Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

1est ce que ce sont des matières ? le Mer 15 Fév - 14:32

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste
est ce que la lumière, le vent, le son et l’âme sont des matières?

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
La lumière est impalpable car elle provient de l'énergie du soleil.

le vent est invisible mais il peut avoir une force que l'on ne peut maîtriser si il a trop de puissance. Il peut déraciner des arbres!

et le son est invisible et il n'est perçu que par les créatures que Dieu a créé sur la terre car Dieu leur leur a formé des oreilles pour entendre.

Par contre, contrairement à l'esprit , l'âme est visible. Elle peut mourir!

EXPLICATION BIBLIQUE ( avec versets coraniques)

Genèse 2:7 dit "Jéhovah Dieu forma alors l'homme avec de la poussière tirée du sol et il souffla dans ses narines le souffle de vie, ET L'HOMME DEVINT UNE ÂME VIVANTE." (ou ÊTRE VIVANT) (sourate 91:7 : elle est façonnée ou modelée)

Lors de sa création, Adam n'a pas reçu une "ÂME IMMORTELLE" pour devenir un ÊTRE VIVANT, mais LE SOUFFLE DE VIE, c'est-à-dire LA RESPIRATION QUI ENTRETIEN LA VIE DANS SON CORPS DE CHAIR. Sans elle PERSONNE NE PEUT VIVRE . (comme les animaux aussi) (Ecclésiaste 3: 19, 20) - (sourate 15: 28, 29)

L'homme a été formé de 2 éléments : son corps de chair tiré de la terre, le souffle de vie (ou esprit de vie) qui vient de Dieu, pour entretenir son corps VIVANT.

Sans le souffle de vie (ou esprit de vie) donné par Dieu, l'homme ne peut pas vivre . selon le Psaume 104:29.

A sa mort, il redevient poussière et retourne à la terre selon la condamnation de Dieu : voir Genèse 3: 17 à 19. (sourate 39: 42 ; sourate 29: 57)

Il n'est dit nulle part, qu'à sa mort, l'âme "immortelle" d'Adam est sortie de son corps pour aller en enfer à cause de son péché (désobéissance).

Genèse 2:16 ; la condamnation était la mort de son corps de chair, son âme. Point final.

La mort est le contraire de la vie. Le don de Dieu était la VIE ETERNELLE DANS LA PARADIS TERRESTRE avec pour seule LOI ; L'OBEISSANCE = VIE ETERNELLE ; DESOBEISSANCE = MORT ETERNELLE.

La Bible nous certifie que "L'âme (ou celui) qui pèche, mourra pour sa faute" (Ezéchiel 18: 4, 20)

Adam a commis une faute grave, et Dieu a été obligé d'appliquer la sentence : la mort. (Genèse 5:4)

L'âme va dans le séjours des morts, la tombe (shéol ou hades) ; voir Psaume 49:15 ; Actes 2: 27 ; elle est donc mortelle. (sourate 82: 4, 5)

Qui a fait croire que les humains seraient comme Dieu , des ESPRITS INDESTRUCTIBLES ET ETERNELS?

Genèse 3: 2, 3, 4, 5 = Le Serpent, le Diable, Satan, (le menteur : Jean 8: 44) qui a contredit les paroles de Dieu. Eve, a préféré suivre le mauvais conseil de Satan et Adam l'a suivi dans la désobéissance (lire les versets suivants : 6, 7 ...... et les conséquences)

De là est parti le concept de l'âme immortelle et malheureusement beaucoup de religions l'enseignent par erreur alors que les ECRITS DISENT LE CONTRAIRE:

DONC ON PEUT REMPLACER ÂME PAR PERSONNE:

Elle peut parler : sourate 11: 105

Elle se blâme : sourate 75: 2

Elle peut être apaisée : sourate 89: 27

Elle meurt : sourates 29: 57

Elle va dans la tombe : sourate 82: 4 , 5

Elle sortira des tombeaux à la résurrection : sourate 86: 4, 8 ; sourate 84: 3, 4, 14; sourate 80: 21, 22

La résurrection se fera sur la terre : sourate 79: 14 - (Daniel 12: 2, 3)

Résurrection physique : sourate 75 : 4, 26, 29, 40

La mort est comparée à un sommeil , ne voient pas le temps qui passe : sourate 17:52 (Jean 11:11, 13, 14)

La terre n'a pas été créée pour rien mais pour qu'elle soit habitée : sourate 3: 180, 191 - sourate 55: 10 (Psaume 24:1, 2 - Psaume 104: 5 - Psaume 115: 16 - Esaie 45: 18)

Voir le profil de l'utilisateur

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste
@GRIT a écrit:

La mort est le contraire de la vie. Le don de Dieu était la VIE ETERNELLE DANS LA PARADIS TERRESTRE avec pour seule LOI ;[color=red] L'OBEISSANCE = VIE ETERNELLE ; DESOBEISSANCE = MORT ETERNELLE.

merci pour votre réponse mais je ne suis pas d'accord sur ce sujet. le messager mohamed avait rencontré les prophètes au ciel lors de son voyage nocturne à jéruslam. il avait dirigé la prière et les prophètes avec lui dans une église à jérusalem avant que l'ange gabriel le rende à la mecque. le messager mohamed avait montré des preuves sur son voyage à ceux qui le jugeaient de menteur.

autre exemple: lorsque dieu transforma la canne de moise en serpent vivant puis l'a retransformé en canne. dieu avait transformé un objet en un serpent vivant.

aussi l'ange et le diable prenaient l'allure d'homme vivant donc la théorie de l’âme reste mystérieuse.

les gens de la caverne étaient morts puis dieu les a rendu à la vie pour montrer aux gens ses preuves. voir sourate 18 el kahf:

18.1. Louange à Dieu qui a révélé à Son Serviteur le Coran, sans y introduire le moindre détour,
18.2. faisant de lui un Livre d'une parfaite droiture, afin de mettre les hommes en garde contre Ses terribles rigueurs et d'annoncer aux croyants qui font le bien une belle récompense
18.3. dont ils auront une jouissance éternelle ,
18.4. et afin aussi d'avertir ceux qui prêtent à Dieu une progéniture,
18.5. alors qu'ils n'en ont aucune preuve, pas plus que n'en avaient leurs pères. Quel monstrueux blasphème et quel horrible mensonge !
18.6. Tu vas peut-être te consumer de chagrin parce qu'ils se détournent de toi et refusent de croire à ce message !
18.7. En vérité, Nous avons fait de ce qui existe sur la Terre une parure pour elle, afin de mettre à l'épreuve les hommes et reconnaître ceux d'entre eux qui effectuent les œuvres les plus salutaires.
18.8. Puis Nous transformerons tout ce décor en sol aride et en poussière.
18.9. Vas-tu penser que les hommes de la caverne, dont l'histoire est gravée sur l'épitaphe , constituent un de Nos signes les plus étonnants?
18.10. Lorsque ces jeunes gens se réfugièrent dans cette caverne, ils firent cette prière : «Seigneur ! Assiste-nous par un effet de Ta grâce et fais que notre conduite soit conforme à la rectitude !»
18.11. Nous les plongeâmes alors dans un profond sommeil, dans la caverne, de longues années durant.
18.12. Puis Nous les réveillâmes pour savoir lequel des deux partis saurait évaluer le mieux la durée exacte de leur séjour.
18.13. Nous allons te raconter leur récit en toute vérité. C'étaient des jeunes gens qui croyaient en leur Seigneur et que Nous avions fortifiés dans la bonne voie.
18.14. Nous avions raffermi leurs cœurs lorsqu'ils s'étaient levés pour proclamer : «Notre Dieu est le Seigneur des Cieux et de la Terre ! Jamais nous n'invoquerons une autre divinité que Lui, sans quoi nous commettrions la pire des iniquités !
18.15. Ces gens-là, qui sont des nôtres, ont adopté des divinités en dehors de Dieu. Si seulement ils pouvaient justifier ce culte par une preuve évidente ! Qui donc est plus injuste que celui qui invente des mensonges contre Dieu?»
18.16. «Maintenant, se dirent-ils, que vous les avez fuis, eux et ce qu'ils adorent en dehors de Dieu, réfugiez-vous dans la caverne. Dieu étendra sur vous les effets de Sa miséricorde et apportera une amélioration à votre sort.»

Voir le profil de l'utilisateur

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste
@GRIT a écrit:La lumière est impalpable car elle provient de l'énergie du soleil.

le vent est invisible mais il peut avoir une force que l'on ne peut maîtriser si il a trop de puissance. Il peut déraciner des arbres!

et le son est invisible et il n'est perçu que par les créatures que Dieu a créé sur la terre car Dieu leur leur a formé des oreilles pour entendre.

Par contre, contrairement à l'esprit , l'âme est visible. Elle peut mourir!

EXPLICATION BIBLIQUE ( avec versets coraniques)

Genèse 2:7 dit "Jéhovah Dieu forma alors l'homme avec de la poussière tirée du sol et il souffla dans ses narines le souffle de vie, ET L'HOMME DEVINT UNE ÂME VIVANTE." (ou ÊTRE VIVANT) (sourate 91:7 : elle est façonnée ou modelée)

Lors de sa création, Adam n'a pas reçu une "ÂME IMMORTELLE" pour devenir un ÊTRE VIVANT, mais LE SOUFFLE DE VIE, c'est-à-dire LA RESPIRATION QUI ENTRETIEN LA VIE DANS SON CORPS DE CHAIR. Sans elle PERSONNE NE PEUT VIVRE . (comme les animaux aussi) (Ecclésiaste 3: 19, 20) - (sourate 15: 28, 29)

L'homme a été formé de 2 éléments : son corps de chair tiré de la terre, le souffle de vie (ou esprit de vie) qui vient de Dieu, pour entretenir son corps VIVANT.

Sans le souffle de vie (ou esprit de vie) donné par Dieu, l'homme ne peut pas vivre . selon le Psaume 104:29.

A sa mort, il redevient poussière et retourne à la terre selon la condamnation de Dieu : voir Genèse 3: 17 à 19. (sourate 39: 42 ; sourate 29: 57)

Il n'est dit nulle part, qu'à sa mort, l'âme "immortelle" d'Adam est sortie de son corps pour aller en enfer à cause de son péché (désobéissance).

Genèse 2:16 ; la condamnation était la mort de son corps de chair, son âme. Point final.

La mort est le contraire de la vie. Le don de Dieu était la VIE ETERNELLE DANS LA PARADIS TERRESTRE avec pour seule LOI ; L'OBEISSANCE = VIE ETERNELLE ; DESOBEISSANCE = MORT ETERNELLE.

La Bible nous certifie que "L'âme (ou celui) qui pèche, mourra pour sa faute" (Ezéchiel 18: 4, 20)

Adam a commis une faute grave, et Dieu a été obligé d'appliquer la sentence : la mort. (Genèse 5:4)

L'âme va dans le séjours des morts, la tombe (shéol ou hades) ; voir Psaume 49:15 ; Actes 2: 27 ; elle est donc mortelle. (sourate 82: 4, 5)

Qui a fait croire que les humains seraient comme Dieu , des ESPRITS INDESTRUCTIBLES ET ETERNELS?

Genèse 3: 2, 3, 4, 5 = Le Serpent, le Diable, Satan, (le menteur : Jean 8: 44) qui a contredit les paroles de Dieu. Eve, a préféré suivre le mauvais conseil de Satan et Adam l'a suivi dans la désobéissance (lire les versets suivants : 6, 7 ...... et les conséquences)

De là est parti le concept de l'âme immortelle et malheureusement beaucoup de religions l'enseignent par erreur alors que les ECRITS DISENT LE CONTRAIRE:

DONC ON PEUT REMPLACER ÂME PAR PERSONNE:

Elle peut parler : sourate 11: 105

Elle se blâme : sourate 75: 2

Elle peut être apaisée : sourate 89: 27

Elle meurt : sourates 29: 57

Elle va dans la tombe : sourate 82: 4 , 5

Elle sortira des tombeaux à la résurrection : sourate 86: 4, 8 ; sourate 84: 3, 4, 14; sourate 80: 21, 22

La résurrection se fera sur la terre : sourate 79: 14 - (Daniel 12: 2, 3)

Résurrection physique : sourate 75 : 4, 26, 29, 40

La mort est comparée à un sommeil , ne voient pas le temps qui passe : sourate 17:52 (Jean 11:11, 13, 14)

La terre n'a pas été créée pour rien mais pour qu'elle soit habitée : sourate 3: 180, 191 - sourate 55: 10 (Psaume 24:1, 2 - Psaume 104: 5 - Psaume 115: 16 - Esaie 45: 18)

Ceci est correct pour l'âme en Islam mais je tiens à préciser que l'âme une fois que l'être humain agonise, est retirée par l'ange de la mort (al malayk al mout) et ce dernier la ramène au Seigneur.

Le jour de la resurrection, l'homme sera rescucité dans une nouvelle terre et de nouveaux cieux, et les hommes sortiront de leurs tombes avec leurs âmes et seront resuscités jusqu'au bout des doigts.

Voir le profil de l'utilisateur

Hanane 


Résident
Résident
le messager mohamed avait rencontré les prophètes au ciel lors de son voyage nocturne à jéruslam. il avait dirigé la prière et les prophètes avec lui dans une église à jérusalem

bonjour maxibueno,

je tiens a vous preciser que le prophete n'a pas dirigé la priere dans une eglise mais dans la mosquée ALAQSA

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
MAXIBUENO,

Tu as bien lu la sourate 91:7 ; "Et par l'âme et CELUI (Dieu) qui l'a HARMONIEUSEMENT FACONNEE" = Dieu a façonné l'âme, c'est à dire l'homme, avec de l'argile.

Sourate 38: 71,72 "Quand ton Seigneur dit aux anges : "Je vais créé d'ARGILE un ÊTRE HUMAIN. Quand je l'aurai BIEN FORME ET LUI AURAI INSUFFLE DE MON ESPRIT (ou souffle)" (Dieu a insufflé son esprit pas une âme)
idem : GENESE 2:7 "Et Jéhovah DIEU FORMA alors l'HOMME avec la poussière tirée du sol (argile) et il SOUFFLA dans ses narines le SOUFFLE DE VIE (ou esprit), et l'homme DEVINT UNE ÂMES VIVANTE. (où ÊTRE VIVANT)

Sourate 95: 4 "Nous (Dieu) avons certes CREE L'HOMME DANS LA FORME LA PLUS PARFAITE"

L'âme et l'homme c'est KIF KIF

La Bible enseigne que le corps tiré de la poussière (l'argile) retourne à la poussière d'où elle a été prise ET L'ESPRIT (le souffle que Dieu a insufflé) retourne à Dieu qui l'a donné.

Tu confonds l'âme et l'esprit qui sont deux choses différentes ; l'âme est visible car il est charnel et l'esprit (le souffle) est invisible car il vient de Dieu

Lorsqu'on meurt, l'esprit que Dieu nous a donné pour être vivant, retourne à Dieu qui nous le rendra à la résurrection, qui sera une RECREATION.

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@GRIT a écrit:MAXIBUENO,

Tu as bien lu la sourate 91:7 ; "Et par l'âme et CELUI (Dieu) qui l'a HARMONIEUSEMENT FACONNEE" = Dieu a façonné l'âme, c'est à dire l'homme, avec de l'argile.

Sourate 38: 71,72 "Quand ton Seigneur dit aux anges : "Je vais créé d'ARGILE un ÊTRE HUMAIN. Quand je l'aurai BIEN FORME ET LUI AURAI INSUFFLE DE MON ESPRIT (ou souffle)" (Dieu a insufflé son esprit pas une âme)
idem : GENESE 2:7 "Et Jéhovah DIEU FORMA alors l'HOMME avec la poussière tirée du sol (argile) et il SOUFFLA dans ses narines le SOUFFLE DE VIE (ou esprit), et l'homme DEVINT UNE ÂMES VIVANTE. (où ÊTRE VIVANT)

Sourate 95: 4 "Nous (Dieu) avons certes CREE L'HOMME DANS LA FORME LA PLUS PARFAITE"

L'âme et l'homme c'est KIF KIF

La Bible enseigne que le corps tiré de la poussière (l'argile) retourne à la poussière d'où elle a été prise ET L'ESPRIT (le souffle que Dieu a insufflé) retourne à Dieu qui l'a donné.

Tu confonds l'âme et l'esprit qui sont deux choses différentes ; l'âme est visible car il est charnel et l'esprit (le souffle) est invisible car il vient de Dieu

Lorsqu'on meurt, l'esprit que Dieu nous a donné pour être vivant, retourne à Dieu qui nous le rendra à la résurrection, qui sera une RECREATION.


Mais qu'est ce tu nous racontes encore toi ?

Quand le corps pourrit dans la terre, ronger par les verres, l'âme elle pourrit aussi ?

Le corps et l'âme sont deux choses distinctes, arrête de donner des leçons sur une religion ou des écrits que tu ne connais absolument pas.

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
LeNeutre , est-ce que tu nierais ce qui est écrit dans le Coran?

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@GRIT a écrit:LeNeutre , est-ce que tu nierais ce qui est écrit dans le Coran?

GRIT est ce que tu as des problèmes de compréhension ?

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
Sourate 75.26. Mais non! Quand [l'âme] en arrive aux clavicules

27.
et qu'on dit : "Qui est exorciseur? "

28.
et qu'il [l'agonisant] est convaincu que c'est la séparation (la mort)

L'âme n'est pas le corps, le corps n'est pas l'âme, encore une fois ne racontes pas n'importe quoi ..

Quand les verres mangent le corps humain, l'âme pourrit ?

Voir le profil de l'utilisateur

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste
@GRIT a écrit:LeNeutre , est-ce que tu nierais ce qui est écrit dans le Coran?

voici un site qui explique bien sur le sujet:

http://www.at-tawhid.net/pages/Les_vies_de_lHomme-2691391.html


Voir le profil de l'utilisateur

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste
Il existe aussi de nombreux ahâdîth sur ce sujet, l'un des plus compréhensibles étant celui de 'Abdu Llâh Ibn Mas'ûd (qu'Allâh l'agrée) rapporté par Al Bukhârî et Muslim :

« Le Messager d'Allâh (que Le Salut et La Paix d'Allâh soient sur lui) nous dit, et il est le véridique dont Allâh confirme la véridicité :

« Chacun de vous aura eu son existence créé réunie dans les entrailles de sa mère, sous forme d'une goutte, durant quarante jours, puis d'un caillot adhérant pour la même durée, puis d'un morceau de chair pour la même durée, après quoi Allâh envoie les Anges pour insuffler l'esprit en lui. Il est ordonné à l'Ange d'écrire quatre choses :

la provision qui lui est affectée,
la durée de sa vie,
ses actes,
et le fait qu'il mourra malheureux ou heureux. [3]

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
LeNeutre,

sourate 21: 34, 35 "Nous n'avons attribué 'IMMORTALITE' A NUL HOMME avant toi. Est-ce que si, toi, tu meurs, est-ce que, eux, seront ETERNELS? TOUTE ÂME DOIT GOÛTER LA MORT.

EN langage simple : Dieu n'a donné L'IMMORTALITE A AUCUN HOMME, MÊME PAS A Muhammad. DONC, tout ÂME HUMAINE DOIT MOURIR. (sourate 39:30)

L'âme c'est l'homme ; ils ne font qu'un.

Tous les morts à partir d'Adam (les ancêtres) attendent la résurrection à la fin des jours , quand sonnera l'HEURE prévue par Dieu. Sourate 56: 47,(48),49,50, 83, 87, 89 - sourate 79: 10, 11, 14

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
LeNeutre , douterais-tu de la TOUTE PUISSANCE DE DIEU?

LE Coran comme la Bible dit qu'il y aura une RECREATION.

Dieu est capable de recréer une personne comme il a déjà fait avec Adam, même si son corps est pourri. Il es capable de lui redonner la même personnalité et le même physique car sa mémoire est infaillible!

Voir le profil de l'utilisateur

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste
Grit,

attention, parce que l'âme n'est pas ce qui est créé d'argile et d'eau vile, parce qu'Iblis (satan) lorsqu'Allah a faconné l'argile et l'eau vile, il a tourné autour d'Adam en riant et en disant: "adam ne va jamais tenir debout et adam ne va jamais vivre", alors Allah a soufflé dans la bouche d'Adam le "souffle de Vie" provenant d'Allah, d'où l'âme s'est ancrée dans le corps d'adam qui fut ainsi créé en humain à partir de l'argile et l'eau vile.

L'âme est alors l'insufflation de l'Esprit de Dieu dans le corps d'Adam. L'homme vit parce qu'il a une âme tout comme l'argile et l'eau sont devenus humaines parce que Dieu a soufflé dans la bouche d'Adam l'âme de ce dernier.

Il ne faut pas confondre les deux.

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@GRIT a écrit:LeNeutre , douterais-tu de la TOUTE PUISSANCE DE DIEU?

LE Coran comme la Bible dit qu'il y aura une RECREATION.

Dieu est capable de recréer une personne comme il a déjà fait avec Adam, même si son corps est pourri. Il es capable de lui redonner la même personnalité et le même physique car sa mémoire est infaillible!

Mais est ce que tu lis ou tu répètes en boucle sans lire ?

Peut être que dans ta bible l'âme et le corps sont un, mais le Coran nous dit clairement que l'âme sort du corps au moment de la mort :

Sourate 75.26. Mais non! Quand [l'âme] en arrive aux clavicules

27.
et qu'on dit : "Qui est exorciseur? "

28.
et qu'il [l'agonisant] est convaincu que c'est la séparation (la mort)

Quand tu meurs comment sa ce passe ? Le corps il lui arrive quoi ?

Voir le profil de l'utilisateur

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste
@GRIT a écrit:LeNeutre,

sourate 21: 34, 35 "Nous n'avons attribué 'IMMORTALITE' A NUL HOMME avant toi. Est-ce que si, toi, tu meurs, est-ce que, eux, seront ETERNELS? TOUTE ÂME DOIT GOÛTER LA MORT.

EN langage simple : Dieu n'a donné L'IMMORTALITE A AUCUN HOMME, MÊME PAS A Muhammad. DONC, tout ÂME HUMAINE DOIT MOURIR. (sourate 39:30)

L'âme c'est l'homme ; ils ne font qu'un.

Tous les morts à partir d'Adam (les ancêtres) attendent la résurrection à la fin des jours , quand sonnera l'HEURE prévue par Dieu. Sourate 56: 47,(48),49,50, 83, 87, 89 - sourate 79: 10, 11, 14



Voici une explication :
http://www.soufisme-fr.com/vos-questions-sur-le-tassawwuf/2389-differences-entre-le-coeur-lame-lesprit-lintellect-lego.html



Sidi ‘Ali Harazim (qu’Allah l’agrée) a dit :

« J’ai interrogé Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) au sujet de l’âme (Nafs), de l’esprit (Rouh), du cœur (Qalb) et du secret (Sirr). S’agissait-il de noms différents pour un seul nommé ou pour plusieurs ?


Si on suppose que ces noms ne désignent qu’un seul nommé, alors pourquoi se fatiguer à diversifier les noms ?


Si on suppose que chacun est dissocié de l’autre, cependant celui à qui s’adresse le Discours Divin est bien l’esprit (Rouh), car c’est lui qui goûte au délice et à la douleur du supplice ? »


Il nous a clarifié cela de façon convaincante, que la paix soit sur notre maître et notre professeur, ainsi que la miséricorde d’Allah le Très-Haut et sa bénédiction.




Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) a répondu comme suit :


« Sache que ces différents noms ne sont en réalité que pour un seul nommé qui n’a pas de pluralité, mais les noms ne sont multiples qu’en fonction du degré de l’esprit (Rouh).


Ce qui clarifie cela est qu’Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) a créé l’esprit humain de la pure pureté de la Lumière Divine et son établissement provient des hautes nuées Seigneuriales déversées (‘Amma Rabbani) et Il a fait habiter l’esprit à l’emplacement de l’Esprit Vivifiant.


Là, il ne cesse de connaître parfaitement Allah le Très-Haut, en étant établi dans Son Amour et Son Unicité, connaissant Ses noms et Ses qualités, sans être préoccupé par autre que Lui. Il ne cesse d’être ainsi dans la pureté la plus totale, très éloigné de ce que peut comprendre la raison.




Puis l’esprit a habité le récipient du corps humain. Le corps s’approprie la vie et la compréhension en fonction de l’établissement de l’esprit en lui. Il existe dans le corps en l’état de « l’esprit nafs » (Rouh Nafs ). Il est une vapeur subtile qui contient la force de la vie, de la sensation, du mouvement et de la compréhension.


Ainsi, le nafs n’existe qu’en tant que définition et non en tant qu’essence puisqu’il se forme à partir de la rencontre de l’esprit avec le corps. Si jamais ils se séparent (l’esprit et le corps) le nafs n’existe plus en tant que nafs qui n’est qu’une vapeur subtile.


Cette chose qu’on nomme nafs est la source des mauvaises moralités et des vices maladifs tant qu’il impose son autorité sur la personne, car l’esprit est détenu entre ses mains. Il ne se manifeste qu’en vue de l’agrément du nafs dans la perte totale et l’éloignement complet de la Présence Divine. Cela se fait par la force lumineuse de l’esprit qui s’est inversée en raison de son établissement dans les ténèbres du corps.


Ainsi, l’esprit est souillé par les impuretés et les saletés du corps et il est accaparé par la fonction du nafs corrompu (Nafs Khabitha). Il devint alors un désobéissant à l’ordre d’Allah. C’est le reflet de l’autorité du corps, celui-ci est de source ténébreuse, il provient de l’eau et de l’argile et il est en état de consistance.


Quant à l’esprit, il est la résultante de la pureté claire de la Lumière Divine dans un état de parfaite pureté et de préciosité. C’est la plus pure des quintessences et la plus élevée. L’esprit a été imprégné des ténèbres dans le monde sensible. Tant qu’il tend vers les désobéissances, les infractions et la poursuite des passions, il se nomme dans cette station : « le nafs qui ordonne le mal » (Nafs El Amara bi sou-i).



Alors, s’il apparaît en lui les Lumières Divines lui permettant de sortir des caractères de la désobéissance et de l’infraction par l’existence du repentir (Tawba), il commence à se blâmer et à se discréditer à cause de ce qu’il a négligé comme Droits Divins.

Le nafs commence alors à s’éloigner du mal et à se blâmer pour revenir vers la porte du Généreux bienfaisant, il est alors appelé dans cette station « l’âme qui se blâme » (Nafs Lawwama) car il se blâme de ce qu’il a négligé comme Droits d’Allah le Très-Haut.


Puis s’il apparaît à l’esprit la Lumière Divine qui la purifie en chassant de lui la densité des péchés qu’on appelle les péchés capitaux (El Kaba-ir), il ne lui reste plus alors que les infractions subtiles et mineures, il s’appelle dans cette station « un cœur » (Qalban). Il a senti l’odeur de la Sainte Présence. Quelquefois il est pris par les Odeurs Sacrées de telle manière qu’il éprouve de la nostalgie pour ce qu’il était lors de sa première existence.


De temps à autre, il est vaincu par la densité des ténèbres de sa nature acquise lors de son établissement dans le corps, à ce moment-là, il a de la nostalgie pour ses désirs et le suivi de ses passions. C’est parce qu’il est basculé entre ces deux états qu’on l’appelle « cœur ». Il connaît les désirs, les attractions et il a tendance à s’y attacher, c’est pour cette raison qu’on l’appelle dans cette station « cœur », en conséquence de ses changements permanents.




Ensuite si les Lumières de la Sainte Présence se déversent sur lui, le purifiant complètement de toutes désobéissances lourdes et légères, petites et grandes et qu’ainsi ses pieds s’enracinent dans l’orientation vers Allah et son obéissance, alors son agitation s’apaise.


On l’appelle à ce degré « le Nafs apaisé » (Nafs Moutma-ina) mais il lui reste une attirance vers autre qu’Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) même si c’est licite et il reste en lui une trace de déviance par rapport à la rectitude ainsi qu’une sorte de préoccupation dans l’arrangement et le choix de ses propres intérêts.


Ensuite, si les Lumières Divines se déversent sur lui, elles entraînent la destruction de toutes formes de choix et habitudes. Il revient à Allah dépouillé de toute autre chose qu’Allah. À ce moment-là, il s’appelle « Nafs satisfait » (Nafs Radiya) mais il reste en lui la trace des formes qui a été détruite auparavant et ses traces sont semblables à des cicatrices laissées par des plaies après la guérison. Pour cette raison, il est crispé face à la Présence Divine.




Puis s’il reçoit les lumières de la Sainte Présence, ce qui le conduit au parachèvement de sa pureté, il rompt définitivement avec la trace des illusions et le brouillard des sens, sa connaissance disparaît, son existence s’anéantit. Ce flux, qui est la plus grande lumière, fut exprimé dans la terminologie des Connaissants par « l’Ouverture Suprême » (Fath El A’dham).


L’esprit se nomme dans cette station « l’âme donnant satisfaction » (Nafs Mardiya) car elle a perdu toute sensibilité et compréhension, il ne lui reste plus ni connaissance, ni image, ni nom, il ne lui reste plus que la contemplation de la Vérité, dans la Vérité, pour la Vérité venant de la Vérité.


C’est ce qu’on appelle « l’extinction de l’extinction » (Fana-ou-l-Fana). Là, son créateur l’a complètement agrée c’est pour cela qu’on le dénomme « l’âme donnant satisfaction ».




Puis, s’il reçoit les Lumières de la Sainte Présence, qui induit à l’anéantissement des orientations et l’ébranlement des expressions palpables, il est imprégné par cela extérieurement et intérieurement. Lorsqu’il est irrigué par les Lumières de sa Sainte Présence, il retrouve la pureté originelle dans le degré caché à l’exemple de la lumière du soleil lors de son apparition sur la nuit. Il est appelé dans cette station « caché » (Ikhfa)car il s’est éloigné de la perception de la raison et des pensées compréhensives.


Après quoi, il est dans une perpétuelle élévation à travers les stations, sans fin, au cours de son existence ici-bas aussi bien que dans le Barzakh que dans l’éternité du Paradis sans que son élévation ne prenne fin ou n’aboutisse.


À chaque station se révèlent à lui des Attributs d’Allah, Ses Noms, Ses Influx. Ainsi, la station précédente par rapport à celle qui est nouvellement acquise n’est, en proportion, qu’une goutte par rapport à l’océan.


Par conséquent, à chaque fois qu’il acquiert une station, il reçoit des influx (Fouyoudat), des théophanies (Tajaliyat), des connaissances (Ma’arif), des sciences (‘Ouloum), des secrets (Asrar), des ouvertures (Foutouhat).


Dans cette phase, il se situe au-dessus de la station « le caché », celle-ci s’appelle « le secret de l’ardeur » (Sirrou Chaddah).






À la question :


À qui s’adresse le Discours Divin, est-ce à l’esprit, au nafs ou au corps ?


La réponse est :


Celui à qui s’adresse le Discours Divin est bien l’esprit (Rouh) car, comme nous l’avons précisé, il représente le cœur et le Nafs lors de sa progression. Ce n’est pas non plus au corps que s’adresse le Discours Divin car il est créé comme récipient pour l’esprit et comme monture disponible lui permettant d’accomplir les devoirs qui lui incombent vis-à-vis de son Créateur.


L’esprit est donc responsable, c’est lui qui accomplit le pacte, c’est lui qui est récompensé ou puni, c’est lui qui vit dans le délice ou dans le tourment.


Il ne reçoit de châtiment ou de bienfait que par l’intermédiaire d’un corps et cela se fait par Décret Divin. L’esprit est introduit dans le corps et donc il est châtié à travers le châtiment du corps et gracié par la grâce accordée à celui-ci.


Après la mort l’esprit, dans le monde du Barzakh, est introduit dans un autre corps. Par sa cause il goûte au délice comme au châtiment.


La preuve de ceci est dans la parole du Prophète (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) qui a dit : « Les esprits des martyrs sont introduits dans les gésiers d’oiseaux verts.»Ainsi que sa parole (que la prière et la paix d’Allah soient sur lui) : « Lorsque le croyant meurt, on lui accorde la moitié du Paradis. »


La signification de ce hadith est que l’esprit séparé du corps n’aura que la moitié du plaisir, l’autre moitié étant réservée au corps. Puisque l’esprit n’est pas introduit dans le corps dans le monde du Barzakh, elle goûte ainsi au délice du Paradis sans sa présence. Elle n’a ainsi que la moitié du plaisir c’est ce qui est exprimé dans le hadith par la moitié du paradis.


Cela est exclusivement réservé aux Connaissants et aux martyrs, le reste parmi les croyants est voilé et n’a pas la possibilité de voguer au paradis, ils verront seulement leur place matin et soir. »



Recherche et traduction par la Zaouiya Tidjaniya El Koubra d’Europe


http://www.tidjaniya.com/en-ame.php

Voir le profil de l'utilisateur

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste
Il y a de nombreuses définitions possibles et les enseignements des shuyûkh peuvent insister sur un aspect plutôt qu'un autre ou nuancer dans un certain sens les acceptions.

Sans systématiser donc on considère généralement que le coeur est la réalité centrale de l'être, et l'organe la connaissance intuitive, le qalb est associé parfois au taqallub ou à la transformation continuelle des théophanies (tajalliyât).

L'âme ou la nafs est la modalité psychique individuelle où se mélangent des caractères blâmables et louables et où dominent les tendances spontanées (jibilla), elle doit être "éduquée".

L'esprit est une modalité supra individuelle, au-delà de la forme, il peut être envisagé par rapport à un être particulier ou en tant qu'esprit universel (rûh al-kull).

L'intellect est une faculté de connaissance discriminative dans laquelle est maintenue souvent la dualité du sujet connaissant et de l'objet connu, mais il est parfois aussi envisagé au degré universel tel al-'aql al-awwâl. C'est une faculté de connaissance qui est au principe même de la raison individuelle et que cette dernière suppose.

L'ego, c'est le sens de la séparativité entre le moi constitutif de la conscience individuelle et le non-moi, c'est une illusion lorsqu'il se pose en "seigneur" et un des principaux obstacle sur le chemin de Dieu car sa nature le rend difficilement "saisissable" et lorsqu'on essaie de l'étouffer il renaît encore plus fort. Avec la guidance d'un Sheikh murshid, héritier du Prophète et la Grâce d'Allah il disparaît pour toujours.


Il existe sinon quantité de Ta'rifât et de définitions dans les oeuvres des Maîtres.
En espérant que cela t'aide un peu.

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@maxibueno a écrit:Voici une explication :
http://www.soufisme-fr.com/vos-questions-sur-le-tassawwuf/2389-differences-entre-le-coeur-lame-lesprit-lintellect-lego.html



Sidi ‘Ali Harazim (qu’Allah l’agrée) a dit :

« J’ai interrogé Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) au sujet de l’âme (Nafs), de l’esprit (Rouh), du cœur (Qalb) et du secret (Sirr). S’agissait-il de noms différents pour un seul nommé ou pour plusieurs ?

Cela est exclusivement réservé aux Connaissants et aux martyrs, le reste parmi les croyants est voilé et n’a pas la possibilité de voguer au paradis, ils verront seulement leur place matin et soir. »


C'est quoi ce truc ?

Voir le profil de l'utilisateur

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste
Pour rajouter un point et afin de compléter un peu la definition de quelques termes, et en se référant aux paroles du Sheikh Moulay Al 'Arbi Al Darqawi.

Le nafs est l'ame égocentrique et passionnelle que chacun doit combattre (Djihad al Akbar) pour s'en affranchir et le Ruh est l'esprit qui est de nature lumineuse et elle est la réalité de la nature humaine. Mais le Ruh n'est rien d'autre que le nafs qui c'est attaché et appuié sur le monde d'ici bas de la corruption. Mais pour l'expliquer, je vous laisse ses paroles du Sheikh Moulay Al 'Arbi Al Darqawi :

" An- nafs (l'ame) et Ar-Ruh (l'esprit) sont deux noms désignant une seule et meme chose; faite de l'essence de la lumiere, mais Dieu est le plus savant. Elle se débouble, cette chose, en vertu de deux qualités opposées, qui sont la pureté et le trouble, car le nafs , tant qu'elle subsiste est troublée, et c'est sous ce rapport qu'elle porte son nom; mais si son trouble disparait et qu'elle devient pure, elle est vraiment appelée Ruh. " [...]

Et en parlant de cette lumiere, Un cheikh (Qu'Allah le récompense), dit un jour. Cette lumiere est presente chez le musulman et constitue la moitié de sa personne, mais lorsque celui chemine et combat son nafs (en compagnie d'un maitre), cette lumiere s'etend un peu plus dans son corps. Et il rajouta, cette lumiere est présente chez le non musulman, elle se situe dans les yeux et c'est par celle ci qu'il voit les choses de ce monde.

L'ego siege dans le An- nafs et s'exprime par le pronom personnel "moi", "je" ... donc elle englobe tout pronom possessif. C'est pour cela que parfois quand on parle de An- nafs on emploie le terme ego. Et donc forcement lorsque cet ego est nourri, le coeur se meurt.

Et dans un commentaire des lettres du Cheikh Moulay Al 'Arbi Al Darqawi, il est dit:

" le coeur (al qalb) est l'objet d'une querelle entre son pere, l'esprit (ar-ruh), et sa mere, l'ame passionnelle (an- nafs ); si la mere l'emporte le coeur se durcira, et si le pere reste victorieux, le coeur deviendra comme lui. "

En ce qui concerne le 'aql et comme l'a dit un cheikh concernant le cheikh Ibn Tayimiya, " son 'ilm (science) était plus grand que (ou a surpassé) son 'aql ". Donc les gens du Taçawwuf doivent dans leur cheminement avoir un équilibre et lié la Shari'a (connaissance exterieure) à la Haqiqa (connaissance intérieur).

Voir le profil de l'utilisateur

maxibueno 


Enthousiaste
Enthousiaste
Pour rajouter un point et afin de compléter un peu la definition de quelques termes, et en se référant aux paroles du Sheikh Moulay Al 'Arbi Al Darqawi.

Le nafs est l'ame égocentrique et passionnelle que chacun doit combattre (Djihad al Akbar) pour s'en affranchir et le Ruh est l'esprit qui est de nature lumineuse et elle est la réalité de la nature humaine. Mais le Ruh n'est rien d'autre que le nafs qui c'est attaché et appuié sur le monde d'ici bas de la corruption. Mais pour l'expliquer, je vous laisse ses paroles du Sheikh Moulay Al 'Arbi Al Darqawi :

" An- nafs (l'ame) et Ar-Ruh (l'esprit) sont deux noms désignant une seule et meme chose; faite de l'essence de la lumiere, mais Dieu est le plus savant. Elle se débouble, cette chose, en vertu de deux qualités opposées, qui sont la pureté et le trouble, car le nafs , tant qu'elle subsiste est troublée, et c'est sous ce rapport qu'elle porte son nom; mais si son trouble disparait et qu'elle devient pure, elle est vraiment appelée Ruh. " [...]

Et en parlant de cette lumiere, Un cheikh (Qu'Allah le récompense), dit un jour. Cette lumiere est presente chez le musulman et constitue la moitié de sa personne, mais lorsque celui chemine et combat son nafs (en compagnie d'un maitre), cette lumiere s'etend un peu plus dans son corps. Et il rajouta, cette lumiere est présente chez le non musulman, elle se situe dans les yeux et c'est par celle ci qu'il voit les choses de ce monde.

L'ego siege dans le An- nafs et s'exprime par le pronom personnel "moi", "je" ... donc elle englobe tout pronom possessif. C'est pour cela que parfois quand on parle de An- nafs on emploie le terme ego. Et donc forcement lorsque cet ego est nourri, le coeur se meurt.

Et dans un commentaire des lettres du Cheikh Moulay Al 'Arbi Al Darqawi, il est dit:

" le coeur (al qalb) est l'objet d'une querelle entre son pere, l'esprit (ar-ruh), et sa mere, l'ame passionnelle (an- nafs ); si la mere l'emporte le coeur se durcira, et si le pere reste victorieux, le coeur deviendra comme lui. "

En ce qui concerne le 'aql et comme l'a dit un cheikh concernant le cheikh Ibn Tayimiya, " son 'ilm (science) était plus grand que (ou a surpassé) son 'aql ". Donc les gens du Taçawwuf doivent dans leur cheminement avoir un équilibre et lié la Shari'a (connaissance exterieure) à la Haqiqa (connaissance intérieur).

Voir le profil de l'utilisateur

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste
maxibueno, vérifie tes sources parce que ca n'a rien à voir avec la sounna!!!

Voir le profil de l'utilisateur

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste
@LeNeutre a écrit:
@maxibueno a écrit:Voici une explication :
http://www.soufisme-fr.com/vos-questions-sur-le-tassawwuf/2389-differences-entre-le-coeur-lame-lesprit-lintellect-lego.html



Sidi ‘Ali Harazim (qu’Allah l’agrée) a dit :

« J’ai interrogé Seïdina Ahmed Tidjani (qu’Allah sanctifie son précieux secret) au sujet de l’âme (Nafs), de l’esprit (Rouh), du cœur (Qalb) et du secret (Sirr). S’agissait-il de noms différents pour un seul nommé ou pour plusieurs ?

Cela est exclusivement réservé aux Connaissants et aux martyrs, le reste parmi les croyants est voilé et n’a pas la possibilité de voguer au paradis, ils verront seulement leur place matin et soir. »


C'est quoi ce truc ?

vraiment, je me demande la meme chose que LeNeutre, c'est quoi ce truc?

Je vois écrit tidjani, sheikh moulay, etc, c'est des noms typique marocain ca doit venir d'une secte soufi du maroc...

mais qu'ont-ils ces sectes à ne pas se conformer à la sounna du prophète, c'est simple pourtant, il y a tout dans les sahih boukhari, muslim, etc

là clairement, ils ont recréé des sortes de hadiths:

sheikh tidjani a dit que sheik molay, a dit que ...

et le prophète Mohammad sws dans tout cela? vous l'oubliez???

Voir le profil de l'utilisateur

GRIT 


Averti
Averti
Vous avez tellement de "savants religieux" qui philosophent avec les textes sacrés, que vous êtes complètement perdus!

En rejetant la Bible et ses prophètes que vous "vénérez" ; vous rejetez leurs enseignements véridiques qui s'accordent avec les pensées du Coran.

Voyez les avertissements que donnent la Parole de Dieu :

2Timothée 4:3 "Car il y aura une période où ils ne supporteront pas l'enseignement salutaire, MAIS, SELON LEUR PROPRES DESIRS, ILS ACCUMULERONT DES ENSEIGNANTS POUR EUX-MÊME, afin de se faire agréablement caresser les oreilles."

Colossiens 2: 8 "SOYEZ SUR VOS GARDES : il se peut qu'il y ait quelqu'un qui vous entraînera comme sa PROIE AU MOYEN DE LA PHILOSOPHIE ET D'UNE VAINE TROMPERIE SELON LA TRADITION DES HOMMES , SELON LES CHOSES ELEMENTAIRES DU MONDE"

Ephésiens 4: 11,13,14 "Et il a donné certains comme apôtres,...certains comme enseignants......jusqu'à ce que nous parvenions tous à l'unité de la foi et DANS LA CONNAISSANCE EXACTE.....AFIN QUE NOUS NE SOYONS PLUS DES TOUT-PETITS (dans la connaissance de Dieu) , COMME BALLOTTES PAR LES VAGUES ET EMPORTES CA ET LA PAR TOUT VENT D'ENSEIGNEMENT AU MOYEN DE LA FOURBERIE DES HOMMES, AU MOYEN DE LA RUSE DANS L'INVENTION DE L'ERREUR.

1Timothée 4: 1 "Cependant la parole inspirée dit clairement que DANS LES PERIODES A VENIR QUELQUES-UNS ABANDONNERONT LA FOI, FAISANT ATTENTION A DES PAROLES INSPIREES TROMPEUSES ET A DES ENSEIGNEMENTS DE DEMONS, PAR HYPOCRISIE D'HOMMES QUI DISENT DES MENSONGES, ETANT COMME MARQUES AU FER ROUGE DANS LEUR CONSCIENCE"

Qui doit nous enseigner?

Psaume 94: 9,10,11,12 "CELUI qui plante l'oreille, est-ce qu'il ne peut pas entendre? Ou CELUI qui forme l'oeil, est-ce qu'il ne peut pas regarder?
CELUI qui corrige les nations, est-ce qu'il ne peut pas reprendre, OUI CELUI QUI ENSEIGNE LA CONNAISSANCE AUX HOMMES?
JEHOVAH CONNAIT LES PESEES DES HOMMES, IL SAIT qu'elles sont comme une vapeur.
HEUREUX L'HOMME robuste que tu corriges, ô Yah, ET QUE TU ENSEIGNES par ta loi (enseignement)"

Psaume (de David) 25: 2, 4,5, 8,9,10 "Ô mon Dieu, en toi j'ai placé ma confiance ;
FAIS-MOI CONNAITRE TES VOIES, Ô JEHOVAH! ENSEIGNE-MOI TES SENTIERS.
FAIS-MOI MARCHER DANS TA VERITE ET ENSEIGNE-MOI CAR TU ES MON DIEU DE SALUT."
Jéhovah est BON ET DROIT. C'EST POURQUOI IL INSTRUITS LES PECHEURS DANS LA VOIE (nous sommes tous pécheurs). IL FERA MARCHER LES HUMBLES dans sa décision judiciaire, et IL ENSEIGNERA AUX HUMBLES SA VOIE. TOUS LES SENTIERS DE JEHOVAH SONT BONTE DE COEUR ET FIDELITE POUR CEUX QUI OBSERVENT SON ALLIANCE ET SES RAPPELS.

LES DEUX SEUL LIVRES QUI DOIVENT VOUS GUIDER SONT LE CORAN PAR RAPPORT A LA BIBLE, SA BASE et non votre multitudes d'enseignants. Tel est l'enseignement que Muhammad a donné. Sourate 5: 66, 68 (ce qui était valable pour eux, l'est aussi pour vous)
Sourate 3: 3,7

Croire en la Bible cela ne veut pas dire croire aux mensonges de ceux qui détournent le sens des Ecritures avec leur BOUCHE
sourate 5: 17 ; 41 (ne dit pas que la Bible est falsifiée)

Voir le profil de l'utilisateur

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste
Grit, d'abord, je tiens à dire que LeNeutre et moi-même avons directement repéré que ces textes religieux étaient des inventions pures et dures parce que nous ne connaissons nullement ces savants, nous travaillons avec les hadiths sahih, c'est à dire la parole du prophète Mohammad sws et ses actes recensés par les compagnons et colporté de générations en générations par voie oratoire.

En gros, les hadiths authentiques dont la chaine de transmission est quasi-sûre (tawatour) ont fait l'ouvrage des receuils de hadiths sahih qui sont uniquement l'avis du prophète.

Donc les savants religieux autre que ce qu'a dit le prophète n'ont aucune place dans un débat islamique.

Je suis quasi sur que cela provient d'une secte soufi car il y a beaucoup de liens avec le mysticisme...



Dernière édition par espoirhope le Jeu 23 Fév - 11:24, édité 2 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum