Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 4]

Hussayn 


Récurrent
Récurrent
QUELQUES HADITHS SUR LE MARIAGE TEMPORAIRE.

زواج المتعة


L'Imam Jaafer (as) a dit : « Par Dieu, possesseur de mon âme : le mariage temporaire doit se faire dans le respect des lois établies par Dieu. »
(Kafi, 43, Partie Al Zaway Mutaa)


Un homme questionna l'imam Jaafer (as) : « Qu'est ce que le mariage de jouissance ? » - « Tu peux te marier pour jouïr d'elle, pendant un jour, une semaine ou un mois. » -« Est-elle inclue dans les quatre femmes ? » - « Non; c'est une femme embauchée. Mais par Allah, nulle injustice ne doit être commise. Le dot minimum du mariage de jouissance est d'une poignée de blé. L'enfant n'a pas d'héritage ; et sa charge revient à l'époux. »

Voir le profil de l'utilisateur

Tarek 


Enthousiaste
Enthousiaste
N'importe quoi, franchement.

Voir le profil de l'utilisateur

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Hussayn a écrit:
QUELQUES HADITHS SUR LE MARIAGE TEMPORAIRE.

زواج المتعة


L'Imam Jaafer (as) a dit : « Par Dieu, possesseur de mon âme : le mariage temporaire doit se faire dans le respect des lois établies par Dieu. »
(Kafi, 43, Partie Al Zaway Mutaa)


Un homme questionna l'imam Jaafer (as) : « Qu'est ce que le mariage de jouissance ? » - « Tu peux te marier pour jouïr d'elle, pendant un jour, une semaine ou un mois. » -« Est-elle inclue dans les quatre femmes ? » - « Non; c'est une femme embauchée. Mais par Allah, nulle injustice ne doit être commise. Le dot minimum du mariage de jouissance est d'une poignée de blé. L'enfant n'a pas d'héritage ; et sa charge revient à l'époux. »
Salam aleykoume wa rahmatou llah Hussayn ,
Tu es chiite ?

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Louange à Allah

Le mariage provisoire consiste à épouser une femme musulmane juive ou chrétienne pour une période déterminée. Celle-ci peut être de cinq jours, deux mois, six mois ou plusieurs années dont le début et la fin sont connus. Le « mari » verse une dot peu significative, et la femme se libère à la fin de la période.

Ce type de mariage fut autorisé lors de la Conquête de La Mecque pendant trois jours. Puis il fut interdit jusqu’au jour de la Résurrection, d’après un hadith cité par Mouslim (1406). Cela est dû au fait que la vraie épouse est celle engagée dans un mariage durable conformément aux propos du Très Haut : « Et comportez- vous convenablement envers elles.» (Coran, 4:19). Or celle-là est engagée dans un ménage éphémère. En plus, la vraie épouse est celle appelée ainsi légalement parce que compagne permanente, comme l’indiquent les propos du Très Haut : « si ce n' est qu' avec leurs épouses ou les esclaves qu' ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer; » (Coran, 24 : 6). Or celle-là n’est pas une épouse légale parce que son séjour auprès de son « mari » ne dure que peu de temps. Il s’y ajoute encore que la vraie épouse hérite son mari conformément aux propos du Très Haut : « Et à vous la moitié de ce que laissent vos épouses, si elles n' ont pas d' enfants.» (Coran, 4 : 12). Or celle-là n’hérite pas en raison de la courte durée de son mariage.

Cela étant, le mariage provisoire est assimilé à l’adultère, même s’il est assorti d’un consentement mutuel, dure longtemps et fait l’objet d’une dot encaissée. Rien dans la Charia ne l’autorise en dehors de cette permission limitée au temps de la conquête à cause de la présence alors d’un nombre important de néophytes dont on craignait l’apostasie (en cas de privations sexuelles) car ils étaient habitués à l’adultère avant l’Islam. Voilà pourquoi on leur permit ce mariage pour trois jours. Puis il fut interdit jusqu’au jour de la Résurrection (rapporté par Mouslim, 1406).
http://www.islam-qa.com/fr/ref/1373

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Nicassito 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:
Louange à Allah
Cela étant, le mariage provisoire est assimilé à l’adultère, même s’il est assorti d’un consentement mutuel, dure longtemps et fait l’objet d’une dot encaissée. Rien dans la Charia ne l’autorise en dehors de cette permission limitée au temps de la conquête à cause de la présence alors d’un nombre important de néophytes dont on craignait l’apostasie (en cas de privations sexuelles) car ils étaient habitués à l’adultère avant l’Islam. Voilà pourquoi on leur permit ce mariage pour trois jours. Puis il fut interdit jusqu’au jour de la Résurrection (rapporté par Mouslim, 1406).
http://www.islam-qa.com/fr/ref/1373

Si je comprends bien, le prophète avait reçu une révélation pour autoriser à de nouveaux convertis de vivre dans l'adultère, limite la prostitution, car il ne fallait pas que ces gens abandonnent l'Islam.
C'est génial, on ouvre la porte aux péchés pour 3 jours, après on la referme pour le jour de la Résurrection. Sauf que c'est trop tard, certains se sont engouffrés et ne veulent plus lâcher l'affaire. Vous pourrez leur expliquer ce que vous voulez, ils ont saisi un argument pour pêcher à tout jamais. Et merci à qui? Au prophète et à l'Islam!

Si Mahomet, est cet homme qui doit conduire l'humanité dans la droiture, pourquoi flatter ceux qui veulent vivre dans le pécher? Quoique vous fassiez, ils ne voudront pas l'abandonner. Ils n'ont qu'à se décider et à résister au diable.

Lisez plutôt :
Matthieu 10 : 38 ""celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n'est pas digne de
moi.
""
Matthieu 16 ""Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu'un veut venir après
moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il se charge de sa croix, et qu'il me
suive.
""
Celui qui suit Jésus, doit renoncer à lui-même, c-à-d à ses propres désirs. Ce n'est pas Jésus qui se conforme à lui, même pour quelque temps.
Jésus est FERME, c'est aux autres de marcher comme lui, car il ne doute pas et sûr de lui. Sûr qu'en vivant comme lui on plaît et ira vers Dieu.
Jésus apprend aux gens à résister aux péchés, quelque soit les situations. Il n'a jamais permis à qui que ce soit de faire le mal, pour ensuite arrêter. Voilà un vrai modèle à suivre.
Jacques 4 : 7 ""Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous""

Autrement, on va autoriser les gens à boire de l'alcool ou tuer, violer, insulter, se bagarrer, escroquer,etc. pendant quelque temps, après on arrête.
Mauvais raisonnement car les gens vont s'y plaire et se maintenir dans cette vie
.

Voir le profil de l'utilisateur

Hussayn 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:
Louange à Allah

Le mariage provisoire consiste à épouser une femme musulmane juive ou chrétienne pour une période déterminée. Celle-ci peut être de cinq jours, deux mois, six mois ou plusieurs années dont le début et la fin sont connus. Le « mari » verse une dot peu significative, et la femme se libère à la fin de la période.

Ce type de mariage fut autorisé lors de la Conquête de La Mecque pendant trois jours. Puis il fut interdit jusqu’au jour de la Résurrection, d’après un hadith cité par Mouslim (1406). Cela est dû au fait que la vraie épouse est celle engagée dans un mariage durable conformément aux propos du Très Haut : « Et comportez- vous convenablement envers elles.» (Coran, 4:19). Or celle-là est engagée dans un ménage éphémère. En plus, la vraie épouse est celle appelée ainsi légalement parce que compagne permanente, comme l’indiquent les propos du Très Haut : « si ce n' est qu' avec leurs épouses ou les esclaves qu' ils possèdent, car là vraiment, on ne peut les blâmer; » (Coran, 24 : 6). Or celle-là n’est pas une épouse légale parce que son séjour auprès de son « mari » ne dure que peu de temps. Il s’y ajoute encore que la vraie épouse hérite son mari conformément aux propos du Très Haut : « Et à vous la moitié de ce que laissent vos épouses, si elles n' ont pas d' enfants.» (Coran, 4 : 12). Or celle-là n’hérite pas en raison de la courte durée de son mariage.

Cela étant, le mariage provisoire est assimilé à l’adultère, même s’il est assorti d’un consentement mutuel, dure longtemps et fait l’objet d’une dot encaissée. Rien dans la Charia ne l’autorise en dehors de cette permission limitée au temps de la conquête à cause de la présence alors d’un nombre important de néophytes dont on craignait l’apostasie (en cas de privations sexuelles) car ils étaient habitués à l’adultère avant l’Islam. Voilà pourquoi on leur permit ce mariage pour trois jours. Puis il fut interdit jusqu’au jour de la Résurrection (rapporté par Mouslim, 1406).
http://www.islam-qa.com/fr/ref/1373

Il demeure autorisé cher frère, mais c'est Omar (que Dieu le maudisse) qui l'interdit.

Voir le profil de l'utilisateur

Hussayn 


Récurrent
Récurrent
@akime a écrit:
@Hussayn a écrit:

QUELQUES HADITHS SUR LE MARIAGE TEMPORAIRE.

زواج المتعة


L'Imam Jaafer (as) a dit : « Par Dieu, possesseur de mon âme : le mariage temporaire doit se faire dans le respect des lois établies par Dieu. »
(Kafi, 43, Partie Al Zaway Mutaa)


Un homme questionna l'imam Jaafer (as) : « Qu'est ce que le mariage de jouissance ? » - « Tu peux te marier pour jouïr d'elle, pendant un jour, une semaine ou un mois. » -« Est-elle inclue dans les quatre femmes ? » - « Non; c'est une femme embauchée. Mais par Allah, nulle injustice ne doit être commise. Le dot minimum du mariage de jouissance est d'une poignée de blé. L'enfant n'a pas d'héritage ; et sa charge revient à l'époux. »
Salam aleykoume wa rahmatou llah Hussayn ,
Tu es chiite ?

Wa alaykoum al salam wa rahmatou Allah,
Oui

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Nicassito a écrit:Si je comprends bien, le prophète avait reçu une révélation pour autoriser à de nouveaux convertis de vivre dans l'adultère, limite la prostitution, car il ne fallait pas que ces gens abandonnent l'Islam.
Ca c'est ton explication, mais la révélation n'est pas tombé au gens d'un coup, les Arabes pratiquaient cela avant comme ils buvaient le vin au début, et l'Islam autorisa le mariage temporaire comme il a autorisé le vin pour une courte periode. l'Islam entame un processus gradué et pédagogique et non pas par peur que les gens ne quitte pas leur religion, car si c’était vraiment la cas ça aurait jamais été interdit.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Hussayn a écrit:Il demeure autorisé cher frère, mais c'est Omar (que Dieu le maudisse) qui l'interdit.
Est ce que tu te rendes compte le chien fils de ta mère (car ton père est inconnu) que tu es dans un forum Sunnite ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

samuel 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Hussayn a écrit:Il demeure autorisé cher frère, mais c'est Omar (que Dieu le maudisse) qui l'interdit.
Il s'agit du calife Omar, je suppose ?
que lui reproche-t'on dans la croyance chiite ? quelles sont les divergences avec les sunnites ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.enseignemoi.com/

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Ca chien ne va pas tarder à être banni, alors si tu veux savoir de la part des sunnites ici va ouvrir un topic, si tu veux savoir de la part d'eux, tu peux aller sur un des leurs forums.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Hussayn 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:
@Hussayn a écrit:Il demeure autorisé cher frère, mais c'est Omar (que Dieu le maudisse) qui l'interdit.
Est ce que tu te rendes compte le chien fils de ta mère (car ton père est inconnu) que tu es dans un forum Sunnite ?

Tu m'insultes ? Parce que je ne suis pas de tes croyances ? Et je ne suis pas issu d'un mariage temporaire. Qu'Allah nous protège des impolitesses !

Voir le profil de l'utilisateur

Hussayn 


Récurrent
Récurrent
@samuel a écrit:
@Hussayn a écrit:Il demeure autorisé cher frère, mais c'est Omar (que Dieu le maudisse) qui l'interdit.
Il s'agit du calife Omar, je suppose ?
que lui reproche-t'on dans la croyance chiite ? quelles sont les divergences avec les sunnites ?

On lui reproche d'avoir modifié l'islam et d'avoir retardé la succession d'Ali (pbsl) qui devait être le premier calife après le Prophète. Mais je te conseille d'en faire un nouveau sujet.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Hussayn a écrit:Tu m'insultes ? Parce que je ne suis pas de tes croyances ? Et je ne suis pas issu d'un mariage temporaire. Qu'Allah nous protège des impolitesses !
Écoute chien, si tu veux rester ici, juste comme un chien bien sûr, tu touches pas aux Compagnons du notre Prophète que la poussière de la sandale d'un d'eux vaut mieux que tous tes sales Mouammamines réunis.

Et puis que ce que j'ai dis de mal ? tu dis que le mariage temporaire est bien, alors il se peut que ta mère a essayé un tas de fois et que ton père on sait pas vraiment qui c'est. Et c'est Halal dans ta foutu religion. Et comment on fait pour attribuer le père ? par le tirage au sort j'ai entendu dire... donc on va pas t'appeler désormais le fils de Mut'as mais le fils de la Qur'aa. Misérable que vous êtes. Le malheur que beaucoup pense que vous faites parti de l'Islam.

Maintenant tu dégages de mon forum tu l'as souillé assez comme ça..

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Hussayn a écrit:
@samuel a écrit:
@Hussayn a écrit:Il demeure autorisé cher frère, mais c'est Omar (que Dieu le maudisse) qui l'interdit.
Il s'agit du calife Omar, je suppose ?
que lui reproche-t'on dans la croyance chiite ? quelles sont les divergences avec les sunnites ?

On lui reproche d'avoir modifié l'islam et d'avoir retardé la succession d'Ali (pbsl) qui devait être le premier calife après le Prophète. Mais je te conseille d'en faire un nouveau sujet.
Est ce que Ali (رضي الله عنه) lui a reproché la même chose que vous ?

Voir le profil de l'utilisateur

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste


voila comment il remercie

Voir le profil de l'utilisateur

Nicassito 


Récurrent
Récurrent
Restons poli et courtois, en bons croyants.
Même si on pense que quelqu'un est dans l'erreur, ce n'est pas en l'insultant que Dieu va nous agréer.

De toute façon, le mal est fait. Il ne fallait pas autoriser même pour un peu de temps ce genre de mariage.
Après tu ne peux plus fermer la porte. Mahomet n'aurait jamais dû valider cela.
Aujourd'hui vous en êtes à vous quereller pour savoir si on continue à l'appliquer.

Et si on l'a appliqué pendant 3 jours, pourquoi on ne continuerait pas à le faire.
Est-ce qu'une parole de Dieu est pas valable pendant 3 jours et après elle change...
Pour ceux qui disent que le coran vient de Dieu, eh bien ce dieu change en fonction des circonstances...?? Au bout de 3 jours, il a renié sa parole, pour revenir à ses fondements.
Mais le problème, malheureusement, c'est que ça crée la confusion dans les esprits, et les gens ne savent plus s'ils doivent continuer de l'appliquer ou pas...

C'est une erreur irréparable que le prophète a fait, en laissant ces gens se marier temporairement à son époque. Il aurait dû interdire ça une fois pour toute s'il ne voulait pas de troubles et mauvaises interprétations.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
La religion est clairs et celui qui veut faire de mauvaise interprétation c'est qu'il cherche à le faire « Coran 3.7 C'est Lui qui t'a révélé le Livre contenant des versets à la fois clairs et précis, qui en constituent la base même, ainsi que d'autres versets susceptibles d'être différemment interprétés. Et c'est à ces derniers versets que les sceptiques, avides de discorde, prêtent des interprétations tendancieuses ». Au début de la révélation les musulmans avaient besoin d'abord d'affermir et de cerner leur foi avant de passer aux préceptes, toutes les préceptes ont été donné de manière graduée. Ca s'appelle de la pédagogie.

Ces chiites devraient aussi ne pas observer le Salat, la Zakat et le Hajj car ça n'a pas été ordonné au début... il devraient boire l'alcool car ça n'a pas été interdit au début, etc... Mais bien sûr ils prennent que ce qui les arrange, et ce mariage temporaire leur permet de s'amuser pleinement comme des porcs...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Nicassito 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:La religion est clairs et celui qui veut faire de mauvaise interprétation c'est qu'il cherche à le faire « Coran 3.7 C'est Lui qui t'a révélé le Livre contenant des versets à la fois clairs et précis, qui en constituent la base même, ainsi que d'autres versets susceptibles d'être différemment interprétés. Et c'est à ces derniers versets que les sceptiques, avides de discorde, prêtent des interprétations tendancieuses ». Au début de la révélation les musulmans avaient besoin d'abord d'affermir et de cerner leur foi avant de passer aux préceptes, toutes les préceptes ont été donné de manière graduée. Ca s'appelle de la pédagogie.

Donc clairement, au début de l'islam, si un nouveau croyant avait envie de rester encore un peu dans l'idolâtrie, il pouvait le faire. Ce n'était pas un péché.
De toute façon, voila où ça vous a conduit : certains sont restés branché sur cette mode du début. ça fait partie de leur culture. Va leur enlever ça à présent...

Quand les enfants d'Israël sont sortis d'Égypte, directement Dieu leur a demandé d'abandonner une certaine vie. Dieu leur a donné ses commandements et lois, qu'ils devaient appliquer.
Ceux qui ont persisté dans leur vie d'autrefois (adultère, idolâtrie, etc.) ont péri sous la colère de Dieu. Or dans l'islam, on a autorisé aux gens de vivre dans leur vie d'autrefois pendant quelques temps.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Nicassito a écrit:Donc clairement, au début de l'islam, si un nouveau croyant avait envie de rester encore un peu dans l'idolâtrie, il pouvait le faire.
Et ce que tu comprends le français ou pas, au début, dans les versets méquoises, le Coran abordait surtout le Foi, il fallait apprendre, affermir la foi chez les croyants et après viennent les préceptes qui ont été donné graduellement.

Être idolâtre fait parti de la foi ou des préceptes ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Nicassito 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:
Et ce que tu comprends le français ou pas, au début, dans les versets méquoises, le Coran abordait surtout le Foi, il fallait apprendre, affermir la foi chez les croyants et après viennent les préceptes qui ont été donné graduellement.

Être idolâtre fait parti de la foi ou des préceptes ?

Exode 19:1-3 ""Le troisième mois après leur sortie du pays d'Égypte, les enfants d'Israël
arrivèrent ce jour-là au désert de Sinaï. Étant partis de Rephidim, ils arrivèrent au désert de Sinaï, et ils campèrent
dans le désert; Israël campa là, vis-à-vis de la montagne. Moïse monta vers Dieu: et l'Éternel l'appela du haut de la montagne, en disant:
Tu parleras ainsi à la maison de Jacob, et tu diras aux enfants d'Israël:
""
C'est au mont Sinaï que Dieu a révélé tous ses commandements et préceptes au peuples. Trois mois c'était le temps nécessaire pour partir de Rephidim pour le Sinaï.

Tu vois, au bout de 3 mois après leur sortie d'Égypte, Dieu voulait déjà leur faire connaître ce qui est bien de faire ou ne pas faire.
Dieu leur a donné des préceptes à respecter pour toujours, et non des préceptes à respecter pendant 3 jours.

Et puis de toute façon,la pédagogie dont tu parles, à quoi a-t-elle conduit? Aujourd'hui vous vous battez entre musulmans, sur quelque chose qui était censé vous inspirer.
Il aurait mieux fallu montrer dès le départ ce qu'on doit faire et ne pas faire, comme ça il n y a pas d'ambiguïtés, ni de confusion.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Nicassito a écrit:C'est au mont Sinaï que Dieu a révélé tous ses commandements et préceptes au peuples. Trois mois c'était le temps nécessaire pour partir de Rephidim pour le Sinaï.
Et ils sont où ces préceptes maintenant ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Nicassito 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:
@Nicassito a écrit:C'est au mont Sinaï que Dieu a révélé tous ses commandements et préceptes au peuples. Trois mois c'était le temps nécessaire pour partir de Rephidim pour le Sinaï.
Et ils sont où ces préceptes maintenant ?

Tu ne tueras point, ne convoitera point la femme de ton prochain, etc. sont toujours là.
Après c'est vrai, il y a des principes qui étaient liés aux mœurs de l'époque, ou qui étaient des symboles préfigurant des choses à venir, qui ont été accomplies par Jésus.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Nicassito a écrit:Après c'est vrai, il y a des principes qui étaient liés aux mœurs de l'époque,
Par exemple ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@TetSpider a écrit:Ca c'est ton explication, mais la révélation n'est pas tombé au gens d'un coup, les Arabes pratiquaient cela avant comme ils buvaient le vin au début, et l'Islam autorisa le mariage temporaire comme il a autorisé le vin pour une courte periode. l'Islam entame un processus gradué et pédagogique et non pas par peur que les gens ne quitte pas leur religion, car si c’était vraiment la cas ça aurait jamais été interdit.

J'ai trouvé ceci :


http://true.salaf.over-blog.com/article-5834034.html

Le mariage temporaire (Nikâhoul Mout'ah)

Question:
Je voudrais que votre éminence me donne une réponse péremptoire et appropriée au sujet du mariage temporaire. Est-il vrai que cela a été permis dans une certaine période de la mission du Prophète et notamment à l'ombre du premier Etat Islamique puis interdit par la suite ? Est-ce une affirmation juste ? Si oui comment répondre à cette présomption qui estime qu'en dépit du fait que le motif soit le même, le mariage temporaire a été autorisé, puis interdit, autorisé puis interdit une seconde fois comme l'a dit l'Imam Chafei – Qu'Allah lui fasse miséricorde – "Je ne connais pas une chose qu'Allah a autorisée puis interdite, à deux reprises sauf le mariage temporaire" ? Est-ce que cette parole est authentiquement attribuée à Chafei ? Puisse Allah vous en récompenser.

Réponse :
Toute la louange appartient à Allah tout Seul.

Le mariage temporaire est interdit à l'unanimité comme l'a clairement dit l'Imam Ibn Abdil Barr dans Al-Istizkâr (5/508) :
"Les savants de toutes les contrées sont unanimes à interdire le mariage temporaire compte tenu de la foi qu'ils ajoutent à l'interdiction de ce mariage par le Messager d'Allah". Fin de citation.

Parmi ces hadiths, il y a celui rapporté par Mouslim dans son recueil sous le Nº (1406) d'après Sabra Al-Jouhany qui dit :

"Qu'il était en compagnie du Messager d'Allah lorsque celui-ci dit : O les hommes ! Je vous avais autorisé le mariage temporaire et Allah a désormais interdit cela jusqu'au Jour de la Résurrection. Quiconque détient une femme sur cette base, qu'il la libère et ne prenez rien de ce que vous leur avez donné"

Commentant ce hadith dans son recueil de commentaire de Mouslim, An-Nawawy dit : "…Al-Mâziry dit :

il est prouvé que le mariage temporaire était permis au début de l'Islam puis abrogé par les hadith authentiques mentionnés ici.

Son interdiction fait l'objet d'unanimité. N'a enfreint à cela qu'une faction d'innovateurs – c'est-à-dire : les chiites".

Puis An-Nawawy dit dans le même livre (9/181) :

"L'avis juste choisi est que la permission et l'interdiction se sont produites à deux reprises :

cela était permis avant la conquête de Khaïbar, puis interdit le jour de la conquête de Khaïbar ; puis autorisé le jour de la conquête de la Mecque, ensuite interdit trois jours après, de manière définitive jusqu'au Jour de la Résurrection.

Ceci va dans le même sens que ce qu'Ibn Qudâmah et bien d'autres ont rapporté de Chafei qui dit :

"Je ne connais pas une chose qu'Allah a autorisée puis interdite, à deux reprises sauf le mariage temporaire".

L'érudit Ibn Al-Qayyim approuve dans Zâdul Ma'âd (5/111) la justesse de l'avis qui stipule que la permission et l'interdiction de ce mariage se sont faites une seule fois, il dit en effet :

"La question de savoir si le mariage temporaire a été interdit le jour de la conquête de Khaïbar, fait l'objet d'une divergence en deux avis. L'avis juste est que cette interdiction eut lieu le Jour de la conquête de la Mecque tandis que l'interdiction du jour de la conquête de la Mecque ne portait que sur les ânes domestiques.
S'agissant de la réponse à la présomption évoquée, il convient de savoir qu'Allah le Sage Législateur n'avait autorisé le mariage temporaires que pour de sagesses qu'Il a voulues.

Parmi celles-ci :

l'extrême nécessité de ce genre de mariage dans laquelle se trouvaient les Compagnons à ce moment-là, surtout que la plupart d'entre eux venaient à peine d'embrasser l'Islam et souffraient d'un célibat acerbe accompagné de la rareté de femmes, ainsi que relève ce motif Abdullah Ibn Mas'oud en ces termes :

"Nous partions au combat avec le Messager d'Allah alors que nous n'avions pas de femmes. Nous nous sommes donc dit : pourquoi ne pas se castrer ? Le Prophète nous l'y interdit et nous autorisa d'épouser temporairement la femme contre l'habit". Rapporté par Al-Boukhari (4784) et Mouslim (1404).

Beaucoup de savants ont mentionné ce motif comme c'est le cas avec Ibn Hajr dans Fatwoul Bâry (9/170 – 171) qui dit :

"… Dans la variante de Al-Isma'iliyy : Ceci n'était fait qu'au cours du Jihad et les femmes étaient rares.

Chez Mouslim par la voie de Zouhry qui le tient de Khalid Ibn Al-Mouhajir ou Ibn A'mrah Al-Ansâry :

Un homme a dit : - faisant allusion à Ibn Abbas – et Al-Baïhaquy l'a explicitement dit dans sa variante :

Il voulait seulement dire que le mariage temporaire était une autorisation exceptionnelle au début de l'Islam pour celui qui était dans le cas de force majeure comme le cas de la bête morte, du sang et de la chair de porc".

Ainsi se dissipe la présomption.

Allah Seul sait mieux.

Cela pose un gros problème, par exemple, sur l'un des 3 points (mariage temporaire, bêtes mortes, sang) Dieu n'a jamais donné droit une seule foi à l'adultère ou la fornication, cause de dérèglement et d'impureté. Celui qui commet l'adultère ou la fornication ne peut être déclaré pur et approuvé de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 4]

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum