Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 4 sur 4]

76Re: Traduction du Coran le Sam 20 Oct - 19:30

Tumadir 


Averti
Averti
@vulgate a écrit:
Amat Allah a écrit:oui, mais malheureusement plusieurs chrétiens et chrétiennes de France vivent des aventures alors qu'ils prétendent être des catholiques, protestants.....!
Hé bien ils sont catholque ou protestants, pas chrétiens !

...........MDR......... laugh

Voir le profil de l'utilisateur

77Re: Traduction du Coran le Lun 19 Mai - 21:44

`Omar 


Inscrit
Inscrit


Bonjour à tous !!

Al-Hamdoulilah, j'ai presque terminé la traduction des sens du Saint Coran après deux ans de travail ininterrompu. Il me reste dix sourates à traduire, et je l'enrichis actuellement en notes,  et je la révise pour voir s'il n'y a pas d'erreur ou si je ne peux pas trouver de termes plus parlants pour retranscrire une juste compréhension de la Parole de Dieu en français. Je vais bientôt commencer une introduction relatant la vie du Prophète et un glossaire.

Je ne vais ni éditer ni vendre ma modeste traduction. Je compte la publier en ligne afin qu'elle puisse servir à qui voudra Insha'Allah.

C'était une entreprise très très enrichissante, une expérience sans égal qui m'a fait découvrir les richesses du Saint Coran et a fortifié ma foi devenue désormais comme de la roche. Combien de nuits ai-je passé à pleurer, ému de la beauté du Coran. C'est un véritable océan  de connaissances et un trésor inestimables que nous a délivré Allâh exalté soit-Il....

Allâh, exalté soit-Il, a dit :

إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُوا بِالذِّكْرِ لَمَّا جَاءَهُمْ ۖ وَإِنَّهُ لَكِتَابٌ عَزِيزٌ
41.41 Ceux qui n’ont pas cru au Rappel de Dieu [le Coran] quand il leur est parvenu — alors que c’est assurément un Livre d’une valeur inestimable…

لَّا يَأْتِيهِ الْبَاطِلُ مِن بَيْنِ يَدَيْهِ وَلَا مِنْ خَلْفِهِ ۖ تَنزِيلٌ مِّنْ حَكِيمٍ حَمِيدٍ
41.42 L’erreur ne l’atteint ni par devant ni par derrière ; c’est une Révélation de la part du Sage, le Digne de Louange.

Amîn.

Je vais bientôt poster divers exemples dont la sourate al-Baqara que j'ai totalement retraduite, pour commencer voici un extrait dont je viens de finir la traduction :

إِذْ قَالَ اللَّهُ يَا عِيسَى ابْنَ مَرْيَمَ اذْكُرْ نِعْمَتِي عَلَيْكَ وَعَلَىٰ وَالِدَتِكَ إِذْ أَيَّدتُّكَ بِرُوحِ الْقُدُسِ تُكَلِّمُ النَّاسَ فِي الْمَهْدِ وَكَهْلًا ۖ وَإِذْ عَلَّمْتُكَ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَالتَّوْرَاةَ وَالْإِنجِيلَ ۖ وَإِذْ تَخْلُقُ مِنَ الطِّينِ كَهَيْئَةِ الطَّيْرِ بِإِذْنِي فَتَنفُخُ فِيهَا فَتَكُونُ طَيْرًا بِإِذْنِي ۖ وَتُبْرِئُ الْأَكْمَهَ وَالْأَبْرَصَ بِإِذْنِي ۖ وَإِذْ تُخْرِجُ الْمَوْتَىٰ بِإِذْنِي ۖ وَإِذْ كَفَفْتُ بَنِي إِسْرَائِيلَ عَنكَ إِذْ جِئْتَهُم بِالْبَيِّنَاتِ فَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُوا مِنْهُمْ إِنْ هَٰذَا إِلَّا سِحْرٌ مُّبِينٌ
5.112 Et quand Allâh dira : « Ô Jésus, fils de Marie ! Rappelle-toi les bienfaits que J’ai répandus sur toi et sur ta mère, quand Je te remplissais de l’Esprit-Saint ; tu parlais aux gens avec éloquence et savoir dès ta jeunesse et dans ton âge mûr. Je t’ai appris le Livre, la Sagesse, la Torah et l’Évangile. Tu modelais des oiseaux à partir d’argile, et avec Ma permission, tu soufflais dedans ; ils devenaient vivants, avec Ma permission ; tu guérissais l’aveugle et le lépreux, aveec Ma permission ; tu ressuscitais les morts, avec Ma permission. Je te protégeais des enfants d’Israël pendant que tu accomplissais des miracles ; et les ingrats parmi eux disaient : “Ce  n’est qu’une magie flagrante !” » 

Un autre verset, le plus long du Coran :


يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِذَا تَدَايَنتُم بِدَيْنٍ إِلَىٰ أَجَلٍ مُّسَمًّى فَاكْتُبُوهُ ۚ وَلْيَكْتُب بَّيْنَكُمْ كَاتِبٌ بِالْعَدْلِ ۚ وَلَا يَأْبَ كَاتِبٌ أَن يَكْتُبَ كَمَا عَلَّمَهُ اللَّهُ ۚ فَلْيَكْتُبْ وَلْيُمْلِلِ الَّذِي عَلَيْهِ الْحَقُّ وَلْيَتَّقِ اللَّهَ رَبَّهُ وَلَا يَبْخَسْ مِنْهُ شَيْئًا ۚ فَإِن كَانَ الَّذِي عَلَيْهِ الْحَقُّ سَفِيهًا أَوْ ضَعِيفًا أَوْ لَا يَسْتَطِيعُ أَن يُمِلَّ هُوَ فَلْيُمْلِلْ وَلِيُّهُ بِالْعَدْلِ ۚ وَاسْتَشْهِدُوا شَهِيدَيْنِ مِن رِّجَالِكُمْ ۖ فَإِن لَّمْ يَكُونَا رَجُلَيْنِ فَرَجُلٌ وَامْرَأَتَانِ مِمَّن تَرْضَوْنَ مِنَ الشُّهَدَاءِ أَن تَضِلَّ إِحْدَاهُمَا فَتُذَكِّرَ إِحْدَاهُمَا الْأُخْرَىٰ ۚ وَلَا يَأْبَ الشُّهَدَاءُ إِذَا مَا دُعُوا ۚ وَلَا تَسْأَمُوا أَن تَكْتُبُوهُ صَغِيرًا أَوْ كَبِيرًا إِلَىٰ أَجَلِهِ ۚ ذَٰلِكُمْ أَقْسَطُ عِندَ اللَّهِ وَأَقْوَمُ لِلشَّهَادَةِ وَأَدْنَىٰ أَلَّا تَرْتَابُوا ۖ إِلَّا أَن تَكُونَ تِجَارَةً حَاضِرَةً تُدِيرُونَهَا بَيْنَكُمْ فَلَيْسَ عَلَيْكُمْ جُنَاحٌ أَلَّا تَكْتُبُوهَا ۗ وَأَشْهِدُوا إِذَا تَبَايَعْتُمْ ۚ وَلَا يُضَارَّ كَاتِبٌ وَلَا شَهِيدٌ ۚ وَإِن تَفْعَلُوا فَإِنَّهُ فُسُوقٌ بِكُمْ ۗ وَاتَّقُوا اللَّهَ ۖ وَيُعَلِّمُكُمُ اللَّهُ ۗ وَاللَّهُ بِكُلِّ شَيْءٍ عَلِيمٌ


2.286. Ô croyants ! Quand vous vous endettez d’une dette dont le terme est fixé d’avance, metttez-la par écrit. Qu’un scribe parmi vous s’en charge avec fidélité ; un scribe n’a pas le droit d’écrire autre chose que ce qu’Allâh lui a enseigné. Qu’il écrive donc, sous la dictée d’un débiteur ; et qu’il craigne Allâh, son Seigneur, et se garde de diminuer ou d’altérer la dette. Si le débiteur est malade ou faible, ou s’il est incapable de dicter lui-même, qu’un représentant dicte à sa place avec fidélité. Faites témoigner deux témoins d’entre vos hommes ; ou à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes parmi ceux dont vous agréez le témoignage, de sorte que si l’une s’égare, l’autre puisse lui rappeler. Que les témoins ne refusent pas de remplir leurs devoirs quand ils sont appelés ; et ne vous lassez pas d’écrire la dette, ainsi que son terme, qu’elle soit petite ou grande — c’est plus juste auprès d’Allâh, plus convenable pour le témoignage et plus utile pour écarter tout doute. Mais s’il ne s’agit que d’une marchandise que vous négociez entre vous, vous ne commettez pas de péché si vous ne l’écrivez pas. Mais prenez des témoins si vous faites des transactions entre vous ; et ne faites de tord ni au scribe, ni au témoin ; ce serait tomber dans la perversité. Craignez Allâh ; Allâh vous enseignera et la science d’Allâh s’étend à toute chose.


Dites-moi ce que vous en pensez, chers frères...
Je m'adresse aussi à tous les non-musulmans !
Les traductions sont-ils clairs, respectent t-ils l'original, etc... Exprimez-vous  ! ;)

Les mots en italiques sont sous-entendus dans le texte et nécessaires à la bonne compréhension du texte ; les mots entre crochets sont des explications de certains termes.

Merci d'avance pour vos avis !

Voir le profil de l'utilisateur

78Re: Traduction du Coran le Lun 19 Mai - 22:51

`Omar 


Inscrit
Inscrit
Introduction à la sourate 62 - Al-Jumu'a (le vendredi) :



Bismillah ar-rahman ar-rahim
Au nom d'Allâh, le Miséricordieux, l'Infiniment Miséricordieux


Cette sourate se compose de deux parties. La première va du verset 1 à 8, et la seconde du verset 8 à 11.
La première partie s'adresse aux juifs. Allâh dit qu'Il peut très bien susciter un Prophète aux Arabes, contrairement à ce que prétendent les juifs. En effet, dans la théologie juive, seul le peuple élu (les juifs) reçoivent des prophètes. Le Coran sacré répond en disant que Allâh est le détenteur de la grâce (le don prophétique) et qu'Il la donne à qui Il veut. L'amour des richesses et l'attachement à la vie présente est ensuite souligné chez certains juifs, alors qu'ils prétendent être les élus d'Allâh.

La seconde partie s'adresse aux musulmans. Allâh y souligne l'importance de la prière du Vendredi. Cette prière rassemble et unifie tous les musulmans et les éloigne des richesses. En effet, il est ordonné d'abandonner tout commerce et toute négoce quand l'appel à la prière est donné, et d'accourir à la mosquée pour invoquer Allâh. Les qualités du croyant (humilité, sincérité, désintéressement et délaissement des richesses et des affaires humaines pour le dhîkr et l'invocation d'Allâh) contrastent avec les défauts des incroyants, décrits dans la première partie.

Le dernier verset est une synthèse, une conclusion finale de la sourate. Les hommes doivent choisir entre les divertissements et la parole d'Allâh. Il est dit qu'Allâh détient beaucoup plus que les éphémères joies de cette vie et qu'il ne faut pas attacher une importance excessive aux divertissements humains.

La sourate entière enseigne donc le désintéressement des affaires de cette vie et la consécration au dhîkr d'Allâh. Mais il faut être équilibré : ni attacher trop d'amour aux divertissements, ni les délaisser complètement car ça nuit au bien-être de l'être humain. Cette idée est particulièrement soulignée au verset 9. Le fait de se considérer comme un peuple élu flatte l’orgueil  humain et déplaît à Allâh alors que se rassembler pour prier le vendredi développe l'humilité et la soumission au Seigneur de l'Univers.

---
La Sourate 62 - Al-Jumu'a


Bismillah ar-rahman ar-rahim
Au nom de Dieu, le Miséricordieux, l'Infiniment Miséricordieux

1. Tout ce qui est dans les cieux et sur la terre glorifie Allâh, Lui qui est le Roi Transcendant, le Tout-Puissant, le Sage.

2. C’est Lui qui a suscité un Messager au milieu de gens qui ne savaient rien des Écritures(1) — il leur récite Ses versets, les purifie et leur apprend l’Écriture et la Sagesse, alors qu’ils étaient auparavant dans un égarement flagrant —

3. ainsi qu’à d’autres qui ne les ont pas encore rejoints(2). C’est Lui le Tout-Puissant, le Sage.

4. C’est la grâce d’Allâh ; Il en comble qui Il veut, et Allâh est le Détenteur de la grâce inépuisable.

5. L’exemple de ceux à qui a été confiée la garde de la Torah et qui n’ont pas rempli leurs devoirs, est l’exemple d’ânes chargés de livres(3). Mauvais est l’exemple de ceux qui démentissent les versets d’Allâh ! Allâh ne guide pas les gens injustes.

6. Dis(4) : « Ô pratiquants du judaïsme ! Si vous prétendez être les élus d’Allâh à l’exclusion du reste du monde, souhaitez-vous donc la mort, si toutefois vous êtes sincères. »

7. Et ils ne la souhaiteront jamais, à cause des mauvaises actions qu’ils ont commises. Allâh connait parfaitement les injustes.

8. Dis : « La mort que vous essayez de fuir va inévitablement vous atteindre. Vous serez ensuite rendus à Celui qui connait le Caché et l’Apparent ; Il vous informera de ce que vous faisiez. »

9. Ô vous qui croyez ! Quand on vous appelle à la prière le jour du vendredi, accourez à l’invocation d’Allâh et abandonnez toute négoce. Cela est meilleur pour vous, si seulement vous en êtes conscients !

10. Quand vous aurez fini la prière, dispersez-vous sur la terre et cherchez la grâce d’Allâh ; et invoquez-Le abondamment, afin que vous réussissiez.

11. Quand ils(5) voient quelque commerce ou quelque divertissement futile, ils s’enfuient loin de toi et te laissent debout et seul. Dis : « Ce que possède Allâh est meilleur que vos divertissements et vos commerces ; et Allâh est le Meilleur des Pourvoyeurs(6). »

----
Notes :

(1) "Al-ummiyina" (الْأُمِّيِّينَ) dans ce verset sont ceux qui ne connaissent pas les Écritures et suivent des religions humaines - en l'occurrence, les Arabes.

(2) Ce sont les nations étrangères qui vont se convertir à l'Islam après le départ du Prophète (perses, byzantins, etc). Le Prophète a dit que ce verset parle des gens comme Salman le Perse (râ).

(3) A l'instar des ânes qui portent des livres sans pouvoir les lire ou les comprendre, les docteurs de la Loi juive n'appliquent pas la Torah et ne lui obéissent pas. Cette parabole est aussi donnée dans l’Évangile.

(4) C'est Allâh qui s'adresse au Prophète Muhammad ﷺ - comme à chaque fois qu'il y a un ordre dans le texte ("dis", etc).

(5) Ce sont les mécréants qui écoutaient le Prophète réciter le Coran à la Mecque et le délaissaient lorsqu'il y avait un divertissement ou un jeu, soulignant le peu d'importance qu'ils accordent à la Parole divine et leur passion exagérée pour les futilités.

(6) Le mot "khayr raziqin" dit qu'Allâh accorde beaucoup de bienfaits à Ses serviteurs ; par "pourvoyeur", on parle donc des bienfaits et des véritables richesses spirituelles qu'Allâh fournit aux hommes qui Lui sont reconnaissants.

Voir le profil de l'utilisateur

79Re: Traduction du Coran le Mar 20 Mai - 17:08

`Omar 


Inscrit
Inscrit
Les sourates 1, 114, 112, 111, 110, 109, 108, 107, 106, 105, 104, 103 :

Sourate 1
Al-Fâtiha
Celle qui ouvre
Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.

1. Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.
2. Loué soit Allâh, le Seigneur des mondes,
3. le Clément, l’Infiniment Miséricordieux,
4. roi du Jour du Jugement dernier.
5. C’est Toi que nous adorons, c’est Toi dont nous demandons l’aide.
6. Guide-nous vers le droit chemin,
7. le chemin de ceux sur qui Tu as répandu Tes bienfaits, non de ceux qui ont mérité Ta colère, ni des égarés.
Amîn.

Sourate 114
An-Nass
Les hommes
Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.
1. Dis : « Je cherche refuge auprès du Seigneur des hommes,
2. Roi des hommes,
3. Dieu des hommes,
4. contre le mal du Tenteur, du Malin,
5. qui susurre le mal dans les poitrines des hommes,
6. contre les djinns et les hommes ! »

Sourate 112
Al-Ikhlâs
La pureté
Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux

1. Dis : « C’est Lui  Allâh, Un.
2. Allâh, l’Absolu.
3. Il n’engendre jamais et n’a pas été engendré,
4. et nul ne saurait L’égaler.

Sourate 111
Al-Massad
La corde
Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.

1. Périssent les deux mains d’Abu Lahab ! Qu’il périsse lui-même !
2. Aucune de ses richesses, ni rien de ce qu’il a acquis, ne lui sera utile.
3. Il sera irrémédiablement précipité dans un Feu aux flammes transperçantes,
4. ainsi que sa femme, qui porte les fagots  de bois :
5. une corde de fibres sera attachée à son cou.

Sourate 110
An-Nasr
La victoire

Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.
1. QUAND viendra le secours d’Allâh ainsi que la victoire,
2. et que tu verras les hommes entrer en foules dans la religion d’Allâh,
3. alors célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon ; Il accueille assurément le repentir.

Sourate 109
Al-Kafirun
Les incroyants
Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.

1. Dis : « Ô incroyants !
2. Je n’adore pas ce que vous adorez,
3. et vous n’adorez pas ce que j’adore.
4. Je n’adorerais jamais ce que vous adorez,
5. et vous n’adorez pas ce que j’adore.
6. Vous avez votre religion, et j’ai ma religion. »

Sourate 108
Al-Kawthar
Le fleuve du Kawthar

Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.

1. Assurément, Nous t’avons offert le fleuve du Kawthar.
2. Prie donc ton Seigneur et sacrifie  de tes biens pour Sa cause.
3. De cette manière, c’est ton ennemi qui sera laissé sans prospérité.

Sourate 107

Al-Ma’un
L’aumône
Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.

1. As-tu vu celui qui démentit la religion d’Allâh ?  
2. C’est lui qui rejette l’orphelin
3. et qui n’encourage pas à nourrir le pauvre.
4. Malheur à ceux qui font la prière
5. sans avoir aucune conviction.
6. Ils ne l’accomplissent que pour être vus des gens,
7. et refusent de donner la moindre aumône aux nécessiteux.

Sourate 106

Quraysh
La tribu de Quraysh
Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.

1. Aux Qurayshites qui s’unissent
2. qui s’unissent pour conduire leurs caravanes en hiver et en été !
3. Qu’ils adorent le Seigneur de ce Temple,
4. qui les a sauvé de la famine et les a préservé de la peur !

Sourate 105
Al-Fil
L’Éléphant

Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.

1. As-tu vu comment ton Seigneur a agi à l’égard des gens de l’Éléphant ?
2. N’a-t-Il pas anéanti et rendu vain leurs complots ?
3. Il a envoyé contre eux des nuées d’oiseaux,
4. qui les lapidèrent avec des pierres brûlantes,
5. les rendant semblables à du chaume dévoré ?

Sourate 104
Al-Humaza
Le calomniateur

Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.

1. Malheur à tout calomniateur mensonger,
2. qui ne fait qu’amasser des richesses et les dénombrer !
3. Il pense que sa fortune le rendra immortel.
4. Mais non… Il sera précipité dans la Destructrice (al-Hutama),
5. et qui te fera comprendre ce qu’est la Destructrice ?
6. C’est le Feu d’Allâh jamais éteint,
7. qui pénètre jusqu’aux entrailles,
8. et qui enferme les criminels
9. dans d’immenses colonnes enflammées.
 
Sourate 103
Al-‘Asr
Le temps
Au nom d’Allâh, le Clément, l’Infiniment Miséricordieux.

1.
Par le temps ininterrompu !
2. Assurément, l’homme court à sa perte,
3. hormis ceux qui croient, font de bonnes œuvres, s’exhortent à la Vérité et recommandent la patience !

Voir le profil de l'utilisateur

80Re: Traduction du Coran Aujourd'hui à 16:38

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 4 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum