anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 3]

ahsan 


Passionné
Passionné
donc joram est le fils de josaphet (enfin une phrase intelligente) suis bien le raisonnement

si pour toi achazia est le fils de josaphet...

joram et achazia serait frère ou demi frère!!! (pas trop dure pour toi de suivre?!)

mais dans le verset ce n'est pas ce qu'il a marqué, il y marqué FILS et pas FRERE.

donc c'est bien une ERREUR.

jeune fils; car la troupe venue au camp avec les Arabes avait tué tous les plus âgés. Ainsi régna Achazia, fils de Joram, roi de Juda. Achazia avait quarante-deux ans lorsqu’il devint roi, et il régna un an à Jérusalem. Sa mère s’appelait Athalie, fille d’Omri. » [2

Voir le profil de l'utilisateur

ahsan 


Passionné
Passionné
la prochaine fois ne t'obstine en voulant absolument donner une explication à une erreur de scribe car tu été vraiment de mauvaise foi et ridicule ! jamais vu cela!

Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
@ahsan a écrit:donc joram est le fils de josaphet (enfin une phrase intelligente) suis bien le raisonnement

si pour toi achazia est le fils de josaphet...

joram et achazia serait frère ou demi frère??? (pas trop dure pour toi de suivre?!)

mais dans le verset ce n'est pas ce qu'il a marqué, il y marqué FILS et pas FRERE.

donc c'est bien une ERREUR.

jeune fils; car la troupe venue au camp avec les Arabes avait tué tous les plus âgés. Ainsi régna Achazia, fils de Joram, roi de Juda. Achazia avait quarante-deux ans lorsqu’il devint roi, et il régna un an à Jérusalem. Sa mère s’appelait Athalie, fille d’Omri. » [2
Il n´y a pas contradiction ni erreur. Il peut-être demi-frère de la part du Père (pas forcément issues de la même femme,se souvenir des concubines) et fils adoptif de la part de la Mère. Une chose ne contredit pas l´autre.

Quand nous disons «fils d´Israel»,nous sous-entendons qu´ils soient tous des frères,demi-frères,frères lointains,entre-eux,même le Père est frère de son fils dans ce cas.

Donc pas d´erreur ni contradiction.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

ahsan 


Passionné
Passionné
TU SAIS LIREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

J'AI MARQUE

joram et achazia serait frère ou demi frère!!! (pas trop dure pour toi de suivre?!)

IL Y MARQUE DANS LA BIBLE

Ainsi régna Achazia, fils de Joram, roi de Juda.

TU LE FAIT EXPRES OU QUOI ICI C'EST MARQUE FILS ET PAS FRERE MON COCO, ON PARLE ICI D'UN LIEN DE PARENTE.

T'ES D'UNE DEBILITE SANS NOM, LA MAUVAISE FOI INCARNE

A L'AIDE QUELQU'UN PEUT LUI EXPLIQUER QUE FILS C'EST PAS PAREIL QUE FRERE ...

Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
@ahsan a écrit:TU SAIS LIREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE

J'AI MARQUE

joram et achazia serait frère ou demi frère!!! (pas trop dure pour toi de suivre?!)

IL Y MARQUE DANS LA BIBLE

Ainsi régna Achazia, fils de Joram, roi de Juda.

TU LE FAIT EXPRES OU QUOI ICI C'EST MARQUE FILS ET PAS FRERE MON COCO, ON PARLE ICI D'UN LIEN DE PARENTE.

T'ES D'UNE DEBILITE SANS NOM, LA MAUVAISE FOI INCARNE

A L'AIDE QUELQU'UN PEUT LUI EXPLIQUER QUE FILS C'EST PAS PAREIL QUE FRERE ...
Qu´il soit marqué ainsi ou pas,il n´y a contradiction.Je t´ai expliqué pourquoi,mais je vais te chercher des exemples semblables dans la Bible et tu comprendra mieux.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

ahsan 


Passionné
Passionné
VOILA CE QUE TU AVAIS ECRIT AVANT JE CITE :

Le terme "fils" ne signifie pas qu´il soit "fils" du sang de la part de Joram. Ce terme tiens beaucoup des choses en soit.Dans le cas c´est son beau-fils,fils adoptif,fils de Hathalie. Dans le judaisme,c´est le lien du sang de la femme qui compte.

MAINTENANT TU CHANGE D'AVIS!!!

TU ES UN MENTEUR QUI ESSAYE D'AJUSTER SES ARGUMENTATIONS POUR QU'ELLE COLLE A TON HISTOIRE, TU EST PITOYABLE!

Voir le profil de l'utilisateur

ahsan 


Passionné
Passionné
EP TE FATIGUES PAS JE NE DISCUTERAIS PlUS AVEC TOI, TU ES UN MENTEUR, DE MAUVAISE FOI, ET BETE PAR DESSUS CELA!

je vais bien continuer avec les autres sur le sujet mais toi je ne répondrais plus à tes messages!

Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
@ahsan a écrit:VOILA CE QUE TU AVAIS ECRIT AVANT JE CITE :

Le terme "fils" ne signifie pas qu´il soit "fils" du sang de la part de Joram. Ce terme tiens beaucoup des choses en soit.Dans le cas c´est son beau-fils,fils adoptif,fils de Hathalie. Dans le judaisme,c´est le lien du sang de la femme qui compte.

MAINTENANT TU CHANGE D'AVIS!!!

TU ES UN MENTEUR QUI ESSAYE D'AJUSTER SES ARGUMENTATIONS POUR QU'ELLE COLLE A TON HISTOIRE, TU EST PITOYABLE!
Puis bien,en quoi cela contredit mes propos ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

ahsan 


Passionné
Passionné
TU AS JAMAIS DIT QUE CELA VOULAIT DIRE FRERE! TU VIENS DE CHANGER QUE MAINTENANT!!!

A JAMAIS

Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
Ce qu´il faudra retenir dans ce cas pour tout chrétien,est que «ça se racontait» que Achazia est le fils de Josaphat...que Josaphat «s´est fait maris de la fille» d´Achab...que le terme «ben» ne signifie pas forcément «fils de sang»,que vu que Joram est moins âgé qu´Achazia,il ne peut logiquement être son Père,pas du sang en tout cas. Si nous considérons «fils de Joram» avec «fils de Josaphat»,il sera en toute sagesse devoir choisir «fils de Josaphat» comme «fils de sang» et «fils de Joram» comme faisant allusion à «une adoption»,le cas de Moisé sert d´appui.

Quant aux 22 ans et 42 ans,cela ne pose aucun problème,car un homme peut-être oint Roi et seulement exercer temps après son autorité comme Roi,voir l´onction de David comme Roi au même temps que le Roi exerçant est Saul,voir le cas de Jéhu aussi.Le cas du Christ aussi que viendra Régner à la fin des temps,malgré qu´Il soit le Roi des rois. En plus nous trouvons des verset affirmant que Achazia est Roi quand celui qui exerce est Joram encore.

Tant qu´il soit impossible écarter cette hypothèses,que les textes même appuient,il n´y a aucune erreur de scribe ou quoi que ce soit.

Donc point de contradiction dans la Bible. Amen.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

rayessafa 


Résident
Résident
@EP a écrit:
Tant qu´il soit impossible écarter cette hypothèses,que les textes même appuient,il n´y a aucune erreur de scribe ou quoi que ce soit.

Donc point de contradiction dans la Bible. Amen.

tu veux vraiment te convaincre toi-même ! mais hélas pour toi ! je te posterai chaque fois 1 sujet ou 2 et je te prouverai dorénavant que tu as tord ! regardes en un premier :

Luc
3.35
fils de Seruch, fils de Ragau, fils de Phalek, fils d'Éber, fils de Sala,
3.36
fils de Kaïnam, fils d'Arphaxad, fils de Sem, fils de Noé, fils de Lamech,

mais qui est ce Kaïnam inventé par Luc ! le pauvre n'a lu ou vu ni le livre de la genèse ni le chronique 1 !!

Genèse
10.24
Arpacschad engendra Schélach; et Schélach engendra Héber.
....
11.12
Arpacschad, âgé de trente-cinq ans, engendra Schélach.

1 Chroniques
1.18
Arpacschad engendra Schélach; et Schélach engendra Héber.

voilà ! dans l'AT y a pas ce Kaïnam !!!

de là , on comprend que les évangélistes n'étaient pas du tout inspirés , ils ne faisaient que recopier du AT et sans
l'appui d'un écrit devant eux ! sauf ce qu'ils ramassaient de çà et là ou de ce qu'ils entendaient sans être vraiment précis !!...et Luc ( 1.1 ) n'a jamais dit qu'il écrivait un évangile , il parlait tout simplement d'un récit !! ..mais..peut-être que la faute revient au saint-esprit !! entre l'AT et le NT c'est des années écoulées , alors il aurait du oublié de temps à autre !!!



Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
@Rayessafa Salut,d'abord,une chose dont nous sommes surs,est que la Bible ne tiens point de contradiction. Il te sera fort inutile clamer à la contradiction. La Bible réponds par elle-même.

Remarque que Luc,avant commencer la description de la généalogie du Christ,prends soin de mettre les lecteurs en garde,par ces paroles là : «Luc 3:23 Et Jésus commençait d'avoir environ trente ans, fils (comme on l'estimait) de Joseph, [qui était fils] de Héli,». Or bien,si Luc nous dit tout au début de l'Évangile,qu'il va mettre en avant,les rapports,les dits,les témoignages parvenues des gens ayant vécu avec le Christ,ou avec Ses Disciples,mais dans ce cas précis,il souligne «comme on l'estimait»,c'est à dire,comme les gens le pensaient,comme ils supposaient..ceci veut dire entre autre,qu'il ne s'agit pas forcément d'un témoignage direct ou indirect de l'un des Disciples du Christ,car les témoignages cités en début de l'Évangile,ne font que référence aux faits du Christ,la vie du Christ.

Ceci dit,en faisant part entre ce qui est un «témoignage» et ce que les gens «supposaient»,parait-il que Luc est aller chercher "Kainam" dans la dite "Septante"...il est aller chercher,disons,que quelqu'un,ou quelques uns, lui ont fait parvenir le récit écrit dans la Septante. Et là on trouve ce dit "Kainam".

Par exemple la Septante contient "Kainam" dans Gn 10:24,vous pouvez lire : « καὶ Αρφαξαδ ἐγέννησεν τὸν Καιναν, καὶ Καιναν ἐγέννησεν τὸν Σαλα, Σαλα δὲ ἐγέννησεν τὸν Εβερ»,ce qui revient a dire "Et Arphaxad engendra Kainam,et Kainam engendra Sala,et Sala engendra Héber". Dans le v.22 "Kainam" est aussi mentionné.

http://ba.21.free.fr/septuaginta/genese/genese_10.html

Mais bon,quoi qu'il en soit,il ne peut y avoir contradiction,car pour cela il fallait que Luc dise que cela parvient de la bouche des Disciples du Christ,ce qui n'est pas le cas,mais juste ce que les gens «supposaient»,là il faut le dire,que ces termes même,attestent que le récit ne doit obligatoirement être conforme aux texte hébraique,mais si conforme à ce que les gens «supposaient»...ce qui en soit est vrai.

Quant à l'Évangile de Luc en soi,comme écriture inspiré,je n'y vois aucune opposition a cela,vu que votre Coran est aussi un "hadith". Si vous établissez la chaine de transmission du Coran depuis Muhammad,puis un tel compagnon ayant écouté Muhammad,puis untel ayant écouté le compagnon,etc,etc,. Or nous établissons notre "chaine" à nous,quand on vois la fine concordance entre les 4 Évangiles,écrits non par une personne,mais si par,4 personnes! Les "4" parlent pour eux-même,n'ayant aucunement besoin d'une chaine de transmission.Ce qui est bien plus prouvant au vu de la simple logique même,que d'avoir écouté une seule personne.Non seulement nous avons cette particularité,comme aussi la Bible donne toujours un coup de main à l'histoire et archéologie.

Donc,point de contradiction dans la Bible,Amen.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

rayessafa 


Résident
Résident
Donc point de contradiction dans la Bible. Amen.

en voici une 2ème :

on prend un bâton ou non !! Marc est pour ! selon le saint-esprit bien sûr :

Marc
6.8
Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n'est un bâton; de n'avoir ni pain, ni sac, ni monnaie dans la
ceinture;
6.9
de chausser des sandales, et de ne pas revêtir deux tuniques.

par contre , et aussi , selon le saint-esprit , Matthieu et Luc refusent et corrigent Marc , car on n'est pas Dieu-amour en portant un bâton !!

Matthieu
10.9
Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie, dans vos ceintures;
10.10
ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton; car l'ouvrier mérite sa nourriture.

Luc
9.3
Ne prenez rien pour le voyage, leur dit-il, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent, et n'ayez pas deux tuniques.

alors que doit faire les disciples ??? porter un bâton et obéir à Marc et son saint-esprit ou le désobéir , optant pour Matthieu et Luc et leur saint-esprit !.. ou tout simplement rester chez eux et attendre tranquillement que le même saint-esprit se remanifeste pour trancher !!


Voir le profil de l'utilisateur

ahsan 


Passionné
Passionné
@EP a écrit:@Rayessafa Salut,d'abord,une chose dont nous sommes surs,est que la Bible ne tiens point de contradiction. Il te sera fort inutile clamer à la contradiction. La Bible réponds par elle-même.

Remarque que Luc,avant commencer la description de la généalogie du Christ,prends soin de mettre les lecteurs en garde,par ces paroles là : «Luc 3:23 Et Jésus commençait d'avoir environ trente ans, fils (comme on l'estimait) de Joseph, [qui était fils] de Héli,». Or bien,si Luc nous dit tout au début de l'Évangile,qu'il va mettre en avant,les rapports,les dits,les témoignages parvenues des gens ayant vécu avec le Christ,ou avec Ses Disciples,mais dans ce cas précis,il souligne «comme on l'estimait»,c'est à dire,comme les gens le pensaient,comme ils supposaient..ceci veut dire entre autre,qu'il ne s'agit pas forcément d'un témoignage direct ou indirect de l'un des Disciples du Christ,car les témoignages cités en début de l'Évangile,ne font que référence aux faits du Christ,la vie du Christ.

Ceci dit,en faisant part entre ce qui est un «témoignage» et ce que les gens «supposaient»,parait-il que Luc est aller chercher "Kainam" dans la dite "Septante"...il est aller chercher,disons,que quelqu'un,ou quelques uns, lui ont fait parvenir le récit écrit dans la Septante. Et là on trouve ce dit "Kainam".

Par exemple la Septante contient "Kainam" dans Gn 10:24,vous pouvez lire : « καὶ Αρφαξαδ ἐγέννησεν τὸν Καιναν, καὶ Καιναν ἐγέννησεν τὸν Σαλα, Σαλα δὲ ἐγέννησεν τὸν Εβερ»,ce qui revient a dire "Et Arphaxad engendra Kainam,et Kainam engendra Sala,et Sala engendra Héber". Dans le v.22 "Kainam" est aussi mentionné.

http://ba.21.free.fr/septuaginta/genese/genese_10.html

Mais bon,quoi qu'il en soit,il ne peut y avoir contradiction,car pour cela il fallait que Luc dise que cela parvient de la bouche des Disciples du Christ,ce qui n'est pas le cas,mais juste ce que les gens «supposaient»,là il faut le dire,que ces termes même,attestent que le récit ne doit obligatoirement être conforme aux texte hébraique,mais si conforme à ce que les gens «supposaient»...ce qui en soit est vrai.

Quant à l'Évangile de Luc en soi,comme écriture inspiré,je n'y vois aucune opposition a cela,vu que votre Coran est aussi un "hadith". Si vous établissez la chaine de transmission du Coran depuis Muhammad,puis un tel compagnon ayant écouté Muhammad,puis untel ayant écouté le compagnon,etc,etc,. Or nous établissons notre "chaine" à nous,quand on vois la fine concordance entre les 4 Évangiles,écrits non par une personne,mais si par,4 personnes! Les "4" parlent pour eux-même,n'ayant aucunement besoin d'une chaine de transmission.Ce qui est bien plus prouvant au vu de la simple logique même,que d'avoir écouté une seule personne.Non seulement nous avons cette particularité,comme aussi la Bible donne toujours un coup de main à l'histoire et archéologie.

Donc,point de contradiction dans la Bible,Amen.

Ce qu'on est sure c'est que la Bible est falsifiée
Ce qu'on est sure c'est que la Bible est remplies de contradictions
Ce qu'on est sure c'est que tu racontes que des co****ies

Amen.

Voir le profil de l'utilisateur

ahsan 


Passionné
Passionné
@rayessafa a écrit:
Donc point de contradiction dans la Bible. Amen.

en voici une 2ème :

on prend un bâton ou non !! Marc est pour ! selon le saint-esprit bien sûr :

Marc
6.8
Il leur prescrivit de ne rien prendre pour le voyage, si ce n'est un bâton; de n'avoir ni pain, ni sac, ni monnaie dans la
ceinture;
6.9
de chausser des sandales, et de ne pas revêtir deux tuniques.

par contre , et aussi , selon le saint-esprit , Matthieu et Luc refusent et corrigent Marc , car on n'est pas Dieu-amour en portant un bâton !!

Matthieu
10.9
Ne prenez ni or, ni argent, ni monnaie, dans vos ceintures;
10.10
ni sac pour le voyage, ni deux tuniques, ni souliers, ni bâton; car l'ouvrier mérite sa nourriture.

Luc
9.3
Ne prenez rien pour le voyage, leur dit-il, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent, et n'ayez pas deux tuniques.

alors que doit faire les disciples ??? porter un bâton et obéir à Marc et son saint-esprit ou le désobéir , optant pour Matthieu et Luc et leur saint-esprit !.. ou tout simplement rester chez eux et attendre tranquillement que le même saint-esprit se remanifeste pour trancher !!



non attendre que EP te sorte une co****ies de plus!

du genre dans marc, c'est une question il se pose la question et ce n'est pas une affirmation!
oui bien bâton dans marc c'est une métaphore qui veut aussi bien dire sandales, machine à laver, ou iphone 5s!

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
@EP a écrit:@Rayessafa Salut,d'abord,une chose dont nous sommes surs,est que la Bible ne tiens point de contradiction. Il te sera fort inutile clamer à la contradiction. La Bible réponds par elle-même.

Remarque que Luc,avant commencer la description de la généalogie du Christ,prends soin de mettre les lecteurs en garde,par ces paroles là : «Luc 3:23 Et Jésus commençait d'avoir environ trente ans, fils (comme on l'estimait) de Joseph, [qui était fils] de Héli,». Or bien,si Luc nous dit tout au début de l'Évangile,qu'il va mettre en avant,les rapports,les dits,les témoignages parvenues des gens ayant vécu avec le Christ,ou avec Ses Disciples,mais dans ce cas précis,il souligne «comme on l'estimait»,c'est à dire,comme les gens le pensaient,comme ils supposaient..ceci veut dire entre autre,qu'il ne s'agit pas forcément d'un témoignage direct ou indirect de l'un des Disciples du Christ,car les témoignages cités en début de l'Évangile,ne font que référence aux faits du Christ,la vie du Christ.

Ceci dit,en faisant part entre ce qui est un «témoignage» et ce que les gens «supposaient»,parait-il que Luc est aller chercher "Kainam" dans la dite "Septante"...il est aller chercher,disons,que quelqu'un,ou quelques uns, lui ont fait parvenir le récit écrit dans la Septante. Et là on trouve ce dit "Kainam".

Par exemple la Septante contient "Kainam" dans Gn 10:24,vous pouvez lire : « καὶ Αρφαξαδ ἐγέννησεν τὸν Καιναν, καὶ Καιναν ἐγέννησεν τὸν Σαλα, Σαλα δὲ ἐγέννησεν τὸν Εβερ»,ce qui revient a dire "Et Arphaxad engendra Kainam,et Kainam engendra Sala,et Sala engendra Héber". Dans le v.22 "Kainam" est aussi mentionné.

http://ba.21.free.fr/septuaginta/genese/genese_10.html

Mais bon,quoi qu'il en soit,il ne peut y avoir contradiction,car pour cela il fallait que Luc dise que cela parvient de la bouche des Disciples du Christ,ce qui n'est pas le cas,mais juste ce que les gens «supposaient»,là il faut le dire,que ces termes même,attestent que le récit ne doit obligatoirement être conforme aux texte hébraique,mais si conforme à ce que les gens «supposaient»...ce qui en soit est vrai.

Quant à l'Évangile de Luc en soi,comme écriture inspiré,je n'y vois aucune opposition a cela,vu que votre Coran est aussi un "hadith". Si vous établissez la chaine de transmission du Coran depuis Muhammad,puis un tel compagnon ayant écouté Muhammad,puis untel ayant écouté le compagnon,etc,etc,. Or nous établissons notre "chaine" à nous,quand on vois la fine concordance entre les 4 Évangiles,écrits non par une personne,mais si par,4 personnes! Les "4" parlent pour eux-même,n'ayant aucunement besoin d'une chaine de transmission.Ce qui est bien plus prouvant au vu de la simple logique même,que d'avoir écouté une seule personne.Non seulement nous avons cette particularité,comme aussi la Bible donne toujours un coup de main à l'histoire et archéologie.

Donc,point de contradiction dans la Bible,Amen.

voici le texte dans sa vraie langue ( l'hébreux ) :

interlinearbible :

וְאַרְפַּכְשַׁד יָלַד אֶת־ שָׁלַח וְשֶׁלַח יָלַד אֶת־
- the father and Shelah of Shelah - became Arpachshad
עֵבֶר׃
of Eber

en voici d'autres traductions :

New American Standard Bible (©1995)
Arpachshad became the father of Shelah; and Shelah became the father of Eber.

King James Bible
And Arphaxad begat Salah; and Salah begat Eber.

Genèse 10:24 French: Darby
-Et Arpacshad engendra Shélakh, Et Shélakh engendra Héber.

Genèse 10:24 French: Martin (1744)
Et Arpacsad engendra Sélah, et Sélah engendra Héber.

Genèse 10:24 French: Ostervald (1744)
Et Arpacshad engendra Shélach, et Shélach engendra Héber.




Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
C'est vrai qu'entre Mathieu et Marc semble avoir contradiction,mais,selon le Texte Critique,pas selon le Texte Reçu,qui utilise un pluriel pour "bâton",soi "bâtons",dans Mt,en conformité avec Luc,donc pour moi qui utilise le Texte Reçu,je n'y vois pas de contradiction. Demande a ceux qui utilisent le Texte Critique,comment résoudre la question. Car à cause de ce "singulier",je doute fort que la contrariété puisse être résolue,même en faisant pirouettes et gymnastiques avec le verset. N'importe quoi ce Texte,gonflé des contradictions a tout bout de champ.Honteux.Les chrétiens qui suivent les Bibles issues de ce texte,sont obligés de se mentir à eux-mêmes,donnant l'apparence de résoudre un conflit de versets...et seulement un aveugle tombe dans le piège.

Donnez a César ce qui est a César (texte critique),et a Dieu ce qui est a Dieu (texte reçu).

Cependant voici,tout court la réponse selon le texte reçu: «Mathieu et Luc mentionnent plus d'un "bâton",tandis que Marc "un seul bâton",les récits convergent sans contrariété dans la mesure qu'il y est uniquement interdit prendre plus d'un bâton,mais pas interdit prendre "un seul bâton",juste le strict nécessaire,pas de surplus.»

Donc point de contradiction dans la Bible là aussi.Amen.

Concernant «Kainam»,je t'ai dis,et c'est écrit,que cela est selon ce que les gens «supposaient»...pas selon ce que la Bible dis...nuance de taille.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

rayessafa 


Résident
Résident
@EP a écrit:
Donc point de contradiction dans la Bible là aussi.Amen.

une 3ème :

voici l'histoire étonnante de saul de tarze ou paul :

là c'est pas paul qui m’intéresse mais on parle de contradictions , il ne s'agit non plus de faire la différence entre 2 évangiles ou autres mais là la contradiction est dans le même livre qui est celui des Actes :

voici les versets :

Actes
9.3
Comme il était en chemin, et qu'il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui.
9.4
Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?
9.5
Il répondit: Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre
les aiguillons.
9.6
Tremblant et saisi d'effroi, il dit: Seigneur, que veux-tu que je fasse? Et le Seigneur lui dit: Lève-toi, entre dans la ville,
et on te dira ce que tu dois faire.
9.7
Les hommes qui l'accompagnaient demeurèrent stupéfaits; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne.

.....

22.6
Comme j'étais en chemin, et que j'approchais de Damas, tout à coup, vers midi, une grande lumière venant du ciel
resplendit autour de moi.
22.7
Je tombai par terre, et j'entendis une voix qui me disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?
22.8
Je répondis: Qui es-tu, Seigneur? Et il me dit: Je suis Jésus de Nazareth, que tu persécutes.
22.9
Ceux qui étaient avec moi virent bien la lumière, mais ils n'entendirent pas la voix de celui qui parlait. Alors je dis:
Que ferai-je, Seigneur?
22.10
Et le Seigneur me dit: Lève-toi, va à Damas, et là on te dira tout ce que tu dois faire.

maintenant regardez :

1-
dans le :
9.7 , Les hommes qui l'accompagnaient , entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne.

par contre dans le :
22.9 Ceux qui étaient avec lui virent bien la lumière, mais ils n'entendirent pas la voix de celui qui parlait !!!

2-
dans le chapitre 9 et 22 est dit qu' à Damas, " on " lui dira tout ce qu'il doit faire !

9.6
Tremblant et saisi d'effroi, il dit: Seigneur, que veux-tu que je fasse? Et le Seigneur lui dit: Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire.

22.10
Et le Seigneur me dit: Lève-toi, va à Damas, et là on te dira tout ce que tu dois faire.

mais qu'ensuite dans le chapitre 26 un peu plus loin il est dit que c'est Jésus qui lui dit tout :

26.15
Je répondis: Qui es-tu, Seigneur? Et le Seigneur dit: Je suis Jésus que tu persécutes.
26.16
Mais lève-toi, et tiens-toi sur tes pieds; car je te suis apparu pour t'établir ministre et témoin des choses que tu as
vues et de celles pour lesquelles je t'apparaîtrai.
26.17
Je t'ai choisi du milieu de ce peuple et du milieu des païens, vers qui je t'envoie,
26.18
afin que tu leur ouvres les yeux, pour qu'ils passent des ténèbres à la lumière et de la puissance de Satan à Dieu,
pour qu'ils reçoivent, par la foi en moi, le pardon des péchés et l'héritage avec les sanctifiés.

3-
on a fini avec cette histoire ! non pas encore :

toujours dans les mêmes chapitres 9 et 22 il est dit que paul est tombé seul :

9.4
Il tomba par terre, et il entendit une voix qui lui disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?
...
22.7
Je tombai par terre, et j'entendis une voix qui me disait: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?

mais et ce mais toujours dans le chapitre 26 , on découvre qu'il n’était pas seul en tombant :

26.14
Nous tombâmes tous par terre, et j'entendis une voix qui me disait en langue hébraïque: Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu? Il te serait dur de regimber contre les aiguillons.

4-
pas encore finie cette histoire étonnante :

dans le chapitre 9 et le 22 paul était toujours seul en parlant de la lumière :

9.3
Comme il était en chemin, et qu'il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui.
....
22.6
Comme j'étais en chemin, et que j'approchais de Damas, tout à coup, vers midi, une grande lumière venant du ciel resplendit autour de moi.

mais dans le 26 :

26.13
Vers le milieu du jour, ô roi, je vis en chemin resplendir autour de moi et de mes compagnons une lumière venant du ciel, et dont l'éclat surpassait celui du soleil.

voilà pour rendre son histoire crédible et devant le roi , il inclue " des compagnons " dans son histoire ! ce qui nous fait penser que personne n'était avec lui ! et qu'il mentait tout simplement !!


Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
Salut,

Pour le premier cas : «Quelqu'un peut "entendre" la voix d'autre personne,mais ne pas comprendre ce qui est dit. Apparemment seul Paul arriva a comprendre les mots articulés par la voix. Il semble qu'alors dans le 1er verset,tout le monde "entends" la voix,ce que ne signifie pas forcément "comprendre",alors que dans le 2ème verset la phraséologie dénote plus la notion de "ne pas comprendre".

Pour le 2ème cas : « Or là il y a une étonnante preuve de la Sainte Trinité.Quand le Christ dis "nous",ça ne peut se référer qu'au Père,le Saint-Esprit et Lui-même,le Christ.»

Pour le 3ème cas : «Qu'un,entre 100 hommes,dise avoir tombé par terre,n'est pas en contradiction si le 100 hommes disent avoir tombé par terre.»

Pour le 4ème cas,lire le 3ème,ils sont semblables.

Alors Rayessafa,je ne sais pas si tu as la notion de quelque chose que puisse être une contradiction...peut-être que si,ou non,mais ça,ce sont des cas uniquement dues à une mauvaise lecture,ou interprétation. Je t'accorde juste le 1er cas,qui semble contradictoire,mais il suffit d'aller voir le texte grecque pour enlever le doute.C'est une question de verbes,et j'ai juste répondu par mes mots,mais si t'en veux,je te transcris ce que les exégètes disent,c'est trop technique,de la grammaire grecque. Mais franchement,les autres...ce sont quoi ? Pour faire perdre du temps ?

Lis ça :http://fr.wikipedia.org/wiki/Contradiction

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

ahsan 


Passionné
Passionné
@EP a écrit:Salut,

Pour le premier cas : «Quelqu'un peut "entendre" la voix d'autre personne,mais ne pas comprendre ce qui est dit. Apparemment seul Paul arriva a comprendre les mots articulés par la voix. Il semble qu'alors dans le 1er verset,tout le monde "entends" la voix,ce que ne signifie pas forcément "comprendre",alors que dans le 2ème verset la phraséologie dénote plus la notion de "ne pas comprendre".

Pour le 2ème cas : « Or là il y a une étonnante preuve de la Sainte Trinité.Quand le Christ dis "nous",ça ne peut se référer qu'au Père,le Saint-Esprit et Lui-même,le Christ.»

Pour le 3ème cas : «Qu'un,entre 100 hommes,dise avoir tombé par terre,n'est pas en contradiction si le 100 hommes disent avoir tombé par terre.»

Pour le 4ème cas,lire le 3ème,ils sont semblables.

Alors Rayessafa,je ne sais pas si tu as la notion de quelque chose que puisse être une contradiction...peut-être que si,ou non,mais ça,ce sont des cas uniquement dues à une mauvaise lecture,ou interprétation. Je t'accorde juste le 1er cas,qui semble contradictoire,mais il suffit d'aller voir le texte grecque pour enlever le doute.C'est une question de verbes,et j'ai juste répondu par mes mots,mais si t'en veux,je te transcris ce que les exégètes disent,c'est trop technique,de la grammaire grecque. Mais franchement,les autres...ce sont quoi ? Pour faire perdre du temps ?

Lis ça :http://fr.wikipedia.org/wiki/Contradiction

encore et toujours la mauvaise foi et le mensonge ! d'ailleurs pourquoi tu n'a pas répondu à cette contradiction, dit moi pourquoi dans un texte c'est marqué 3ans et l'autre 7ans, on s'en moque qu'il s'agit d'une interrogation ou une affirmation dit moi seulement pourquoi dans un texte c'est 7 et l'autre 3.



livre de samuel

Mais David fut repris en son cœur, après qu'il eut ainsi dénombré le peuple, et David dit à l'Éternel: J'ai commis un grand péché en faisant cela; et maintenant, ô Éternel, fais passer, je te prie, l'iniquité de ton serviteur, car j'ai agi très follement! 11 Et quand David se leva le matin, la parole de l'Éternel fut adressée au prophète Gad, le Voyant de David, en ces mots: 12 Va et dis à David: Ainsi a dit l'Éternel: J'ai trois choses à te proposer; choisis l'une d'elles, afin que je te la fasse. 13 Gad vint donc vers David, et le lui fit savoir, en disant: Que veux-tu qu'il t'arrive, ou sept ans de famine dans ton pays, ou que, durant trois mois, tu fuies devant tes ennemis et qu'ils te poursuivent, ou que, pendant trois jours, la mortalité soit dans ton pays?


les chroniques

. 8 Et David dit à Dieu: J'ai commis un grand péché en faisant cela! Et maintenant, fais passer, je te prie, l'iniquité de ton serviteur; car j'ai agi très follement. 9 Alors l'Éternel parla à Gad, le Voyant de David, en disant: 10 Va, parle à David, et dis-lui: Ainsi a dit l'Éternel: J'ai trois choses à te proposer; choisis l'une d'elles, afin que je te la fasse. 11 Gad vint donc vers David, et lui dit: Ainsi a dit l'Éternel: 12 Accepte, ou trois années de famine, ou trois mois de défaites devant tes adversaires, atteint par l'épée de tes ennemis, ou pendant trois jours l'épée de l'Éternel et la peste dans le pays, et l'ange de l'Éternel exerçant la destruction

Voir le profil de l'utilisateur

rayessafa 


Résident
Résident
Donc point de contradiction dans la Bible. Amen.

en voici une 4ème :

Jésus et l'étrange voix :

Matthieu
17.5
Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection: écoutez-le!
17.6
Lorsqu'ils entendirent cette voix, les disciples tombèrent sur leur face, et furent saisis d'une grande frayeur.

Marc
1.11
Et une voix fit entendre des cieux ces paroles: Tu es mon Fils bien-aimé, en toi j'ai mis toute mon affection.

Luc
3.22
et le Saint Esprit descendit sur lui sous une forme corporelle, comme une colombe. Et une voix fit entendre du ciel ces paroles: Tu es mon Fils bien-aimé; en toi j'ai mis toute mon affection.

qui dit : celui-ci est ( tu es ) mon fils ! c'est bien sûr une voix du ciel qui est , selon les chrétiens , celle du Père !
qui l'a entendu ! = Jésus et ses disciples !!


mais ce qui est étrange est que Jean n'en parle absolument pas de ce fait trés important dans son évangile ! pas parce qu'il l'a oublié mais c'est que le saint-esprit ne l'a pas informé comme les autres ! et pire encore il lui souffle une autre parole qui contredit le tout :

Jean
5.37
Et le Père qui m'a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez point vu sa face,

alors , peut-on ou pas entendre la voix de Dieu ???
en fait la voix entendue était de qui , si on opte pour Jean ce qui nous parait absolument vrai !!!



Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
@ahsan Pourtant c'est répondu. Rien n’empêche qu'entre-temps,un 2ème dialogue se passa suite au premier verset,ou peu de temps après. Il est impossible pour quiconque situer le 2ème verset dans le même espace de temps,sans aucun intervalle,avec le premier verset. Là ce serais bien une contradiction flagrante. Ce n'est pas le cas. Donc pas de contradiction.

@rayessafa a écrit:Jean
5.37
Et le Père qui m'a envoyé a rendu lui-même témoignage de moi. Vous n'avez jamais entendu sa voix, vous n'avez point vu sa face,

alors , peut-on ou pas entendre la voix de Dieu ???
en fait la voix entendue était de qui , si on opte pour Jean ce qui nous parait absolument vrai !!!
Dans Jn 5:37,Jésus parle pour les juifs,les pharisiens,le verset se dirige a eux,pas a Ses Disciples. Il n'y a pas de contradiction avec les autres versets.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

ahsan 


Passionné
Passionné
@ahsan Pourtant c'est répondu. Rien n’empêche qu'entre-temps,un 2ème dialogue se passa suite au premier verset,ou peu de temps après. Il est impossible pour quiconque situer le 2ème verset dans le même espace de temps,sans aucun intervalle,avec le premier verset. Là ce serais bien une contradiction flagrante. Ce n'est pas le cas. Donc pas de contradiction.

si la situation est la meme, arrête de mentir, David (paix sur Lui) ne commet pas le peché 2 fois, même vulgate concède que c'est une erreur de scribe, tes mensonges n'y changeront rien la bible se CONTREDIT ET C'est un FAIT...

Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
@ahsan a écrit:si est la situation est la meme, arrête de mentir, David (paix sur Lui) ne commet pas le peché 2 fois, même vulgate concède que c'est une erreur de scribe, tes mensonges n'y changeront rien la bible se CONTREDIT ET C'est un FAIT...
Vulgate n'est pas exégète,ni aucun expert dans la Bible.Ses sources proviennent de la Tour de Garde,institution celle-là ne possédant même pas une exégèse du minuscule (taille) livre de Jude,ni aucun érudit en quoi que ce soit...alors voyez bien!

Voici ce que dit Norman Geisler,un vrai érudit,protestant:«Il y a deux façons dont on peut concilier ces deux versets. Certains commentateurs suggèrent que le prophète Gad réellement confronta David à deux occasions différentes. Cette proposition est fondée sur la différence qu'il y a dans le langage utilisé pour présenter les options a David.
1- Ceux qui proposent cette solution supposent que 2Samuel a enregistré la première réunion (David avec Gad, dans laquelle les options ont été présentées pour que David examine,et que,après le jeûne et la prière,Gad retourna à apprendre la décision de David. Pendant ce laps de temps,Dieu a réduit la durée de la famine de sept à trois ans,en réponse à la prière de David.
2- D'autres pensent que c'est une erreur de scribe.»

Il y a aussi une 3ème hypothèse,celle présenté par notre John Gill et les Rabbins. Mais juste une au delà de celle du «erreur de scribe»,est assez suffisant pour ne pas considérer les versets contradictoires.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

ahsan 


Passionné
Passionné
@EP a écrit:
@ahsan a écrit:si est la situation est la meme, arrête de mentir, David (paix sur Lui) ne commet pas le peché 2 fois, même vulgate concède que c'est une erreur de scribe, tes mensonges n'y changeront rien la bible se CONTREDIT ET C'est un FAIT...
Vulgate n'est pas exégète,ni aucun expert dans la Bible.Ses sources proviennent de la Tour de Garde,institution celle-là ne possédant même pas une exégèse du minuscule (taille) livre de Jude,ni aucun érudit en quoi que ce soit...alors voyez bien!

Voici ce que dit Norman Geisler,un vrai érudit,protestant:«Il y a deux façons dont on peut concilier ces deux versets. Certains commentateurs suggèrent que le prophète Gad réellement confronta David à deux occasions différentes. Cette proposition est fondée sur la différence qu'il y a dans le langage utilisé pour présenter les options a David.
1- Ceux qui proposent cette solution supposent que 2Samuel a enregistré la première réunion (David avec Gad, dans laquelle les options ont été présentées pour que David examine,et que,après le jeûne et la prière,Gad retourna à apprendre la décision de David. Pendant ce laps de temps,Dieu a réduit la durée de la famine de sept à trois ans,en réponse à la prière de David.
2- D'autres pensent que c'est une erreur de scribe.»

Il y a aussi une 3ème hypothèse,celle présenté par notre John Gill et les Rabbins. Mais juste une au delà de celle du «erreur de scribe»,est assez suffisant pour ne pas considérer les versets contradictoires.

toi tu es surement pas un exégète, juste un menteur de mauvaise foi... Dieu a réduit le temps de famine mais bien sure, tu as une preuve de la bible, bien sure que non tu divagues comme d'habitude...

Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
@ahsan a écrit:toi tu es surement pas un exégète, juste un menteur de mauvaise foi... Dieu a réduit le temps de famine mais bien sure, tu as une preuve de la bible, bien sure que non tu divagues comme d'habitude...
Surement que je ne le suis pas,mais cependant,comme vous musulmans,vous en avez les vôtres exégètes qui vous expliquent les versets coraniques,nous aussi avons les nôtres,qui nous expliquent les versets bibliques.Ce qui fait qu'avant que je réponde a quoi que ce soit,je consulte nos érudits a nous,exactement comme vous consultez les vôtres. Pour voir clair.

La preuve Biblique,est dans le langage d'un verset à l'autre,le 2ème,présente un texte qui «ordonne».

Et il y a aussi une 4ème hypothèse encore présenté par un magazine protestant. Mais juste la 1ère que Norman Geisler en donne,est suffisante.

Donc point de contradiction. Amen.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum