Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Hadiths à propos de Ramadan le Jeu 19 Aoû - 18:54

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Salam o'alikom,

Voici un topic qui sera dédié aux Hadiths ou au versets du Coran à propos du mois sacré du Ramadan, et que tout le monde peut y contribuer.

Les prières surérogatoires durant le Ramadan sont un acte de foi :
D’après Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Celui qui accomplira des prières (surérogatoires) durant le mois de Ramadan, en toute bonne foi et avec une intention pure, Dieu absoudra ses péchés antérieurs. »
Jeûner durant le Ramadan en vue de la satisfaction divine est un acte de foi :
D’après Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Celui qui observe le jeûne durant le Ramadan, avec une foi sincère et en vue de la satisfaction divine, Dieu lui pardonnera ses fautes antérieures. »
Les règles et le jeûne du Ramadan :
‘Aïcha a dit : « Le Prophète me disait : - Quand tes règles surviennent, suspends ta prière et quand elles cessent, lave-toi de ton sang et prie. »
La visite pieuse (‘Omra) effectuée durant le mois de Ramadan équivaut à un pèlerinage (Hajj) :
Selon Ibn ‘Abbas, le Prophète demanda à une femme des Ansar dont (moi ‘Ata) je ne me rappelle plus du nom : « Pourquoi n’as-tu pas accompli le pèlerinage avec nous ? lui dit-il. – Nous possédions une chamelle destinée à l’irrigation, répondit l’intéressée, et Abou foulane (un tel), le fils qu’il avait eu de sa femme, ainsi que le fils de son épouse, l’avaient prise pour monture, nous laissant qu’une seule chamelle pour arroser les terres. – Au mois de Ramadan prochain, reprit le Prophète, effectue la visite pieuse ; car durant ce mois, la visite pieuse (‘Omra) équivaut à un pèlerinage (Hajj). »



Dernière édition par TetSpider le Ven 10 Sep - 1:26, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Yassine 


Vétéran
Vétéran
L’obligation de jeûner durant le mois de Ramadan :
Coran - De ces Paroles de Dieu : « O vous qui croyez, le jeûne vous est prescrit comme il a été prescrit aux générations qui vous ont précédés. Peut-être craindrez-vous le Seigneur ? » (Coran 2.183)
Hadith - Selon ‘Aïcha, les Qoraïchites observaient le jeûne le jour de l‘Achoura, au temps de la Djahiliya (antéislamique). Aussi, le Prophète imposa cette pratique (aux Musulmans) jusqu’au moment où le Ramadan fut prescrit : « Que celui qui désire (continuer à) jeûner le jour de la ‘Achoura le fasse, déclara le Prophète et celui qui souhaite manger est libre de le faire. »
Les mérites du jeûne :
D’après Abou Horaïra, l’Envoyé de Dieu a dit : « Le jeûne est une protection. Que celui qui s’y adonne ne soit pas grossier ou vulgaire. Si quelqu’un l’attaque ou l’insulte, qu’il réponde : - Je jeûne, par deux fois. Par celui qui tient ma vie entre Ses mains, l’haleine de la bouche du jeûneur est pour Dieu un parfum plus agréable que la senteur du musc.- Le jeûneur renonce à manger, à boire, et à ses passions pour Moi, a dit Dieu, pour cela Je le récompenserai et ferai fructifier ses bonnes actions en les décuplant. »
Le jeûne est une expiation :
Hodaïfa a dit : « ‘Omar s’enquit pour savoir qui avait connaissance d’un Hadith du Prophète concernant la fitna (troubles, dissensions, etc.), je répondis : - Moi, j’ai entendu le Prophète déclarer que la fitna de l’homme pouvait provenir de sa famille, de son argent et de son voisin. Pour la chasser, il y a lieu de s’adonner à la prière, au jeûne et à l’aumône… »
La porte Errayane est réservée aux jeûneurs :
D’après Sahl, le Prophète a dit : « Au Paradis, il existe une porte qui a pour nom Erayane et par laquelle n’entreront le jour de la Résurrection, que ceux qui auront accompli le jeûne (du Ramadan). Personne d’autre ne franchira ce seuil. On dira : - Où sont les jeûneurs ? Ceux-ci se lèveront et, nul en dehors d’eux ne passera par-là. Dès qu’ils pénétreront la porte sera fermée et plus aucun être humain ne s’introduira (par ce passage). »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Faut-il dire «Ramadan» ou «le mois de Ramadan» :
Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Quand débute le Ramadan, les portes célestes s’ouvrent, les portes de l’enfer se ferment et les démons sont enchaînés. »
Quand le croissant de la lune apparaît, il faut jeûner :
Selon Ibn ‘Omar, l’Envoyé de Dieu a dit : « Lorsque vous le verrez (le croissant de la lune indiquant le début du mois de Ramadan) observez le jeûne ; lorsque vous le verrez (annonçant le mois suivant), rompez le jeûne. Si le temps est couvert faites des estimations. »
Le Prophète n’était jamais plus généreux que durant le Ramadan :
Ibn ‘Abbas a dit : « Le Prophète était le plus généreux des hommes et le devenait encore davantage durant le Ramadan, quand il recevait Djibril. Celui-ci lui rendait visite chaque nuit du Ramadan et ce jusqu’à la fin du mois, tandis que le Prophète lui récitait le Coran. A chacune des visites de Djibril, le Prophète devenait plus généreux que le vent qui apporte la pluie. »
Celui qui jeûne le mois de Ramadan avec foi et sincérité dans l’espoir d’une rétribution divine :
Selon ‘Aïcha, le Prophète a dit : « Ils seront ressuscités avec leurs intentions. »
Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Celui qui reste debout durant la nuit du Destin (Leïlat El Qadr), animé par la foi et l’espoir d’une rétribution (divine) verra le pardon de toutes ses fautes antérieures. »
« Celui qui jeûnera durant le (mois de) Ramadan, animé par la foi et l’espoir d’une rétribution (divine) verra le pardon de ses péchés passés. »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Yassine 


Vétéran
Vétéran
De celui qui ne cesse de dire des propos mensongers et de les mettre en pratique durant le jeûne :
Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Celui qui ne cesse de dire des propos mensongers et de les mettre en pratique, Dieu n’éprouve aucun besoin qu’il se passe de nourriture ou de boisson. »
Le jeûne pour celui qui craint le célibat :
El Bara a dit : « Quand parmi les compagnons du Prophète quelqu’un observait le jeûne et qu’à l’heure de la rupture du jeûne, il était pris de sommeil sans avoir mangé, il restait ainsi en état de jeûne, cette nuit-là et le jour d’après et attendait le soir (pour s’alimenter) »
Qaïs Ben Sirma El Ansari, qui observait le jeûne s’en alla vers son épouse, quand le moment de la rupture du jeûne fut venu et lui demanda : - Y a-t-il de quoi se restaurer ? – Non, lui répondit celle-ci, mais je vais aller chercher (de la nourriture) pour toi. Or cet homme qui travaillait la journée fut pris de sommeil. Lorsque sa femme revint et le vit ainsi, elle lui dit : - Je n’ai rien trouvé. Au cours de la journée, cet homme fut pris d’un évanouissement, et on raconta l’histoire au Prophète. C’est alors que le verset suivant fut
De ces Paroles de Dieu : « Mangez et buvez jusqu’à ce que l’on puisse distinguer à l’aube, le fil blanc du fil noir. Jeûnez ensuite jusqu’à la nuit. » (Coran 2.187)
‘Adi Ben Hatim a dit : « Lorsque ce verset : « …Jusqu’à ce que l’on puisse distinguer le fil blanc du fil noir… » fut révélé, je prenais une corde noire et une autre blanche que je posais sous mon oreiller. Pendant la nuit, je regardais ces cordes et pus différencier l’une de l’autre. Le matin je partis vers l’Envoyé de Dieu pour lui faire part de la chose. – Ces deux fils, me répondit-il, désignent seulement la noirceur de la nuit et la blancheur du jour. »
L’appel à la prière de l’aube durant le Ramadan :
De ces paroles du Prophète : « L’appel à la prière de Billal ne doit pas vous empêcher de prendre votre dernier repas de la nuit (s’hour). »
Selon ‘Aïcha, Billal lançait l’appel à la prière pendant qu’il faisait encore nuit, le Prophète dit alors : « Mangez et buvez jusqu’au moment où le fils de Oum Mektoum lancera son appel à la prière, car dorénavant il ne le fera plus qu’au lever de l’aube. »
Du temps séparant le dernier repas de la nuit de la prière de l’aube :
Selon Anas, Zeïd Ben Tabit a dit : « Nous prîmes le dernier repas de la nuit en compagnie le Prophète ; puis il se leva pour prier. - Quel temps sépare l’appel à la prière du dernier repas ? demanda Anas. – Le temps de réciter cinquante versets du Coran, répondit Zeïd. »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Yassine 


Vétéran
Vétéran
La bénédiction liée au dernier repas de la nuit :
D’après Anas Ben Malik, le Prophète a dit : « Prenez votre s’hour (dernier repas précédent l’aube en période de jeûne), une bénédiction accompagne ce repas. »

Celui qui décide de jeûner le jour même :
Selon Oum Derda, Abou Derda lui disait : « As-tu de la nourriture ? Si elle répondait par le négative, il ajoutait : - Aujourd’hui je vais jeûner. Ce comportement fut suivi par Abou Talha, Abou Horaïra, Ibn ‘Abbas et Hodaïfa. »
Des diverses dispositions en matière de jeûne :
Ibn ‘Abbas a dit : « Il n’y a pas d’inconvénient (pour celui qui jeûne) à goûter ce qui se trouve dans la marmite et autre. »
El Hassan a dit : « Il n’y a pas de mal pour celui qui jeûne à se gargariser et à rafraîchir son corps. »
Ibn Mess’aoud a dit : « Quand c’est jour de jeûne pour l’un d’entre vous, il peut le matin mettre de la pommade et se peigner les cheveux. »
Anas a dit : « Je possédais un bassin où je m’immergeais alors que je jeûnais. »
Ibn ‘Omar se brossait les dents au commencement et à la fin du jour.
Ibn Sirin a dit : « Il n’y a pas de mal à utiliser du siouak frais. On lui fit remarquer que le siouak avait un goût, il répondit que l’eau également avait un goût et qu’on se lavait la bouche avec. »
Anas, El Hassan et Ibrahim ne voyaient pas d’inconvénient à ce que le jeûneur utilise du kohol (fard pour les yeux)

Quand le jeûneur boit et mange involontairement :
‘Ata a dit : « Il n’y a aucun mal quand quelqu’un renifle de l’eau et que cette eau lui pénètre dans la gorge, s’il ne peut la rejeter. »
El Hassan a dit : « Quand une mouche pénètre dans la gorge, il n’y a pas de mal pour le jeûneur. »
Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Celui qui mange et boit involontairement doit poursuivre son jeûne, car c’est Dieu qui l’a fait manger ou boire. »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Du siouak vert et séché pour le jeûneur :
Selon certaines sources ‘Amir Ben Rebi’a a dit : « J’ai vu le Prophète faire usage du siouak alors qu’il était en état de jeûne et cela à de nombreuses reprises. »
Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Si je n’avais peur d’imposer une trop lourde charge à ma communauté, j’aurais prescrit aux fidèles l’usage du siouak à chaque ablution. »
Djâbir Ben Zeïd rapporte une tradition similaire mais ne précise pas si cela concerne le jeûneur ou celui qui ne jeûne pas.
‘Aïcha a dit : « Selon le Prophète, le siouak purifie la bouche et plaît au Seigneur. »
El Hassan a dit : « Il n’y a pas d’inconvénient pour le jeûneur à prendre un médicament par le nez, si ce médicament ne s’introduit pas dans la gorge. Il peut user du kohol. »

De celui qui sans raison rompt le jeûne :
Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Lorsque quelqu’un sans raison ni maladie renonce au jeûne durant un seul jour du mois de Ramadan, il ne pourra se racheter de son forfait, même s’il devrait jeûner pour cela toute sa vie. » C’est aussi la position de Ibn Mess’aoud. Cependant Sa’ïd Ben El Mossayab, Cha’abi, Ibn Djobaïr, Ibrahim, Qatada et Hamad pensent qu’il peut se libérer en observant un autre jour de jeûne en compensation. »
De la pose des ventouses et du vomissement du jeûneur :
Abou Horaïra a dit : « Le jeûneur qui vomit ne rompt pas le jeûne car il expulse et n’ingurgite pas. »
Ibn ‘Abbas et Ikrima ont dit : « Le jeûne, réside dans le fait de ne pas ingérer et non de ne pas évacuer. »
Selon Ibn ‘Abbas, le Prophète se faisait placer des ventouses alors qu’il était en état d’ihram (sacralisation) et aussi en état de jeûne.

Le jeûne et la rupture du jeûne durant le voyage :
Selon ‘Aïcha, Hamza Ben ‘Amr, demanda au Prophète : « Faut-il respecter le jeûne quand on voyage ? Hamza pratiquait souvent le jeûne. – Si tu veux, observe le jeûne, répondit le Prophète, mais si tu le désires, renonce à jeûner. »
De ces paroles du Prophète à l’adresse de ceux qui protégeaient leurs têtes à cause de l’intensité de la chaleur : « Vous ne faites pas œuvre de piété en observant le jeûne en voyage. »
Djâbir Ben ‘Abdallah a dit : « Lors d’une de ses expéditions l’Envoyé de Dieu vit un attroupement autour d’un homme qu’on protégeait de l’ardeur du soleil : - Que se passe-t-il ? demanda le Prophète. – C’est un homme qui jeûne, lui répondit-on. – Ce n’est pas faire œuvre de piété que de pratiquer le jeûne en voyage, fit alors observer le Prophète. »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

7Re: Hadiths à propos de Ramadan le Jeu 2 Sep - 14:46

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Du jeûne, de ceux qui s’en dispensent et du verset abrogé :
De ces Paroles de Dieu : « Ceux qui pourraient jeûner et qui s’en dispensent devront nourrir un pauvre en expiation. »(Coran 2.184) Selon Ibn ‘Omar et Salama Ben Akwa, ce verset a été abrogé et remplacé par celui-ci : « Le Coran a été révélé durant le mois de Ramadan, c’est une direction pour les hommes. Il contient les preuves de l’orthodoxie ainsi que la distinction du bien et du mal. Quiconque verra (la nouvelle lune) de ce mois, devra jeûner. Celui qui est malade ou celui qui est en voyage jeûnera par la suite un nombre égal de jours. Dieu veut pour vous la facilité, Il ne veut pas pour vous la gêne. Accomplissez toute la durée du jeûne et louez Dieu de vous avoir dirigé. Peut-être serez-vous reconnaissants. » (Coran 2.185)
Selon Ibn Abou Leïla, quand le Ramadan fut révélé, les compagnons de Mohammed estimèrent que le jeûne était pénible. Aussi ceux qui avaient les moyens de nourrir chaque jour un pauvre, s’exemptèrent de jeûner et cette pratique fut autorisée au début. Puis le verset sus-cité
fut abrogé et remplacé par cet autre : « Jeûner est un bien pour vous, si vous pouvez le savoir. » (Coran 2.184). Ainsi les fidèles se virent prescrire le jeûne. »
Quand doit-on remplacer les jours (non jeûnés) du Ramadan ?
Ibn ‘Abbas a dit : « Il n’y a pas d’inconvénient à échelonner les jours de remplacement car le Coran dit : « Par un nombre équivalent de jours. » (Coran 2.184)

La femme qui a ses règles cesse de jeûner et de prier :
Selon Abou Sa’id, le Prophète a dit : « La femme qui a ses règles n’arrête-t-elle pas la prière et le jeûne ? Ainsi c’est une diminution de sa religion. »
Celui qui meurt en laissant des jours de jeûne non accomplis :
El Hassan a dit : « Il est permis que trente hommes jeûnent chacun un jour pour le compte du disparu. »
Selon ‘Aïcha, l’Envoyé de Dieu a dit : « Il appartient au ouali du défunt d’accomplir les jours de jeûne, qui n’avaient pas été acquittés par ce dernier à sa mort. »
Ibn ‘Abbas a dit : « Un homme vint vers le Prophète et s’adressa à lui : - O Envoyé de Dieu, lui dit-il, ma mère est décédée alors qu’elle devait un mois de jeûne, dois-je jeûner pour son compte ? – Oui, répondit le Prophète, les dettes vis-à-vis de Dieu, sont celles qui doivent être acquittées avec le plus de rigueur. »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

8Re: Hadiths à propos de Ramadan le Jeu 2 Sep - 14:49

Yassine 


Vétéran
Vétéran
De l’empressement à rompre le jeûne :
Selon Sahl Ben Sa’d, l’Envoyé de Dieu a dit : « Les fidèles seront toujours dans la bonne voie, tant qu’ils s’empresseront à rompre le jeûne (à l’heure de la rupture du jeûne). »
Le fait de jeûner (successivement le jour et la nuit) :
De celui qui dit qu’on ne doit pas jeûner la nuit, conformément à ces Paroles de Dieu : « …Jeûnez ensuite jusqu’à la nuit. » (Coran 2.187)
Le Prophète a proscrit de jeûner la nuit, par compassion envers les fidèles, et pour préserver leur santé des excès qui sont condamnables.
Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit par deux fois : « Ne cumulez pas le jeûne (le jour et la nuit) » - Mais, toi tu cumules bien, lui répondit-on. – C’est que moi, fit le Prophète, le Seigneur me donne à manger et à boire durant la nuit. Ne vous imposez que ce qui est dans vos possibilités. »
Celui qui adjure son frère de mettre fin à un jeûne volontaire, sans considérer qu’un tel acte nécessite une expiation, quand cela bénéficie à l’abstinent :
Abou Djohaïfa a dit : « Le Prophète avait institué le pacte de fraternité entre Salman et Abou Derda. Salman s’en alla un jour chez Abou Derda et trouva Oum Derda dans une tenue qui laissait à désirer. – Que veut dire cela ? lui demanda-t-il. – Ton frère Abou Derda a renoncé aux biens de ce monde, lui répondit-elle. Abou Derda arriva alors et prépara à manger. – Mange, lui lança Salman. – Je jeûne, répondit Abou Derda. – Je m’abstiendrai tant que tu ne mangeras pas, lui rétorqua le visiteur. Alors il se restaura.
Durant la nuit Abou Derda voulut se lever. – Dors ! Lui intima Salman et il dormit. Puis après un certain temps, il tenta de se lever une nouvelle fois. – Dors ! lui répéta Salman. Quand vint la fin de la nuit, Salman dit : - Debout maintenant ! Ils accomplirent leur prière puis Salman lui dit : - Tu as des obligations envers Dieu, tu as des obligations vis-à-vis de toi-même et des obligations à l’égard de ta famille. Accomplis ces obligations qui te lient en conséquence envers toutes ces parties. Lorsqu’on rapporta ces propos au Prophète, ce dernier dit : - Salman disait la vérité. »

Le jeûne durant les nuits claires, les treize, quatorze et quinze (du mois) :
Abou Horaïra a dit : « Le Prophète, mon ami, m’a incité à jeûner trois jours chaque mois (les nuits claires) à exécuter deux reka’as à la prière de la matinée (doha) ainsi qu’une reka’a impaire (ouitr) précédant le sommeil (de la nuit). »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

9Re: Hadiths à propos de Ramadan le Jeu 2 Sep - 14:51

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Le jeûne au jour du vendredi :
Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Qu’aucun de vous ne jeûne le vendredi, sauf s’il a jeûné la veille ou qu’il s’apprête à jeûner le lendemain. »

Le jeûne, le jour de la rupture du jeûne (‘Aïd el Fitr) :
Abou Sa’id a dit : « L’Envoyé de Dieu a interdit de jeûner le jour de la rupture du jeûne (‘Aïd el Fitr) et le jour du sacrifice (‘Aïd el Adha). »
Selon Sama, l’Envoyé de Dieu a interdit à l’homme de s’envelopper dans une seule pièce de tissu et d’exécuter une prière après celle du matin (sobh) et celle de l’après-midi (‘assar).

Le jeûne le jour de la ‘Achoura :
Selon Orwa Ben Zoubaïr, ‘Aïcha a dit : « Le Prophète prescrivit au début de jeûner le jour de la ‘Achoura ; puis, quand le Ramadan fut rendu obligatoire, celui qui voulut, jeûna ce jour-là et celui qui le désirait n’observera pas le jeûne. »
Le mérite de celui qui prie (la nuit) durant le Ramadan :
Selon Abou Horaïra, l’Envoyé de Dieu a dit : « Celui qui prie (durant la nuit) au cours du Ramadan avec conviction et espérance, obtiendra la remise de ses péchés. »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

10Re: Hadiths à propos de Ramadan le Jeu 2 Sep - 14:53

Yassine 


Vétéran
Vétéran
L’excellence de la Nuit du Destin (Leïlat El Qadr) :
De ces Paroles de Dieu : « Nous l’avons (le Coran) révélé durant la Nuit du Destin. Comment pourrais-tu savoir ce qu’est la Nuit du Destin ? La Nuit du Destin est meilleure que mille mois ! Les anges et l’Esprit descendent durant cette Nuit, avec la permission de Dieu, chargés de tout ordre. La Paix règne sur cette Nuit jusqu’au lever du jour. » (Coran 97.1 à 5)
Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Celui qui pratique le jeûne du Ramadan avec foi et espérance obtiendra la rémission de ses péchés. Celui qui se tiendra en prière durant la Nuit du Destin avec foi et espérance, obtiendra la rémission de ses péchés. »
Selon ‘Aïcha, l’Envoyé de Dieu a dit : « Cherchez la Nuit du Destin durant les dix dernières nuits du mois de Ramadan. »
La retraite spirituelle :
Selon ‘Aïcha, le Prophète observait la retraite spirituelle durant les dix derniers jours du mois de Ramadan et ce, jusqu’à sa mort. Par la suite ses femmes continuèrent à observer la même pratique.
Quand débute le Ramadan, les portes célestes s’ouvrent :
Selon Abou Horaïra, l’Envoyé de Dieu a dit : « Lorsque débute le Ramadan, les portes célestes s’ouvrent, les portes de la géhenne se ferment et les génies sont enchaînés. »
Selon Djabir, le Prophète a dit : « Quand la nuit s’assombrit – ou quand la noirceur de la nuit descend – gardez près de vous vos jeunes enfants, car c’est le moment où les démons se propagent. Cependant, quand un certain temps de la nuit s’est écoulé, vous pouvez libérer vos enfants. « O Croyant, ferme ta porte et invoque le Nom de Dieu, éteins la lumière et invoque le Nom de Dieu. Enserre, l’orifice de ton outre et invoque le Nom de Dieu et recouvre ton vase ou pose dessus quelque chose en invoquant le Nom de Dieu. »

Quand l’œil du Prophète dort son cœur reste éveillé :
Selon Saïd El Maqbouri, Abou Salama interrogea ‘Aïcha pour savoir comment l’Envoyé de Dieu faisait sa prière durant le Ramadan : « Jamais pendant le Ramadan, ni en dehors du Ramadan, répondit-elle, le Prophète ne dépassait onze reka’as (1). Il accomplissait d’abord quatre reka’as et ne m’interroge pas pour savoir si elles étaient excellentes et longues. Puis, il effectuait quatre autres reka’as et ne m’interroge pas pour savoir si elles étaient excellentes et longues. Enfin, il terminait par trois reka’as. Comme je lui demandai : - O Envoyé de Dieu, est-ce que tu t’endors avant d’accomplir le ouitr (reka’a impaire) ? Il me répliqua : - Seul mon œil dort tandis que mon cœur lui reste éveillé. »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

11Re: Hadiths à propos de Ramadan le Jeu 2 Sep - 14:54

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Le mérite de la récitation du verset du Trône :
Abou Horaïra a dit : « L’Envoyé de Dieu avait confié à mes soins la garde de la dîme du Ramadan. Quelqu’un survint alors et prit une poignée de grains. Je le capturai et lui dit : « Je vais te traduire devant l’Envoyé de Dieu. » Abou Horaïra termina le Hadith. L’inconnu lui dit : « Quand tu rejoins ton lit, récite le verset du Trône (Coran 2.255). Dieu sera avec toi et te défendra et aucun démon ne viendra vers toi jusqu’au matin… »

Celui qui croit en Dieu et en Son Envoyé devra être introduit par Dieu dans le Paradis :
Selon Abou Horaïra, le Prophète a dit : « Celui qui croit en Dieu et en son Envoyé, qui s’acquitte de la prière et observe le jeûne du Ramadan, devra être introduit par Dieu dans le Paradis et cela qu’il ait émigré dans la voie de Dieu ou qu’il demeure sur sa terre natale. – O Envoyé de Dieu, lui dirent les fidèles, ne devrions-nous pas annoncer (cette bonne nouvelle) aux gens ? – Il existe entre le ciel et la terre, continua le Prophète, cent degrés, que Dieu a c**çu pour ceux qui luttent dans sa voie et la distance d’un degré à l’autre équivaut à celle qui existe entre le ciel et la terre. Lorsque vous sollicitez le Paradis, demandez-Lui le Firdaous. C’est le plus merveilleux emplacement et le plus élevé des Jardins du Paradis. C’est au-dessus du Firdaous qu’est disposé le Trône du Clément et c’est là que naissent les innombrables fleuves du Paradis. »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

12Re: Hadiths à propos de Ramadan le Mar 23 Juil - 2:43

Tumadir 


Averti
Averti
@Yassine a écrit:Le jeûne et la rupture du jeûne durant le voyage :
Selon ‘Aïcha, Hamza Ben ‘Amr, demanda au Prophète : « Faut-il respecter le jeûne quand on voyage ? Hamza pratiquait souvent le jeûne. – Si tu veux, observe le jeûne, répondit le Prophète, mais si tu le désires, renonce à jeûner. »
De ces paroles du Prophète à l’adresse de ceux qui protégeaient leurs têtes à cause de l’intensité de la chaleur : « Vous ne faites pas œuvre de piété en observant le jeûne en voyage. »
Djâbir Ben ‘Abdallah a dit : « Lors d’une de ses expéditions l’Envoyé de Dieu vit un attroupement autour d’un homme qu’on protégeait de l’ardeur du soleil : - Que se passe-t-il ? demanda le Prophète. – C’est un homme qui jeûne, lui répondit-on. – Ce n’est pas faire œuvre de piété que de pratiquer le jeûne en voyage, fit alors observer le Prophète. »
salam aaleykom;

inna Allah youhibou an tou'eta roukhassouh kama youhibou an tou'eta aaza'imouh


mais le droit de renoncer au jeûne dépend-il du type du voyage ?

Voir le profil de l'utilisateur

13Re: Hadiths à propos de Ramadan le Mar 23 Juil - 11:10

Yassine 


Vétéran
Vétéran
D'après ce que j'ai entendu, tout voyage, même avec les moyens modernes.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

14Re: Hadiths à propos de Ramadan le Mer 24 Juil - 16:12

Wayell 


Résident
Résident
@Yassine a écrit:D'après ce que j'ai entendu, tout voyage, même avec les moyens modernes.

Salam,

Il y a aussi les propos du Prophète ('Alayhi as-salat wa as-salam) rapportés par Jâbir ibn 3abdillah (radiya Allahou 3anh) : "Pendant que le Messager d'Allah ('Alayhi as-salat wa as-salam) était en voyage, il vit une bousculade dû au fait qu'on ombrageait quelqu'un. Il ('Alayhi as-salat wa as-salam) dit : "Qu'est-ce que c'est ?" On lui répondit : "Un homme qui est en état de jeune". Il ('Alayhi as-salat wa as-salam) dit alors : "Ce n'est pas de la piété de jeûner en voyage"". Layssa minna al-birri as-sawm fi al-ssafer.

Sa7a Ftorek akhi.

Voir le profil de l'utilisateur

15Re: Hadiths à propos de Ramadan le Mer 24 Juil - 19:27

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Tout voyage est épuisant physiquement et psychiquement, même en autocar ou en voiture.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

16Re: Hadiths à propos de Ramadan le Dim 28 Juil - 1:37

Tumadir 


Averti
Averti
salam aaleykom;

il est recommandé de renoncer au jeûne pendant le voyage tout simplement parce qu'on est exposé aux troubles du mal des transports surtout quand on a le ventre creux (vomissements, nausées, vertiges, déshydratation..etc) que le trajet soit long ou court même en avion.. maintenant j'en suis entièrement convaincue avec les hadiths que vous apportez. mais ce sujet fait débat entre les oulémas mais seuls les salafiya disent qu'il serait préférable d'y renoncer

les questions aux-quelles je ne trouve pas de réponses :

1/ si l'on voyage vers un endroit où l'on restera que quelques jours, est-il autorisé de renoncer au jeûne pendant ces quelques jours après voyage ? certains disent qu'il est autorisé de ne pas jeûner quand on est dans un endroit que pour quelques temps, est-ce vrai ?

2/ un autre cas aussi est, celui qui passe chaque jour près de deux heures pour arriver à son lieu du travail et deux heures pour rentrer, est-il considéré un voyageur ?

merci de vos réponses.

Voir le profil de l'utilisateur

17Re: Hadiths à propos de Ramadan le Dim 28 Juil - 11:45

Yassine 


Vétéran
Vétéran
 

Le voyage correspond à la distance parcouru, si on va dans une ville et on y reste on est plus voyageur. D’ailleurs pour plus de 3 jours dans un autre lieu on devient résident (Mouqim) et on devrait observer la Prière du Vendredi etc. Mais pour le voyage en règle générale c'est calculé par rapport à la distance parcouru, soit quelque 80 kilomètre et plus, et deux heures en voiture ça dépasse cette distance normalement. Bien sûr dans ce cas on a l'autorisation mais on reste pas obligé surtout qu'on aura à relayer tôt au tard les jours perdus.

mais ce sujet fait débat entre les oulémas mais seuls les salafiya disent qu'il serait préférable d'y renoncer
Les Salafiyyas ne disent pas plus de ce que disent les autres. L'autorisation est là, mais reste à la personne concerné d'estimer s'il est préférable pour lui de rompre ou pas.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

18Re: Hadiths à propos de Ramadan le Dim 28 Juil - 12:32

Tumadir 


Averti
Averti
ok, merci.

Voir le profil de l'utilisateur

19Re: Hadiths à propos de Ramadan Aujourd'hui à 17:00

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum