anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Le poisson d’avril le Dim 1 Avr - 2:16

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Il est répandu parmi les gens dans les pays mécréants ce qu’on appelle le poisson d’avril à l’occasion du 1er jour du mois d’avril. Certains musulmans qui les imitent estiment qu’il est permis de mentir ce jour-là. Que pensez-vous de cette croyance et de cette imitation ?

Le mensonge est absolument interdit en tous temps. Et il n’est pas permis d’imiter les infidèles en cela et de s’assimiler à eux dans ce domaine ou dans un autre, compte tenu des propos du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Quiconque s’assimile à un peuple en fait partie ».

Extrait des Fatawa de Cheikh Salih al-Fawzan publié dans la revue Ash-Shaqaiq, n°32 du mois de safar.
http://www.islam-qa.com/fr/ref/10834

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

2Re: Le poisson d’avril le Dim 1 Avr - 8:37

Invité 


Invité
Cette tradition trouverait son origine en France en 1564. La légende veut que jusqu’alors, l’année aurait commencé au 1er avril (en fait le 25mars correspondait selon le calendrier julien au Jour de l'an), à la fête de l'Annonciation à Marie avec la tradition de s'échanger des cadeaux. Mais le roi Charles IX décida que l’année débuterait désormais le 1er janvier, marque du rallongement des journées, arrivée du printemps.


Si l’origine exacte de l’utilisation des poissons reste obscure (peut-être l’ichthus chrétien), il semble que beaucoup de personnes eurent des difficultés à s'adapter au nouveau calendrier, d'autres n'étaient pas au courant du changement et ils continuèrent à célébrer le 1er avril selon l'ancienne tradition. Pour se moquer d'eux, certains profitèrent de l’occasion pour leur remettre de faux cadeaux et leur jouer des tours. Les cadeaux que l'on s'offrait en avril étaient le plus souvent alimentaires. Cette date étant à la fin du Carême, période de jeûne durant laquelle la consommation de viande est interdite chez les Chrétiens, le poisson était le présent le plus fréquent. Lorsque les blagues se développèrent, l'un des pièges les plus courants était l'offrande de faux poissons. Ainsi naquit le fameux poisson d’avril, le jour des fous, le jour de ceux qui n’acceptent pas la réalité ou la voient autrement.


Plusieurs usages semblent s’être en fait mélangés avec celui du carnaval :

  • marquer la sortie du signe zodiacal des Poissons, dernier signe de l'hiver,
  • prolonger la période du carême, où il n’est permis de manger que du poisson,
  • confondre le benêt en lui offrant un poisson à une époque de l’année, celle du frai, où la pêche était interdite.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum