anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Voir le profil de l'utilisateur

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Blablabla blabla blablabla.
Qu'Allah te guide semeur de fitna

Voir le profil de l'utilisateur
@abu-souheil a écrit:Blablabla blabla blablabla.
Qu'Allah te guide semeur de fitna
ce n'est pas du bla bla du tout cheikh hadoushi(hafidahouAllah) a etudie avec rabi madkhalie et il le connait tres bien.ce n'est pas une fitna mais une mise en garde contre rabia le plus dangereux des talafis

Voir le profil de l'utilisateur

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Cheikh rabi' ( qu'Allah le préserve ) l'ennemie des innovateurs.

Voir le profil de l'utilisateur
@abu-souheil a écrit:Cheikh rabi' ( qu'Allah le préserve ) l'ennemie des innovateurs.
mais t'es plus egare qu'un mouton perdu ds un desert si t'es un madkhaliste.meme les autres pseudo-salafis se desavouent de rabee madkhalie.et le considerent comme un pur mourji(je te donnerai les preuves si tu veux).
les madkhalistes sont les pire talafis qu'Allah les guide ou les brise le dos.tu connais meme pas c'est qui rabee madkhalie et tu le suis aveuglement
ton ignorance me fait peur!

Voir le profil de l'utilisateur

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Merci ya cheikh heureusement que je t'ai rencontré ô toi le grand 3alim du net.
Qu'Allah te récompense pour tes propos sur cheikh Rabee' et sur tout les autres savants d'ahl as sunna comme tu le mérite.

Voir le profil de l'utilisateur
donc comme tu suis rabee madkhalie le pire talafi.tu dois avoir cette aquida:

Le groupe dit des « Madkhalistes »
Ce sont ceux qui s'affilient et suivent Rabi' Ibn Hâdi Al-Madkhali
On les appelle en langue arabe « al-madâkhila » ( المداخلة ) tout comme on désigne les suiveurs d'Abou Al-Hasan Al-Ach'ari par le terme «al-achâ'ira», et ces appelations font référence à des noms de tribus.


Rentrent également dans cette catégorie Mouhammad Al-Banna , 'Ali Hasan Al-Halabi , Mouhammad Amân Al-Jâmi et Khalid Al-'Anbari.Il est à noter que 'Ali Hasan Al-Halabi a été ostracisé de cette tendance par le maître à penser de la tendance madkhaliste : Rabi' Al-Madkhali.

Ce groupe est parfois appelé Al-Jâmiya en référence à Mouhammad Aman Al-Jâmi qui aussi un des principaux théoriciens de cette tendance radicale pseudo-salafie.

Ce groupe est le plus virulent parmi les pseudo-salafis et fait preuve d'un sectarisme et prosélytisme ostensible. Il est présent en France et très actif sur internet. Le meneur francophone des Madkhalistes se nomme Abou Abdoullah Mouhammad Tchalabi, un agent du gouvernement algérien.

Le groupe des madkhalistes est également connu sous d'autres noms (appellations) :


=> Salafiyya Jadida ( سلفية جديدة ) : nouvelle salafiyya ou néo-salafiyya (néo-salafisme)

=> Ad'iya' As-Salafiyya ( أدعياء السلفية ) : les pseudo-salafis (les prétendus salafis)

=> Salafiyya Mou'asira ( سلفية معاصرة ) : Salafiyya contemporaine

=> Jama'at At-Tabdî' wa Al-Hijra ( جماعة التبديع و الهجرة ), i.e. le groupe de ceux qui taxent autrui d'innovateurs de manière excessive et qui boycottent

=> Salafîyou Ahl Al-Walâ' ( سلفيو أهل الولاء ) Les salafis partisans de l'alliance, i.e. de l'alliance avec les gouverneurs qu'ils considèrent comme étant islamiquement légitimes ainsi que leurs auxiliaires (gouvernement, police, armée, etc).

=> Mourji'a Al-'Asr ( مرجئة العصر ) : les mourji'a contemporains ou les néo-mourji'a


Caractéristiques notables du groupe des Madkalistes :


Ils considèrent que la foi est une exclusivité du cœur et que les actions ne sont qu'une condition de perfection de la foi. La définition de la foi (imân) chez les madkhalistes n'est correct qu'en théorie mais dans la pratique, ils convergent parfaitement avec les mourji'a de jadis.

Ils considèrent que légiférer des lois humaines (qawânin) et juger avec n'est pas de la mécréance. Pour eux, juger et gouverner avec autre ce qu'Allah a révélé n'est pas un acte lié directement et en principe aux questions dogmatiques.

Pour eux, les systèmes de gouvernance présents dans les pays arabes et/ou « musulmans » sont légitimes et par suite, l'obéissance de droit divin doit être dû aux gouverneurs.

Ils considèrent que le serment d'allégeance doit être fait à l'égard des gouverneurs des pays arabes et/ou «musulmans » de nos jours et les considèrent d'ailleurs aussi bon que ceux des dynasties Omeyyades et Abbasides.

Ils sont pro-saoudien et défendent avec zèle la politique interne et externe de la famille royale saoudienne qui compose le gouvernement du pays, et de manière indirecte, celle de l'Amérique.

Ils considèrent les opposants aux régimes laïques, socialistes et démocratiques des pays arabes arabes et/ ou « musulmans » comme étant des « Khawarij » (kharijites), des « takfiriyyine » ou encore des « qoutbiyyine » (qoutbistes).

Pour eux, il faut signaler (dénoncer) aux autorités toute personne qui ne suivraient pas leurs principes et ce pour la sécurité des gouverneurs et de la communauté en général.

Ils se prétendent être le groupe sauvé (al-firqa an-nâjiya) et se considèrent comme les véritables salafiyyoune. Ceux qui s'affilie au minhaj salafi mais qui ne suivraient pas leur méthodologie ( i.e. celle des madkhalistes), alors il est considéré comme un hizbi.

Ils taxent d'innovateurs la plupart des prêcheurs s'affiliant au minhaj salafi sous le couvert de la science dite du « jarh wa ta'dil ».

Le minhaj des madkhalistes est en grande partie construit sur le blâme de Sayyid Qoutb. Ainsi ils ont écrit des tonnes de livre et d'articles pour le discréditer, le blâmer et le dénigrer. Il est quand même étonnant de voir un tel acharnement sur Sayyid Qoutb d'autant plus que ce dernier est loin d'être la référence de ce que les madkhalistes appellent eux-mêmes et à tort les « qoutbiyyoune » (i.e. les suiveurs et sympathisants de Sayyid Qoutb). Ceux qui s'affilient au minhaj salafi et ne considèrent pas Sayyid Qoutb comme étant un « innovateur », alors ils seront eux même considéré comme étant des innovateurs, déviants et égarés par les madkhalistes.

Le Jihad (au sens martial du terme) n'a aucune place dans leur voie et ils pratiquent un suivi aveugle (taqlid) vis à vis de leurs savants, et dans cette perspective, ils rejoignent la voie des soufis déviants contemporains. Lorsqu'ils sont amené à traiter de la question du jihad, c'est seulement dans une perspective théorique. Ils considèrent que les moujahidine sunnites contemporains comme des "chiens de l'Enfer"


Ce groupe est perçu par les autres fractions pseudo-salafis comme étant des purs mour'jia.
Le groupe des madkhalistes taxent de « hizbi » ou de « haddadi » les autres autres groupes s'affiliant au minhaj salafi qui ne suivraient pas leur méthodologie.

Aussi étonnant soit-il, une personne suivant Ibn Baz ou encore Ibn Outhaymine peut très bien être accusé (taxé) de « hizbi » par les madkhalistes du fait qu'elle ne suit pas et n'approuve pas la voie et la méthodologie de Rabi' Ibn Hadi Al-Madkhali. Il est à remarquer que les savants pseudo-salafis s'excluent entre eux mutuellement du minhaj salafi. Ainsi Ahmad Bazmoul dira que Badr Al-'Outaybi n'est pas un (vrai) « salafi » et Badr Al-'Outaybi, quant à lui, dira que c'est Ahmad Bazmoul qui n'est pas « salafi ». C'est ainsi qu'ils se font des mises en garde réciproques et sempiternelles bien visibles à travers internet.


Les madkhalistes ont une des pires croyances car ils n'hésitent pas à collaborer avec les gouverneurs et leurs polices pour neutraliser tout opposant à leurs principes. Pour les madkhalistes, ceux qui appellent à l'instauration des lois d'Allah sont des dangers publics qui doivent être éliminé ! Ils soutiennent ouvertement et avec zèle les gouverneurs criminels, tyranniques et mécréants des pays arabes et/ou des pays «musulmans» existant de nos jours et indirectement ceux des croisés et sionistes.

Ils prétendent mettre en garde contre les Khawarij mais la vérité est que ce sont eux qui rejoignent la voie emprunté par les Khawarij ! En effet ils imitent les Khawarij étant donner que ces derniers « combattent les gens de l'Islam et délaissent les gens des idoles » comme nous l'a informé le Prophète dans un hadith authentique, que la paix et la bénédiction d'Allah soient sur lui.

Voir le profil de l'utilisateur

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Je ne m'affilie à personne et cheikh rabee' se désavoue de tout ceux qui s'affilient à lui.
Il est un savant salafi au même titre que Ferkous, Fawzan, Jabiri, Wasabi, Al imam, Fawzan et bien d'autres encore wal hamdulillah.
Qu'Allah les préserve tous.
Maintenant sème ta fitna ailleurs barak Allahu fik.

Voir le profil de l'utilisateur

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Cheikh Rabi’ Ibn Hadi Al Madkhali Al Qahtani, est l’un des savants de Médine actuellement à Mekka

Il était à la tête du département des hautes études concernant la Sounnah prophétique(Hadith) à l’université islamique de Médine.Il est né en l’an 1352 de l’Hégire.



Parmi ses professeurs :

On compte d’éminents savants tels que Cheikh ‘Abdel ‘Aziz Ibn Baz, Cheikh Hafidh Al Hakami, Cheikh Mouhammad al Amin Achinqiti, Cheikh Mouhammad Naçiroudine Al Albani, Cheikh ‘Abdel Mouhsin al ‘Abbad, Cheikh ‘Abdel Ghaffar Hassan al Hindi, et de nombreux autres…

Spécialisé dans la science des hommes (‘ilm ar-Rijal), Cheikh Rabi’ connaît les savants ainsi que les prêcheurs, passés et contemporains, dont la Da’wa a eu un impact chez les étudiants ainsi que chez la masse des musulmans. Il fait l’éloge des plus droits d’entre eux et critique ceux dont la croyance et le chemin divergent du chemin et de la croyance authentique. Sa critique ferme et efficace fait de lui un défenseur du Minhaj as Salafi. Il a déclaré la guerre, par sa parole et par sa plume, aux innovateurs ainsi qu’à tous les prêcheurs qui diffusent des idées qui ne sont basées ni sur le Coran, ni sur la Sounnah authentique, ni sur les dires des Ancêtres Pieux (Salafs) et de ceux qui les ont suivis sur ce chemin.

Malheureusement, ce travail considérable ne fait pas plaisir à tout le monde, et comme tous les savants dénonciateurs, il est l’objet de nombreuses critiques non fondées, contrairement à sa critique qui, elle, est appuyée par des faits véridiques et une science fondée sur des bases solides, c'est la raison pour laquelle notre frère Hassan Abou Asma Qu'Allah le récompense a traduit une rissala regroupant les éloges des Savants sur Cheikh Rabi' Ibn Hadi Al Madkhaly Qu'Allah le préserve et récompense les frères du site alminhadj.com pour leurs efforts dans la da'wa Salafiyya.

http://spyanakine.free.fr/Rabee1.mp3

http://spyanakine.free.fr/rabee2.mp3

Voir le profil de l'utilisateur
@abu-souheil a écrit:Je ne m'affilie à personne et cheikh rabee' se désavoue de tout ceux qui s'affilient à lui.
Il est un savant salafi au même titre que Ferkous, Fawzan, Jabiri, Wasabi, Al imam, Fawzan et bien d'autres encore wal hamdulillah.
Qu'Allah les préserve tous.
Maintenant sème ta fitna ailleurs barak Allahu fik.
MEME LE MUFTI DU TAGHOUT SAUDIEN SE DESAVOUE DE RABEE MADKHALIE
COMME TOUS LES AUTRES PSEUDO-SALAFIS IL N'Y A QUE LES MADKHALISTES QUI LE RESPECTENT,ECOUTE CE QUE DIT LE MUFTI DE L'ARABIE SUR LES MADKHALISTES:
http://www.dailymotion.com/video/xgb4mh_abdelaziz-aal-cheikh-et-le-danger-de-rabi-al-madkhali_webcam#.UaFBKNKSJpB
http://www.dailymotion.com/video/xgcguc_aal-shaykh-denonce-la-secte-madkhali_webcam#.UaFAZNKSJpA

Voir le profil de l'utilisateur
@abu-souheil a écrit:Cheikh Rabi’ Ibn Hadi Al Madkhali Al Qahtani, est l’un des savants de Médine actuellement à Mekka

Il était à la tête du département des hautes études concernant la Sounnah prophétique(Hadith) à l’université islamique de Médine.Il est né en l’an 1352 de l’Hégire.



Parmi ses professeurs :

On compte d’éminents savants tels que Cheikh ‘Abdel ‘Aziz Ibn Baz, Cheikh Hafidh Al Hakami, Cheikh Mouhammad al Amin Achinqiti, Cheikh Mouhammad Naçiroudine Al Albani, Cheikh ‘Abdel Mouhsin al ‘Abbad, Cheikh ‘Abdel Ghaffar Hassan al Hindi, et de nombreux autres…

Spécialisé dans la science des hommes (‘ilm ar-Rijal), Cheikh Rabi’ connaît les savants ainsi que les prêcheurs, passés et contemporains, dont la Da’wa a eu un impact chez les étudiants ainsi que chez la masse des musulmans. Il fait l’éloge des plus droits d’entre eux et critique ceux dont la croyance et le chemin divergent du chemin et de la croyance authentique. Sa critique ferme et efficace fait de lui un défenseur du Minhaj as Salafi. Il a déclaré la guerre, par sa parole et par sa plume, aux innovateurs ainsi qu’à tous les prêcheurs qui diffusent des idées qui ne sont basées ni sur le Coran, ni sur la Sounnah authentique, ni sur les dires des Ancêtres Pieux (Salafs) et de ceux qui les ont suivis sur ce chemin.

Malheureusement, ce travail considérable ne fait pas plaisir à tout le monde, et comme tous les savants dénonciateurs, il est l’objet de nombreuses critiques non fondées, contrairement à sa critique qui, elle, est appuyée par des faits véridiques et une science fondée sur des bases solides, c'est la raison pour laquelle notre frère Hassan Abou Asma Qu'Allah le récompense a traduit une rissala regroupant les éloges des Savants sur Cheikh Rabi' Ibn Hadi Al Madkhaly Qu'Allah le préserve et récompense les frères du site alminhadj.com pour leurs efforts dans la da'wa Salafiyya.

http://spyanakine.free.fr/Rabee1.mp3

http://spyanakine.free.fr/rabee2.mp3
t'as oublie de dire qu'il est conseille du ministre du regime saoudien et qu'il collabore avec le regime saoudien

Voir le profil de l'utilisateur

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Biographie de Cheikh Rabee'

Son Nom et Origine

Il est Al-'Alama, le Muhadith, shaykh Rabi' Ibn Hadi Ibn Muhammad 'Umair Al-Madkhali de la tribu de Mudakhala, une tribu bien connue dans la région de Jazan dans la partie sud du Royaume d'Arabie Saoudite. C'est une des tribus de Banû Shabil. Shabil était Ibn Yashjab Ibn Qahtan.

Sa naissance

Il est né dans le village de Jaradiya, qui est un petit village à l'ouest de la ville de Samita, distant de trois kilomètres. Maintenant, le village est relié à cette ville. Il est né en l’an 1351, dans la dernière partie de l'année. Son père est décédé un an et demi après sa naissance, donc il a été élevé et éduqué dans la maison de sa mère, qu’Allah lui fasse miséricorde. Elle l'a surveillé et a pris en charge de l’élever de la meilleure façon possible et elle lui a appris de bonnes manières, comme l'honnêteté, la fiabilité et à être motivé dans l’accomplissement des prières. Elle l’envoyait prier, sous la surveillance de son oncle paternel.

Son Education

Quand le shaykh a atteint l'âge de huit ans, il a rejoint les cercles d'étude du village. Là, il a appris l'écriture appropriée et la récitation (du Qur'an). Parmi ceux qui lui ont appris l'écriture, shaykh Shaiban Al-'Arishi et Al-Qadi Ahmad Ibn Muhammad Jabir Al-Madkhali. Il a aussi appris avec une troisième personne, appelé Muhammad Ibn Hussain Makki de la ville de Sibya'. Il a étudié le Qur'an avec shaykh Muhammad Ibn Muhammad Jabir Al-Madkhali, ainsi que le Tawhid et le Tajwid.



Ensuite il a étudié à l'école Salafi de Samita. Parmi les enseignants avec qui il a étudié dans cette école, était le savant, shaykh Nasir Khalufa At-Tiyash Mubaraki (rahimahullah) qui était un savant célèbre parmi les étudiants principaux de shaykh Al-Qar'awi (rahimahullah). Il a étudié les livres Bulugh Al-Maram et Nuzhat-un-Nadhr d’Al-Hafidh Ibn Hajr avec lui.



Puis il a rejoint l'institut éducatif de Samita, et là, il a étudié avec un certain nombre de nobles Mashayikh, le plus célèbre, et celui dont on parle le plus étant shaykh Hafidh Ibn Ahmad Al-Hakami - le grand savant bien connu (rahimahullah) et son frère, shaykh Muhammad Ibn Ahmad Al-Hakami. Il a aussi étudié avec le grand savant, le Muhadith, Ahmad Ibn Yahya Najmi, qu’Allah le préserve et Al-'Alama, shaykh Muhammad Aman Ibn 'Ali Al-Jami (rahimahullah). Il a aussi étudié avec le Faqih, shaykh Muhammad Saghir Khamisi le livre Zad Al-Mustaqni' en ce qui concerne le Fiqh. Et beaucoup d'autres avec qui le shaykh a étudié la langue arabe, la Littérature, l’éloquence (Balagha), etc.



En l’an 1380, le shaykh a terminé ses études à l'institut éducatif de Samita. Au début de l'année 1381, il a rejoint la Faculté de Shari'a de Riyadh et y reste un ou deux mois. Alors l'Université Islamique de Médine s'est ouverte, il s'est donc déplacé à Médine et a rejoint la Faculté de Shari’a de l'Université Islamique. Il a étudié là-bas quatre ans et a obtenu un diplôme en 1384 avec la mention Mumtaz (Excellent).


Les enseignants avec lesquels le shaykh a étudié à l'Université Islamique

Al-'Alama, ancien Grand Mufti du Royaume d’Arabie Saoudite, shaykh ‘Abdul-'Aziz Ibn 'Abdillah Ibn Baz (rahimahullah) avec qui il a étudié Al-'Aqida At-Tahawiya.



Al-'Alama, le Muhadith, shaykh Muhammad Nasir-ud-Din Al-Albani (rahimahullah) avec qui il a étudié le Hadith et ses chaînes de transmission.



Al-'Alama, shaykh Abdul-Muhsin Al-'Abad, avec qui il a étudié le Fiqh pendant trois ans, avec le livre Bidayat-ul-Mujtahid.



Al-‘Alama, Al-Hafidh et Mufassir, shaykh Muhammad Al-Amin As-Shanqiti, auteur du livre Adwa-ul-Bayan, avec qui il a étudié le Tafsir et les principes du Fiqh pendant quatre ans.



Shaykh Salih Al-'Iraqi, avec qui il a étudié Al-'Aqida (le Credo).



Al-Muhaddith, shaykh 'Abdul-Ghaffar Hassan Al-Hindi, avec qui il a étudié la Science du Hadith et ses termes.



Après avoir terminé ses études à l'Université Islamique de Médine, il a travaillé un moment comme enseignant dans un des instituts de l'Université Islamique. Puis il a rejoint le Département des Hautes Etudes de l'Université Umm Al-Qurra, où il a continué ses études, obtenant son Magistère dans le sujet du Hadith en 1397, en achevant sa dissertation, bien connue "Entre les deux imams, Muslim et Ad-Daraqutni."



Puis en l'an 1400, il a obtenu son Doctorat d'Umm Al-Qurra, avec la mention Mumtaz (Excellent). Grâce à sa vérification du livre "Nukat 'ala Kitab Ibn As-Salah" d'Al-Hafidh Ibn Hajr (rahimahullah).



Après cela, il est retourné travailler comme enseignant à l'Université Islamique (de Médine) à la Faculté du Hadith, où il enseignait le Hadith et ses Sciences. Il est devenu plusieurs fois chef du Département de la Sunna dans le Département des Hautes Etudes. Actuellement, il occupe une chaire permanente de professeur.

Ses Attributs et Caractéristiques

Le shaykh, qu’Allah le préserve, se distingue par son humilité devant ses frères (musulmans), étudiants, les personnes qui posent des questions et les visiteurs. Il est humble en ce qui concerne son domicile, ses vêtements et ses moyens de transport - n'aimant pas le luxe dans toutes ces choses. Il est aussi toujours joyeux et a une mine gaie. Il ne fatigue pas ses étudiants par trop de discours. Et ses assises sont toujours remplies de lectures de Hadith, de la Sunna et d’avertissements contre l'innovation et ses gens, si bien qu'une personne qui ne le connaît pas bien ou se mélange avec lui, pourrait penser que le shaykh ne se préoccupe que de cela ! Il aime les étudiants en science Salafi, il est poli avec eux et les traite gentiment. Et il s'efforce de les aider tant qu'il le peut, physiquement et financièrement. Sa maison est toujours ouverte aux étudiants en science, si bien qu’il n’y a pas un jour où il prend son petit déjeuner ou déjeuner ou le dîner seul. Et il s’enquiert de ses étudiants, les aide et partage avec eux.



Il est parmi les prêcheurs persistants et enthousiastes au Qur'an, à la Sunna et au credo des Salaf. Nombreux à cette époque sont ceux qui ne peuvent égaler sa grande ardeur et sa passion pour la Sunna et le credo des Salaf. Et à notre époque, il est de ceux qui défendent cette méthodologie des Salaf As-Salih, jour et nuit, en secret et ouvertement, sans laisser les accusations et critiques qu’on lui porte le censurer, pour l’amour d’Allah.


Ses Livres

Ses livres sont nombreux, la louange est à Allah. Le shaykh a écrit sur beaucoup de sujets importants et nécessaires, particulièrement celui de la réfutation des gens de l'innovation et des passions en ces temps où les redresseurs sont peu et les fauteurs de troubles nombreux. Parmi ses livres :



1."Entre les deux imams, Muslim et Ad-Daraqutni" - c'est un grand volume, qui était sa dissertation de Magistère



2."Nukat 'ala Kitab Ibn As-Salah" - imprimé en deux volumes et qui était sa dissertation de Doctorat.



3.Une vérification du livre "Al-Madkhal Ila As-Sahih" d'Al-Hakim - le premier volume de ce livre a été imprimé.



4.Une vérification du livre "At-Tawassul wal-Wasila" d'Ibn Taimiya – en un volume.



5."La Méthodologie des Prophètes dans Appel à Allah"



6."Méthodologie d'Ahl-us-Sunna wal-Jama'a dans la Critique des Hommes, Livres et Groupes"



7."La Catégorisation du Hadith Sahih, Hassan et Da'if entre la réalité des Muhadithin et la falsification des disciples Aveugles" - une Réfutation de 'Abdul-Fattah Abu Ghuda et Muhammad 'Awama



8."Exposition des positions d’Al-Ghazali envers la Sunna et ses gens"



9."Prévention de l'Agression des Mécréants et Jugement concernant la recherche de l’Aide des Non-musulmans"



10."Le Statut d'Ahlul-Hadith"



11."La Méthodologie employée par l’imam Muslim dans la classification de son Sahih"



12."Ahlul-Hadith est le Groupe Victorieux et Sauvé" - une Discussion avec Salman Al-'Awda



13."Un Traité sur le Hadith Prophétique"



14."Répandre la Lumière Islamique sur le Credo et l’Idéologie de Sayid Qutub"



15."Les Abus de Sayid Qutub contre les Compagnons du Messager d'Allah"



16." Protection contre les Dangers qui sont trouvés dans les Livres de Sayid Qutub"



17."La Frontière Décisive entre la Vérité et le Mensonge" - Discussion avec Bakr Abu Zayd



18."Majazafat Al-Hidad"



19."La Preuve Claire concernant la Protection de la Sunna"



20."Un Groupe (Jama'ah) pas plusieurs Groupes (Jamaa'at) et Un Chemin pas Plusieurs "- Discussion avec 'Abdur-Rahman' Abdul-Khaliq



21."An-Nasr-ul-'Aziz ' ala Ar-Radd-il-Wajiz"



22."La Forme Condamnée de Fanatisme et ses (mauvais) Effets"



23."Clarification de la corruption de la norme pour mesurer" - débat avec un hizbi qui se cache



24."Avertissement contre les Mensonges dans Tawdih Al-Malibari"



25."Réfutation des Mensonges de Musa Ad-Duwaish "



26."Destrucyion des Mensonges de 'Abdul-Latif Bashmil"



27."Attaque de Météores Salafi Flambants contre les campements Khalafi de 'Adnan"



28."Le Conseil est une Responsabilité Collective dans la Da'wa" - imprimé dans le magazine "At-Taw'iyh Al-Islamiya"



29."Le Qur'an et la Sunna - leurs effets, leur statut et le besoin d'eux dans l’établissement de l'éducation de nos écoles"



30."Jugement de l’islam concernant celui qui insulte le Messager d'Allah ou critique quelque partie de Son Message" - article paru dans le journal koweïtien Al-Qabs (n° 8576) 9/5/1977.



Le shaykh a d'autres livres que nous n'avons pas mentionné ici. Nous demandons à Allah de l'aider dans l'achèvement du bien et de lui accorder la capacité de faire ce qu’Il aime et agrée. Certes, Allah est Celui qui en a la puissance et est Capable de le faire

Voir le profil de l'utilisateur
rabee madkhalie est un kafir mourtad qui collabore avec le regime saoudien et les usa.n'es deplaise aux adorateurs des savants

Voir le profil de l'utilisateur
Un prêcheur appartenant au courant "pseudo-salafi" (soumis au taghout et au tyran) nous explique que les syriens n'auraient pas du se révolter et tout ce qu'ils subissent est parfaitement mérité. Ainsi, nul tristesse ni pitié ne doivent être éprouvées envers eux.

Ne pas se révolter car le tyran est plus fort? Mais quand et où dans l'histoire de l'humanité un tyran a été moins fort ceux qu'il tyrannisait? Qui évalue le rapport de force et faut il d'abord acheter des F-16 avant de lancer la bataille si le tyran possède des avions? Impossible! On ne changera jamais la situation ainsi! Comme dit Allah: "légers ou lourds lancez vous au combat!" De plus, quand on n'a pas la force de faire une chose, il convient de se préparer pour...100 000 morts mais les syriens sont fautifs soubhanallah!

"Vis fiers l'épée à la main ou meurt noble souriant comme un lion!"

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum