anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Bush et la justice internationale le Ven 21 Oct - 16:08

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Hier, jeudi 20 octobre, l’ex-président étasunien George W. Bush était invité à prononcer un discours lors d’une conférence économique régionale à Surrey, en Colombie britannique.

Amnistie internationale a demandé au gouvernement canadien d’arrêter et de poursuivre en justice l’ancien président étasunien en raison de sa responsabilité, qu’il a d’ailleurs admise dans ses mémoires, dans des crimes de torture contre des prisonniers, comme la méthode de suffocation ou simulation de noyade (en anglais waterboarding), pratiqués dans des centres secrets de torture en Afghanistan, en Irak et ailleurs dans le monde, dont la base américaine de Guantanamo, un espace territorial que les États-Unis refusent de restituer à Cuba.

«Le Canada est tenu au titre des obligations internationales qui lui incombent d’arrêter et d’engager des poursuites à l’encontre de l’ancien président George W. Bush, au regard de sa responsabilité présumée dans des crimes relevant du droit international, notamment des actes de torture», a déclaré Susan Lee, directrice du programme Amériques d’Amnistie internationale.

L’organisme international, qu’on ne peut certes pas soupçonner de sympathies gauchistes, a fourni au gouvernement d’Ottawa un imposant document de 1000 pages «qui met en évidence de nouveaux éléments de preuve d’actes de torture et d’autres crimes relevant du droit international commis contre les personnes détenues sous la responsabilité de l’armée américaine». Le Canada est signataire de la Convention des Nations unies contre la torture et il a donc le devoir d’agir.

En février dernier, AI avait transmis la même demande à la Suisse avant une visite de George W. Bush dans ce pays. Le gouvernement suisse avait refusé d’adopter une position claire. Mais l’ancien président avait tout de même préféré annuler son voyage, au cas où… Quelle fut la réponse du gouvernement canadien à la demande d’Amnistie internationale ? Par la bouche de son ministre de la Citoyenneté et de l’Immigration Jason Kenney, il s’est attaqué à la crédibilité du messager, accusant AI d’être «idéologique» et de «choisir soigneusement des cas à exposer». Le même ministre dénonce la «dégénérescence et (la) politisation» d’Amnistie internationale, qui serait en «banqueroute morale».

Mais il est allé plus loin. Il a accusé l’organisme international de ne pas avoir demandé l’arrestation de Fidel Castro lorsqu’il est venu en sol canadien, alors qu’il aurait commis des «arrestations arbitraires, des emprisonnements et de mesures pénales».



http://fr.canoe.ca/infos/chroniques/jacqueslanctot/archives/2011/10/20111021-095608.html

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Bush et Blair jugés coupable de crime de guerre et contre l'humanité



this time the law gonne stay up ::good:: ::cuffs::

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum