Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Juifs, chrétiens et musulmans s’inquiètent du jugement du tribunal de Cologne du 26 juin assimilant la circoncision sur les mineurs à une blessure corporelle infligée à leurs dépens.


Le jugement de Cologne est-il une entrave à la liberté religieuse ?

Les religions se sont d’emblée placées sur le plan de la liberté religieuse. Le tribunal du Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie avait estimé que ce rite, pratiqué sur un enfant mineur, portait atteinte définitivement à son intégrité corporelle, sans qu’il en ait le choix. Mais « le tribunal n’a tenu aucun compte de la pratique religieuse universelle de la circoncision depuis des millénaires », réplique Ali Kizilkaya, porte-parole du Conseil de coordination des musulmans en Allemagne. Il s’agit là d’une « atteinte dramatique et sans précédent au libre choix des communautés religieuses » , insiste le Conseil central des juifs d’Allemagne.

De son côté, le cardinal archevêque de Cologne, Mgr Joachim Meisner, estime que le jugement du tribunal instaure un « devoir de protection des enfants par l’État à l’encontre du choix des parents » . Alors que la circoncision est un devoir fondé sur la Bible pour les parents juifs, et une tradition religieuse rituelle pour les parents musulmans. De ce fait, « les chrétiens s’opposeront avec vigueur, avec les musulmans et les juifs, à cette tendance à limiter les droits d’éducation religieuse des parents », souligne-t-il.
Ce jugement peut-il être contesté ?

La justice elle-même est partagée. Le jugement a été rendu en appel à la demande du parquet après intervention post-opératoire sur un musulman de 4 ans. Il contredit le premier jugement qui avait légitimé la circoncision pratiquée par un médecin. Le professeur Hans-Michael Heinig, responsable de l’Institut de droit religieux de l’Église protestante, s’étonne que le tribunal de Cologne se soit limité dans ses attentes « à de strictes considérations juridiques sans prendre en compte le contexte historique et culturel (…), ce que l’on est en droit d’attendre de la justice » . « Le sens social et physiologique d’une circoncision selon les règles religieuses n’a rien à voir avec la violence et l’humiliation intolérable dans l’éducation des enfants, protégés par la loi . Elle ne prive en rien l’enfant de sa liberté de rompre ensuite avec sa tradition religieuse. »
Juifs et musulmans sont-ils hors la loi ?

La ministre de la justice, Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, a d’abord envisagé un recours auprès de la plus haute instance juridique allemande pour trancher. Mais en attendant,le jugement de Cologne crée une incertitude juridique. De ce fait, le 13 juillet, le gouvernement a fait savoir qu’il voulait mettre fin aux incertitudes : « Tous les membres du gouvernement veulent que juifs et musulmans puissent vivre en Allemagne et la circoncision doit être pratiquée légalement en toute responsabilité. »

la suite

http://www.la-croix.com/Religion/S-informer/Actualite/L-interdiction-de-la-circoncision-met-en-cause-la-liberte-religieuse-_EP_-2012-07-15-831444

Voir le profil de l'utilisateur

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste
Je sent une odeur désagréable.

la circonsision doit etre pratiquée pour préserver la santé d'un couple. Doitons interdire aussi de couper l'ombril du bébé? par contre, les piercings doivent faire l'objet de travaux de recherche scientifique avant de les interdire.



Dernière édition par maxibueno le Mer 18 Juil - 21:13, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste
L'Islamophobie a pris des proportions alarmantes!!!!!

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum