Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 7:22

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Question:
Je me suis récemment converti et beaucoup de gens m’ont conseillé de me méfier des Wahhabites…Qui sont-ils? Quel est leur appel ?

Réponse:
Le devoir du musulman est de suivre le Messager d’Allah salallahu aalayhi wa salam en se conformant à la pratique des pieux prédecesseurs qui avaient suivi la voie du Prophète salallahu aalayhi wa salam parmi les Compagnons ceux qui les ont suivi qu'Allah les agréé tous. Ceux-là sont appelés les gens de la sounna et du groupe (ahlous sounna wal jama'a). Tout musulman qui suit la voie tracée par le Messager d’Allah salallahu aalayhi wa salam en fait partie. Le Messager salallahu aalayhi wa salam est venu avec le tawhid, le rejet du shirk et l’appel à l’adoration d’Allah Seul sans associé. Quant à l’appellation « wahhabites » certains l’utilisent pour parler de l’appel du Cheikh, de l’imam Muhammad ibn Abd al-Wahhab ibn Soulayman at-Tamimi al-Hanbali rahimahoullah. Ils appellent ses partisans et lui-même les « wahhabites ». Celui qui est doté de la moindre clairvoyance sait que le mouvement de Cheikh Muhammad ibn Abd al-Wahhab rahimahullah et son appel ont visé la propagation de la foi pure en l’Unicité d'Allah et la mise en garde contre le polythéisme sous toutes ses formes tels que le culte des morts, des arbres, des pierres, et ce qui s'y apparente. Et en ce qui concerne la 'aquida, il, rahimahullah, avait la même conception que les pieux prédécesseurs et leurs successeurs. Comme le prouvent ses livres et ses fatawas, les livres de ceux qui l'ont suivi parmi ses enfants et petits enfants et d’autres. Ceux-ci sont tous édités et diffusés entre les gens. Son appel était conforme au Livre d’Allah et à la Sunna de Son Messager salallahu aalayhi wa salam. Le wahhabisme (al wahabyia) n’est ni une voie ni une doctrine. C’est un simple appel au tawhid, à la revivification de pratiques religieuses désuètes. Ton devoir, cher questionneur, est de te méfier de ceux qui t'ont mis en garde contre les wahhabites car ils n’ont fait que te mettre en garde contre le fait de suivre la vérité et ceux qui nous ont précédé dans la communauté L’application du nom « wahhabites » à ceux qui se conforment à la 'aquida authentique et la mise en garde contre eux sont la conduite des ignorants et des réfractaires. Nous demandons à Allah le salut. (source: majmou' fatawas cheikh Ibn Baz rahimahullah 3/1306)





Question d'une jeune soeur de france convertie :

Je viens juste de me convertir à l'islam, et j'entends sans cesse parler de "Wahhabisme" pourriez vous m'éclairer sur ce sujet ? qu'Allah vous protège

Réponse de Shaykh Oubayd Al Jaabiri :

Je demande à Allah, O ma fille qu'Il vous renforce et vous maintienne sur l'islam et la sounnah.O Allah renforce la, O Allah renforce la, O Allah renforce la. (dou'a du shaykh)
Le terme Wahhabisme est attribué au Shaykh Muhhammad Abdul Wahhab (qu'Allah lui fasse miséricorde) car il fut l'un de ceux qui ont revivifié l'appel au tawhid (l'unicité) dans la moitié du 12 eme siecle après l'hégire (1750).Il fut épaulé dans cette revivification par le prince, l'imam Muhammad Ibn Saud, qu'Allah leur fasse à tous miséricorde.
L'affiliation au Wahhabisme est utilisée par les ennemis de l'islam, les ennemis du tawhid, les ennemis de la sounnah, et ce jusqu'à ce que chaque ennemi de la sounnah et du tawhid traite les gens du tawheed et de la sounnah de wahhabites, et ceci en référence au terme wahhabisme.
Et peut etre devriez vous savoir que c'est un très mauvais qualificatif blamable et faux car le shaykh Muhammad Ibn Abdul Wahhab (qu'Allah lui fasse miséricorde) ne s'est jamais attribué à cela (ni à quoi que ce soit si ce n'est l'islam authentique).De meme ce qualificatif ne lui a jamais été attribué par les savants de la da'wah (l'appel) de son vivant, ni attribué à ses enfants, petits enfants et frères dans la da'wah et ce jusqu'a notre époque.
Et personne n'utilise ce terme si ce n'est les gens des superstitions, les gens des innovations, les gens du shirk.Ils sont ceux qui attribuent les gens de la sounnah à ceci...


La prédication réformiste dite « wahhabisme » est innocente du terrorisme

La louange est à Allah. Que la prière et le salut soient sur notre Prophète Muhammad, sur sa famille, et tous ces compagnons. La grâce qu’Allah a accordée à ce pays, l’Arabie Saoudite, en particulier, et aux musulmans en général à travers la prédication de Cheikh Muhammad Ibn Abdul-Wahhâb, qu’Allah lui accorde sa miséricorde, avec l’assistance de la famille Sa’ud, qu’Allah les protège, est connue de chacun, où qu’il soit.

Par cette prédication, Allah a restitué à la croyance sa pureté originelle, et l’a débarrassée de toute forme de polythéisme. Il a rendu à la religion sa vigueur, et l’a purifiée de l’innovation. Il a restauré le règne de la loi islamique chez les hommes, et a banni les lois préislamiques, ce qui a réjoui et consolé les croyants. Ce pays vit depuis, qu’Allah soit loué, dans la sécurité et la stabilité. Il s’y est développé un mouvement scientifique béni, puisant sa source dans le livre d’Allah, et dans la sunna de Son Envoyé – qu’Allah prie sur lui et le salue -.

Cependant, cette prédication exaspère : elle irrite les ennemis de la religion parmi les mécréants, et les hypocrites, ainsi que les ennemis de la sunna parmi les innovateurs, et les fabulateurs. Ils n’ont cessé de ruser contre cette prédication, usant de différentes sortes de stratagèmes et d’astuces pour la contrecarrer et l’anéantir. Parfois ce sont les armes et la guerre, et d’autres fois, ils emploient la machination et le mensonge. Tous ces efforts, cependant, ne font qu’augmenter la force, l’épanouissement, la consolidation, la clarté, l’extension, et l’expansion de cette prédication. Comme Allah dit :

« Ils veulent éteindre avec leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah ne veut que parachever Sa lumière, quelque répulsion qu’en aient les mécréants » (Le repentir, verset : 32).

Parmi les ruses qu’ils emploient contre cette prédication bénie, voici la plus courante : dire qu’elle est la cinquième école de jurisprudence, qu’elle est dans la voie deskharidjites [PDF], et dans cette optique, ses détracteurs l’ont nommée « wahhabisme », afin de mieux la relier au Cheikh Muhammad ibn Abdul Wahhâb qui est le pionnier de cette réforme. Ils veulent ainsi créer la confusion, et faire croire aux gens que cette prédication est une école jurisprudentielle indépendante des quatre écoles orthodoxes ; qu’elle est une voie contraire au salafisme qui repose sur le livre d’Allah, la sunna et la compréhension des vertueux prédécesseurs de cette communauté. Aujourd’hui, ils la qualifient de prédication [ terroriste - DSL: Le terrorisme est devenu un sujet interdit sur les forums] [PDF] et lui imputent les attaques commises contre des personnes, les destructions, et les explosions que commettent certains individus ou certains groupes suspects. Ceux qui ont imputé ces actes criminels à la prédication veulent tout simplement la dénaturer, et éloigner les gens d’elle. Ils prétendent que les auteurs de ces actes criminels sont des wahhabites !

Certaines personnes se sont, en effet, imprégnées de cette idée et se sont mises à prendre le nom wahhabisme en aversion, sans pour autant connaître les intentions sous-jacentes des ennemis de cette prédication bénie, ils se sont dressés contre elle, alors qu’elle désavoue complètement le terrorisme, et la destruction, et n’est pas non plus, loin de là, une invitation à répandre la corruption sur terre.

Si sous le nom de wahhabisme, l'on veut désigner ceux qui suivent le Cheikh Muhammad Ibn Abdul-Wahhâb dans sa méthodologie de prédication à la lumière du Coran et de la sunna, et de la compréhension de nos vertueux prédécesseurs, c’est alors un nom que n’entache aucune souillure ; bien plus, c’est un honneur d’être sur cette voie et de la suivre.

Mais l’objectif de cette appellation est d’insinuer que la prédication du Cheikh constitue la cinquième école, qu’elle est [ terroriste - DSL: Le terrorisme est devenu un sujet interdit sur les forums], et s’écarte de la voie des sunnites (Ahlu-sunna-wal-jama’a), ce ne sont là que mensonges, et cette rumeur ne saurait nous nuire car elle est une pure calomnie, et une accusation non fondée.

Allah est le détenteur de la grâce, et Il nous suffit, et Il est notre Meilleur garant !

Que la prière et les bénédictions soient sur notre Prophète Muhammad, sa famille et tous ses compagnons.


Son excellence le Cheikh Dr Sâleh Al-Fawzân.

Membre du comité des grands savants et membre du comité permanent des fatwas du Royaume d’Arabie Saoudite. Article paru dans le magazine Daawah (sept 2002).

Voir le profil de l'utilisateur

2Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 7:23

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Biographie de Muhammad Ibn Abdil Wahhab

Cheikh Mouhammad ibn ‘Abdil Wahhab ibn Souleyman ibn’Ali ibn Ahmad ibn Rachid at-Tamimi –Qu’Allah lui fasse miséricorde- naquit en l’an 1115 de l’hégire (1703 AC) à ‘Uyayna au nord de Ryad. Il y grandit avec son père sous le règne de ‘Abdoullah ibn Mouhammad ibn Hamad ibn Mou’amar. Il a appris le Coran à l’âge de 10 ans. Pubère à l’âge de 12 ans, son père le jugea apte à diriger la prière en commun et le maria. Il a étudié le Madhab Hanbalite, l’exégèse du Coran (Tafsir) et le Hadith auprès de son père. Dès sa jeunesse, il avait une préférence pour les ouvrages du Cheikh al Islam ibn Taymiyya ainsi que ibn al Qayyim (Puisse Allah leur accorder Sa miséricorde).

Après son Hajj, il se rendit à Médine étudier auprès du cheikh ‘Abdoullah ibn Ibrahim ibn Seyf avec qui, il eut une entente harmonieuse : tous deux étaient hostiles à l’égard des actes détestable d’innovations et de Chirk (association) majeurs et mineurs fondés sur de fausses croyances. S’il quitta le Nejd, c’est pour partir à la recherche du savoir utile pour mieux s’armer religieusement en vue de mener l’action qu’il avait décidé d’entreprendre pour diffuser l’appel au Tawhid et se livrer au combat dans le chemin d'Allah .Ensuite, il repartit pour le Nejd, puis pour Basra, où il commença à rédiger des livres de très grande qualité concernant l’innovation, les fausses croyances et l’imploration des morts ; il fut démenti, maltraité puis chassé. Il retourna au Nejd étudier auprès de son père et diagnostiqua le mal qui s’étendait sur la région : pratiques religieuses idolâtres, instabilité politique, guerres incessantes…

Il lança son appel à Huraymilla en expliquant les règles du Tawhid : réfuter tout type d’adoration destinée à autre qu’Allah. Le cheikh savait qu’Allah était Le Seul à mériter l’adoration et à qui on n’associe ni ange privilégié, ni prophète envoyé. Il dénonçait tout culte rendu à autre qu’Allah, il dénonçait le culte de la pierre, celui des arbres et celui des saints. Il reconnaissait tous les attributs sublimes et les plus beaux noms d’Allah affirmés par le Coran et la Sounnah authentique tels que l’ouïe, la vue, la parole, l’élévation au dessus du trône, la descente chaque dernier tiers de la nuit au ciel le plus bas…En matière de croyance , il se conformait à celle des pieux prédécesseurs (Salafs Salihs). Il interdisait le Tawassoul innové qui consistait à demander une chose par intercession auprès d’une personne morte, absente ou incapable, tout en reconnaissant le Tawassoul licite et légiféré qui consiste à faire des invocations à Allah par l’intermédiaire de Ses noms et attributs, les œuvres pieuses etc…Il condamnait la construction des mausolées, l’habillage et l’éclairage des tombeaux, l’écriture sur eux et l’affectation de gardes à eux ainsi qu’une certaine forme de visite teintée d’idolâtrie telle que le massage de la tombe, le Tawaf autour d’elle, la prière en sa direction et l’invocation du mort… Il condamnait les innovations telles que la célébration de la naissance du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui- (Mawlid), la proclamation de l’intention à haute voix…Tout ceci étayé par des versets coraniques et des Hadith, mais il fut démenti.

Son père qui épousa ses principes fut rappelé à Allah en 1153 de l’hégire (1740 AC). Il quitta cette ville après une tentative d’assassinat à son égard pour sa ville natale où il reçut un accueil honorable. Il y perpétra son prêche sur le Tawhid. ‘Othman ibn Hamad ibn Muammar, le gouverneur, accepta cette croyance ( le Monothéisme pur) et prit des mesures dans ce sens : il ordonna de couper les arbres adorés en dehors d’Allah, de détruire les tombeaux adorés et appliqua la peine requise contre l’adultère. Puis, celui-ci, soumis à un chantage, l’expulsa et commanda de l’assassiner.

Il trouva un soutien auprès de Mouhammad ibn Sa’oud à Derriya (en 1158 de l’hégire) à qui il prêta serment de fidélité pour appeler à Allah, ordonner le bien, interdire le mal et appliquer les prescriptions religieuses selon le Coran et la Sounnah. Il fut rejoint dans son appel par tous ceux qui avaient épousé ce chemin (Minhaj) qui est celui du Prophète -prières et bénédiction d'Allah sur lui-. Les hommes affluaient vers lui.

Il persista obstinément dans son effort. Cependant, l’opposition à son égard grandissante, certains se moquèrent, d’autres se révoltèrent, on le traita d’ignorant, de magicien, etc…Quand ses adversaires se sentirent incapables sur le terrain de l’argumentation et des preuves, ils rivalisèrent d’ardeur dans la fabrication de mensonges contre le cheikh. Voir « Le Hadith de Nejd ». Ils répandaient des rumeurs jusqu’en Turquie et au Hidjaz disant que sa doctrine étaient la cinquième école juridique (l’école « Wahhabite » ), ou bien qu’il ne reconnaissait pas les quatre écoles juridiques de l’Islam, et qu’il ordonnait la destruction des livres véhiculant leurs enseignements, ou encore qu’il n’aimait pas le Messager d’Allah -prières et bénédiction d'Allah sur lui- et qu’il empêchait les gens de visiter sa tombe et de prier sur lui -prières et bénédiction d'Allah sur lui-. Devant cette opposition et le manque de moyens, le cheikh et l’Émir se trouvèrent dans l’obligation de recourir à l’épée pour se défendre contre leurs attaques, en plus de la propagande religieuse.

Ces guerres durèrent de nombreuses années et étaient favorables aux partisans du Tawhid, malgré l’agressivité tyrannique des ennemis. Ryadh fut conquise en 1187 H (1733 AC) et l’Irak fut envahie en 1215 H (1800 AC). Le dôme surplombant le tombeau de Hussayn à Karbala fut détruit. De nombreux hommes se ralliaient à lui volontairement quand ils découvraient la vérité. Mouhammad ibn Sa’oud, suivi de son fils ‘Abdoul’Azziz, étaient chargés de l’administration des hommes et du butin, tandis que le cheikh se consacrait à la science et à l’enseignement religieux. Tous deux travaillaient en collaboration jusqu’à la mort du cheikh en 1206 de l’hégire (1791 AC) du mois de dhoul Qa’da. Puisse Allah l’installer dans Son paradis spacieux.

Le cheikh, puisse Allah lui accorder Sa miséricorde, fut un érudit, un partisan de la Sounnah, combattant averti des innovations, une autorité scientifique en matière d’exégèse coranique, de Hadith, de droit musulman, de jurisprudence et de sciences instrumentales telles que la grammaire, l’étymologie et la littérature, un connaisseur des croyances fondamentales et secondaires de l’Islam, un homme éloquent aux arguments puissants, mettant en relief les évidences dans un style d’une extrême clarté.

Les indices de la piété, de la certitude et de la pureté étaient perceptibles sur son visage. Ces dons traduisaient sa confiance en Allah. Il allait même jusqu’à s’endetter pour offrir l’hospitalité à ses visiteurs. Il témoignait un grand amour envers ses étudiants, dépensait de ses propres biens à leur profit et les orientait selon leurs aptitudes. Il tenait quotidiennement plusieurs séances d’enseignement portant sur différentes disciplines telles que le Tawhid, etc…Il cernait les détails les plus subtils de l’exégèse coranique et du Hadith et il était plus particulièrement instruit sur les défauts du Hadith et de ses transmetteurs. Il ne se lassait pas de la vérification, de la rédaction des livres et de l’enseignement.

Il était patient, raisonnable et clément, la colère ne le dominait que lorsque la religion d’Allah était violée et les préceptes de l’Islam méprisés. Il se battait alors par la parole et l’épée. Il avait un profond respect pour les savants en évoquant leurs mérites, ordonnait le bien, interdisait le mal et ne supportait pas les innovations religieuses. Il les réprouvait doucement, en évitant la dureté, la colère et la violence sauf quand cela s’avérait nécessaire.

Mais l’appel du cheikh (sa Da’wa) ne fut pas enterré avec lui. L’appel fut diffusé et sa zone d’influence a atteint le monde entier. La conquête de la Mecque en 1228H (1813 AC) par l’état saoudien entraîna la diffusion de l’appel à l’extérieur du Nejd. Les pèlerins qui se rendaient à la Mecque rencontraient les savants porteurs de cet appel véridique et écoutaient leurs prêches. Ils constataient l’application de la justice, de l’équité et le maintien de la sécurité dans l’état saoudien. Au Soudan, un résidu de paganisme ainsi que le culte des morts furent condamnés ; et en Inde, les traditions religieuses qui formaient une symbiose avec les coutumes hindous furent condamnées.

Mais ses rivaux qui ne cessaient de rédiger contre lui des livres bourrés de mensonges, de Hadith faibles ou inventés, présentaient le cheikh comme un Kharijite. Mais si n’importe quel sage doué d’une raison saine venait à analyser les écrits de Mouhammad ibn ‘Abdil Wahhab, il s’apercevrait qu’ils ne comportent pratiquement que des versets coraniques et des Hadith, donc, quel est son péché, si ce n’est que d’avoir combattu ce qu’ont combattu les Prophètes -prières et bénédiction d'Allah sur eux-, c’est à dire Le Chirk ? A vous de réfléchir !

L’appellation de « Wahhabite » fut collée à ses partisans. Mais ce sobriquet, construit à partir du nom de son père, n’est pas conforme aux normes de la langue arabe. Car pour trouver une appellation dérivée de son nom, il faudrait dire « Mouhammadite » car c’est Mouhammad et non son père qui lança cet appel. Il s’agit d’une étiquette collée par ses adversaires notamment les turques soufis de l’époque.

Si on te qualifie de « Wahhabite », Louange à Allah ! Car ce qualificatif est devenu élogieux, distinguant un groupe qui suit le livre d’Allah et la Sounnah de Son Messager -prières et bénédiction d'Allah sur lui- et tous ceux qui prêchent le Tawhid. Et rappelons que al Wahhab (Le Grand Donateur) n’est qu’un des noms parmi les noms d’Allah, Glorifié et Exalté soit Il !!!

Et sachez que dans le passé, lorsque l’Imam Ahmed ibnou Hanbal –Qu’Allah lui fasse miséricorde- fut confronté à la secte des Mou’tazila, les gens de la bonne croyance furent nommés « Ahmadites », et il en est de même pour Cheikh al Islam ibn Taymiyya –Qu’Allah lui fasse miséricorde- (« Taymiyyistes »), ou encore à notre époque pour cheikh al Albani –Qu’Allah lui fasse miséricorde- (« Albanistes ») . Alors qu’Allah a dit :

Traduction relative et approchée : « Et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux) » S49 V11

Aujourd’hui la situation a changé, la vérité s’est manifestée, le savoir s’est propagé et les hommes doués d’intelligence et de science de tous les pays ont réalisé que les auteurs adversaires du cheikh al Islam et ses partisans, étaient des faussaires dépourvus de toute science. D’ailleurs leurs ouvrages perdirent toute valeur et ne sont plus cités que par certains ignorants tombolâtres.

« Cheikh Mouhammad ibn ‘AbdilWahhab Ses croyances, sa reforme et les témoignage des savants en sa faveurs. »
de Ahmad ibn Hajar abou Tamy, annoté par cheikh ‘Abdoul ‘Aziz ibn Baz.

Résumé de Oummou ‘Abdir-Rahman
Copié de al.baida.online.fr

Voir le profil de l'utilisateur

3Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 7:23

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Correction de l'erreur historique sur le Wahhabisme.

Ce livre est une réponse à tous ceux qui ne connaissent pas réellement la prédication réformiste qui a transformé toute l'Arabie en une terre de Tawhid (unicité)après qu'elle ait connu le polythéisme et l'innovation.

http://www.islamhouse.com/2223/fr/fr/books/Correction_de_l%27erreur_historique_sur_le_wahhabisme

Voir le profil de l'utilisateur

4Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 16:05

baqillani 


Récurrent
Récurrent
@abu-souheil a écrit:Correction de l'erreur historique sur le Wahhabisme.

Ce livre est une réponse à tous ceux qui ne connaissent pas réellement la prédication réformiste qui a transformé toute l'Arabie en une terre de Tawhid (unicité)après qu'elle ait connu le polythéisme et l'innovation.

http://www.islamhouse.com/2223/fr/fr/books/Correction_de_l%27erreur_historique_sur_le_wahhabisme
L'arabie a connu le chirk ?
l’Imam Al bayhaqi dans son livre « Chou’âb al Imane » 15/311 nous rapporte ceci du messager :


7013 -
أخبرنا أبو القاسم الحرفي ، ببغداد ،
نا حمزة بن محمد بن العباس ، نا محمد بن غالب ، نا القعنبي ، نا محمد بن
أبي الفرات ، نا إبراهيم الهجري ، عن أبي الأحوص ، عن ابن مسعود قال : قال
رسول الله صلى الله عليه وسلم : «
إن الشيطان قد يئس أن تعبد الأصنام بأرض العرب ، ولكن سيرضى منكم بدون ذلك ، بالمحقرات وهي الموبقات (1) يوم القيامة ، فاتقوا المظالم ما استطعتم


شعب الإيمان للبيهقي 15/311



« le diable
à desespéré que les idôles soient adorés en terre d’Arabie, mais se
contentera d’autres choses de votre part, de choses sous-estimés alors
quelles sont de graves pêchés le jour de jugement, alors évites les
injustices autant que vous pouvez ! »

Rassoula Allah
dit dans le hadith rapporté par l'imam al boukhari : "je le jure par
Allah que je n'ai pas peur que le chirk vous touche après moi".

hadith authentique al boukhari

Voir le profil de l'utilisateur

5Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 16:09

baqillani 


Récurrent
Récurrent
Maintenant explique nous pourquoi le propre frère de mohamed ibn abdelwahhab a écrit un livre qui est asawahiq al ilahiya liradi 'ala el wahabiya ?

Et pourquoi le cheikh ibn baz parle de aquida wahhabite ?
Pourquoi l'imam Sawi parle des wahhabites ?
Pourquoi l'imam ibn Abidine parle des wahhabites ?
Pourquoi le mufti de la Mecque de l'époque a écrit "la fitna wahhabite" en 1874 ?

Voir le profil de l'utilisateur

6Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 18:34

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
On choisi pas sa famille comme on dit.
Quant au hadith je ne peux t'en donner l'explication. Le fait est que les gens invoquaient en dehors d'Allah en Arabie et que la da'wa du cheikh Muhammad Ibn Abdil Wahhab a détruit tout cela al hamdullilah

Voir le profil de l'utilisateur

7Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 18:49

baqillani 


Récurrent
Récurrent
@abu-souheil a écrit:On choisi pas sa famille comme on dit.
Quant au hadith je ne peux t'en donner l'explication. Le fait est que les gens invoquaient en dehors d'Allah en Arabie et que la da'wa du cheikh Muhammad Ibn Abdil Wahhab a détruit tout cela al hamdullilah
On a le prophète qui nous dit qu'il craint pas pour nous le chirk et toi tu soutiens que le chirk est revenu et qu'Allah a envoyé mohamed ibn abdelwahhab pour nous rappeler le tawhid ? Il a fait la mission d'un prophète en fait ? Tu te rends compte de ce que tu dis ? Plus endoctriné que ça, tu meurs.

Donc le wahhabisme existe, vu que tu as pas su répondre à mes interrogations.

Voir le profil de l'utilisateur

8Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 18:54

Laz 


Passionné
Passionné
Moi j'avais lu que le hadith concerne les Compagnons.

Voir le profil de l'utilisateur

9Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 19:06

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
@baqillani a écrit:
@abu-souheil a écrit:On choisi pas sa famille comme on dit.
Quant au hadith je ne peux t'en donner l'explication. Le fait est que les gens invoquaient en dehors d'Allah en Arabie et que la da'wa du cheikh Muhammad Ibn Abdil Wahhab a détruit tout cela al hamdullilah
On a le prophète qui nous dit qu'il craint pas pour nous le chirk et toi tu soutiens que le chirk est revenu et qu'Allah a envoyé mohamed ibn abdelwahhab pour nous rappeler le tawhid ? Il a fait la mission d'un prophète en fait ? Tu te rends compte de ce que tu dis ? Plus endoctriné que ça, tu meurs.

Donc le wahhabisme existe, vu que tu as pas su répondre à mes interrogations.

Ah j'ai pas su répondre à une question alors ça y est tu te sens plus ? Redescend sur terre l'ami tu veux des réponses appel les savants. J'te file leur num tu les appel. Au pire comme j't'ai dis t'es vraiment un homme au lieu de parler derrière ton ordi tu vas les voir et tu leur pose toutes tes questions : Ferkous à Alger, Raslan en Egypte, Pleins en Arabie, au Yemen, dans les pays du golf... Ta l'embarra du choix.
C'est pas parce qu'un petit ignorant converti ne sait pas répondre à une question que le acharisme est la vérité.

Voir le profil de l'utilisateur

10Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 19:30

baqillani 


Récurrent
Récurrent
@Laz a écrit:Moi j'avais lu que le hadith concerne les Compagnons.
Ibn Hajar dans fath al bari ainsi que l'imam Nawawi disent que le hadith concerne la oumma.

Voir le profil de l'utilisateur

11Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 19:34

baqillani 


Récurrent
Récurrent
@abu-souheil a écrit:
@baqillani a écrit:
@abu-souheil a écrit:On choisi pas sa famille comme on dit.
Quant au hadith je ne peux t'en donner l'explication. Le fait est que les gens invoquaient en dehors d'Allah en Arabie et que la da'wa du cheikh Muhammad Ibn Abdil Wahhab a détruit tout cela al hamdullilah
On a le prophète qui nous dit qu'il craint pas pour nous le chirk et toi tu soutiens que le chirk est revenu et qu'Allah a envoyé mohamed ibn abdelwahhab pour nous rappeler le tawhid ? Il a fait la mission d'un prophète en fait ? Tu te rends compte de ce que tu dis ? Plus endoctriné que ça, tu meurs.

Donc le wahhabisme existe, vu que tu as pas su répondre à mes interrogations.

Ah j'ai pas su répondre à une question alors ça y est tu te sens plus ? Redescend sur terre l'ami tu veux des réponses appel les savants. J'te file leur num tu les appel. Au pire comme j't'ai dis t'es vraiment un homme au lieu de parler derrière ton ordi tu vas les voir et tu leur pose toutes tes questions : Ferkous à Alger, Raslan en Egypte, Pleins en Arabie, au Yemen, dans les pays du golf... Ta l'embarra du choix.
C'est pas parce qu'un petit ignorant converti ne sait pas répondre à une question que le acharisme est la vérité.
C'est quoi cette réponse ? La ilaha illa Allah... je parle argument, tu dis que ton courant est la vérité ? Assume tes propos et prouve le. Ou alors ne dis rien sur les forums. Où sont leurs ijazate au ferkous et raslan ? Sont-ils reliés au prophète par des chaines de transmission sans passer par un asharite ou un soufi ?
Réveille toi akhi, c'est pas un combat de nafs ici. On parle de la religion. C'est du sérieux.

Voir le profil de l'utilisateur

12Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 20:17

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
As tu lu les fatawas cité en haut ?
As tu le livre de 130 pages ?
J'en doute. Tu ne lis pas et tu viens avec tes questions et tu crois avoir le Graal alors que tu n'a rien du tout. Le frère de muhammad ibn abdil wahhab ( rahimahullah ) n'est en rien une preuve. Ton hadith doit être interprété car il contredit ( en apparence ) ce qui s'est passé dans la réalité. A savoir que le shirk est revenu dans la peninsule arabique. Comme l'a dit laz l'explication pourrait être que le Prophète salla Allahu alayhi wa salam parlait de ses compagnons ce qui semble logique.

tu veux les biographies des oulémas cherche tu trouveras.

Voir le profil de l'utilisateur

13Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 20:21

baqillani 


Récurrent
Récurrent
@abu-souheil a écrit:As tu lu les fatawas cité en haut ?
As tu le livre de 130 pages ?
J'en doute. Tu ne lis pas et tu viens avec tes questions et tu crois avoir le Graal alors que tu n'a rien du tout. Le frère de muhammad ibn abdil wahhab ( rahimahullah ) n'est en rien une preuve. Ton hadith doit être interprété car il contredit ( en apparence ) ce qui s'est passé dans la réalité. A savoir que le shirk est revenu dans la peninsule arabique. Comme l'a dit laz l'explication pourrait être que le Prophète salla Allahu alayhi wa salam parlait de ses compagnons ce qui semble logique.

tu veux les biographies des oulémas cherche tu trouveras.

J'ai donné l'explication des savants comme ibn Hajar ou Nawawi. J'ai déjà lu toute ta propagande. Y a aucun contre argument.
Pourquoi tu interprètes quand ça t'arrange selon tes passions ?
La vérité c'est que le wahhabisme a été matté d'abord par le califat de l'époque pour ensuite être remis au gout du jour par les anglais pour faire tomber le califat. Aujourd'hui il faut être de la descendance de mohamed ibn abdelwahhab pour être mufti en arabie saoudite. C'est quoi cette sunna ?
Réveillez-vous !!!

Voir le profil de l'utilisateur

14Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 20:23

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Dac ben reste dans ta propagande et je reste dans la mienne. Allah jugera entre nous le Jour du Jugement et les menteurs seront dévoilés au Grand jour. Salam aleykoum

Voir le profil de l'utilisateur

15Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 20:25

baqillani 


Récurrent
Récurrent
@abu-souheil a écrit:Dac ben reste dans ta propagande et je reste dans la mienne. Allah jugera entre nous le Jour du Jugement et les menteurs seront dévoilés au Grand jour. Salam aleykoum
Ah ça c'est certain. Qu'Allah anéantisse les falsificateurs de Sa Religion. Amine.

Qu'Allah soit témoin que j'ai mis toutes les références que j'avançais. A vous de vérifier.

Voir le profil de l'utilisateur

16Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 20:38

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
AMIN !

Voir le profil de l'utilisateur

17Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 20:54

baqillani 


Récurrent
Récurrent
@abu-souheil a écrit:AMIN !

Les wahhabites, les descendants des khawarij

qu'Allah nous guide amin

Voir le profil de l'utilisateur

18Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Jeu 23 Mai - 21:00

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
Si tu le dis.
Qu'Allah dévoile les menteurs.

Voir le profil de l'utilisateur

19Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Sam 25 Mai - 0:11

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent

Voir le profil de l'utilisateur

20Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Sam 25 Mai - 0:20

Laz 


Passionné
Passionné
Imam Chawkani a fait l'eloge du cheikh.... http://soufiyya.blogspot.fr/2012/09/limam-ash-shawkani-eloge-limam-mohamed.html?m=1
On parle du frere du cheikh qui l'a critiqué mais on ne s'est pas qu'il etait dans la science par contre l'Imam Chawkani..

Voir le profil de l'utilisateur

21Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Sam 25 Mai - 10:18

hakimuslim 


Novice
Novice
Salam aleykoum.

SoubhanAllah. Le Prophete sallalahu wa 3ala alihi wa sahbihi wa sallam nous explique que la Oumma(dans sa majoriter) est premunie contre le chirk et les freres wahhabites nous explique que avant l'arrivee de Mohamed ibn AbdelWahhab l'Arabie etait devenu une terre de mecreance,d'hypocrite,d'innovateurs et de polytheiste(big up a la soeur Amat Allah).

Nous les Musulmans Sunnites Ach3ari wa Matouridi nous disons : Allah 3azawajal a benis la Communaute du meilleur de Ses Envoyes 3aleyhi sallam,Il a envoyer Muhammed ibn ABDALLAH combattre le shirk et non mohamed ibn abdelwahhab ! Le Hijaz(region benite abritant Mecca et Medinah) a toujours ete une terre de science et de sagesse.

Voir le profil de l'utilisateur

22Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Sam 25 Mai - 10:20

hakimuslim 


Novice
Novice


Une anecdote montrant la haine des wahhabites envers les Musulmans :

Le Muftî Shâfi'ite de Makkah de son temps, Ash Shaykh Al Islâm Ahmad Ibn Zaynî Dahlân Al Makkî (qu'Allâh lui fasse miséricorde) a dit au sujet du massacre de Tâ°if orchestré par les wahhâbites à la solde de Muhammad Ibn Sa'ûd et Muhammad Ibn 'Abd Il Wahhâb :

« Al Buwayhît (un des chefs des wahhâbites, espion à solde) est sorti [de Tâ°if] pour leur procurer la garantie de paix de la part de 'Uthmân [Al Madayfî] et de Salîm Ibn Shakbân et voilà qu'un tireur des gens de Tâ°if, posté sur un minaret, lui a tiré une balle qui a causé sa mort et son péril.

Lorsque les wahhâbites apprirent la nouvelle, ils attaquèrent brusquement la muraille et ils ne rencontrèrent pas de résistance capable de les combattre et de les repousser. Un groupe d'habitants de Tâ°if avant cela avait prit la fuite mais la cavalerie les avait rejoint et les wahhâbites les tuèrent ; seul un petit nombre fut épargné.

Lorsqu'ils entrèrent dans Tâ°if, ils se livrèrent à une tuerie générale des gens, les adultes et les jeunes, ceux qui sont commandés comme ceux qui commandent, les notables et les gens du commun. Ils égorgèrent même le nourrisson sur la poitrine de la mère ; ils montaient dans les maisons, faisaient sortir ceux qui s'y réfugiaient et les tuaient. Ils trouvèrent un groupe qui étudiait le Qur°ân et les tuèrent du premier au dernier. Ils massacrèrent tous ceux qui s'étaient réfugiés dans les maisons. Ensuite ils allèrent vers les boutiques et les mosquées et ils tuèrent les gens qui s'y trouvaient. Ils tuèrent l'homme dans la mosquée alors qu'il était dans l'inclination ou dans la prosternation jusqu'à l'extermination de tout ce monde ; alors malheur à eux de la part du Tout Puissant qui détient les cieux par Sa puissance. Il ne resta des gens de Tâ°if (des combattants de cette ville) plus qu'un groupe d'un peu plus de 20 personnes. Ils se réfugièrent dans la maison des Al Fitnî, ils la barricadèrent et la protégèrent des tirs de balles pour qu'elles ne les atteignent pas. Il restait aussi un autre groupe à la maison des Al Fa'r, composé de 270 combattants ; ils les combattirent toute la journée et les occupèrent par leur résistance, et ceci continua le deuxième et troisième jour.

Ibn Shakbân comprit qu'il ne pourrait les atteindre que par le complot et la ruse. Il leur envoya une lettre leur garantissant la paix dans laquelle il leur dit : « Vous avez la parole de Ibn Shakbân et 'Uthmân » ; ils leur prêtèrent ainsi serment et dès-lors, les résistants arrêtèrent le combat. Ils firent venir à eux un groupe pour récupérer les armes et leur dirent : « Les associateurs à la divinité n'ont pas le droit de porter les armes », et là ils leur demandèrent de sortir devant leur émir. Lorsque les résistants furent placés face à lui, il ordonna qu'on les tue tous. C'est ainsi qu'ils furent martyrs. L'endroit où ils furent tués s'appelle Duqaq Ul Lawz. Il y avait aussi un groupe de résistants dispersés dans le quartier dit des 'Îsâ, composé d'environ 50 combattants ; ils étaient derrière des barricades et tiraient dans leur direction, là aussi les wahhâbites réussirent à les faire sortir par des garanties de paix, de sauvegarde des âmes, de liberté etc... mais ils les conduisirent jusqu'à la vallée Wajj et les y laissèrent dans le froid et la neige, complètement nus jusqu'à ce qu'ils leur donnent quelques pièces de tissus usées. Ils rassemblèrent dans cet état les hommes et les femmes, et ainsi les femmes pudiques habituées aux chambres protégées se trouvèrent dans une situation pitoyable. Treize jours plus tard ils leur donnèrent l'assurance qu'ils pourraient revenir en ville, et c'est seulement là que les wahhâbites commencèrent à distribuer aux pauvres de petites poignées d'orge de façon humiliantes.

Chaque jour, les bédouins entraient dans la ville de Tâ°if et s'accaparaient des biens. Ils pillaient l'or et l'argent, les biens commerciaux, les biens mobiliers, etc. Ils se jetaient sur les richesses comme les papillons autour du feu, et les biens dans leur campement étaient devenus comme des montagnes. Ils prirent tout sauf les livres qu'ils éparpillèrent sur les places publiques, les rues et les marchés où le vent les faisait voler. Parmi ces livres, il y avait des exemplaires du Qur°ân, des exemplaires de parties du Qur°ân en plusieurs milliers, des exemplaires de Al Bukhârî, de Muslim et d'autres livres de hadîth, de fiqh, de grammaire et d'autres sciences religieuses. Les livres restèrent ainsi dans les rues pendant des jours où ils les piétinèrent sans que personne ne put en retirer un seul papier.

Un de leurs démons leur apprit que la plus précieuse des richesses des habitants de Tâ°if était enterrée sous les maisons. Ainsi ils essayèrent de la trouver en creusant sous une cave, et ils y trouvèrent des biens d'une valeur considérable ; ceci les encouragea à creuser partout et c'est ce qu'ils firent sous toutes les maisons. Ils les démolirent de haut en bas, et ils allèrent même jusqu'à creuser dans les toilettes et les égouts.

Voilà comment cette région qui avait été remplie de joie a été complètement détruite. Ce grand malheur se produisit durant le mois de Dhul Qa'dah 1217 (Février 1803). »

Fin de citation.

Source : Umara° Ul Balad Il Harâm de l'Imâm Ahmad Ibn Zaynî Dahlân Al Makkî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

http://www.at-tawhid.net/article-le-massacre-de-ta-if-orchestre-par-les-wahhabites-ibn-zayni-dahlan-47120140.html

Voir le profil de l'utilisateur

23Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Sam 25 Mai - 11:27

Laz 


Passionné
Passionné

Voir le profil de l'utilisateur

24Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Sam 25 Mai - 12:06

abu-souheil 


Récurrent
Récurrent
@hakim Des massacres il y en a toujours eu. Je ne légitime pas du tout cela car je n'y crois pas ( source ? Qui est ton sheikh ? Qui nous dit qu'il dit vrai ? Il y a t-il d'autres témoignages allant dans son sens ? Existe t-il d'autre version ? ). Ce que je veux dire c'est que ce n'est pas ça qui va faire que le " wahhabisme " est mauvais ou bon. On juge sur le dogme et non sur les actes pour savoir si une voie est mauvaise ou bonne. Un salafi qui fait des péchés sera toujours meilleur qu'un asharite qui est super pieux. Pourquoi ? Car la bid3a est pire que le péché.
Pis pour ton hadith que tu aime citer à tort et à travers il est CLAIR qu'il ne nous concerne pas puisque le shirk est effectivement revenu en péninsule arabique et que même aujourd'hui il y a encore des shiites qui viennent faire du shirk ( saluons tout de même le gros effort de la mutawa pour empêcher le shirk et les moushrikin de s'exprimer ^^ ) ; même du temps du prophète salla Allahu alayhi wa salam il y avait encore des polytheistes dans la péninsule arabe.

Voir le profil de l'utilisateur

25Re: Le Wahhabisme n'existe pas. le Dim 26 Mai - 2:43

@baqillani a écrit:
@abu-souheil a écrit:Correction de l'erreur historique sur le Wahhabisme.

Ce livre est une réponse à tous ceux qui ne connaissent pas réellement la prédication réformiste qui a transformé toute l'Arabie en une terre de Tawhid (unicité)après qu'elle ait connu le polythéisme et l'innovation.

http://www.islamhouse.com/2223/fr/fr/books/Correction_de_l%27erreur_historique_sur_le_wahhabisme
L'arabie a connu le chirk ?
l’Imam Al bayhaqi dans son livre « Chou’âb al Imane » 15/311 nous rapporte ceci du messager :


7013 -
أخبرنا أبو القاسم الحرفي ، ببغداد ،
نا حمزة بن محمد بن العباس ، نا محمد بن غالب ، نا القعنبي ، نا محمد بن
أبي الفرات ، نا إبراهيم الهجري ، عن أبي الأحوص ، عن ابن مسعود قال : قال
رسول الله صلى الله عليه وسلم : «
إن الشيطان قد يئس أن تعبد الأصنام بأرض العرب ، ولكن سيرضى منكم بدون ذلك ، بالمحقرات وهي الموبقات (1) يوم القيامة ، فاتقوا المظالم ما استطعتم


شعب الإيمان للبيهقي 15/311



« le diable
à desespéré que les idôles soient adorés en terre d’Arabie, mais se
contentera d’autres choses de votre part, de choses sous-estimés alors
quelles sont de graves pêchés le jour de jugement, alors évites les
injustices autant que vous pouvez ! »

Rassoula Allah
dit dans le hadith rapporté par l'imam al boukhari : "je le jure par
Allah que je n'ai pas peur que le chirk vous touche après moi".

hadith authentique al boukhari
qu'Allah te guide.Le hadith suivant figure dans les deux Sahihs: « L'Heure suprême ne se dressera que lorsque les postérieurs des femmes de Daws bougeront autour de Zoul-khalsa, une idole que Daws adoraient à Tabala à l'époque de l'Ignorance ».

Ce prodrome a déjà fait son apparition car l'ignorance avait de nouveau envahi la péninsule arabe peu avant l'appel du cheikh Mouhammad bin 'Abdel Wahab, . Le paganisme se propagea de nouveau dans les pays islamiques : les bestiaux furent immolés et les sacrifices presentés aux idoles et aux tombeaux au vu et au su d'un grand nombre de docteurs musulmans.

Cette information donnée par le Prophète est une réponse à ceux qui prétendent que le polythéisme ne s'insérera plus dans la nation musulmane par manque d'instigateurs puisque le Prophètea dit :

" Le Démon n'espère plus être adoré par les priants dans la Péninsule arabe ".

Mais ils n'ont pas compris que le désespoir du Démon ne fait pas partie de l'argumentation confirmant l'absence du polythéisme dans la nation musulmane. En fait, lorsqu'il constata que les gens sont devenus monothéistes dans tous le coins de cette communauté et qu'ils arborent le drapeau de la piété en chantant Pureté au Seigneur, il perdit l'espoir de les assujettir.

Mais lorsque la génération éduquée par Mouhammad le grand commandant mourut et fut suivi par une autre génération qui ne connut pas l'éducation dont a joui celle qui l'a précédée ni même la Bonne Direction apportée par le Messagerle polythéisme commença à s'intégrer dans leur oeuvres, l'égarement rampa vers leur foi : le Démon reprit espoir et enjoliva le polythéisme aux yeux des musulmans qui y succombèrent. Les faiseurs de Dieu devinrent de plus en plus nombreux. La réalité actuelle dans la nation islamique en est l'exemple vivant. Le Seigneur avait dit la vérité dans le verset suivant: { La plupart d'entre eux ne croient en Allah qu'en lui associant d'autres divinités. } [Sourate 12 - Verset 106]

donc cheikh Mahamed ibn Abdel wahhab(rahimahouAllah) etait surement le revificateur de cette epoque de l'ignorance du tawhid et la pratique du polytheisme comme D'après Sayyidunâ Abû Hurayrah (qu'Allâh l'agrée), le Prophète (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) a dit :

« Certes, Allâh enverra un revivificateur de la religion (al mujaddid) auprès de cette communauté (al ummah), et ceci à l'avènement de chaque siècle. »

Ce hadîth est hasan (valide) et rapporté par l'Imâm Abû Dâwud As Sijistânî (qu'Allâh lui fasse miséricorde).

Voir le profil de l'utilisateur

26Re: Le Wahhabisme n'existe pas. Aujourd'hui à 12:39

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum