Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

ahmed23 


Habitué
Habitué
le mariage homosexuel en france ou va-tu ma france ?




Voir le profil de l'utilisateur

mimiweb 


Enthousiaste
Enthousiaste
si on peut se marier par amour, alors on peut s'épouser entre hommes , entres femmes?
dans ce cas on peut aussi par amour, épouser des bébés, son fils, sa mere, sa grand mêre, épouser 3 personnes, épouser son cheval, épouser un mort....quelle décadence en prévision....!

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@mimiweb a écrit:si on peut se marier par amour, alors on peut s'épouser entre hommes , entres femmes?
dans ce cas on peut aussi par amour, épouser des bébés, son fils, sa mere, sa grand mêre, épouser 3 personnes, épouser son cheval, épouser un mort....!
Voir pire encore, épouser un musulman...Mais non, je rigole !

Voir le profil de l'utilisateur

4Au-dela du mariage le Jeu 15 Nov - 15:16

eddydu75 


Inscrit
Inscrit
Le mariage entre homosexuel dépasse le seul cadre de l'union civile. Il abolit le cadre de la famille "naturelle (père, mère ), mais on essaye aussi d'abolir la différence entre homme-femme.
La Rencontre chrétienne entre un homme et une femme devient impossible.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
eddydu75, si tu es bien du dept 75, il y a la manif contre le mariage pour tous samedi à Paris. Faut y aller. Moi je serai à celle de Marseille.

Voir le profil de l'utilisateur

Ambassadeur 


Novice
Novice
@mimiweb a écrit:si on peut se marier par amour, alors on peut s'épouser entre hommes , entres femmes?
dans ce cas on peut aussi par amour, épouser des bébés, son fils, sa mere, sa grand mêre, épouser 3 personnes, épouser son cheval, épouser un mort....quelle décadence en prévision....!


Je reste sidérée de voir des assimilations de l'homosexualité à la pédophilie ( où l'enfant dans son innocence, est tout sauf consentant ), à l'inceste ( qui est proscrit avant tout pour raisons médicales : consanguinité... ), à la zoophilie, à la nécrophilie ( )...
Aimer son enfant, sa grand-mère ou sa mère est très différent de la façon d'aimer son mari ou sa femme, les premiers résultent d'amours asexués. De même qu'il est hors de propos de comparer l'amour que l'on peut porter à un animal de compagnie à l'amour que l'on porte à ses proches.
Le mariage civil homosexuel n'est rien d'autre qu'une union de deux personnes d'âge adulte, mutuellement consentants, qui s'aiment d'un amour sexué.

Voir le profil de l'utilisateur

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
@Ambassadeur a écrit:
Je reste sidérée de voir des assimilations de l'homosexualité à la pédophilie ( où l'enfant dans son innocence, est tout sauf consentant ), à l'inceste ( qui est proscrit avant tout pour raisons médicales : consanguinité... ), à la zoophilie, à la nécrophilie ( )...
Aimer son enfant, sa grand-mère ou sa mère est très différent de la façon d'aimer son mari ou sa femme, les premiers résultent d'amours asexués. De même qu'il est hors de propos de comparer l'amour que l'on peut porter à un animal de compagnie à l'amour que l'on porte à ses proches.
Le mariage civil homosexuel n'est rien d'autre qu'une union de deux personnes d'âge adulte, mutuellement consentants, qui s'aiment d'un amour sexué.

Lisez les rapports pour constater de vous-même si les actes pédophiles sont plus souvent hétérosexuels ou homosexuels.

Voir le profil de l'utilisateur

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
Mariage homosexuel : une imam va célébrer l'union de deux musulmanes

Samedi, Ani Zonneveld, femme imam de la mosquée de Los Angeles, célébrera le mariage de deux femmes à Paris. Une façon de faire connaître le courant progressiste musulman à l'heure des débats sur le mariage gay.

Deux femmes de confession musulmane se mariant sous les auspices d'Ani Zonneveld, femme et médiatique imam, tout droit venue de la mosquée de Los Angeles (Californie). A l'heure des débats parfois brûlants sur le mariage homosexuel, la scène est pour le moins inédite et se déroulera à Paris samedi dans un lieu semble-t-il tenu secret. La direction du Centre lesbien, gay, bi et trans (LGBT) de la rue Beaubourg (3e arr.) qui devait, selon nos informations, initialement accueillir l'événement contestait sa tenue dans ses locaux dans un communiqué de presse, envoyé ce vendredi en fin d'après-midi.

Ce mariage homo et musulman est organisé à l'initiative de la Confederation of Associations LGBT, European or Muslims (Calem), qui regroupe des musulmans progressistes du monde entier et organise sa conférence annuelle cette année à Paris.

Pas un mariage religieux

"Les futures mariées sont deux Françaises de confession musulmane, précise Ludovic-Mohamed Zahed, porte-parole de l'association HM2F Homomusulmans et coordinateur de la conférence. Elles ont décidé de se marier après une longue réflexion."

L'initiative se veut avant tout symbolique. "En Islam, il n'y a pas de mariage religieux, précise le militant. Le mariage est un contrat social entre deux personnes devant des témoins. Rien n'interdit l'union entre deux personnes du même sexe."

La sexualité, un tabou

Bien développé aux Etats-Unis et au Canada, le courant progressiste cherche sa place en France. "Pour une majorité de musulmans, la sexualité reste le plus grand des tabous, analyse Ludovic-Mohamed Zahed. En parler est vécu comme de la provocation. D'où ce silence et une certaine violence autour du mariage homosexuel. En France, il y a une vraie attente. Parfois des musulmans nous écrivent pour nous dire 'merci, c'est ça, pour nous l'Islam'."

Les militants de HM2F espèrent ouvrir "très rapidement" une salle de prière ouverte à tous à Paris intramuros. Fin novembre, ils mettront sur pied la nouvelle Association des musulmans progressistes de France.

Mercredi, l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) a rappelé sur son site Internet son opposition au mariage entre personnes du même sexe, établissant un lien avec la zoophilie. La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a dénoncé jeudi un "dérapage" de l'organisation musulmane.

Source : http://www.metrofrance.com/paris/mariag ... 2NsqxpzjE/

Voir le profil de l'utilisateur

ismael-y 


Passionné
Passionné
c est trés ,normale pour un pays maçonnique

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

farfar 


Passionné
Passionné
@PaxetBonum a écrit:Mariage homosexuel : une imam va célébrer l'union de deux musulmanes
la femme n'a pas le droit de dériger la prière de groupe !! alors étre une femme imame dans une mosquée c'est encort pire !
c'est pas parceque vous voulez la prêtrise des femmes dans vos église que que c'est la méme chose dans une mosquée
dit moi comment les fidèle font lorsque cette femme imame et en état de menstruations ?
ptt que la mosquée et fermé une semaine par moi pour raison de menstruation de l'imame !
alors franchement c est vraiment devenu n importe quoi

Voir le profil de l'utilisateur

eddydu75 


Inscrit
Inscrit
[quote="PaxetBonum"]
@Ambassadeur a écrit:
Je reste sidérée de voir des assimilations de l'homosexualité à la pédophilie ( où l'enfant dans son innocence, est tout sauf consentant ), à l'inceste ( qui est proscrit avant tout pour raisons médicales : consanguinité... ), à la zoophilie, à la nécrophilie ( )...
Aimer son enfant, sa grand-mère ou sa mère est très différent de la façon d'aimer son mari ou sa femme, les premiers résultent d'amours asexués. De même qu'il est hors de propos de comparer l'amour que l'on peut porter à un animal de compagnie à l'amour que l'on porte à ses proches.
Le mariage civil homosexuel n'est rien d'autre qu'une union de deux personnes d'âge adulte, mutuellement consentants, qui s'aiment d'un amour sexué.

L'homosexualité transgresse les codes de la sexualité "normale" c'est à dire reproductrice. Cette pratique a été identifié comme tel, très tôt par le marquis de Sade dans ses nombreux ouvrages. L'homosexualité n'est jamais absente dans la perversité des personnages sadiens. Il commence par une transgression de la nature (avec les hommes ), puis avec les règles sociale (plusieurs, hommes et plusieurs femmes) et enfon morale et (humaines avec les enfants etc...)
Cette transgression n'est naturellement pas dramatique entre deux adultes consentants, mais elle reste un transgression.
Par ailleurs cette pulsion obéit à l'hybris, or l'hybris ne connait pas de limite, une fois cette limite transgressé, chaque individu réagira autrement selon son caractère à l'hybris.

Cela ne fait pas de tous les homosexuels des pédophiles potentiels, néanmoins affirmer que la pratique de l'homosexualité est absolument séparé de la pratique pédophile. Elles font partie d'une logique de transgression civilisationnelle.

Il n'y a pas de Rencontre chrétienne possible dans l'homosexualité.

Voir le profil de l'utilisateur

Ambassadeur 


Novice
Novice
@PaxetBonum a écrit:
@Ambassadeur a écrit:
Je reste sidérée de voir des assimilations de l'homosexualité à la pédophilie ( où l'enfant dans son innocence, est tout sauf consentant ), à l'inceste ( qui est proscrit avant tout pour raisons médicales : consanguinité... ), à la zoophilie, à la nécrophilie ( )...
Aimer son enfant, sa grand-mère ou sa mère est très différent de la façon d'aimer son mari ou sa femme, les premiers résultent d'amours asexués. De même qu'il est hors de propos de comparer l'amour que l'on peut porter à un animal de compagnie à l'amour que l'on porte à ses proches.
Le mariage civil homosexuel n'est rien d'autre qu'une union de deux personnes d'âge adulte, mutuellement consentants, qui s'aiment d'un amour sexué.

Lisez les rapports pour constater de vous-même si les actes pédophiles sont plus souvent hétérosexuels ou homosexuels.

Il vous faudrait dénicher un rapport démontrant que l'homosexualité débouche nécessairement sur la pédophilie pour appuyer votre argument, prendre une sois-disant information ( qui me fait étrangement penser aux propos tenus par un membre du Vatican... ) et la tordre de manière à ce qu'elle vous agrée relève de la propagande et non de la réflexion.

Voir le profil de l'utilisateur

Ambassadeur 


Novice
Novice
[quote="eddydu75"]
@PaxetBonum a écrit:
@Ambassadeur a écrit:
Je reste sidérée de voir des assimilations de l'homosexualité à la pédophilie ( où l'enfant dans son innocence, est tout sauf consentant ), à l'inceste ( qui est proscrit avant tout pour raisons médicales : consanguinité... ), à la zoophilie, à la nécrophilie ( )...
Aimer son enfant, sa grand-mère ou sa mère est très différent de la façon d'aimer son mari ou sa femme, les premiers résultent d'amours asexués. De même qu'il est hors de propos de comparer l'amour que l'on peut porter à un animal de compagnie à l'amour que l'on porte à ses proches.
Le mariage civil homosexuel n'est rien d'autre qu'une union de deux personnes d'âge adulte, mutuellement consentants, qui s'aiment d'un amour sexué.

L'homosexualité transgresse les codes de la sexualité "normale" c'est à dire reproductrice. Cette pratique a été identifié comme tel, très tôt par le marquis de Sade dans ses nombreux ouvrages. L'homosexualité n'est jamais absente dans la perversité des personnages sadiens. Il commence par une transgression de la nature (avec les hommes ), puis avec les règles sociale (plusieurs, hommes et plusieurs femmes) et enfon morale et (humaines avec les enfants etc...)
Cette transgression n'est naturellement pas dramatique entre deux adultes consentants, mais elle reste un transgression.
Par ailleurs cette pulsion obéit à l'hybris, or l'hybris ne connait pas de limite, une fois cette limite transgressé, chaque individu réagira autrement selon son caractère à l'hybris.

Cela ne fait pas de tous les homosexuels des pédophiles potentiels, néanmoins affirmer que la pratique de l'homosexualité est absolument séparé de la pratique pédophile. Elles font partie d'une logique de transgression civilisationnelle.

Il n'y a pas de Rencontre chrétienne possible dans l'homosexualité.

Prendre le Marquis de Sade comme appui à votre argumentation est sans contexte d'un comique absolu. Peut-être devriez-vous mieux vous documenter sur ce personnage avant de vous en servir.
Je m'interroge, d'autre part, sur la raison de l'utilisation du terme hybris. Un terme vraiment peu actuel, plus à propos dans les discussions à caractère mythologique que de société.
Je ne vois finalement aucun argument scientifique, et donc plausible, mais une foule de théories servant clairement une idéologie et non une réflexion personnelle.

Voir le profil de l'utilisateur

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
@Ambassadeur a écrit:
Il vous faudrait dénicher un rapport démontrant que l'homosexualité débouche nécessairement sur la pédophilie

Je n'ai pas dit cela, je vous ai invité à regarder les études faites qui montrent que la plupart des actes de pédophilie sont de type homosexuel. Depuis les grecs on a rien inventé…
Cela indique juste qu'il existe un lien entre ces deux pratiques sexuelles.

Voir le profil de l'utilisateur

Ambassadeur 


Novice
Novice
@PaxetBonum a écrit:
@Ambassadeur a écrit:
Il vous faudrait dénicher un rapport démontrant que l'homosexualité débouche nécessairement sur la pédophilie

Je n'ai pas dit cela, je vous ai invité à regarder les études faites qui montrent que la plupart des actes de pédophilie sont de type homosexuel. Depuis les grecs on a rien inventé…
Cela indique juste qu'il existe un lien entre ces deux pratiques sexuelles.

Je n'ai pas encore trouvé de rapports sérieux démontrant cela, mais uniquement des réflexions émanant de certaines autorités religieuses... Mais je reste cependant ouverte à en lire s'ils existent.
Il faut également garder à l'esprit qu'une théorie n'est en aucun cas une preuve.

Voir le profil de l'utilisateur

eddydu75 


Inscrit
Inscrit
[quote="Ambassadeur"]
@eddydu75 a écrit:
@PaxetBonum a écrit:
@Ambassadeur a écrit:
Je reste sidérée de voir des assimilations de l'homosexualité à la pédophilie ( où l'enfant dans son innocence, est tout sauf consentant ), à l'inceste ( qui est proscrit avant tout pour raisons médicales : consanguinité... ), à la zoophilie, à la nécrophilie ( )...
Aimer son enfant, sa grand-mère ou sa mère est très différent de la façon d'aimer son mari ou sa femme, les premiers résultent d'amours asexués. De même qu'il est hors de propos de comparer l'amour que l'on peut porter à un animal de compagnie à l'amour que l'on porte à ses proches.
Le mariage civil homosexuel n'est rien d'autre qu'une union de deux personnes d'âge adulte, mutuellement consentants, qui s'aiment d'un amour sexué.

L'homosexualité transgresse les codes de la sexualité "normale" c'est à dire reproductrice. Cette pratique a été identifié comme tel, très tôt par le marquis de Sade dans ses nombreux ouvrages. L'homosexualité n'est jamais absente dans la perversité des personnages sadiens. Il commence par une transgression de la nature (avec les hommes ), puis avec les règles sociale (plusieurs, hommes et plusieurs femmes) et enfon morale et (humaines avec les enfants etc...)
Cette transgression n'est naturellement pas dramatique entre deux adultes consentants, mais elle reste un transgression.
Par ailleurs cette pulsion obéit à l'hybris, or l'hybris ne connait pas de limite, une fois cette limite transgressé, chaque individu réagira autrement selon son caractère à l'hybris.

Cela ne fait pas de tous les homosexuels des pédophiles potentiels, néanmoins affirmer que la pratique de l'homosexualité est absolument séparé de la pratique pédophile. Elles font partie d'une logique de transgression civilisationnelle.

Il n'y a pas de Rencontre chrétienne possible dans l'homosexualité.

Prendre le Marquis de Sade comme appui à votre argumentation est sans contexte d'un comique absolu. Peut-être devriez-vous mieux vous documenter sur ce personnage avant de vous en servir.
Je m'interroge, d'autre part, sur la raison de l'utilisation du terme hybris. Un terme vraiment peu actuel, plus à propos dans les discussions à caractère mythologique que de société.
Je ne vois finalement aucun argument scientifique, et donc plausible, mais une foule de théories servant clairement une idéologie et non une réflexion personnelle.

En quoi est-ce absurde? Nous parlons de sexualité et d'amour, et de sexualité déviante. Sade a tout à fait sa place dans la discussion que vous le vouliez ou non, et sinon démontrez-le moi.
Si vous vous interrogez sur l'amour et la sexualité et selon vous la
pratique de l'homosexualité et de la pédophilie serait radicalement
différente. Je ne le nie pas mais j'essaye en me servant de l'oeuvre de Sade (que je connais assez bien, ne vous en déplaise) de montrer qu'il existe des points de convergences dans la la logique de la pratique homosexuel et pédophile. J'explicite son propos
En êtes-vous déja à la diffamation? Avant même d'avoir essayez de répondre à mes arguments?
C'est très faible, comme réflexion.

Voir le profil de l'utilisateur

Ambassadeur 


Novice
Novice
[quote="eddydu75"]
@Ambassadeur a écrit:
@eddydu75 a écrit:
@PaxetBonum a écrit:

L'homosexualité transgresse les codes de la sexualité "normale" c'est à dire reproductrice. Cette pratique a été identifié comme tel, très tôt par le marquis de Sade dans ses nombreux ouvrages. L'homosexualité n'est jamais absente dans la perversité des personnages sadiens. Il commence par une transgression de la nature (avec les hommes ), puis avec les règles sociale (plusieurs, hommes et plusieurs femmes) et enfon morale et (humaines avec les enfants etc...)
Cette transgression n'est naturellement pas dramatique entre deux adultes consentants, mais elle reste un transgression.
Par ailleurs cette pulsion obéit à l'hybris, or l'hybris ne connait pas de limite, une fois cette limite transgressé, chaque individu réagira autrement selon son caractère à l'hybris.

Cela ne fait pas de tous les homosexuels des pédophiles potentiels, néanmoins affirmer que la pratique de l'homosexualité est absolument séparé de la pratique pédophile. Elles font partie d'une logique de transgression civilisationnelle.

Il n'y a pas de Rencontre chrétienne possible dans l'homosexualité.

Prendre le Marquis de Sade comme appui à votre argumentation est sans contexte d'un comique absolu. Peut-être devriez-vous mieux vous documenter sur ce personnage avant de vous en servir.
Je m'interroge, d'autre part, sur la raison de l'utilisation du terme hybris. Un terme vraiment peu actuel, plus à propos dans les discussions à caractère mythologique que de société.
Je ne vois finalement aucun argument scientifique, et donc plausible, mais une foule de théories servant clairement une idéologie et non une réflexion personnelle.

En quoi est-ce absurde? Nous parlons de sexualité et d'amour, et de sexualité déviante. Sade a tout à fait sa place dans la discussion que vous le vouliez ou non, et sinon démontrez-le moi.
Si vous vous interrogez sur l'amour et la sexualité et selon vous la
pratique de l'homosexualité et de la pédophilie serait radicalement
différente. Je ne le nie pas mais j'essaye en me servant de l'oeuvre de Sade (que je connais assez bien, ne vous en déplaise) de montrer qu'il existe des points de convergences dans la la logique de la pratique homosexuel et pédophile. J'explicite son propos
En êtes-vous déja à la diffamation? Avant même d'avoir essayez de répondre à mes arguments?
C'est très faible, comme réflexion.

La diffamation, comme vous y allez !
Votre argumentation repose sur les travaux d'un tiers, très controversé qui plus est.
Ce qui m'intéresse ce ne sont pas les théories que l'on peut relever chez Sade, sinon je serais en train de l'étudier directement au lieu d'écouter ce qu'en ont compris d'autres personnes, dont l'avis sera de toute façon subjectif, puisqu'ils n'en sont pas les auteurs. Non ce qui m'intéresse c'est votre avis à vous, sans vous appuyer sur autrui.

Mon avis à moi est très clair ce me semble. Et n'étant ni pédophile ni homosexuel, je n'ai aucun intérêt personnel dans le débat (ce qui justement, n'est pas le cas de Sade, c'est ce que je soulignais ).
Je pense tout simplement que l'on compare deux pratiques résolument incomparables et que cela me choque. Les homosexuels ne se servent pas de la fragilité d'une personne plus faible pour assouvir leurs envies, les pédophiles si. La différence est tellement énorme, je ne saisis pas que l'on s'acharne à ne pas la voir.

Pour finir, je ne m'interrogeais pas sur la sexualité et l'amour, je m'interrogeais sur les raisons qui poussent certaines personnes à comparer l'homosexualité avec des pratiques criminelles.
Se baser sur un personnage tel que Sade pour justifier un soit disant caractère discutable de l'homosexualité me parait juste trop facile, et oui presque comique. C'est comme si j'essayais de dénoncer une dangerosité du nationalisme en me basant sur "Mein Kampf", ce serait ridicule.

Voir le profil de l'utilisateur

18Discussion le Lun 26 Nov - 14:45

eddydu75 


Inscrit
Inscrit
Mon avis importe peu,
je ne suis pas homosexuel et ne connaît ni les milieux homosexuels, ni les milieux pédophiles (fort heureusement), donc comme vous je n'ai pas d'intérêt personnels immédiats dans ce débat. Je suis un béotien si il s'agit de décrire en détail les ressorts qui poussent un homme vers la pratique homosexuel ou pédophile.

En revanche, je m'appuie sur Sade car il décrit avec brio, donc horreur, les pratiques sexuels de la classe dirigeante de son époque, mais pas seulement. Il relie ces pratiques à une philosophie de la transgression. Ils montrent, et c'est éminemment subversif (c'est pouquoi il a passé 16 ans à la Bastille) à quel point les pratiques sexuelles déviantes, voire criminelles, sont l'aboutissement d'une philosophie donnée.
C'est pour cela que je pense qu'il a sa place dans un tel débat et que je le cite.

Maintenant si vous voulez mon avis, je pense que la pédophilie et l'homosexualité sont des pratiques déviantes, dans le sens ou elles dévient toutes les deux la sexualité de son rôle premier (je ne dis pas unique), à savoir la reproduction. En ce sens ce deux pratiques sont semblables.

En revanche je vous rejoins pour dire que l'homosexualité n'est qu'une pratique déviante entre deux adultes consentants alors que la pédophilie est une pratique déviante ET crimininelle.
C'est une des raisons pour laquelle homosexualité et pédophilie sont associés.

Rencontre chrétienne

Voir le profil de l'utilisateur

Ambassadeur 


Novice
Novice
@eddydu75 a écrit:Mon avis importe peu,
je ne suis pas homosexuel et ne connaît ni les milieux homosexuels, ni les milieux pédophiles (fort heureusement), donc comme vous je n'ai pas d'intérêt personnels immédiats dans ce débat. Je suis un béotien si il s'agit de décrire en détail les ressorts qui poussent un homme vers la pratique homosexuel ou pédophile.

En revanche, je m'appuie sur Sade car il décrit avec brio, donc horreur, les pratiques sexuels de la classe dirigeante de son époque, mais pas seulement. Il relie ces pratiques à une philosophie de la transgression. Ils montrent, et c'est éminemment subversif (c'est pouquoi il a passé 16 ans à la Bastille) à quel point les pratiques sexuelles déviantes, voire criminelles, sont l'aboutissement d'une philosophie donnée.
C'est pour cela que je pense qu'il a sa place dans un tel débat et que je le cite.

Maintenant si vous voulez mon avis, je pense que la pédophilie et l'homosexualité sont des pratiques déviantes, dans le sens ou elles dévient toutes les deux la sexualité de son rôle premier (je ne dis pas unique), à savoir la reproduction. En ce sens ce deux pratiques sont semblables.

En revanche je vous rejoins pour dire que l'homosexualité n'est qu'une pratique déviante entre deux adultes consentants alors que la pédophilie est une pratique déviante ET crimininelle.
C'est une des raisons pour laquelle homosexualité et pédophilie sont associés.

Rencontre chrétienne

Votre avis m'importe à moi en tout cas
A présent, il me semble avoir tout à fait compris votre argument qui, même s'il me dérangeait dans sa forme première, je conçois qu'ici il est tout à fait recevable.
Je pousserais néanmoins la réflexion plus loin, s'il est vrai que l'homosexualité et la pédophilie puissent se comparer par leur caractère non reproductif ( ce qui est évident, j'en conviens ), peut-on alors ajouter les relations hétérosexuelles avec contraception ? Car elles aussi, dévient du rôle premier de reproduction.

D'autre part je me rends compte que notre incompréhension mutuelle tenait en fait à un seul mot : "déviant". Je n'y voyais que le caractère péjoratif, vous y voyiez, il me semble, son sens premier. C'est donc moi qui étais sur la défensive.

Voir le profil de l'utilisateur

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
@Ambassadeur a écrit: il est vrai que l'homosexualité et la pédophilie puissent se comparer par leur caractère non reproductif ( ce qui est évident, j'en conviens ), peut-on alors ajouter les relations hétérosexuelles avec contraception ? Car elles aussi, dévient du rôle premier de reproduction.

Oui tout à fait
C'est précisément la raison de la condamnation de la contraception par l'Eglise.

Voir le profil de l'utilisateur

PaxetBonum 


Chevronné
Chevronné
Mohammed Lutfi Louis Zahedi, un homosexuel d'origine algérienne, ouvrira la première mosquée à des minorités sexuelles le 30 novembre en France.

Le journal turc Hurriyet a rapporté le premier l'intention d'ouvrir une telle mosquée, en publiant une interview avec Zahedi. « Dans une mosquée typique, les femmes doivent s'asseoir derrière et porter un foulard, les gays ont peur des agressions verbales et physiques », a-t-il declaré. « Après le pèlerinage, j'ai réalisé que les musulmans homosexuels, qui veulent prier, ont juste besoin de leur propre mosquée ».

La nouvelle mosquée aura un service commun mixte avec les hommes et les femmes. /L

Voir le profil de l'utilisateur
la seule question à se poser : qu'en pense Dieu ??!! lisez romains 1 versets 26 à 28 vous aurez la réponse

Voir le profil de l'utilisateur

farfar 


Passionné
Passionné
@patriciasleepy a écrit:la seule question à se poser : qu'en pense Dieu ??!! lisez romains 1 versets 26 à 28 vous aurez la réponse
et surtout jusqu'a la fin du versets 31 !!

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum