anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

Invité 


Invité
/ Bonjour

Que pensez vous du fait de célébrer la naissance du Prophète Mouhammad (saws) ?
Certains d'entre vous marquent-ils ce jour en faisant qqch de particulier ?

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Rien de particulier car c'est nullement une fête, les fêtes en Islam sont l'Aïd al-Fitr et l'Aïd al-Adha et c'est tout.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Invité 


Invité
Je viens d'apprendre qu'un très grand nombre de savants l'autorisent, et même vont jusqu'à le recommander. (Bid'a hassan)
Et d'autres le considèrent comme blâmable du fait que ni les compagnons, ni le prophète (saws) ne le fêtait.

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Si le Prophète et les Compagnons ne l'ont pas célébré c'est bien parce que c'est une Bid'a mauvaise, et ça n'existe pas une Bid'a Hassana contrairement à ce que laisse dire beaucoup de gens et ceux qui se disent oulémas, il y a Bid'a tout cours.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Invité 


Invité
Ce qui fait 'peur' c'est que bcp de savants le considèrent comme bonne innovation justement...
(http://www.sunnisme.com/article-l-avis-des-savants-sur-le-mawlid-an-nabawi-53340902.html)
Après, certes si il y avait une récompense liée à cette "fête", le Prophète et ses compagnons n'auraient pas manquer de la faire et de nous la recommander.

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Oum Nour a écrit:Après, certes si il y avait une récompense liée à cette "fête", le Prophète et ses compagnons n'auraient pas manquer de la faire et de nous la recommander.
Voila tu as tout compris ::good::

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste
salam alaykoum,

Le prophète a légiféré deux fêtes: la fête de rupture du jeûne et la fête du sacrifice.

Mais hier, mes neveux qui ont des cours d'arabe et de Coran dans l'école islamique, sont partis à la mosquée pour faire un goûter, c'est leur professeur qui leur a dit de ramener des gateaux et des boissons pour se commémorer cela à la mosquée.

Je pense pas que c'est péché de vouloir se commémorer la naissance du prophète.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Commémoration, souvenir et conférences ça peut être ok.. une fête, des goutés et des félicitations non.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Invité 


Invité
Commémoration, souvenir et des conférences ça peut être ok.. une fête, des goutés et des félicitation non.
D'autant + que commémorations, lecture, etc... ça devrait se faire chaque jour qui passe et ce jour est un jour qui passe justement ^^
Le reste (cadeaux, bougies d'anniversaires ou je sais pas quoi lol) ça ça ne vient pas de la Sunna ou du Quran.
Ca me rappelle la fête que certains ont attribué à 'Issa (as) maintenant.

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Oum Nour a écrit:D'autant + que commémorations, lecture, etc... ça devrait se faire chaque jour qui passe et ce jour est un jour qui passe justement ^^
Et aussi il y a beaucoup d'autres occasions importantes dans l'histoire de l'Islam (Hégire, Prise de la Mecque, Bataille de Badr etc..) et pas seulement ce Moulid, un fête absolument inutile car le mieux par exemple serait de célébrer le jour ou le Prophète a eu sa première révélation dans le grotte de Hirae (12 Ramadan), car ce qu'on aime dans le Prophète c'est plus le fait qu'il est Prophète et non sa propre personne. Mais ce qu'on a c'est surtout qui référence au Noël des chrétiens. D'autant plus que l'Islam nous défend de s'apparenter au juifs et aux chrétiens.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné

Voir le profil de l'utilisateur

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste
quoiqu'il en soit, c'est jour férié dans tous les pays musulmans...

J'aurais compris que vous disiez cela et que vous vous acharniez si ces personnes faisaient de l'opprobre, comme danser, mais c'est surtout pour mieux se rappeler le prophète, certes, ce n'est pas dans la sunna, mais si le respect, la décence de cela se fait sans approcher l'illicite, je ne vois pas pourquoi on doit les condamner.

Le prophète n'était pas celui qui interdisait, d'ailleurs, omar ben khattab raa, a chassé les gens qui jouaient du tambourin et chantaient le jour de l'aid fitr, et le prophète lui a dit: laisse les! source: "les deux fêtes" sahih boukhari.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
C'est pas une fête islamique et pis c'est tout.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste
@TetSpider a écrit:C'est pas une fête islamique et pis c'est tout.

moi je la fête pas, mais tu vas les condamner à l'enfer pour cela? ont-ils commis un péché?

Je préfère mille fois des gens qui font cela, que les autres qui fêtent 'achoura en massacrant des chiites!



Dernière édition par espoirhope le Lun 6 Fév - 12:36, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
C'est une innovation dans la religion alors oui c'est un péché.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste
@TetSpider a écrit:C'est une innovation dans la religion alors oui c'est un péché.

sur quel texte de la sunna appuies-tu tes dires?

Moi je veux pas les fatwa des savants.

Et si je te disais que lors des fêtes de l'aid fitr et l'aid el kebir, les gens peuvent faire un spectacle de lances? tu me regarderais d'un mauvais oeil, alors ouvre le sahih boukhari, rubrique: "les deux fêtes"



Dernière édition par espoirhope le Lun 6 Fév - 12:43, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste

Le texte que tu me donnes là sont des avis, ce n'est nullement la parole du prophète Mohammad sws.

Ils traitent ces gens d'hérétiques et d'ésotériques, je trouve qu'il y va fort.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@espoirhope a écrit:Le texte que tu me donnes là sont des avis, ce n'est nullement la parole du prophète Mohammad sws.
Le Prophète a dit que tout ajout dans le religion est une Bid'a.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@espoirhope a écrit:

Le texte que tu me donnes là sont des avis, ce n'est nullement la parole du prophète Mohammad sws.

Ils traitent ces gens d'hérétiques et d'ésotériques, je trouve qu'il y va fort.

" La meilleure des paroles est le Livre d'Allah, et la meilleure des voies est la voie de Muhammad, prière et salut d'Allah sur lui, et les pires choses sont les choses inventées, et toute innovation est un égarement "

Voir le profil de l'utilisateur

espoirhope 


Enthousiaste
Enthousiaste
@TetSpider a écrit:
@espoirhope a écrit:Le texte que tu me donnes là sont des avis, ce n'est nullement la parole du prophète Mohammad sws.
Le Prophète a dit que tout ajout dans le religion est une Bid'a.

Quel est le contexte du hadith?

Que concerne ce hadith?

La fête de mawlid concerne surtout des cadeaux pour les enfants...

Les adultes ne la fêtent pas.

Est-ce une innovation blâmable?

est-ce un péché?

A-t-on fait une innovation dans le dogme islamique?

Je ne pense pas.

Le prophète a dit: "je pleure pour mes frères", les compagnons lui ont dit: "ne sommes-nous pas tes frères", il répondit: "non, vous êtes mes compagnons, mes frères sont ceux qui ne m'ont pas vu et qui ont cru en mon message dans les générations futures".

Je pense que traiter des gens qui ont de l'amour envers le prophète, en se commémorant, et les traiter de pécheurs, d'ésothériques et d'hérétiques est loin d'être un comportement pieux et noble.

wa assalam alaykoum.

Voir le profil de l'utilisateur

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Juste l'appellation fête est une Bid'a.

Et puis les chrétiens disent aimer Jésus, mais comment ?

Oum Nour à dit une phrase tout a fait éloquente :

Après, certes si il y avait une récompense liée à cette "fête", le Prophète et ses compagnons n'auraient pas manquer de la faire et de nous la recommander.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

Invité 


Invité
pourquoi diverger sur une chose dont on ignore si c'est péché ou pas ?
pourquoi s'attacher à cette "célébration" alors qu'il y a tant de choses sunna déjà à faire et à suivre?...
(et dont on connait les bénéfices et les récompenses)

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
Il faut revenir a l'évidence et comprendre au moins qu'un amoureux du prophète que le salut soit sur lui éprouve au plus profond de lui même nécessairement de brûlants sentiments qui enflamment son entité. Comment faire pour ne pas être rempli de joie dès qu'il hume auprès de lui la moindre senteur se rapportant a la mémoire de l'élu. Comment le détenteur de cet amour, dont le coeur brûle, pourrait-il laisser passer le moindre évènement sans se rappeler son bien-aimé. Pour les compagnons, le prophète était bien présents devant eux, et après son départ chaque jour, chaque instant, chaque lieu était une raison pour se rappeler le prophète...

Se réjouir à cause de la venue du Prophète à l'humanité rentre dans le cadre de l'obligation ordonnée par Allah dans le Coran comme suit: «De la grâce d'Allah et de Sa miséricorde qu'ils se réjouissent donc!» (Younus 10:58). Cet ordre fut révélé parce que la joie rend le coeur reconnaissant de la miséricorde d'Allah. Et y a-t-il plus grande miséricorde de la part de Dieu que de nous envoyer le Prophète , auquel Il s'adresse en ces termes: «Nous ne t'avons envoyé que par miséricorde pour les univers» (Les prophètes 21:107)..

Dans le Sahîh de Muslim selon Abû Qatâdah Al-Ansâri : Lorsque le Prophète - paix et bénédiction d’Allah sur lui - fut interrogé au sujet du jeûne du lundi, il dit : « C’est le jour où je suis né, c’est le jour où je fus envoyé et c’est le jour où la révélation descendit sur moi ». Le Messager d’Allah - paix et bénédiction sur lui - indiqua donc que le jour de sa naissance est privilégié par rapport aux autres jours. Et le croyant peut espérer une grande rétribution pendant un jour béni, sachant que privilégier les œuvres qui coïncident avec les moments de la Généreuse Bonté divine est une démarche établie avec certitude dans la sharî`ah.

Ainsi, la célébration de ce jour et l’expression de notre gratitude envers Dieu pour ce bienfait qu'est la naissance du Prophète, et pour nous avoir guidé à sa voie, est une chose confirmée par la jurisprudence islamique....La commémoration par le coeur de souvenirs sacrés est une chose naturelle inhérente a la nature de l'homme. On ne peut rien contre la réjouissance du Coeur qui étant le moteur de l’être humain oblige les membres a suivre....

Voir le profil de l'utilisateur

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@Si Mansour a écrit:Il faut revenir a l'évidence et comprendre au moins qu'un amoureux du prophète que le salut soit sur lui éprouve au plus profond de lui même nécessairement de brûlants sentiments qui enflamment son entité. Comment faire pour ne pas être rempli de joie dès qu'il hume auprès de lui la moindre senteur se rapportant a la mémoire de l'élu. Comment le détenteur de cet amour, dont le coeur brûle, pourrait-il laisser passer le moindre évènement sans se rappeler son bien-aimé. Pour les compagnons, le prophète était bien présents devant eux, et après son départ chaque jour, chaque instant, chaque lieu était une raison pour se rappeler le prophète...

Se réjouir à cause de la venue du Prophète à l'humanité rentre dans le cadre de l'obligation ordonnée par Allah dans le Coran comme suit: «De la grâce d'Allah et de Sa miséricorde qu'ils se réjouissent donc!» (Younus 10:58). Cet ordre fut révélé parce que la joie rend le coeur reconnaissant de la miséricorde d'Allah. Et y a-t-il plus grande miséricorde de la part de Dieu que de nous envoyer le Prophète , auquel Il s'adresse en ces termes: «Nous ne t'avons envoyé que par miséricorde pour les univers» (Les prophètes 21:107)..

Dans le Sahîh de Muslim selon Abû Qatâdah Al-Ansâri : Lorsque le Prophète - paix et bénédiction d’Allah sur lui - fut interrogé au sujet du jeûne du lundi, il dit : « C’est le jour où je suis né, c’est le jour où je fus envoyé et c’est le jour où la révélation descendit sur moi ». Le Messager d’Allah - paix et bénédiction sur lui - indiqua donc que le jour de sa naissance est privilégié par rapport aux autres jours. Et le croyant peut espérer une grande rétribution pendant un jour béni, sachant que privilégier les œuvres qui coïncident avec les moments de la Généreuse Bonté divine est une démarche établie avec certitude dans la sharî`ah.

Ainsi, la célébration de ce jour et l’expression de notre gratitude envers Dieu pour ce bienfait qu'est la naissance du Prophète, et pour nous avoir guidé à sa voie, est une chose confirmée par la jurisprudence islamique....La commémoration par le coeur de souvenirs sacrés est une chose naturelle inhérente a la nature de l'homme. On ne peut rien contre la réjouissance du Coeur qui étant le moteur de l’être humain oblige les membres a suivre....


Oui les soufis fêtent la naissance du prophète, mais est ce que le prophète a fêter sa propre naissance ? Ou même ces compagnons ? Si nous suivons vraiment le prophète et les compagnons nous ne fêtons pas sa naissance parce que même eux ne l'ont pas fait.

http://www.fatawaislam.com/index.php/Les-Innovations/Les-innovations-li%C3%A9es-aux-f%C3%AAtes-et-au-mawlid/la-cbration-de-la-naissance-du-proph-dans-la-mosqu.html

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum