Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Bonjour.



Les humains ont une anatomie mammifère proche des primates mais ils
ne sont pas des animaux. Ils ont une classification à part. Il y a les
végétaux, les animaux et les humains. Ils se
différencient par la possession d'une deuxième énergie :
l'intelligence. Ils ont l'instinct et l'intelligence. Leurs
comportements sont instinctifs et intelligents. Les animaux et les
végétaux
n'ont que l'instinct pour vivre. Leurs comportements sont seulement
instinctifs. L'instinct suffit largement pour vivre dans la nature de
matière.

Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont
soumis à ses lois. Ils ont des comportements influencés par l'instinct
matériel. Ils ont aussi des comportements influencés
par l'intelligence métamatérielle.
Ils ont un pied dans la nature de métamatière compte tenu qu'ils possèdent son énergie : l'intelligence.





Instinct matériel et intelligence métamatérielle sont deux énergies
distinctes qui ne doivent pas être mélangées. Elles se côtoient chez
l'humain. Si les deux énergies se mélangent il se produit
des comportements humains anarchiques. L'instinct se met au service
de l'intelligence et l'intelligence se met au service de l'instinct. Ces
comportements détruisent la nature de matière et
nuisent aux humains.

Les humains entrent dans le processus de renouvellement spécifique à
la nature de matière ; tout se renouvelle sans cesse sans jamais se
rassasier. Ils ont un système de reproduction
sexuée. Des espèces animales ont le même système de reproduction.
Elles ont des comportements uniquement guidés par l'instinct. La femelle
attire le mâle. Il y a accouplement. Lorsque
l'accouplement est terminé, l'attirance disparait instinctivement.

L'instinct incite les humains à se reproduire. Ils ont
l'intelligence en plus de l'instinct. L'intelligence libère des liens de
l'instinct le processus de reproduction. Elle peut exacerber
l'instinct de reproduction. Hommes et femmes sont donc tenus à se
fixer des règles de conduite et de respect. Les hommes sont
instinctivement attirés sexuellement par les formes des femmes. En
dehors de chez elles et aux regards de tout le monde, les femmes
doivent éviter de montrer leurs formes. Elles doivent les dissimuler par
respect pour les hommes afin de leurs éviter un sentiment
frustrant. En dehors de chez eux, les hommes ne doivent pas soutenir
le regard des femmes dans un but d'attirance sexuelle par respect pour
la gente féminine.

Femmes et hommes sont égaux au regard de la nature de matière et de
la nature de métamatière. Un homme par femme. Une femme par homme.





L'homosexualité n'est pas contre nature matérielle. Elle n'est pas
soumise à la riposte de la nature de matière contre toute agression : la
souffrance. Elle n'est pas non plus contre nature
métamatérielle. Elle ne produit pas de métons non conformes.

Voir le profil de l'utilisateur

patience 


Enthousiaste
Enthousiaste
Bonjour,



Qu’est ce que la métamatière, en excluant le genre humain ? En prenant seulement référence sur la création de l’univers.



Pour une meilleur compréhension, merci de préciser..

Voir le profil de l'utilisateur
Les fondements de la croyance à l'univers de métamatière, sa
symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains la
métamatière sont les suivants :



Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.





Deux univers et seulement deux. Pas un de plus :
- un univers fait matière, celui dans lequel nous vivons notre vie de tous les jours, avec pour énergie l'instinct.
- un univers fait de métamatière, celui dans lequel nous nous voyons
vivre dans nos rêves et dans lequel nous nous verrons vivre après la
mort de notre corps de matière pour l'éternité, avec pour
énergie l'intelligence.





Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent
en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce
humaine se situe sur ce point coté matériel.





Un autre univers fait de matière ?
Non ! L'univers de matière rassemble toute la matière découverte et à découvrir.





Un autre univers fait de métamatière ?
Non ! L'univers de métamatière rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir.





Un univers fait d'un mélange de matière et de métamatière ?
Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.

Voir le profil de l'utilisateur

patience 


Enthousiaste
Enthousiaste
Bonsoir Claude,



J’ai lu la réponse très intéressante, j’ai une pensée similaire un peu différente dans la forme mais assez semblable dans l’idée de celle-ci, pour moi notre univers est ici dans ce monde est/un, cela dit je lui attributs deux mondes, je rejoins de fait une partie de ta théorie dans le point. http://www.forumreligion.com/t557p15-video-une-vision-de-l-univers

http://www.forumreligion.com/t738-ma-theorie-sur-l-univers

Voici deux liens où tu percevras ma pensée, les questions que je soulève sont pour permettre une compréhension complémentaire.



Elle ne produit pas de métons non conformes.

Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.

Deux univers et seulement deux. Pas un de plus :



Si il y a symbiose, pour moi je compte un de plus, la symbiose implique l’union des deux pour être un, cela dit il peut y avoir une explication dans le sens ou cela peut être séparé avant la phase symbiotique ce que donne une distance nécessaire à la séparation avant que la symbiose soit, autrement dit une forme au stade latent laissant percevoir autre chose que la métamatière.



Faut-il conclure que les métons sont la résultante symbiotiques des échangent permettant la constance d’un réel permanent de l’univers,1 et de l’univers 2. ?

Si oui, dans quel cas un métons pourrai t-il être en non-conformité avec la métamatière. ?



Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent
en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce
humaine se situe sur ce point coté matériel.
Ceci est très intéressant…

Voir le profil de l'utilisateur
Faut-il conclure que les métons sont la résultante
symbiotiques des échangent permettant la constance d’un réel permanent
de l’univers,1 et de l’univers 2. ?


Si oui, dans quel cas un métons pourrai t-il être en non-conformité avec la métamatière. ?
Les métons n'ont ni dimension, ni masse, ni durée. Ce sont des
particules de métamatière, pas des particules de matière. Dans la nature
de métamatière, pas d'idée de dimension ni de masse ni de
durée. Ces concepts font partie de la nature de matière om tout est
mortel, pas de la nature de métamatière où tout est éternel.

Tu vois de la métamatière chaque fois que tu rêves. Tous les
éléments qui forment tes rêves sont faits de métamatière. Tu te vois
vivre dans une nature faite de métamatière. Pour se voir de la
métamatière il faut obligatoirement quitter la nature de matière.
Lorsque tu la quittes momentanément ou définitivement dans le sommeil,
le coma ou la mort, tu passes automatiquement en mode
métamatière. Puis tu reviens en mode matière au réveil. Mais un jour
tu ne te réveilleras pas. Ton corps de matière mourra. Tu resteras
alors en mode métamatière pour l'éternité.

Les métons ne sont pas perceptibles par nos sens matériels. Je les
ai mis en évidence par mon sens métamatériel : l'intelligence.

Par déduction :

D'abord, la découverte l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains.
Un univers est composé d'éléments sinon pas d'univers. L'univers de
matière est composé d'éléments faits de matière. L'univers de
métamatière lui est composé d'éléments faits de métamatière.
Un éléments qu'il soit composé de matière ou de métamatière ne naît
pas du néant. Il a une fécondation, gestation, une naissance, une vie.
Pour les éléments matériels ce sont des particules de
matière qui s'assemblent, pour les éléments métamatériel ce sont
obligatoirement des particules de métamatière qui s'assemblent. Je les
ai appelé : des métons.

Comment je les ai mis en évidence ?

En visitant en intelligence la nature de métamatière, j'ai découvert
une espèce d'êtres vivants particulière. Cette espèce a exactement le
même rôle est la même position dans la nature de
métamatière que l'espèce humaine dans la nature de matière. Je l'ai
appelé ; l'espèce esprit.

Les esprits non plus ne naissent pas du néant. Ils ont une
gestation, une naissance et une vie. Ils n'ont pas de mort. La mort
n'existe pas dans la nature de métamatière. Une fois nés dans la
nature de métamatière, il vivent éternellement. C'est leur gestation
qui intéresse directement les humains. Elle se déroule dans leur vie
quotidienne. La gestation des esprits, qui sont des êtres
vivants métamatériels, se déroule dans le Matériel au dépend de la
vie des humains.

Donc, un esprit est fait de métamatière. Il vit dans la nature de
métamatière. Son anatomie est constituée de particules de métamatière
assemblées en un ensemble cohérent. Elle s'est faite au
cours d'une gestation dans la vie d'un humain.

Comment s'est-elle faite ?

L'humain gestateur vit sa vie quotidienne mormalement. L'esprit en
formation se génère au dépend de cette vie humaine. Voilà où sont les
métons !! L'humain gestateur, pendant sa vie matérielle,
produit naturellement, sans qu'il s'en rende compte, des particules
de métamatière lesquelles sont mémorisées par un esprit en gestation.
Tous les comportements quotidiens humains sont
transformés en métons. L'esprit en gestation dans la vie humaine les
mémorise et s'en sert pour se générer.

La mort du corps humain gestateur correspond à la naissance de
l'esprit. Il entre dans la nature de métamatière avec l'anatomie générée
pendant la gestation dans la vie humaine.

Par un processus défiant les lois matérielles, l'humain gestateur,
après la mort de son corps de matière, se voit vivre dans la vie de
l'esprit issue de sa propre vie, pour l'éternité.

Voir le profil de l'utilisateur

patience 


Enthousiaste
Enthousiaste
Bonjour Claude,



Tu dis que tu es chercheur en croyance, moi je ne crois plus hors ma pensé ma sortie du chemin de la croyance pour me porter sur le chemin d’un monde qui est avec le point que tu nommes, non pas dans l’humain mais dans l’homme.

Précisant que le mot humain revient souvent dans le propos mais que le mot homme en est absent, pour moi le point se situant dans l’homme au contraire de l’humain.

Je donne une préexistence à tout y compris à la métamatière, tout est, ce qui est, mais tout n’est plus ce qui a été,et tout ce qui a été n’aura jamais existé.

Est ne peut être que ce qui est et ce qui n’est pas, mais seulement pour l’ailleurs pas ici puisque l’acte créateur est pour l’homme ici dans ce monde pas pour le créateur qui lui est consubstantiel de la création. La pensée devient acte créateur venu dans ce monde par conséquent ce que tu dis sur la métamatière si ta théorie est juste pour moi à déjà exister, tu en es le collecteur.

Pour moi le point, ce situ en nous par lui et en lui, et nous sommes non ce monde mais celui qui devient pour être celui qui est vérité au sens caché, pas éternel car ceci pour moi et encore nominatif du temps mais a enlever de celui-ci pour celui qui est.

Suggérant que le temps n’aura jamais existé et n’existera jamais plus je vois cela dans une contexte étant être pour ne jamais devenir, ni advenir tout en étant devenu ici dans ce monde mais n’étant pas de ce monde et rien de celui qui est ici tant dans sa structure matériel, métaphysique, spirituel en d’autre terme un monde qui est autre chose n’appartenant même pas à l’esprit, pour moi l’esprit ne sert que ce monde dans le sens de sa loi.

Sans temps sans concept sans organe d’aucune nature que ce soit mais en même temps restant réalité de ce monde ci avec une permanence dans un ensemble et dans un agrégats de sous ensembles infini d’où serait agissant tout ce qui est tout ce qui sera et tout ce qui a était uniquement pour ce monde.

En omettant ce monde mais en le gardant pour ce qu’il est dans son instant ou tout est autour de nous, pour faire simple on pourrait dire que la pomme est sans image mais qu’elle est image dans ce monde pou être ici mais qu’elle n’aura jamais existé dans la réalité de ce monde ci, pourtant elle est pomme, par conséquent j’attache tout dans le point y compris le début et a fin du monde.

J’ai repris en substance ce que tu dis la réflexion le travail de recherche qui a était fait et remarquable toutefois cela soulève un certains nombre de questions.

Je reste attaché à l’idée de création de ce monde, mais que celui qui est notre n’est pas ici ni ailleurs qu’ici, d’où ma conception de deux mondes, ce qui scinde celui-ci matériellement et spirituellement ta théorie métamatière pourrait en être l’autre pour l’ailleurs.

Celui don je te parle qui lui n’appartient ni à ce monde ci, ni a celui pour l’ailleurs mais est réalité sous jacent pour celui-ci.

Impossible ! La matière et la métamatière ne se mélangent pas.

Ceci est une notion qui n’est pas dans ma pensée, je considère moi au contraire que tout est possible..

Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent
en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce
humaine se situe sur ce point coté matériel.
La question que je me pose est celle-ci d’où vient le point ? Autre chose tu dis ceci ..un univers fait matière, celui dans lequel nous vivons notre vie de tous les jours, avec pour énergie l'instinct..qu'ils possèdent son énergie : l'intelligence.

Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.
Instinct matériel et intelligence métamatérielle sont deux énergies
distinctes qui ne doivent pas être mélangées. Elles se côtoient chez
l'humain.
Si les deux énergies se mélangent il se produit
des comportements humains anarchiques. L'instinct se met au service


de l'intelligence et l'intelligence se met au service de l'instinct. Ces
comportements détruisent la nature de matière et
nuisent aux humains.
Les métons ne sont pas perceptibles par nos sens matériels. Je les
ai mis en évidence par mon sens métamatériel : l'intelligence.Tu vois de la métamatière chaque fois que tu rêves. Tous les
éléments qui forment tes rêves sont faits de métamatière.
- un univers fait de métamatière, celui dans lequel nous nous voyons/je reviendrai la dessus..Tu vois de la métamatière chaque fois que tu rêves. Tous les
éléments qui forment tes rêves sont faits de métamatière. Tu te vois
vivre dans une nature faite de métamatière.
Pour se voir de la
métamatière il faut obligatoirement quitter la nature de matière.


J’ai un peu de mal avec l’idée d’attribuer l’intelligence à la métamatière et l’instinct au matériel, le concept et bon mais ça pose un problème que je soulève, je perçois une invraisemblance dans l’explication.Tu dis « Si les deux énergies se mélangent » cela créé des comportements anarchiques, par conséquent tu fais apparaître la dualité dans ce monde ci, celui qui est vu de nous humain dans la matière mais aussi point symbiose des deux univers.

Hors dans le rêves la dualité est perceptible dans son aspect négatif dans l’image d’un mauvais rêve.

Donc si cette dualité peut être ici, et qu’elle peut apparaître dans un mauvais rêve comment donc l’instinct attaché à la matière se retrouve t’il dans la métamatière pour être opposé à l’intelligence dans un mauvais rêve.

Ainsi comment l’énergie ’instinct passerait de la matière à la métamatière au quel cas, si je commets une erreur dans mon raisonnement comment dans ce cas le point peut-il être du coté de l’humain si le sens à changer ?........... sens métamatériel : l'intelligence.

Puisque tu dis qu’il faut obligatoirement quitter la nature de matière pour se voir de la métamatière.

Dans cette hypothèse et par le sens du mot de la et non dans je pose cette question ou est l’humain et par analogie ou est le point ?

Deux univers distincts, égaux en puissance et en valeur, vivent en symbiose et s'échangent leur énergie.

Femmes et hommes sont égaux au regard de la nature de matière et de
la nature de métamatière. Un homme par femme. Une femme par homme.


Pour moi l’aspect duel ne peut être égale puisqu’il donne l’opposition donc un désaccord de nature pour une autre nature.

Voir le profil de l'utilisateur

Sheem 


Novice
Novice
@Claude De Bortoli a écrit:
Les hommes sont instinctivement attirés sexuellement par les formes des femmes. En dehors de chez elles et aux regards de tout le monde, les femmes doivent éviter de montrer leurs formes . Elles doivent les dissimuler par respect pour les hommes afin de leurs éviter un sentiment
frustrant.

Ce n'est pas à la femme de se cacher, c'est à l'homme de savoir contrôler ses pulsions : le véritable juste, ce n'est pas celui qui l'est à cause du fait qu'on lui ait évité les tentations. Le véritable juste, c'est celui qui ne cède pas FACE à la tentation.
Ce n'est pas à la femme de faciliter la tâche de l'homme en lui évitant la frustration, c'est à l'homme de combattre lui-même cette frustration, c'est trop facile de dire que c'est à la femme de faire tout le boulot pour que les mecs soient tranquilles et n'aient pas besoin de se battre...




Voir le profil de l'utilisateur

Véronix 


Récurrent
Récurrent
Message de Jésus donné au Père M. Doucette (Canada) - Mercredi 6 juin 2012

Vous trouverez ci-dessous le message que notre Seigneur et Rédempteur a donné au Père Melvin. Jésus lui a tenu les propos suivants :

« En vous adressant mes salutations, à toi mon frère Melvin et à vous tous mes frères et mes sœurs de tous les continents du monde, je vous appelle à être obéissants à mon égard et à suivre la vraie doctrine que j’ai enseignée aux apôtres et qu’eux-mêmes vous ont transmise.

Beaucoup présentent aujourd’hui toutes sortes de doctrines étranges : si elles diffèrent de mon enseignement, vous pouvez être certains qu’elles sont fausses.

Le nouveau phénomène appelé le Nouvel Âge est totalement erroné. Ses adeptes nient l’existence de Dieu et pensent que les humains sont des dieux.

Comme ils se trompent! Ils pratiquent le reiki sur les gens et prétendent les guérir. Cela est faux également. Certains peuvent obtenir une guérison, mais elle ne dure que deux semaines, après quoi ils tombent dans un état pire que jamais.


Il y a toutes sortes de cultes sataniques, et aucun chrétien ne doit s’y adonner. Il y a également différentes sectes comme l'Église des saints des derniers jours, qui est fausse elle aussi. Nul ne doit adhérer à une telle secte.

« Mes amis, demeurez dans mon Église : vous serez près de moi et vous serez bénis. Je vous aime tous, mes frères et mes sœurs, et soyons amis tous les jours de votre vie. »

http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/newage.htm

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum