Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 8]

Invité 


Invité
@PaxetBonum a écrit:
Ilvient a écrit:PAXETBONUM A ÉCRIT:
Dieu n'a jamais parlé des transfusions mais de règles alimentaires concernant le sang.
Il ne faut pas faire dire à la Bible ce qu'elle ne dit pas.

CI DIEU N'A JAMAIS PARLÉ DE TRANSFUSION,PERMETTEZ MOI DE VOUS DEMANDER CECI:

QUI VOUS A DONNÉ L'AUTORITÉ DE PRENDRE LA DÉCISION D’AUTORISER LA TRANSFUSION ???

C'EST BIEN VOUS QUI FAITE DIRE DES CHOSES A LA BIBLE QUEL N'A JAMAIS PRONONCÉ.

Qui vous a autorisé à utiliser un ordinateur ?
C'est bien vous qui faites des choses que la Bible n'a jamais prononcé…

Vous voyez un peu le niveau de votre débat ?

NOUS DISCUTONS SUR LE SANG ET NON SUR L'USAGE D'UN ORDINATEUR.
VOYEZ UN PEU COMMENT VOUS VOUS COMPORTER,EST-CE PARCE QUE VOUS NE SAVEZ QUOI RÉPONDRE QUE VOUS SAUTÉ D'UN SUJET A UN AUTRE ??


DIEU A DIT DE NE PAS EN MANGÉ,QUI VOUS A DONNÉ L'AUTORITÉ DE DONNÉ LE SANG POUR LA TRANSFUSION ???

S'ABSTENIR D'EN MANGÉ,NE SIGNIFIE PAS QUE TU PEU EN DONNER POUR LA TRANSFUSION...

EST-CE MOI QUI EST POUR LA TRANSFUSION OU VOUS PAXETBONUM,C'EST BIEN VOUS QUI FAITE DES CHOSES QUE LA BIBLE N'A JAMAIS DIT DE FAIRE..

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit:
ami de la vérité a écrit:AS-TU UNE AUTORITE PLUS GRANDE QUE CELLE QUE DIEU CONFERE A SON ESPRIT SAINT Credo ?

L'Esprit Saint est justement présent pour nous aider à comprendre, au cours des siècles, la volonté divine à partir des écritures. Dans ce cas, il s'agit de savoir si la tranfusion sanguine, qui n'existait pas du temps du Christ, s'oppose ou non à la loi divine.

Pour cela il suffit de savoir ce qu'est une transfusion sanguine. En voici la définition: thérapeutique substitutive qui consiste à apporter à un patient les éléments du sang qui lui font provisoirement défaut en raison d'une intervention chirurgicale ( saignement lors de l'intervention), d'un traumatisme, d'une maladie (anémie ferriprive par exemple) ou d'un traitement (chimiothérapie aplasiante). C'est une thérapeutique vitale.

Thérapeuthique vitale : Sauver une vie est un acte d'amour. C'est accomplir la loi que de faire des oeuvres d'amour.

Parce que se garder du sang ne veut pas dire laisser mourir les gens. Parce qu'en pleine opération chirurgicale, il peut se produire une hémorragie. Alors que doit faire le chirurgien ?Regarder son patient mourir pour se garder du sang ? Car s'il parvient à stopper l'hémorragie alors que le patient en a perdu une bonne partie, il lui faudra bien une transfusion. Alors laisser mourir les gens ce n'est pas accomplir la loi qui nous demande de nous aimer les uns, les autres et s'aimer c'est se venir en aide, se porter secours jusqu'au don de soi.

Merci Credo de nous faire part du point de vue de l'homme imparfait et pécheur qui n'est pas soumis à la loi de Dieu, mais ce qui importe ici ce n'est pas le point de vue de l'homme mais le point de vue de Dieu; CAR LA PAROLE DE DIEU EST CLAIRE "ABSTENEZ-VOUS DU SANG"(Actes 15:28,29) - "GARDEZ-vOUS DU SANG" (Actes 21:25) - voir aussi Actes 23:35 pour le verbe en Actes 21:25.

TU DEVRAIS T'ACHETER UN DICTIONNAIRE SI TU AS DES PROBLEMES AVEC LES MOTS !

Actes 15:29
567 apechomai (ap-ekh’-om-ahee)
vient de 568; v
LSG-s’abstenir 6; 6
AV-abstain 6; 6

1) se retenir, s’abstenir, se refreiner, se contenir

Actes 21:25
5442 phulasso (foo-las’-so)

vient probablement de 5443 à travers l’idée d’isolation; TDNT-9:236,1280; v

LSG-garder, observer, se garder, conserver, sous la garde, préserver, sauver, en observateur ; 30
AV-keep 23, observe 2, beware 2, keep (one’s) self 1, save 1, be ... ware 1; 30

1) garder
1a) observer, exercer la surveillance
1b) garder, observer, veiller, avoir l’oeil sur de peur qu’il n’échappe
1c) garder une personne (ou une chose) pour sa sûreté
1c1) de crainte qu’il subisse la violence, soit dépouillé etc. pour le protéger
1c2) protéger quelqu’un d’une personne ou d’une chose
1c3) empêcher d’être emporté au loin, préserver la sécurité et l’intégralité
1c4) garder de la perte ou le périssement
1c5) se garder d’une chose
1d) garder c’est-à-dire prendre soin de, faire attention à ne pas violer
1d1) observer

2) observer pour soi-même une chose à échapper
2a) éviter, se sauver de
2b) garder pour soi-même (c’est-à-dire dans l’intérêt de sa sa sécurité), comme ne pas violer, c’est-à-dire garder, observer (les préceptes de la loi Mosaïque)


Synonymes

Voir Définition 5083 Voir Définition 5442

5083-"veiller ou garder" 5442-"garder"

5083 exprime le soin attentif, vigilant et suggère une possession actuelle

5442 indiquele dépôt en garde et implique souvent un assaut venant du dehors

5083 peut marquer le résultat dont 5442 est le moyen.

AUTREMENT DIT Credo, IL S'AGIT D'UNE PROTECTION !

TU CITES ENSUITE L'ACCOMPLISSEMENT DE LA LOI; MAIS LE SANG EST PROBABLEMENT LE PRODUIT LE PLUS DANGEREUX EN MEDECINE ! SE FAIRE TRANSFUSER EST LOIN D'ETRE ANODIN : (RISQUE DE) CONTAMINATION, COMPLICATION OPERATOIRE ET POST OPERATOIRE, MORT SONT LA LES RISQUES DE LA TRANSFUSION ET NE VIENT PAS ME SORTIR LES STATS CAR VA PRODUIRE DES STATS DEVANT CEUX DONT LES PERSONNES QUI LEURS SONT CHERES SONT MORTES OU CONTAMINES OU AUTRE EN RAISON DE LA TRANSFUSION !

LA TRANSFUSION DE SANG EST TRES LOIN DE SATISFAIRE A L'ACCOMPLISSEMENT DE LA LOI

L'ESPRIT SAINT A INSPIRE CETTE DECISION QUI VAUT JUSQU'A LA CONCLUSION DU SYSTEME DE CHOSES; MERCI DE DEMONTRER QUE TU NE FAIS AUCUN CAS DE L'AUTORITE DE DIEU et que tu t'es construite ton christianisme à la carte !

DES MEDECINS HONNETES ONT SOUS L'IMPULSION DES TJ DEVELOPPES DES TECHNIQUES OPERATOIRES SANS TRANSFUSIONS, POINT INTERESSANT CELA DEMANDE UNE PLUS GRANDE RIGUEUR ET UNE PLUS GRANDE MINUTIE DONC UNE PLUS GRANDE ATTENTION ET CONCENTRATION DE LA PART DE L'EQUIPE MEDICALE.

N'EST-CE PAS CE QUE TOUTE PERSONNE EST EN DROIT D'ATTENDRE QUAND ELLE PASSE SUR LA TABLE D'OPERATION ? ET LES RESULTATS SONT VRAIMENT A LA HAUTEUR !

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
ami de la vérité,

Je ne dis pas que la transfusion sanguine est l'idéal. Peut-être existe-t-il des procédés de remplacement plus surs et tant mieux dans ce cas. Il est vrai que le sang peut être contaminé et les vérifications pas toujours bien exécutées.

Mais avant ces nouveaux procédés, il n'y avait bien que la transfusion. Et donc, des vies ont bien été abandonnées à la mort alors que les sauver était possible. Et dans les pays pas très en avance médicalement parlant, le recours à la transfusion est peut-être encore le seul moyen. Peut-on laisser les gens mourir quand on peut matériellement les sauver ? Non. Sauver une vie est un acte d'amour envers son frère et Jesus nous commande de nous aimer les uns les autres. Donc la transfusion n'est pas chose interdite.

Quand à se garder du sang, c'est ne pas en voir sur les mains, autrement dit, ne pas le verser pour tuer. Mais le verser pour sauver, c'est complètement différent car sauver une vie est un acte d'amour pas de haine.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
SACHEZ QUAND DONNANT DE VOTRE SANG,VOUS POUVEZ CONTRIBUÉ A LA MORT DU PROCHAIN.

CREDO A ÉCRIT:
Donc la transfusion n'est pas chose interdite.

VOUS ÊTES QUI VOUS POUR DIRE QUE LA TRANSFUSION N'EST PAS CHOSES INTERDITE ???

S'ABSTENIR D'EN MANGÉ,NE SIGNIFIE PAS QUE TU PEU EN DONNER POUR LA TRANSFUSION...

CREDO A ÉCRIT:
Quand à se garder du sang, c'est ne pas en voir sur les mains, autrement dit, ne pas le verser pour tuer.

ACTES
15.28 Car il a paru bon au Saint Esprit et à nous de ne vous imposer d'autre charge que ce qui est nécessaire,
15.29 savoir, de vous abstenir des
viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de
l'impudicité, choses contre lesquelles vous vous trouverez bien de vous
tenir en garde. Adieu.


ACTES

21.25 A l'égard des païens qui ont cru,
nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils eussent à s'abstenir
des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de
l'impudicité.

Credo 


Averti
Averti
Ilvient, une transfusion sanguine est un acte médical effectué en vue de soigner ou sauver. Rien à voir avec l'alimentation.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
@Credo a écrit:Ilvient, une transfusion sanguine est un acte médical effectué en vue de soigner ou sauver. Rien à voir avec l'alimentation.

MAIS EST EN RAPPORT AVEC LE SANG.

ACTES

21.25 A l'égard des païens qui ont cru,
nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils eussent à s'abstenir
des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de
l'impudicité.

QUE CE SOI EN ALIMENTATION,OU EN ACTE MÉDICALE.

S'ABSTENIR SIGNIFIE ne pas prendre part, se dispenser, s'empêcher, se priver.

SE DISPENSER SIGNIFIE Distribuer, donner.

OR VOIT QUE L'ALIMENTATION TOUT COMME LA TRANSFUSION SONT INTERDITE....

A BON ENTENDEUR.....

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
@GRIT a écrit:
je peux témoigner : Ma mère est morte à la suite d'une transfusion sanguine pour une opération qui ne nécessitait pas obligatoirement de transfusion. Ce n'était, pas plus, ni moins, qu'une raison de confort pour le chirurgien, pour se faciliter la tâche.

c'est un exemple de mort gratuite!

Désolé pour votre mère.
Est-elle morte à cause de la transfusion ?
La médecine est une science de statistiques et il est clair que les statistiques démontrent de façon plus que représentatif que dans les cas d'hypoxie par pertes sanguines, la transfusion peut s'avérer l'un des seuls traitement d'urgence ou de fond.

Voir le profil de l'utilisateur

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
Ilvient a écrit:
NOUS DISCUTONS SUR LE SANG ET NON SUR L'USAGE D'UN ORDINATEUR.
VOYEZ UN PEU COMMENT VOUS VOUS COMPORTER,EST-CE PARCE QUE VOUS NE SAVEZ QUOI RÉPONDRE QUE VOUS SAUTÉ D'UN SUJET A UN AUTRE ??


DIEU A DIT DE NE PAS EN MANGÉ,QUI VOUS A DONNÉ L'AUTORITÉ DE DONNÉ LE SANG POUR LA TRANSFUSION ???

S'ABSTENIR D'EN MANGÉ,NE SIGNIFIE PAS QUE TU PEU EN DONNER POUR LA TRANSFUSION...

EST-CE MOI QUI EST POUR LA TRANSFUSION OU VOUS PAXETBONUM,C'EST BIEN VOUS QUI FAITE DES CHOSES QUE LA BIBLE N'A JAMAIS DIT DE FAIRE..

C'est vous qui avez amené comme raisonnement : si ce n'est pas autorisé dans la Bible alors c'est certainement interdit.
Sur le même raisonnement je vous montrais que l'ordinateur n'étant pas autorisé dans la Bible on pouvait s'interroger sur sa licéité…

S'abstenir d'en manger ne signifie pas que l'on peut en donner pour la transfusion, certes.
Mais s'abstenir d'en manger ne signifie pas que l'on ne peut pas en donner pour la transfusion, aussi…

La Bible n'a jamais dit de ne pas faire de transfusion, à moins que vous n'ayez un passage à me citer qui ne figure pas dans ma Bible. Merci d'avance

Voir le profil de l'utilisateur

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
Ilvient a écrit:
@Credo a écrit:Ilvient, une transfusion sanguine est un acte médical effectué en vue de soigner ou sauver. Rien à voir avec l'alimentation.

MAIS EST EN RAPPORT AVEC LE SANG.

ACTES

21.25 A l'égard des païens qui ont cru,
nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils eussent à s'abstenir
des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de
l'impudicité.

QUE CE SOI EN ALIMENTATION,OU EN ACTE MÉDICALE.

Dans ma Bible il n'est pas dit "QUE CE SOI EN ALIMENTATION,OU EN ACTE MÉDICALE" quelle traduction avez-vous ?

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
@PaxetBonum a écrit:
Ilvient a écrit:
NOUS DISCUTONS SUR LE SANG ET NON SUR L'USAGE D'UN ORDINATEUR.
VOYEZ UN PEU COMMENT VOUS VOUS COMPORTER,EST-CE PARCE QUE VOUS NE SAVEZ QUOI RÉPONDRE QUE VOUS SAUTÉ D'UN SUJET A UN AUTRE ??


DIEU A DIT DE NE PAS EN MANGÉ,QUI VOUS A DONNÉ L'AUTORITÉ DE DONNÉ LE SANG POUR LA TRANSFUSION ???

S'ABSTENIR D'EN MANGÉ,NE SIGNIFIE PAS QUE TU PEU EN DONNER POUR LA TRANSFUSION...

EST-CE MOI QUI EST POUR LA TRANSFUSION OU VOUS PAXETBONUM,C'EST BIEN VOUS QUI FAITE DES CHOSES QUE LA BIBLE N'A JAMAIS DIT DE FAIRE..


La Bible n'a jamais dit de ne pas faire de transfusion, à moins que vous n'ayez un passage à me citer qui ne figure pas dans ma Bible. Merci d'avance

LA BIBLE EST TRÈS CLAIR SUR CELA.
QUE CE SOI EN ALIMENTATION,OU EN ACTE MÉDICALE IL EST SPÉCIFIÉ DE S'ABSTENIR DU SANG .

ACTES

21.25 A l'égard des païens qui ont cru,
nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils eussent à s'abstenir
des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de
l'impudicité.



S'ABSTENIR SIGNIFIE ne pas prendre part, se dispenser, s'empêcher, se priver.

SE DISPENSER SIGNIFIE Distribuer, donner.

OR VOIT QUE L'ALIMENTATION TOUT COMME LA TRANSFUSION SONT INTERDITE,CAR IL EST ÉCRIT DE S'ABSTENIR DU SANG....

A BON ENTENDEUR.....

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
Ilvient a écrit:

LA BIBLE EST TRÈS CLAIR SUR CELA.
QUE CE SOI EN ALIMENTATION,OU EN ACTE MÉDICALE IL EST SPÉCIFIÉ DE S'ABSTENIR DU SANG .

Où la Bible dit-elle que cela concerne la médical ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Ilvient, S'abstenir du sang ne veut pas dire laisser mourir ou ne pas soigner son prochain.

Dans ce passage des actes des apôtres, ce dont il est question :viandes sacrifiées aux idoles, sang, animaux étouffées, fornication (ou impudicité suivant les traductions), tout cela relève des religions païennes de l'époque. Ce sont les usages des religions polythéistes qui sont condamnés car les nouveaux convertis païens ne doivent pas retomber dans le piège de ces religions. Il faut remettre les choses à leur juste place. Il faut relire le verset ENTIER :

21:25 A l'égard des païens qui ont cru, nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils eussent à s'abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité.

Ces païens nouvellement convertis, qui ont cru au Christ, ne doivent pas retomber dans leurs coutumes païennes et on les en prévient. Ce qui a trait au sang, c'est uniquement ce que font les païens dans les religions de l'époque avec le sang qui est interdit. Voilà ce dont il est question. Cela n'a rien à voir avec une transfusion qui est un acte médical destiné à sauver ou soigner. Sauver ou soigner son prochain est un acte d'amour envers nos frères, et s'aimer les uns les autres est bien un commandement du Christ.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
@PAXETBONUM, MOI JE N'EN CONNAIS QU'UN SEUL DOCTEUR VENU DE DIEU.FAITE DONC ATTENTION AUX AUTRE HOMME,QUI SONT DÉGUISÉ ET QUI PEUVENT ÊTRE DE FAUX DOCTEUR...

2Pierre
2.1 Il y a eu parmi le peuple de faux
prophètes, et il y aura de même parmi vous de faux docteurs, qui
introduiront des sectes pernicieuses, et qui, reniant le maître qui les a
rachetés, attireront sur eux une ruine soudaine.
2.2 Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la vérité sera calomniée à cause d'eux.
2.3 Par cupidité, ils trafiqueront
de vous au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps
la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point.

@ CREDO,IL EST SCÉCIFIQUEMENT ÉCRIT DE S'ABSTENIR DU SANG,ON N'A PAS LE DROIT D'EN MANGÉ,SI VOUS N'AVEZ PAS LE DROIT D'EN MANGÉ, VOUS N'AVEZ PAS PLUS LE DROIT DE TRANSFUSION ,LA TRANSFUSION ELLE,C'EST TOUT COMME LE BOIRE ...VOUS DONNEZ RAISON AUX HOMMES,DES HONNEURS C'EST CEUX-CI QUE VOUS DÉFENDEZ ET CACHER.

Credo 


Averti
Averti
Ilvient,

Je ne vais pas insister, ça ne sert à rien. Donc je finis pour ma part avec ceci :

- le sang n'est pas un aliment
- dans le verset des apôtres, Pierre parle des coutumes païennes et rappellent aux nouveaux convertis issus du paganisme qu'ils doivent bien se garder de toutes ces coutumes dont l'usage de sang fait partie..donc le sang dans ce cas et à relier aux coutumes des religions païennes de l'époque, ni plus ni moins.
- Sauver une vie est un acte d'amour, un commandement du Christ.

Bonne continuation sur le sujet.

Voir le profil de l'utilisateur

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
Ilvient a écrit:

@ CREDO,IL EST SCÉCIFIQUEMENT ÉCRIT DE S'ABSTENIR DU SANG,ON N'A PAS LE DROIT D'EN MANGÉ,SI VOUS N'AVEZ PAS LE DROIT D'EN MANGÉ, VOUS N'AVEZ PAS PLUS LE DROIT DE TRANSFUSION ,LA TRANSFUSION ELLE,C'EST TOUT COMME LE BOIRE ...VOUS DONNEZ RAISON AUX HOMMES,DES HONNEURS C'EST CEUX-CI QUE VOUS DÉFENDEZ ET CACHER.

Si la transfusion c'était comme boire du sang alors on ne fatiguerait pas à le transfuser, on le ferait boire…
Mais boire du sang c'est comme prendre un aliment, le sang est dés lors digéré par l'organisme qui en retire des substrats.
Le transfuser ne permet pas de le digérer, il vient combler le manque de son propre sang.

Pourquoi ne pas conclure que l'on doit s'abstenir du sang en tout et pas seulement en alimentation et en médecine ?
Don interdit de saigner, interdit de regarder du sang, interdit de stopper une hémorragie, interdit d'avoir du sang en soit… etc

Ne faisons pas dire à la Bible ce qu'elle ne dit pas !

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
VOTRE PRATIQUE EST-ELLE BIBLIQUE ???

S'ABSTENIR SIGNIFIE ne pas prendre part, se dispenser, s'empêcher, se priver.

ACTES

21.25 A l'égard des païens qui ont cru,
nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils eussent à s'abstenir
des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de
l'impudicité
.

DANS CE VERSET LA PAROLE ORDONNE DE S'ABSTENIR DES VIANDES SACRIFIÉES AUX IDOLES, DU SANG,DES ANIMAUX ÉTOUFFÉS,ET DE L'IMPUDICITÉ.PRATIQUÉ CE GENRE DE CHOSES EST DE L'IMPUDICITÉ !!!
OU EST-IL ÉCRIT BIBLIQUEMENT DE DONNER DU SANG,CAR DANS LA MIENNE JE LIT S'ABSTENIR DU SANG,SI VOUS CROYEZ QUE C'EST SEULEMENT LE MANGÉ QUI EST INTERDIT LIBRE A VOUS.

Invité 


Invité
@Credo a écrit:Ilvient,



Bonne continuation sur le sujet.

POUR MA PAR CECI SERA MON DERNIER MESSAGE DANS CE SUJET.

BONNE CONTINUATION SUR LE SUJET.

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@PaxetBonum a écrit:Sur le même raisonnement je vous montrais que l'ordinateur n'étant pas autorisé dans la Bible on pouvait s'interroger sur sa licéité…

ça devient un peu n'importe quoi; rappelez-moi, une fois que l'acte de fornication est commis, la personne trucide et mange la chair et boit le sang du partenaire? Ou bien faut-il comprendre que le verbe employé n'est pas restrictif à la nourriture ?

Si ma mémoire est bonne, en Actes, il n'est pas écrit : "ne mangez pas de sang" ou "ne buvez pas de sang" mais "gardez-vous du sang", "abstenez-vous du sang" comme il est écrit "gardez-vous de la fornication", "abstenez-vous de la fornication". Non ?

ça s'appelle quelque chose comme "l'évidence" ?

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@PaxetBonum a écrit:La médecine est une science de statistiques et il est clair que les statistiques démontrent de façon plus que représentatif que dans les cas d'hypoxie par pertes sanguines, la transfusion peut s'avérer l'un des seuls traitement d'urgence ou de fond.

PetB, depuis quand la médecine est devenue une science statistique (donc mathématique) ? D'autre part le serment d'Hyppocrate veut que tout médecin considère son patient comme non pas un nombre d'une statistique mais comme un individu doté de vie, une vie précieuse. Dès lors et je m'excuse mais avec votre introduction on flirte là avec une idéologie perverse où l'homme se prétend être un dieu !

Ceci dit, le christianisme n'a pas pour doctrine la sauvegarde de la chair au détriment des commandements de Dieu ou de ses principes ! On peut le dire autrement : l'homme est soumis à l'imperfection et malheureusement toute affection ou maladie ne peut être curable(d'autre part qui échappe à la mort ?); et si médicalement cela te semble bon à tes yeux, cela ne veut pas dire que cela l'est aux yeux de Dieu (de quel côté( de la berge) regardes-tu le Jourdain)! Ce qui nous amène à une autre question : quelles raisons avons-nous de nous interroger sur le bien-fondé de l'usage si répandu de la transfusion de sang ?

C'est incroyable de voir à quel point vous bloquez sur ce point ! Si au moins PetB vous pouviez admettre que c'est une violation du commandement divin - Gen 9; Actes 15:28,29; Actes 21:25. IL y aurait matière à discuter je présume.

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
"Ilvient", merci de ta participation mais désolé le sujet est trop important pour que tu interviennes. Merci de ta compréhension et de ne plus intervenir.

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit:
Ilvient a écrit :Donner du sang pour vous c'est de l'amour ???

Quand on donne son sang, c'est pour sauver la vie de celui ou celle qui le reçoit. Sauver une vie est un acte d'amour. C'est aussi simple que ça.

Oui c'est simple présenté ainsi, mais dis-moi Credo,Que dis-tu aux personnes dont la transfusion de sang a ôté la vie à des personnes chères ? Que c'est l'accomplissement de la Loi ? Tu vas nous présenté des stats et des graphiques ?

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
CREDO,

Je comprends que pour toi aimer son prochain c'est aussi lui sauver la vie en lui donnant du sang.

Mais il faut que tu comprennes que SEUL DIEU EST EN DROIT DE LEGIFERER SUR CETTE QUESTION.

Tout de suite après le déluge, Dieu a donné cet ORDRE A NOE, de ne pas manger de sang:
Genèse 9:4

Ensuite, Dieu a RENOUVELER CET ORDRE A MOÏSE, inscrite dans la LOI : Lévitique 7:26 ;
17:11, 13, 14 (Toute la nation d'Israël devait suivre cette loi)

Lorsque la formation du VRAI CHRISTIANISME fut mis en place par les APÔTRES, cette LOI FUT RENOUVELER AFIN QU'ELLE SOIT APPLIQUEE DANS LA VIE DE TOUS LES CROYANTS, JUIFS ET NON-JUIFS : Actes 15: 20, 29

Il faut prendre cela au sérieux , ce n'est pas anodin, Dieu nous jugera aussi sur cette LOI DIVINE, CAR DEPUIS NOE, ELLE A TOUJOURS ETE RESPECTEE PAR LES VRAIS ADORATEURS DE DIEU.

Mais tu as le droit de faire ce que tu veux selon ta conscience mal éduquée par ta religion. Ce n'est pas moi qui te jugera, mais Dieu.
Qui crains-tu le plus , les hommes ou bien DIEU?

Il y a une autre façon de sauver des vie : c'est en PRÊCHANT LES VERITES DE LA BIBLE :

1Timothée 4:16 "Fais constamment attention à toi ET A TON ENSEIGNEMENT. Persévère dans ces choses, CAR EN FAISANT CELA TU SAUVERAS (la vie de) TOI-MÊME ET DE CEUX QUI T'ECOUTENT."

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
@ami de la vérité a écrit:"Ilvient", merci de ta participation mais désolé le sujet est trop important pour que tu interviennes. Merci de ta compréhension et de ne plus intervenir.

Désolé ami de la vérité,te croirais tu plus important que ton prochain ??tu t'éleve bien haut la,ont dirais que tu entre dans un délire sectaire.

Ci mes propos vous choque,ou que tu trouve que je n'est pas affaire sur ce forum:
Je te rappelle que nous sommes sur un forum,ou toutes et tout peuvent s’exprimer,et ci cela ne fait pas ton affaire tu n'a qu'a pas venir sur un forum,parce que tu ne connait pas le but d'un forum,ou chacun est libre de s’exprimer,pourvue que celui-ci respect la CHARTE du forum et les règles du forum .

GRIT 


Averti
Averti
CREDO,

Tu dis plus haut qu'une transfusion sanguine est un acte médical.

UN ACTE MEDICAL, dit bien ce qu'il veut dire, c'est un acte venant du domaine médical, institué par les hommes et non du domaine spirituel, c'est-à-dire de Dieu.

Il faut faire la SEPARATION entre ; les choses de César à César et les CHOSES à DIEU A DIEU. (Marc 12:17)

Même si une transfusion de sang peut sauver une vie, elle ne le sera que TEMPORAIREMENT car un jour ou l'autre, la mort pourrait survenir de nouveau à la porte, soit par une maladie, un accident, et si elle échappe au deux, par la vieillesse et la mort.
NUL NE PEUT ECHAPPER A LA MORT ADAMIQUE.

La médecine a fait beaucoup de progrès, et le "sang artificiel" remplace très bien le sang biologique. Il est plus fiable, moins dangereux, moins cher et il nous permet de garder une bonne conscience devant Dieu.

Vu la pénurie qui existe à la banque du sang, il est préférable de s'en dispenser POUR NE PAS COMPLIQUER DAVANTAGE UN SYSTEME REVOLU.

Les gens sensés, ne veulent plus de sang et ne veulent plus en donner; TROP DANGEREUX.

Personne ne peut dire que son sang est "pur". Il y a des maladies qui ne sont pas décelables comme la "folie génétique" qui peut sauter une génération ou deux.

LES GENS METTENT LEUR VIE EN DANGER SANS LE SAVOIR ET ENSUITE ILS ONT DE LOURDS TRAITEMENTS A VIE ET PEUVENT ENSUITE LES TRANSMETTRE A LEURS DESCENDANCES.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Grit a écrit : UN ACTE MEDICAL, dit bien ce qu'il veut dire, c'est un acte venant du domaine médical, institué par les hommes et non du domaine spirituel, c'est-à-dire de Dieu.

Certes, cet acte est du domaine des hommes mais il est destiné à soigner et donc, de par ce fait, ne s'oppose pas à la volonté de Dieu puisque en accord avec l'maour à porter à notre prochain.

Personne ne peut dire que son sang est "pur". Il y a des maladies qui ne sont pas décelables comme la "folie génétique" qui peut sauter une génération ou deux.

Je suis d'accord avec toi que la transfusion sanguine, surtout de nos jours avec le Sida et l'hépatite C, n'est pas la panacée. On n'est pas à l'abri de ces contaminations, il n'y a qu'à se rappeler l'histoire du sang contaminé avec Fabius et Cie qui s'en sont tirés alors qu'ils ont trempé dans ce scandale.

Mais fut un temps où la seule solution consistait en cette transfusion. Pour ta mère, ça s'est malheureusement mal passé. Pour mon cousin, il y a 45 ans en arrière (peut etre ça ne se passe plus ainsi maintenant), ça lui a sauvé la vie car il est né avec une jaunisse due à une incompatibilité entre son Rh et celui de sa mère, et sans transfusion, il n'avait que quelques heures à vivre. Si on t'écoute, il fallait le laisser mourir. Mais Dieu n'aime pas la mort car la mort est la conséquence du péché. Tu crois que laisser mourir quand on peut sauver lui aurait fait plaisir ? Dieu est source de vie, de paix et d'amour et avant tout acte, il faut bien comprendre ce que cela signifie quand on veut agir par amour pour Lui. Laisser mourir croyant Lui faire plaisir est une grave erreur.

Tu me parles de Moise mais nous ne sommes plus sous la loi de Moïse depuis le Christ.

Les actes des apôtres racontent l'histoire des premières communautés chrétiennes. Et ce verset s'adresse aux païens nouvellement convertis. Cette viande consacrée aux idoles, ce sang, les viandes étouffées, la fornication, tout cela sont des coutumes païennes des religions polythéistes de l'époque et Pierre mets en garde les nouveaux convertis de ne pas y retourner. Le souci des apôtres est que ces nouveaux convertis ne retournent pas à leurs anciennes coutumes. La transfusion sanguine n'est pas une coutume païenne, cela n'a rien à voir avec ce verset.

Voir le profil de l'utilisateur

Invité 


Invité
Le domaine médical,est institué par des hommes,même ci celui-ci est destiné a soigné ceci ne veut pas dire que ce qu'il pratique est selon la volonté de Dieu.

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 8]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum