Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 16]

1Le mariage forcé et l'Islam le Dim 9 Sep 2012 - 7:04

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Q. Voici une fille que son père a contrainte à épouser un homme qu'elle n'aime pas. Un tel mariage est il valide? Si la fille se refuse à son mari avant d'être contrainte à avoir un rapport intime avec lui, comment juger cet acte? S'agirait il d'un adultère?

R.

Louanges à Allah

Premièrement, il est interdit au tueur légal d'une femme de la forcer à épouser un homme qu'elle n'aime pas car le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «on ne marie pas une fille vierge sans son consentement.» (rapporté par al-Boukhari,6968 et par Mouslim,1419). Ce hadith paraît avoir une portée générale et s'applique à toute fille vierge et à tout tuteur légal et qu'il n' y a aucune différence entre le père de la fille et un autre. C'est pour cela qu'al-Boukhari (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) l'a cité dans un chapitre ainsi intitulé: ni le père ni un autre ne marie une vierge ou une non vierge sans leur consentement.

Le tuteur de la femme doit craindre Allah dans la manière de traiter ses filles; qu'il ne les marie qu'avec des personnes qu'elles acceptent parce qu'elles jugent qu'elles sont leurs égaux. Il doit les marier en tenant compte de leurs intérêts à elles et non de ses intérêts à lui.

Cheikh al-islam, Ibn Taymiyya dit: « marier une femme malgré elle est contraire aux principes (religieux) et à ce qui est raisonnable. Allah ne permet pas au tuteur légal de la contraindre à vendre ou à acheter, à manger , à boire ou à porter un vêtement, si elle ne le veut pas. Comment dès lors pourrait il la contraindre à avoir des rapports intimes avec quelqu'un qui ne lui plaît pas? Comment la forcer à avoir des rapports charnels avec une personne qu'elle n'aime pas?

Allah a établi entre les époux l'affection et la compassion, ce qui ne peut pas se réaliser quand l'épouse déteste son époux et ne le porte pas en son cœur..Quelle affection et quelle compassion alors?» Madjmou' al-Fatwa,23/25.

Deuxièmement, si le mariage est établi malgré la femme, la validité du contrat dépend de son acceptation par la femme. Si elle l'entérine , il devient valide. Dans le cas contraire, il reste caduc.

D'après Bouraydah ibn al-Hassib, une fille se présenta au Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et lui dit: «mon père m'a marié avec son neveu pour le rehausser..» Il lui permit de choisir et elle dit: «j'accepte ce que mon père a fait mais je voulais que les femmes sachent que leurs affaires ne sont plus à décider par leurs seuls pères.» (rapporté par Ibn Majdah,1874 et jugé authentique par al-Boussayri dans Misbah az-Zoudjadajh,2/102. Cheikh Mouqbil al-Wada'i dit: «le hadith est authentique selon les normes de Mouslim.» Extrait de as-sahih al-mousnad, p.160.

Au cas où la femme n'approuve pas le mariage, celui-ci reste caduc. Il faut alors qu'elle informe celui qui devrait en profiter de sa caducité. Ce dernier n'aura pas à la forcer à avoir un rapport sexuel avec lui. Elle non plus n' a pas à le lui faciliter tant qu'elle n'aura pas approuvé le mariage.

En dépit de l'affirmation de la caducité d'un tel mariage, ce jugement ne sera retenu et confirmé sans une répudiation prononcée par l'homme ou un divorce décidé par un tribunal. Car il y a une divergence de vues au sein des ulémas à propos de la validité d'un tel mariage puisqu'un groupe important d'ulémas jugent ce mariage valide. De ce fait, il faut soumettre l'affaire à un cadi pour qu'il prononce la dissolution du mariage.

http://www.islam-qa.com/ar/ref/163990

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

2Re: Le mariage forcé et l'Islam le Dim 9 Sep 2012 - 15:24

farfar 


Passionné
Passionné
Salam !

Abou Hourayra (ra) a rapporté que le Prophète (saws) a dit : "Une femme qui n'est pas vierge ne peut pas être mariée sans son consentement, et une vierge ne peut pas être mariée sans sa permission, et une permission suffisante est le fait qu'elle garde le silence". ( Al Boukhari, Mouslim )

Voir le profil de l'utilisateur

3Re: Le mariage forcé et l'Islam le Dim 9 Sep 2012 - 17:10

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
Tu appelles ça une permission ?

Voir le profil de l'utilisateur

4Re: Le mariage forcé et l'Islam le Dim 9 Sep 2012 - 17:16

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Parce qu'une femme vierge est trop timide dans ce cas, et lorsqu'elle veut pas elle le dit sinon son silence est un accord.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

5Re: Le mariage forcé et l'Islam le Dim 9 Sep 2012 - 18:14

farfar 


Passionné
Passionné
@ami de la vérité a écrit:Tu appelles ça une permission ?
et c'est quoi une permission pour toi ?

Voir le profil de l'utilisateur

6Re: Le mariage forcé et l'Islam le Lun 10 Sep 2012 - 17:44

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@farfar a écrit:
@ami de la vérité a écrit:Tu appelles ça une permission ?
et c'est quoi une permission pour toi ?

farfar,

Dans le cas présent, il serait plus juste de parler de "donner son accord" ou "de souscrire à un engagement".

Je vais prendre un exemple. Un homme a souscrit à un contrat avec un opérateur de téléphone mobile, le contrat stipule que à la fin de la période d'engagement, le contrat est tacitement reconduit, sauf si le client fait savoir qu'il résilie le contrat avant l'expiration d'un préavis.

Or l'homme en question désire changer d'opérateur, malheureusement il a oublié la date d'expiration, le contrat est ainsi reconduit et la durée de l'abonnement est dû tout entier.

Ce que je veux illustrer ici, c'est que le slience ne vaut pas un accord verbal ou écrit.

Dans le cadre des mariages forcés, la pression familiale et les possibles représailles font souvent que la jeune fille vierge se tait.

Non, Tet, ce n'est pas la timidité car le coeur d'une jeune fille vierge fera que si elle aime vraiment celui qui sera son futur époux, la poussera à donner son consentement. La timidité ne peut pas être mise en avant.


Maintenant, un petit copier coller d'un article du Nouvel Obs prit sur le net.


Six millions de femmes sont victimes de violences au Maroc, dont plus de la moitié dans le cadre conjugal, a déclaré mercredi la ministre marocaine des Femmes, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui, lors d'un congrès international à Casablanca.

"Près de six millions de femmes marocaines souffrent de violence, sous toutes ses formes", et dans 55% des cas, il s'agit de "violences conjugales", a annoncé Mme Hakkaoui.

La ministre s'exprimait à l'ouverture du "Congrès international sur la violence contre les femmes", initié par l'Organisation marocaine des droits humains (OMDH) et l'association jordanienne "Femmes contre la violence", en présence de représentants d'une vingtaine de pays arabes, parmi lesquels le Mali, la Mauritanie, le Yémen ou la Tunisie.

Dans un pays de 33 millions d'habitants, cela signifie que plus d'une femme sur trois est victime de violences au Maroc, que ce soit au sein du foyer ou en dehors, sous forme agressions physiques ou verbales, en particulier dans la rue.

"La femme au Maroc continue de souffrir de la violence, aussi bien dans les espaces publics que privés", a insisté Mme Hakkaoui, la seule femme du gouvernement dirigé depuis janvier par l'islamiste Abdelilah Benkirane, du Parti justice et développent (PJD).

Un projet de loi définissant les différentes formes de violences conjugales, qu'elles soient physiques ou morales, a été déposé en 2010 devant le Parlement marocain, mais il n'a toujours pas été adopté par les députés.

"La violence contre les femmes au Maroc existe dans l'imaginaire collectif, les mentalités et les rites", a affirmé Aïche Lekhmass, une avocate et militante marocaine.

"Tant qu'il y a des jeunes femmes qui se suicident parce qu'elles sont forcées de se marier, le chemin reste encore long", a-t-elle souligné.

Voir le profil de l'utilisateur

7Re: Le mariage forcé et l'Islam le Lun 10 Sep 2012 - 17:47

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@TetSpider a écrit:Parce qu'une femme vierge est trop timide dans ce cas, et lorsqu'elle veut pas elle le dit sinon son silence est un accord.

Tet, tu me sors des textes qui sont intéressants mais ils sont torpillés par d'autres textes et la tradition. En sommes vous êtes divisés. Alors à ton avis, le bon sens dit que la timidité vaut l'accord pour le consentement ou bien qu'il faille donner accord [verbal ou écrit] pour qu'il y ait consentement ?

Voir le profil de l'utilisateur

8Re: Le mariage forcé et l'Islam le Lun 10 Sep 2012 - 18:05

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@ami de la vérité a écrit:Tet, tu me sors des textes qui sont intéressants mais ils sont torpillés par d'autres textes et la tradition. En sommes vous êtes divisés.
Ne te force pas de te contrarier toi même, la Tradition reste la tradition et la Religion est la religion, dans la plupart du temps la Tradition s'inspire de la Religion mais lorsque cette dernière dévie, la religion n'a rien à voir la dedans si ce n'est qu'elle intervient pour redresser les choses. Le gros problème que nous vivant aujourd'hui, c'est que dans la plupart des cas dans le monde musulmans c'est la tradition qui prend le dessus malheureusement.

Alors à ton avis, le bon sens dit que la timidité vaut l'accord pour le consentement ou bien qu'il faille donner accord [verbal ou écrit] pour qu'il y ait consentement ?
C'est un détail technique de praticité si tu veux, alors c'est pas la peine d'en faire toute une histoire.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

9Re: Le mariage forcé et l'Islam le Lun 10 Sep 2012 - 18:37

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
Je n'en fais aucune histoire, je constate juste que c'est fort pratique pour marier de force la jeune fille vierge et que vous êtes divisés.

Voir le profil de l'utilisateur

10Re: Le mariage forcé et l'Islam le Lun 10 Sep 2012 - 18:45

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@ami de la vérité a écrit:Je n'en fais aucune histoire, je constate juste que c'est fort pratique pour marier de force la jeune fille vierge et que vous êtes divisés.
On t'explique clairement qu'il y a pas de division la dessus, car si division il y a c'est entre la religion et la tradition et non dans la religion elle même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

11Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mar 11 Sep 2012 - 11:16

GRIT 


Averti
Averti
Je ne peux pas m'empêcher de faire une remarque à propos de cette phrase : "car si division il y a C'EST entre la religion et la tradition"

Expliquez-moi comment un "vrai musulman", "soumis volontairement à Dieu et au Coran" peut-il ANNULER la Parole de Dieu pour des traditions humaines?

En agissant ainsi, à qui est-il soumis? A Dieu ou aux hommes?

Comment Dieu considèrent-il ce "musulman"?

Quand une loi de Dieu est en désaccord avec la "loi" humaine, laquelle doit primée?

A-t-on le droit de passer outre au commandement de Dieu au profit de ses propres intétêts égoïstes?

A cause de ce genre de mentalité, Jésus a condamné les Juifs de son époque et à tous ceux qui leur ressemblent ;

Matthieu 15: 3, 7 à 9 "En réponse (Jésus) leur dit: "Pourquoi vous aussi violez-vous le commandement de Dieu à cause de votre tradition?" 7) "HYPOCRITES! C'est avec raison qu'Isaïe a prophétisé à votre sujet, quand il a dit: 8) "Ce peuple m'honore des LEVRES, mais leur COEUR EST TRES ELOIGNE DE MOI. 9) "C'est en VAIN qu'ils continuent à me rendre un culte , PARCE QU'ILS ENSEIGNENT POUR DOCTRINES DES COMMANDEMENTS D'HOMMES."

Ceci est toujours valable de nos jours pour n'importe quelle religion!

Réfléchissez à ce que vous faites!

Voir le profil de l'utilisateur

12Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mar 11 Sep 2012 - 11:46

Yassine 


Vétéran
Vétéran
La règle en Islam est que tout est légal dans la tradition sauf s'il y a quelque chose que l'Islam interdit.. notre problème contemporain dans les contrés islamique ce sont deux chose : un, l'oubli de l'Islam et des règles rigoureuses de l'Islam au profil des traditions, chose qu'on fait inconsciemment et de manière héréditaire, deux, ce qui est pratiqué par les gouvernements en place, dans ce cas ce qui est prémédité, est le remplacement pur et simple de la Loi de Dieu par les lois de hommes.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

13Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mar 11 Sep 2012 - 18:21

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@TetSpider a écrit:On t'explique clairement qu'il y a pas de division la dessus, car si division il y a c'est entre la religion et la tradition et non dans la religion elle même.

Mais je n'ai pas précisé sur quoi.

une question tout de même:

-S'agirait il d'un adultère? Ne serait-il pas plus logique de parler de fornication plutôt que d'adultère ?

Voir le profil de l'utilisateur

14Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mar 11 Sep 2012 - 19:24

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@ami de la vérité a écrit:Mais je n'ai pas précisé sur quoi.

une question tout de même:

-S'agirait il d'un adultère? Ne serait-il pas plus logique de parler de fornication plutôt que d'adultère ?
Tu veux dire que qu'un mariage forcé pourrait être considéré comme une fornication ou un adultère ? je comprend pas au juste ce que tu voulais dire...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

15Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mar 11 Sep 2012 - 23:14

Averroes 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:Q. Voici une fille que son père a contrainte à épouser un homme qu'elle n'aime pas. Un tel mariage est il valide? Si la fille se refuse à son mari avant d'être contrainte à avoir un rapport intime avec lui, comment juger cet acte? S'agirait il d'un adultère?

R.

Louanges à Allah

Premièrement, il est interdit au tueur légal d'une femme de la forcer à épouser un homme qu'elle n'aime pas car le Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «on ne marie pas une fille vierge sans son consentement.» (rapporté par al-Boukhari,6968 et par Mouslim,1419). Ce hadith paraît avoir une portée générale et s'applique à toute fille vierge et à tout tuteur légal et qu'il n' y a aucune différence entre le père de la fille et un autre. C'est pour cela qu'al-Boukhari (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) l'a cité dans un chapitre ainsi intitulé: ni le père ni un autre ne marie une vierge ou une non vierge sans leur consentement.

Le tuteur de la femme doit craindre Allah dans la manière de traiter ses filles; qu'il ne les marie qu'avec des personnes qu'elles acceptent parce qu'elles jugent qu'elles sont leurs égaux. Il doit les marier en tenant compte de leurs intérêts à elles et non de ses intérêts à lui.

Cheikh al-islam, Ibn Taymiyya dit: « marier une femme malgré elle est contraire aux principes (religieux) et à ce qui est raisonnable. Allah ne permet pas au tuteur légal de la contraindre à vendre ou à acheter, à manger , à boire ou à porter un vêtement, si elle ne le veut pas. Comment dès lors pourrait il la contraindre à avoir des rapports intimes avec quelqu'un qui ne lui plaît pas? Comment la forcer à avoir des rapports charnels avec une personne qu'elle n'aime pas?

Allah a établi entre les époux l'affection et la compassion, ce qui ne peut pas se réaliser quand l'épouse déteste son époux et ne le porte pas en son cœur..Quelle affection et quelle compassion alors?» Madjmou' al-Fatwa,23/25.

Deuxièmement, si le mariage est établi malgré la femme, la validité du contrat dépend de son acceptation par la femme. Si elle l'entérine , il devient valide. Dans le cas contraire, il reste caduc.

D'après Bouraydah ibn al-Hassib, une fille se présenta au Prophète (Bénédiction et salut soient sur lui) et lui dit: «mon père m'a marié avec son neveu pour le rehausser..» Il lui permit de choisir et elle dit: «j'accepte ce que mon père a fait mais je voulais que les femmes sachent que leurs affaires ne sont plus à décider par leurs seuls pères.» (rapporté par Ibn Majdah,1874 et jugé authentique par al-Boussayri dans Misbah az-Zoudjadajh,2/102. Cheikh Mouqbil al-Wada'i dit: «le hadith est authentique selon les normes de Mouslim.» Extrait de as-sahih al-mousnad, p.160.

Au cas où la femme n'approuve pas le mariage, celui-ci reste caduc. Il faut alors qu'elle informe celui qui devrait en profiter de sa caducité. Ce dernier n'aura pas à la forcer à avoir un rapport sexuel avec lui. Elle non plus n' a pas à le lui faciliter tant qu'elle n'aura pas approuvé le mariage.

En dépit de l'affirmation de la caducité d'un tel mariage, ce jugement ne sera retenu et confirmé sans une répudiation prononcée par l'homme ou un divorce décidé par un tribunal. Car il y a une divergence de vues au sein des ulémas à propos de la validité d'un tel mariage puisqu'un groupe important d'ulémas jugent ce mariage valide. De ce fait, il faut soumettre l'affaire à un cadi pour qu'il prononce la dissolution du mariage.

http://www.islam-qa.com/ar/ref/163990



Avec tout le respect que je te dois ,je ne vois vraiment pas l'intérêt d'un tel poste de ta part mon cher TetSpider!!

Amicalement.


Voir le profil de l'utilisateur http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/

16Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mar 11 Sep 2012 - 23:30

Averroes 


Récurrent
Récurrent
@ami de la vérité a écrit:

Maintenant, un petit copier coller d'un article du Nouvel Obs prit sur le net.


Six millions de femmes sont victimes de violences au Maroc, dont plus de la moitié dans le cadre conjugal, a déclaré mercredi la ministre marocaine des Femmes, de la famille et du développement social, Bassima Hakkaoui, lors d'un congrès international à Casablanca.

"Près de six millions de femmes marocaines souffrent de violence, sous toutes ses formes", et dans 55% des cas, il s'agit de "violences conjugales", a annoncé Mme Hakkaoui.

La ministre s'exprimait à l'ouverture du "Congrès international sur la violence contre les femmes", initié par l'Organisation marocaine des droits humains (OMDH) et l'association jordanienne "Femmes contre la violence", en présence de représentants d'une vingtaine de pays arabes, parmi lesquels le Mali, la Mauritanie, le Yémen ou la Tunisie.

Dans un pays de 33 millions d'habitants, cela signifie que plus d'une femme sur trois est victime de violences au Maroc, que ce soit au sein du foyer ou en dehors, sous forme agressions physiques ou verbales, en particulier dans la rue.

"La femme au Maroc continue de souffrir de la violence, aussi bien dans les espaces publics que privés", a insisté Mme Hakkaoui, la seule femme du gouvernement dirigé depuis janvier par l'islamiste Abdelilah Benkirane, du Parti justice et développent (PJD).

Un projet de loi définissant les différentes formes de violences conjugales, qu'elles soient physiques ou morales, a été déposé en 2010 devant le Parlement marocain, mais il n'a toujours pas été adopté par les députés.

"La violence contre les femmes au Maroc existe dans l'imaginaire collectif, les mentalités et les rites", a affirmé Aïche Lekhmass, une avocate et militante marocaine.

"Tant qu'il y a des jeunes femmes qui se suicident parce qu'elles sont forcées de se marier, le chemin reste encore long", a-t-elle souligné.

"Près de six millions de femmes marocaines souffrent de violence, sous toutes ses formes", et dans 55% des cas, il s'agit de "violences conjugales", a annoncé Mme Hakkaoui."

Je suis désolé madame la ministre "près de" n'a aucune valeur statistique!! et vos 55% sont du n'importe quoi puisqu'il sont déduit du "près de"!!!
Et cette VIOLENCE sous toutes ses formes c'est quoi?Une insulte?Un propos déplacé?Un regard peu sympathique?Un attouchement parce que madame la ministre 6 million de femmes qu'on roue à coup de pied ou de poing signifie tout simplement la moitié du Maroc hors d'usage!! Voila ce genre de propos ou d'article à jeter à la poubelle!Oui, de nombreuses femmes au Maroc sont victimes de violence comme dans le reste du monde ,on ne le nie pas mais il est inutile de nous faire le coup de la Shoah!

Amicalement.





Dernière édition par Averroes le Mer 12 Sep 2012 - 0:07, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/

17Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mar 11 Sep 2012 - 23:41

Averroes 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:
@ami de la vérité a écrit:Mais je n'ai pas précisé sur quoi.

une question tout de même:

-S'agirait il d'un adultère? Ne serait-il pas plus logique de parler de fornication plutôt que d'adultère ?
Tu veux dire que qu'un mariage forcé pourrait être considéré comme une fornication ou un adultère ? je comprend pas au juste ce que tu voulais dire...

Tu l'a parfaitement compris mon cher TetSpider!
Il t'a mené où il voulait-pense au cas de notre prophète et aicha ...
Puisqu'il aime cette musique n'oublie surtout pas de lui rappeler sa matrice judéo-chrétienne!!

Voir le profil de l'utilisateur http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/

18Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mer 12 Sep 2012 - 0:04

Averroes 


Récurrent
Récurrent
@GRIT a écrit:

Je ne peux pas m'empêcher de faire une remarque à propos de cette phrase : "car si division il y a C'EST entre la religion et la tradition"
GRIT a écrit:
Expliquez-moi comment un "vrai musulman", "soumis volontairement à Dieu et au Coran" peut-il ANNULER la Parole de Dieu pour des traditions humaines?

Averroes a répondu:
C'est un ignorant.

GRIT a écrit:
En agissant ainsi, à qui est-il soumis? A Dieu ou aux hommes?

Averroes a répondu:
A ses envies.

GRIT a écrit:
Comment Dieu considèrent-il ce "musulman"?

Averroes a répondu:
Cela dépend de la gravité de ce qu'il transgresse:un ignorant,un simple d'esprit,un égaré ou un mécréant...

GRIT a écrit:
Quand une loi de Dieu est en désaccord avec la "loi" humaine, laquelle doit primée?

Averroes a répondu:
La loi de Dieu bien sûr!

GRIT a écrit:
A-t-on le droit de passer outre au commandement de Dieu au profit de ses propres intétêts égoïstes?

Averroes a répondu:
Absolument pas.
GRIT a écrit:
A cause de ce genre de mentalité, Jésus a condamné les Juifs de son époque et à tous ceux qui leur ressemblent ;

Averroes a répondu:
J'imagine que tu parle de ceux qui transgressent les ordres de Dieu et pas l'ensemble des musulmans...

GRIT a écrit:
Matthieu 15: 3, 7 à 9 "En réponse (Jésus) leur dit: "Pourquoi vous aussi violez-vous le commandement de Dieu à cause de votre tradition?" 7) "HYPOCRITES! C'est avec raison qu'Isaïe a prophétisé à votre sujet, quand il a dit: 8) "Ce peuple m'honore des LEVRES, mais leur COEUR EST TRES ELOIGNE DE MOI. 9) "C'est en VAIN qu'ils continuent à me rendre un culte , PARCE QU'ILS ENSEIGNENT POUR DOCTRINES DES COMMANDEMENTS D'HOMMES."

Ceci est toujours valable de nos jours pour n'importe quelle religion!

Averroes a répondu:
Oui,tu as raison...Mais s'il concernent uniquement les ignorants parmi nous les musulmans qui transgressent les ordres de Dieu ,par contre vous les chrétiens et les juifs il vous concerne tous dans votre intégralité depuis que Jésus l'avait émit jusqu'au jour du jugement dernier et cela tu dois en convenir avec moi!!

GRIT a écrit:
Réfléchissez à ce que vous faites!

Averroes a répondu:
Et toi également!!!

Voir le profil de l'utilisateur http://causeries-islamo-chr.forumsmaroc.com/

19Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mer 12 Sep 2012 - 7:19

Yassine 


Vétéran
Vétéran


Que ce qui est mal dans ce topic ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

20Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mer 12 Sep 2012 - 14:26

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@TetSpider a écrit:
@ami de la vérité a écrit:Mais je n'ai pas précisé sur quoi.

une question tout de même:

-S'agirait il d'un adultère? Ne serait-il pas plus logique de parler de fornication plutôt que d'adultère ?
Tu veux dire que qu'un mariage forcé pourrait être considéré comme une fornication ou un adultère ? je comprend pas au juste ce que tu voulais dire...

La question m'avait surpris, parce que la fornication se définit comme étant des relations d'ordre sexuelle en dehors du mariage, tandis que l'adultère se définit comme des relations extra-conjugales, donc les deux personnes doivent déjà être mariées pour que l'un ou les deux conjoints puissent être déclarées adultères.

On peut donc difficilement parler d'adultère dans ce cas de figure, à moins que l'homme soit déjà marié ?

Voir le profil de l'utilisateur

21Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mer 12 Sep 2012 - 14:28

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@Averroes a écrit:Oui, de nombreuses femmes au Maroc sont victimes de violence comme dans le reste du monde ,on ne le nie pas mais il est inutile de nous faire le coup de la Shoah!

Amicalement.



</font></font>

C'est un peu n'importe quoi ton commentaire, si tu ne le nies pas alors pourquoi t'énerves tu ?

Voir le profil de l'utilisateur

22Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mer 12 Sep 2012 - 14:41

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@Averroes a écrit:>Il t'a mené où il voulait-pense au cas de notre prophète et aicha

Je n'y pensais pas mais puisque tu m'invites à cette aparté :


Lorsque l’Arabie Saoudite a annoncé, il y a de cela trois mois, que les filles ayant l’âge de 10 ans seraient autorisées à se marier, l’Iran a décidé d’aller plus loin dans la limite d’âge.

Les services d’informations chrétiennes iraniennes, Mohabat, ont signalé qu’un membre du Parlement iranien (Majiles), Mohammad Ali Isfenani, aurait déclaré, « nous devons considérer l’âge de 9 ans comme étant l’âge approprié pour une fille pour avoir atteint la puberté et avoir acquis les connaissances requises pour se marier. Faire autrement contredirait et défierait la loi islamique « Sharia ».

Il a affirmé : « Avant la révolution on ne permettait pas aux filles de moins de 16 ans de se marier. Les parents déterminés à contourner la loi falsifiaient l’acte de naissance de leur fille. Selon la constitution précédente, les personnes étaient juridiquement considérées en tant qu’adultes dès lors qu’elles atteignaient l’âge de 18 ans. Après la révolution les enfants ont été considérés comme pubères à l’âge de 9 ans pour les filles et 15 ans pour les garçons ».

Les statistiques des bulletins d’informations de Mohabat démontrent que depuis ces dernières semaines plus de 75 enfants de sexe féminin de moins de 10 ans ont été contraints d’épouser des hommes âgés. Et concernant près de 4000 cas, la mariée et le marié avaient moins de 14 ans.

L’examinateur a dit selon un communiqué de presse de la Commission parlementaire des affaires juridiques, que le droit civil actuel, rédigé avant la révolution à la fin des années 1970, concernant l’âge légal du mariage pour les filles de moins de dix ans, est considéré comme « non islamique et illégal ».

On s'attend maintenant à ce que le parlement iranien (Majiles) vote la proposition de mettre le droit civil plus en conformité avec la Sharia.

‘The Women's News Network’ a déclaré qu'il y a plus de 10 millions de filles âgées de moins de 18 ans mariées chaque année dans le monde entier, le plus souvent sans leur consentement et avec beaucoup d’hommes âgés.

La baronne Jenny Tonge, Présidente d’un comité parlementaire britannique, s’est penchée sur le phénomène des mariages d’enfants, a déclaré ‘The Women’s News Network’ : « Nous avons décidé d’examiner le mariage des enfants car il y a environ deux ou trois ans, nous avons fait une enquête sur la mortalité maternelle ».

« Nous nous sommes rendus compte qu’une des causes importantes de la mortalité maternelle est le mariage précoce, et (que) les filles sont mariées si jeunes que leurs corps ne sont tout simplement pas prêts pour la naissance d’un enfant ».

Elle a raconté l’histoire d’une jeune fille ; « C’était une enfant de huit ans qui a été mariée avec un homme âgé de 45 ou 50 ans – mariage arrangé par sa famille – elle est morte trois jours plus tard après les premiers saignements suite aux rapports sexuels. Quand vous avez connaissance de ces histoires, vous ne pouvez que vous sentir mal ».


Fin de l'aparté.

Voir le profil de l'utilisateur

23Re: Le mariage forcé et l'Islam le Mer 12 Sep 2012 - 19:37

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@ami de la vérité a écrit:La question m'avait surpris, parce que la fornication se définit comme étant des relations d'ordre sexuelle en dehors du mariage, tandis que l'adultère se définit comme des relations extra-conjugales, donc les deux personnes doivent déjà être mariées pour que l'un ou les deux conjoints puissent être déclarées adultères.

On peut donc difficilement parler d'adultère dans ce cas de figure, à moins que l'homme soit déjà marié ?
Comme mentionné dans la fatwa un mariage forcé reste un mariage valide, qui n'est ni fornication ni adultère.. mais juste qui doit prendre fin à moins que la femme accepte d'y rester.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

24Re: Le mariage forcé et l'Islam le Jeu 13 Sep 2012 - 14:13

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@TetSpider a écrit:Comme mentionné dans la fatwa un mariage forcé reste un mariage valide, qui n'est ni fornication ni adultère.. mais juste qui doit prendre fin à moins que la femme accepte d'y rester.

Comment un mariage peut prendre fin si la femme n'a pas commencé à l'accepter et si il y a eu consommation du mariage, cela expose la femme à l'adultère, et dans les deux cas il y a divorce, mais qu'en est-il dans la pratique, n'est ce pas l'homme qui répudie et non la femme ? D'autre part, le mot forcé renvoie aussi aussi aux relations sexuelles forcées, non ?

Voir le profil de l'utilisateur

25Re: Le mariage forcé et l'Islam le Jeu 13 Sep 2012 - 14:29

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@ami de la vérité a écrit:Comment un mariage peut prendre fin si la femme n'a pas commencé à l'accepter et si il y a eu consommation du mariage, cela expose la femme à l'adultère, et dans les deux cas il y a divorce, mais qu'en est-il dans la pratique, n'est ce pas l'homme qui répudie et non la femme ? D'autre part, le mot forcé renvoie aussi aussi aux relations sexuelles forcées, non ?
Lorsqu'il y a mariage forcé alors la femme est forcé en quelque sorte à avoir des rapports, mais le plus cette fois c'est que cela se fait dans les règles. C'est pour cela ni elle ni le mari ne peut être incriminé d'adultère, elle parce que ça n'a pas été son choix et le mari qui est dans un cas complexe lui aussi dans le plupart des cas pense que cela est tout a fait légale et dans d'autres c'est lui aussi qui n'avait pas le choix. On peut donc en aucun cas parler l'adultère.

Puis en Islam c'est l'homme qui répudie certes, mais la femme aussi peut obtenir séparation par un juge dans certains cas et comme c'est le cas ici.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

26Re: Le mariage forcé et l'Islam Aujourd'hui à 21:56

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 16]

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum