Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 6]

26Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Mar 24 Jan - 10:03

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:Ok très bien, est ce que le Coran et la Sunna ne nous apprend pas comment devrait être l'amour de Dieu ?

Il va de soi que toute personne avant de se dire musulmane se doit tout d'abord de se référer aux deux sources fondamentales que sont "Le Coran" et "La Tradition Prophétique(sunna)" mais avec la condition de sa vraie compréhension du "salaf essalih". Nous comprenons que toute toute parole d'où qu'elle vienne qui irait à l'encontre de ces deux sources se doit donc d’être rejetée catégoriquement et sans délai. Dhû-n-Nûn Elmasri a dit expressément: « Parmi les caractéristiques de celui qui aime Dieu, le fait de suivre Son bien-aimé dans sa moralité, ses actes, ses ordres et sa Sounah. »...Al Haddâd a dit : « Celui qui ne mesure pas constamment ses actions et ses états d'âmes en fonction du Coran et de la Sounah et ne se remet jamais en cause alors ne le considérez pas dans le registre des grands hommes. »..

Nous comprenons donc aisément que pour être un vrai musulman il y a lieu de s'attacher au Livre de Dieu, prendre pour modèle la Sounah de Son prophète, manger ce qui est licite, ne pas causer de tort aux gens, éviter les péchés et remettre aux gens leurs droits. Ce n'est qu'après cela qu'on peut ensuite parler du Soufisme sinon ce ne sera que perte de temps..

Mais on doit surtout en tirer comme vérité que le cheminement vers Dieu est bien une science. Et donc cette science de la Haqiqa s'acquiert comme toute science auprès de ses détenteurs et c'est le cas aussi pour la science de la Chari'a. Leur source est unique, après Allah c'est le Prophète que le salut soit sur lui; et ce n'est qu'en réunissant les deux, qu'enfin la religion s'achève comme a dit le Prophète à la fin du hadith de Jibril sur l'islam, l'Imane et l'Ihsane: "C'est l'ange Gabriel. Il est venu vous apprendre votre religion". Les savants de la Haqiqa sont ceux qui ont la connaissance de Dieu et les savants de la Chari'a sont ceux qui savent ce que Dieu a ordonné et ce qu'Il a interdit.

Que faire donc pour s’imprégner vraiment dans la profondeur de l'Ihhsane. Il faut bien sur se rapprocher des saints comme l'a fait Moise avec El Khidr..Nous savons que les Saints sont ceux que Dieu a totalement pris en charge. Alors, la Volonté de Dieu devient aussi la leur après leur avoir ôté la volonté humaine. Leur mouvement et leur repos se font par Sa volonté et pour Lui. Quoiqu'ils disent et quoiqu'ils fassent, c'est avec l'autorisation de Dieu. Un tel degré de servitude n'est atteint qu'après avoir connu l'extinction de l'existence matérielle et être sorti de l'obscurité de l'inadvertance qui aveugle l'œil du cœur (al-bassira). Pour ces gens-là, comme c'est explicite dans le hadith de Boukhari Dieu devient l'ouïe par laquelle ils entendent, la vue par laquelle ils voient, la main par laquelle ils agissent et le pied avec lequel ils marchent. Celui qui ne possède pas ces attributs n'a qu'à se considérer parmi les gens du commun et chercher avec vigueur à être en la compagnie des gens qui les ont déjà....

Ibn ‘Ajiba a dit : « Le soufisme est la science qui enseigne la manière de cheminer(marche initiatique) vers la présence du Roi des rois, la purification de la souillure, et la parure (revêtement) de toutes sortes de qualités vertueuses ; en premier lieu il est science, ensuite bonnes actions et en dernier lieu c’est un don. C’est la science par laquelle on connaît de quelle manière les gens parfaits se sont élevés des aspects (natures) humains vers les degrés de félicité divine .»

Il en ressort clairement que le soufisme n'est autre chose que la pratique scrupuleuse, fidèle, pieuse, sincère, et surtout consciente de l'islam, avec toute la science qui se doit qu'il se caractérise par un renoncement à ce monde tel que nous le percevons car le monde du commun qui n'est autre chose que l'obstacle entre l'homme et Dieu, et qu'il soit totalement soutenu par une foi totale en Dieu et à ce qu'Il a révélé et par une fidélité inconditionnelle au Prophète Mohammed que le salut soit sur lui..

La chose la plus absurde qui soit c'est donc de parler de « conformité à l'islam », comme le font généralement les non-initiés, parce que le soufisme c'est seulement l'islam mais dans toute sa profondeur et rien d'autre, donc on ne peut pas se demander si le « soufisme » est « conforme à l'islam » ou non, la question même montre à quel point les gens sont ignorants et ne connaissent en réalité que peu de chose de la religion et rien de « son cœur » qu'est le soufisme.

Pourtant tout ceux qui ont décrypté avec sagesse le sens profond du Livre fondateur de l'Islam, et sa dimension universelle ont déjà découvert et le font quotidiennement, la véritable spiritualité est la réalité du message en savourant, dans le partage, la richesse de la Vie et l'intarissable flux du divin qu'elle porte en elle. Par la grâce divine chacun, par une démarche intérieure de purification, d’humilité, de pardon, d’amour, peut toujours retrouver l’essence de ce message, son parfum et sa béatitude. Ne voyons-nous pas dès a présent comme chacun peut le constater les regards élogieux et ébahis de l'humanité, les ruisseaux de sagesse, de technique et d'art coulant vers l'océan spirituel coranique.

Il est plus que vrai que la Parole divine, descendue dans un langage humain, est claire, mais le dévoilement de son sens dépend de la réceptivité du récitant ou de l’auditeur. L’un et l’autre participe, à un degré ou à un autre, du voyage du Coran qui descend et remonte en eux et par eux. Les hommes parfaits, reçoivent ainsi le Coran mais en plus de cela le retiennent sans même l’avoir appris. Entre l’un et l’autre, les analogies abondent: le Coran contient tous les signes de l’univers de même que l’Homme parfait est l’exemplaire de la création. La multiplicité des niveaux d’approfondissement des significations que contient le Coran quand le serviteur dont le regard intérieur est illuminé – celui qui est dirigé par une lumière de son Seigneur-celui-là obtient chaque fois qu’il récite un verset une compréhension nouvelle distincte de celle qu’il avait obtenue. Donc c'est grâce a la sainteté que peut obtenir l’accès aux significations intérieures du Coran lesquelles, sans abolir le sens littéral lui donnent une profondeur et une portée nouvelle.

Il est connu que la sainteté est un état d’anéantissement ou l'homme dépasse ses limites humaines et peut en ce sens communiquer d'une manière vivante avec les cieux...Seul en connaît la valeur du Coran celui qui y a goûté, qui en a contemplé la demeure initiatique comme un état intérieur et à qui le Réel parle par les versets sur l’intime de son être..Et c'est de ceux-la qu'il faut s’imprégner et s'enseigner du cheminement vers Dieu au travers de sa parole..

L'Amour, dit Djalal ed-Din Rûmi, est cette flamme qui, lorsqu'elle s'élève, brûle tout : Dieu seul reste. » C'est en ce sens que Rûmi a été le porteur d’un message soufi d’une brûlante actualité, voire d’une brûlante éternité. Le Soufisme en ce sens, nous l'avons compris, n'est pas un ensemble d'informations ou de conduite a suivre seulement, mais surtout une initiation et une expérience personnelle et spirituelle a vivre. Il ne saurait, en effet, y avoir de Voie intérieure sans appui sur la Loi sacrée et les enseignants qui mènent vers la divinité qui encadrent et orientent celui qui cherche à canaliser ses pulsions afin de s'élever spirituellement.


Voir le profil de l'utilisateur

27Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Mar 24 Jan - 11:30

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Et donc cette science de la Haqiqa s'acquiert comme toute science auprès de ses détenteurs et c'est le cas aussi pour la science de la Chari'a.
Ça étudie quoi au juste la "science de la Haqiqa" ?

Que faire donc pour s’imprégner vraiment dans la profondeur de l'Ihhsane. Il faut bien sur se rapprocher des saints comme l'a fait Moise avec El Khidr..
Moïse ne s’était pas approché du Khidr mais c'est Dieu qui a envoyé le Khidr à Moïse.

Nous savons que les Saints sont ceux que Dieu a totalement pris en charge. Alors, la Volonté de Dieu devient aussi la leur après leur avoir ôté la volonté humaine. Leur mouvement et leur repos se font par Sa volonté et pour Lui.
Deviennent ils infaillibles ?

Les hommes parfaits, reçoivent ainsi le Coran mais en plus de cela le retiennent sans même l’avoir appris.
C'est qui ces "hommes parfaits" ?

Donc c'est grâce a la sainteté que peut obtenir l’accès aux significations intérieures du Coran lesquelles, sans abolir le sens littéral lui donnent une profondeur et une portée nouvelle.
On comprend bien là que les Tafsirs connus ne suffisent pas.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

28Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Mar 24 Jan - 11:45

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
Salam alaykoum,

Soubhanallah .. A croire que vous cherchez la vérité dans le mensonge de l'autre .. Arrêtez donc d’inventer des courants et de les faire passer pour des choses que le Prophète sws a agréer, comme la dit TetSpider il nous a laissez le Coran et la Sunna pour guide et tout est complet il n'existe même pas une once qui manque notre religion est complète, nulle besoin d'aller voir ailleurs ou de ce donner des noms nous sommes les suiveurs de nos pieux prédécesseurs et rien d'autre, donc il faut stoppé de divisé la communauté avec des innovations et égarer d'autre gens comme les tabligh le font près de chez moi, il faut arrêtez de nous divisé en petite communauté sa devient vraiment grave, a force personne ne va savoir qui croire et les gens parle sans science ..

" 5.3 Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous "

Pourquoi vouloir aller chercher plus loin, tout est la.

Voir le profil de l'utilisateur

29Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Mar 24 Jan - 13:25

aboujibril 


Novice
Novice
Moïse ne s’était pas approché du Khidr mais c'est Dieu qui a envoyé le Khidr à Moïse.

Faut ! C'est Moise qui demande à Dieu de lui montrer le chemin de celui qui a plus de science que lui. "...Moussa demanda où il pouvait le trouver et Allah lui dit de prendre un poisson avec lui dans un couffin et l’homme sera là où il allait perdre le poisson..."

Voici le hadith en entier ...

Al-Bokhari et Muslim ont rapporté d’après Saïd ibn Djubaïr ce hadith où il dit: “J’ai dit à Ibn ‘Abbâs que Nawsan Al-Bakali (un homme qui enseigne la religion à Al-Koûfa) prétend que Moussa le compagnon de Al-Khidr n’est pas le Moussa des Bani-Isrâ’îl (les fils d’Israël). Ibn ‘Abbâs répondit : “Il ment, Obay ibn Ka‘b m’a dit qu’il a entendu le Messager (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) dire : “Moussa (Moïse) faisait un sermon aux Bani-Isrâ’îl (les fils d’Israël), et leur dit des paroles qui leur mirent les larmes aux yeux et attendrirent leurs cœurs. Un des assistants se leva et lui dit : “Ô messager d’Allah, ô prophète d’Allah, y a-t-il sur terre quelqu’un de plus savant que toi ?” Moussa dit : “Non.”

Allah lui reprocha de ne pas Lui avoir restitué la science et lui révéla l’existence d’un serviteur qui se trouvait au confluent des deux fleuves et qui était plus savant que lui. Moussa demanda où il pouvait le trouver et Allah lui dit de prendre un poisson avec lui dans un couffin et l’homme sera là où il allait perdre le poisson. Moussa mis le poisson dans son couffin et s’en alla en compagnie de son jeune valet Youcha‘ ibn Noûn. A leur arrivée près d’un roc, ils posèrent leurs têtes et s’endormirent. Le poisson, bien que supposé cuit, bougea dans le couffin et tomba dans le fleuve. Il y fila en laissant dans l’eau, comme dans une matière solide, une trace qu’Allah maintint. Lorsque Moussa s’éveilla, son compagnon oublia de lui dire à propos du poisson et ils continuèrent leur route. Ils marchèrent toute la journée et toute la nuit jusqu’au lendemain lorsque Moussa dit à son compagnon : “ Apporte-nous notre déjeuner, nous sommes fatigués du voyage.” Moussa n’a ressenti la fatigue qu’après avoir dépassé l’endroit qu’Allah lui avait désigné. Le jeune serviteur répondit à Moussa : “ Quand nous avons pris refuge près du rocher, vois-tu, j’ai oublié le poisson - le Diable seul m’a fait oublier de (te) le rappeler - et il a curieusement pris son chemin dans la mer”. C’état la fuite pour le poisson et l’étonnement pour Moussa (parce qu’il remarqua les traces du poisson dans l’eau). Ils retournèrent sur leurs pas jusqu’à leur arrivée près du roc où ils trouvèrent un homme recouvert de la tête aux pieds d’un habit vert. Moussa le salua mais l’homme qui était Al-Khidr lui répondit : “Est-ce qu’il y a ce genre de salut chez vous ?” Moussa lui dit : “Je suis Moussa des Bani-Isrâ’îl (les fils d’Israël). Je suis venu pour que tu m’apprennes la sagesse que tu a apprise.” L’homme lui répondit : “ Tu ne pourras pas patienter avec moi.”

Deviennent ils infaillibles ?

Ce n'est pas une question d'infaillibilité mais une obeissance total et permanente aux ordres du Seigneur عز وجل , la réponse est cité dans le Coran ou sidna Alkhidr dit lui même :
" [...] Je ne l'ai d'ailleurs pas fait de mon propre chef - Wa mâ fa'altuhu 'an amrî".
[ Sourate 18 : Verset 82 ]

C'est qui ces "hommes parfaits" ?
La réponse est dans le Coran Sourate la caverne :

65. Ils trouvèrent l'un de Nos serviteurs à qui Nous avions donné une grâce, de Notre part, et à qui Nous avions enseigné une science émanant de Nous.

66. Moïse lui dit : "Puis-je suivre, à la condition que tu m'apprennes de ce qu'on t'a appris concernant une bonne direction? ".

67. [L'autre] dit : "Vraiment, tu ne pourras jamais être patient avec moi.

68. Comment endurerais-tu des choses que tu n'embrasses pas par ta connaissance? ".

69. [Moïse] lui dit : "Si Allah veut, tu me trouveras patient; et je ne désobéirai à aucun de tes ordres".

70. "Si tu me suis, dit [l'autre,] ne m'interroge sur rien tant que je ne t'en aurai pas fait mention".


On comprend bien là que les Tafsirs connus ne suffisent pas.


« Ils traitent de mensonge ce dont ils n’embrassent pas la science et
dont l’explication (ta’wîl) ne leur est pas encore parvenue. » (X, 39)

« Nous sommes venus à eux avec un Livre et Nous le leur avons expliqué
(faççalnâhu) selon une science. C’est une direction et une miséricorde
pour ceux qui croient. Qu’attendent-ils sinon son interprétation (ta’wîl) ?
Le jour où viendra son interprétation (ta’wîl) ceux qui l’avaient oublié
diront : Les Envoyés de notre Seigneur sont déjà venus avec la vérité. »
(VII, 52-53)

Donc désolé de te décevoir mais OUI nous n'avons pas encore effleuré un atome de tous les trésors que recèle notre livre sacré. Nous "les gens du commun" car les gens de Dieu "Awliya" eux reçoivent des sciences que nous ne pouvons même pas imaginer. C'est sans doute pour cela qu'Aboû Hourayra (que Dieu l'agrée) a dit : "J’ai appris du Prophète (sur lui la paix) deux récipients de savoir. Il y a un récipient que j’ai propagé aux hommes "hadith". Quant à l’autre récipient, si je le propageais, on me trancherait la gorge" (Rapporté par Al-Bukhârî, n° 120)"

Allah عز وجل ne dit-il pas : " ... Et Nous avons expliqué toute chose d'une manière détaillée."
Sourate al-Isrâ Aya 12

Lorsque ton seigneur parle de TOUT c'est vraiment de tout dont il s'agit.
Ce n'est pas juste les récits des ancients comme disaient les quraych...

Salam


Voir le profil de l'utilisateur

30Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Mar 24 Jan - 13:33

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
@LeNeutre a écrit:" 5.3 Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous "

Pourquoi vouloir aller chercher plus loin, tout est la.

Mais c'est justement vers la découverte de ce parachèvement que nous désirons progresser..C'est pour cela qu'il faut approfondir les choses...Il ne faut pas rester sur le sens littéral de la lettre..

Voir le profil de l'utilisateur

31Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Mar 24 Jan - 13:54

aboujibril 


Novice
Novice
En plus, On ne cherche pas plus loin... je vois ou il veut en venir ! uncertain

On cherche très loin vers notre Seigneur et par ce qu'il a autorisé dans le Livre et la Sunna, ce n'est pas pareil ! Ce n'est pas une inovation c'est plutôt lumière sur lumière un approfondissement et une recherche de perfection "Ihsân" qui est le dernier Maqam et qui n'est pas donné à tout le monde juste comme ça. Il faut bosser dur : "Dikr, prière, soulak de Coran, comportement, générosité, jihad nafs, nafaqa, jêune, science, abnégation, constance, etc ..."

Libre à chacun de faire comme le bédoin :

Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte : ‘Un bédouin vint trouver le Prophète (Psl) et lui dit : ‘O Envoyé d’Allah ! Indique-moi une œuvre qui me frayera la voie au Paradis’. - ‘Tu n'as qu'à adorer Allah, répondit le Prophète, sans rien Lui associer, à observer la prière prescrite, à payer l'aumône légale (Az-Zakâ) et à jeûner pendant le ramadan’. - ‘Par Celui qui tient ma vie entre Ses mains ! Je ne ferai rien de plus ni de moins’, répliqua le bédouin. Aussitôt l'homme partit, le Prophète dit : ‘Que celui qui se réjouit de voir l'un des hôtes du Paradis, regarde cet homme’.

Mais n'oublions pas que dans Sourat alwaqi'a Allah عز وجل parle des gens de gauche, des gens de droite et des rapprochés.

La recherche des Soufis est entièrement résumé dans la recherche du rapprochement d'Allah عز وجل et non seulement celle du Paradis et des Houris.

Salam

Voir le profil de l'utilisateur

32Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Mar 24 Jan - 14:20

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:Ça étudie quoi au juste la "science de la Haqiqa" ?

La Haqiqa est la science des âmes qu'elle guérit des maladies pour les parfaire afin de les rendre plus aptes à recevoir les lumières divines et la connaissance véritable. C'est en fait la quête perpétuelle de la vérité absolue symbolisée par la formule initiatique « La illaha illa Allah ».. Ce dévoilement authentique provient du Seigneur tout puissant par le biais des effusions de la Réalité Mohammadienne en conformité avec le Livre et la Sounna....

Moïse ne s’était pas approché du Khidr mais c'est Dieu qui a envoyé le Khidr à Moïse.

C'est plutôt Moise qui s'est demandé cela..Mais que cela nous vienne de Dieu c'est encore plus grand..C'est Dieu qui a donc montré a l'homme le plus grand de son temps qu'on a toujours besoin d'un maître spirituel même si on le dépasse comme dans le cas de Moise..

Deviennent ils infaillibles ?

Pourquoi cette question..Seul le fait qu'ils soient plus proches de la vérités cela devrait nous suffire amplement..

C'est qui ces "hommes parfaits"

La présence divine accorde à la personne fidèle des savoirs, des connaissances, des secrets, des effusions spirituelles, des sagesses, des états de certitudes etc...etc....C'est une vérité qui n'est un secret pour personne. Mais il va de soi que pour rencontrer ces gens il faut d'abord en ressentir le besoin pressants ensuite on les trouvera très prés de nous..

Dieu dit :"Quant aux fidèles de Dieu, n'est-ce pas point de crainte sur eux, en vérité, et point ne seront affligés qui croient et qui restent pieux, il y a pour eux bonne annonce en cette vie, tout comme en la dernière - Pas de modification aux paroles de Dieu - Voilà l'énorme succès !"Coran 10 : 62 64].

On comprend bien là que les Tafsirs connus ne suffisent pas.

Les tafsirs connus suffisent pour avoir une connaissance parfaite de la religion islamique..Mais pour avoir sa propre expérience spirituelle dans la quête sans risque de la réduire à une simple approche mentale et l'ascension vers la divinité c'est bien autre chose..La présence d'un maître doit être sans équivoque..Il faut savoir que la voie vers Dieu est la plus difficile pour l’ego passionnel et donc...

Voir le profil de l'utilisateur

33Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Mar 24 Jan - 15:27

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Si Mansour a écrit:La Haqiqa est la science des âmes qu'elle guérit des maladies pour les parfaire afin de les rendre plus aptes à recevoir les lumières divines et la connaissance véritable. C'est en fait la quête perpétuelle de la vérité absolue symbolisée par la formule initiatique « La illaha illa Allah ».. Ce dévoilement authentique provient du Seigneur tout puissant par le biais des effusions de la Réalité Mohammadienne en conformité avec le Livre et la Sounna....
Désolé mais là c'est rien dit en fait, une science c'est une démarche et une discipline, ce que tu nous dis là ce sont juste des phrases poétiques qui n'ont rien de concret. Est ce que tu peux nous concrétiser la chose un peu ?

C'est plutôt Moise qui s'est demandé cela..Mais que cela nous vienne de Dieu c'est encore plus grand..C'est Dieu qui a donc montré a l'homme le plus grand de son temps qu'on a toujours besoin d'un maître spirituel même si on le dépasse comme dans le cas de Moise..
Ok même si, est ce que nous on devrait avoir un "Khidr", ou mieux encore, est ce que notre modèle qui est le Prophète Muhammad Paix sur lui qui nous a donné l’ultime révélation qui abroge toute les précédente a eu un "Khidr" ?

Pourquoi cette question..Seul le fait qu'ils soient plus proches de la vérités cela devrait nous suffire amplement..
Mais j'insiste sur ma question, est ce qu'ils deviennent infaillibles ?

La présence divine accorde à la personne fidèle des savoirs, des connaissances, des secrets,
Des secrets comme ?

Les tafsirs connus suffisent pour avoir une connaissance parfaite de la religion islamique..Mais pour avoir sa propre expérience spirituelle dans la quête
Ca veut dire quoi là au juste "sa propre expérience spirituelle" ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

34Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Mar 24 Jan - 15:35

LeNeutre 


Chevronné
Chevronné
@aboujibril a écrit:En plus, On ne cherche pas plus loin... je vois ou il veut en venir !

On cherche très loin vers notre Seigneur et par ce qu'il a autorisé dans le Livre et la Sunna, ce n'est pas pareil ! Ce n'est pas une inovation c'est plutôt lumière sur lumière un approfondissement et une recherche de perfection "Ihsân" qui est le dernier Maqam et qui n'est pas donné à tout le monde juste comme ça. Il faut bosser dur : "Dikr, prière, soulak de Coran, comportement, générosité, jihad nafs, nafaqa, jêune, science, abnégation, constance, etc ..."

Libre à chacun de faire comme le bédoin :

Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte : ‘Un bédouin vint trouver le Prophète (Psl) et lui dit : ‘O Envoyé d’Allah ! Indique-moi une œuvre qui me frayera la voie au Paradis’. - ‘Tu n'as qu'à adorer Allah, répondit le Prophète, sans rien Lui associer, à observer la prière prescrite, à payer l'aumône légale (Az-Zakâ) et à jeûner pendant le ramadan’. - ‘Par Celui qui tient ma vie entre Ses mains ! Je ne ferai rien de plus ni de moins’, répliqua le bédouin. Aussitôt l'homme partit, le Prophète dit : ‘Que celui qui se réjouit de voir l'un des hôtes du Paradis, regarde cet homme’.

Mais n'oublions pas que dans Sourat alwaqi'a Allah parle des gens de gauche, des gens de droite et des rapprochés.

La recherche des Soufis est entièrement résumé dans la recherche du rapprochement d'Allah et non seulement celle du Paradis et des Houris.

Salam

Salam alaykoum,

Mais justement montre moi ou le prophète a danser et chanter comme les soufistes moi je veux juste savoir ou est le nom de " soufiste " dans la Sunna authentique ? Pas la peine de me tapé tout un texte je veux seulement savoir ou le prophète a danser et chanter et a proclamer que le soufisme est bien une voix pour atteindre Dieu s'il te plait ?

Voir le profil de l'utilisateur

35Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Jeu 26 Jan - 9:47

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
Lorsqu'une âme est attirée par la divinité le corps de celle-ci reste-il distrait ou participe t-il a ce mouvement vers Dieu. Quelle est donc l'expression du corps d'une âme en plein extase. Lorsque le Bonheur de la vision divine maîtrise et inonde le coeur des amoureux leurs corps peuvent ils rester inertes. La seule possibilité qu'offre la nature au corps de l'homme pour participer a cet évènement divin de l'espoir de rencontre avec Dieu est, bien sur,la danse. Mais alors que dit la Charia dans le domaine de la danse est elle prévue y a t-il en islam une réglementation de la danse. Bien sur, elle comporte selon les cas l'interdiction, la permission et la recommandation.

En ce qui concerne le Soufisme il a été confirmé que Ja’far ibn Abu Talib dansa en présence du Prophète quand il lui a dit: « Tu me ressembles dans ma constitution et mon comportement. » Que peut on dire après cela c'est vraiment être contre la sunna de priver les gens de chanter et danser par Amour au prophète. Il dansa donc à cause de la joie qu'il ressentit d’être décrit ainsi, et le Prophète ne l’a pas condamné pour cela, ce qui est la base pour les Soufis de la validité juridique de leurs danses de joies dues aux extases de leurs expériences spirituelles.

Quant à la danse dans une mosquée, il est rapporté dans le Sahih Muslim que ‘Aisha a dit : « Une armée vint d’Abyssinie en jouant des tambours le jour du festin dans la mosquée. Le Prophète m’y invita et mit mes mains sur ses épaules et les regarda danser. » Ainsi, il est confirmé que la danse est permise. Si elle était interdite en elle-même, elle n’aurait pas été pratiquée devant le Messager d’Allah que le salut soit sur lui et en présence de sa valeureuse épouse.

Par ailleurs à la nouvelle de la proche arrivée du Messager, Médine s’apprêta à le recevoir en fête. Pour imaginer leur bonheur, nous rapportons ce commentaire fait par Anas ibn Mâlik, compagnon et serviteur du Messager : “Toute chose s’est illuminée à l‘arrivée du Messager d’Allah (BP sur lui) à Médine et s’est assombrie à sa mort.” Chaque matin les habitants couraient aux abords de la ville et se mettaient à scruter l’horizon jusqu'à la chaleur du milieu du jour. Un matin qu'ils étaient repartis, ils entendirent ce cri de quelqu'un perché sur un dattier : “Ô les Arabes, voici venu l’homme que vous attendiez.” Tout le monde accourut de toute part et les gens se bousculaient pour voir le Messager tant attendu. Tous lisaient des vers tambours battant en chantant et dansant et qui avaient fusé des cœurs et disaient :
La pleine lune nous est apparue
Sur les collines où nous avons accouru
Envers Allah, nous devons être reconnaissants
Et exprimer dans nos do’a des remerciements.

Ô toi le messager, parmi nous annoncé,
Tes ordres seront obéis et respectés
Médine, par ta venue est honorée
Bienvenue, ô meilleur des messagers.


A chacun donc qui reçoit un bonheur ou un espoir de rencontre ou de sentiments divins de procéder légalement a la danse pourvu qu'elle ne soit pas interdite. La danse recommandée est comme la danse Soufi. La catégorie interdite est la danse du commun des gens, avec des femmes et des jeunes présents ou cela peut amener à la corruption et à la perte de contrôle sur les bas instincts, sur notre moi satanique etc.

L'essentiel c'est que la sunna et la vie du prophète couvre tout ce qui a trait a la danse permise dans le soufisme.... C'est tellement grand et puissant qu'il est impossible a quiconque d'en décrire la beauté. Nous voyons bien que la chanson et la danse font partie très intégrante de l'islam dans les moments les plus forts et dans la vie de notre valeureux prophète c'est pour cela que le soufisme en fait sa particularités pour faire revivre aux initiés ces moments d'amour intense dans l'attente de l'union spirituelle avec Dieu et son prophète...Dieu accorde ce délice spirituel tant recherché par les humains qui à la fois encourage et confirme le croyant.

Le soufi est amoureux de Dieu et pour prouver son amour, comme tout les amoureux il est continuellement occupé par le souvenir de son Bien Aimé qui est Dieu et dont le Nom l'habite éternellement et le pousse a des moments de joies et de crainte révérencielle... Alors a-t- il un temps pour autre chose. Cela est soutenu par la signification de la chevalerie dans la profondeur du soufisme qui est de continuellement mettre en avant les créatures par rapport à soi et d’être à leur service par l’âme et le cœur, sans demande ni attente en retour.Le soufisme devient donc l'application du Coran et de la Sunna dans tout les domaines et dans toutes les dimensions en intégrant la danse et la chanson...

"Tant que l'on ne souffre pas du désir et de l'amour d'une chose, on ne forme pas l'intention de l'accomplir. Seul le véritable « embrasement » du cœur par la douleur de l'Amour peut véritablement témoigner de cet attachement. L'expérience de la douleur absolue est donc seule apte a nous orienter vers la nostalgie du divin...".Cela peut-il avoir lieu dans une inertie du corps loin de la chanson et de la danse..

Voir le profil de l'utilisateur

36Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Jeu 26 Jan - 10:44

Yassine 


Vétéran
Vétéran
En clair lorsqu'une chose a été ajouter au actes d'adoration (Ebadat) c'est une innovation et une Bidaa, et désolé de le dire, dans le domaine du soufisme ça commence par là chose en apparence anodine pour finir vers des actes qui font froid dans le dos et qui éjecte plusieurs confréries et Tariqas en dehors de l'Islam. C'est ça les pas de Satan, "Khutowat ash-shaytane". Et j'ajoute même, c'est bien le soufisme qui ont ramené la Oumma islamique vers ce qu'elle est devenu, en adoptant des croyances totalement fantastiques et burlesques (et des fois excommuniatrices) et qui n'ont rien à voir avec l'Islam, mais quand c'est le cheikh de la Tariqa qui le dit et c'est lui qui détient les "secrets" et celui qui a atteint le Nirvana alors ça passe. Or en Islam il y a pas d'autorité spirituelle comme dans les autre religions, on se réfère pas au gens mais au texte.

« قد تركتكم على البيضاء ليلها كنهارها لا يزيغ عنها بعدي إلا هالك ومن يعش منكم فسيرى اختلافا كثيرا فعليكم بما عرفتم من سنتي وسنة الخلفاء الراشدين المهديين عضوا عليها بالنواجذ »

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

37Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Jeu 26 Jan - 13:23

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:En clair lorsqu'une chose a été ajouter au actes d'adoration (Ebadat) c'est une innovation et une Bidaa, et désolé de le dire, dans le domaine du soufisme ça commence par là chose en apparence anodine pour finir vers des actes qui font froid dans le dos et qui éjecte plusieurs confréries et Tariqas en dehors de l'Islam. C'est ça les pas de Satan, "Khutowat ash-shaytane". Et j'ajoute même, c'est bien le soufisme qui ont ramené la Oumma islamique vers ce qu'elle est devenu, en adoptant des croyances totalement fantastiques et burlesques (et des fois excommuniatrices) et qui n'ont rien à voir avec l'Islam, mais quand c'est le cheikh de la Tariqa qui le dit et c'est lui qui détient les "secrets" et celui qui a atteint le Nirvana alors ça passe. Or en Islam il y a pas d'autorité spirituelle comme dans les autre religions, on se réfère pas au gens mais au texte.

« قد تركتكم على البيضاء ليلها كنهارها لا يزيغ عنها بعدي إلا هالك ومن يعش منكم فسيرى اختلافا كثيرا فعليكم بما عرفتم من سنتي وسنة الخلفاء الراشدين المهديين عضوا عليها بالنواجذ »

Je regrette profondément mais ne pas comprendre le soufisme c'est perdre l’âme de l'Islam..Aucune nouveauté autre que la sounna n'existe dans les rituels du soufisme. Tout n'est que citations du Nom sacré de Dieu. Dieu est puissant et sage et les soufis poursuivent les expériences des Sahabas et des saints en fonction du Coran et de La sunna. Leurs rituels ne sont point des ordres émanant d'une autorité religieuse ce sont des actes surérogatoires mus par l'appel de l'Amour divin et que le prophètes a toujours encouragé la oumma a appliquer.

C'est Dieu et son prophète qui ont demandé aux croyants d'invoquer Dieu dans toutes les situations.. Louange à Dieu qui ne cesse de se rapprocher de ses serviteurs tant que ces derniers ne cessent de se rapprocher de Lui et qui ne cesse de les mentionner que lorsqu'ils cessent de le mentionner.

Dans le Coran, Allah a ordonné son invocation dans toutes les situations : « Invoquez Dieu debout, assis et couchés ». Cette obligation ne trouve limite ni dans le temps ni dans l’espace, c'est-à-dire que l’on se doit d’invoquer nuit et jour, en terre et en mer, en voyage ou chez nous, dans la richesse ou dans la pauvreté, quand on est en bonne santé ou lorsque l’on est malade, secrètement ou ouvertement et dans toutes les situations, individuellement ou en groupe.

D'après Abû ad-Dardâ, l'Envoyé de Dieu (:sws:) a dit: " Allah fera ressusciter, le Jour de la Résurrection, des gens dont le visage sera illuminé. Ils seront installés sur des chaires de perles. Les autres envieront leur sort. Ce ne seront ni des Prophètes, ni des martyrs. Un bédouin s'agenouilla alors et dit: " - Ô Envoyé de Dieu ! Décris-les pour nous les faire connaître. "Ce sont ceux qui, de diverses tribus et de nombreux pays, s'aiment mutuellement en Dieu. Le dhikr les réunit (pour se souvenir de Dieu) et, à cet effet, ils L'invoquent. "

Pourtant rien dans les rituels des soufis n'est contre la charia absolument rien. Mais les incompréhensifs cherchent des lacunes dans les faiblesses humaines pour trouver par ci ou par la une défaillance qu'ils pourront coller aux amoureux de Dieu... Le soufisme n'est pas représenté par le coté faible des humains c'est plutôt la sunna....mais dans toute sa profondeur..

Al-Ghazâli (que Dieu l'agrée) a dit : "J'ai su avec certitude que les Soufis sont ceux qui cheminent sur la Voie de Dieu, que leur conduite est la plus parfaite, que leur voie est la plus sûre et la plus droite, et que leur caractère est le plus pur. Je dirais plus : même si l'on additionne l'intelligence des hommes, la sagesse de sages et la science des savants avertis des secrets de la loi religieuse pour pouvoir réformer la conduite des Soufis, ou même l'améliorer, on n'y arriverait pas. Car tout dans leur mouvement ou leur immobilité, extérieurement et intérieurement, est puisé dans la lumière de la Niche (Mishkat) de la Prophétie". (Al-Mounqid mina d-Dalal)

Ibn Taymiya (que Dieu lui fasse miséricorde) a dit : "En ce qui concerne les Soufis, ils affirment l'amour (de Dieu), et ceci est plus évident chez eux que parmi les autres. La base de leur voie est simplement la volonté et l'amour. L'affirmation de l'amour de Dieu est bien connue dans le langage de leurs premiers et de leurs maîtres récents, comme cela est affirmé dans le Livre et la Sounna et dans le concensus des predecesseurs". (al-Ihtijaj bi al-qadar p.38)

Nous comprenons donc aisément que si aux premiers temps de l'islam on ne parlait pas de « soufis » c'est simplement parce que presque tous les musulmans étaient des « soufis comme on le comprend de nos jours» ; « musulman » et « soufi » voulaient dire la même chose car presque tous les musulmans avaient cette pureté de la foi et des pratiques que l'on voit maintenant chez les soufis. Le nom « soufi » est apparu quand une sorte de rupture s'est faite dans la communauté musulmane : les uns se sont consacrés uniquement aux affaires temporelles, d'autres se sont spécialisés dans le savoir juridique alors que certains ont consacré leur existence à étudier la religion dans sa totalité et faire de leur vie une vie de dévotion, de piété, de dévouement à Dieu dont l'amour les rendait bons et généreux envers la communauté.

Ce sont ces derniers qu'on désignait par « soufis », ceux qui se sont « purifiés » des vices humains et qui n'ont autre chose dans le cœur sinon l'Amour de Dieu.

Voir le profil de l'utilisateur

38Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Jeu 26 Jan - 14:09

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Ok donc...

Dans le Coran, Allah a ordonné son invocation dans toutes les situations : « Invoquez Dieu debout, assis et couchés ».
Là, est ce que la Sunna nous détaille cela ou pas ?

Et puis tu ne m'as pas répondu à ma question (enfin plusieurs question mais bon!!), quel sont les genres de secrets que le soufis peut avoir après parvenir au stade de "la présence divine" ?

Nous comprenons donc aisément que si aux premiers temps de l'islam on ne parlait pas de « soufis » c'est simplement parce que presque tous les musulmans étaient des « soufis comme on le comprend de nos jours» ; « musulman » et « soufi » voulaient dire la même chose car presque tous les musulmans avaient cette pureté de la foi et des pratiques que l'on voit maintenant chez les soufis.
Faut chercher dans l’étymologie, soufi vient du mot suf qui est laine, et c'est la démarche à porter sur sois tout ce qui est laine rugueuse comme signe Zuhd et d’éloignement de confort et la luxure. Dans à l’origine c'est le Zuhd et non le soufisme du chant et la danse. Et bien entendu tout musulman est d'une façon ou d'une autre est un Zahid. Mais tout cela toujours rien à voir avec les cercles de chant et de danse et de l'attribution d'autorités spirituel qui guide le croyant comme vous le pensez. D'ailleurs je vois que al-Ghazali parce qu'il est soufi vous dites "que Dieu l'agrée" comme pour les Sahabas, alors que beaucoup ont allé même jusqu’à l'excommunier. Or Ibn Taymiya, le grand Ibn Taymiya c'est "que Dieu lui fasse miséricorde" comme n'importe quel musulman.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

39Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Jeu 26 Jan - 14:38

Hanane 


Résident
Résident
@aboujibril a écrit:Donc j'ai ma réponse !!!

Pour toi : Les imams : L'Imâm Abû Hanîfa (85-150 H.), L'Imâm Mâlik Ibn Anas (95-179 H.), L'Imâm Shâfi‘î (150-205 H.), L'Imâm Shâfi‘î (150-205 H.), L'Imâm Ahmad Ibn Hanbal (164-241 H.), L'Imâm Al-Ghazâlî (450-505 H.), L'Imâm Ibn-Taymiyya (661-728 H.). Ridwânullâhi 'anhum, ne sont tout simplement pas crédibles. l'argument du site Doctrine Malekite n'étant naturellement qu'un argument pour dédouaner tes convictions fumeuses car ces mêmes paroles sont évidement citées dans les livres les plus authentiques de l'Islam.

Tu pratique donc une religion qui n'est pas la mienne !
Voici donc un selection de Ayât et de ahâdîth qui te donnerons un petit aperçut concernant la notion de Imama et de guidance et son importance capitale dans ma religion. ;o)

Dieu dit dans le Coran: « Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques »
Sourate. Attawbah Aya .119

Et Il dit : « C'est Lui qui, en six jours, a créé les cieux, la terre et tout ce qui existe entre eux, et le Tout Miséricordieux S'est établi "Istawa" ensuite sur le Trône. Interroge donc à propos de lui un Expert-khabîrâ »
Sourate alfourqane Aya 59.

Et dans un autre verset, Dieu (exalté soit-Il) dit: « Les amis les plus intimes sont ce jour-là ennemis les uns des autres sauf les gens pieux ». Sourate AZZUKHRUF Aya 67.

« Dieu envoie à cette communauté à la tête de chaque siècle quelqu’un qui revivifie pour elle sa religion » Hadîth sahîh: rapporté par Abû Dâwud dans ses Sunan (n° 4291), Al-hâkim dans son Mustadrak 4/522, Al-bayhaqî dans ma'rifat as-sunan wa al-âthâr 1/28/422 et par d'autres.

Abû Hurayra, qu'Allah l'agrée, rapporte: le prophète que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur lui a dit: « l'homme suit la religion de son compagnon intime, que chacun de vous fasse attention à celui qu'il prend pour ami ».

Abû Mûsâ (que Dieu l’agrée) a rapporté que le Prophète (paix et salut sur lui) a dit : « Le compagnon vertueux et le compagnon malfaisant sont respectivement comparables au vendeur du musc et au forgeron. Le vendeur du musc t’en donne ou t’en vend ou encore il émane de sa personne une odeur agréable, tandis que le forgeron risque de brûler tes habits ou il répand une odeur nauséabonde »[6].

Ibn ‘Abbâs, que Dieu les agrée tous les deux (Ibn ‘Abbâs et son père), rapporte : « Quelqu’un demanda : « Ô Prophète, quelle est la meilleure personne auprès de laquelle on s’assoit ? » Il dit : « Celui dont la vue vous rappelle Dieu, dont les paroles ajoutent à votre science et dont les actes vous rappellent l’au-delà. » »

Abû Hurayra rapporte que l'Envoyé d'Allah (bénédiction et paix sur lui) a dit: « Allah a dit: Celui qui fait montre d'hostilité envers un de mes walis (amis, saints, élus) Je lui déclare la guerre. Mon serviteur ne se rapproche pas de moi par quelque chose de plus agréable à Mes yeux que l'accomplissement de ce que Je lui ai prescrit et , Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par des oeuvres surérogatoires au point que Je l'aime. Et lorsque Je l'aime, Je suis son ouie par laquelle il entend, son regard par lequel il voit, sa main par laquelle il saisit, et son pied avec lequel il marche; s'il Me demande, assurément Je l'exaucerai; s'il cherche prés de Moi asile, assurément; Je le lui donnerai." Rapporté par Al-Bukhârî.

Abû Sa‘îd rapporte que le prophète (paix et salut sur lui) dit : « Il y a parmi ma communauté ceux qui intercèdent en faveur de troupes de gens (Al-fiâm), ceux qui intercèdent en faveur d’une tribu, ceux qui intercèdent en faveur d’un groupe et ceux qui intercèdent en faveur d’une personne, jusqu’à ce qu’ils rentrent au Paradis »

Abû Hurayra rapporte que le prophète (paix et salut sur lui) dit : « Dieu dit au jour de la résurrection : Où sont ceux qui s’aiment en Moi (en Ma majesté), Je les mets sous Mon ombre, ce jour où il n’y a pas d’ombre si ce n’est Mon ombre ».

Ibn ‘Atâ Allah Al-Iskandarî (d’Alexandrie) a dit dans ses sagesses (Hikam): « Gloire à Celui qui ne guide certains aspirants vers Ses amis (c’est-à-dire les Saints de Dieu), que parce que ceux-ci sont les guides vers Lui, et qui ne fait parvenir jusqu’à eux que ceux qu’Il veut faire arriver jusqu’à Lui. »

Il a dit aussi : « Ne prends pas pour compagnon celui dont l ‘état ne te stimule pas et dont les paroles ne te montrent pas la voie de Dieu. »

... pour finir, tu sais sans doute que la recherche de la science est pour nous musulmans un devoir, aussi je te conseil donc d'approfondir tes connaissances islamiques en continuant ta lecture par ici. ;o)
http://www.doctrine-malikite.fr/Spiritualite-musulmane_a46.html

Que Dieu te guide,
Wa ssalâm

Aboujibrîl

mais dans tout ce que vous venez de dire y a aucun hadith ou ayat qui parle du soufisme

Voir le profil de l'utilisateur

40Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Jeu 26 Jan - 18:08

Tarek 


Enthousiaste
Enthousiaste
Ils font des romans juste pour éviter les questions qui leur sont posées, mais ils n'y répondront pas puisqu'ils n'y trouvent aucune réponse.

Voir le profil de l'utilisateur

41Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Sam 28 Jan - 1:15

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:quel sont les genres de secrets que le soufis peut avoir après parvenir au stade de "la présence divine" ?

J'ai lu le Coran et la sunna et je n'ai point vu ou l'on cite ni les soufis ni les chiites ou les malékites ni les asharites. Je n'ai pas vu non plus les wahabites ni les mutazilites.. et pourtant on fait nécessairement partie de certains d'entre eux et donc par le seul fait de se référer a l'inexistence des Noms ce n'est qu'une fuite en avant par manque d'argumentation.

Par ailleurs normalement on ne doit pas se poser de telles questions sur les secrets du Soufisme en matière de présence divine..Car seule l’expérience spirituelle est apte a répondre a cela..Ce n'est pas une science exotérique pour avoir une réponse de ce genre.. « Le soufisme n’est pas de l’éloquence et des techniques d’expression ; il est goûts et sentiments profonds. On ne saurait l’apprendre des feuilles et des livres, mais des maîtres des goûts. On ne peut l’obtenir par la parole mais par le compagnonnage des hommes accomplis »

En réalité chaque souffle que l'on inspire et expire avec Présence réelle est vivant et connecté avec la Présence Divine. Chaque souffle inspiré et expiré en étant inconscient est mort, malheureusement déconnecté de la Présence Divine. C'est dans ce contexte que le tassawouf est par conséquent un élan de l'âme provoquant la quête du Seuil de la divinité dans le parcours des cheminants...

Les vrais secrets de la présence divine sont plutôt dérivés de El-Hekmah el-ilahiyah, c'est-à-dire la « Sagesse divine ». Ils forment en ce sens la science des saveurs et des états intérieurs. Le soufi véritable est plutôt celui qui possède cette sagesse, ou, en d'autres termes, il est el-ârif bi'llah, c'est-à-dire « celui qui connaît par Dieu », car Dieu ne peut-être connu que par Lui-même...C'est là ou résident tout les secrets..Sur le plan originel chaque soufi se rattache à une « chaîne » (silsilah) qui représente sa généalogie spirituelle, grâce à laquelle il est relié par différents intermédiaires au Prophète par l'intermédiaire d'Ali ibn Abi Talib.... C'est de là que dérivent les cercles d'éminents savants qui guide les croyants dont l'autorité spirituelle est mondialement connue et fêtée de chant et de danse...

A titre d'exemple peut-on comprendre sans initiation spirituelle le hadith, où Dieu s’exprime à la première personne par la bouche du Prophète, dit ceci : "Mon serviteur ne cesse de s’approcher de moi par la pratique d’oeuvres surérogatoires jusqu’à ce que Je l’aime ; et lorsque Je l’aime, Je deviens l’ouïe par laquelle il entend, la vue par laquelle il voit, la langue par laquelle il parle, la main par laquelle il saisit, le pied par lequel il marche".

Peut-on comprendre également sans préalable initiation le hadith : Selon Abou Hourayra que Dieu l'Agrée, le Messager de Dieu que le salut soit sur lui a dit: «Dieu glorifié et honoré a dit: «Je suis conforme à la bonne idée que se fait de Moi Mon esclave. Je suis avec lui là où il M'évoque. .......... Celui qui se rapproche de Moi d'un palme, Je Me rapproche de lui d'une coudée. Celui qui se rapproche de Moi d'une coudée, Je Me rapproche de lui d'une envergure. Quand il vient vers Moi en marchant. Je vais à sa rencontre en courant». (Rapporté par Moslem)

C'est donc bien dans la véritable méditation qu'on rencontre une présence vivante auparavant inconnue et par laquelle on se trouve d’emblée transporté au-delà de soi-même, de ses limites habituelles. C’est dans ce sens que l’on parle des secrets du ravissement intérieur. Ce moment de présence divine est aussi un moment de profonde conscience, de connaissance ; mais une connaissance par laquelle on comprend avec tout notre être, directement, intuitivement, au-delà du processus abstrait de la raison et de la dialectique. Effectivement les secrets de la présence divine peuvent se manifester en tant que sensations spirituelles intenses, par la révélation de significations spirituelles,ou encore en tant qu'illuminations intérieures.

Les soufis disent clairement que l’expérience de l’Amour et de la beauté qu'on découvre en soi-même dans la contemplation intérieure est une connaissance essentielle des qualités de l’être divin qui va nécessairement rejaillir sur notre méditation du monde. C’est en vertu de cette connaissance de soi par Dieu que l’âme du disciple acquiert les qualités pour avancer sur le chemin qui mène à la réalité divineCe détachement intérieur aussi n’est justement possible que parce que le cœur trouve dans la contemplation des attributs de la Beauté divine une jouissance infiniment supérieure au monde et tout à ce qu’il contient.

Toutefois mes chers amis, ceux qui n'aiment pas le Soufisme n'ont qu'a ne pas être soufi personne ne les oblige ni a faire ni a dire comme les soufis. Le soufisme n'est pas une adhésion contractée mais plutôt un état d'âme plein d'amour dont tout les faits et gestes reflètent cet Amour ce n'est absolument en aucune façon une simple adhésion ....

Le soufisme c'est l'application du Coran et de la Sunna dans tout les domaines et dans toutes les dimensions d’élévation et de profondeur. Mais quand une dimension nous échappe qu'on ne remette surtout pas le tout en cause. Le soufisme n'est que le fait se rappeler sans cesse la Source (notre origine souffle divin), en polissant le miroir de nos coeurs de toutes traces de vanité, de haine et de toute autres défauts, et surtout en se libérant de la tyrannie de l’Ego pour être au service de Dieu et de toute l'humanité. C'est d'un extase parfait qui appelle au sublime et à l'harmonie.



Dernière édition par Si Mansour le Sam 28 Jan - 1:36, édité 1 fois

Voir le profil de l'utilisateur

42Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Sam 28 Jan - 1:33

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Tu dis plein de chose, sauf ce que j'ai demandé, moi je veux juste que tu me donnes un exemple, un petit exemple, un seul parmi ce que vous nommez "secret" révélé c'est tout ?

Toutefois mes chers amis, ceux qui n'aiment pas le Soufisme n'ont qu'a ne pas être soufi personne ne les oblige ni a faire ni a dire comme les soufis.
Mais non, ça se dit jamais cela, je peux tout autant ajouter tout ce que je veux dans la religion sans que j'exige que tout le monde suit mon exemple.. mais non, si le soufisme fait parti de la religion alors ça devrait concerner tout musulman, sauf que jusqu’à présent j'arrive pas a être convaincu.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

43Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Sam 28 Jan - 2:06

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:Tu dis plein de chose, sauf ce que j'ai demandé, moi je veux juste que tu me donnes un exemple, un petit exemple, un seul parmi ce que vous nommez "secret" révélé c'est tout ?

J'ai très bien répondu a ta question...Et donc c'est seule l'initiation qui t'en expliquera toute la profondeur..S'il y avait une réponse dialectique a cela Dieu n'aurait pas dit: « Craignez Dieu et Dieu vous enseignera. Dieu est Omniscient. » [ Sourate 2 - Verset 282 ] ..De toute façon observer les défauts cachés en nous vaut mieux pour nous que scruter les mystères qui nous sont voilés.

@TetSpider a écrit: Mais non, ça se dit jamais cela, je peux tout autant ajouter tout ce que je veux dans la religion sans que j'exige que tout le monde suit mon exemple.. mais non, si le soufisme fait parti de la religion alors ça devrait concerner tout musulman, sauf que jusqu’à présent j'arrive pas a être convaincu.

Effectivement on peut dire tout ce que l'on veut..Mais je ne vois pas ce qui est ajouté a la religion de l'Islam dans le Soufisme.. Pouvez vous être pragmatique et nous donner un seul bel exemple de rajout en ce sens ..Le plus petit soit-il Mais de grâce ne nous citez pas des méfaits des êtres humains..Nous parlons des véritables autorités spirituelles crédibles du Soufisme pas des derviches de tout genre..Et puis l'Islam est vaste et chaque musulman est concerné par tout ses points mais bien sur selon nos capacités et nos degrés d'appréciation surtout en matière d'Amour de Dieu et des vagues de l’âme.. C'est en ce sens que Ibn Ata Allah disait que "Les oeuvres se différencient selon la diversité des états d'ames qui se présentent."..

Voir le profil de l'utilisateur

44Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Sam 28 Jan - 2:18

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Si Mansour a écrit:S'il y avait une réponse dialectique a cela Dieu n'aurait pas dit: « Craignez Dieu et Dieu vous enseignera. Dieu est Omniscient. » [ Sourate 2 - Verset 282 ]
C'est en fait un verset long, le plus grand verset du Coran qui enseigne un tas de chose et qui ne cache rien. Abstient s'il te plait à sortir les verset ou les portions de verset de leur contexte. Ou tu me diras que c'est bien là les secrets. Ça tiens toujours pas votre raisonnement et j'ai pas eu encore d'exemple. Mais je sais, vous êtes gêné à relater quelque chose qui frôlerait l’absurdité et serait tout bonnement absurde, c'est pour cela qu'il faut avant s’initier et entre dans les cercles avant qu'on vous disent quoi que ce soit. Et bien sûr ce sont les maitre spirituels et les cheikh qui détiennent les clés de ces mystères. Je suis navré mais on trouve un peu la même chose avec les chrétiens, le chiites et un peu partout chez les croyances égarées. En Islam sa force c'est qu'il contient pas de secret mais juste une science.. adaptée à tout age et à tout intellect.

Nous parlons des véritables autorités spirituelles crédibles du Soufisme pas des derviches de tout genre.
Tu peux me dire le rôle d'un chef spirituel c'est quoi au juste ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

45Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Sam 28 Jan - 10:45

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:C'est en fait un verset long, le plus grand verset du Coran qui enseigne un tas de chose et qui ne cache rien. Abstient s'il te plait à sortir les verset ou les portions de verset de leur contexte.

Je suis également très navré de vous voir dépouiller le vrai Islam de son sens profond interne et ésotérique..Je comprend aussi que vous évitez a chaque fois le vrai sujet en revenant toujours a un même coin..Vous faites cela en connaissance de cause car il ne peut vous échapper en aucune façon que justement le "secret" ou "intime de l'être" se situe entre le coeur et l'esprit (rûh). Le Coran et la Sunna précisent sans ambages que le Coeur est l'organe mystique de la connaissance de Dieu et le siège d’une essence qui dépasse toute forme individuelle.. Il ne vous échappe également point qu'arracher l'âme au joug tyrannique des passions pour la délivrer de ses penchants coupables et de ses mauvais instincts, afin que dans le coeur purifié il n'y ait place que pour Dieu ne relève pas de la dialectique ou de la pensée discursive; Le moyen de cette purification est la commémoration sans cesse de Dieu et la concentration de toute sa pensée en lui en s'efforçant de se dépouiller des images éphémères, c’est-à-dire de tout ce qui n’est pas Dieu, pour parvenir à un état de dénuement et de réceptivité qui laissera la lumière divine se réfléchir sans ombres. C'est cela les secrets de la découverte de Dieu et de Soi..

Je vous ai demandé en ce sens de me donner un seul petit exemple ou les Soufis ne suivent pas le Coran ou la Sunna vous n'en trouvez point et vous continuez quand même dans les médisances a leurs encontre.. C'est vraiment curieux..

@TetSpider a écrit: Tu peux me dire le rôle d'un chef spirituel c'est quoi au juste ?

Il s’agit tout d’abord de se débarrasser de tous nos penchants, pour pouvoir ensuite se tourner vers la recherche de Dieu. On sentira nécessairement Sa présence auprès de ceux qui obtiennent la pureté du miroir de leurs cœurs, c’est-à-dire du réceptacle qui est amené à recevoir l’influence divine...Le Saint Prophète que le salut soit sur lui, lui même fait allusion à cette connaissance gustative en disant : « Il a goûté le parfum de la Foi (dhâqa ta’ma al-îman) » (Muslim, Imân, 11).

C'est bien le Coran qui recommande de se souvenir de Dieu, le plus souvent possible : "Souvenez-vous de moi, Je me souviendrai de vous", (II, 152) ; "Rappelles-toi le nom de ton Seigneur, et consacre-toi totalement à Lui", (LXXIII, 8)

"Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d'eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le coeur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier } [ Sourate 18 AI-Kahf - la Caverne - verset 28 ]

Un cheikh, maître spirituel est, nous le savons tous, chez tout les musulmans, un homme respecté en raison de son grand âge mais ici il s'agit surtout de ses connaissances scientifiques ou religieuses relatives au Coran et de la sunna. Ce titre dans le Soufisme correspond également et surtout a ceux qui associent a tout cela la grande sagesse...

Dès lors, quand constate en lui cette proximité divine que nous venons de préciser tout se doit d’être support aux retrouvailles avec la divinité et toute l'autorité doit lui être acquise..Dieu dit en ce sens dans le Coran: « Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et soyez avec les véridiques »[. Et Il dit : « Le Miséricordieux, interroge donc quelqu'un de bien informé sur Lui (expert) ». Et dans un autre verset, Dieu (exalté soit-Il) dit: « Les amis les plus intimes sont ce jour-là ennemis les uns des autres sauf les gens pieux ».

Ibn ‘Abbâs, que Dieu les agrée tous les deux (Ibn ‘Abbâs et son père), rapporte : « Quelqu’un demanda : « Ô Prophète, quelle est la meilleure personne auprès de laquelle on s’assoit ? » Il dit : « Celui dont la vue vous rappelle Dieu, dont les paroles ajoutent à votre science et dont les actes vous rappellent l’au-delà. » »

Ibn ‘Atâ Allah Al-Iskandarî (d’Alexandrie) a dit dans ses sagesses (Hikam): « Gloire à Celui qui ne guide certains aspirants vers Ses amis (c’est-à-dire les Saints de Dieu), que parce que ceux-ci sont les guides vers Lui, et qui ne fait parvenir jusqu’à eux que ceux qu’Il veut faire arriver jusqu’à Lui. »


Voir le profil de l'utilisateur

46Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Sam 28 Jan - 10:59

Yassine 


Vétéran
Vétéran
@Si Mansour a écrit:Je suis également très navré de vous voir dépouiller le vrai Islam de son sens profond interne et ésotérique..Je comprend aussi que vous évitez a chaque fois le vrai sujet en revenant toujours a un même coin..Vous faites cela en connaissance de cause car il ne peut vous échapper en aucune façon que justement le "secret" ou "intime de l'être" se situe entre le coeur et l'esprit (rûh).
Lol, ce que je sais c'est juste que dans l'Islam il y a pas de secret et d'ésotérisme, et d'après mon expérience dans la discussion avec les autres religion c'est bien cela le point fondamental égareur dans tous les autres religion sauf l'Islam. Mais toi tu n'as rapporté rien de concret, mais je demande juste un exemple de "secret" et tu refuses.

Je vous ai demandé en ce sens de me donner un seul petit exemple ou les Soufis ne suivent pas le Coran ou la Sunna vous n'en trouvez point et vous continuez quand même dans les médisances a leurs encontre.. C'est vraiment curieux..
Je te l'ai donné depuis le début, les pratiques qui n'ont rien à avoir avec l'Islam, en passant par l'autorité spirituelle qui n'est pas de l'Islam car on a pas de clergé en Islam.. jusqu'aux fameux secret, car le Prophète nous dit qu'il nous a laissé la religion clair et limpide sa nuit et comme son jour.

Un cheikh, maître spirituel est, nous le savons tous, chez tout les musulmans, un homme respecté en raison de son grand âge et surtout de ses connaissances scientifiques ou religieuses relatives au Coran et de la sunna. Ce titre dans le Soufisme correspond également et surtout a ceux qui associent a tout cela la grande sagesse...
Et ce sont eux qui révèlent les "secrets" ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

47Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Sam 28 Jan - 15:05

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Si Mansour a écrit:
@TetSpider a écrit:Ça étudie quoi au juste la "science de la Haqiqa" ?

La Haqiqa est la science des âmes qu'elle guérit des maladies pour les parfaire afin de les rendre plus aptes à recevoir les lumières divines et la connaissance véritable. C'est en fait la quête perpétuelle de la vérité absolue symbolisée par la formule initiatique « La illaha illa Allah ».. Ce dévoilement authentique provient du Seigneur tout puissant par le biais des effusions de la Réalité Mohammadienne en conformité avec le Livre et la Sounna....



Salam Si Mansour , existe-t-il des livres qui parlent de cette science ?

Voir le profil de l'utilisateur

48Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Lun 30 Jan - 12:08

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:Lol, ce que je sais c'est juste que dans l'Islam il y a pas de secret et d'ésotérisme, et d'après mon expérience dans la discussion avec les autres religion c'est bien cela le point fondamental égareur dans tous les autres religion sauf l'Islam. Mais toi tu n'as rapporté rien de concret, mais je demande juste un exemple de "secret" et tu refuses.

Effectivement j'ai constaté que tu donnes a plusieurs reprises beaucoup d'importance aux autres religions en leurs attribuant des secrets de l’âme tout en dénuant en bloquant l'Islam de toute profondeurs de ce genre..Alors que la vérité de l'Islam c'est justement de corriger les erreurs ésotériques des autres religions dans leurs profondeurs en apportant la vraie vie intérieure avec la Divinité loin de toute association..Ilm El Batine est la science ésotérique aucunement fortuite, elle plonge ses racines dans le champ ouvert par le Coran et la Sunna. C'est justement en ce sens que le soufisme représente l'aspect intérieur de l'Islam et tend à la relation plus personnelle de l’être humain avec Dieu...Un véritable Soufi aimant se submerge graduellement, s’immerge et se dissout dans dans son Bien-Aimé.....

N'est-ce pas le prophète lui-même qui incita à une lecture ésotérique du Coran. Abou Hurayra disait: "j'ai gardé précieusement dans ma mémoire deux trésors de connaissance que j'avais reçu du messager de Dieu; l'un, je l'ai rendu public, mais si je divulguais l'autre, vous me trancheriez la gorge".

Dire qu'il n'y a pas de secrets ésotériques en Islam c'est tout simplement un aveu innocent et sincère d’être être sous le voile..

@TetSpider a écrit: Je te l'ai donné depuis le début, les pratiques qui n'ont rien à avoir avec l'Islam, en passant par l'autorité spirituelle qui n'est pas de l'Islam car on a pas de clergé en Islam.. jusqu'aux fameux secret, car le Prophète nous dit qu'il nous a laissé la religion clair et limpide sa nuit et comme son jour.

Personne n'a dit qu'il existe un clergé en Islam alors pourquoi nous le faire dire..Mais toutefois ce serait appauvrir terriblement l'Islam que, d'exclure, sous prétexte de maintenir intacte la transcendance de Dieu, le rapport d'Amour entre Dieu et l'homme et d'avoir choisi des savants et des saints que l'on est obligé de suivre a la lettre ou au moins d’aimer profondément. Le Coran apporte plusieurs démentis formels à ce faux purisme..

Nous lisons dans le Coran: « Dieu suscitera des hommes qu'Il aimera et qui L'aimeront » (V, 54).

Le grand maitre du Soufisme le valeureux Ibn Arabi disait "lorsque l’amour est absent des cœurs, un juridisme vide et desséchant tient lieu de ferveur et de zèle" .

En quoi suivre ces saints porterait-il atteinte aux hadiths qui dit que le prophète nous a laissé la religion clair et limpide sa nuit et comme son jour..N'est ce pas justement au contraire la preuve formelle..

@TetSpider a écrit: Et ce sont eux qui révèlent les "secrets" ?

"Fais preuve de patience [en restant] avec ceux qui invoquent leur Seigneur matin et soir, désirant Sa Face. Et que tes yeux ne se détachent point d'eux, en cherchant (le faux) brillant de la vie sur terre. Et n'obéis pas à celui dont Nous avons rendu le coeur inattentif à Notre Rappel, qui poursuit sa passion et dont le comportement est outrancier } [ Sourate 18 AI-Kahf - la Caverne - verset 28 ]

Quand l’homme traverse une certaine partie du Chemin de l’Amour de Dieu en présence des saints tels que prevu dans le verset précédent Dieu commence à l’aider plus activement en l’amenant en Sa Demeure. Et alors, il commence à sentir et comprendre plus intensément l’Amour Divin de Dieu. Il comprendra également de même que le monde ne s'arrête pas aux limites des choses qui ne sont, au-delà d'eux-mêmes, que des "signes" de Dieu. Ce qui exclut parfaitement la lecture seulement littérale et exige au contraire la recherche du sens intérieur, par delà les langues et les mots qui ne sont que symboliques. C'e cela que résident les vrais secrets qu'ils nous faut vraiment savoir..

Le rayonnement spirituel du Prophète que le salut soit sur lui était si fort qu’un de ses compagnons Ibn Abbas disait : « Un seul regard sur le Messager de Dieu vaut mieux que quarante année d’adoration ».

L’envoyé de Dieu a dit : « Je jure par celui qui détient mon âme que personne parmi vous ne peut être vraiment croyant (moumin) que s’il m’aime plus que ses enfants, ses parents et tous les humains »

[11:90] Hud : Et implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui. Mon Seigneur est vraiment Miséricordieux et plein d'amour"

Comment penser un traître instant qu'on peut rester constamment avec les personne qui détiennent un amour personnel avec Dieu sans en cueillir les fruits secrets ayant trait a l'intimité avec Dieu..

Voir le profil de l'utilisateur

49Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Lun 30 Jan - 12:25

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Le problème dans l’ésotérisme qui n'est aucunement de l'Islam à ce que je sais et à ce que rapporte les oulémas de la Sunna wa'al-Jamaa, le problème dans ce domaine c'est qu'il y a rien de concret, et ce qui permet à aller dans tout les sens, et à tout un chacun de dire ce qu'il veut et ajouter ce qu'il veut dans la religion et que personne ne puisse lui dire quoi que ce soit. Car c'est un saint et il a tenu à lui seul les clé de je ne sais quoi. Mais aussi le Bateniya est le commun de tous les sectes qui s’attribuent à l'Islam comme les chiisme et tout ce qui en dérive.

Et puis Ibn Arabi a été excommunié par le commun des savants je te signale. http://www.islam-qa.com/fr/ref/7691 .

Votre problème, et il est grave c'est que vous prenez ce que vous aimez et ce qui vous convient comme Hadith en tordant le sens, et vous épargner les verset et les Hadith clairs et net qui condamnent vos pratiques.

Puis tu me dis que vous avez pas de clergé, les hommes que vous appelez des saints et qui vous guides via des choses inconnus et ésotériques que seuls eux détiennent le codes, ça différencie quoi du clergé chrétien ou juifs ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

50Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Lun 30 Jan - 14:02

Si Mansour 


Récurrent
Récurrent
@TetSpider a écrit:Le problème dans l’ésotérisme qui n'est aucunement de l'Islam à ce que je sais et à ce que rapporte les oulémas de la Sunna wa'al-Jamaa, le problème dans ce domaine c'est qu'il y a rien de concret, et ce qui permet à aller dans tout les sens, et à tout un chacun de dire ce qu'il veut et ajouter ce qu'il veut dans la religion et que personne ne puisse lui dire quoi que ce soit. Car c'est un saint et il a tenu à lui seul les clé de je ne sais quoi. Mais aussi le Bateniya est le commun de tous les sectes qui s’attribuent à l'Islam comme les chiisme et tout ce qui en dérive.


En tout cas l’homme vit à l’intérieur de sa personnalité par le biais d’une raison qui fonctionne pour lui indiquer ce qui est beau et ce qui est laid, par le biais aussi de passions qui l’incitent à satisfaire ses désirs. Il doit agir pour que sa raison l’emporte de ses passions et c’est en cela qu'il trouve la vraie réussite.

Dieu, le Très-Haut, nous dit :Quoi de plus inique que de fabuler sur Dieu le mensonge, ou de démentir Ses signes..ceux qui attribuent à Dieu quelque chose qu’Il n’a pas dit : un verset ou une qualification légale, ou qui fabulent sur Dieu le mensonge.. Non, les iniques ne triomphent pas)) (Coran VI, 21.

Ibn Jawzi lui également est en ce sens une référence primordiale dans son "Telbiss Ibliss" et je croit profondément en sa droiture et la justesse de ses dires. C'est un véritable bouclier contre tout les dépassements des charlatans ou de ceux qui se croyaient soufis en démontrant leurs supercherie. Mais par contre il n'a jamais critiqué les vrais et grands soufis.

Le prophète nous a tout enseigné en ce qui nous permet d’être sauvé mais il ne nous a pas communiqué toute sa science. Personne dans ce monde ne pourra la supporter. On ne peut quand même aucunement en conclure que le prophète a caché une science donnée...Il faut savoir que le prophète que le salut soit sur lui n'a rien caché que l'humanité puisse supporter et il a gardé pour lui la connaissance qui est au dessus de nos capacité. Même Ibn Abbas compagnon du prophète et exégète du Coran n'a pas révélé la totalité de ce qu'il sait et n'a pas donné l'explication d'un verset dont il parlait souvent car s'il l'avait fait il aurait été lapidé et traité de mécréant comme il l'a reconnu lui-même a travers certains hadiths.

@TetSpider a écrit: Votre problème, et il est grave c'est que vous prenez ce que vous aimez et ce qui vous convient comme Hadith en tordant le sens, et vous épargner les verset et les Hadith clairs et net qui condamnent vos pratiques.


Pouvez vous nous donner un seul hadith ou versets coraniques en ce sens qui a été détourné de son sens..Cela fait belle lurette que je vous en demande un seul..Mais malheureusement en aucun cas vous ne pouvez nous en procurer un seul..Alors c'est seulement l’échappatoire en proclamant des slogans..

@TetSpider a écrit: Puis tu me dis que vous avez pas de clergé, les hommes que vous appelez des saints et qui vous guides via des choses inconnus et ésotériques que seuls eux détiennent le codes, ça différencie quoi du clergé chrétien ou juifs ?


Un clergé est une institution dogmatique dont on doit suivre les préceptes sous peine d’hérésie..Les saints en Islam sont des gens simples que l'on aime et dont fait preuve de grand amour dans la recherche de Dieu..Dans une même famille on peut suivre plusieurs saints selon l'attraction spirituelle et l'amour de Dieu dans une expérience spirituelle désirée au plus profond de nous même..C'est volontairement qu'on le fait..C'est un choix libre avec un serment personnel d’allégeance et aucunement une autorité spirituelle qui s'imposerait a nous..

@TetSpider a écrit: Et puis Ibn Arabi a été excommunié par le commun des savants je te signale. http://www.islam-qa.com/fr/ref/7691 .


Certains savants exotériques n'ont pas vraiment compris le fondement sur lequel la proximité de Dieu toute entière conforme a la Foi islamique est constitué par le statut de l'homme vis à vis d’Allâh.. Ils reprochent a Ibn Arabi d'en parler en expliquant le Hadith suivant : "Si le serviteur s’approche de Moi d’un empan, Je M’approche de lui d’une coudée. S’il s’approche de Moi d’une coudée, Je M’approche de lui d’une brasse. S’il vient à Moi en marchant, Je viens à lui en M’empressant. "Encore un fois Allâh n’a t-Il pas dit : ’Nous sommes plus près de lui que sa veine jugulaire " (Coran, 50/16)

Pourtant il est plus que clair que Dieu dans la vision de l'islam se tient éloigné des intelligences et est infiniment élevé au dessus de toute atteinte. Plus encore pour Ibn Arabi chaque chose dans son intérieur n'est que la connaissance préalable de Dieu de cette même chose même est que par conséquent son apparition n'est que le reflet de sa connaissance et n'est donc rien d'autre que la preuve de l'existence de Dieu et n'a pas d'existence propre a elle. Dieu ne peut être abaissé au point de le situer par rapport a la création. Allah est au dessus de toute imagination et de tout lieu. Il est au dessus de la notion du temps et du lieu. C'est Dieu qui a créé le Lieu et c'est lui qui nous fait comprendre la notion de Lieu. Il ne peut donc ni la subir ni être défini en fonction d'elle....

Ibn Arabi sait donc très bien ce qu'il fait il bouscule la oumma pour qu'elle ne s’éternise pas dans seulement"fais ceci et abandonne cela".Il se devait d'insuffler de nouveau le secret ésotérique de l'Islam car les musulmans étaient devenus matérialistes et qu'il convenait de les attaquer par un total ésotérisme. Il l'arrache le monde musulman encore une fois a la croyance des adorateurs d'idoles de leurs egos en suivant le prophète et leurs explique que Seul Dieu existe et que tout autre chose n'est qu'illusion comme le dit notre valeureux prophète " ala koulou ma siwa Allah battélloune"

En conclusion absolument rien, de surcroît, ne serait plus contraire à la réalité que de croire ou de laisser croire, comme s'y emploient les wahhabites par exemples que tous les oulémas ont condamné Ibn Arabî. D'ailleurs certains soufis se sont bien opposés à l'école d'lbn Arabî et inversement, beaucoup d'oulémas, et parmi les plus prestigieux, ont défendu sa cause.....


Voir le profil de l'utilisateur

51Re: Que pensez-vous du soufisme ? le Lun 30 Jan - 15:39

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Le prophète nous a tout enseigné en ce qui nous permet d’être sauvé mais il ne nous a pas communiqué toute sa science. Personne dans ce monde ne pourra la supporter.
Là c'est grave grave et très grave ce que tu dis, d’ailleurs c'est exactement la même chose ce que disent les chrétiens à propose de Jésus, comme quoi il n'a pas tout révélé car les apôtres ne pourrait pas supporter, et c'est l’Église bien sûr après qui s'est charger de "compléter" la révélation. Si le Prophète nous a caché quelque chose, tu dis quoi de ce verset ?

« 5.67 O Messager, transmets ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisait pas, alors tu n'aurais pas communiqué Son message. »

Un clergé est une institution dogmatique dont on doit suivre les préceptes sous peine d’hérésie..Les saints en Islam sont des gens simples que l'on aime et dont fait preuve de grand amour dans la recherche de Dieu..Dans une même famille on peut suivre plusieurs saints selon l'attraction spirituelle et l'amour de Dieu dans une expérience spirituelle désirée au plus profond de nous même..C'est volontairement qu'on le fait..C'est un choix libre avec un serment personnel d’allégeance et aucunement une autorité spirituelle qui s'imposerait a nous..
Ok donc, mais une fois on a appartenu à une confrérie (Zawia ou Tariqa) on doit se soumettre aux préceptes et aux ordres du cheikh.

Mais sinon tu peux toujours pas nous donner un exemple de "secret" révélé par les saints ?

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

52Re: Que pensez-vous du soufisme ? Aujourd'hui à 19:23

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 6]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum