frère;

ta dernière phrase n'as pas de sens. Ben laden lui-même reconnait que c'est lui qui était derrière les attentats du 11/09/02001, si c'est le cas alors ça t'a fait vraiment plaisir de tuer plusieurs musulmans qui étaient dans ces tours [probablement en train de faire la salat] et qui n'associaient rien à Allah et d'autres musulmans à bord des avions... alors que moi, je lui pardonne pour ces crimes

personnellement je pense qu'il ne faut absolument pas rendre mécréant quelqu'un qui se réclame de l'Islam, mais tu peux lui faire comprendre d'une autre manière et tu peux utiliser d'autres moyens avec beaucoup de patience pour lui faire comprendre qu'il n'est pas sur le bon chemin

premierement qui t'as dit que se desavouer une personne signifie forcement le rendre mecreant?tu te desavoues des menteurs,des buveurs d'alcool,des fornicateurs..etc es-ce tu rends mecreants ces gens?non car ces actes ne sont pas des actes annulatifs de l'islam.
pour moi, le fait de "persister" dans ces (les) péchés peut être annulatif de la Foi
--

contrairement à toi, "abu-souheil" est très courtois et donne une bonne image de l'Islam

Voir le profil de l'utilisateur
Amat,il n'y avait pas des musulmans dans les 2 tours.t'as qu'a faire des recherchent sur les mort du 11 semptembre et ce qu'elle representaient les 2 tours et meme s'il y a avait des morts musulmans cheikh-islam Ibn Taymiyyah a dit : « Si avec les mécréants il y a des gens pieux, les meilleurs de l'humanité, et qu'il n'est possible de combattre les mécréants qu'en tuant les pieux, alors ils doivent être tués aussi. L'ensemble des savants se sont mis d'accord sur le sort des prisonniers musulmans servant de boucliers aux infidèles. Ces prisonniers peuvent être tués si les musulmans n'ont pas d'autre choix et que cela peut servir à détruire l'arme des combattants mécréants. Un des dires des savants est que même s'il n'y a pas à craindre pour les musulmans en général, il est permis dans ces circonstances de tuer les musulmans captifs. » Il a dit aussi : « La Sunnah et l' Idjma' sont d'accord pour dire que si l'agression d'un agresseur musulman ne peut être arrêtée qu'en le tuant, alors il doit être tué, même si la transgression dépasse de peu un dinar. Ceci est de par le Hadith Sahih : Quiconque est tué en protégeant ses biens, il meurt en martyr. » Ceci, parce que la protection du reste des musulmans contre la Fitnah et le Shirk, et la protection de la religion, du 'Ard (honneur) et des biens est prioritaire par rapport à un petit nombre de musulmans captifs dans les pays des Kouffar». [Madjmou’Al-Fatâwa vol. 28, p 546-537, vol. 20, p 52].


puis tu dis personnellement je pense qu'il ne faut absolument pas rendre mécréant quelqu'un qui se réclame de l'Islam, mais tu peux lui faire comprendre d'une autre manière et tu peux utiliser d'autres moyens avec beaucoup de patience pour lui faire comprendre qu'il n'est pas sur le bon chemin.oui mais il faut que tu le previens qu'il est sorti de l'islam pour qu'il puisse comprendre qu'il n'est pas sur le chemin.Amat,tu etudie la science du takfir et le fiqh du jihad.


qunat au fait de ersister sur les grands peche n'est pas un acte annulatf de l'islam comme tu le pretends.voici les 10 actes annulatif de l'islam

La première : Le Shirk : L'idolatrie

La deuxième : L'intercession

La troisième : Celui qui ne considère pas les polythéistes mécréants ou doute de leur mécréance ou authentifie leur doctrine, devient mécréant

La quatrième : Celui qui a la conviction qu’une guidée, autre que celle du prophète, salla llahou ‘alayhi wa sallam, est plus parfaite que la sienne

La cinquième : Celui qui déteste une chose venue du messager d’Allah est un mécréant, et même s’il la met en application

La sixième : Celui qui rabaisse une chose faisant partie de la religion, ou de la récompense d’Allah ou du châtiment est un mécréant

La septième : La sorcellerie

La huitième : Secourir les polythéistes et les aider contre les musulmans

La neuvième : Celui qui croit au fait que certaines personnes peuvent sortir de la législation de Mouhammad

La dixième : L’indifférence envers la religion d’Allah, ne pas l’apprendre, ne pas adorer Allah, ceci est une annulation de l’islam

Voir le profil de l'utilisateur
et quant au fait de dire qu' ''abou-souheil donne une bonne image de l'islam''.depuis quand est-ce que l'Occident a une bonne image de l'Islam et des Musulman? L'Occident a toujours eu du mépris pour l'islam et les Musulmans. Regardez seulement la littérature occidental et la représentations des musulmans dans les médias.

Pour eux le seul moyen d'avoir une bonne image de vous est de devenir comme eux, Allah a dit : « Ni les Juifs, ni les Chrétiens ne seront satisfait de toi, jusqu'à que tu suivre leur religions. » [2/120].
et regarde  meme les kouffars ont plus de cerveau que certains qui se reclament de l'islam et qui pretendent que cheikh oussama ben laden (rahimahouAllah) salit l'image de l'islam.ecoute cet athe

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
@Tawhid-Monothéisme

Salam

Est-ce qu'Allah autorise le meurtre d'innocent ? Si oui, j'aimerai lire ces versets explicites

Peace.

Voir le profil de l'utilisateur
@Wayell a écrit:@Tawhid-Monothéisme

Salam

Est-ce qu'Allah autorise le meurtre d'innocent ? Si oui, j'aimerai lire ces versets explicites

Peace.

 waleyka salam

Fatwa au sujet des événements du 11 septembre 
Par Cheikh Hammoud Bin Al-Uqlaa Ash-Shuaybi (rahimahouAllah)
Daté le 28/06/1422 Hégire (17 septembre 2001)

Louange à Allah Seigneur de l'Univers, que la bénédiction et le salut soient sur le prophète, sa famille, ses compagnons et sur ceux qui vivent selon sa voie jusqu'au Jour du Jugement. 



Il est regrettable de voir beaucoup de nos frères parmi les Oulémas, préférer la pitié et l'émotion, oubliant ou ignorant ce que cet état de Kufr (Amérique) a perpétré comme massacre, destruction et corruption dans la plupart des terres musulmanes, sans montrer ni pitié ni bonté. Je me trouve donc dans l'obligation de répondre à quelques fausses interprétations ou méprises sur lesquelles se réfèrent certains oulémas pour soutenir leur position. Ainsi, certains confrères condamnent un acte de Djihad sous prétexte que "parmi les morts existent des victimes innocentes." La réponse à ceci est de plusieurs points de vue: 

Vous devez d'abord savoir que toute décision prise par l'état mécréant, l'Amérique, particulièrement celle qui implique une guerre, repose sur l’opinion publique, à travers un sondage et/ou un suffrage effectué au sein de la chambre des représentants ou le sénat. Ainsi, chaque Américain ayant participé à cette enquête d'opinion et ayant voté pour la guerre est considéré comme un combattant ou au moins un partisan. 

Sa'ab Bin Jathamah (qu'Allah soit satisfait de lui) a rapporté qu'on s'est renseigné auprès du prophète (bénédiction et paix sur lui) au sujet des personnes dans les maisons de Mushrikounes (Polythéistes) quand ils sont attaqués la nuit, leurs femmes et enfants étant ainsi affectés, il a dit: "Ils en font partie." Ainsi, ce Hadith prouve que les femmes, les garçons et tous ceux qu'il est interdit de tuer quand ils sont isolés, il est permis de les tuer seulement quand ils sont mélangés avec les combattants et quand il est impossible de les distinguer. 

Les commandants musulmans utilisaient une catapulte pour combattre les mécréants, et il est évident qu'une catapulte quand elle lance ses gros projectiles ne distinguent pas entre un combattant et un autre; de ce fait, peuvent être touchés ceux qu'on appelle aujourd'hui des innocents; pourtant, c’était un moyen que les musulmans avaient l'habitude d'utiliser dans leurs guerres. Ibn Qudamah (qu'Allah soit miséricordieux à son égard) dit: "et il est permis d'utiliser la catapulte parce que le prophète (bénédiction et paix sur lui) a utilisé la catapulte contre les gens de Ta'if, et Amr al-Ass a fait la même chose contre les habitants d'Alexandrie (Al-Mughniy, vol. 10, p 503). Ibn al-Qassim (qu'Allah soit miséricordieux à son égard) dit : "Il est permis d'utiliser la catapulte contre les mécréants même si elle a touché, sans avoir l'intention, des enfants, des femmes, des vieillards et des moines, du fait qu'il est autorisé d’affaiblir et harceler l'ennemi, selon le consensus des oulémas." Ibn Rushd dit: "Il y a un consensus sur l'autorisation d'affaiblir et harceler n'importe quel type de polythéistes" (Al-Hashiyah Ala Ar-Rawdh, vol. 4, p 271) 

Les juristes musulmans ont autorisé de tuer les musulmans captifs utilisés comme un bouclier sous forme de muraille construite par les mécréants pour se protéger des flèches lancées par les musulmans. Selon l’argument des gens d'aujourd'hui, ces musulmans captifs sont des "innocents" et il est interdit de les tuer! Ibn Taymiyah (qu'Allah soit miséricordieux à son égard) dit: Les Oulémas se sont mis d'accord que si l'armée des mécréants se protège par des prisonniers musulmans et que les musulmans courent un risque s'ils ne combattent pas (les mécréants), il leur est permis alors de les combattre même si ce combat implique la mort des musulmans (détenus) utilisés comme un bouclier (Al-Fatawa vol. 28, p 546-537, vol 20, p 52). Ibn Qassem (qu'Allah soit miséricordieux envers lui) a dit: "S'ils se fortifient par un musulman (détenu), il n'est permis de lancer (des flèches contre les mécréants) que si l'on s'inquiète sur (le sort) des musulmans, (dans ce cas) il est permis de lancer en ciblant les mécréants, et c'est (un décret) unanime" (Al-Hashiyah, vol. 4, p 271). 

Il y a ici une question que nous aimerions poser à ceux qui utilisent le mot "terrorisme" pour qualifier ce qui s'est produit en Amérique: Quand l'Amérique a lancé un raid avec ses avions et ses bombes contre une société pharmaceutique au Soudan, la détruisant et tuant tous les fonctionnaires et ouvriers qui étaient à l'intérieur, comment qualifiez-vous cet acte ? Ne devrait-il pas être considéré comme acte de terrorisme ? Si la réponse est "non", pourquoi qualifiez-vous l'acte (de 11 Septembre) comme étant "terroriste" ? Pourquoi ont-ils condamné ce qui s'est passé en Amérique alors que personne n'a condamné la destruction de la société soudanaise par les américains ? Je ne vois certainement aucune différence entre les deux actes, sauf que l'argent qui a été utilisé pour construire la société était l'argent des musulmans et les ouvriers et le personnel tués sous les décombres étaient des musulmans, alors que les bâtiments (tours) (World Trade Center) détruits par ces pirates de l'air ont été construits avec de l'argent des mécréants et les victimes de cette explosion étaient des mécréants (pour la majorité). Est-ce cette différence qui a incité quelques frères à nous à appeler ce qui s'est produit en Amérique 'Terrorisme', tandis qu'en même temps, ils n'ont pas condamné ce qui s'est produit au Soudan, et ne l'ont pas qualifié du 'Terrorisme' ?! De même, les Libyens qui ont été frappés délibérément par la famine! Et les frappes quotidiennes qui tuent et affament les Irakiens! Et les sanctions et les attaques lancés contre Afghanistan, l'état musulman ! Comment qualifiez-vous tout cela ? Terrorisme ou non ? 

En outre, nous demandons à ces gens, que voulez-vous dire par "Innocents" ? La réponse comprendrait trois catégories d'innocents : 

- La première catégorie: les victimes peuvent être parmi ceux que n'ont pas combattu, n'ont pas soutenu leur pays par leurs corps, argent, avis ou suggestions ou toute autre chose. Il n'est pas permis de tuer cette catégorie d'innocents, et ce quand on peut les distinguer des autres (qui sont des combattants) et qu'ils ne sont pas mélangés, mais s'ils sont mélangés et il est impossible de les distinguer des autres, il est alors permis de les tuer avec les autres puisqu'ils font partie de ceux-ci, même s’ils sont des vieillards, femmes, enfants, malades, handicapés ou moines. Ibn Qudamah dit à ce propos: "Et il est permis de tuer les femmes et les enfants au cours d'une attaque nocturne dans les bâtiments ou fossés démolis, sans avoir l'intention de les tuer délibérément quand ils sont isolés des autres; et il est permis de tuer leurs animaux si ça constitue un moyen pour les tuer et les vaincre; et là-dessus, il n'y a aucune divergence" (Al-Mughniy wash-Sharh 10/503). Il a dit également: "il est permis d'attaquer l'ennemi la nuit." Ahmad Bin Hanbal a dit: "il n'y a aucun problème avec les attaques nocturnes, les Romains ne furent-ils pas attaqués la nuit?" Et il a ajouté: "nous ne connaissons personne qui déteste ou désapprouve l'attaque nocturne" (Al-Mughniy 10/503) 

- La deuxième catégorie: elles (les victimes) n'ont pas participé directement, avec leur état, à la guerre, mais elles l'ont soutenu avec leurs biens ou leurs conseils. Celles-là ne peuvent pas être qualifiées "innocentes", mais elles font partie des combattants qu'on appele Ahl-Arrada'a (les gens qui soutiennent indirectement l'ennemi). Ibn Abdil Barr (qu'Allah soit miséricordieux à son égard) dit : "Il n'y a pas de divergence entre les oulémas au sujet de celui qui combat parmi les femmes ou les vieillards: il est permis de les tuer; pareillement, l'enfant capable de combattre et a participé au combat, doit être tué" (Al-Istizkar vol. 14, p 74). De même, Ibn Qudamah a rapporté le consensus sur l'autorisation de tuer les femmes, les enfants et les vieillards s'ils soutiennent leur peuple. Ibn Abdul Barr a dit: "ils sont unanimes que le prophète a tué Duraid Bin As-samah, le jour de la bataille de Hunayn, parce qu'il avait un avis et un stratagème de guerre. Celui qui est ainsi parmi les vieillards doit être tué selon tous (les oulémas) (At-Tamheed, vol. 16 p 142). An-Nawawi, (qu'Allah soit miséricordieux à son égard) a rapporté le consensus que les vieillards parmi les mécréants devront être tués s'ils ont une connaissance en matière de guerre (Interprétation du Sahih Muslim, chapitre: Le Djihad). Ibn Qasim a également cité dans Al-Hashiyat: "Ils sont unanimes que la sentence au sujet d'Arrada'a (soutien indirect de l'ennemi) est la même que celle pour un combat direct. Il a aussi transmis ce consensus de la part d'Ibn Taimiyyah. De même, il a rapporté de la part d'Ibn Taimiyyah que ceux qui soutiennent un groupe d'ennemis inaccessible font partie de ce groupe" 

- La troisième catégorie: elles (les victimes) sont des musulmans, et dans ce cas, il n'est pas permis de les tuer à condition qu’elles sont isolées (des autres mécréants) mais si elles sont mélangées à des mécréants et il n'est possible que de les tuer avec les autres, c'est alors permis, et c'est le cas connu sous le nom de Tatarrus (musulmans détenus par des mécréants et utilisés comme un bouclier contre l'attaque), qui a été discuté plus haut. 

Ceux qui babillent à propos "des victimes innocentes", sans savoir qui sont ces "innocents", sont influencés par les termes utilisés par les occidentaux et leurs médias, et même certains qui ne le sont pas, répètent les termes et les expressions de nos ennemis, qui sont en contradiction évidente avec la Charia. 
Sachez également qu'il est permis de traiter les mécréants de la même façon qu'ils nous traitent, et en cela, il y a une réponse et une preuve claire à tous ceux qui répètent les mots "victimes innocentes". En effet, Allah l'Exalté, a autorisé cela: 

"Et si vous punissez, infligez [à l'agresseur] une punition égale au tort qu'il vous a fait..." (Sourate 16, Verset 126) 
"et qui, atteints par l'injustice, ripostent. La sanction d'une mauvaise action est une mauvaise action [une peine] identique. Mais quiconque pardonne et réforme, son salaire incombe à Allah. Il n'aime point les injustes !" (Sourate 42, Verset 39-40) 

Ibn Taimiyyah dit: "ils ont le droit de mutiler: ils ont ainsi le choix de le faire dans le but de se venger et se faire rembourser, ou de ne pas faire, et la patience est meilleure; et ce quand la mutilation ne se présente pas comme un surplus du Djihad... mais si ça mène à leur faire accepter la foi ou à prévenir une autre agression, elle fera partie du Djihad recommandé" (par Ibn Muflih dans Alfuru', vol.6 p.218). 

Donc ceux qui disent que les morts sont "des victimes innocentes" sans faire une distinction entre leurs catégories, accusent le prophète et les compagnons et ceux après, qu'ils ont tué "des victimes innocentes", puisque le prophète a utilisé la catapulte dans sa guerre contre Ta'if, et la catapulte ne différencie pas. De même, le prophète (bénédiction et paix sur lui) a tué tous ceux qui avaient atteint la puberté parmi les juifs de Bani Quraidah sans différencier entre eux. Ibn Hazm, commentant ce fait en disant: "c'est un décret général du prophète, puisqu'il n'a épargné ni ouvrier, ni commerçant, ni fermier, ni vieillard, ni autre personne, et ceci nous a été transmis avec unanimité" (Al-Muhallaa vol. 6 p. 299)

Voir le profil de l'utilisateur
wayell,je continu


Le jugement Islamique concernant le fait de tuer les femmes et les enfants au Jihâd
 
 
Shaykh Yusuf ibn Salih Al-'Uyayri rahimahoullah dit :
 
« Allah (le Très Haut) nous a ordonné,
 
« Ne transgressez pas. Certes. Dieu n'aime pas les transgresseurs! » [Al-Baqarah: 190]
 
Ka’b Ibn Malik radhia llahu `anhu a rapporté : « Lors de la Campagne de Khaybar, le Messager d’Allah alayhi salat wa salam nous a interdit le mariage Mut’ah, le meurtre des jeunes enfants et des femmes. » [Source : At-Tabarani (19/74), “Musnad Ahmad” (1/79), et Al- Bayhaqi dans “Al-Kubra” (7/204]
 
Et Nafi’ radhia llahu `anhu a rapporté sur l’autorité d’Ibn ‘Umar radhiya l-Allah `anhu, « Le Messager `alayhi salat wa salam, vit une femme qui avait été tué dans une des campagnes, il le désapprouva et interdit le meurtre des femmes et des enfants. » [Source : Sahih Al-Bukhari” (4/147), “Sahih Muslim” (3/1364).]
 
L’Imam Ahmad rahimahullah a rapporté que durant Hudaybiyah – qui fut la 6ème année après l’hégire – après que le Messager d’Allah `alayhi salat wa salam fut empêché d’aller à la Maison d’Allah – il dit à ses Compagnons, « Conseillez-moi! Pensez vous que nous devrions viser les enfants de ceux qui les ont aidé (les ennemis), nous les capturons et nous les réduisons à la servitude et s’ils persistent, alors ils se retrouveront comme ceux dont les familles ont été tué, et leurs biens seront saisis même s’ils survivent. » [Source : “Musnad Ahmad” (18166), Al-Bayhaqi (9/218), An-Nasa’i dans “Al-Kubra” (5/170)]
 
Shaykh ‘Abdul-‘Aziz Al-Jarbu’ a dit après avoir cité ce hadith : « En fait le Messager d’Allah Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam est très loin de demander conseil à ses Compagnons sur quelque chose qui lui était interdit… Non, mais plutôt il ne cherchait pas conseil sur quelque chose sauf sur ce qui lui était rendu permis. » [Voir “At-Ta’sil Li Mashru’iyyat Ma Hasala Li Amrika Min Tadmir” (38)]
La raison de l’interdiction et de la punition concernant le fait de tuer les femmes et les enfants des mécréants


Al-Kasani rahimahullah a dit : « Et si l’un de ceux que nous avons mentionné (parmi les femmes, les enfants, les personnes âgées, etc) dont le meurtre n’est pas permis – est tué, alors il n’est pas requis de donner le prix du sang, ou de compensation (Kaffarah)- (il est seulement demandé) de se repentir et de demander pardon à Allah. Et ceci car le sang d’un Kafir n’a pas de valeur sauf si il y a un pacte. » [Source: “Bada’i’ As-Sana’i’”, dans “Kitab As-Siyar”, “Bayan Man Yahillu Qatluh”] 
 
Ibn Nujaym rahimahoullah a repris sa parole similairement : « Et même si quelqu’un tue une telle personne dont le meurtre est interdit, parmi ceux que nous venons juste de mentionner [c à d, les femmes, les enfants etc] – alors il n’y a rien d’obligatoire sur lui tel que le prix du sang, ou la compensation (Kaffarah)- mais (ce qui est obligatoire pour lui) est le repentir et la demande de pardon à Allah. Et ceci car le sang d’un Kafir n’a aucune valeur sauf avec un pacte – et ce n’est pas le cas (maintenant). » [Source : “Al-Bahr Ar-Ra’iq” dans “Kitab As-Siyar”]
 
Shaykh Al-Islam Ibn Taymiyyah rahimahullah a dit : « En toutes circonstances, la femme qui est une Harbi [qui n’est pas sous une Thimmah, ni dans un ‘Ahd]- (le fait de la tuer) ne requiert aucune punition (pour le meurtre), ni aucun prix du sang, ni aucune compensation (Kaffarah); et ceci car le Prophète (alayhi salat wa salam) n’a demandé aucun de tout ca de ceux qui ont tué des femmes durant les campagnes. C’est donc la différence avec une femme qui est sous une Thimmah [dans quel cas on peut demander ceci au meurtrier]. Quant au fait de tuer la femme Harbi qui combat – alors ceci est permis à l’unanimité. » [Source : “As-Sarim Al-Maslul” Pg. 131]
 
Al-Hafith Ibn Hajar rahimahullah a dit, en citant At-Tabarani : « Abu Sa’id a rapporté,
Le Messager `alayhi salat wa salam interdit le meurtre des femmes et enfants”- et il [At-Tabarani] a dit : “(Car) ils appartiennent à ceux qui les ont conquis (c a d, ils sont la propriété des Mujahidin). » [Source : “Fat’h Al-Bari” (6/183).]
 
Les situations dans lesquelles l’interdiction générale est limitée
 
 
Les tuer involontairement :
 
1) Lorsqu’ils sont touchés par un raid durant la nuit – et selon certains ‘Ulama’, même en plein jour – et qu’ils ne peuvent être distingués de leurs combattants, et que les femmes et les enfants sont tués par inadvertance – alors dans de telles situations, cela devient permis. Ainsi s’ils sont tués dans cette situation, les tuer était permis.
 
Et la preuve de ceci se retrouve dans le Hadith de As-Sa’b Ibn Jathamah, puisse Allah être satisfait d’eux, lorsqu’il rapporta :
 
Le Prophète d’Allah salla allahou ‘aleyhi wa sallam, fut interrogé au sujet des femmes et des enfants (Tharariyy) des polythéistes qui étaient tués durant un raid de nuit, et il répondit : « Ils en font partie ». [Source : « Fat’h Al-Bari » (6/146),]
 
L’Imam Ahmad Ibn Hanbal rahimahullah a dit, « Il n’y a rien de mal avec les incursions de nuit, et à ma connaissance, pas une personne n’a de l’aversion pour ceux ci.» [Source :« Fat’h Al-Bari » (6/146)]
 
L’Imam An-Nawawi rahimahullah a expliqué ce Hadith de As-Sa’b, en disant, « Et cela signifie que le Prophète alayhi salat wa salam fut interrogé en ce qui concerne le jugement des femmes et des enfants des mushrikin qui sont victimes d'un raid, et leurs femmes et enfants sont tués (dans l'action) – ainsi il alayhi salat wa salam a clarifié cela en disant, "Ils sont de leurs pères": En d'autres mots, il n'y a pas de problème avec cela car les jugements concernant leurs pères sont appliqués sur eux pour la succession , pour le mariage , pour les capitaux des pénalités (Qisas), pour le prix du sang et pour d'autres choses encore. Et cela signifie que s'ils ne sont pas visés, pour autre chose qu'une nécessité, quant au Hadith susmentionné sur l'interdiction de tuer des femmes et des enfants, alors cela signifie : s'il est possible de les différencier (la cible et ceux qui sont présent parmi les femmes et les enfants). Et ce Hadith que nous venons de mentionner, concernant la permission d'attaquer de nuit et de tuer des femmes et des enfants, lors de l'attaque de nuit; c'est notre opinion de savant (Math'hab), comme l'opinion de savant (Math'hab) de Malik et d'Abi Hanifah, comme celle de la majorité. Et la signification d'une attaque de nuit et de les attaquer de nuit est: faire un raid contre eux la nuit, où l'homme ne serait pas identifié indépendamment de la femme et de l'enfant. Quant au "Tharari" (progéniture), avec l'accentuation de la lettre “_” (« Ya ») – ou sans l’accentuation, selon les deux dialectes, bien que l’accentuation soit plus correcte – et à la signification de la progéniture, il s’agit ici des femmes et des enfants. Dans ce Hadith, il y a une preuve de la permission de faire un raid contre ceux que la Da’wah a atteint, sans les en informer. Et de cela, il découle que pour les enfants des Mushrikin, le jugement dans cette vie est le même que celui qui s’applique sur leurs pères. Quant à l’au-delà, en ce qui les concerne, s’ils meurent avec la maturité, il y a trois opinions de savants. » [« Al-Minhaj Sharh Muslim Ibn Al-Hajjaj » (12/49-50).]
 
Remarquez comme l’Imam (rahimahullah) mentionna qu’il y a une différence d’opinion en ce qui concerne le Hukm des enfants dans l’Au-delà – mais dans cette vie il ne cita pas de différence d’opinion dans son jugement, « dans ce monde, les enfants des kuffar ont le même Hukm (jugement) que leurs pères ».
 
Et Ibn Al-Athir (rahimahullah) a dit : « « At-Tabyit » : Signifie attaquer l’ennemi durant la nuit, faire un raid contre eux quand ils ne sont pas éveillés. Et la déclaration du Prophète alayhi salat wa salam "Ils en font partie" signifie – le jugement les concernant est le même que celui pour le reste de leur peuple (kuffar). L'autre narration, dans laquelle il alayhi salat wa salam a dit "Ils sont de leurs pères.» ["Jami' Al-Usul" (2/733).]
 
L'Imam Ash-Shafi'i (rahimahullah) a dit, "Il est permis de faire un raid sur les kuffar
durant la nuit ou le jour – et si leurs femmes et enfants sont tués lors de l'opération, alors il n'y a pas besoin de payer le prix du sang, ni de punition, ni d'expiation (kaffarah)." ["Al-Umm" (4/239).]
 
Remarquer comment l'Imam mentionne le fait de tuer les femmes et les enfants en plein jour.
 
2) Lorsque les kuffar utilisent leurs femmes et enfants comme boucliers humains, alors il est permis de tous les tuer (les combattants, et leurs femmes et enfants qui sont utilisés comme boucliers).
 
L'Imam An-Nawawi rahimahullah a dit, « Et s'il y a un combat proche (c'est-à-dire près de leurs maisons), et que les kuffar utilisent leurs femmes et enfants comme boucliers (humains), il est permis de les attaquer. » [Source : "Minhaj At-Talibin" (4/224).]
 
L'Imam Al-'Izz Ibn 'Abdis-Salam rahimahullah a dit, « Nous voyons comme permis le fait de tuer les enfants des kuffar s'ils sont utilisés comme boucliers. » [Source : "Qawa'id Al-Ahkam Fi Masalih Al-Anam" (1/82).]
 
Et l'Imam Zakariyya Al-Ansari [mort en 926 AH.] (rahimahullah) a dit, « Et il est interdit de tuer des animaux, du fait de leur innocence, et à cause de l'interdiction de tuer des animaux pour un autre but que manger – à moins qu'il y ait un besoin de les tuer, comme tuer les chevaux que les kuffar montent lorsqu’ils combattent. Ainsi dans une telle situation, il est permis de tuer (ces animaux), pour repousser le mal des kuffar – comme il est permis de tuer leurs femmes et enfants s’ils sont utilisés comme boucliers. » [Source : « Fat’h Al-Wahhab » (2/301).]
 
NOTE IMPORTANTE :
 
Le Shaykh Yusuf Al-‘Uyayri (rahimahullah) a expliqué :
 
Et il est obligatoire de noter ici une question importante : il y a une différence dans le
Hukm (jugement) si les kuffar utilisent des Musulmans comme boucliers, et s’ils utilisent leurs propres femmes et enfants kuffar.
 
Ainsi si les boucliers utilisés sont des Musulmans, alors l’ennemi ne devrait pas être attaqué sauf en cas d’extrême nécessité – ce qui signifie que si le mal qui découle du fait de laisser les kuffar est pire que le mal qui découle du fait de tuer ces boucliers humains Musulmans ; par exemple, si ces kuffar reviennent plus tard et tuent un grand nombre de Musulmans ; ou si le fait de laisser ces kuffar provoquerait une baisse de morale parmi les Musulmans.
 
Mais si les kuffar utilisent leurs propres femmes et enfants comme boucliers humains, alors cette situation n’est pas aussi grave que la première. Il est permis de tuer ces kuffar avec eux (femmes et enfants) qui sont (à l’origine) protégés, s’il y a le moindre besoin de faire cela – même si ce besoin n’est pas d’extrême nécessité ; car la protection du sang des femmes et des enfants des kuffar est inférieure à celle du sang d’un Musulman (c’est à- dire le sang des Musulmans a plus de valeur et est davantage protégé)..
 
La première situation est donc permise en cas d’extrême nécessité, tandis que la seconde est permise pour tout besoin qui surgit.
 
Les tuer intentionnellement :
Quand ils maudissent le Prophète alayhi salat wa salam ou ridiculisent quelque chose se rapportant à l'Islam (c'est-à-dire Mus'haf, Ka'bah, etc) – il est permis de les tuer même s'ils sont les femmes et les enfants  des kuffar. [Quant aux enfants – c'est avec le Shart (stipulation) qu’ils ont le 'Aql – la capacité de comprendre ce qu'ils disent et font.]
 
Allah le Très Haut dit :
 
« Et si, après le pacte, ils violent leurs serments et attaquent votre religion, combattez alors les chefs de la mécréance - car, ils ne tiennent aucun serment - peut- être cesseront-ils ? » [At-Tawbah: 12]
 
[Quant aux enfants – c'est avec le Shart (stipulation) qu’ils ont le 'Aql – la capacité de comprendre ce qu'ils disent et font.]
 
Le Hafith Ibn Kathir (rahimahullah) a dit lorsqu’il a expliqué le verset ci-dessus, « De ce verset, on comprend qui quiconque insulte le Prophète alayhi salat a salam ou maudit le Din de l'Islam, alors une telle personne doit être tuée. » [Se référer à "Tafsir Al-Qur'an Al-'Athim" (2/352).]
 
Et Ibn 'Abbas radiyoull-Lahu `anhou a rapporté, « Un aveugle avait une femme1qui avait l'habitude d'insulter le Prophète alayhi salat wa salam. Il le lui avait interdit mais elle ne cessait pas; il la réprimandait mais elle continuait. Une nuit, elle commença à injurier le Prophète alayhi salat wa salam et à l'insulter. Alors le mari prit un poignard et l'appuya sur son ventre jusqu'à ce qu'il la tue. Un enfant était sortit d'elle, et le sang éclaboussa tout ce qui se trouvait là. Quand vint le matin, le Messager alayhi salat wa salam apprit cela. Il rassembla alors les gens et annonça, "Allah m'a notifié qu'un homme a commis ceci. J'ai un droit sur lui! Se lèvera-t-il?" Alors l'aveugle se leva et marcha entre les gens, tremblant, jusqu'à ce qu'il s’asseye en face du Prophète alayhi salat wa salam. Il dit, "O Messager d'Allah – Je suis son mari, et elle avait pour habitude de te maudire et d t'insulter; et je lui ai interdit, mais elle a continué, je l'ai réprimée, mais elle n'a pas cessé. Alors j'ai pris mon poignard et je l'ai appuyé sur son ventre jusqu'à ce que je la tue." Alors le Prophète alayhi salat wa salam répondit, "Non, chacun de vous doit témoigner que son sang était sans valeur. » [Se référer à "Sahih Abi Dawud" (3665), et "Sunan An-Nasa'i".]
 
Le Shaykh de l'Islam Ibn Taymiyyah rahimahullah a expliqué cet incident, et a dit, « Ce
Hadith est un texte qui prouve la permission de la tuer à cause de ses injures au Prophète alayhi salat wa salam ; et c'est aussi une preuve quant au fait de tuer une Thimmi. » [Se référer à "As-Sarim Al-Maslul 'Ala Shatim Ar-Rasul" (62).]
.
Il a aussi rapporté, « Lorsque 'Umayr Ibn 'Adiyy Al-Khatami radhi llahu `anhu entendit les injures d' 'Asma Bint Marwan (Al-Yahudiyyah), il dit, "O Allah! Tu as mon serment! Si tu fais revenir le Messager d'Allah vers Al-Madinah, je la tuerai alors!" » Et le Messager `alayhi salat wa salam était à Badr à ce moment.
 
Ainsi quand le Prophète alayhi salat wa salam revint, 'Umayr alla chez elle au milieu de la nuit, et pénétra dans sa maison tandis que certains de ses enfants dormaient autour d'elle – et l'un d'entre eux se nourrissait au sein. Il retira alors l'enfant qui se nourrissait au sein avec ses mains, et enfonça une épée dans sa poitrine jusqu'à ce qu'elle ressorte de son dos. Il partit alors, et pria la Prière de l'Aube avec le Prophète alayhi salat wa salam.
 
Après que le Prophète alayhi salat wa salam eut fini, il regarda 'Umayr et demanda, "As-tu tué Bint Marwan ?" Alors il répondit, "Oui, puisse mon père être sacrifié pour toi O Messager d'Allah!" Et 'Umayr avait peur d'avoir pêché contre le Messager `alayhi salat wa salam en la tuant, alors il dit, "Dois-je payer quelque chose pour l'avoir tuée, O Messager d'Allah?" Le Messager Salla L-ALLAHU `aleyhi wa salam répondit, "Pas même deux chèvres ne se disputeraient pour elle!"Aussitôt qu'Umayr entendit ces mots du Messager, il dit "Alors raconte cela à ceux autour de toi." Le Messager `alayhi salat wa salam dit, Si l'un de vous souhaite voir un homme qui a aidé Allah et Son Messager, sans être vu – Alors regardez 'Umayr Ibn 'Adiyy." 'Umar Ibn Al-Khattab radiyoull-Lahu `anh a dit, "Regardez cet aveugle qui a obéi à Allah en secret!"
 
Alors le Messager d’Allah alayhi salat wa salam a dit, "Ne dites pas qu'il est aveugle, vraiment, il est une personne qui voit!"
 
Après qu' 'Umayr radhia llahu anhu partit, il trouva ses fils qui l'enterraient; quand ils le virent, ils vinrent à lui et demandèrent, "O 'Umayr! Es-tu celui qui l'a tuée?"
 
Il répondit en disant, « Oui! Rusez donc tous contre moi et ne me donnez pas de répit! » [Hud : 55] Car je jure par Celui Dont les Mains tiennent ma vie! Si vous tous aviez dit ce qu'elle avait dit – alors je vous attaquerais tous avec mon épée jusqu'à ce que je sois tué ou que vous soyez tous morts!" »
 
 [Source : « As-Sarim Al-Maslul ‘Ala Shatim Ar-Rasul » (96-98).]
 
 Ibn Taymiyyah rahimahullah mentionne que ses fils étaient à la fois jeunes (sighar) et vieux (kibar). Cela signifie que si les jeunes maudissaient aussi le Prophète alayhi salat wa salam – alors ils devraient aussi être tués. Et Al- Khattabi rahimahullah a mentionné en ce qui concerne Ibn As-Sayyad Al-Yahudi – que ce ne fut pas sa jeunesse qui empêcha le Prophète alayhi salat wa salam de permettre à 'Umar radhia llahu anhu de le tuer – mais c'était le fait qu'il avait contracté un pacte. Et cela est appuyé par la narration du Hadith dans Sharh As-Sunnah, "Si c'est lui (c'est-à-dire le Dajjal), alors tu n'es pas son meurtrier – seul 'Isa Ibn Maryam peut le tuer. Et si ce n'est pas lui, alors il ne t'est pas permis de tuer une personne des Gens du Pacte."]
 
[…]
 
11) Lorsque les kuffar visent les femmes, les enfants, et les plus vieux d’entre les
Musulmans – alors il est permis dans cette situation de faire la même chose aux femmes, aux enfants, et aux personnes âgées parmi les kuffar.
 
Comme Allah (le Très Haut) a dit :
« Donc, quiconque transgresse contre vous, transgressez contre lui, à transgression égale. Et craignez Allah. Et sachez qu’Allah est avec les pieux. » [Al-Baqarah: 194]
 
 
« Et qui, atteints par l'injustice, ripostent. La sanction d'une mauvaise action est une mauvaise action [une peine] identique. Mais quiconque pardonne et réforme, son salaire incombe à Allah. Il n'aime point les injustes ! Quant à ceux qui ripostent après avoir été lésés,...ceux-là pas de voie (recours légal) contre eux. Il n'y a de voie [de recours] que contre ceux qui lèsent les gens et commettent des abus, contrairement au droit, sur la terre : ceux-là auront un châtiment douloureux. Et celui qui endure et pardonne, cela en vérité, fait partie des bonnes dispositions et de la résolution dans les affaires. »[ Ash-Shura: 39-43]
 
« Et si vous punissez, infligez [à l'agresseur] une punition égale au tort qu'il vous a fait. Et si vous endurez... cela est certes meilleur pour les endurants. » [An-Nahl: 126.]
 
Conclusion
Il y a certaines situations qui sont des exceptions à l’interdiction générale de tuer les femmes et les enfants des kuffar ; parmi ces situations, il est parfois permis de les tuer intentionnellement, et aussi involontairement – aussi longtemps qu’il existe un Maslahah (avantage (dans ce cas, plus important que l’avantage résultant de leur asservissement)) pour les Musulmans et les Mujahidin.
 
Ainsi, tout cela prouve que la protection (‘Ismah) de leur sang n’est pas illimitée – à la différence de l’interdiction de la fornication et de la sodomie et des choses semblables, qui sont interdites sans exception. La Shari’ah de l’Islam a plutôt rendu le sang de leurs femmes et de leurs enfants permis dans ces cas d’exceptions. Cela révèle l’erreur des gens qui prétendent que leur protection (‘Ismah) est illimitée et absolue en toutes circonstances. »
Fin de citation du Sheikh rahimahoullah
 
 
1Ibn Taymiyyah rahimahullah dans "As-Sarim Al-Maslul" explique que cette femme était une juive Thimmiyyah.

Voir le profil de l'utilisateur
wayell,il y a aussi le livre de cheikh youssef Azzam(rahimahouAllah) sur le jugement islamique concernant le fait de tuer les femmes et les enfants au jihad:
http://ansar-alhaqq.net/PDF/jugement_tuer_femmenfant.pdf

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le profil de l'utilisateur

Wayell 


Résident
Résident
Chokran akhi, je connais ces fatwas.

Je voulais Kalâm Allah incitant le meurtre d'innocent tiré du Coran.
Akhi, je suis issu d'une famille (paternelle et maternelle) de moujahidines wa Hamdou li Leh, j'ai connu mes deux grands parents qui m'ont inculqué Rahmtou Ilah. Si de main mon pays est agressé, je serai bi Idhni Leh parmi les premiers au front (contexte de guerre). Maintenant, si on parlait du meurtre, premier crime sur terre. Quel est la rétribution d'un criminel selon le Coran ?

Voir le profil de l'utilisateur
@Wayell a écrit:Chokran akhi, je connais ces fatwas.

Je voulais Kalâm Allah incitant le meurtre d'innocent tiré du Coran.
Akhi, je suis issu d'une famille (paternelle et maternelle) de moujahidines wa Hamdou li Leh, j'ai connu mes deux grands parents qui m'ont inculqué Rahmtou Ilah. Si de main mon pays est agressé, je serai bi Idhni Leh parmi les premiers au front (contexte de guerre). Maintenant, si on parlait du meurtre, premier crime sur terre. Quel est la rétribution d'un criminel selon le Coran ?

 Allah a dit:[b style="color: rgb(0, 128, 0); font-family: verdana; font-size: 15px; line-height: 18px; background-color: rgb(229, 229, 229);"]« ... Ne détruisez point la vie que Dieu a rendu sacrée... ».[/b] sourate17, verset 33


[b style="color: rgb(0, 128, 0); font-family: verdana; font-size: 15px; line-height: 18px; background-color: rgb(229, 229, 229);"]"Quiconque tue intentionnellement un croyant aura pour rétribution l’Enfer,[/b] dans lequel il demeurera éternellement, Allah est en colère contre lui, Il le maudit et lui réserve un immense châtiment"(Les Femmes, v.93)



bref il est interdit de tuer les innocents au sens propres mais pas n'importe quel sois-disant innocent comme ns raconte les medias.le sans des musulmans et des non-musulmans devient licite dans certains cas.


akhi repens t'as un esprit nationaliste.si demain ton pays est envahit tu vas aller au ''jihad''.pour defendre quoi??ton pays?arrete de dire n'importe quoi et combattre pour la nationalisme.soubhana'Allah 


Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) a dit : [b style="color: rgb(0, 0, 0); font-family: 'Times New Roman'; font-size: 17px; background-color: rgb(255, 255, 255);"]« N’est pas des nôtres celui qui appelle à al ‘assabiyah [nationalisme / tribalisme...] qui combat pour la ‘assabiyah, ou qui meurt pour la ‘assabiyah ».[/b] (Rapporté par Abou Daoud)


Le Messager d’Allah (salla Allahou ‘alayhi wa salam) dit : [b style="color: rgb(0, 0, 0); font-family: 'Times New Roman'; font-size: 17px; background-color: rgb(255, 255, 255);"]« Celui qui lutte, sous un drapeau en faveur d’une cause partisane ou qui répond à l’appel d’une cause partisane ou pour aider une cause partisane et meurt par la suite, sa mort est une mort pour la cause de la jahiliya ».[/b]

akhi il faut combattre uniquement pour l'islam!pas pour ton pays democratique et nationaliste dont le drapeau n'est surment pas celui de LA ILLAH ILLA LLAH MAHAMED RASSOU Allah.
il faut seulement combattre pour ce drapeau:

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 10]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum