Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 12]

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
Un point, simple, qui prouve que l'auteur du Coran n'est pas le prophète Muhammad :

La Bible emploie le mot "pharaon" pour désigner non seulement le souverain d'Egypte de l'époque de Moïse mais aussi celui de l'époque de Joseph (Genèse 47/11) et même celle de Abraham (Genèse 12/15-20).

Or, alors qu'il emploie bien ce nom "pharaon" à propos du souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, et ce en plus de 74 fois (cf. Al-Mu'jam ul-muhah'ras li alfâz il-qur'ân il-karîm), le Coran n'emploie jamais le nom "pharaon" pour désigner le souverain d'Egypte de l'époque de Joseph : à son sujet il utilise le terme "roi", et ce aux cinq occasions où il fait allusion à lui (12/43, 12/50, 12/54,12/72, 12/76), et bien qu'il dise explicitement que cette partie du récit de Joseph se déroule en Egypte (12/21, 12/99).

Maurice Bucaille écrit : "(…) les études linguistiques modernes ont montré que le mot "pharaon" a commencé par désigner "la grande maison", la demeure du roi de l'Ancien Empire, vers 2400 avant J.-C., mais son emploi pour désigner la personne même du souverain n'est attesté dans les textes qu'à partir de l'époque amarnienne, vers 1370 avant J.-C (J. Vercoutter)" (Moïse et Pharaon, Seghers, p. 73). "Le roi d'Egypte n'a été désigné par le vocable "Pharaon" qu'à partir du roi Aménophis IV, c'est-à-dire au deuxième quart du XIVè siècle avant J.-C. Toute utilisation du mot pour désigner un roi d'Egypte avant cette époque est un anachronisme (…)" (p. 298), anachronisme "qui serait comparable à l'erreur que commettrait, par exemple, un historien du futur – connaissant l'usage courant que l'on fait du mot "Elysée" pour désigner le chef de l'Etat – en appliquant ce mot pour nommer le roi de France il y a plusieurs siècles" (p. 73).

Si le Coran était un plagiat de la Bible, et si Muhammad, un arabe illettré du VIIè siècle de l'ère chrétienne, était son auteur – comme certains l'affirment – et non son récepteur-retransmetteur – comme le dit la croyance des musulmans –, alors comment expliquer que cet homme ait pu savoir que, pour désigner soixante-quatorze fois le souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, il fallait bien recopier du texte biblique le terme "Pharaon", alors que, pour décrire cinq fois le souverain d'Egypte du temps de Joseph, il était impératif de délaisser ce même terme, ayant pourtant été ici aussi employé dans le texte biblique, et lui préférer le mot "roi".

Bucaille écrit : "Je signale qu'à l'époque de la communication aux hommes du Coran, la langue égyptienne ancienne était disparue depuis plus de deux siècles de la mémoire humaine [cf. p. 252] ; elle en restera effacée jusque dans le cours du XIXè siècle. On ne pouvait par conséquent pas alors savoir qu'un roi d'Egypte de l'époque de Joseph devait être désigné autrement que dans la Bible. Subtilité du choix des expressions, à ce sujet, du texte du Coran, qui suscite la réflexion" (Moïse et Pharaon, p. 298).

Alors le Coran est toujours un plagiat ? Pas si sur ..

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
Remonte le post.

Voir le profil de l'utilisateur

patience 


Enthousiaste
Enthousiaste
@LeNeutre a écrit:Remonte le post.

Bonsoir LeNeutre,



A qui t’adresses tu ?

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@LeNeutre a écrit:Si le Coran était un plagiat de la Bible, et si Muhammad, un arabe illettré du VIIè siècle de l'ère chrétienne, était son auteur – comme certains l'affirment
Le Coran n'est pas un plagiat de la Bible, loin s'en faut. Son auteur s'est fortement inspiré de la Bible, certes, mais pas au point de la plagier, d'ailleurs il n'a pas seulement puisé dans la Parole de Dieu, mais aussi à d'autres sources dont la plupart sont pour le moins peu fiables. D'autre part, contrairement à ce que dit la légende, Mahomet n'était pas du tout illétré !

@LeNeutre a écrit:alors comment expliquer que cet homme ait pu savoir que, pour désigner soixante-quatorze fois le souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, il fallait bien recopier du texte biblique le terme "Pharaon", alors que, pour décrire cinq fois le souverain d'Egypte du temps de Joseph, il était impératif de délaisser ce même terme, ayant pourtant été ici aussi employé dans le texte biblique, et lui préférer le mot "roi".
Tout simplement pour se démarquer de la Bible (un "heureux" hasard, en quelque sorte). Ceci dit, c'est présomptueux d'affirmer pour autant que l'utilisation du mot roi au lieu de Pharaon suffit pour prétendre que le Coran viendrait de Dieu et pas la Bible, comme s'il ne pouvait y avoir d'autre d'explication. De toute façon on ne peut pas se fier à Bucaille qui n'a fait que tirer à boulets rouges sur la Bible avec une malhonnêteté impressionnante !

@LeNeutre a écrit:Alors le Coran est toujours un plagiat ?
Il n'est ni plagiat, ni Parole de Dieu !

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@vulgate a écrit:
@LeNeutre a écrit:Si le Coran était un plagiat de la Bible, et si Muhammad, un arabe illettré du VIIè siècle de l'ère chrétienne, était son auteur – comme certains l'affirment
Le Coran n'est pas un plagiat de la Bible, loin s'en faut. Son auteur s'est fortement inspiré de la Bible, certes, mais pas au point de la plagier, d'ailleurs il n'a pas seulement puisé dans la Parole de Dieu, mais aussi à d'autres sources dont la plupart sont pour le moins peu fiables. D'autre part, contrairement à ce que dit la légende, Mahomet n'était pas du tout illétré !

@LeNeutre a écrit:alors comment expliquer que cet homme ait pu savoir que, pour désigner soixante-quatorze fois le souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, il fallait bien recopier du texte biblique le terme "Pharaon", alors que, pour décrire cinq fois le souverain d'Egypte du temps de Joseph, il était impératif de délaisser ce même terme, ayant pourtant été ici aussi employé dans le texte biblique, et lui préférer le mot "roi".
Tout simplement pour se démarquer de la Bible (un "heureux" hasard, en quelque sorte). Ceci dit, c'est présomptueux d'affirmer pour autant que l'utilisation du mot roi au lieu de Pharaon suffit pour prétendre que le Coran viendrait de Dieu et pas la Bible, comme s'il ne pouvait y avoir d'autre d'explication. De toute façon on ne peut pas se fier à Bucaille qui n'a fait que tirer à boulets rouges sur la Bible avec une malhonnêteté impressionnante !

@LeNeutre a écrit:Alors le Coran est toujours un plagiat ?
Il n'est ni plagiat, ni Parole de Dieu !


La Bible emploie le mot "pharaon" pour désigner non seulement le souverain d'Egypte de l'époque de Moïse mais aussi celui de l'époque de Joseph (Genèse 47/11) et même celle de Abraham (Genèse 12/15-20).

les études linguistiques modernes ont montré que le mot "pharaon" a commencé par désigner "la grande maison", la demeure du roi de l'Ancien Empire, vers 2400 avant J.-C., mais son emploi pour désigner la personne même du souverain n'est attesté dans les textes qu'à partir de l'époque amarnienne, vers 1370 avant J.-C (J. Vercoutter)" (Moïse et Pharaon, Seghers, p. 73). "Le roi d'Egypte n'a été désigné par le vocable "Pharaon" qu'à partir du roi Aménophis IV, c'est-à-dire au deuxième quart du XIVè siècle avant J.-C. Toute utilisation du mot pour désigner un roi d'Egypte avant cette époque est un anachronisme


---------------

le Coran n'emploie jamais le nom "pharaon" pour désigner le souverain d'Egypte de l'époque de Joseph : à son sujet il utilise le terme "roi", et ce aux cinq occasions où il fait allusion à lui (12/43, 12/50, 12/54,12/72, 12/76), et bien qu'il dise explicitement que cette partie du récit de Joseph se déroule en Egypte (12/21, 12/99).

alors comment expliquer que cet homme ait pu savoir que, pour désigner soixante-quatorze fois le souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, il fallait bien recopier du texte biblique le terme "Pharaon", alors que, pour décrire cinq fois le souverain d'Egypte du temps de Joseph, il était impératif de délaisser ce même terme, ayant pourtant été ici aussi employé dans le texte biblique, et lui préférer le mot "roi".

Subtilité du choix des expressions, à ce sujet, du texte du Coran, qui suscite la réflexion" (Moïse et Pharaon, p. 298)

-----------

Mais oui cher vulgate c'est le hasard, pourtant même votre Bible inspirer c'est plantée et le hasard a réussi a ne pas se gourer, le hasard plus fort que l'inspiration divine

Voir le profil de l'utilisateur

ami de la vérité 


Chevronné
Chevronné
@LeNeutre a écrit:Subtilité du choix des expressions, à ce sujet, du texte du Coran, qui suscite la réflexion</strong>"</i> (Moïse et Pharaon, p. 298).

Alors le Coran est toujours un plagiat ? Pas si sur ..


Subtilité , pas si sûr.

Il se peut que le terme "pharaon" n'apparaissait pas dans les documents officiels au temps de Joseph et d'Abraham mais était d'usage dans le langage courant.

Toutefois il convient de bien comprendre que Moïse fut élevé au sein de la famille royale d'Egypte, et qu'il soit parfaitement possible qu'il fusse d'usage de qualifier les anciens rois d'Egypte du terme pharaon, cela d'autant plus qu'il s'agissait de légitimer la position que conférait le terme par rapport à la prêtrise égyptienne. Moïse put donc être élevé ainsi, il devient alors naturel qu'il emploie le terme de pharaon plutôt que le terme de roi.

Quoiqu'il en soit, le terme pharaon désigne le roi d'Egypte, donc tout cela n'est que détails insignifiants. C'est vraiment pas la peine d'en faire une montagne qui accouche d'une souris cool

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@ami de la vérité a écrit:Subtilité , pas si sûr.

Je signale qu'à l'époque de la communication aux hommes du Coran, la langue égyptienne ancienne était disparue depuis plus de deux siècles de la mémoire humaine [cf. p. 252] ; elle en restera effacée jusque dans le cours du XIXè siècle. On ne pouvait par conséquent pas alors savoir qu'un roi d'Egypte de l'époque de Joseph devait être désigné autrement que dans la Bible."(Moïse et Pharaon, p. 298).

@ami de la vérité a écrit:Il se peut que le terme "pharaon" n'apparaissait pas dans les documents officiels au temps de Joseph et d'Abraham mais était d'usage dans le langage courant.

Toutefois il convient de bien comprendre que Moïse fut élevé au sein de la famille royale d'Egypte, et qu'il soit parfaitement possible qu'il fusse d'usage de qualifier les anciens rois d'Egypte du terme pharaon, cela d'autant plus qu'il s'agissait de légitimer la position que conférait le terme par rapport à la prêtrise égyptienne. Moïse put donc être élevé ainsi, il devient alors naturel qu'il emploie le terme de pharaon plutôt que le terme de roi.

"(…) les études linguistiques modernes ont montré que le mot "pharaon" a commencé par désigner "la grande maison", la demeure du roi de l'Ancien Empire, vers 2400 avant J.-C., mais son emploi pour désigner la personne même du souverain n'est attesté dans les textes qu'à partir de l'époque amarnienne, vers 1370 avant J.-C (J. Vercoutter)" (Moïse et Pharaon, Seghers, p. 73). "Le roi d'Egypte n'a été désigné par le vocable "Pharaon" qu'à partir du roi Aménophis IV, c'est-à-dire au deuxième quart du XIVè siècle avant J.-C.Toute utilisation du mot pour désigner un roi d'Egypte avant cette époque est un anachronisme (…)"

Quoiqu'il en soit, le terme pharaon désigne le roi d'Egypte, donc tout cela n'est que détails insignifiants. C'est vraiment pas la peine d'en faire une montagne qui accouche d'une souris

Un détail pour ceux qui nient la vérité ! ;)

Toute utilisation du mot pour désigner un roi d'Egypte avant cette époque est un anachronisme (…)" (p. 298), anachronisme "qui serait comparable à l'erreur que commettrait, par exemple, un historien du futur – connaissant l'usage courant que l'on fait du mot "Elysée" pour désigner le chef de l'Etat – en appliquant ce mot pour nommer le roi de France il y a plusieurs siècles" (p. 73).

Alors le hasard plus fort que la soit disant inspiration divine de la Bible ?

On nous dit souvent que le Coran c'est inspirer de la Bible pourtant il fait bien la différence la ou la Bible se mange en beauté

Or, alors qu'il emploie bien ce nom "pharaon" à propos du souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, et ce en plus de 74 fois, le Coran n'emploie jamais le nom "pharaon" pour désigner le souverain d'Egypte de l'époque de Joseph : à son sujet il utilise le terme "roi", et ce aux cinq occasions où il fait allusion à lui (12/43, 12/50,
12/54,12/72, 12/76), et bien qu'il dise explicitement que cette partie du récit de Joseph se déroule en Egypte (12/21, 12/99).

Alors comment expliquer que cet homme ait pu savoir que, pour désigner soixante-quatorze fois le souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, il fallait bien recopier du texte biblique le terme "Pharaon", alors que, pour décrire cinq fois le souverain d'Egypte du temps de Joseph, il était impératif de délaisser ce même terme, ayant pourtant été ici aussi employé dans le texte biblique, et lui préférer le mot "roi"

Voir le profil de l'utilisateur

JPG 


Habitué
Habitué
Le Neutre,

Tu me fais pensée à ces chrétiens qui préfèrent leur religion à Dieu. Franchement, on en a quoi à faire de comment est appelé le prince de l'Égypte, l'important n'est-il pas de savoir de qui il est question? Qu'il soit pharaon ou roi, qu'est-ce que cela change?

JP

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@JPG a écrit:Le Neutre,

Tu me fais pensée à ces chrétiens qui préfèrent leur religion à Dieu. Franchement, on en a quoi à faire de comment est appelé le prince de l'Égypte, l'important n'est-il pas de savoir de qui il est question? Qu'il soit pharaon ou roi, qu'est-ce que cela change?

JP

Il y a tout qui change puisqu'on s'aperçoit que c'est seulement un pauvre homme qui s'est gourer en voulant faire croire qu'il a été inspirer.

Toute utilisation du mot pour désigner un roi d'Egypte avant cette époque est un anachronisme (…)" (p. 298), anachronisme "qui serait comparable à l'erreur que commettrait, par exemple, un historien du futur – connaissant l'usage courant que l'on fait du mot "Elysée" pour désigner le chef de l'Etat – en appliquant ce mot pour nommer le roi de France il y a plusieurs siècles" (p. 73).

Tu vois le problème c'est que la Bible est soit disant inspiré, alors est ce que l'inspiration divine se mêle a l'inspiration humaine ?

Le Coran lui a bien fait la différence :

Je signale qu'à l'époque de la communication aux hommes du Coran, la langue égyptienne ancienne était disparue depuis plus de deux siècles de la mémoire humaine [cf. p. 252] ; elle en restera effacée jusque dans le cours du XIXè siècle. On ne pouvait par conséquent pas alors savoir qu'un roi d'Egypte de l'époque de Joseph devait être désigné autrement que dans la Bible."(Moïse et Pharaon, p. 298).

Or, alors qu'il emploie bien ce nom "pharaon" à propos du souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, et ce en plus de 74 fois, le Coran n'emploie jamais le nom "pharaon" pour désigner le souverain d'Egypte de l'époque de Joseph : à son sujet il utilise le terme "roi", et ce aux cinq occasions où il fait allusion à lui (12/43, 12/50,
12/54,12/72, 12/76), et bien qu'il dise explicitement que cette partie du récit de Joseph se déroule en Egypte (12/21, 12/99).

Alors comment expliquer que cet homme ait pu savoir que, pour désigner soixante-quatorze fois le souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, il fallait bien recopier du texte biblique le terme "Pharaon", alors que, pour décrire cinq fois le souverain d'Egypte du temps de Joseph, il était impératif de délaisser ce même terme, ayant pourtant été ici aussi employé dans le texte biblique, et lui préférer le mot "roi"

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Il y a tout qui change puisqu'on s'aperçoit que c'est seulement un pauvre homme qui s'est gourer en voulant faire croire qu'il a été inspirer.

Quand on parle d'inspiration c'est par rapport à la foi. Qu'on appelle le prince d'Egypte : roi ou pharaon n'a aucune espèce d'influence sur la foi elle-même. Cette appelation a juste rapport avec l'Histoire or la Bible est un livre de foi qui traverse les siècles pas un livre sur l'histoire des siècles.

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit:
Il y a tout qui change puisqu'on s'aperçoit que c'est seulement un pauvre homme qui s'est gourer en voulant faire croire qu'il a été inspirer.

Quand on parle d'inspiration c'est par rapport à la foi. Qu'on appelle le prince d'Egypte : roi ou pharaon n'a aucune espèce d'influence sur la foi elle-même. Cette appelation a juste rapport avec l'Histoire or la Bible est un livre de foi qui traverse les siècles pas un livre sur l'histoire des siècles.

Un livre de foi mais qui se trompe sur l'histoire alors que ce même livre est censé provenir de Dieu, source de foi donc comment se forger une foi si le livre en lui même est faux.

Le Coran ne s'est pas tromper pourtant comme vous le dites si bien, il est censé s'être inspiré et plagié la Bible ! Il aurait fait la même erreur si il aurait vraiment plagié la Bible comme toutes les autres erreurs !

Je signale qu'à l'époque de la communication aux hommes du Coran, la langue égyptienne ancienne était disparue depuis plus de deux siècles de la mémoire humaine [cf. p. 252] ; elle en restera effacée jusque dans le cours du XIXè siècle. On ne pouvait par conséquent pas alors savoir qu'un roi d'Egypte de l'époque de Joseph devait être désigné autrement que dans la Bible."(Moïse et Pharaon, p. 298).

La ou la Bible se mange le Coran lui prouve encore une fois sa véracité.

Alors comment expliquer que cet homme ait pu savoir que, pour désigner soixante-quatorze fois le souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, il fallait bien recopier du texte biblique le terme "Pharaon", alors que, pour décrire cinq fois le souverain d'Egypte du temps de Joseph, il était impératif de délaisser ce même terme, ayant pourtant été ici aussi employé dans le texte biblique, et lui préférer le mot "roi"

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Un livre de foi mais qui se trompe sur l'histoire alors que ce même livre est censé provenir de Dieu, source de foi donc comment se forger une foi si le livre en lui même est faux.

La foi provient de Dieu. Et la foi n'est pas l'Histoire. Tout chrétien se moque complètement que l'on appelle le prince d'Egypte Pharaon ou Roi parce que cela n'a aucun impact sur la révélation divine alors que l'historien, au contraire, y verra une erreur parce que son job, à lui, est de nous raconter l'histoire du peuple égyptien.

La foi appartient au domaine spirituel. L'Histoire est du domaine profane. Et un chrétien lit la Bible pour y chercher Dieu, pas pour savoir comment on appelle le prince d'Egypte. Pour cela il prend un livre d'histoire.

Donc toi tu es peut-être tout fier de nous dire que le Coran n'a pas commis d'erreur de nature "historique" mais pour un chrétien, cela n'a aucune incidence sur sa foi donc ne présente absolument aucun intérêt.

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit:
Un livre de foi mais qui se trompe sur l'histoire alors que ce même livre est censé provenir de Dieu, source de foi donc comment se forger une foi si le livre en lui même est faux.

La foi provient de Dieu. Et la foi n'est pas l'Histoire. Tout chrétien se moque complètement que l'on appelle le prince d'Egypte Pharaon ou Roi parce que cela n'a aucun impact sur la révélation divine alors que l'historien, au contraire, y verra une erreur parce que son job, à lui, est de nous raconter l'histoire du peuple égyptien.

La foi appartient au domaine spirituel. L'Histoire est du domaine profane. Et un chrétien lit la Bible pour y chercher Dieu, pas pour savoir comment on appelle le prince d'Egypte. Pour cela il prend un livre d'histoire.

Donc toi tu es peut-être tout fier de nous dire que le Coran n'a pas commis d'erreur de nature "historique" mais pour un chrétien, cela n'a aucune incidence sur sa foi donc ne présente absolument aucun intérêt.


La Bible est un livre inspiré de Dieu ou pas ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Pour ce qui est de la. foi. Elle raconte l'action de Dieu envers sa créature. Le rapport entre Dieu et l'homme

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit:Pour ce qui est de la. foi. Elle raconte l'action de Dieu envers sa créature. Le rapport entre Dieu et l'homme

Mais d'ou vient l'inspiration ? C'est Dieu qui a inspirer la Bible ou s'est seulement la parole des hommes ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Quand Dieu se manifeste en paroles ou en action, l'auteur rapporte cela dans la Bible. Mais les écrits ne sont jamais réalisés au moment même où se passent les faits sauf pour les tablettes de la Loi avec Moïse. Donc quand l'auteur rapporte par écrit les paroles et actes, Dieu lui rappelle, lui inspire, ce qu'il doit écrire car c'est important. Ce sont des messages pour les hommes. Mais tout le reste : temps, lieu, autres actions....peut être sujet à erreur car cela dépendra de la mémoire de l'auteur. Ce qui est essentiel à la foi est dit inspiré. Dire Roi ou Pharaon n'a aucune incidence sur la foi.

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
ce sont les hommes venant en son nom qui ont commit d'énorme et de grossières erreurs.c'est un fait indéniable!alors , comme je passe mon temps a le dire, aussi bien récapitulé! de toute facon, il va récapitulé pareil...la parole de Dieu n'est pas matière a débat elle est matière a appliqué.



question pour vous est-ce que nous devrions appliqué la charia aux pédo?devrai faire sondage la dessus!si la charia a pour but de vous tenir tranquille.a médité.

Voir le profil de l'utilisateur

vulgate 


Averti
Averti
@LeNeutre a écrit:Mais oui cher vulgate c'est le hasard, pourtant même votre Bible inspirer c'est plantée et le hasard a réussi a ne pas se gourer, le hasard plus fort que l'inspiration divine
Non, la Bible ne s'est pas plantée, et si Moïse employa ce mot c'est dans le sens qu’il avait à son époque lorsqu’il a rédigé le récit du séjour d’Abraham en Égypte. Puis, il est tout à fait possible que le titre "Pharaon" eût déjà ce sens dans l'usage courant au temps d’Abraham, même si ce n'était pas encore le cas dans les documents officiels. Tu es bien trop prompt à dénigrer la Bible. Sache que d'autres avant toi s'y sont cassé les dents !

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@vulgate a écrit:
@LeNeutre a écrit:Mais oui cher vulgate c'est le hasard, pourtant même votre Bible inspirer c'est plantée et le hasard a réussi a ne pas se gourer, le hasard plus fort que l'inspiration divine
Non, la Bible ne s'est pas plantée, et si Moïse employa ce mot c'est dans le sens qu’il avait à son époque lorsqu’il a rédigé le récit du séjour d’Abraham en Égypte. Puis, il est tout à fait possible que le titre "Pharaon" eût déjà ce sens dans l'usage courant au temps d’Abraham, même si ce n'était pas encore le cas dans les documents officiels. Tu es bien trop prompt à dénigrer la Bible. Sache que d'autres avant toi s'y sont cassé les dents !

Les textes disent le contraire ! Même pour Joseph ! Par contre le Coran fait la différence entre les époques !

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@Credo a écrit:Quand Dieu se manifeste en paroles ou en action, l'auteur rapporte cela dans la Bible. Mais les écrits ne sont jamais réalisés au moment même où se passent les faits sauf pour les tablettes de la Loi avec Moïse. Donc quand l'auteur rapporte par écrit les paroles et actes, Dieu lui rappelle, lui inspire, ce qu'il doit écrire car c'est important. Ce sont des messages pour les hommes. Mais tout le reste : temps, lieu, autres actions....peut être sujet à erreur car cela dépendra de la mémoire de l'auteur. Ce qui est essentiel à la foi est dit inspiré. Dire Roi ou Pharaon n'a aucune incidence sur la foi.

Mais si ! C'est le dieu de la Bible qui s'est gourer ! C'est important pour la foi !

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@petite fleur a écrit:ce sont les hommes venant en son nom qui ont commit d'énorme et de grossières erreurs.c'est un fait indéniable!alors , comme je passe mon temps a le dire, aussi bien récapitulé! de toute facon, il va récapitulé pareil...la parole de Dieu n'est pas matière a débat elle est matière a appliqué.



question pour vous est-ce que nous devrions appliqué la charia aux pédo?devrai faire sondage la dessus!si la charia a pour but de vous tenir tranquille.a médité.

Mais comment appliquer si elle est semer d'erreur qui peut amener a faire réfléchir sur la réalité de son inspiration ?

Voir le profil de l'utilisateur

Credo 


Averti
Averti
Dis nous en quoi cette appellation erronée peut modifier notre foi? Qu'est-ce qui aurait changé notre rapport à Dieu si on avait utilisé un nom plutôt qu'un autre?

Voir le profil de l'utilisateur

JPG 


Habitué
Habitué
@LeNeutre a écrit:
@JPG a écrit:Le Neutre,

Tu me fais pensée à ces chrétiens qui préfèrent leur religion à Dieu. Franchement, on en a quoi à faire de comment est appelé le prince de l'Égypte, l'important n'est-il pas de savoir de qui il est question? Qu'il soit pharaon ou roi, qu'est-ce que cela change?

JP

Il y a tout qui change puisqu'on s'aperçoit que c'est seulement un pauvre homme qui s'est gourer en voulant faire croire qu'il a été inspirer.

Toute utilisation du mot pour désigner un roi d'Egypte avant cette époque est un anachronisme (…)" (p. 298), anachronisme "qui serait comparable à l'erreur que commettrait, par exemple, un historien du futur – connaissant l'usage courant que l'on fait du mot "Elysée" pour désigner le chef de l'Etat – en appliquant ce mot pour nommer le roi de France il y a plusieurs siècles" (p. 73).

Tu vois le problème c'est que la Bible est soit disant inspiré, alors est ce que l'inspiration divine se mêle a l'inspiration humaine ?

Le Coran lui a bien fait la différence :

Je signale qu'à l'époque de la communication aux hommes du Coran, la langue égyptienne ancienne était disparue depuis plus de deux siècles de la mémoire humaine [cf. p. 252] ; elle en restera effacée jusque dans le cours du XIXè siècle. On ne pouvait par conséquent pas alors savoir qu'un roi d'Egypte de l'époque de Joseph devait être désigné autrement que dans la Bible."(Moïse et Pharaon, p. 298).

Or, alors qu'il emploie bien ce nom "pharaon" à propos du souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, et ce en plus de 74 fois, le Coran n'emploie jamais le nom "pharaon" pour désigner le souverain d'Egypte de l'époque de Joseph : à son sujet il utilise le terme "roi", et ce aux cinq occasions où il fait allusion à lui (12/43, 12/50,
12/54,12/72, 12/76), et bien qu'il dise explicitement que cette partie du récit de Joseph se déroule en Egypte (12/21, 12/99).

Alors comment expliquer que cet homme ait pu savoir que, pour désigner soixante-quatorze fois le souverain d'Egypte de l'époque de Moïse, il fallait bien recopier du texte biblique le terme "Pharaon", alors que, pour décrire cinq fois le souverain d'Egypte du temps de Joseph, il était impératif de délaisser ce même terme, ayant pourtant été ici aussi employé dans le texte biblique, et lui préférer le mot "roi"
LeNeutre, paix te sois.

Simplement pour te dire, les historiens qui raconte en refaisant l'histoire à des millénaires, d'ici, dans le passé; je m'en méfis comme d'un arracheur de dent. Nous ne sommes même pas capable de raconter notre petite histoire contemporaine; alors, pour ceux qui veulent me faire croire qu'ils connaissent mieux l'histoire d'il y a 4 ou 5 milles ans que ceux qui vivaient en ce temps là, ce n'est pas très solide.

Ne dites-vous pas, aussi, que le coran ne peut se comprendre bien, que s'il est lue dans sa langue d'origine? Ce qui me fais comprendre qu'il est écris que pour ceux qui lisent l'arabe. Pour la bible, Dieu a voulu qu'elle soit traduite dans une multitude de langues; et la compréhension de ce qui y est traduit est donnée par le Saint-Esprit à celui qui veut comprendre en Vérité. Comme a dit Joseph à celui devant qui il se tenait, au sujet de l'interprétation des songes : - Cela n'est pas à moi, Dieu donnera une réponse de paix ...

Nous ne pouvons comprendre la parole de Dieu de nous même; bien que nous pouvons tous l'entendre cette parole, Dieu fait comprendre sa parole à qui le cherche en Vérité.

Voyons si ceci te parle.

JP

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Credo a écrit:appellation erronée

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@TetSpider a écrit:
@Credo a écrit:appellation erronée



Dieu ne fait pas d'erreur.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 12]

Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum