Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

petite fleur 


Chevronné
Chevronné

j'avais envie de vous présentez cette superbe inginiosité de Christophe. la machine a lavé des temps moderne! messieur big shot qu'en pensez vous? on fera pas grand profits avec sa? non mais nous allons économisé beaucoup d'énergie ::good:: puis deux pierre un coup sa fais de l'exercises!un ptit coup de roue et le tout est essoré.! ::good::






Le lave-linge est le point noir des petites installations autonomes.
En effet, alors qu’une petite production électrique permet de couvrir les besoins de base d’une habitation, la gourmandise en électricité d’un lave-linge (même sans la résistance) le disqualifie immédiatement. A moins d’augmenter considérablement sa capacité de production, aucune solution électrique n’est envisageable.

L’option groupe électrogène, vu le cortège de nuisances qui l’accompagne : bruit, pollution, carburant non renouvelable, coût d’acquisition, ne peut être qu’une solution de dépannage (en utilisant si possible un groupe diesel qui carbure à l’huile).
Le recours au lavomatic est aussi très contraignant : déplacements, prix.

Le lave-linge à pédales est un outil simple, efficace, quasi gratuit. Sa fabrication, son utilisation et sa maintenance sont accessibles à tous et à toutes. En utilisant l'énergie musculaire, il permet de faire un grand pas vers l'autonomie énergétique.


Se procurer :

• un lave linge en panne avec ouverture sur le dessus et avec une poulie à gorge
• un vélo type vtt avec un petit plateau de 22 dents (classique sur un vtt)
• une courroie du même type que celle d’origine . Magasin spécialisé environ 15 € à acheter en dernier
• chevron 6x8 minimum, 7x11 idéal, environ 5 m
• tubes, cornières, fers plats pour les supports vélos
• tôle épaisse (3-4mm) pour les platines
• boulons de fixation Ø 10-12, rondelles, écrous.



Fabrication :

• Démonter entièrement le lave linge. Ne garder que la cuve, sa trappe d’ouverture et le tuyau de vidange. Récupérer les boulons qui tiennent les blocs béton.
• Fixer solidement la cuve sur un châssis en chevron.
• Présenter le vélo, et confectionner les supports du vélo à l’aide de tubes cornières ou autres fers plats disponibles. tous les éléments sont soudés entre eux et sur le vélo. Faire du solide.

• Les platines, en tôle épaisse (3-4 mm), sont percées
de trous oblongs qui permettront le réglage de la
tension de la courroie.
• Positionner le vélo sur le châssis et mesurer à
l’aide d’une ficelle la longueur de courroie nécessaire.
• Se la procurer, l’installer puis percer les 4 trous dans
le châssis au milieu des trous oblongs, roue arrière parfaitement alignée avec la poulie. Percer à Ø
du boulon – 1 mm



• Pour éviter le patinage de la courroie, garnir l’intérieur de la jante avec un antidérapant :
grip de skateboard ou chambre à air.
• Tout mettre en place, tendre, serrer.
• Le système de tension de la courroie est composé d'une tige filetée soudée sous la platine avant et d'une cornière s'appuyant sur le bout des chevrons. Très efficace.





Conseils d’utilisation :
Pour un lavage efficace, la rotation de la cuve ne doit pas être trop rapide : environ 50 tours/min. Pour respecter cette vitesse, tout en ayant un pédalage confortable, l'utilisation d'un plateau de 22 dents(petit plateau d'un vtt) et d'un pignon de 24 environ est nécessaire.
Pour l'essorage on passe sur grand plateau ou petit pignon.
La durée d'un cycle est d'environ:15min de lavage, 2 fois 5min de rinçage et 5min d'essorage.



www.outils-autonomie.info

Voir le profil de l'utilisateur

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@petite fleur a écrit:

j'avais envie de vous présentez cette superbe inginiosité de Christophe. la machine a lavé des temps moderne! messieur big shot qu'en pensez vous? on fera pas grand profits avec sa? non mais nous allons économisé beaucoup d'énergie puis deux pierre un coup sa fais de l'exercises!un ptit coup de roue et le tout est essoré.!






Le lave-linge est le point noir des petites installations autonomes.
En effet, alors qu’une petite production électrique permet de couvrir les besoins de base d’une habitation, la gourmandise en électricité d’un lave-linge (même sans la résistance) le disqualifie immédiatement. A moins d’augmenter considérablement sa capacité de production, aucune solution électrique n’est envisageable.

L’option groupe électrogène, vu le cortège de nuisances qui l’accompagne : bruit, pollution, carburant non renouvelable, coût d’acquisition, ne peut être qu’une solution de dépannage (en utilisant si possible un groupe diesel qui carbure à l’huile).
Le recours au lavomatic est aussi très contraignant : déplacements, prix.

Le lave-linge à pédales est un outil simple, efficace, quasi gratuit. Sa fabrication, son utilisation et sa maintenance sont accessibles à tous et à toutes. En utilisant l'énergie musculaire, il permet de faire un grand pas vers l'autonomie énergétique.


Se procurer :

• un lave linge en panne avec ouverture sur le dessus et avec une poulie à gorge
• un vélo type vtt avec un petit plateau de 22 dents (classique sur un vtt)
• une courroie du même type que celle d’origine . Magasin spécialisé environ 15 € à acheter en dernier
• chevron 6x8 minimum, 7x11 idéal, environ 5 m
• tubes, cornières, fers plats pour les supports vélos
• tôle épaisse (3-4mm) pour les platines
• boulons de fixation Ø 10-12, rondelles, écrous.



Fabrication :

• Démonter entièrement le lave linge. Ne garder que la cuve, sa trappe d’ouverture et le tuyau de vidange. Récupérer les boulons qui tiennent les blocs béton.
• Fixer solidement la cuve sur un châssis en chevron.
• Présenter le vélo, et confectionner les supports du vélo à l’aide de tubes cornières ou autres fers plats disponibles. tous les éléments sont soudés entre eux et sur le vélo. Faire du solide.

• Les platines, en tôle épaisse (3-4 mm), sont percées
de trous oblongs qui permettront le réglage de la
tension de la courroie.
• Positionner le vélo sur le châssis et mesurer à
l’aide d’une ficelle la longueur de courroie nécessaire.
• Se la procurer, l’installer puis percer les 4 trous dans
le châssis au milieu des trous oblongs, roue arrière parfaitement alignée avec la poulie. Percer à Ø
du boulon – 1 mm



• Pour éviter le patinage de la courroie, garnir l’intérieur de la jante avec un antidérapant :
grip de skateboard ou chambre à air.
• Tout mettre en place, tendre, serrer.
• Le système de tension de la courroie est composé d'une tige filetée soudée sous la platine avant et d'une cornière s'appuyant sur le bout des chevrons. Très efficace.





Conseils d’utilisation :
Pour un lavage efficace, la rotation de la cuve ne doit pas être trop rapide : environ 50 tours/min. Pour respecter cette vitesse, tout en ayant un pédalage confortable, l'utilisation d'un plateau de 22 dents(petit plateau d'un vtt) et d'un pignon de 24 environ est nécessaire.
Pour l'essorage on passe sur grand plateau ou petit pignon.
La durée d'un cycle est d'environ:15min de lavage, 2 fois 5min de rinçage et 5min d'essorage.



www.outils-autonomie.info
Superbe idée , une machine a laver qui marche a l’huile de coude , vraiment ingénieux a mon avis il devrait vite breveter son invention avant qu’on lui la pique , c’est ca l’avenir .

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Il te donne gratuitement laisse faire les pésos le monde s'entretue pour un bout de papier.tous a nos construction! tu as pas vue le recyclage d'huile a fritures pour les petits moteur diesel..excellente idée aussi très bio.

Voir le profil de l'utilisateur

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
j'ai visité le site , y a une demande concernant ces produits ?

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
bah je crois faudrai te renseigner directement a Christophe tu peut lui écrire je crois!.mais entre nous je suis pas certaine que miss univers apprécie cette machine.lol les gens aime pas vivre simplement et indépendant de leurs systêmes sa leurs prends la grosse machine ,les gadjets dernier cri. sa fait roulé l'économie nous vivons dans un monde de sur cosommation..il reste malheureusement plus grand monde sur terre qui peuvent ce passé de tout ce super flux.ils ont peur de composter, de ce nettoyez, de semmer le jardin, tout est industriel aujourd'hui.alors la machine a lavé sur pédale sa doit pas interresser Hillary Clinton.la demande doit pas être forte dommage....seul ceux qui veulent vivre naturelement et proprement y verront une merveille.

Voir le profil de l'utilisateur

akime 


Enthousiaste
Enthousiaste
@petite fleur a écrit:bah je crois faudrai te renseigner directement a Christophe tu peut lui écrire je crois!.mais entre nous je suis pas certaine que miss univers apprécie cette machine.lol les gens aime pas vivre simplement et indépendant de leurs systêmes sa leurs prends la grosse machine ,les gadjets dernier cri. sa fait roulé l'économie nous vivons dans un monde de sur cosommation..il reste malheureusement plus grand monde sur terre qui peuvent ce passé de tout ce super flux.ils ont peur de composter, de ce nettoyez, de semmer le jardin, tout est industriel aujourd'hui.alors la machine a lavé sur pédale sa doit pas interresser Hillary Clinton.la demande doit pas être forte dommage....seul ceux qui veulent vivre naturelement et proprement y verront une merveille.
L’huile de coude va bien falloir si mettre avec le prix de l’énergie qui va crescendo

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
oui effectivement fabriquons de l'huile a coude.

je trouve ces gadjet extrêment ingénieux,propre écolo,et avantageux pour la santé un peu d,exrcises sa jamais fait de tord.sa produit des enzimes et sa rend le monde heureux..tu peut pas trouvez mieux comme machine a lavé. avec un rien du tout le plus petit peu le fabriquer et c'est du recyclage en même temps des pièces que nous trouvons dans les dépotoirs a ciel ouvert... il y a toujours moyen de la perfectionné sa reste en évolution.

me semble de voir Pauline Maroie sur sa machine elle a 10 toilettes dans sa piaule. économi d'eau ramassons l'eau de pluie aussi.vous pompé l'eau qui nous appartient petit castor du Nord oublie pas je me souviens!




Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Fabriquer un panneau solaire thermique pour moins de 5 euros

Cet article vous explique comment réaliser un panneau solaire thermique de démonstration pour un budget très faible.






Le soleil est une source d’énergie très puissante. On peut réussir à produire de l’eau très chaude par ce moyen, il faut donc faire attention aux risques de brulures.

Ce modèle permet plus d’expérimenter le principe que de réaliser une vrai installation pouvant chauffer votre eau. Mais vous pouvez vous en inspirer pour créer un modèle fonctionnel à plus grande échelle.

Matériel nécessaire :

eau
quelques petites équerres
perceuse
des ciseaux
une scie
des morceaux de bois
une vitre en verre
la grille arrière d’un petit réfrigérateur
une bonne longueur de tuyau utilisé pour les pompes à air des aquariums
de quoi renforcer la structure (içi c’est une vielle porte qui a été utilisé, mais une planche de bonne dimension suffira)
des vis à bois
une feuille d’aluminium (type aluminium alimentaire)
ruban adhésif type duct tape
cutter
Temps :
Environ 3 heures de construction
Etape 1 : récupération du matériel

Et oui, pour obtenir un prix si faible, on doit faire un max de récup.

Ainsi, la pièce maitresse du panneau, le circuit récupérant la chaleur et faisant circuler l’eau est en fait la grille arrière d’un vieux frigo.

ATTENTION : il ne faut pas démonter un frigo seul ! Le circuit de refroidissement dont fait partie cette grille contient des gaz très nocif, aussi bien pour l’environnement que pour vous ! Il existe des société spécialisé dans la récupération de ces gaz !



Assurez vous de garder une bonne longueur du tube qui relie le compresseur à la grille, afin de faciliter les futures opérations.



Bon vous avez récupéré votre grille. Passons maintenant à la confection du cadre.
Le cadre

Le cadre va servir à délimiter le panneaux et à le consolider. Vous pouvez le réaliser à l’aide de morceaux de bois de récup’ encore une fois.



Afin de bien dimensionner votre cadre et votre “arrière” disposer la grille sur le fond et ajustez le cadre autour



Une fois le cadre réalisé, déposer la feuille d’aluminium entre celui-ci et le fond de votre panneaux. Cette feuille va servir le rôle de miroir afin d’éviter un échauffement trop important du fond et pour augmenter la quantité d’énergie que recevra le circuit d’eau.



Notez que vous ne devez pas être obligatoirement nu-pied pour réaliser ce montage

Il ne vous reste plus qu’à ajouter quelques planches qui permettront d’accrocher plus facilement le panneau.



Utiliser du duct tape pour fixer le collecteur au cadre, pour fixer l’aluminum au cadre, pour boucher les trous d’ou l’air pourrait s’échapper trop facilement. Et oui, moins il y a d’échange thermique et plus la chaleur reste à l’intérieur du panneau, le rendant plus efficace ! De plus l’usage du verre pour le dessus est parfait : il laisse facilement passer la lumière mais beaucoup moins la chaleur. On crée donc une mini serre dans laquelle serpente notre eau !

Penser aussi à faire 2 trous pour permettre le passage des tuyaux du collecteur.



Noter au passage l’usage très abondant de duct tape qu’à fait l’auteur de ce plan.



Les finitions

Relier les tuyaux du collecteurs au tuyau d’aquarium. En fait n’importe quel type de tuyaux convient, il faut juste qu’il y est une correspondance dans les diamètres.



Il faut maintenant fixer le collecteur au fond du panneau. Utiliser des équerres et de l’adhésif encore une fois, même si je pense que sur la durée, il ne tiendra pas. Il vaut mieux utiliser quelque chose de plus solide dans le temps.



Et voilà !
Mise en Route

Avant de le tester, il faut remplir le circuit d’eau.
Une fois que cela est fait, vous pouvez le tester avec 2 seaux. L’un plein d’eau froide et l’autre qui contiendra l’eau chaude. Si vous mettez le seau d’eau froide plus haut que l’autre, la circulation d’eau se fera toute seule.



Bien que ce soit un modèle de “test”, l’eau peut atteindre une température réellement importante donc gare aux brulures. Le système peut également être en circuit fermé avec une circulation thermosiphon; c’est à dire que le fluide remonte du chaud vers le froid naturellement. On peut alors ne mettre qu’un seul seau en hauteur.
source
http://energies2demain.com/habitat/bricolage/fabriquer-un-panneau-solaire-thermique-pour-moins-de-5-euros

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné



Face à la crise mondiale de l'eau, Gabriele Diamanti, designer diplômé, propose un nouveau four solaire permettant de transformer l'eau de mer salée en eau potable. Baptisé Eliodomestico, son invention est simplissime, mais diablement efficace.
Concrètement, le four solaire tout en céramique fonctionne comme une machine à café « à l'envers ». Il suffit en effet de verser l'eau salée dans la pièce noire supérieure, eau qui sera ensuite chauffée par le soleil. Une fois le processus d'évaporation entamé, la pression cumulée poussera la vapeur à travers un tuyau dans la partie médiane, laquelle se condensera sur le couvercle de la cuvette en bas du dispositif pour enfin s'écouler dans une cuvette recevant le précieux liquide désalinisé.

L'énergie durable au service des pays en voie de développement (PED)

Au total, 5 litres d'eau potable peuvent être recueillis chaque jour grâce à ce système qui coûte à peine 50 dollars (39 euros). Et si l'étudiant transalpin a utilisé de la terre cuite, son concept peut en outre s'adapter à n'importe quel matériau. De même, l'invention est complètement libre de droits, ce qui signifie que n'importe qui peut créer un Eliodomestico chez soi.

Ce n'est pas la première invention qui consacre l'utilité des énergies renouvelables. Pour ne citer que cet exemple, nous évoquions ainsi récemment un projet visant à créer des cliniques et des écoles fonctionnant à l'énergie solaire en Afrique. La multiplication de ce type d'initiatives augure certainement d'un bel avenir pour le développement durable. Même si la nette dégradation de la conjoncture économique le relègue actuellement au deuxième plan.

http://www.zegreenweb.com/sinformer/un-four-solaire-pour-faire-de-leau-potable,59113


au lieu d'envoyez de l'argent qui sert a payer les honoraires de ceux qui récolte... envoyez des four a eau au moin on sais que cela servira et sera utile.l'argent non ils la gardent pour eux et a qui cela devrait être destiné... ils obtiennent les miettes..j'appel pas sa aidé j'appel sa exploité.

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum