anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 31  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 31]

Credo 


Averti
Averti
N'importe quoi ! Si ces anges rebelles aux jours de Noé ont pris "pour eux des femmes, c'est-à-dire toutes celles qu'ils choisirent" et ont eu "des rapports" avec celles-ci, c'est bien parce qu'ils avaient un corps humain, sinon ils n'auraient jamais pu ! C'est expliqué en Genèse 6:2,4. Tu sais lire ou tu es aveugle ?

Ma Bible fait 2172 pages et il y a seulement 18 lignes qui nous parlent de cela. Et pour 18 lignes, tu remets en cause tous les passages où il est uniquement question de matérialisation et dématérialisation des anges (ce qui prouvent que leur corps n'est pas de chair sinon on pourrait le faire aussi), les passages où les anges déchus sont des démons qui envahissent la personne et que chassent Jesus (donc ils ne prennent pas corps, ils possèdent celui déjà existant d'un humain)et les paroles du Christ lui-même qui nous dit que chez les anges il n'y a ni homme ni mari, suggérant ainsi qu'ils ne se réproduisent pas et sont donc assexués.

Si l'on croit dans les paroles du Christ et que l'on se fie à toutes les autres actions de anges dans la Bible, on comprend aisément que l'interprétation que tu en donnes est erronée. Encore faut-il user de sa raison ne méditant la parole du Christ et non penser par la Tour de Garde en répétant ses articles appris par coeur.

Non, Jésus dit la vérité,

Alors pourquoi tu ne le crois pas lorsqu'il dit que le riche et Lazare sont montés respectivement vers le lieu de tourment et le lieu de vie juste après leur mort ? Pourquoi tu ne le crois pas lorsqu'Il dit que QUICONQUE croit en Lui aura la vie éternelle et non pas une partie ? Pourquoi tu ne Le crois pas lorsqu'Il dit que chez les anges il n'y a ni mari ni femme, toi qui leur prête des plaisirs charnels même si c'est sur terre?

S'il y en a une qui est bien dans l'erreur, c'est toi !
Use de ton raisonnement et tu comprendras : Dieu est source de la vie et s'il se disait le "Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob" morts depuis longtemps au moment où Il s'adressait à Moïse, s'Il se disait le "Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob" comme étant des personnages définitivement disparus, ce serait une dérision de la part de Dieu, source de la vie, que de se proclamer le Dieu de ces morts. Donnant la vie, étant le Vie, il ne règne pas sur des morts mais sur des vivants. Donc en se proclamant Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob, il confirme qu'ils sont vivants, près de Lui.

Et tu ne nous a toujours pas dit ce que sont ces visions d'Elie et Moïse lors de la Transfiguration sachant que, par définition, une vision est soit une hallucination de notre esprit soit la matérialisation d'une chose bien vivant mais cachée jusque là à notre regard.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
EP a écrit : e n´aurais jamais pensé que les TJ faisaient de telles interprétations complétement extra-Bibliques. Et comme un tambour disent "et les morts ne savent rien...et les morts ne savent rien...et les morts ne savent rien...et les morts ne savent rien...et les morts ne savent rien...et les morts ne savent rien..."idem.

Moi non plus. Je ne connais pas toute leur croyance mais le prêtre de ma paroisse qui a quelquefois discuté avec eux m'a dit qu'ils reviennent toujours aux mêmes versets qu'ils apprennent pas coeur avec les explications de la Tour de Garde qui vont avec.

J'ai lu dans ta présentation que tu lisais les Pères de l'Eglise. Moi c'est pareil. Tant que cela reste une foi apostolique, je lis divers auteurs ainsi qu'homélies de prêtres mais aussi de pasteurs protestants (pasteurweb.org).
Ce qui fais que nous nourrissons notre foi dans le Christ à partir de plusieurs sources apostoliques. Mais les TJ c'est la Tour de Garde et c'est tout. Pour eux tout le reste est apostat. Donc ils n'ont qu'une vision de la foi et n'use pas de leur raison où sinon ils devraient bien s'apercevoir qu'il y a des choses qui clochent dans ce que leur dicte la Tour de Garde.

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
Restons en thème, le sujet n'est pas sur les Tj mais sur l'immortalité de l'âme.


Dis-moi Credo, où en Genèse 2:7 qui relate la création de l'homme, il est dit que l'homme reçoit une âme ou une principe spirituel qui le rendrait immortel quelque part ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Dis-moi Credo, où en Genèse 2:7 qui relate la création de l'homme, il est dit que l'homme reçoit une âme ou une principe spirituel qui le rendrait immortel quelque part ?

La personne humaine, créée à l’image de Dieu, est un être à la fois corporel et spirituel. Le récit biblique exprime cette réalité avec un langage symbolique, lorsqu’il affirme que " Dieu modela l’homme avec la glaise du sol (corporel) ; il insuffla dans ses narines une haleine de vie(spirituel) et l’homme devint un être vivant " (Gn 2, 7).

A travers la lecture de la Bible, Dieu nous instruit sur Lui mais également sur nous même pour nous aider à progresser dans notre foi qui nous sauvera de la damnation. Et j'ai cité maints versets qui vont dans le sens de l'immortalité de cette part spirituelle de nous même.

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
Credo a écrit:

De plus, se matérialiser c'est se rendre visible aux yeux des hommes, ce n'est pas avoir un corps comme nous. Tu vois bien l'Ange de Yahvé, dans l'AT, il se matérialise, dit son message et se dématérialise aussitôt. Peux-tu faire cela avec un corps de chair corruptible comme le nôtre ? Alors ne prête pas à la nature angélique des propriétés de la nature humaine. Chacun a la nature dont Dieu l'a doté et il n'y a pas de mélange sauf dans l'imagination des hommes.
Je te signale que durant les 40 jours qui suivirent sa résurrection, Jésus était apparut à ses disciples dans un corps de chair, bien qu'il fût "rendu à la vie dans l'esprit" (Actes 1:3; 1Pierre 3:18) ! Par exemple, afin de convaincre Thomas, Jésus a revêtu un corps marqué de trous (Jean 20:25-27). Il apparut tel un homme réel, pouvant manger et boire, de même que les anges à qui Abraham avait offert l'hospitalité !- Genèse 18:8; Hébreux 13:2.

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Credo 


Averti
Averti
Je te signale que durant les 40 jours qui suivirent sa résurrection, Jésus était apparut à ses disciples dans un corps de chair, bien qu'il fût "rendu à la vie dans l'esprit" (Actes 1:3; 1Pierre 3:18) ! Par exemple, afin de convaincre Thomas, Jésus a revêtu un corps marqué de trous (Jean 20:25-27). Il apparut tel un homme réel, pouvant manger et boire, de même que les anges à qui Abraham avait offert l'hospitalité !- Genèse 18:8; Hébreux 13:2.

Mais ce n'est pas un corps identique au nôtre même s'il est de chair. Je te rappelle que le Christ est apparu aux apôtres enfermés dans le cénacle et qu'il en est reparti en s'élevant vers le ciel. Comme le cénacle n'est pas un lieu à ciel ouvert, Il a bien dû passer à travers les murs. Tu fais ça avec ton corps actuel toi ?

Tu n'as toujours pas répondu à la "vision" du jour de la Transfiguration.(message 94)

Voir le profil de l'utilisateur

EP 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit:
Dis-moi Credo, où en Genèse 2:7 qui relate la création de l'homme, il est dit que l'homme reçoit une âme ou une principe spirituel qui le rendrait immortel quelque part ?

La personne humaine, créée à l’image de Dieu, est un être à la fois corporel et spirituel. Le récit biblique exprime cette réalité avec un langage symbolique, lorsqu’il affirme que " Dieu modela l’homme avec la glaise du sol (corporel) ; il insuffla dans ses narines une haleine de vie(spirituel) et l’homme devint un être vivant " (Gn 2, 7).

Chose que Dieu n´a pas fais avec les animaux. Seul l´homme a reçu le souffle directement de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:
Je te signale que durant les 40 jours qui suivirent sa résurrection, Jésus était apparut à ses disciples dans un corps de chair, bien qu'il fût "rendu à la vie dans l'esprit" (Actes 1:3; 1Pierre 3:18) ! Par exemple, afin de convaincre Thomas, Jésus a revêtu un corps marqué de trous (Jean 20:25-27). Il apparut tel un homme réel, pouvant manger et boire, de même que les anges à qui Abraham avait offert l'hospitalité !- Genèse 18:8; Hébreux 13:2.

Mais ce n'est pas un corps identique au nôtre même s'il est de chair.
Si justement, sinon quoi d'autre ? Le corps de E.T. peut-être ?

Credo a écrit:

Je te rappelle que le Christ est apparu aux apôtres enfermés dans le cénacle et qu'il en est reparti en s'élevant vers le ciel. Comme le cénacle n'est pas un lieu à ciel ouvert, Il a bien dû passer à travers les murs. Tu fais ça avec ton corps actuel toi ?
1Corinthiens 15:35,36,44,:"35 Mais, dira-t-on, comment les morts ressuscitent-ils ? Avec quel corps reviennent-ils ? 36 Insensé! Ce que tu sèmes, toi, ne reprend vie s'il ne meurt. On est semé corps physique ["matériel",BFC;"simple corps d'homme",PB], on ressuscite corps spirituel." Par conséquent, il faut passer par la mort avant de recevoir un corps spirituel. Jésus était passé par la mort, et donc en tant qu'esprit, a pu traverser les murs et rejoindre son Père dans les cieux !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

Credo 


Averti
Averti
Si justement, sinon quoi d'autre ? Le corps de E.T. peut-être ?

Tu traverses les murs avec le tien ? Tandis que le Christ l'a fait et les anges se matérialisent aussi vite qu'ils se dématérialisent. Donc leurs "corps" ne sont pas identiques au nôtre même s'ils en ont l'apparence.

Par conséquent, il faut passer par la mort avant de recevoir un corps spirituel. Jésus était passé par la mort, et donc en tant qu'esprit, a pu traverser les murs et rejoindre son Père dans les cieux !

C'est bien pour ça que je te dit que son corps de chair n'est pas comme le nôtre puisqu'il a un corps ressuscité donc sur lequel la mort n'a pas de prise. D'ailleurs les pélerins d'Emmaus ne l'ont reconnu qu'à la fraction du pain alors qu'ils avaient fait la route avec lui et Marie de Magdala, le jour de la résurrection, l'a reconnu à sa voix et pas avant qu'il ne s'exprime.

C'est toi qui veut à tout prix que tous ait un corps identique à l'être humain alors que tous ces faits prouvent le contraire.

Voir le profil de l'utilisateur

Zantafio 


Passionné
Passionné
@Credo a écrit:
Si justement, sinon quoi d'autre ? Le corps de E.T. peut-être ?

Tu traverses les murs avec le tien ? Tandis que le Christ l'a fait et les anges se matérialisent aussi vite qu'ils se dématérialisent. Donc leurs "corps" ne sont pas identiques au nôtre même s'ils en ont l'apparence.
Aucun rapport !

Credo a écrit:

Par conséquent, il faut passer par la mort avant de recevoir un corps spirituel. Jésus était passé par la mort, et donc en tant qu'esprit, a pu traverser les murs et rejoindre son Père dans les cieux !

C'est bien pour ça que je te dit que son corps de chair n'est pas comme le nôtre puisqu'il a un corps ressuscité donc sur lequel la mort n'a pas de prise. D'ailleurs les pélerins d'Emmaus ne l'ont reconnu qu'à la fraction du pain alors qu'ils avaient fait la route avec lui et Marie de Magdala, le jour de la résurrection, l'a reconnu à sa voix et pas avant qu'il ne s'exprime.

C'est toi qui veut à tout prix que tous ait un corps identique à l'être humain alors que tous ces faits prouvent le contraire.
Ces faits ne prouvent rien du tout !

Voir le profil de l'utilisateur http://religionsmondiales.forumprod.com/

EP 


Chevronné
Chevronné
@Zantafio a écrit:Par conséquent, il faut passer par la mort avant de recevoir un corps spirituel. Jésus était passé par la mort, et donc en tant qu'esprit, a pu traverser les murs et rejoindre son Père dans les cieux !

Puis les Apôtres aussi pensaient comme toi,qu´il était question d´un esprit.Mais Jésus leur a dit "Voyez mes mains et mes pieds ; car c'est moi-même : touchez-moi, et me considérez bien ; car un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez que j'ai." Luc 24:37-43

Exactement le même corps crucifié. Et Il mangea même du miel et poisson.

Jn 2:20-21 Et les Juifs dirent : on a été quarante-six ans à bâtir ce Temple, et tu le relèveras dans trois jours ! 21 Mais il parlait du Temple, de son corps.

@Zantafio a écrit:Il apparut tel un homme réel, pouvant manger et boire, de même que les anges à qui Abraham avait offert l'hospitalité !- Genèse 18:8; Hébreux 13:2.

Par conséquent, il faut passer par la mort avant de recevoir un corps spirituel.
Les Anges apparu a Abraham ont passé par la mort aussi pour avoir leurs corps spirituel ?

@Zantafio a écrit: Par exemple, afin de convaincre Thomas, Jésus a revêtu un corps marqué de trous (Jean 20:25-27).

Donc tu veux dire par là que Jésus Christ a trompé Thomas ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.wiki-protestants.org/

JPG 


Habitué
Habitué
Dans le post 69 :

@Credo a écrit:...
Là on parle de l'immortalité de l'âme. On échange nos points de vue mais ce n'est pas là ce qui fera que nous aurons le châtiment ou la vie éternelle. Y croire ou pas ne changera rien.

Mon attention fût attirée sur cette phrase qui entretient aussi l'esprit d'errance. En supposant, que croire que nous sommes immortel ou croire que nous pouvons avoir la vie éternel par la grâce, "ne changera rien" dans la vie de quelqu'un, tu te trompe toi-même et les croyants qui te lisent. Il est clairement démontré que nous vivons en fonction de ce que nous croyons.
Que la Vérité ne t'intéresse pas, c'est ton affaire; mais que tu enseigne la tromperie et l'insouciance, cela change quelque chose pour toi. Ignores-tu que dire que le Saint-Esprit est l'inspirateur d'une croyance qui, ne se trouve dans tout le mémorial de Dieu, ni dans la loi, ni chez les prophètes, ni dans toute la création, ni dans le Royaume; est péché contre le Saint-Esprit? Et, pour celui qui pèche contre le Saint-Esprit, il n'y a pas d'intercession possible. Et quiconque aura pris appuis sur les tromperies que tu enseigne et, de ne pas se soucier, comme tu le conseil, si cela est fondé en Vérité; pourront, par L'Éternel Dieu, te réclamer compensation.

Malheur à celui qui met une pierre d'achoppement devant les pieds de celui qui cherche la Vérité. Nous n'échangeons pas nos point de vue sur une compréhension différente d'une même chose ou une même réalité. Nous argumentons sur deux façons de marchées totalement différentes. Car celui qui marche, se croyant immortel, ne marche pas comme celui qui croit à la grâce pour vivre éternellement. Il est clair que tu enseigne l'erreur. Maintenant, tu veux jeté la confusion en professant qu'immortel est la même chose qu'éternel. En Vérité, cela ne tient pas la route; j'ai suffisamment argumenté et démontré que cela n'a aucun fondement et qu'il y a une grande différence entre les deux croyances. Ton seul appui, est de dire que ceux qui te disent quoi croire, avaient l'esprit saint (hélas, tu crois que c'est la même chose que d'avoir le Saint-Esprit pour guide) quand ils ont décidés qu'il en serait ainsi. Bien que tu dise que je n'ai pas d'argument, il est amplement démontré qu'il n'y a aucun fondement en Vérité de cette croyance.

Et voici où l'homme (une âme vivante, à laquelle tu attribu la qualité d'être immortelle) fût le plus près de "vivre à toujours"; mais ce n'est toujours pas immortel. Genèse, chapitre trois :

22 Et l’Éternel Dieu dit : Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour connaître le bien et le mal ; et maintenant, — afin qu’il n’avance pas sa main et ne prenne aussi de l’arbre de vie et n’en mange et ne vive à toujours .... !

Il est donc clairement dit que l'âme vivante qu'est devenu l'homme n'a pas pue mangé du fruit de l'arbre de vie pour vivre à toujours. Depuis, le chemin de l'arbre est gardé par les Chérubins et la lame de l'épée. Cela devrait clore le débat sur l'immortalité de l'âme.

JP

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit:
Dis-moi Credo, où en Genèse 2:7 qui relate la création de l'homme, il est dit que l'homme reçoit une âme ou une principe spirituel qui le rendrait immortel quelque part ?

La personne humaine, créée à l’image de Dieu, est un être à la fois corporel et spirituel. Le récit biblique exprime cette réalité avec un langage symbolique, lorsqu’il affirme que " Dieu modela l’homme avec la glaise du sol (corporel) ; il insuffla dans ses narines une haleine de vie(spirituel) et l’homme devint un être vivant " (Gn 2, 7).

A travers la lecture de la Bible, Dieu nous instruit sur Lui mais également sur nous même pour nous aider à progresser dans notre foi qui nous sauvera de la damnation. Et j'ai cité maints versets qui vont dans le sens de l'immortalité de cette part spirituelle de nous même.

Bein alors excuse moi mais voilà ce que dis la parole de Dieu Svp, fais moi une analyse de texte, il se dégage plusieurs idées intéressantes qui contredisent ton immortalité de l'âme (qui était inconnue du judaïsme antique).


Bible de Jérusalem:
Pour moi, je vais amener le déluge, les eaux, sur la terre, pour exterminer de dessous le ciel toute chair ayant souffle de vie: tout ce qui est sur la terre doit périr. (Genèse 6:17)


Bible pastoral Mardesous :
Le Seigneur Dieu forma l'homme avec la poussière du sol, et il lui insuffla dans les narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant. (Genèse 2:7)


Bible MN :
(Ecclésiaste 3:16-22) [...] Et j’ai vu encore sous le soleil le lieu du droit, et là il y avait la méchanceté ; le lieu de la justice, et là il y avait la méchanceté. 17 Moi, j’ai dit dans mon cœur : “ Le [vrai] Dieu jugera le juste et le méchant, car il y a un temps pour toute affaire et concernant toute œuvre, là. ” 18 Moi, j’ai dit dans mon cœur, au sujet des fils des humains, que le [vrai] Dieu va les trier pour qu’ils voient qu’ils sont eux-mêmes des bêtes. 19 Car il y a une fin pour ce qui est des fils des humains et une fin pour ce qui est de la bête ; ils ont une fin identique. Comme meurt l’un, ainsi meurt l’autre ; et ils ont tous un même esprit, de sorte qu’il n’y a pas de supériorité de l’homme sur la bête, car tout est vanité. 20 Tous vont vers un même lieu. Ils sont tous venus de la poussière, et ils retournent tous à la poussière. 21 Qui connaît l’esprit des fils des humains, s’il monte en haut, et l’esprit de la bête, s’il descend en bas vers la terre ? 22 Et j’ai vu qu’il n’y a rien de mieux pour l’homme que de se réjouir de ses œuvres, car c’est là sa part ; qui en effet le fera venir pour voir ce qui sera après lui.



Dernière édition par ami de la vérité le Ven 8 Juin - 18:35, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit: />Mais ce n'est pas un corps identique au nôtre même s'il est de chair.

Ah bon, Jésus est ressuscité avec un corps de chair ? C'est pas ce qui est écrit :

(1 Corinthiens 15:48, 49) [...] Tel celui qui est fait de poussière, tels aussi ceux qui sont faits de poussière ; tel le céleste, tels aussi ceux qui sont célestes. 49 [b]Et de même que nous avons porté l’image de celui qui est fait de poussière(corps de chair), nous porterons aussi l’image du céleste(corps purement spirituel).


Jésus est redevenu à l'image du céleste (de son Père Céleste), puisque c'était sa forme première au ciel; Paul est très clair là dessus.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
tu te trompe toi-même et les croyants qui te lisent. Il est clairement démontré que nous vivons en fonction de ce que nous croyons.

Jesus nous a donné deux commandements : aimer Dieu et aimer notre prochain comme Lui-même nous a aimé. C'est cela le coeur de la foi chrétienne. Si tu n'aimes pas ton prochain comme le Christ t'a aimé, tu pourras toujours crier haut et fort que l'âme n'est pas immortelle, tu ne sera pas sauvé.

Il est donc clairement dit que l'âme vivante qu'est devenu l'homme n'a pas pue mangé du fruit de l'arbre de vie pour vivre à toujours. Depuis, le chemin de l'arbre est gardé par les Chérubins et la lame de l'épée. Cela devrait clore le débat sur l'immortalité de l'âme.

Ca ne clot rien car tu ne m'a toujours pas expliqué comme, puisque d'après toi on est mort corps et âme dans l'attente de la résurrection, Moïse et Elie lors de la Transfiguration ont pu être vu par les apôtres et ont pu parlé avec les Christ ? Tu m'a dit "ils ont fait leur chemin", mais quel chemin des personnes mortes corps et âme peuvent-elles faire ??

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Bein alors excuse moi mais voilà ce que dis la parole de Dieu Svp, fais moi une analyse de texte, il se dégage plusieurs idées intéressantes qui contredisent ton immortalité de l'âme (qui était inconnue du judaïsme antique).

:"Quand ma peau sera détruite, il se lèvera; Quand je n’aurai plus de chair, je verrai Dieu.Je le verrai, et il me sera favorable; Mes yeux le verront, et non ceux d’un autre; Mon âme languit d’attente au dedans de moi. Job 16:26"

Quand je n'aurai plus de chair : une fois le corps retourné à la poussière
Mes yeux le verront : verront Dieu
Mon âme languit d'attente au dedans de moi : elle languit que la chair de soit plus pour se libérer et voir Dieu
Job : AT.

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Ah bon, Jésus est ressuscité avec un corps de chair ? C'est pas ce qui est écrit :

Comment a-t-il fait pour manger et boire et qu'a touché Thomas qui ne Le croyait pas ressuscité ?

C'est bien un corps de chair mais sur lequel la mort n'aura aucune prise donc, bien sur, que ses propriétés ne seront pas exactement comme maintenant puisqu'il ne sera donc pas mortel. Mais tu vois bien que Jesus a bu et mangé après sa résurrection et que Thomas l'a touché. Sa main ne la pas traversé de part en part. Ce corps est donc bien matière pas esprit.

Porté l'image de celui qui est chair : c'est une référence à Adam. Conséquence : le péché et la mort
Porté l'image du céleste : c'est une référence au Christ. Conséquence la vie éternelle.

C'est tout aussi synonyme que de dire que notre corps, à notre résurrection, revêtira l'incorruptibilité ou que nous passons d'un corps psychique à un corps spîrituel. C'est pour faire la différence entre notre vie actuelle dans le péché et la vie éternelle auprès de Dieu. Mais la nature humaine et d'être corps et âme pas pur esprit.

Quant au Christ, il et assis à la droite de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

patience 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Credo a écrit:
Ah bon, Jésus est ressuscité avec un corps de chair ? C'est pas ce qui est écrit :

Comment a-t-il fait pour manger et boire et qu'a touché Thomas qui ne Le croyait pas ressuscité ?

C'est bien un corps de chair mais sur lequel la mort n'aura aucune prise donc, bien sur, que ses propriétés ne seront pas exactement comme maintenant puisqu'il ne sera donc pas mortel. Mais tu vois bien que Jesus a bu et mangé après sa résurrection et que Thomas l'a touché. Sa main ne la pas traversé de part en part. Ce corps est donc bien matière pas esprit.

Porté l'image de celui qui est chair : c'est une référence à Adam. Conséquence : le péché et la mort
Porté l'image du céleste : c'est une référence au Christ. Conséquence la vie éternelle.

C'est tout aussi synonyme que de dire que notre corps, à notre résurrection, revêtira l'incorruptibilité ou que nous passons d'un corps psychique à un corps spîrituel. C'est pour faire la différence entre notre vie actuelle dans le péché et la vie éternelle auprès de Dieu. Mais la nature humaine et d'être corps et âme pas pur esprit.

Quant au Christ, il et assis à la droite de Dieu.

Bonjour Credo,





Je me suis permis d’ajouter ceci, pour la question que tu soulevais j’ai par conséquent continué de la développer.



Comment a-t-il fait pour manger et boire et qu'a touché Thomas qui ne Le croyait pas ressuscité ?présence hors du temps, sa présence en lui et par lui manifestation vivante du monde venu et du monde à venir, en somme on peut dire sans conteste, qu’il est en même temps dans le temps qu’il est le temps, hors du temps tout en restant hors de lui par lui et en nous ; Mais en étant tout le temps avec nous par lui et en nous avec lui et par nous.





C'est bien un corps de chair mais sur lequel la mort n'aura aucune prise donc, bien sur, que ses propriétés ne seront pas exactement comme maintenant puisqu'il ne sera donc pas mortel.

Mais tu vois bien que Jesus a bu et mangé après sa résurrection et que Thomas l'a touché. Sa main ne la pas traversé de part en part. Ce corps est donc bien matière pas esprit. Ce corps est esprit matière corps en son esprit image porté par lui et en lui image porté devant nous pour être vivante par nous et en lui enlevé du temps rapporté à son image pour être vivant avec lui et en nous par lui avec nous et en lui.



Porté l'image de celui qui est chair : c'est une référence à Adam. Conséquence : le péché et la mort, selon moi seulement la mort le péché sera dévoilé en temps et en heure le moment venu.

Porté l'image du céleste : c'est une référence au Christ. Conséquence la vie éternelle.

L’image est l’image, le corps est le corps son corps est enlevé de l’image, car nouveau corps porté au monde pour être son corps glorieux vivant et mort ici dans ce monde, le sien étant amour de Père vivant dans son amour pour le notre à venir et le sien retour au monde.



C'est tout aussi synonyme que de dire que notre corps, à notre résurrection, revêtira l'incorruptibilité ou que nous passons d'un corps psychique à un corps spîrituel. C'est pour faire la différence entre notre vie actuelle dans le péché et la vie éternelle auprès de Dieu. Mais la nature humaine et d'être corps et âme pas pur esprit.

La nature humaine est attaché au monde corruptible l’amour rendra justice en son corps glorieux quand lui sera de retour pour donné au monde la vérité du corps vivant celui qui sera le corps du Christ révélé en son nom pour dire qui est l’esprit , Dieu corps est âme.





Quant au Christ, il et assis à la droite de Dieu.



EST l’amour en lieu est place demeure en Père.

Voir le profil de l'utilisateur

jbpo 


Passionné
Passionné
@ami de la vérité a écrit:
@Credo a écrit:Celui qui pense que son âme est immortelle s'en remet tout pareillement à Dieu et croit à la résurrection des corps.


Les théologiens de la chrétienté suivirent l’exemple des rabbins juifs et adoptèrent à leur tour l’idée babylonienne, égyptienne, perse et grecque d’une âme humaine immortelle. Cependant, les Églises de la chrétienté, prétendant accepter la Bible, s’enfermèrent dans un dilemme. Désormais, la question suivante se posait: Comment les Églises peuvent-elles soutenir la doctrine biblique de la résurrection et enseigner en même temps que l’homme survit à la mort du corps grâce à une âme immortelle?


Comment les Églises réussirent-elles à se sortir de ce dilemme? L’Encyclopédie catholique (angl.) nous l’explique en ces termes: “Le quatrième concile de Latran décréta que tous les hommes, élus ou réprouvés, ‘se relèveront dans le corps qu’ils ont actuellement’. Dans le langage des symboles, ce retour à la vie s’appelle la résurrection des corps.” (C’est nous qui soulignons.) En d’autres termes, les Églises prétendent qu’à la résurrection des morts, les âmes, qui sont immortelles, ne font que revêtir de nouveau leur corps de chair. Mais ce n’est pas ce que la Bible enseigne.


Bien sûr que si, à travers la résurrection du Seigneur, Jesus ressuscite dans un corps glorieux, ses disciples même ne le reconnaissent pas.

Voir le profil de l'utilisateur

JPG 


Habitué
Habitué
@Credo a écrit:
tu te trompe toi-même et les croyants qui te lisent. Il est clairement démontré que nous vivons en fonction de ce que nous croyons.

Jesus nous a donné deux commandements : aimer Dieu et aimer notre prochain comme Lui-même nous a aimé. C'est cela le coeur de la foi chrétienne. Si tu n'aimes pas ton prochain comme le Christ t'a aimé, tu pourras toujours crier haut et fort que l'âme n'est pas immortelle, tu ne sera pas sauvé.

Ce ne sont pas tous ceux qui disent : "Seigneur, Seigneur, Seigneur" qui seront sauvé pour la vie éternel. Les actes doivent être consécant à la profession de foi. Et instruire les autres dans l'erreur, selon l'instruction que j'ai reçu, n'a rien à voir avec l'amour de son prochain.
Et comme cette croyance de l'"immortalité" n'a aucun fondement en Vérité; je mets en garde celui qui serait tenté par cette croyance et les consécances de recevoir cela comme parole de Vérité.

@Credo a écrit:
Il est donc clairement dit que l'âme vivante qu'est devenu l'homme n'a pas pue mangé du fruit de l'arbre de vie pour vivre à toujours. Depuis, le chemin de l'arbre est gardé par les Chérubins et la lame de l'épée. Cela devrait clore le débat sur l'immortalité de l'âme.

Ca ne clot rien car tu ne m'a toujours pas expliqué comme, puisque d'après toi on est mort corps et âme dans l'attente de la résurrection, Moïse et Elie lors de la Transfiguration ont pu être vu par les apôtres et ont pu parlé avec les Christ ? Tu m'a dit "ils ont fait leur chemin", mais quel chemin des personnes mortes corps et âme peuvent-elles faire ??
Où, Crédo, ai-je dis que la mort intervenais avant le jugement dernier? Il est aussi dit que certains ne gouteront pas cette mort, mais pas tous. Soit, la deuxième mort, dans Apocalipse. Ce qui met encore une fois, votre croyance d'immortalité en péril.
Je comprends que tu n'essaie de comprendre ce que j'écris; mais tu ne peux me faire dire ce que je n'ai pas écris. Il me semble que tu m'impute les dires d'un autre là.

JP

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Ce ne sont pas tous ceux qui disent : "Seigneur, Seigneur, Seigneur" qui seront sauvé pour la vie éternel. Les actes doivent être consécant à la profession de foi. Et instruire les autres dans l'erreur, selon l'instruction que j'ai reçu, n'a rien à voir avec l'amour de son prochain.
Je n'ai pas la prétention d'instruire qui que ce soit. Je témoigne juste de ma foi. Si pour toi c'est une erreur, c'est que tu n'interprètes pas les versets de la même manière que moi voilà tout.D'autres pensent comme toi, d'autres pensent comme moi et cela n'empêche personne d'être bon chrétien.

Jesus nous a enseigné comment avoir la vie éternelle, comment échapper au châtiment éternel. Il ne s'est pas étendu sur les détails de notre mort et notre résurrection car il veut que nous fassions sa volonté par amour pour Dieu et non par désir d'une récompense. Il veut de nous un amour désinterressé, un véritable amour. Le lui montrer c'est l'aimer de toutes nos forces à travers notre prochain.

Où, Crédo, ai-je dis que la mort intervenais avant le jugement dernier? Il est aussi dit que certains ne gouteront pas cette mort, mais pas tous. Soit, la deuxième mort, dans Apocalipse. Ce qui met encore une fois, votre croyance d'immortalité en péril.


Voici ce que tu m'as dit sur la Transfiguration : Si les apôtre ont vue et Moïse et Élie, parlant avec Jésus; c'est que ceux-ci ont fait le chemin pour se rencontrer avec lui sur la montagne. S'il n'avait fait le chemin pour s'y rendre, personne ne les y auraient vue.. Tu ne m'a jamais répondu comment ont-ils pu voir des morts discuter avec Jesus. Elie a été enlevé au ciel mais Moïse est bien mort et enterré. Comment Moïse pouvait-il discuter avec Jesus et être vu des Apôtres du moment que son corps est retourné à la poussière et que, pour toi, son âme est morte aussi?

Voir le profil de l'utilisateur

anonyme2526 


Enthousiaste
Enthousiaste
l’âme est mortel
l'esprit est immortel

Voir le profil de l'utilisateur

JPG 


Habitué
Habitué
L'immortalité n'existe pas dans le Royaume de Dieu, ce que L'Éternel a fait il peut le défaire. L'immortalité est un fantasme d'incrédule. Au mieux, l'imagination d'ignorants (ils ne comprennent rien de la mort du corp, et ne peuvent pas l'expliquer, alors ils se marient avec des fantasmes (mariage adultère) qu'ils ne peuvent contredires), pour se soumettre les incrédules nourrit de se fantasme d'être immortels; ils adoptent ce fantasme pour se réconforter de ce qu'ils ignorent de la mort du corp et du repos de leur être.

JP

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Tu critiques beaucoup JPG mais tu ne donnes aucune explication aux questions qu'on te pose à savoir expliquer la présence de Moïse, pourtant mort et enterré, lors de la transfiguration. Au moins déjà cà. Alors donne nous ton raisonnement à ce sujet au lieu de "noyer le poisson" comme on dit chez nous.

Voir le profil de l'utilisateur

1 samuel 


Passionné
Passionné
les mots immortalité de l'âme n'existe pas dans la bible.
ce n'est pas une notion des écritures mais une notion platonicienne.

Voir le profil de l'utilisateur http://meilleurforum-net.meilleurforum.net/forum

Credo 


Averti
Averti
Ce n'est pas parce que le mot n'est pas mentionné que l'idée n'y est pas. Jesus a bien dit qu'il ne nous avait pas tout dit car nous ne pouvions le porter maintenant mais que l'Esprit nous introduirait dans la vérité toute entière. C'est donc à partir de la méditation de la Bible que l'Esprit peut nous introduire dans la vérité au fur et à mesure que le raisonnement de l'homme est capable de saisir le sens profond de sa foi.

Donc je reprends ma toute première question : comment Moïse, mort et enterré, peut-il parler avec Jesus et se montrer aux apôtres lors de la Transfiguration du Christ s'il ne subsiste absolument rien de lui ?

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 31]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 18 ... 31  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum