Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Les pires paroles d’Al Fawzân. le Dim 26 Mai - 17:40

Les pires paroles d’Al Fawzân.

La comédie a assez durée, et il est temps que la supercherie soit dénoncée.

Trop de gens propagent des fatwâs des savants saoudiens, placé par le gouvernement, pour critiquer et traiter d’égaré ceux qui dénoncent l’impiété, la laïcité, la démocratie et l’hypocrisie des divers gouvernements arabes aujourd’hui.

Parmi les fatâwâ les plus rependues, celle de Sâlih Fawzân. En voici un exemple qui m’a été envoyé il y a peut de temps par mail pour « me prouver » mon égarement.

La fatwâ dit :

Question :

Quel doit être notre position vis-à-vis de ceux qui rendent mécréant tous les gouverneurs [actuels] des musulmans…sont-ils des Khawaridj ? Conseillez-nous, Barak Allah ou fikoum oua jazakoum [Allah] kheyra.

Réponse du Sheikh :

Ceux qui rendent mécréants tout les musulmans, ceux là sont plus acharnés que les Khawaridj, ils sont pires que les Khawaridj. Car ils n’ont pas fait d’exception [distinctions entres les musulmans] et ont jugé que tous les gouverneurs [sans distinctions] étaient des mécréants…

Ceci est pire que le madhab des Khawaridj parce qu’ils ont généralisé [cette mécréance à tous].Fin de citation.

Regardez déjà comme Fawzân changent les propos : on l’interroge sur ceux qui rendent mécréant les gouverneurs, et lui réponds « Ceux qui rendent mécréants tout les musulmans » est-ce qu’on l’a interrogé sur ceux qui rendent mécréant tout les musulmans ou bien juste les gouverneurs ?

Cette fatwâ de Fawzân est inacceptable, pour plusieurs raisons :

- La première est que Fawzân ne connaît pas l’état des gouverneurs, et donc il n’a pas le droit de se prononcer à ce sujet. Ce n’est pas moi qui dit que Fawzân ignore leur situation, mais c’est Fawzân lui-même qui l’a dit dans une conversation téléphonique que les Jahmya de Fourqane.com diffusent sous le titre de :

CHEIKH SALIH AL-FAWZAN EXPLIQUE SES PAROLES DANS SON LIVRE « KITAAB OUT-TAWHID » SUR LE FAIT DE JUGER AVEC AUTRE QUE CE QU’Allah A REVELE

Voici la conversation téléphonique :

Question :

« Ô Cheikh ! Qu’Allah vous récompense. Certaines personnes ont compris de vos mots dans (le livre) Kitab At-Tawhid, dont vous êtes l’auteur, concernant la question d'Al-Haakimiyyah et de gouverner avec autre que ce qu'Allah a révélé, que vous rendiez mécréant un gouverneur spécifique qui ne juge pas par ce qu'Allah a révélé. Et ils appliquent (ce qu'ils ont compris de vos mots) sur les gouverneurs des Etats du Golfe.

Cheikh Al-Fawzan :

[Il rigole au début]... Cela est dû aux passions (hawaa) ? Les mots sont clairs, il n'y a pas d'ambiguïté dedans, les mots sont clairs. Il y a une explication mentionnée (c'est à dire auparavant, au début du chapitre). Et il était alors dit après ça que celui qui bannit la Chari'a entièrement et met d'autres lois à la place, cela prouve qu'il voit que les lois [séculaires] sont meilleures que la Chari'a, et quiconque tient cette position, il est un kaafir. Ceci est textuellement dit dans le livre... Cependant, ils prennent seulement [du livre] ceux qui est en accord avec leur compréhension du livre et ce qui leur profite, et ils délaissent le reste des mots. S'ils avaient lu les mots depuis le début, cela aurait été clair [pour eux].

Question :

Est-ce la même chose pour la déclaration de Cheikh Mouhammad Ibn Ibrahim ?

Cheikh Al-Fawzan :

Oui, c'est la même chose. Celui qui abolit la Chari'a et met à la place d'autres lois, alors cela prouve qu'il considère que ces lois sont meilleures que la shari'a. Et celui qui considère que ces lois sont meilleures que la Chari'a, il est mécréant pour tout le monde, il n'y a aucun doute la dessus.

Question :

Concernant les gouvernants des pays du Golfe ?

Cheikh Al-Fawzan :

Je n’ai pas parlé d’eux, [mots pas clairs] Je ne sais pas quel est leur état. Les mots [dans le livre] sont généraux. Tandis que les gens et les individus précis, cela requiert une recherche approfondie….Fin de citation

Il est inutile d’aller plus loin, l’essentiel de cette conversation téléphonique a été mentionnée : Le cheykh Fawzân a-t-il, oui ou non, avoué ne pas connaître la situation des gouverneurs du Golfe ? Oui ou non ?

Alors je demande, est ce que Fawzân connaît la situation des gouverneurs du golfe, et à plus forte raison ceux des pays plus éloignés de lui encore, comme le Maroc ou l’Algérie, oui ou non ?

Fawzân nous dit : Je ne sais pas quel est leur état. C’est Fawzân qui le dit, pas moi.

Mais, malgré que Fawzân ignore la situation de ces dirigeants, il ne sait ni s’ils sont musulmans, ni s’ils sont mécréants, malgré cela il arrive à affirmer que ceux qui les déclarent mécréants sont « plus acharnés que les Khawaridj, ils sont pires que les Khawaridj. Car ils n’ont pas fait d’exception [distinctions entres les musulmans] et ont jugé que tous les gouverneurs [sans distinctions] étaient des mécréants… »

Commentaire de cheykh ‘Abderrahmân Ach-Chamrî au sujet de ces deux fatwâ :

Cet homme fait partie des savants du Tâghoût, qui le secourt et s’y allie. J’ai souvent répété aux frères que celui qui secourt le Tâghoût et se tien à ses cotés contre les monothéiste, c’est un apostat, car il n’a pas désavoué le Tâghoût. Par contre, celui qui désavoue le Tâghoût, s’en innocente et le déteste, mais qui a une ambigüité quant à savoir si ce Tâghoût est un mécréant, alors là il faut examiner son cas en détaille.

Sa parole est en faite une preuve à son encontre : Pourquoi déclare-t-il dans ses bouquins que celui qui gouverne par les lois humaines est un apostat, mais lorsqu’il parle individuellement il s’enfuit de ce verdict et de les juger apostats ? C’est parce qu’il sait que s’il prononce leur apostasie, il y perdra ses jouissances mondaines, et il a préférer perdre sa vie future pour que se réalise ses désirs mondains, qu’Allah nous protège. Si nous devons nous retenir d’appliquer le verdict d’apostasie à une telle époque, quand est-ce que nous le ferons alors ?

Ces gens là savent très bien toute ces choses, mais ils ne veulent pas s’engager à respecter le pacte qu’ils se sont engager devant Allah ta‘âlâ. Ils ne se sont pas limité à cacher la vérité, bien que le seul fait de cacher la vérité dans une situation pareille encoure la malédiction d’Allah, Allah a dit « Ceux qui cachent ce que nous avons révélé comme preuve et guidée après que nous l’ayons expliqué aux gens dans le Livre, ceux là sont maudis par Allah et ceux qui maudissent. » Sourate 2 verset 159, mais ils ont en plus de ça caché la vérité en la couvrant de mensonge, en s’abstenant de juger mécréant celui dont il connaît la situation et le verdict, mais il a en plus de cela accuser ceux qui le jugent mécréant d’être des égarés qui suivent leur passions, d’hérésie, d’être des khawârij, et c’est une attitude des savants juifs et chrétiens, comme Allah le dit « Ô gens du livre, pourquoi couvrez-vous la vérité de mensonge et cachez vous la vérité alors que vous savez ? » (sourate 3 verset 71)

Quant à leur prétention qu’il faut vérifier si les conditions du Takfîr sont réunies, tout ceci n’est que prétexte pour fuir le verdict d’apostasie, et si nous disons que les conditions ne sont pas réunies alors qu’ils mécroient en Allah jour et nuit, mais quand le seront-elles ? De plus, ce genre de question n’a pas besoin de conditions, car celui qui prend le Tâghoût pour juge n’a pas réalisé le désaveu du Tâghoût, à moins qu’il ne soit sous la contrainte.

Les questions où l’on regarde les conditions et les empêchements concernent les points moindres que le Chirk Akbar.

De plus, s’ils prétendent que ces gouverneurs sont tombés dans une mécréance mais qu’ils ne les ont pas jugé mécréants jusqu’ici car ils estiment qu’ils ont une ambiguïté, mais dans ce cas ne les défendez pas et ne combattez pas ceux qui s’opposent à eux ! Est-ce que ceux qui s’opposent à eux sont eux aussi tombés dans la mécréance pour que vous vous teniez au coté du Tâghoût et le souteniez contre les monothéistes ?

Imaginons que la raison pour laquelle vous ne les jugez pas mécréant est qu’ils ont une ambiguïté, admettons… Mais pourquoi vous tenez vous de leur coté alors ? Cet homme, Fawzân, est au nombre des grands menteurs ! Il ne connaît pas la situation de ces dirigeant ni ce qu’ils font ?!

Même sa réponse à la question de celui qui l’interroge au sujet de ceux qui jugent tout les dirigeants des musulmans mécréant, il a répondu « Celui qui rend mécréant tout les musulmans » alors qu’on l’interrogeait sur les dirigeants uniquement, pas sur tout les musulmans, il a fait ça pour manipuler et pour faire croire que les monothéistes jugent tout le monde mécréant ; écoute bien sa réponse une seconde foi, tu verras qu’il a d’abord inclus tout les musulmans, puis après spécifié les gouverneurs, alors que la question ne parlait que des gouverneurs, et il a fait ça pour justifier qu’on traite de khawârij ceux qui jugent ces dirigeants mécréant, et ceci car il sait pertinemment bien que les khawârij ne jugeaient pas uniquement les dirigeant mécréant, mais tout les gens.

En effet, les Khawârij du temps des compagnons ne jugèrent pas Abou Bakr et ‘Oumar mécréant, mais est ce que les dirigeants actuels sont comparable au statut d’Abou Bakr et ‘Oumar, alors que tu sais très bien que ceux d’aujourd’hui sont tombé dans la mécréance, et tu prétends qu’ils ne sont pas mécréants car tu ne connais pas leur situation, alors qu’en vérité tu la connais très bien, leur situation.

Et tu prétends qu’il y a des conditions qui ne sont pas présente pour les juger mécréant, imaginons que tu ne les ais pas vue, mais il se peut que d’autre que toi les ait vue, en plus toi tu prétends ne pas connaître leur situation.

Est-ce que ceux qui jugent ces dirigeants mécréant après avoir réunis les conditions est un Khârijî ? Au pire des cas, s’ils se trompent en les jugeant mécréant, c’est par erreur d’appréciation (Ta’awwoul) car tu ne nous contredis pas sur la question de savoir s’ils sont tombé dans une mécréance, de ce faite nous ne somme pas sur la voie des khawârij qui eux jugent apostat les musulmans qui font des grands péchés. Donc, ce qu’il reste, c’est la question des conditions du verdict d’apostasie, et ceci est une question où entre l’Ijtihâd, qui se rattache à la connaissance de la situation individuelle des gens, alors pourquoi les traites-tu de khawârij ?

Est-ce que ‘Oumar ibn Al Khattab est un Khârijî ? N’as t’il pas juger Hâtib mécréant, alors que Oumar a confondu l’acte même de Hâtib avec la mécréance, il ne s’agissait même pas des règles du verdict individuel, mais bien de l’acte de Hâtib qu’il prit pour une grande mécréance alors que l’acte de Hâtib n’était pas de la grande mécréance, mais c’était un grand péché. Alors est-ce que ‘Oumar est un khârijî ?

Et même si nous étions d’avis que l’acte de Hâtib était une grande mécréance, malgré que c’est une erreur flagrante selon moi, eh bien ‘Oumar l’a traité de mécréant malgré que Hâtib était un guerrier qui avait combattu à Badr et qui avait émigré de la Mecque à Médine, mais malgré cela ‘Oumar n’est pas devenu un khârijî malgré qu’il traita Hâtib de mécréant sans que Hâtib ne soit réellement mécréant.

Ensuite, quand Fawzân nous dit que les juger mécréant est une Fitna, alors Abou Bakr et tout les Sahaba ont causé la Fitna lorsqu’ils jugèrent mécréant les apostats qui refusèrent de donner la Zakât, ainsi que tout les savants de la communauté qui ont jugé mécréant les apostats.

Et les gens de science qui ont jugé mécréant Gengis Khan et ses suiveurs et ses descendants pour avoir gouverner par Al Yasiq malgré ceux d’entre eux qui se prétendaient musulman, et qui les ont combattus, ils étaient aussi des fauteurs de trouble sans doute ? Cheykh Al Islam Ibn Taymiya était le pire d’entre eux dans ce cas, d’après l’idéologie de Fawzân.

Soubhânallah, que leur est il arrivé ?! Ils se sont tenu du coté du Tâghoût et ont changé la religion d’Allah pour protéger les Tawâghît, et c’est ça le sommet de la foi au Tâghoût : ils mentent et diffament à l’encontre d’Allah, ils transforment les mots et changent la religion d’Allah pour protéger ces Tawâghît et pour que personne ne leur fasse de mal.

Par contre, pour les monothéistes qui désavouent le Tâghoût et le jugent mécréant, ceux là ce sont des khawârij dont le sang et les biens sont licites et qu’il est obligatoire de combattre comme le furent ‘Âd et Thâmoûd. Ils sont même les chiens de l’enfer selon leur idéologie, et ils le déclarent clairement.

Fin de citation.

Et Allah sait mieux.

Voir le profil de l'utilisateur

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
3ajib t'as vraiment aucune taqwa c'est fou ça.
Va nettoyer devant ta porte vermine avant d'attaquer les savants. Qu'Allah te brise les doigts et la langue.

Voir le profil de l'utilisateur
@abu-souheil a écrit:3ajib t'as vraiment aucune taqwa c'est fou ça.
Va nettoyer devant ta porte vermine avant d'attaquer les savants. Qu'Allah te brise les doigts et la langue.
Dis: «mourez de votre rage». (sourate la famille d'imran verset 119)

Voir le profil de l'utilisateur

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Ce verset est contre toi, c'est toi qui a la rage contre les oulémas. Donc oui : Meurs de ta rage !

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum