Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

ASHTAR 


Passionné
Passionné
1. Jean 19 : 31 à 34

« C’était vendredi et les chefs juifs ne voulaient pas que les corps ne restent sur les croix durant le sabbat, -car ce sabbat-là était une journée importante ; ils demandèrent donc à Pilate de faire briser les jambes des crucifiés et de faire enlever les corps. Alors les soldats vinrent et brisèrent les jambes du premier, puis du second de ceux qu’on avait mis en croix en même temps que Jésus. Quand ils arrivèrent à Jésus ils vinrent qu’il était déjà mort ; C’est pourquoi ils ne lui brisèrent pas les jambes. Mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et du sang et de l’eau en sortirent aussitôt.



Les versets de Jean, sont tranchants. Si Jésus était mort sur la croix comme le croient les chrétiens, le sang et l’eau n’allaient pas couler de « son cadavre » lorsqu’on lui perça le côté à l’aide d’une lance par un soldat romain.

L’eau et le sang ne coulent pas d’un mort, surtout lorsque la supposée mort a eu lieu plus de deux heures de temps avant l’acte du soldat romain.

Lorsque la mort se produit, le cœur cesse de battre et le sang cesse de circuler ; par conséquent, le sang se coagule.

Lorsque le sang coule d’une personne, cela est la manifestation indubitable du battement du cœur, c'est-à-dire un signe de vie et non celui de la mort.

En ce moment précis où l’on a supposé qu’il était déjà mort, il vivait bel et bien.

Ces versets sont un argument de taille, un boulet sur la face de ceux qui croient que Jésus était mort.



Cela étant, qui peut nous dire le moment exact à partir duquel Jésus avait succombé ?

Personne n’a osé répondre ou contredire ce fait qui parle de lui-même.

En réalité, il n’est pas question de la mort réelle dans ce verset. Il conviendrait, au contraire, de parler de l’état de l’inconscience dans lequel Jésus était plongé, c’était une mort apparente , une fiction !

Et ces versets sont autant une preuve de la véracité du coran qui confirme que jésus n'est pas mort sur la croix (donc il n'a pas été crucifié jusqu'à ce que mort s'en suit)

Voir le profil de l'utilisateur

amos 


Habitué
Habitué
@ASHTAR a écrit:
Cela étant, qui peut nous dire le moment exact à partir duquel Jésus avait succombé ?

Probablement justement à la suite de ce coup de lance porté par le soldat romain au corps de Christ. Il fut frappé mortellement par une lance.
La Bible affirme que la vie est dans le sang; or Jésus livra son sang, c'est-à-dire sa vie, à la mort. En d'autres termes, l'effusion de son sang fut la cause même de la mort de Jésus. Ce n'est pas après sa mort qu'un soldat lui frappa le côté d'où sortit de l'eau et du sang, l'Ecriture affirme formellement qu'il fut frappé à mort pour nos péchés.

Esaïe, 53
v4- Cependant, ce sont nos souffrances qu'il a portées, C'est de nos douleurs qu'il s'est chargé ; Et nous l'avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

ASHTAR 


Passionné
Passionné
@amos a écrit:

Probablement justement à la suite de ce coup de lance porté par le soldat romain au corps de Christ. Il fut frappé mortellement par une lance.


Mais la bible affirme ceci:"Quand ils arrivèrent à Jésus ils vinrent qu’il était déjà mort ; "
Tu ne peut la contredire .

Voir le profil de l'utilisateur

amos 


Habitué
Habitué
@ASHTAR a écrit:

Mais la bible affirme ceci:"Quand ils arrivèrent à Jésus ils virent qu’il était déjà mort ; "
Tu ne peut la contredire .

Oui tu as raison, je ne contredis pas, L'Ecriture dit que les soldats l'ont vu mort, mais pas que Jésus était mort, je pense que tu saisis la nuance. D'ailleurs il est fort probable que Jésus ne l'était pas encore, c'est pourquoi un autre soldat, dans le doute certainement, frappa le corps de Jésus d'un coup de lance.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

ASHTAR 


Passionné
Passionné
Il était toujours sur la croix et ce n'est que pour "s'assurer" une fois pour toute de sa mort qu'il le perça de la lance comme pour tester un mouton après l'avoir égorgé en le piquant: Il ne l'a pas percé en faisant entrer toute la lance sinon ses entrailles apparurent(excusez moi d'avoir fait l'imagerie)
Aussi à mon sens Jésus était toujours dans cet étant d'inconscience et fut déposé dans sa tombe ainsi !

Et pour la plaie ouverte dans la peau de jésus on peu lire dans:

http://plaies.ifrance.com/physiolo.htm

Phase exsudative pour la détersion de la plaie

Pour chaque plaie, la cicatrisation commence par l'apparition de phénomènes inflammatoires précoces. Immédiatement après le traumatisme débutent des sécrétions à partir de vaisseaux sanguins et lymphatiques. La coagulation est induite par activation de la thrombokinase qui est libérée et il en résulte la formation de fibrine.

Après environ 10 minutes, débute l'exsudation qui va assurer la défense contre l'infection et la détersion de la plaie. L'augmentation de la perméabilité capillaire favorise le passage de plasma sanguin avec anticorps, leucocytes et macrophages vers la région traumatisée. Ainsi les tissus nécrosés, les corps étrangers et les microbes sont éliminés et détruits par phagocytose et protéolyse.

Au cours de cette phase, les mitoses augmentent en nombre au niveau de la plaie. Alors que la détersion de la plaie se poursuit encore, les fibroblastes se multiplient sous l'impulsion des macrophages. Ces fibroblastes effectueront par la suite un travail remarquable de reconstruction.

Ce qui prouve que la plaie de Jésus suit le phénomène naturel de cicatrisation ,et qu'il ne s'agit nullement de mort!

Voir le profil de l'utilisateur

amos 


Habitué
Habitué
@ASHTAR a écrit:
Et ces versets sont autant une preuve de la véracité du coran qui confirme que jésus n'est pas mort sur la croix (donc il n'a pas été crucifié jusqu'à ce que mort s'en suit)
Le coran dit que c'est quelqu'un d'autre qui a été crucifié et que Jésus a directement été élevé au ciel sans être mis dans un tombeau, et toi tu dis :
@ASHTAR a écrit:
Aussi à mon sens Jésus était toujours dans cet état d'inconscience et fut déposé dans sa tombe ainsi !
Gloire à Dieu ! c'est un énorme progrès wink

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

ASHTAR 


Passionné
Passionné
@amos a écrit:
@ASHTAR a écrit:
Et ces versets sont autant une preuve de la véracité du coran qui confirme que jésus n'est pas mort sur la croix (donc il n'a pas été crucifié jusqu'à ce que mort s'en suit)
Le coran dit que c'est quelqu'un d'autre qui a été crucifié et que Jésus a directement été élevé au ciel sans être mis dans un tombeau, et toi tu dis :
@ASHTAR a écrit:
Aussi à mon sens Jésus était toujours dans cet état d'inconscience et fut déposé dans sa tombe ainsi !
Gloire à Dieu ! c'est un énorme progrès wink

Ne cries pas victoire! je parle de Jesus de votre évangile !
Ce que j'ai démontré ne prouve qu'une chose :IL N'Y AVAIT JAMAIS DE JÉSUS SUR LA CROIX: c'est une fabrication des ennemis de Jésus pour édifier une fausse croyance de crucifixion et de rédemption du péché originel ,Mais la science est là à confirmer qu'il n'y a pas eu de mort,mais une fabrication dont l'auteur ne savait pas bien tisser en ignorant que les morts ne font pas couler du sans et du plasma.
Il n'y avait pas de jésus sur la potence,car un mort ne peut avoir un symptôme de cicatrisation et ne peut ressusciter après 3 jour indemne avec ses habits et non dans un linceul !
Aussi ce qui précède c'est pour te ramener à cette conclusion .
Il n'y avait pas de jésus sur la croix et peut etre meme


Matthieu 26


26.47 Comme il parlait encore, voici, Judas, l'un des douze, arriva, et avec lui une foule nombreuse armée d'épées et de bâtons, envoyée par les principaux sacrificateurs et par les anciens du peuple.

26.48 Celui qui le livrait leur avait donné ce signe: Celui que je baiserai, c'est lui; saisissez-le.

26.49 Aussitôt, s'approchant de Jésus, il dit: Salut, Rabbi! Et il le baisa.

26.50 Jésus lui dit: Mon ami, ce que tu es venu faire, fais-le. Alors ces gens s'avancèrent, mirent la main sur Jésus, et le saisirent.

Jean 18
18.1 Lorsqu'il eut dit ces choses, Jésus alla avec ses disciples de l'autre côté du torrent du Cédron, où se trouvait un jardin, dans lequel il entra, lui et ses disciples.

18.2 Judas, qui le livrait, connaissait ce lieu, parce que Jésus et ses disciples s'y étaient souvent réunis.

18.3 Judas donc, ayant pris la cohorte, et des huissiers qu'envoyèrent les principaux sacrificateurs et les pharisiens, vint là avec des lanternes, des flambeaux et des armes.

18.4 Jésus, sachant tout ce qui devait lui arriver, s'avança, et leur dit: Qui cherchez-vous?

18.5 Ils lui répondirent: Jésus de Nazareth. Jésus leur dit: C'est moi. Et Judas, qui le livrait, était avec eux.

18.6 Lorsque Jésus leur eut dit: C'est moi, ils reculèrent et tombèrent par terre

18.7 Il leur demanda de nouveau: Qui cherchez-vous? Et ils dirent: Jésus de Nazareth.

18.8 Jésus répondit: Je vous ai dit que c'est moi. Si donc c'est moi que vous cherchez, laissez aller ceux-ci.
.

Divergence sur la manière dont jésus été arrêté:

* Mathieu affirme que judas donna signe aux soldat pour qu'ils connaissent jésus en le baisant
* Jean quant a lui dit que c'est jésus leur a dit que c'est lui qu'ils veulent .




Si tu lis ce qui est en rouge :tu verra un miracle les soldats tombent par terre POURQUOI ?

" Ils avaient tendu un filet sous mes pas: Mon âme se courbait; Ils avaient creusé une fosse devant moi: Ils y sont tombés." Psaumes (57:7)

Voici le récit raconté par Barnabé dans son évangile:

Chapitre 215
Comme les soldats et Judas approchaient de l'endroit où se trouvait Jésus, celui-ci entendit venir beaucoup de monde. Il eut peur et se retira dans la maison. Les onze dormaient. Mais Dieu voyant le périple que courait son serviteur ordonna à Gabriel, Michel, Raphaël et Uriel, ses serviteurs, d'enlever Jésus du monde. Les saints anges vinrent et enlevèrent Jésus par la fenêtre qui fait face au midi. Ils l'emportèrent et le mirent au troisième ciel avec des anges, bénissant Dieu à jamais.

Chapitre 216
Judas fit irruption le premier dans la pièce d'où Jésus avait été enlevé et où dormaient les onze. Alors, l'admirable Dieu agit admirablement : Judas devint si semblable à Jésus par son langage et dans son visage que nous crûmes que c'était Jésus.
Judas, lui, nous ayant réveillés, cherchait où était le Maître. Mais, stupéfaits, nous répondîmes : "C'est toi, Seigneur, notre Maître! Nous as-tu oubliés ? " Mais il nous dit en souriant : "Etes-vous fous? Je suis Judas Iscariote."
Tandis qu'il parlait, la milice entra et on mit la main sur lui car il était en tout semblable à Jésus. Quant à nous, après avoir entendu les paroles de Judas et vu la foule des soldats, comme hors de nous-mêmes, nous nous enfuîmes. Jean qui dormait enveloppé d'un drap s'éveilla et s'enfuit. Comme un soldat l'avait saisi par le drap, il laissa le drap et se sauva nu, car Dieu avait exaucé la prière de Jésus et sauvé les onze du mal.

Chapitre 217
Les soldats s'emparèrent de Judas et le ligotèrent non sans dérision car il niait la vérité qu'il était Jésus. Ils lui disaient en se moquant de lui : "Ne crains pas, Seigneur, nous sommes venu pour te faire roi d'Israël! Nous ne t'avons ligoté que parce que nous savons que tu refuses le royaume!" Judas répondit : "Avez-vous perdu la cervelle? Vous êtes venus prendre Jésus Nazaréen avec des armes et des lanternes comme un voleur et vous m'avez ligoté pour me faire roi, moi qui vous ai conduits ici!" Alors les soldats perdirent patience et à coups de poings et à coups de pieds ils commencèrent à rendre à Judas la monnaie de sa pièce et en furie, ils le conduisirent à Jérusalem.



L'histoire de Barnabé (dont l'évangile écarté par l'église )est beaucoup plus apprécié que les autres bibles canonique .

Voir le profil de l'utilisateur

amos 


Habitué
Habitué
@ASHTAR a écrit:
Ne cries pas victoire! je parle de Jesus de votre évangile !
mais oui mais oui.. tu t'inscris tellement dans une logique de vouloir absolument contredire la foi chrétienne que tu viens de te rendre compte que tu t'étais complètement embourbé.. ça arrive.. je ne cries pas victoire, je te mets simplement face à tes propres incohérences et contradictions, et c'est inutile d'essayer de noyer le poisson au travers de cet énorme copié-collé.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

ASHTAR 


Passionné
Passionné
@amos a écrit:
mais oui mais oui.. tu t'inscris tellement dans une logique de vouloir absolument contredire la foi chrétienne que tu viens de te rendre compte que tu t'étais complètement embourbé.. ça arrive.. je ne cries pas victoire, je te mets simplement face à tes propres incohérences et contradictions, et c'est inutile d'essayer de noyer le poisson au travers de cet énorme copié-collé.

Absolument pas ,tu crois que je ne connais pas mon livre ?
Dès le début c'était mon optique te faire passer le message qu'il n'y avait pas de mort et s'il n'y avait pas de mort celà veut dire que les écrivains de la Bible ne savent pas la vérité sur la mort de Jésus :

157. et à cause leur parole : "Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu"... Or, ils ne l'ont ni tué ni crucifié; mais ce n'était qu'un faux semblant ! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l'incertitude : ils n'en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l'ont certainement pas tué.


Et mes copiers collés c'est une affirmation de l'incertitude sur sa mort !

Voir le profil de l'utilisateur

amos 


Habitué
Habitué
@ASHTAR a écrit:
Absolument pas ,tu crois que je ne connais pas mon livre
je n'ai jamais dit cela, je suppose que tu dois très bien le connaître, mais emporté dans ton élan, tu as probablement et passagèrement oublié ce qu'il dit.. tu es humain, tu n'es pas infaillible, et c'est ça quand on s'attaque aux croyances des autres, on s'expose forcément à commettre des erreurs

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com

ASHTAR 


Passionné
Passionné
Dieu est seul juge
Mais qu'en est il de l'erreur commise par les scribes évangélistes et les contradiction sur la mort de jésus hormis sur sa détention ?

Voir le profil de l'utilisateur

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
@ASHTAR a écrit:[b]1. Jean 19 : 31 à 34
[
Les versets de Jean, sont tranchants. Si Jésus était mort sur la croix comme le croient les chrétiens, le sang et l’eau n’allaient pas couler de « son cadavre » lorsqu’on lui perça le côté à l’aide d’une lance par un soldat romain.

L’eau et le sang ne coulent pas d’un mort, surtout lorsque la supposée mort a eu lieu plus de deux heures de temps avant l’acte du soldat romain.

Lorsque la mort se produit, le cœur cesse de battre et le sang cesse de circuler ; par conséquent, le sang se coagule.

Vous méconnaissez la médecine légale en ce qui concerne la mort par suffocation ce qui est le cas lors de crucifixion. Ce type de mort entraîne une souffrance cardiorespiratoire propice au développement d'épanchement pleural et/ou péricardique.
Ensuite le sang ne coagule pas à l'intérieur des vaisseaux, il reste longtemps liquide et participe a la putréfaction.
Le coup de lance a perforé la plèvre et le péricarde laissant s'échapper l'épanchement liquidien, puis a perforé le cœur qui a laissé s'écouler le sang en nature.
St Jean n'ayant pas de diplôme de médecine légale, n'a pas pu inventé cela et son témoignage est véridique.

Voir le profil de l'utilisateur

Gisg 


Habitué
Habitué
Il est possible que comme le sang mets du temps à coaguler, il a très bien pu couler post-murtem. Et comme tu l'as dis on ne sait pas exactement quel est l'intervalle de temps entre l'expiation de Jésus et le moment ou on lui perce le côté c'est fort possible que le sang n'ait pas totalement coagulé.

Voir le profil de l'utilisateur

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
Encore une fois le sang ne coagule pas en intravasculaire en tout cas pas à cette vitesse là !

Il s'agit d'un épanchement péricardique (probablement) causé par la mort d'en d'atroces souffrances de suffocation

Voir le profil de l'utilisateur

Ikhawi 


Habitué
Habitué
Je ne sais pas ce qu'il en est au niveau de la science mais le coup de l'eau du sang qui sortent simultanément m'interpelle sur autre chose.

Le sang de Jesus symbolise le sacrifice de la nouvelle alliance.

L'eau symbolise entre autre l'esprit de vie qui apporte paix et miséricorde. (Voir Jean 4)

Quelle importance aurait cette action du soldat romain sans cette signification ?

D'ailleurs pourquoi les juifs n'auraient pas fait arrêté et tué le vrai Jesus ?

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum