Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Le président égyptien déchu Hosni Moubarak a été condamné ce samedi à la prison à vie pour la mort de près de 850 manifestants durant la révolte de 2011 contre son régime. L’un de ses avocats a aussitôt annoncé que son client allait faire appel.







/ Photo archives AFP
Peu après, l’ancien président, jusque-là placé en détention préventive dans un hôpital militaire près du Caire, a été transféré dans la prison de Tora, au sud de la capitale.
Son ancien ministre de l’Intérieur Habib el-Adli, jugé lui aussi pour la mort des manifestants lors de la révolte populaire de janvier/février 2011, a également été condamné à la réclusion à perpétuité. Six anciens hauts responsables des services de sécurité ont en revanche été acquittés.
Les deux fils de M. Moubarak, Alaa et Gamal, qui comparaissaient également, n’ont pas été condamnés, les faits de corruption qui leur étaient reprochés étant prescrits selon le président de la cour, le juge Ahmed Rifaat.
Moubarak était jugé depuis le 3 août 2011. La peine capitale avait été requise contre l’ancien chef d’Etat, qui plaidait non coupable.
La nouvelle de l’acquittement des six anciens responsables de l’Intérieur et le verdict, trop clément pour certains qui espéraient la peine de mort pour M. Moubarak, a provoqué la colère notamment de quelques centaines de personnes qui ont manifesté place Tahrir au Caire.
Les Frères musulmans, première force politique d’Egypte, ont appelé à descendre en masse dans la rue.
De brefs heurts ont éclaté après la lecture des verdicts devant le tribunal, faisant 24 blessés légers, mais aussi à l’intérieur de la salle d’audience.
L’audience s’est tenue sous forte protection de la police et de l’armée.
Devant le tribunal, une vingtaine de membres des familles de victimes, venus d’Alexandrie, brandissaient des portraits de leurs «martyrs» et scandaient: «Exécution pour le fils de chien!» ou «Trente ans de torture et de meurtre de la jeunesse, il faut que le déchu soit exécuté».

http://www.leprogres.fr/france-monde/2012/06/02/moubarak-condamne-a-la-prison-a-vie

bravo pour le verdict!a perpétuité il va avoir le temps de demandé pardon et qui sait Dieu le délivrera de son tourment!la mort est délivrance non un chatiment!

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum