Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1MARIA VALTORTA le Ven 6 Juil - 18:42

coriolan 


Novice
Novice
Connaissez-vous le livre "L'énigme Valtorta" de JF Lavère ? Avez-vous déjà entendu parler de Maria Valtorta ? Google s'en fait l'écho, qu'en dites-vous ? Que peut-on en penser ?
Merci de bien vouloir m'éclairer sur ce sujet qui me... turlupine
!
_________________

Voir le profil de l'utilisateur http://www.exodoxe.fr

2Re: MARIA VALTORTA le Ven 6 Juil - 21:22

Invité 


Invité
Il faut faire attention au fausse révélation,je sens bien une fausseté dans ses dires,Dieu a donné la révélation a Jésus Christ et non a cette femme qui ce prend pour celui qui doit venir.
sont site http://www.maria-valtorta.org/

3Re: MARIA VALTORTA le Ven 6 Juil - 22:18

coriolan 


Novice
Novice
Le site que tu proposes n'abonde pas dans ton sens. Maria Valtorta ne réécrit pas l'évangile, elle complète et conforte son message sans le dénaturer. Vois le livre dont le site que tu préconises conseille la lecture, je l'ai lu et c'est précisément sa lecture qui m'a étonné au plus haut point. Il t'étonnera et nous pourrons en parler

Voir le profil de l'utilisateur http://www.exodoxe.fr

4Re: MARIA VALTORTA le Ven 6 Juil - 22:26

Invité 


Invité
@coriolan a écrit:Le site que tu proposes n'abonde pas dans ton sens. Maria Valtorta ne réécrit pas l'évangile, elle complète et conforte son message sans le dénaturer. Vois le livre dont le site que tu préconises conseille la lecture, je l'ai lu et c'est précisément sa lecture qui m'a étonné au plus haut point. Il t'étonnera et nous pourrons en parler

Ah non et ça c'est quoi ?
L’Évangile tel qu'il m'a été révélé de Maria Valtorta

C'est pour cet raison que j'ai dit dans mon précédent message Il faut faire attention au fausse révélation,je sens bien une fausseté
dans ses dires,Dieu a donné la révélation a Jésus Christ et non a cette
femme qui ce prend pour celui qui doit venir.

5Re: MARIA VALTORTA le Dim 8 Juil - 12:36

coriolan 


Novice
Novice
Ilvient a écrit:
Ah non et ça c'est quoi ?
L’Évangile tel qu'il m'a été révélé de Maria Valtorta

Cher ami, si tu vas sur mon profil tu verras que sous la rubrique 'croyance', j'ai mis 'autres'à défaut de pouvoir préciser 'agnostique'. Et ma recherche peuplée de doutes et de certitudes éparses ne date pas d'hier, j'avais 14 ans quand je m'y suis attelé...

Or, un agnostique qui, en vain pendant 66 ans, a étudié la Bible et se fait épingler par un texte qui, sans remettre en cause les évangiles, les rend accessibles et crédibles, cet agnostique-là, tu dois l'entendre. Il doit avoir des arguments qui peuvent en valoir la peine. Expose les tiens mais, au préalable,lis le livre "l'énigme Valtorta" au lieu de le rejeter d'un revers de la main.

je sens bien une fausseté dans ses dires,Dieu a donné la révélation a Jésus Christ et non a cette femme qui ce prend pour celui qui doit venir.

"tu sens une fausseté" ? Où ? Qu'as-tu lu ? Elle ne remet nullement en cause la révélation, au contraire elle l'éclaire pour ceux qui ne savent pas lire, ou mal lire...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.exodoxe.fr

6Re: MARIA VALTORTA le Dim 8 Juil - 14:54

shirel 


Récurrent
Récurrent
Vous m'intriguez,sa me donne bien avis de lire aussi!!!Je ne connais pas cette misterieuse personne,mais vous me donné l'envie d'en savoir plus..

Voir le profil de l'utilisateur

7Re: MARIA VALTORTA le Dim 8 Juil - 15:50

Invité 


Invité
@coriolan a écrit:
Ilvient a écrit:
Ah non et ça c'est quoi ?
L’Évangile tel qu'il m'a été révélé de Maria Valtorta

Cher ami, si tu vas sur mon profil tu verras que sous la rubrique 'croyance', j'ai mis 'autres'à défaut de pouvoir préciser 'agnostique'. Et ma recherche peuplée de doutes et de certitudes éparses ne date pas d'hier, j'avais 14 ans quand je m'y suis attelé...

Or, un agnostique qui, en vain pendant 66 ans, a étudié la Bible et se fait épingler par un texte qui, sans remettre en cause les évangiles, les rend accessibles et crédibles, cet agnostique-là, tu dois l'entendre. Il doit avoir des arguments qui peuvent en valoir la peine. Expose les tiens mais, au préalable,lis le livre "l'énigme Valtorta" au lieu de le rejeter d'un revers de la main.

je sens bien une fausseté dans ses dires,Dieu a donné la révélation a Jésus Christ et non a cette femme qui ce prend pour celui qui doit venir.

"tu sens une fausseté" ? Où ? Qu'as-tu lu ? Elle ne remet nullement en cause la révélation, au contraire elle l'éclaire pour ceux qui ne savent pas lire, ou mal lire...

Bonjour,
Si tu vas sur mon profil,tu remarqueras que j'ai aussi mis autre sous la rubrique croyance.»»Je me suis remis aux Écritures seul.


Je ne suis pas ici pour te jugé coriolan,mes plutôt pour dire de faire attention a certain écrit,ceci ne veut pas nécessairement dire qu'il viennent tous de Dieu,na qu'a regarder toute ses religions(organisation d'homme)ça aussi ça ne veut pas nécessairement dire quel viennent de Dieu,mes plutôt du malin,qui essaie d'égaré les élus.

Quand je dit que je sens une fausseté dans ses dires,ses parce quel dit sur son site : L’Évangile tel qu'il m'a été révélé de Maria Valtorta

Voila ou je voulais en venir:
Dieu a donné la révélation a Jésus Christ et non a cette
femme qui ce prend pour celui qui doit venir.

La ville n'a besoin ni du soleil ni de la lune pour l'éclairer ; car la gloire de Dieu l'éclaire,
et l'agneau est son flambeau. Les nations marcheront à sa lumière, et
les rois de la terre y apporteront leur gloire. Ses portes ne se
fermeront point le jour, car là il n'y aura point de nuit.(Apocalypse 21:23-25)

8Re: MARIA VALTORTA le Dim 8 Juil - 18:23

coriolan 


Novice
Novice
Ilvient a écrit:Je ne suis pas ici pour te jugé coriolan,mes plutôt pour dire de faire attention a certain écrit
Ainsi donc, tu es une dame ; je ne l'avais pas vu, pardon. Bref. Juge moi, si tu veux, ceci n'a aucune importance. Ton conseil me va droit au coeur, merci, mais tu sais, à 80 ans, j'ai une certaine habitude dans mes choix. laugh Et je sais lire.

Je te conseille donc, moi, de lire le bouquin de Jean-François Lavère : L'énigme Valtorta. Il s'agit bien d'une énigme car personnellement j'en suis encore époustouflé !

Maria ne remet pas en cause l'évangile, au contraire (ce qui lui dénie tout caractère satanique), mais le livre de JF Lavère t'éclairera.

Il ne coûte que 20 €... pour plus de 300 pages de bonheur !

Nous en reparlerons après. Avant, c'est inutile.

Evite de parler par l'intermédiaire de versets, tu dois penser par toi-même.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.exodoxe.fr

9Re: MARIA VALTORTA le Dim 8 Juil - 18:25

coriolan 


Novice
Novice
@shirel a écrit:Je ne connais pas cette misterieuse personne,mais vous me donné l'envie d'en savoir plus..
Excellente initiative, lis et dès les premiers chapitres nous pourrons déjà en discuter ;avant, c'est inutile.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.exodoxe.fr

10Re: MARIA VALTORTA le Dim 8 Juil - 22:12

Invité 


Invité
@coriolan a écrit:
Ilvient a écrit:Je ne suis pas ici pour te jugé coriolan,mes plutôt pour dire de faire attention a certain écrit
Ainsi donc, tu es une dame ; je ne l'avais pas vu, pardon. Bref. Juge moi, si tu veux, ceci n'a aucune importance. Ton conseil me va droit au coeur, merci, mais tu sais, à 80 ans, j'ai une certaine habitude dans mes choix. Et je sais lire.

Je te conseille donc, moi, de lire le bouquin de Jean-François Lavère : L'énigme Valtorta. Il s'agit bien d'une énigme car personnellement j'en suis encore époustouflé !

Maria ne remet pas en cause l'évangile, au contraire (ce qui lui dénie tout caractère satanique), mais le livre de JF Lavère t'éclairera.

Il ne coûte que 20 €... pour plus de 300 pages de bonheur !

Nous en reparlerons après. Avant, c'est inutile.

Evite de parler par l'intermédiaire de versets, tu dois penser par toi-même.


Coriolan,

Oui je suis une femme.
Non je ne suis pas ici pour te jugé,ce n'est pas a moi de le faire,mes plutôt a celui ou chacun de nous devrons tous rendre compte,nulle créature n'est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte. Je suis tout a fait d'accord lorsque vous dites qu'a 80 ans que vous avez une certaine habitude dans vos choix de lecture,parce que Dieu nous laisse le libre arbitre de choisir dans nos choix,de suivre ses écrit (sa parole) ou ne pas le faire.

Je te remercie pour ta suggestion de lecture,mes je préfère en resté aux Évangiles,
les Évangiles me suffisent amplement pour m' éclairée,voila ou je voulais en venir dans le post 7 de se sujet.

Bonjour,
Comme je l'ai écrit dans ma présentation, je suis spécialisé dans le cas de Maria Valtorta. J'anime un site qui publie son oeuvre majeure : www.maria-valtorta.org.
Je connais J.F. Lavère qui vient de publier "L'Enigme Valtorta" qui a tant intrigué Coriolan. Je suis sur ce forum pour apporter quelques précisions. Notamment sur cette question fondamentale : Maria Valtorta a-t-elle voulue écrire une cinquième évangile ?
-----------------------

Maria Valtorta a-t-elle écrit un nouvel Évangile ?
Si elle a écrit un AUTRE Évangile, elle tombe en effet sous le coup de l’anathème prononcé par Paul dans Galates 1,8-9. Mais si elle raconte le même, qu’y a-t-il de répréhensible ?
Mel Gibson devrait-il endurer les flammes de l’Enfer pour nous avoir rappelé « La Passion » du Christ dans son film ? A-t-il écrit un autre Évangile ou une autre Passion au motif qu’il l’a mis en scène et l'intitule ainsi ? Non, bien sûr : personne ne se risquerait à le dire. En est-il de même pour Maria Valtorta ?
Maria Valtorta prétend, en effet, avoir reçu des « visions », ce que ne prétendait pas Mel Gibson.
Les visions sont monnaies courantes dans la Bible, on ne peut donc s’en étonner. Mel Gibson s’est inspiré des visions d’Anne-Catherine Emmerich, un cas similaire à celui de Maria Valtorta.
Mais est-ce du Christ ?
Lors de la dernière Cène Jésus a promis que l’Esprit-Saint rappellerait et éclairerait l’Évangile dans la suite des temps (cf. Jean 16,13-14). Il le fait à tous dans la prière qu’Il inspire. Il l’a fait à de très nombreuses mystiques au cours des temps. Comment s’offusquer qu’Il le fasse à Maria Valtorta de façon complète ?
Cela soulève donc plusieurs questions :
- Quelle est la valeur de l'oeuvre de Maria Valtorta au regard de l’Évangile ? Quelles frontières, quelles différences entre l'Evangile canonique (l'unique Révélation) et l'oeuvre de Maria Valtorta : déformation condamnable ou illustration enrichissante ?
- Pourquoi un telle exactitude scientifique dans ses descriptifs dans des domaines aussi divers que l'histoire, l'archéologie, l'astronomie, la biologie, la zoologie, la sociologie, ... comme le démontre l'ouvrage de Lavère ?
- Pourquoi Jésus aurait-il inspiré par les visions, un rappel de l'Evangile pour notre temps ? Y a-t-il un apport spécifique pour le croyant ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maria-valtorta.org

12Re: MARIA VALTORTA le Lun 9 Juil - 13:46

coriolan 


Novice
Novice
@Valtortiste91 a écrit:
- Pourquoi Jésus aurait-il inspiré par les visions, un rappel de l'Evangile pour notre temps ? Y a-t-il un apport spécifique pour le croyant ?
Ca, c'est une question intéressante ! Il me semble indispensable que les croyants sortent des sentiers battus et rebattus, deviennent en quelque sorte 'exodoxes' pour digérer enfin tout l'Evangile en le lisant, pas seulement en mystiques les yeux fermés, mais en fidèles de chair les yeux grands ouverts... et même critiques. Pourquoi pas ?

Par la voie de la critique la route est longue mais riche, ô combien ! Croyez-en mon expérience !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.exodoxe.fr

13Les raisons de l'oeuvre le Lun 9 Juil - 15:42

@coriolan a écrit:
@Valtortiste91 a écrit:
- Pourquoi Jésus aurait-il inspiré par les visions, un rappel de l'Evangile pour notre temps ? Y a-t-il un apport spécifique pour le croyant ?
Ca, c'est une question intéressante ! Il me semble indispensable que les croyants sortent des sentiers battus et rebattus, deviennent en quelque sorte 'exodoxes' pour digérer enfin tout l'Evangile en le lisant, ...
Je ne sais si la voie de l'exodoxie est la bonne, elle répond au moins à la liberté de l'homme face à son Créateur. Jésus, dans la parabole du bon samaritain et dans bien d'autres exemples, nous montre que sa Parole est au-delà des limites où on veut l'enfermer : celui de la bienpensance humaine.
L'oeuvre de Maria Valtorta, selon ce que spécifie Jésus, est faite pour "aider à comprendre certains passages des Évangiles canoniques" (ceux qui contiennent l'Unique Révélation selon l'Eglise).
L'Eglise catholique (à laquelle j'appartiens) sépare bien cette Révélation, close avec la mort du dernier apôtre, avec les révélations privées ultérieures qui sont, en effet, une aide suscitée par le Christ conformément à sa Promesse et non un ajout à la Révélation qui la rendrait caduque.
Exodoxe ? pourquoi pas. Les lecteurs de Maria Valtorta en sont-ils ? Je ne sais : l'arbre se juge aux fruits. Maria Valtorta en a suscité quelques millions parmi lesquels ont trouvent : Pie XII, Paul VI, Jean-Paul II, Padre Pio et Mère Teresa notamment.
Mais quels apports et pourquoi maintenant ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maria-valtorta.org

14Re: MARIA VALTORTA le Lun 9 Juil - 15:57

Quels apports ?
Jésus, dans l'adieu à l'oeuvre, énumère les raisons pour lesquelles il a inspiré les visions de l’Évangile à Maria Valtorta :
http://www.maria-valtorta.org/Publication/TOME%2010/10-038.htm
1 – Procurer à l'Église des ressources pour combattre ceux qui nient :
« Le caractère surnaturel des dogmes, et des Sacrements de l’Église.
- La divinité du Christ, la Vérité du Christ, Dieu et Homme, telle que transmise aussi bien par la foi que par son histoire (Évangile, Actes des Apôtres, Lettres apostoliques, tradition).
- La doctrine de Paul, de Jean et des conciles de Nicée, Éphèse et Chalcédoine, comme ma vraie doctrine enseignée verbalement par Moi.
- L’universalité et la continuité, jusqu’à la fin des siècles, de l’Évangile donné par Moi et pour tous les hommes.
- La nature parfaite, dés le début, de ma doctrine qui ne s’est pas formée à travers des transformations successives, mais qui est telle qu’elle a été donnée ».
- etc.
2 – Réveiller chez les Prêtres et les laïcs un vif amour pour l’Évangile et pour ce qui se rapporte au Christ.
3 – Aider « les maîtres spirituels et les directeurs d’âmes dans leur ministère, par l'étude des esprits différents qui ont vécu autour de Moi et des diverses manières dont je me suis servi pour les sauver ».
4 – Ramener à leur vérité les figures du Fils de l’Homme et de Marie « vrais fils d’Adam pour la chair et le sang, mais d’Adam innocent ». Jésus poursuit : « Cette Œuvre a encore pour but, d'éclairer des points qu’un ensemble complexe de circonstances a couvert de ténèbres dans la clarté du tableau évangélique ».
5 –« Faire connaître exactement la complexité et la durée de ma longue passion. Elle culmine dans la Passion sanglante accomplie en quelques heures, mais elle m’avait consumé en un tourment quotidien et toujours grandissant ».
6 – « Montrer la puissance de ma Parole et ses effets différents selon celui qui la recevait ».
7 - Enfin « vous faire connaître le mystère de Judas, ce mystère qui est la chute d’un esprit que Dieu avait comblé de bienfaits extraordinaires. Le soir de la Dernière Cène, poursuit-il, j’ai dit aux Onze qui m’aimaient : "Quand l’Esprit Consolateur sera venu, Il vous rappellera tout ce que je vous ai dit" (Cf. Jean 16,13). Rappeler l'Évangile, c’est en éclairer l'esprit. Car ce n’est rien de se rappeler les paroles de l’Évangile si on n’en comprend pas l’esprit. Mais là où un auteur humain ne réussit pas - car toute perfection humaine est semée de lacunes - l’Esprit, très Parfait et très Sage, y arrive. En effet, seul l’Esprit-Saint, auteur de l’Évangile, est aussi Celui qui le rappelle, le commente et le complète dans les âmes des fils de Dieu ».
Cela rejoint ce qu'exprime le Catéchisme de l'Eglise catholique écrit un demi-siècle plus tard : « Même si la Révélation est achevée, elle n'est pas complètement explicitée; il restera à la foi chrétienne d'en saisir graduellement toute la portée au cours des siècles ».
On peut s'étonner d'entendre le Christ présenter l'œuvre qu'il a inspiré à Maria Valtorta et livrer ainsi ses intentions profondes. Mais la surprise passée, ses termes sont forts et convaincants. Ils s'imposent par leur profondeur plus que par l'autorité du Christ. Le Christ éternel parle ici simplement, en homme, sans hiératisme et sans façon.
Les commentaires sont extraits d'un livre à paraître fin octobre aux éditions Salvator. Jean-François Lavère est un des trois co-auteurs aux côtés de Monseigneur René Laurentin.
Comme tu le vois, il s'agit d'une restauration dans un état de pureté originelle.
Est-ce exodoxe ? Je crois que cette exodoxie est à rechercher dans les personnages historiques mis en scène : ils sont criants de vérité, en proie à la même humanité que la nôtre. Les apôtres ne sont pas hiératiques : ils sont jeunes ou vieux, emportés ou calmes, ils rient, s’indignent, croient ou doutent, se réjouissent de l’ombre d’un arbre, pestent contre la pluie. En un mot, ils sont vivants et deviennent les compagnons du lecteur.
Maria Valtorta mets en scène 700 personnages évoqués dans l'Evangile de façon anonymes comme les 72 disciples ou les 500 témoins de la Résurrection selon Paul.
Mas la surprise est de taille un personnage sur trois à des sources historiques validées.
Cela explique bien des supputations qui tentaient de comprendre les zones d'ombre de l'évangélisation de Rome ou de la Gaule par exemple.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maria-valtorta.org

15Re: MARIA VALTORTA le Jeu 12 Juil - 18:13

EP 


Chevronné
Chevronné
Par exemple,quelqu´un pourra me donner une liaison entre un verset et le "plus" des précisions apportés par Maria Valtorta ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

16Re: MARIA VALTORTA le Jeu 12 Juil - 18:49

Coeur de Loi 


Enthousiaste
Enthousiaste
- La divinité du Christ, la Vérité du Christ, Dieu et Homme, telle que transmise aussi bien par la foi que par son histoire (Évangile, Actes des Apôtres, Lettres apostoliques, tradition).

Les apotres ne parlent à aucun moment de la divinité du Christ, ils n'expliquent pas la Trinité.

Si c'est si important, il fallait le dire dans la Bible et que les apotres l'expliquent, qu'ils en parlent au moins.

Il n'en est rien.

Voir le profil de l'utilisateur http://libre.spirituel.clicforum.fr/index.php

17Re: MARIA VALTORTA le Jeu 12 Juil - 19:54

@EP a écrit:Par exemple,quelqu´un pourra me donner une liaison entre un verset et le "plus" des précisions apportés par Maria Valtorta ?
Versets ? non, mais elle rapporte de nombreux agrapha. Qu'est-ce qu'un agraphon ? C'est une parole de Jésus qui n'est pas rapporté par l’Évangile, mais par des documents d'époque comme dans Actes 20,35. Aucun de ces agrapha n'est invraisemblable ou porte atteinte à la doctrine de Jésus : ils la renforce, ce qui devait être le cas à l'époque car plusieurs passages de l'Evangile nous montre que les disciples étaient loin d'avoir tout compris, d'emblée, l'enseignement de Jésus.
Cela doit-il choquer ? Jean précise bien, dans son dernier verset, que tout n'est pas dit dans l’Évangile, seulement l'essentiel pour la foi : beaucoup d'autres choses ont été faites par Jésus. Ce qui n'est pas rapporté est-il négligeable ? Je ne le pense pas.
Mais le "plus" des visions de Maria Valtorta tient aux précisions historiques qui précisent le contexte de certaines paraboles ou de certains épisodes évangéliques. Je vais en donner quelques exemples.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maria-valtorta.org

18Re: MARIA VALTORTA le Jeu 12 Juil - 20:08

Certaines précisions historiques de Maria Valtorta approfondissent les épisodes de l’Évangile. Elle détaille le dialogue du jeune Jésus avec les docteurs selon Luc 2,43-47. La teneur est conforme aux assertions des autres voyantes (M. d'Agréda, A.C. Emmerich) qui ne le développent cependant pas. Les références bibliques du jeune Jésus sont pertinentes.
Cela rend crédible l'étonnement des Docteurs du Sanhédrin.
----------------------
Dans l'épisode de la femme adultère (Jean 8, 1-11), on s'est interrogé sur ce qu'écrivait Jésus sur le sol. Selon Maria Valtorta, Jésus écrit les péchés des accusateurs : « Usurier … Fils irrespectueux … Fornicateur … Assassin », et une longue liste d'autres accusations. Cela explique la phrase de Jésus : que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre, et explique de même que les plus vieux s'en aillent devant leurs fautes démasquées.
Une telle explication est validée historiquement. Seul semble-t-il, Jérôme de Stridon a imaginé que Jésus ait pu écrire sur le pavé du temple les péchés des cruels accusateurs.
--------------
Mais il y a d'autres précisions historiques qui éclairent très logiquement ce qui a pu choquer des lecteurs de l’Évangile : la dureté dont fait preuve Jésus envers la cananéenne : il la compare à un chien. Ou la parabole des talents où le plus pauvre est puni, explication qui contredirait une autre parole de Jésus : c'est à celui qui a le plus reçu, qu'il sera le plus demandé.
Je détaillerais ces deux exemples ultérieurement.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maria-valtorta.org

19Re: MARIA VALTORTA le Jeu 12 Juil - 21:02

EP 


Chevronné
Chevronné
@Valtortiste91 a écrit:
Dans l'épisode de la femme adultère (Jean 8, 1-11), on s'est interrogé sur ce qu'écrivait Jésus sur le sol. Selon Maria Valtorta, Jésus écrit les péchés des accusateurs : « Usurier … Fils irrespectueux … Fornicateur … Assassin », et une longue liste d'autres accusations. Cela explique la phrase de Jésus : que celui qui n'a jamais péché lui jette la première pierre, et explique de même que les plus vieux s'en aillent devant leurs fautes démasquées.
Une telle explication est validée historiquement. Seul semble-t-il, Jérôme de Stridon a imaginé que Jésus ait pu écrire sur le pavé du temple les péchés des cruels accusateurs.

Alors ce cas est intéressant. Dernièrement j´ai lu une explication,autre,et que par hasard est bien étayé. Ce que j´ai pu dire au sujet,en finissant de la lire,fut que rien de cela est écrit dans la Bible. Par conséquence tel approche ne saurait être que de la spéculation. Ceci dit,je ne dit pas qu´elle est fausse.Je vais essayer de trouver le lien et la rapporter ici. De mémoire,en gros,ils font un rapport avec la "main" de Dieu écrivant les dix Commandements...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

20Re: MARIA VALTORTA le Ven 13 Juil - 16:34

@EP a écrit:...rien de cela est écrit dans la Bible. Par conséquence tel approche ne saurait être que de la spéculation. Ceci dit,je ne dit pas qu´elle est fausse...
Il y a, en effet, de nombreuses explications sur ce qu'écrivait Jésus dans l'épisode de ma femme adultère. Pour saint Ambroise (IVème siècle) et Béde le vénérable (VIIIème siècle) Jésus inscrivait le nom de ses « lâches ennemis » sur le sol.
Oui, l'explication qu'avance Maria Valtorta n'est pas dans la Bible, pas plus qu'il n'y ait dit que c'était le doigt de Dieu écrivant le dix commandements qui te touche tout particulièrement.
Cela rappelle que tout n'est pas dit dans l’Évangile, seulement l'essentiel pour la foi comme le rappelle Jean (cf. Jean 20,30 et Jean 21,25).
L'important est que l'explication soit cohérente avec le reste de l’Évangile et l'Incarnation de Jésus dans une époque de notre histoire.
Celle de Maria Valtorta est plausible au regard de ces critères.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maria-valtorta.org

21Re: MARIA VALTORTA le Ven 13 Juil - 16:46

@Coeur de Loi a écrit:Les apotres ne parlent à aucun moment de la divinité du Christ, ils n'expliquent pas la Trinité. Si c'est si important, il fallait le dire dans la Bible et que les apotres l'expliquent, qu'ils en parlent au moins.
Il n'en est rien.
Jésus partage les attributs (la condition) de Dieu, ce qui n'est donné à aucun homme et Paul le proclame Dieu. Les principales références (de la Bible et non de Maria Valtorta)sont ici. http://www.maria-valtorta.org/FAQ/Divinite.htm

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maria-valtorta.org

22Re: MARIA VALTORTA le Jeu 19 Juil - 18:42

EP 


Chevronné
Chevronné
@Valtortiste91 a écrit:L'important est que l'explication soit cohérente avec le reste de l’Évangile et l'Incarnation de Jésus dans une époque de notre histoire.
Celle de Maria Valtorta est plausible au regard de ces critères.

Salut,voici l´explication,celle donné par une secte chrétienne,en résumé.

========

1) D'abord nous avons une personne qui enfreint la loi donnée par Dieu "tu ne commettras point de l'adultère", est qu´également est pris en flagrant délit. En raison de la transgression de la loi, nous nous situons à la condition suivante devant Dieu:

Ga 3:10 Mais tous ceux qui sont des oeuvres de la Loi, sont sous la malédiction; car il est écrit: maudit est quiconque ne persévère pas dans toutes les choses qui sont écrites au Livre de la Loi pour les faire.

C'est l'état de la femme surprise en adultère et toutes les personnes qui ne restent pas dans tous les choses qui sont écrites dans la loi. La femme surprise en adultère est apporté par les scribes et les pharisiens à Jésus-Christ sous la menace d´être lapidé, tel qu'établi par la loi mosaïque. Alors imaginons un instant cette femme traîné à Jésus-Christ par la transgression de la loi, cette image est le verset suivant:

Ga 3:24 La Loi a donc été notre Pédagogue pour nous amener à Christ, afin que nous soyons justifiés par la foi.

La loi nous donne la connaissance du péché (Romains 3: 20) et nous conduit à Jésus-Christ (Galates 3: 24), tout comme la femme qui est surprise en adultère et traîné au Christ. Voyons donc, nous avons tous transgressé la loi et nous sommes donc dignes d'être maudit par elle, nous péchons contre la loi et méritons d'être condamnés.

2) La femme surprise en adultère, se repent de la transgression de la loi et sa décision est justifiée par Jésus-Christ. Tout comme dans le Christ, nous sommes pardonnés, nous sommes libres de la condamnation et la damnation. Puis, Jésus déclare à la femme:

Jn 8:10-11 Alors Jésus s'étant relevé, et ne voyant personne que la femme, il lui dit: femme, où sont ceux qui t'accusaient? nul ne t'a-t-il condamnée? 11 Elle dit: nul, Seigneur. Et Jésus lui dit: je ne te condamne pas non plus, va, et ne pèche plus.

Nous avons donc maintenant deux choses différentes, l'une avant et une après que la femme est conduite au Christ. Avant il y avait la désobéissance et la condamnation, c'est à dire, le péché et la mort. Maintenant, nous avons l'obéissance "ne pèche plus" et l'absolution de la peine "je ne te condamne pas", autrement dit, nous avons le pardon et la sainteté.

Mais finalement, ce que Jésus-Christ écrivait avec le doigt sur le terrain?

Peut-être une allusion à quand Dieu a écrit la loi sur les tablettes de pierre données à Moïse, de la même manière que Dieu a écrit avec son doigt, Jésus écrit avec le doigt sur le sol. Ce serait la loi écrite dans nos cœurs (sur la terre parce que l'homme est faite de la poussière de la terre), qui est, un parallèle dans les écritures. Jésus-Christ écrit sur la terre avec son doigt (symbolisant la loi étant écrite dans nos cœurs) de la même façon que Dieu a écrit sur des tablettes de pierre aussi avec Son doigt. Pour ce, un coup d'oeil à certains versets:

Hé 10. 16-18 16 C'est ici l'alliance que je ferai avec eux après ces jours-là, dit le Seigneur, c'est que je mettrai mes Lois dans leurs coeurs, et je les écrirai dans leurs entendements; 17 Et je ne me souviendrai plus de leurs péchés, ni de leurs iniquités.

Ez 36. 26-27 26 Je vous donnerai un nouveau coeur, je mettrai au dedans de vous un Esprit nouveau; j'ôterai de votre chair le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. 27 Et je mettrai mon Esprit au dedans de vous, je ferai que vous marcherez dans mes statuts, et que vous garderez mes ordonnances, et les ferez.

2Co 3:3 Car il paraît en vous que vous êtes l'Epître de Christ, dressée par notre ministère, et écrite non avec de l'encre, mais par l'Esprit du Dieu vivant; non sur des tables de pierre, mais sur les tables charnelles du coeur.

Voir ce qui est dit sur les tablettes de pierre et les tables de chair dans le coeur, ôtant le cœur de pierre et le remplacer par celui de chair avec le Saint-Esprit. Alors Jésus aurait écrit la loi de l'Esprit et de la vie, pour nous libérer de la loi du péché et la mort. Tout comme Jésus-Christ dit à la femme surprise en adultère: "Je ne te condamne pas" et aussi "Va et ne pèche plus", dit Paul:

Rm 8. 1-2 1 Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, lesquels ne marchent point selon la chair, mais selon l'Esprit. 2 Parce que la Loi de l'Esprit de vie qui est en Jésus-Christ, m'a affranchi de la Loi du péché et de la mort.

Dans le Christ, il n'y a pas de condamnation "Je ne te condamne pas" , nous marchons selon le Saint Esprit "Va et ne pèche plus". Lors le passage dans Jean 8:1-11, aurait les deux passages, Galates 3:24 et Romains 8:1-2, que placés dans cette ordre, pourrait résumer ce que l'Écriture veut nous dire.

=========

Voilà Valtorien,celle-là est une interprétation d´une secte chrétienne,que la voici : http://www.ocksoopark.com/

Une secte qui a pour doctrine,ne pas demander pardon a Jésus Christ,vu qu´il a tout pardonné. Ce serait une offense a Jésus Christ.

Alors en lisant Maria Valtorta et son explication pour le cas et celle de cette secte...quel trouve-tu la plus cohérente au vu de la Bible ? Ou plus solide ?

Perso,celle de la secte est bien plus solide que celle de Valtorta. En apparence,aucune déviance doctrinale,et versets à l´appui...il ne reste pas moins,que semblant bien plus solide,ça reste quand-même une interprétation spéculative...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

23Re: MARIA VALTORTA le Ven 20 Juil - 12:14

coriolan 


Novice
Novice
@EP a écrit: ne pas demander pardon a Jésus Christ,vu qu´il a tout pardonné. Ce serait une offense a Jésus Christ...
Ca, j'avoue que ça me séduit terriblement ! Mais n'enlève rien aux témoignages de Maria Valtorta. Pour moi, si elle n'a justifié qu'une seule chose, c'est qu'une entité supérieure a guidé ses pas et lui a inspiré des visions scientifiquement contrôlables. Ce qui n'est pas la moindre des choses. Le reste, comme tout et comme toujours, ne sera jamais que des interprétations humaines sur le marbre de convictions préétablies. Sans valeur... sauf pour soi !

Voir le profil de l'utilisateur http://www.exodoxe.fr

24Re: MARIA VALTORTA le Ven 20 Juil - 15:49

@EP a écrit:...Voilà Valtorien,celle-là est une interprétation d´une secte chrétienne,que la voici :http://www.ocksoopark.com/ Une secte qui a pour doctrine,ne pas demander pardon a Jésus Christ,vu qu´il a tout pardonné. Ce serait une offense a Jésus Christ.Alors en lisant Maria Valtorta et son explication pour le cas et celle de cette secte...quel trouve-tu la plus cohérente au vu de la Bible ? Ou plus solide ? Perso,celle de la secte est bien plus solide que celle de Valtorta. En apparence,aucune déviance doctrinale,et versets à l´appui...il ne reste pas moins,que semblant bien plus solide,ça reste quand-même une interprétation spéculative...
Si on ne prend que le verset que tu cites :
Jn 8:10-11 Alors Jésus s'étant relevé, et ne voyant personne que la femme, il lui dit: femme, où sont ceux qui t'accusaient? nul ne t'a-t-il condamnée? 11 Elle dit: nul, Seigneur. Et Jésus lui dit: je ne te condamne pas non plus, va, et ne pèche plus.
On se trouve confronter à une interprétation et une contradiction.

- L'interprétation est la suivante : la pécheresse ne pèche plus. Mais la Bible n'en dit rien. Jésus pardonne et l'invite à changer de vie, mais il n'est dit nulle part, ici ou ailleurs : "désormais, elle ne pécha plus !". Que vaut le raisonnement si la femme a, de nouveau, commis l'adultère ? Ici, on suppute le changement de vie de la femme. Pourtant de nombreuses personnes ont rencontré Jésus et ont continué à pécher. Au premier rang desquelles on trouve Judas. Beaucoup de personnes ont vécues auprès de Jésus, mais ont montré de la faiblesse : Pierre, par exemple, qui renia Jésus. Beaucoup ont cru en Lui, mais douté cependant, comme Thomas. C'est beau de croire en la conversion de la femme adultère, mais ce n'est pas fondé.
Voilà pour l'interprétation.

- La contradiction est la suivante : L'explication ne parle que du pardon de Jésus, mais le texte dit autre chose : "je ne te condamne pas non plus". Ce qui veut dire que Jésus a la même attitude que les autres (les pharisiens qui l'ont amené pour la lapider selon la loi de Moïse). Comment, dans ce cas, parler du pardon de Jésus comme le fait l'explication ? Elle serait valable aussi pour les pharisiens.

Ce que l'on peut dire de ta citation est qu'elle illustre la venue de Jésus pour sauver les pécheurs, non pour les condamner comme il est dit par ailleurs dans la Bible.
L'explication de Maria Valtorta (qui n'a pas force de vérité révélée) sauve la femme adultère d'une lapidation programmée et lui donne une chance de repentir. Comment ? En condamnant la condamnation. En accusant les accusateurs. "Ne fais pas aux autres, ce que tu ne voudrais pas qu'on te fasse".

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maria-valtorta.org

25Re: MARIA VALTORTA le Ven 20 Juil - 16:04

@coriolan a écrit:
@EP a écrit: ne pas demander pardon a Jésus Christ,vu qu´il a tout pardonné. Ce serait une offense a Jésus Christ...
Ca, j'avoue que ça me séduit terriblement ! Mais n'enlève rien aux témoignages de Maria Valtorta. Pour moi, si elle n'a justifié qu'une seule chose, c'est qu'une entité supérieure a guidé ses pas et lui a inspiré des visions scientifiquement contrôlables. Ce qui n'est pas la moindre des choses. Le reste, comme tout et comme toujours, ne sera jamais que des interprétations humaines sur le marbre de convictions préétablies. Sans valeur... sauf pour soi !
En effet, l'explication donnée par les évangélistes prouve une foi fondamentale dans le pardon de Jésus. C'est bien. Reste à savoir si cet excès ne les conduit pas à l'impunité, ce qui serait grave dans ce monde et dans l'autre.
Inspiré des visions à Maria Valtorta ? Oui, le livre que tu as mis en référence (celui de Jean-François Lavère) démontre des récits exacts dans leurs moindres détails et une science inexpliquée. Ceci pour la valeur historique de l'oeuvre de Maria Valtorta. Pour sa partie théologique, elle a été étudiée par des experts de ce domaine sans qu'on y trouve une contradiction avec le message de l’Évangile (ce qui aurait fondé son anathème selon Galates 1,8-9).
Si cette oeuvre est vraiment inspirée (sans qu'on sache exactement selon quel processus), elle entrerait dans la promesse de Jésus, faite lors de la dernière Cène (le Jeudi-Saint) de "rappeler" l’Évangile dans la suite des temps. Il y a, il y a eu et il y aura d'autres voies de rappel de cet Évangile.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.maria-valtorta.org

26Re: MARIA VALTORTA Aujourd'hui à 23:00

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum