anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 2]

Wahrani 


Enthousiaste
Enthousiaste
La stratégie pour établir cette religion universelle, « c’est de créer d’abord le chaos. Et ça, c’est une pensée directement issue de ces courants juifs talmudiques de rabbins

Voir le profil de l'utilisateur http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Starheater 


Résident
Résident
@Wahrani a écrit:La stratégie pour établir cette religion universelle, « c’est de créer d’abord le chaos. Et ça, c’est une pensée directement issue de ces courants juifs talmudiques de rabbins


Wahrani, on ne peut pas en être certain, car se n'est pas si simple que ça. Il existe des Puissances dans le monde qu'on ne peut expliquer avec la science. Je vais t'en donner un exemple qui est vrai:
J'écoutais la radio et je regardais en même temps la télé, soudainement la radio se brouilla et revins sur une émission de radio Américaine qui parlait d’Eisenhower, je n'ai pas besoin de te dire que je fut très surpris, puis la redevint normal. Alors j'ai dit d'une voix normale; "Ça va prendre plus que cela pour me faire peur".
Le soir même je me couchai, et pour m'endormir j'avais l'habitude de fixer un point en face de moi, c'était mon garde-robe. C'était l'été, et les rideaux étaient ouvert au complet sur un côté pour laisser entré l'air, je voyais devant mes yeux des branches avec leurs feuilles se balançant tranquillement. Puis, je réalisai que je n'avais pas d'arbre sur mon terrain, mon vois à l'arrière avait une lumière d'au moins 500 watts qui éclairait son terrain, je bénéficiais un peu de cette lumière, mais je n'avais pas du tout d'arbre qui aurait pu faire ses ombres Japonaises.
Ensuite, je fut dérangé par ce qu'on appelle un Petit Gris, il m'envoyait une image mentale comme quoi il flottait près de ma fenêtre. D'un bond je me levai, et ne vit absolument rien. Je devais dormir, mais il me dérangeait toujours. Alors, je me suis assis dans le lit et je lui dis: " Écoute-moi bien mon petit comique, si tu n'arrête pas de niaiser, je vais t'envoyé dans le désert, tu le sais, j'ai juste à prononcé un Nom". Pouf, plus rien!! Enfin, c'est ce que je pensais. Le lendemain, je me réveillé avec une légère douleur au sein gauche, j'avais un bouton style point noir. Étrange je me suis dit, je n'ai jamais eu de point noir sur la poitrine, j'essaya de le faire sortir avec une compresse d'eau chaude pour détendre les vaisseaux, mais il ne voulait pas sortir. J'attendis jusqu'au lendemain, j'essayer encore, inutile, il ne sortait pas. Arrivé le soir, je ne pouvais pas dormir, je l'avais trop malmené. Alors, je me suis dit, tant qu'à ne pas dormir, je vais tenté par d'autre moyen de l'extraire. Je passai une aiguille au feu, et j'essayai de le dégagé dans sa périphérie, j'avais des pinces à cils, ce qui m'étonna, c'est de voir qu'il ne s'écrasait pas, mais je n'avais pas une bonne prise. J'avais une pince à long bec qui avait des dentitions, je les ai stérilisé, et une fois que je fut en moyen d'avoir un bonne prise, je m'installai et je tirai à deux mains. Ouille, la douleur fut très intense, et le sang coulait à flot. C'était un sac grisâtre-beige surmonté d'une tige de cuivre 1/16 de pouce de long dont la surface était teinté noir. Le flot de sang ne voulait pas s'arrêté, j'avais ma voiture, mais je n'osais la prendre de peur de perdre connaissance. Il était 3 heures du matin, personne ne pouvait m'aider, la distance qui nous séparaient rendaient ma situation précaire. Alors, j'eus une idée, je pressai fortement la plaie avec mon pouce, et j'attendis au moins 7 à 10 minutes pour laisser le temps aux vaisseaux de refermer les capillaires des vaisseaux. L'hémorragie c'était arrêté, mais j'avais un mal de chien. Je fus 4 jours sur de puissantes doses d'aspirine. Le trou après avoir retirer cet implant fut d'environ 1/4 de pouce, aujourd'hui, il est de 1/8 de pouce.
Apparemment le plan des Petits Gris ne s'est pas passé comme ils l'auraient voulu. J'aurais été à l'hôpital pour faire enlever cet implant, et vlan, j'aurais eu la presse à mes trousses. J'ai essayé de déchirer ce sac, je n'ai pas réussi à le faire. Mais chose certaine, se ne sont pas des esprits, ils sont bien physique.

Starheater 

Voir le profil de l'utilisateur

Wahrani 


Enthousiaste
Enthousiaste
@Starheater a écrit:
@Wahrani a écrit:La stratégie pour établir cette religion universelle, « c’est de créer d’abord le chaos. Et ça, c’est une pensée directement issue de ces courants juifs talmudiques de rabbins


Wahrani, on ne peut pas en être certain, car se n'est pas si simple que ça. Il existe des Puissances dans le monde qu'on ne peut expliquer avec la science. Je vais t'en donner un exemple qui est vrai:
J'écoutais la radio et je regardais en même temps la télé, soudainement la radio se brouilla et revins sur une émission de radio Américaine qui parlait d’Eisenhower, je n'ai pas besoin de te dire que je fut très surpris, puis la redevint normal. Alors j'ai dit d'une voix normale; "Ça va prendre plus que cela pour me faire peur".
Le soir même je me couchai, et pour m'endormir j'avais l'habitude de fixer un point en face de moi, c'était mon garde-robe. C'était l'été, et les rideaux étaient ouvert au complet sur un côté pour laisser entré l'air, je voyais devant mes yeux des branches avec leurs feuilles se balançant tranquillement. Puis, je réalisai que je n'avais pas d'arbre sur mon terrain, mon vois à l'arrière avait une lumière d'au moins 500 watts qui éclairait son terrain, je bénéficiais un peu de cette lumière, mais je n'avais pas du tout d'arbre qui aurait pu faire ses ombres Japonaises.
Ensuite, je fut dérangé par ce qu'on appelle un Petit Gris, il m'envoyait une image mentale comme quoi il flottait près de ma fenêtre. D'un bond je me levai, et ne vit absolument rien. Je devais dormir, mais il me dérangeait toujours. Alors, je me suis assis dans le lit et je lui dis: " Écoute-moi bien mon petit comique, si tu n'arrête pas de niaiser, je vais t'envoyé dans le désert, tu le sais, j'ai juste à prononcé un Nom". Pouf, plus rien!! Enfin, c'est ce que je pensais. Le lendemain, je me réveillé avec une légère douleur au sein gauche, j'avais un bouton style point noir. Étrange je me suis dit, je n'ai jamais eu de point noir sur la poitrine, j'essaya de le faire sortir avec une compresse d'eau chaude pour détendre les vaisseaux, mais il ne voulait pas sortir. J'attendis jusqu'au lendemain, j'essayer encore, inutile, il ne sortait pas. Arrivé le soir, je ne pouvais pas dormir, je l'avais trop malmené. Alors, je me suis dit, tant qu'à ne pas dormir, je vais tenté par d'autre moyen de l'extraire. Je passai une aiguille au feu, et j'essayai de le dégagé dans sa périphérie, j'avais des pinces à cils, ce qui m'étonna, c'est de voir qu'il ne s'écrasait pas, mais je n'avais pas une bonne prise. J'avais une pince à long bec qui avait des dentitions, je les ai stérilisé, et une fois que je fut en moyen d'avoir un bonne prise, je m'installai et je tirai à deux mains. Ouille, la douleur fut très intense, et le sang coulait à flot. C'était un sac grisâtre-beige surmonté d'une tige de cuivre 1/16 de pouce de long dont la surface était teinté noir. Le flot de sang ne voulait pas s'arrêté, j'avais ma voiture, mais je n'osais la prendre de peur de perdre connaissance. Il était 3 heures du matin, personne ne pouvait m'aider, la distance qui nous séparaient rendaient ma situation précaire. Alors, j'eus une idée, je pressai fortement la plaie avec mon pouce, et j'attendis au moins 7 à 10 minutes pour laisser le temps aux vaisseaux de refermer les capillaires des vaisseaux. L'hémorragie c'était arrêté, mais j'avais un mal de chien. Je fus 4 jours sur de puissantes doses d'aspirine. Le trou après avoir retirer cet implant fut d'environ 1/4 de pouce, aujourd'hui, il est de 1/8 de pouce.
Apparemment le plan des Petits Gris ne s'est pas passé comme ils l'auraient voulu. J'aurais été à l'hôpital pour faire enlever cet implant, et vlan, j'aurais eu la presse à mes trousses. J'ai essayé de déchirer ce sac, je n'ai pas réussi à le faire. Mais chose certaine, se ne sont pas des esprits, ils sont bien physique.
Starheater 
Sincèrement cher ami, j’ai du mal à te répondre ?
Sauf pour te dire Bravo pour ce courage.

Voir le profil de l'utilisateur http://dialogue-religion.forumalgerie.net

Starheater 


Résident
Résident
@Wahrani a écrit:
@Starheater a écrit:


Wahrani, on ne peut pas en être certain, car se n'est pas si simple que ça. Il existe des Puissances dans le monde qu'on ne peut expliquer avec la science. Je vais t'en donner un exemple qui est vrai:
J'écoutais la radio et je regardais en même temps la télé, soudainement la radio se brouilla et revins sur une émission de radio Américaine qui parlait d’Eisenhower, je n'ai pas besoin de te dire que je fut très surpris, puis la redevint normal. Alors j'ai dit d'une voix normale; "Ça va prendre plus que cela pour me faire peur".
Le soir même je me couchai, et pour m'endormir j'avais l'habitude de fixer un point en face de moi, c'était mon garde-robe. C'était l'été, et les rideaux étaient ouvert au complet sur un côté pour laisser entré l'air, je voyais devant mes yeux des branches avec leurs feuilles se balançant tranquillement. Puis, je réalisai que je n'avais pas d'arbre sur mon terrain, mon vois à l'arrière avait une lumière d'au moins 500 watts qui éclairait son terrain, je bénéficiais un peu de cette lumière, mais je n'avais pas du tout d'arbre qui aurait pu faire ses ombres Japonaises.
Ensuite, je fut dérangé par ce qu'on appelle un Petit Gris, il m'envoyait une image mentale comme quoi il flottait près de ma fenêtre. D'un bond je me levai, et ne vit absolument rien. Je devais dormir, mais il me dérangeait toujours. Alors, je me suis assis dans le lit et je lui dis: " Écoute-moi bien mon petit comique, si tu n'arrête pas de niaiser, je vais t'envoyé dans le désert, tu le sais, j'ai juste à prononcé un Nom". Pouf, plus rien!! Enfin, c'est ce que je pensais. Le lendemain, je me réveillé avec une légère douleur au sein gauche, j'avais un bouton style point noir. Étrange je me suis dit, je n'ai jamais eu de point noir sur la poitrine, j'essaya de le faire sortir avec une compresse d'eau chaude pour détendre les vaisseaux, mais il ne voulait pas sortir. J'attendis jusqu'au lendemain, j'essayer encore, inutile, il ne sortait pas. Arrivé le soir, je ne pouvais pas dormir, je l'avais trop malmené. Alors, je me suis dit, tant qu'à ne pas dormir, je vais tenté par d'autre moyen de l'extraire. Je passai une aiguille au feu, et j'essayai de le dégagé dans sa périphérie, j'avais des pinces à cils, ce qui m'étonna, c'est de voir qu'il ne s'écrasait pas, mais je n'avais pas une bonne prise. J'avais une pince à long bec qui avait des dentitions, je les ai stérilisé, et une fois que je fut en moyen d'avoir un bonne prise, je m'installai et je tirai à deux mains. Ouille, la douleur fut très intense, et le sang coulait à flot. C'était un sac grisâtre-beige surmonté d'une tige de cuivre 1/16 de pouce de long dont la surface était teinté noir. Le flot de sang ne voulait pas s'arrêté, j'avais ma voiture, mais je n'osais la prendre de peur de perdre connaissance. Il était 3 heures du matin, personne ne pouvait m'aider, la distance qui nous séparaient rendaient ma situation précaire. Alors, j'eus une idée, je pressai fortement la plaie avec mon pouce, et j'attendis au moins 7 à 10 minutes pour laisser le temps aux vaisseaux de refermer les capillaires des vaisseaux. L'hémorragie c'était arrêté, mais j'avais un mal de chien. Je fus 4 jours sur de puissantes doses d'aspirine. Le trou après avoir retirer cet implant fut d'environ 1/4 de pouce, aujourd'hui, il est de 1/8 de pouce.
Apparemment le plan des Petits Gris ne s'est pas passé comme ils l'auraient voulu. J'aurais été à l'hôpital pour faire enlever cet implant, et vlan, j'aurais eu la presse à mes trousses. J'ai essayé de déchirer ce sac, je n'ai pas réussi à le faire. Mais chose certaine, se ne sont pas des esprits, ils sont bien physique.
Starheater 
Sincèrement cher ami, j’ai du mal à te répondre ?
Sauf pour te dire Bravo pour ce courage.


Je n'ai pas de mérite Wahrani, j'ai foi en mon Dieu, tu en aurais fait autant.


Starheater

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 2]

Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum