Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

26Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Lun 3 Juin - 12:26

Tumadir 


Averti
Averti
@baqillani a écrit:
Amat Allah a écrit:Allah te jugera pour tes calomnies, je n'appartiens à aucune secte..
J'ai dit attitude sectaire... tu vois, tu comprends pas ce que j'écris, difficile de discuter dans ses conditions. Peut-être que je vais arrêter d'ailleurs.
Tu es pardonnée pour l'autre post, je ne t'en veux pas.
Par contre celui qui m'attribue une innovation blâmable, je lui donne rdv devant Allah le jour du jugement.

penses-tu que tu es quelqu'un d'infaillible ?

Voir le profil de l'utilisateur

27Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 15:32

muslim_west 


Habitué
Habitué
Salem à toutes et à tous.

Voilà il fallait que ça arrive un sujet de propagande pro Salafisme.
C'est quoi au fait Salafisme?
Une religion?
Une doctrine?
1. Allah dans le Coran a agréé l'Islam comme religion il n'a pas agréé le Salafisme comme religion.
2. Et Abraham nous a nommé Musulmans, il ne nous a pas nommés Salafis.
Moi je suis Musulman et ma religion c'est l'Islam.

Voir le profil de l'utilisateur

28Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 15:37

Tumadir 


Averti
Averti
@muslim_west a écrit:Salem à toutes et à tous.

Voilà il fallait que ça arrive un sujet de propagande pro Salafisme.
C'est quoi au fait Salafisme?
Une religion?
Une doctrine?
1. Allah dans le Coran a agréé l'Islam comme religion il n'a pas agréé le Salafisme comme religion.
2. Et Abraham nous a nommé Musulmans, il ne nous a pas nommés Salafis.
Moi je suis Musulman et ma religion c'est l'Islam.
et c'est quoi être malékite, hanbalite, chafii... ?

Voir le profil de l'utilisateur

29j'aime Abraham le Mer 14 Aoû - 15:45

muslim_west 


Habitué
Habitué
Amat Allah a écrit:
@muslim_west a écrit:Salem à toutes et à tous.

Voilà il fallait que ça arrive un sujet de propagande pro Salafisme.
C'est quoi au fait Salafisme?
Une religion?
Une doctrine?
1. Allah dans le Coran a agréé l'Islam comme religion il n'a pas agréé le Salafisme comme religion.
2. Et Abraham nous a nommé Musulmans, il ne nous a pas nommés Salafis.
Moi je suis Musulman et ma religion c'est l'Islam.
et c'est quoi être malékite, hanbalite, chafii... ?
 
Même réponse que plus haut.
Les gens font ce qu'il veut de leur vie.
Mais moi je préfère me nommer comme Abraham s'est nommé.

Voir le profil de l'utilisateur

30Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 15:51

Tumadir 


Averti
Averti
@muslim_west a écrit:
Mais moi je préfère me nommer comme Abraham s'est nommé.
nous aussi

Voir le profil de l'utilisateur

31Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 16:22

Tumadir 


Averti
Averti
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:
@rayaan a écrit:Remarque : le salafisme n'a rien avoir avec le terrorisme et s'en désavoue. 
QUICONQUE RENIE QUE LE TERRORISME FASSE PARTI DE L'ISLAM EST MECREANT

trouve-moi l'obligation de croire au djihad comme branche de la Foi dans le Coran ou les hadiths

parce que moi, je renie le terrorisme auquel tu crois..

Voir le profil de l'utilisateur

32Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 16:32

Wayell 


Résident
Résident
Le terrorisme ne peut être agrée par l'Islam. Il y a confusion entre terrorisme et jihad. Deux sens opposés. Assimiler le terrorisme au jihad est une erreur grave.

Voir le profil de l'utilisateur

33Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 16:35

Tumadir 


Averti
Averti
@Wayell a écrit:Le terrorisme ne peut être agrée par l'Islam. Il y a confusion entre terrorisme et jihad. Deux sens opposés. Assimiler le terrorisme au jihad est une erreur grave.    
tu as lu ceci ?

http://www.forumreligion.com/t3648p30-marc-edouard-nabe-les-musulmans-sont-les-seuls-derniers-resistants

Voir le profil de l'utilisateur

34Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 16:44

ceux qui se reclament de l'islam(pas tous) font une difference entre le jihad et le terrorisme quant aux occidentaux il ne font aucune difference.hors cheikh hamoud ibn oqla(rahimahouAllah) a dit quiconque essaye de faire une distinction entre le terrorisme ou l'islam est un mecreant

Voir le profil de l'utilisateur

35Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 16:46

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:ceux qui se reclament de l'islam font une difference entre le jihad et le terrorisme quant aux occidentaux il ne font aucune difference.hors cheikh hamoud ibn oqla(rahimahouAllah) a dit quiconque essaye de faire une distinction entre le terrorisme ou l'islam est un mecreant
Pourquoi tu insistes à répéter cela avec tout ce que cette Fatwa suscite comme Shubha.

Est ce que la Fatwa de ce cheikh donc la plupart ici ne connaissent pas descend du ciel ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

36Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 16:49

elle ne descends pas du ciel mais c'est juste pour prevenir

Voir le profil de l'utilisateur

37Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 16:54

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Alors cette fatwa ne concerne que lui et ceux qui le suivent.
Une Fatwa en Islam est juste une opinion engagée mais non obligeante toujours.

Et Barak Allah fik akhi ne la répète plus ici.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

38Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 17:01

Wayell 


Résident
Résident
Amat Allah a écrit:
@Wayell a écrit:Le terrorisme ne peut être agrée par l'Islam. Il y a confusion entre terrorisme et jihad. Deux sens opposés. Assimiler le terrorisme au jihad est une erreur grave.    
tu as lu ceci ?

http://www.forumreligion.com/t3648p30-marc-edouard-nabe-les-musulmans-sont-les-seuls-derniers-resistants
Non, mais je viens de le faire. Très intéressant, merci pour le lien.

Voir le profil de l'utilisateur

39Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 14 Aoû - 17:02

@Yassine a écrit:Alors cette fatwa ne concerne que lui et ceux qui le suivent.
Une Fatwa en Islam est juste une opinion engagée mais non obligeante toujours.

Et Barak Allah fik akhi ne la répète plus ici.
ok je ne la repete plus
amine wafik'barak Allah.

mais un petit rappel important pour tous les musulmans.

 Abou Wa'il dit que Ibnou Mas^oud, grand compagnon du Prophète (Que Dieu l’élève d’avantage en grade), est monté une fois sur la colline de Safa à la Mecque, et s'est adressé à sa langue en disant (dans le sens):
 
«ô langue! dis du bien, tu y gagneras. Et abstiens-toi de dire du mal, tu seras sauvée, avant de le regretter. Car j'ai entendu le Prophète de Dieu dire que la plupart des péchés du fils d'Adam provient de sa langue.»
(Hadith rapporté par A-tTabaraniyy)
 
Celui donc qui croit en Dieu et au Jour Dernier, qu'il dise du bien ou se taise, car d'après Abou Hourayrah, le Prophète (Que Dieu l’élève d’avantage en grade)  a dit (dans le sens) :
 
«L'un des sujets de Dieu peut prononcer une parole dans laquelle il ne voit pas de mal, mais qui le fait chuter dans l'Enfer à une profondeur plus grande que la distance entre l'Est et l'Ouest.»
(Hadith rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim)
 
Ce Hadith est la preuve qu'on peut tomber dans la mécréance sans :
 
1. Connaître les règles sur la mécréance
 
2. Croire à la signification de la parole prononcée (comme celui qui dit à un autre "fils de Dieu"; il sort de l'Islam même s'il est convaincu que Dieu n'a pas de fils)
 
3. Agréer par le coeur cette mécréance. Ce n'est pas comme le prétend un certain Sayyid Sabiq dans son livre "Fiqhou-sSounnah" où il affirme qu'on ne dit d'un Musulman qu'il est sorti de l'Islam, et qu'on ne le déclare Mourtadd que s'il a le coeur qui s'ouvre à la mécréance, qu'il l'agrée et qu'il passe à l'acte. Il s'est basé pour cela sur un verset qui se rapporte à celui qui commet de la mécréance sous la contrainte, et duquel nous comprenons :
 
«Celui qui fait de la mécréance envers Dieu après avoir été croyant, y compris celui qui agrée délibérément la mécréance sous la contrainte, encourt la Colère de Dieu et subira un châtiment terrible. Sauf si le coeur de celui qui subit la contrainte demeure ferme dans la foi.»
(Qour'an 16/106)
 
Il a ainsi pris cette partie du verset «(...) celui qui agrée délibérément la mécréance (...)» pour soutenir ses propos déviants et a laissé insidieusement le reste qui, au contraire, montre bien que seul celui qui, sous la contrainte, fait de la mécréance tout en la refusant dans son coeur ne sort pas de l'Islam. En effet, on comprend que Dieu dit : «(...) Sauf si le coeur de celui qui subit la contrainte demeure ferme dans la foi.» Cela ne signifie nullement que celui qui, n'étant pas sous la contrainte, peut s'attendre à la Clémence de Dieu s'il commet de la mécréance même sans l'agréer dans son coeur.
Sayyid Sabiq a encore employé la même manoeuvre avec cette autre partie du Hadith où l'on comprend que le Prophète (Que Dieu l’élève d’avantage en grade)
dit : «Certes, les actes ne valent que d'après l'intention (...)» pour affirmer que si on n'a pas l'intention d'accomplir un mauvais acte (comme la mécréance), mais qu'on le commet quand même, on n'encourt pas le châtiment de Dieu. Or la suite du Hadith montre que le Prophète (Que Dieu l’élève d’avantage en grade)  a voulu dire par "les actes" ceux qui sont agréés chez Dieu et non tous les actes, car il dit (dans le sens):

 
 «Certes, les (bons) actes ne valent que d'après l'intention, et chacun sera rétribué selon ce qu'il a entendu faire (en accomplissant ce bon acte) : à celui qui a accompli son émigration pour obéir à Dieu et à Son Prophète, son émigration lui sera comptée conformément à son intention; et celui qui a accompli son émigration pour obtenir quelque chose de ce monde ici-bas ou pour épouser une femme, son émigration lui sera comptée pour ce qu'il a recherché.»
(Hadith rapporté par Al-Boukhariyy et Mouslim)
 
Le bon acte ici consistait à accomplir l'obligation d'émigrer de la Mecque à Médine pour obéir à Dieu et à Son Prophète.
 
Demandez donc à Sayyid Sabiq qu'est-ce qu'il dirait au sujet de quelqu'un qui a forniqué. Va-t-il lui citer ce Hadith pour voir quelle était son intention? Ou bien encore, est-ce qu'on demande à celui qui est en train de boire de l'alcool quelle est son intention? Que dire alors de la mécréance qui est beaucoup plus grave que ces deux cas!
On le voit, son ignorance l'a conduit à ouvrir une grande porte pour la mécréance. Ainsi, quelqu'un pourrait commettre une telle abomination et se réfugier derrière cette argumentation fantaisiste et farfelue; ce qui n'est pas une excuse, car on comprend que le Prophète (Que Dieu l’élève d’avantage en grade)  a dit : “L'un des sujets de Dieu peut prononcer une parole dans laquelle il ne voit pas de mal, mais qui le fait chuter dans l'Enfer (...)”. Cela signifie qu'il ne voit rien de nuisible dans ce qu'il a dit (à cause de son ignorance), et pourtant il est sorti de l'Islam.
 
Tout cela est la preuve qu'il y a un abîme entre Sayyid Sabiq et le grade de savant. Prenons donc soin de suivre les vrais savants qui nous mettent en garde contre la mécréance, car celle-ci, sous n'importe quelle forme, est une saleté dont il faut se purifier le plus résolument et rapidement possible. En effet, Dieu ne pardonne pas à ceux qui meurent mécréants; et personne ne connaît le jour et l'heure de sa mort. Il faut ainsi redouter la mécréance comme on redoute de tomber dans le feu de l'Enfer. Et rappelons-nous le verset qui signifie :
 
«(Un sujet de Dieu) ne prononce pas de parole sans avoir auprès de lui Raqib et ^Atid (deux Anges qui l'inscrivent).»
(Qour'an 50/18)
 
1.   CONSEQUENCES DE LA MECREANCE
 
Dès que la mécréance est commise, ses conséquences sont immédiates et catastrophiques pour son auteur, à moins qu'il ne s'agisse d'une exception comme celles qui suivent :
 
1.   Celui qui est contraint de faire la mécréance sous la menace directe 
de mort ou d'une atteinte physique aux suites mortelles, et dont le coeur n'agrée pas la mécréance comme cela s'est passé avec ^Ammar Ibnou Yaçir. En effet, il fut contraint par les mécréants de la Mecque de blasphémer. Ainsi, alors qu'on le torturait, il dut, sous la menace de mort, insulter le Prophète et faire les louanges de leurs idoles. Par la suite, bouleversé et meurtri, il s'en alla raconter ces faits au Prophète (Que Dieu l’élève d’avantage en grade)  qui lui demanda (selon l'interprétation exégétique): “Lorsque tu as dit cela, avais-tu le coeur ouvert à la mécréance?” “Non! répondit-il”. Alors le Prophète lui dit (selon l'interprétation exégétique) : “S'ils refont cela, refais ce que tu as fait”, c'est-à-dire si cela devait se reproduire, fais en sorte qu'ils ne te tuent pas.
 
Il doit s'agir d'une menace réelle, sérieuse, directement dirigée contre sa vie, ou indirectement (qu'on le menace de lui couper, par exemple, une jambe ou un bras ce qui provoquerait la mort) et exercée par quelqu'un qui est capable d'exécuter sa menace. Il est évident que le coeur de la victime doit rejeter ce que sa langue prononce.
En revanche, quiconque fait de la mécréance sous la contrainte en agréant cela, sort de l'Islam. Il en va de même pour celui qui, délibérément, sans être sous contrainte, blasphème contre Dieu ou un Prophète par exemple, que ce soit dans un état de colère, en plaisantant ou en étant sérieux.
 
2.   Les paroles involontaires (par exemple répéter involontairement une parole qui contient de la mécréance) et le lapsus de langue (lapsus linguae) : on pense une chose, mais la langue en dit une autre. Il peut y avoir aussi le lapsus d'écriture (lapsus calami), c'est-à-dire substituer involontai-rement au terme attendu un autre mot.
 
      3. Celui qui dort ou celui qui perd la raison, etc.
 
En dehors des cas d'exception, celui qui commet de la mécréance :
 
sort immédiatement de l'Islam et devient "Mourtadd"
rompt par son acte ses liens de mariage selon l'unanimité des savants dont Malik, A-chCHafi^iyy, Ahmad, Abou Hanifah, de sorte que toutes relations sexuelles avec le conjoint intervenues dans cet état relèvent de la fornication. Signalons que chez l'imam Malik, cette rupture des liens du mariage compte même pour un divorce
ne peut hériter de quelqu'un, comme on ne peut pas hériter de lui
perd la récompense de tous ses bienfaits (prière, Zakat, jeûne, Hajj, etc.), car nous comprenons d’un verset du Qour'an :
 
«(...) La récompense (des bons actes) de celui qui commet de la mécréance est anéantie (ses bons actes ne lui procurent aucune récompense chez Dieu) et dans la vie future, il sera au nombre des perdants.»
(Qour'an 5/5)
 
garde à sa charge tous les péchés qu'il a déjà commis entre en Enfer et y demeure éternellement, s'il décède sans revenir à l'Islam.

Voir le profil de l'utilisateur

muslim_west 


Habitué
Habitué
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:ceux qui se reclament de l'islam(pas tous) font une difference entre le jihad et le terrorisme quant aux occidentaux il ne font aucune difference.hors cheikh hamoud ibn oqla(rahimahouAllah) a dit quiconque essaye de faire une distinction entre le terrorisme ou l'islam est un mecreant
 
Et Hamoud Ibn Oqla est un messager?
Un prophète?
Est-il venu avec une révélation?
C'est quoi la mission qu'Allah lui a confié?

Voir le profil de l'utilisateur

41Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 11 Juin - 18:05

minahloudhikr 


Habitué
Habitué
Le Salafisme est pour moi un égarement.

Voir le profil de l'utilisateur

42Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mar 17 Juin - 11:15

minahloudhikr 


Habitué
Habitué
@TAWHID-MONOTHEISME a écrit:ceux qui se reclament de l'islam(pas tous) font une difference entre le jihad et le terrorisme quant aux occidentaux il ne font aucune difference.hors cheikh hamoud ibn oqla(rahimahouAllah) a dit quiconque essaye de faire une distinction entre le terrorisme ou l'islam est un mecreant

Je ne comprendrai décidemment jamais pourquoi on colle les définitions guerrière au jihad.
Dans la langue arabe jihad dérive du verbe qui signifie faire des efforts.
Si Allah voulait parler exclusivement de guerre, il aurait employé un verbe dont la signification est exclusivement guerrière.
Ne faites pas dire aux versets ce que vos fantasmes vous dictent.
Ne suivez pas vos passions.

Voir le profil de l'utilisateur

43Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mar 17 Juin - 17:20

minahloudhikr 


Habitué
Habitué
Le Salafisme se comprend comme le suivi de la voie des Salafs.
Un Salaf se comprend comme un pieu prédécesseur.
Donc une question me vient tout de suite à l'esprit : comment reconnaît-on un pieu?
Autrement dit, la piété est-elle cachée dans le coeur ou pouvons-nous la voir de l'extérieur?
Ou en d'autres termes, si la piété se voit de l'extérieur pouvons-nous dire qui va au paradis et qui va à l'enfer?
Quel égarement évident!

Voir le profil de l'utilisateur

44Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mar 17 Juin - 17:41

Yassine 


Vétéran
Vétéran
En arabe on dit Salaf Salih, et le Salah c'est la bienfaisance, et la bienfaisance ça se voit.

Quelle stupidité évidente !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

45Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mar 17 Juin - 18:18

minahloudhikr 


Habitué
Habitué
@Yassine a écrit:En arabe on dit Salaf Salih, et le Salah c'est la bienfaisance, et la bienfaisance ça se voit.

Quelle stupidité évidente !

Ok bonne réponse Yassine.
Oublions la piété, ça c'est fait.
Venons-en à la bienfaisance, ou plutôt pour ne pas altérer le sens prenons le mot arabe.
Salah.
Le Coran regorge de définitions.
Donc quelle est la définition de salihoun (les bien-faisants)?
Rassemblons les critères coraniques pour les salihoun.
Et regardons si ce ne sont que des critères visuels.
Si tu dis vrai alors je serais salafiste si tu dis faux alors je reviendrai à ma nature de musulman.
Attention c'est un chemin dangereux, car si pour être salihoun il faut être avant tout mou'minoun c'est mort et enterré.

Voir le profil de l'utilisateur

46Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mar 17 Juin - 18:29

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Tu commences à délirer grave !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

47Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mar 17 Juin - 23:51

Wayell 


Résident
Résident
@Yassine a écrit:En arabe on dit Salaf Salih, et le Salah c'est la bienfaisance, et la bienfaisance ça se voit.
Quelle stupidité évidente !

As-salam 3alaykom

[وَلَا تُفْسِدُوا فِي الْأَرْضِ بَعْدَ إِصْلَاحِهَا وَادْعُوهُ خَوْفًا وَطَمَعًا ۚ إِنَّ رَحْمَتَ اللَّهِ قَرِيبٌ مِّنَ الْمُحْسِنِينَ [٧:٥٦

Voir le profil de l'utilisateur

48Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 18 Juin - 11:44

minahloudhikr 


Habitué
Habitué
@Yassine a écrit:Tu commences à délirer grave !

Non sérieusement quels sont les critères coraniques de salihoun?

Voir le profil de l'utilisateur

49Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 18 Juin - 14:46

Wayell 


Résident
Résident
@minahloudhikr a écrit:
@Yassine a écrit:Tu commences à délirer grave !

Non sérieusement quels sont les critères coraniques de salihoun?

Certes, Allah commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez. (An-Nahl: 90)

Voir le profil de l'utilisateur

50Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Mer 18 Juin - 16:26

minahloudhikr 


Habitué
Habitué
@Wayell a écrit:
@minahloudhikr a écrit:
@Yassine a écrit:Tu commences à délirer grave !

Non sérieusement quels sont les critères coraniques de salihoun?

Certes, Allah commande l'équité, la bienfaisance et l'assistance aux proches. Et Il interdit la turpitude, l'acte répréhensible et la rébellion. Il vous exhorte afin que vous vous souveniez. (An-Nahl: 90)

Je cite en arabe (phonétique) le verset dont tu parles Wayell.
"inna allaha ya'mourou bil 3adli wal ihssani wa ita'i dhil qorba..."
Yassine me disait que la bienfaisance était Salah.
Dans le verset que tu cites ce n'est pas Salah mais Ihssan.
Entendez-vous.
Et ce verset ne donne aucun critère de Salihoun.
Je réitère ma question.

Voir le profil de l'utilisateur

51Re: Qu'est ce que le Salafisme ? le Jeu 19 Juin - 12:29

Tumadir 


Averti
Averti
فالإحسان في اللغة: هو الإتقان و فعل الشيء على أكمل الوجوه. يقال أحسن الفعل أي أداه على خير

الأحوال. و يقال أحسنه أي أفضله و أكمله

Al-ihsâne : en arabe signifie perfectionnement. traduite par "excellence"
Ahsana’l’fiil :  il a bien fait
Ahsanouh : le meilleur

le radical "hassane [حَسَن]" est cité 165 fois dans le Coran. "l'Ihsâne" signifie aussi "bienfaisance" ou "charité"

فالمحسن هو الذي يأتي بالعبادة على أكمل وجوهها و أحوالها

"al mouhsine" : c’est celui qui accomplit l’adoration en perfection.

al-ihsane-l'excellence

Voir le profil de l'utilisateur

52Re: Qu'est ce que le Salafisme ? Aujourd'hui à 18:42

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum