Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Le Chemin Droit le Ven 9 Nov - 19:35

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste

Certaines personnes n'ont pas trouvé à quel saint se fier: choisir entre le sunnisme ou le chiisme ou autre branche et maintenant je viens d'apprendre la nouvelle sur hotmail qu'un certain Ludovic-Mohamed Zahed, 35 ans, Franco-algérien, ethnologue et premier militant de la cause homosexuelle en Islam en France, pose un nouveau jalon dans son combat. Sur 20minutes il annonce, aujourd’hui, mardi 6 novembre, qu’il prévoit de créer une mosquée « inclusive » où les femmes seront au même niveau que les hommes et où pourront être célébrées des unions homosexuelles.

http://maghreb.msn.com/maghreb/maghreb-news/647850/homosexualite-en-islam-bientot-la-premiere-mosquee-inclusive-a-paris/


Il est né pour être un hétérosexuel mais il a quitté le droit chemin en devenant homosexuel. Un homme passif peut se marier avec une femme active (ou masculine) et un homme actif peut se marier avec une femme passive (féminine). Ces homosexuels ont perdu la boussole et ne font pas d'effort pour rester dans le droit chemin. Toute personne se trouve devant des défis. La vie est un examen et le défis qu'ont les homosexuels est leur combat pour devenir des hétérosexuels.

Il y a qu'un seul coran pour tous les peuples et les tribus mais les prêches des "savants" différencient d'une région à une autre car les muftis étaient influencés par différents facteurs. Le Messager Mohamed a mis en garde les prêcheurs et les muftis, il leur a dit: vous avez un pied au paradis si vous vous ne trompez pas dans l'analyse pour résoudre un problème et vous mettez un pied en enfer si vous vous trompez dans vos analyses car vous mettez les gens à la dérive. La recherche est fondamentale avant de dire n'importe quoi. il y a des gens qui jeûnent et des gens qui ne jeûnent pas alors qu'il y a une porte spéciale pour les jeûneurs au Paradis et personne d'autre n'entre à travers elle qu'eux. Le Jeûne freine les nuisances négatives que peut dégager une personne. Nous étions rien avant d'acquérir les 5 sens et beaucoup de choses par leurs biais et parfois des gens dépassent les lignes rouges ou ne voient pas plus loin que leurs nez.

il faut accueillir la mort à bras ouvert car c'est la fin du pêché.

Loth a été un contemporain d'Ibrahim (‘alayhi Salam). Loth a été envoyé comme Messager à l'une des communautés vivant non loin du peuple d'Ibrahim. Ces gens-là, comme nous le dit le Coran, pratiquaient une perversion inconnue au monde jusqu'alors, à savoir la sodomie. Quand Loth les exhorta à abandonner cette déviation et leur apporta l'avertissement Divin, ils le rejetèrent, refusèrent sa prophétie et s'obstinèrent à continuer dans la même voie. A la fin, ils furent éradiqués de cette terre par un terrible désastre.

La cité où Loth résidait est référencée sous le nom de Sodome dans l'Ancien Testament. Située au nord de la Mer Rouge, cette communauté fut détruite selon ce qui est indiqué dans le Coran. Des études archéologiques révèlent que la cité est plus précisément située près de la Mer Morte, qui s'étend le long de la frontière palestino-jordanienne.

Loth (‘alayhi Salam) avertit son peuple

Allah Taala dit : « Le peuple de Loth traita de mensonge les avertissements. Nous lâchâmes sur eux un ouragan, excepté la famille de Loth que Nous sauvâmes avant l'aube, à titre de bienfait de Notre part: ainsi récompensons-Nous celui qui est reconnaissant. Il les avait pourtant avertis de Nos représailles. Mais ils mirent les avertissements en doute » (Sourate 54:33-36)

Avant d'examiner les vestiges de ce désastre, intéressons-nous à l'explication du châtiment du peuple de Loth. Le Coran spécifie de quelle façon Loth a averti ses concitoyens et ce qu'ils ont répondu: "Le peuple de Loth traita de mensonge les Messagers, quand leur frère Loth leur dit: 'Ne craindrez-vous pas Allah? Je suis pour vous un messager digne de confiance. Craignez donc Allah et obéissez-moi. Je ne vous demande pas de salaire pour cela; mon salaire n'incombe qu'au Seigneur des mondes. Accomplissez-vous l'acte charnel avec les mâles de ce monde? Et délaissez-vous les épouses que votre Seigneur a créées pour vous? Mais vous n'êtes que des gens transgresseurs'. Ils dirent: 'Si tu ne cesses pas, Loth, tu seras certainement du nombre des expulsés'. Il dit: 'Je déteste vraiment ce que vous faites' " (Sourate 26:160-168)

Les gens de son peuple menacèrent Loth en guise de réponse à son invitation à revenir dans le droit chemin. Ils le détestaient pour sa pureté et ils voulurent le bannir, lui ainsi que les autres croyants qui étaient à ses côtés. Dans d'autres versets, l'événement est rapporté comme suit: "Et Loth, quand il dit à son peuple: 'Vous livrez-vous à cette turpitude que nul être dans la Création n'a jamais commise avant vous? Certes vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes! Vous êtes bien un peuple outrancier'. Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire: 'Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs de tout péché!' " (Sourate 7:80-82)

Loth a appelé les siens à reconnaître une vérité évidente et il les a avertis explicitement, mais cela ne fit qu'accroître leur répulsion et leur négation du châtiment dont il les menaçait: « Et Loth, quand il dit à son peuple: 'Vraiment vous commettez des turpitudes nullement commises à ce jour. Irez-vous donc vers des hommes pour l'acte charnel? Pratiquerez-vous le brigandage? Et commettrez-vous toutes sortes de malfaisances dans vos assemblées?' Mais son peuple ne fit d'autre réponse que: 'Fais que le châtiment d'Allah nous vienne, si tu es du nombre des véridiques » (Sourate 29:28-29). Ayant reçu de son peuple cette réponse-là, Loth invoqua le secours d'Allah: "Il dit: 'Seigneur, donne-moi la victoire sur ce peuple de corrupteurs!' " (Sourate 29:30). Allah Taala dit : « Seigneur, sauve-moi ainsi que ma famille de ce qu'ils font » (Sourate 26:169)

En réponse à cette invocation, Allah envoya deux anges sous la forme d'hommes. Ces anges visitèrent Ibrahim avant de se rendre chez Loth, lui apportant la bonne nouvelle de la naissance prochaine d'un enfant et expliquant la raison de leur venue sur terre, à savoir que le peuple insolent de Loth devait être détruit: "Alors Ibrahim dit: 'Quelle est donc votre mission, Ô envoyés?' Ils dirent: 'Nous avons été envoyés vers des gens enfoncés dans le péché, pour lancer des pierres de glaise, marquées auprès de ton Seigneur à l'intention des transgresseurs' " (Sourate 51:31-34)
Allah Taala dit aussi : "A l'exception de la famille de Loth, que Nous sauverons totalement, sauf sa femme. Nous avons préétabli qu'elle sera du nombre des exterminés" (Sourate 15:59-60)

Après avoir quitté Ibrahim, les anges, qui avaient été envoyés comme messagers, se rendirent auprès de Loth. Ne les ayant jamais rencontrés auparavant, il devint inquiet, et il ne se rassura qu'après une conversation engagée avec eux. Allah Taala dit : "Et quand nos émissaires vinrent à Loth, il fut chagriné pour eux, et il en éprouva une grande gêne. Et il dit: 'Voici un jour terrible' " (Sourate 11:77)

"Celui-ci dit: 'Vous êtes pour moi des inconnus'. Ils dirent: 'Nous sommes plutôt venus à toi en apportant le châtiment à propos duquel ils doutaient. Et nous venons à toi avec la vérité concernant leur destruction. Et nous sommes certainement véridiques. Pars donc avec ta famille vers la fin de la nuit et suis leurs traces de près; et que nul d'entre vous ne se retourne. Et allez là où on vous le commande'. Et nous lui annonçâmes cet ordre: que ces gens-là, au matin, seront anéantis jusqu'au dernier" (Sourate 15:62-66)

Les anges visiteurs

Entre-temps, les concitoyens de Loth avaient appris que ce dernier avait reçu des visiteurs. Ils n'hésitèrent pas à vouloir approcher les anges selon leur pratique déviée. Ils se regroupèrent autour de la maison de Loth. Craignant pour ses visiteurs, Loth s'adressa aux gens de son peuple de la façon suivante: “Il dit: 'Ceux-ci sont mes hôtes, ne me déshonorez donc pas. Et craignez Allah. Et ne me faites pas honte' " (Sourate 15:68-69). Ses concitoyens répondirent: "Ils dirent: 'Ne t'avions-nous pas interdit de recevoir qui que ce soit?' " (Sourate 15:70). Pensant que lui et ses visiteurs allaient subir de mauvais traitements, Loth dit: "Il dit: 'Ah si j'avais de la force pour vous résister! Ou bien si je trouvais un soutien solide!' " (Sourate 11:80)

Ses 'visiteurs' lui rappelèrent qu'ils étaient les messagers d'Allah et ils intervinrent ainsi: "Alors les envoyés dirent: 'Ô Loth, nous sommes vraiment les émissaires de ton Seigneur. Ils ne pourront jamais t'atteindre. Pars avec ta famille à un moment de la nuit. Et que nul d'entre vous ne se retourne en arrière. Exception faite de ta femme qui sera atteinte par ce qui frappera les autres. Ce qui les menace s'accomplira à l'aube. L'aube n'est-elle pas proche?' " (Sourate 11:81)

Lorsque la perversité des habitants de la cité eut atteint son paroxysme, Allah sauva Loth par l'intermédiaire des anges. Et le matin suivant, le peuple pervers subit le désastre dont Loth avait été informé par avance. Allah Taala dit : "En effet ils voulaient séduire ses hôtes. Nous aveuglâmes leurs yeux. 'Goûtez donc Mon châtiment et Mes avertissements!' En effet, au petit matin, un châtiment persistant les surprit" (Sourate 54:37-38)

La destruction du peuple de Loth (‘alayhi Salam)

Allah Taala dit : "Alors, au lever du soleil, le Cri Affreux les saisit. Et Nous renversâmes la ville de fond en comble et fîmes pleuvoir sur eux des pierres sulfureuses semblables à de l'argile durcie. Voilà vraiment des preuves pour ceux qui savent observer! Et cette ville se trouvait sur un chemin connu de tous" (Sourate 15:73-76)

Allah Taala dit aussi : "Et lorsque vint Notre ordre, Nous renversâmes la cité de fond en comble, et Nous fîmes pleuvoir sur elle en masse, des pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite, se succédant les unes aux autres, portant une marque connue de ton Seigneur. Et elles ne sont pas loin des injustes" (Sourate 11:82-83)

Dans une autre sourate, Allah Taala dit : "Puis Nous détruisîmes les autres. Et Nous fîmes pleuvoir sur eux une pluie de pierres sulfureuses dures comme de l'argile cuite. Et quelle pluie fatale pour ceux qui sont avertis! Voilà bien là un prodige. Cependant, la plupart d'entre eux ne croient pas. Et ton Seigneur, c'est en vérité Lui le Tout-Puissant, le Très-Miséricordieux" (Sourate 21:172-175)

Seuls Loth et quelques croyants furent rescapés. La femme de Loth, qui avait refusé de croire, disparut également. Allah Taala dit : "Et Loth, quand il dit à son peuple: 'Vous livrez-vous à cette turpitude que nul être dans la Création n'a jamais commise avant vous? Certes vous assouvissez vos désirs charnels avec les hommes au lieu des femmes! Vous êtes bien un peuple outrancier'. Et pour toute réponse, son peuple ne fit que dire: 'Expulsez-les de votre cité. Ce sont des gens qui veulent se garder purs de tout péché!' Or Nous l'avons sauvé, lui et sa famille, sauf sa femme qui fut parmi les exterminés. Et Nous avons fait pleuvoir sur eux une pluie de pierres sulfureuses. Regarde donc ce que fut la fin des criminels!" (Sourate 7:80-84)

Les habitations du peuple dévié se trouvèrent rasées et Loth émigra aux côtés d'Ibrahim ("alayhi Salam).


Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum