Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Ou s'en vas t'ont. Fait divers le Lun 12 Nov - 23:02

Invité 


Invité
Ou s'en vas t'ont dans se monde après les manifestations de gay et de lesbiennes voila qu'un autre problème vient.

TRANSHUMANISME. Faire l'amour avec des robots
pourrait augmenter l'espérance de vie selon des futurologues du mouvement transhumaniste




TRANSHUMANISME - Seriez-vous prêt(e) à faire l'amour avec un robot
pour vivre plus longtemps? A priori non, mais c'est pourtant bien le
conseil que vous donneraient certains futurologues américains
appartenant au courant transhumaniste, un mouvement pour lequel l'avenir
de l'homme réside dans son association future avec le robot.


Un article du site web Transhumanity , daté du 7 novembre, soutient que faire l'amour avec un "sexbot",
des robots spécialement conçu pour avoir des rapports sexuels avec des
humains, augmenterait l'ampleur de vos orgasmes et contribuerait à
accroître votre espérance de vie.


Le site Transhumanity
précise que "Les Sexbot" seront plus "désirables, patients, altruistes
et compréhensifs que quiconque avec leur partenaire. Leur programme
contiendra toutes les caractéristiques que nous ont apporté la
littérature érotique depuis la nuit des temps", indique le site.


Concrètement, qu'est-ce que cela implique? Selon les exemples cités
dans l'article, "ces robots seront dotés d'une quadruple langues pour
les cunnilingus, d'une bouche beaucoup plus soyeuse pour les fellations,
(...) de masser le point G avec la plus grande dextérité, avec plus de
deux milles rythmes réglables pour le coït et des lubrifiants parfumés."


Vers la fin de l'amour?


C'est vrai, plusieurs études ont montré que le sexe a des bienfaits sur la santé et l'espérance de vie.


Des rapports sexuels réguliers permettraient de freiner l'apparition
de nombreuses maladies, telles que les maladies cardiovasculaires, mais
aussi de réduire le risque de cancer de la prostate chez les hommes
ainsi que celui de cancer du sein chez la femme. Avoir des orgasmes
contribuerait de la même manière à réduire stress, insomnies, migraines
et, ce qui semble aller de soi, la dépression.


Mais si l'on considère que ces robots sont plus doués que les êtres
humains en terme de sexe, cela ne nous dit pas si il y a une corrélation
directe entre l'intensité de l'orgasme et l'espérance de vie. Cela ne
nous dit pas non plus si c'est bien la fréquence des rapports sexuels
qui est le secret d'une meilleure longévité. Ce qui est certain, c'est
que ces robots ne vous feront jamais le coup de la panne, de la migraine
ou plus simplement des vous-savez-quoi-une-fois-par-mois.


Augmenter son espérance de vie est-il un argument suffisant pour
avoir des relations sexuelles avec des machines dépourvues de
sentiments? Pour les futurologues du site Transhumanity, qu'importe.
Selon, eux, ces robots seront bientôt capables de procurer plus de
plaisir que n'importe quel être humain. Exit donc, les relations
hétérosexuelles ou homosexuelles. Terminé l'amour. Place au sexe
robotique et fonctionnel comme pour mieux dire "adieu", à la vie à deux.


S'il nous faudra attendre encore quelques années avant d'augmenter
notre espérance de vie par des orgasmes d'une intensité extrême, des
chercheurs de l'Université de Victoria, en Australie, prévoient quant à eux, que l'apparition des robots-prostitués devrait avoir lieu d'ici les années 2050. Le plus vieux métier du monde finira-t-il par disparaître?


SOURCE http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/11/12/transhumanisme-faire-amour-robots-augmenter-esperance-vie-suggerent-futurologues_n_2116117.html
Vous allez me dire que vous préféré cet choses a une vrai femme ?

2Re: Ou s'en vas t'ont. Fait divers le Mer 14 Nov - 14:37

Invité 


Invité
Publié le 14 novembre 2012 à 05h00 | Mis à jour à 06h08



«Escortes» et garçonnière pour les fonctionnaires

































Publié le 14 novembre 2012 à 05h00 | Mis à jour à 06h08




«Escortes» et garçonnière pour les fonctionnaires







http://images.lpcdn.ca/641x427/201211/13/610631.jpg

























=author%3AFabrice+de+Pierrebourg&sort=recent]Fabrice de Pierrebourg ET =author%3APierre-Andr%C3%A9+Normandin&sort=recent]PIERRE-ANDRÉ NORMANDIN
La Presse



Les entrepreneurs étaient vraiment
aux petits soins pour les fonctionnaires de Montréal qu'ils
courtisaient. Ceux-ci pouvaient profiter à leur guise du calme et de la
discrétion d'une garçonnière prêtée à la demande par un célèbre
entrepreneur en construction, a appris La Presse.

Selon
nos sources, cet appartement était situé au centre-ville, dans le
secteur de la rue Saint-Mathieu. L'immeuble disposait d'une piscine
privative. L'entrepreneur le prêtait aux fonctionnaires de la Ville afin
qu'ils puissent y recevoir de jeunes femmes pour y «faire le party»
et non la sieste, nous dit notre informateur d'un ton amusé. C'était
moins cher et plus discret qu'une chambre d'hôtel, ajoute-t-il. Cette
garçonnière, secret de polichinelle dans le milieu, était ouverte au
moins à la fin des années 90 et au début des années 2000.
Les enquêteurs et les procureurs de la commission Charbonneau seraient
bien au fait de son existence et disposeraient même d'une preuve
photographique, qu'ils ont montrée à certains témoins lors de rencontres
préparatoires.
L'entrepreneur en question n'a pas rappelé La Presse. Quant à l'ex-ingénieur de la Ville de Montréal Luc Leclerc, que La Presse a
joint par téléphone, il a dit qu'il n'était «pas au courant de ça». Il a
ajouté qu'il n'avait «plus le coeur à se mêler de ça» maintenant qu'il
avait terminé son témoignage, avant de raccrocher pour... continuer à
regarder la retransmission des audiences de la commission Charbonneau!
Des prostituées en cadeau
Hier, la procureure Me Claudine Roy a questionné le fonctionnaire Gilles
Vézina sur la prostitution. L'homme, employé de la Ville depuis 1962, a
reconnu que les entrepreneurs ne se limitaient pas à offrir des repas,
des billets de hockey et des bouteilles de vin aux fonctionnaires.
L'ingénieur montréalais a fini par reconnaître qu'il s'était fait offrir
les services de prostituées à au moins deux reprises au cours de sa
carrière, la première fois dans les années 60, alors qu'il avait «25 ou
26 ans». Nouvellement marié, Gilles Vézina dit qu'il a refusé.
La deuxième offre lui a été faite lorsqu'il était chef d'équipe, poste
qu'il occupe depuis 1989. Il a relaté un repas en compagnie de deux
entrepreneurs qui lui ont proposé les services de prostituées pour la
soirée. L'invitation venait des propriétaires de Ferland construction et
Piazza construction, tous deux grands amateurs d'«escortes», selon lui.
Il n'a pas précisé la date de cette soirée.
S'il juge acceptable de recevoir pour des milliers de dollars de
bouteilles de vin, de billets de hockey et de repas au restaurant, des
prostituées ne conviennent pas, a dit Gilles Vézina. Cela ne cadre pas
dans la «politique établie» des cadeaux que l'on peut recevoir à la
Ville de Montréal. «En général, je sais que les escortes existent, mais
je n'y suis pas allé», a assuré Vézina, qui estime que ce n'est pas «de
mise».
Le fonctionnaire a dit ignorer si certains de ses collègues ont accepté ce genre de gratification.



































SOURCE http://www.lapresse.ca/actualites/regional/montreal/201211/13/01-4593527-escortes-et-garconniere-pour-les-fonctionnaires.php

3Re: Ou s'en vas t'ont. Fait divers le Mer 14 Nov - 18:05

Invité 


Invité
SUITE DU POST NO 2.



Domaine de 2,8 millions $


Des fonctionnaires font la fête chez Catania


Première publication 14 novembre 2012 à 04h50
















Par Andrew McIntosh | Agence QMI




Le «chalet» où l'entrepreneur Paolo Catania a organisé des fêtes arrosées auxquelles assistaient des ingénieurs corrompus de la Ville de Montréal est en réalité un domaine de 2,8 millions$, situé à Piedmont, dans les Laurentides.
Ce
vaste domaine, qui est la propriété de sa société de portefeuille,
domine le secteur résidentiel le plus élevé de la ville de Piedmont et
est aussi adjacente au populaire centre de ski mont Olympia.
(TVA Nouvelles)
Le
«chalet» de M. Catania dans les Laurentides a été mentionné à plusieurs
reprises par des témoins devant la commission Charbonneau cet automne,
alors que des ingénieurs de la Ville de Montréal et un ancien ami proche
de Paolo Catania ont discuté des invitations aux grandes fêtes
organisées à la résidence.
L'ingénieur de la Ville de Montréal
Gilles Vézina dit avoir été invité à la fête organisée pour le 40e
anniversaire de Nathalie Boutin, l'épouse de Paolo Catania.
Plus
de 150 personnes ont assisté à l'événement, dont M. Vézina et
l'ex-ingénieur de la Ville de Montréal Luc Leclerc, de même que
plusieurs ingénieurs non identifiés des municipalités avoisinantes de
Montréal.
(TVA Nouvelles)
Cette fête, qui comprenait une performance de nulle autre que la chanteuse américaine Gloria Gaynor, a coûté 150 000$.
L'homme
d'affaires Elio Pagliarulo, un ancien ami de M. Catania, a témoigné que
l'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Frank
Zampino, a aussi assisté à une célébration du Nouvel An à la résidence
de Piedmont en 2007 et qu'il y avait passé la nuit avec sa famille après
le départ de tous les invités.
225 000$ uniquement pour le terrain

Une
entreprise contrôlée par Paolo Catania, le 4127927 Canada Inc., a payé
225 000$ en 2003 pour le terrain de 10 000 m2 sur lequel l'imposante
maison a été construite, indique le registre foncier. L'entreprise a
contracté une hypothèque de 1 625 000 $ avec la Banque Nationale pour
construire la maison en rondins et en pierre en août 2005.
La construction a pris fin en 2006, indique le rôle d'évaluation de la Ville de Piedmont.
Le
4127927 Canada a fait augmenter cette hypothèque à 2,8 millions$ en
2011, montre les documents hypothécaires. Paolo Catania a
personnellement donné une garantie de paiement.
La propriété
comprend, outre la résidence en bois et en pierre, une grande piscine
creusée et une bâtisse près de la piscine, qui semble servir de
vestiaire.
On y retrouve aussi une grande terrasse en pierre avec
un salon extérieur, des meubles de terrasse et un foyer extérieur en
pierre. Il semble aussi y avoir une grande cuisine extérieure et un
terrain de jeux pour enfants. La maison comprend même une terrasse plus
intime sur le toit, où deux personnes peuvent admirer le paysage du mont
Olympia, les étoiles ou les coloris automnaux des Laurentides.
Bien
que la société de portefeuille de Catania ait payé 225 000$ pour le
terrain vacant en 2003, l'évaluation municipale du terrain n'était que
151 000$ - même cinq ans plus tard. Cette évaluation est passée à 191
400$ en 2008 et elle a grimpé à 274 000$ pour l'exercice 2013.
Des
représentants de la Ville de Piémont ont refusé de commenter,
expliquant que les évaluations étaient produites par la firme Evimbec,
qui est une filiale de la firme d'experts-conseils en génie Groupe
Roche.






Share on facebook
Share on twitter
More Sharing Services

SOURCE http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/national/archives/2012/11/20121114-045029.html

4Re: Ou s'en vas t'ont. Fait divers le Jeu 15 Nov - 12:44

Invité 


Invité
Vidéo :

un enfant frappé par la police lors des manifestations en Espagne



Les violences se sont déroulées mercredi lors d'une manifestation à Tarragone. Les parents ont déposé plainte








Un enfant de 13 ans a été blessé à Tarragone. (Capture d'écran Ncuatro)



La vidéo a rapidement fait le tour des réseaux sociaux mercredi. En moins de 24 heures, elle a déjà été vue 300 000 fois.
Mercredi, lors d'une manifestation contre l'austérité à Tarragone en Catalogne, un enfant de 13 ans a reçu des coups de matraque de la part des policiers. Cinq points de suture ont été nécessaires selon ElPeriodico.
Les parents ont déposé plainte.

Interrogé sur Rac-1,
le directeur de la police Manel Prat admet que les images lui font
"mal aux yeux". Selon lui, ces violences n'ont pas été préméditées ni
voulues, ajoutant que l'enfant appartenait à un groupe qui avait lancé
des projectiles sur les forces de l'ordre. "Nous allons ouvrir une enquête
pour élucider ces évènements et prendre les mesures appropriées. Et si
nous devons prendre nos responsabilités, ce ne serait pas la première
fois."



SOURCE http://www.sudouest.fr/2012/11/15/video-un-enfant-frappe-par-la-police-lors-des-manifestations-en-espagne-879607-4803.php

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum