anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 3]

51Re: Nucléaire Fukushima le Jeu 23 Aoû - 14:27

Guillaume 


Récurrent
Récurrent

Voir le profil de l'utilisateur

52Re: Nucléaire Fukushima le Jeu 23 Aoû - 14:48

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
en tk on ne sera probablement pas le fond de l'histoire avec les démons, mais, une chose est officiel nous connaissons les conséquences du nucléaires sur les échos-système et sur la santé des gens.ce qu'ils ne savent pas, sa va ce propagé comme un feu de broussaille et si les vents s'en mêle, car ils ne peuvent pas contrôler les éléments a 100%, ils peuvent provoquer mais ils ne peuvent pas maitrisé.. sa va leurs joué de vilains tours a ces vilains hommes qui font tords a sa création .

l'éternel dit au serpent parce que tu as fait sa tu ramperas comme un vers de terre...

mais pourquoi êtes vous habillez ainsi demanda t-il a Ève..elle répondit au tout puissant c'est a cause du serpent.





cet habit mon Seigneur est pour ce protégé du soleil disent t-ils .


Voir le profil de l'utilisateur

53Re: Nucléaire Fukushima le Dim 23 Sep - 13:45

petite fleur 


Chevronné
Chevronné


Une grande structure métallique s'est effondrée samedi dans la piscine du combustible nucléaire usé de la troisième unité à la centrale nucléaire japonaise Fukushima-1, et, heureusement, aucun employé de la centrale n'a été blessé.

L'incident s'est produit lorsque les employés de l'entreprise soulevaient les débris de ciment de la piscine avec une grue. La flèche de l'engin a heurté une structure métallique d'une longueur de plus de 7 mètres et pesant 470 kg, qui se trouvait au bord de la piscine, et elle est tombée.

Cet incident pourrait compliquer l'opération de soulèvement des barres de combustible usé, s'il s’avère qu'elles ont été endommagées. Selon le gouvernement du Japon, le démantèlement final de la centrale nucléaire Fukushima 1 prendra au moins 40 ans.

http://french.ruvr.ru/2012_09_22/Japon-Fukushima/

ils sont pas sortie de l'auberge mais tout va bien faites vous en pas sa va juste donné des conséquences mutante sur les populations a venir ''génération'' cet affaire la mais faites vous en pas! sa va juste durée 300,000 ans avant de ce décontaminé.

Voir le profil de l'utilisateur

54Re: Nucléaire Fukushima le Ven 5 Oct - 14:53

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
je crois que c'est important que je vous montre comment ils censurent les données.

ASTUCE POUR FAIRE DISPARAITRE UN SÉISME IMPORTANT DES ÉCRANS..ha la censure!


Jusqu’à ce jour il était possible de revoir l’impact des séismes sur la centrale de Fukushima comme sur cette vidéo d’un des derniers important séisme du 30 Aout 2012



regardez bien l'enregistrement!!!

Le séisme est visible sur l’enregistrement de 0,15 à 0,19 ‘ au time code (du bas)
et remarquez la vitesse de défilement accélérée (time code du haut à droite )

Le dernier important séisme du 2 Octobre qui vient de frapper la centrale de magnitude 5.2 à une profondeur de seulement 7 km avec un épicentre tout près de Fukushima n’est pas visible

car maintenant au lieu de compresser l’heure sur 15 minutes comme sur la première vidéo seules les 2 premières minutes de l’heure sont visibles , comme sur la vidéo ci-dessous ou l’on voit la vitesse de défilement du time code considérablement ralentie par rapport à la première vidéo (time code en haut à droite) .




Il n’est donc plus possible de remonter le timing pour voir l’impact des séismes , sans doute un problème technique . wink

je voie le loup et le renard sombré.

Voir le profil de l'utilisateur

55Re: Nucléaire Fukushima le Sam 6 Oct - 20:47

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Fukushima n’est pas un incident du passé mais une menace encore.
Jacques RICHAUD


INTRODUCTION :

Les tourments du monde, crise économique, tensions guerrières, menace climatique, nous font trop vite parfois tourner les pages de l’actualité. Ce qui est advenu au Japon ne fait plus la ‘une’ de nos actualités. Pourtant les Japonais eux-mêmes, après le choc vivent l’effroi d’une catastrophe possible plus grande encore sur les réacteurs encore en fusion incontrôlable.

Chez nous, passée la phase de peur et de compassion, que s’est il passé ?

- L’émoi a fait nos voisins allemands décider de renoncer au nucléaire… avant de revenir sur cette décision. La France championne de la part du nucléaire dans sa ressource énergétique et donneuse de leçons, et qui songe à exporter ses centrales (même Kadhafi s’était vu promettre une centrale clefs en mains) évite le débat qui n’a fait qu’effleurer la campagne présidentielle. On a même vu les Verts battre retraite en échange de leur adoubement absorption par un parti majoritaire qui avait besoin de cette coalition pour assurer sa victoire, et encore aujourd’hui une part de sa crédibilité. A gauche du PS le débat ne fut pas moins complexe, le PCF ayant toujours été pro nucléaire civil depuis la guerre froide, sans réviser vraiment sa position, même si favorable au ‘désarmement’ . Ce choix représentait un clivage essentiel avec l’extrême gauche de l’ancienne LCR prolongée NPA qui avec d’autres formations s’alliait au mouvement antinucléaire global… Mais en ces temps de ‘recomposition’ des gauches, les sujets qui fâchent sont le plus souvent évités.

- Il est vrai que l’union est souhaitable, indispensable même face aux conséquences de la crise du capitalisme qui réduit les états à des fonctions de mercenaires de la finance qui dirige le monde.

- Et si dans ce contexte apparaît une menace supérieure, dont le constat imposerait des choix majeurs et déchirants et à court terme coûteux, pour préserver un avenir qui s’annonce possiblement apocalyptique, il n’est pas fréquent d’entendre une voix dire sereinement ce qu’il en est et ce qu’il conviendrait d’envisager.

- Pourtant ‘Nous savons’ (1) : « Le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars 2011 ont été des désastres naturels d’une ampleur qui a choqué le monde entier. Bien que déclenché par ces événements cataclysmiques, l’accident qui s’est ensuivi à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi ne peut pas être regardé comme un désastre naturel. Ce fut un désastre profondément causé par l’homme – qui aurait pu et aurait dû être prévu et prévenu. Et ses effets auraient pu être atténués par une réponse humaine plus efficace. »

Ces lignes sont tirées du rapport de la commission d’enquête parlementaire japonaise sur l’accident de Fukushima (Naiic, ou National diet of Japan Fukushima nuclear accident independant investigation), dont une synthèse (en anglais) a été publiée récemment. Ce rapport, peu traité par la presse, brosse pourtant un tableau dévastateur de l’action du gouvernement de Tokyo, des autorités nucléaires japonaises et de Tepco, l’exploitant de la centrale de Fukushima….

C’est dans ce contexte qu’une voix japonaise mérite d’être entendue :

UNE ALERTE MONDIALE :

Cette voix a un visage, celui d’un ancien ambassadeur Japonais, pas un ‘excité’ de l’agitation anticapitaliste ou ‘obscurantiste’ de la décroissance ; un homme serein qui connait depuis longtemps le sujet et dont la fermeté et la profondeur du propos accompagnent une grande sérénité. Il faut ‘voir’ cette vidéo sous titrée de neuf minutes… :

« Pour une interdiction totale du nucléaire, pr. Mitsuehi Murata 20.09.12 » (Durée 9’46)



http://www.legrandsoir.info/fukushima-n-est-pas-un-incident-du-passe-mais-une-menace-encore.html


un appel a la raison et la conscience.sincèrement je crois vraiment que la cause du nucléaire est bien plus important pour le bien commun que de pourparlers de la notoriété matrimonial des homosexuelles.vraiment le diable détourne le mondial des véritables causes .

Il fait cesser les guerres jusqu’à l’extrémité de la terre. L’arc, il le brise, oui il met en pièces la lance ; il brûle les chariots au feu. - Psaumes 46:9
À l’abondance de la domination princière et à la paix il n’y aura pas de fin, sur le trône de David et sur son royaume, pour l’établir solidement et le soutenir par le moyen du droit et par le moyen de la justice, - Isaïe 9:7

Jésus nous exhorte a scruté le livre Isaïe.

Voir le profil de l'utilisateur

56Re: Nucléaire Fukushima le Sam 6 Oct - 23:16

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
( ACRO ) Contamination de l’eau de mer au large de la centrale
Posted on 6 octobre 2012 |

– FUKUSHIMA INFORMATIONS

Le MEXT a mis en ligne une carte avec la contamination de l’eau de mer au large de la centrale, jusqu’à 200 km environ. Il y a aussi des graphes avec l’évolution de la contamination en plusieurs points : cela baisse très peu, voire pas du tout. Il y a même des points où la contamination augmente.



En septembre, le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires Sociales (le MTPS) a admis qu’un ouvrier de Fukushima avait fait en juin une demande d’indemnisation à m’ assurance du travail.Ceci Concerne le cancer de l’intestin, de l’estomac ou du côlon.

http://fukushima-diary.com/2012/10/fukushima-workers-started-having-cancer/

Voir le profil de l'utilisateur

57Re: Nucléaire Fukushima le Dim 7 Oct - 6:32

petite fleur 


Chevronné
Chevronné


Environ 12 tonnes d'eau radioactive ont fui de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima et une partie de ce liquide s'est probablement écoulée dans la mer, a annoncé l'exploitant du site jeudi.

La compagnie d'électricité Tokyo Electric Power (Tepco) a expliqué qu'une fuite avait été découverte jeudi matin sur un tuyau relié à une installation temporaire de décontamination de l'eau, où le liquide de refroidissement utilisé pour les réacteurs est nettoyé.

Très radioactive après son passage dans un réacteur, cette eau est habituellement réinjectée dans le système de refroidissement après son passage dans les équipements de décontamination. L'opérateur a précisé que le liquide radioactif qui s'est échappé jeudi avait au préalable subi une partie des opérations de nettoyage.

"Nos responsables ont confirmé que de l'eau de refroidissement avait fui au niveau d'un joint des tuyaux", a expliqué un porte-parole à l'AFP, ajoutant qu'une partie du liquide s'était probablement écoulée "au-delà de la centrale jusque dans l'océan".

La fuite a depuis été réparée, a souligné le porte-parole. Tepco cherche à établir la quantité exacte d'eau ayant fui dans l'Océan Pacifique bordant la centrale Fukushima Daiichi, située à 220 km au nord-est de Tokyo.

Il ne s'agit pas du premier événement de ce type: quelque 120 tonnes d'eau radioactive s'étaient déjà échappées du système de décontamination le mois dernier, dont 80 litres s'étaient écoulées dans la mer, a précisé la compagnie.

Le gouvernement japonais a décrété en décembre l'état d'arrêt à froid des réacteurs de Fukushima Daiichi, signifiant que la température à l'intérieur des cuves des réacteurs était maintenue sous les 100 degrés Celsius.

Cette annonce a marqué une étape majeure dans la stabilisation de la situation de cette centrale, dont l'accident provoqué par le tsunami géant du 11 mars 2011 a entraîné la pire crise du nucléaire civil depuis celle de Tchernobyl (Ukraine) en 1986.

Tepco et les autorités ont toutefois encore de nombreuses épreuves à franchir avant de pouvoir retirer le combustible des réacteurs (pas avant au moins 10 ans) et démanteler les installations (pas achevé avant 30 ou 40 ans).

Une centaine de milliers d'habitants des environs de la centrale ont dû quitter leur logement en raison des risques pour la santé entraînés par les émissions radioactives dans l'air, les sols et les eaux de la région.

http://www.lecho.be/actualite/entreprises_energie/Fuite_d_eau_radioactive_a_Fukushima.9179608-3025.art?ckc=1

Voir le profil de l'utilisateur

58Re: Nucléaire Fukushima le Jeu 11 Oct - 0:07

petite fleur 


Chevronné
Chevronné


36 % des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales…
10 octobre 2012

Le nucléaire encore et toujours sur la sellette, avec des rapports de plus en plus alarmants sur les conséquences de l’accident de Fukushima….

Titre initial :
36 % des enfants de Fukushima présentent des excroissances anormales dues l’exposition aux radiations.
De plus de 38.000 enfants testés auprès de la préfecture de Fukushima au Japon, 36 pour cent ont des excroissances anormales – des kystes ou des nodules – sur leurs thyroïdes un an après la catastrophe nucléaire de Fukushima, tel que rapporté par ENENews.

Les chiffres choquants proviennent de la section de l’examen thyroïde » Sixième rapport Enquête sur la gestion de la santé de la préfecture de Fukushima», publié par FRCSR (la contamination de Fukushima symptômes recherche sur la radioactivité) et traduit par la voix du blog de?Fukushima.

L’introduction de la lettre écrite par la voix de Fukushima, déclare que les résultats de Fukushima montrent une «progression beaucoup plus rapide par rapport à Tchernobyl » que des recherches menées autour de Tchernobyl a montré le taux de nodules thyroïdiens chez les enfants de 5 à 10 ans après l’accident à 1,74 pour cent.

Lire (businessinside, en anglais).

Voici donc ce qu’on ne pourra plus cacher, alors que les USA exercent des pressions pour que le Japon reprenne la « nucléarisation » de son électricité parce que l’industrie nucléaire, c’est un bon business.

Source : www.dolecologie.com

Article relayé par : jacques

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/10/10/36-des-enfants-de-fukushima-presentent-des-excroissances-anormales-2/

Voir le profil de l'utilisateur

59Re: Nucléaire Fukushima le Ven 12 Oct - 13:14

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
si la vérité blesse le mensonge tue!

Voir le profil de l'utilisateur

60Re: Nucléaire Fukushima le Mar 23 Oct - 0:48

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Association Internationale pour la Protection contre
les Rayons Ionisants. L'AIPRI a pour but la divulgation scientifique dans le
domaine de la physique nucléaire et des dangers radiologiques de la
contamination interne.






























































Ce blog






Ce blog












dimanche 21 octobre 2012





Alerte au plutonium.
(Substance Noire)







Fukushima
diary vient
de publier les sidérantes données
dignes d'un camp de
concentration atomique à ciel ouvert d’une équipe de recherche
nipponne
qui sur l'une de ses cartes de relevés de la contamination signale
avoir détecté 570000 Bq/kg de plutonium dans la substance noire
à Futaba-machi. Ces terrifiantes données,
également relatées dans un journal, sont hélas tout à fait compatibles avec la
teneur en plutoniums d’un carburant. Chaque kg d’un combustibile comburé à 24
GwJ/t contient en effet environ 62,9 Ci de plutoniums (Pu238, 239, 240, 241,
242) à savoir 2,33E12 Bq de plutonium par kg de combustible. Il est impératif
que d’autres analyses soient accomplies au plus vite. La vie est brève.

http://aipri.blogspot.it/2012/10/alerte-au-plutonium-substance-noire.html

Voir le profil de l'utilisateur

61Re: Nucléaire Fukushima le Jeu 25 Oct - 15:46

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Fukushima, la stratégie de l’oubli



Un livre vient de sortir, « oublier Fukushima » (éditions du bout de la ville), faisant un bilan saisissant, décryptant les manœuvres subtiles de communication de Tepco et de l’Etat Japonais, qui tentent de faire oublier la catastrophe toujours en cours.
Les auteurs ont dressé, dans l’émission de Ruth Stégassy, « Terre à Terre » du 20 octobre 2012, un bilan méticuleux destiné à nous éclairer sur la stratégie mise en place par le gouvernement japonais destinée à faire oublier la catastrophe, démontrant que tout avait mis en œuvre pour tenter de rayer de la mémoire collective ce qui s’était passé. lien
Les autorités japonaises ont mis en place un scénario en 5 temps : après la catastrophe, la liquidation (en réalité la non-liquidation), l’évacuation, (en fait la non-évacuation), la réhabilitation, fictive elle aussi, pour aboutir enfin à une tentative de banalisation de l’accident.
Cette stratégie d’oubli semble fonctionner relativement bien auprès des médias, lesquels reprennent sans complexes les infos proposées par les gestionnaires de la catastrophe, avec comme but ultime de le proposer comme modèle pour la prochaine fois.
Il s’agit de faire croire au public docile que la sureté des installations nucléaires est assurée, même lors d’un accident majeur et les médias semblent se contenter de la campagne de communication menée conjointement par Tepco et l’état Japonais.
La CIPR, (commission internationale pour la protection radiologique) organisme qui détermine pour toute la planète les normes acceptables en matière de pollution radioactive pour les travailleurs et les habitants, a modifié, quelques semaines après la catastrophe, les normes fixées auparavant à 1 milliSievert/an et les mettant à 20 milliSieverts/an mais la norme n’empêche pas le danger. lien
http://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/fukushima-la-strategie-de-l-oubli-124675

Voir le profil de l'utilisateur

62Re: Nucléaire Fukushima le Ven 26 Oct - 17:30

petite fleur 


Chevronné
Chevronné


WASHINGTON - (AFP) - Les niveaux élevés de radioactivité des poissons pêchés au large de la entrale de Fukushima pourraient indiquer qu'elle continue de fuir 19 mois après la catastrophe nucléaire, selon l'étude d'un expert américain.
Dans cette étude publiée jeudi dans la revue américaine Science, Ken Buesseler, chimiste à l'Institut océanographique de Woods Hole (Massachusetts, nord-est des Etats-Unis), a analysé des mesures de césium effectuées par les autorités japonaises sur des poissons, des crustacés et des algues prélevés près de la centrale.
Les résultats, selon Buesseler, tendraient à prouver que les taux constatés sont provoqués soit par une petite fuite persistante de la centrale, soit par la contamination des fonds marins.
C'est d'ailleurs dans des espèces dites démersales (vivant au contact du fond dans la zone marine littorale) que les plus importants niveaux de césium ont été relevés: rascasses, raies, congres, flétans, soles, etc.
Selon les conclusions de l'étude, environ 40% des poissons pêchés dans les environs de la centrale de Fukushima (nord-est) ne sont pas consommables selon les normes établies par les autorités nippones.
Le scientifique précise toutefois qu'au large du nord-est du Japon, au-delà de la zone la plus proche de la centrale, la vaste majorité des poissons pêchés restent en dessous des limites autorisées pour la consommation, même si les autorités japonaises les ont resserrées en avril 2012.
Buesseler souligne en outre, dans le numéro de Science daté de vendredi, que les niveaux de contamination dans presque toutes les espèces de poissons et crustacés ne diminuent pas. Mais ces niveaux varient selon les espèces, ce qui complique la réglementation par les pouvoirs publics.
Pour Ken Buesseler, qui avait conduit en 2011 une mission internationale de recherche sur un navire afin d'étudier la dispersion des radionucléides provenant de Fukushima, "il faudra faire plus qu'étudier les poissons pour prédire comment évolueront ces différents niveaux de contamination".
la suite!
http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/La-centrale-de-Fukushima-continuerait-de-fuir-selon-une-etude-americaine/%28theme%29/

Voir le profil de l'utilisateur

63Re: Nucléaire Fukushima le Sam 27 Oct - 2:38

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
TOKYO - Le Japon a paralysé l'usine nucléaire et a du mal à trouver de l'espace pour stocker des dizaines de milliers de tonnes d'eau hautement contaminée utilisée pour refroidir les réacteurs brisés, le gérant de l'équipe de traitement de l'eau dit.

Environ 200.000 tonnes d'eau radioactive - assez pour remplir plus de 50 piscines olympiques - sont stockées dans des centaines de chars gigantesques construits autour de la centrale de Fukushima Dai-ichi usine. Opérateur Tokyo Electric Power Co. a déjà abattu des arbres pour faire place à plus de chars et prédit que le volume d'eau fera plus que tripler d'ici trois ans.

«C'est une question urgente parce que notre terre est limitée et que nous finirions par manquer d'espace de stockage», le gestionnaire de traitement de l'eau, Yuichi Okamura, a déclaré à l'Associated Press dans une entrevue exclusive cette semaine.

http://fukushima-diary.com/2012/10/huffpost-fukushima-plants-contaminated-water-storage-running-out-of-space/

Voir le profil de l'utilisateur

64Re: Nucléaire Fukushima le Mer 5 Juin - 17:55

petite fleur 


Chevronné
Chevronné



Une étude sur l'impact des radiations de la catastrophe de Fukushima a permis de constater que 12 mineurs étaient atteints d'un cancer de la thyroïde, 15 autres cas étant suspects.


http://www.lemonde.fr/japon/article/2013/06/05/des-cancers-de-la-thyroide-confirmes-chez-des-mineurs-de-fukushima_3424643_1492975.html
La colère est contenue, mais pas retombée. Derrière son modeste bureau
blanc, Hideto Iwasaki ne digère toujours pas d’être méprisé. Le
directeur commercial de la petite coopérative agricole Nanohana, établie
à Chiba (est de Tokyo), a entrepris un bras de fer juridique avec le
géant Tokyo Electric Power Co. (Tepco), qui gère la centrale de
Fukushima. Il exige que l’opérateur, comme il s’y était engagé, lui
verse des dommages pour les pertes subies après l’accident nucléaire de
mars 2011. Surtout, il espère que la justice parviendra à désigner les
responsables de cette crise qui lui a fait perdre 160 de ses 11
500 membres, a miné la confiance des acheteurs et ruiné quatre décennies
de partenariat avec des dizaines d’agriculteurs bio des préfectures de
Chiba, d’Ibaraki et de Fukushima. La dernière audience, en date du
10 mai, a tourné court. Les avocats de Tepco ont avancé que la baisse
des ventes de la coopérative et la désaffection des clients avaient
commencé avant l’accident nucléaire, exacerbant la colère des membres de
Nanohana.

http://www.liberation.fr/economie/2013/05/31/deux-ans-apres-fukushima-tepco-croule-sous-les-proces_907343

il est bien vrai que dans le fan club religieux nous sommes soucieux de nos semblables,donc on fait de la prévention? si vous saviez comment vos guerres des balivernes ont fait plus de mal que de bien!prend l'enseignement petite fleur ne fais pas comme eux .

Voir le profil de l'utilisateur

65Re: Nucléaire Fukushima Aujourd'hui à 20:19

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 3]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum