Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 3 sur 5]

51Re: Les innondations dans le monde ! le Dim 22 Jan - 16:54

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
CALAMITES NATURELLES
Inondations au Mozambique : le PM préconise la solidarité
MAPUTO (Xinhua) - Le Premier ministre mozambicain Aires Ali a appelé à la solidarité en faveur des victimes des inondations qui ont frappé ce pays d'Afrique australe. Dimanche 22 janvier 2012 | 16:30 UTC CommentairesImprimerEnvoyerAmpliar Foto
CC BY Andrew Moir. Maputo


Faisant cet appel à l'issue d'une inspection dans la région de Fevereiron, dans la province de Maputo (sud), M. Aires Ali a demandé que les gens ne rendent pas de Maputo au nord du pays et vice-versa.

Les eaux ont détruit des routes et des centaines de véhicules ont été coincés depuis samedi.

"Comme nous le voyons ici, la situation est mauvaise. Il faut que nous attendions jusqu'à ce que les techniciens finissent la réparation des routes détruites et que le trafic reprenne", a indiqué le Premier ministre mozambicain à la radio publique.

Le service des bus allant et venant de Maputo a été suspendu depuis jeudi, et beaucoup de passagers, dont des enfants et des personnes âgées, sont menacés de la faim puisqu'il n'y a ni de boutiques ni de restaurants dans la région.

http://www.afriquinfos.com/articles/2012/1/22/afrique-australe-195140.asp




comme je le dis souvent on ne parle pas trop de ces inondations aux manchettes.

Voir le profil de l'utilisateur

52Re: Les innondations dans le monde ! le Mer 25 Jan - 14:10

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
25/01/2012...Iles Fidji, Une dépression tropicale cause d'importantes inondations : 2 morts


Une forte dépression tropicale affecte les îles Fidji et y a causé d'importantes inondations qui ont fait 2 morts.

La seconde ville de Fidji, Nadi, se trouve sous les eaux, à la suite de fortes précipitations causées par la présence au-dessus de la région d’une zone dépressionnaire qui a aussi touché tout la portion Ouest et Nord de l’île principale Viti Levu.

Depuis lundi matin, la rivière Nadi, mais aussi celles de Ba et de Sigatoka sont sorties de leur lit et de larges portions des trois villes qui tirent le nom de ces cours d’eau se trouvent sous les eaux. De nombreux axes routiers et ponts, submergés, sont fermés à la circulation. À Ba, la rue principale est submergée sous près de deux mètres d’eau.

Alors que les eaux envahissaient la seconde ville de l’archipel, après le début de la crue de la rivière Nadi, le plan d’urgence a été activé. Ce plan comprend notamment l’ouverture de nouveaux centre d’accueil, portant ainsi le total, au niveau national, à plus d’une vingtaine. Ces centres sont pour la plupart des établissements scolaires, qui devaient rouvrir officiellement mardi pour cette rentrée de grandes vacances.

Le nombre de réfugiés à Ba et dans ses environs dépassait lundi soir les 130. À Nadi, Ba, Sigatoka, Ra, Tavua ou encore Raki-raki (Nord de Viti Levu), plusieurs dizaines de famille ont dû être évacuées, avec un appui logistique de la police et de l’armée, ont précisé les autorités, qui demandent aussi une nouvelle fois à la population de se tenir à l’écart des rivières et creeks en crue afin de minimiser les risques liée à la noyade dans ces courants forts.

D’ores et déjà, lundi, la police signalait la disparition d’un homme, présumé emporté par les courants alors qu’il tentait de traverser un cours d’eau en crue en tentant de sauver les cochons de son élevage. Son corps sans vie a été retrouvé lundi à la mi-journée (GMT+12).

Dans la matinée de lundi, de nombreux commerces, entreprises et administrations de Nadi avaient décidé de fermer leurs portes. Le niveau de crue de la rivière Nadi a été mesuré, lundi, à plus de deux mètres au-dessus de sa cote normale.

Par ailleurs, de nombreuses portions des zones concernées sont depuis dimanche privées d’électricité.

D’importants glissements de terrain ont aussi été constatés sur des portions de la route ceinturant Viti Levu, sur le flanc Est. La région de Nadi, qui se trouve dans une cuvette naturelle, est régulièrement frappée par des inondations, dont le coût a été estimé récemment par la branche géosciences SOPAC du Secrétariat Général de la Communauté du Pacifique (CPS) à quelque dix millions de dollars US par an.

La dépression tropicale responsable de ces intempéries, qui charrient non seulement des pluies torrentielles, mais aussi des vents très violents, se trouvait lundi 23 janvier 2012 dans la portion Est de Fidji et se dirigeait progressivement, à une vitesse estimée à 18 kilomètres heure) en empruntant une direction Sud-ouest. Selon le centre régional de prévision de Nadi, la probabilité pour que cette dépression (provisoirement baptisée « TF06F ») se transforme en véritable cyclone est jugée « modérée ».


Source : Tahiti Info via nature en alerte!

Voir le profil de l'utilisateur

53Re: Les innondations dans le monde ! le Ven 3 Fév - 12:34

petite fleur 


Chevronné
Chevronné


Des milliers d'Australiens étaient coincés chez eux vendredi, dans l'est du pays, en raison d'inondations qui ont laissé plusieurs communautés accessibles seulement par hélicoptère.
Quelque 7.200 personnes étaient isolées dans l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud (sud-est) et du Queensland (nord-est), selon les autorités.

Vu des airs, cela ressemble à des îles, a déclaré le Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud Barry O'Farrell, après avoir survolé la région.

A Moree, une ville de 8.000 habitants traversée par la rivière Mehi, des ordres d'évacuation ont été donnés, ont indiqué les Services d'urgence.

La ville de Moree est inondée. Le nord de Moree est non seulement inaccessible mais beaucoup de maisons sont inondées, a ajouté le Premier ministre de l'Etat. Quand on vole au-dessus du centre, on voit que certaines rues ressemblent à des canaux, qui seraient plus à leur place à Venise que dans le nord de la Nouvelle-Galles du Sud.

Les services d'urgence de l'Etat ont évacué plusieurs personnes par hélicoptère.

C'est une grosse opération logistique avec des inondations importantes, a relevé Steve Pearson, un des responsables des services d'urgence.

Nous avons dû utiliser plusieurs, voire tous nos hélicoptères, pour évacuer les personnes. Heureusement, la plupart des gens se sont pliés aux ordres d'évacuation, a-t-il ajouté auprès de la chaîne Seven Network.

Le Queensland et le nord de la Nouvelle-Galles du Sud avaient subi il y a un an des inondations historiques, causant la mort d'une trentaine de personnes et des milliards de dollars de dégâts.

Ces inondations, qui avaient dévasté une zone grande comme la France et l'Allemagne réunies, ont été mises sur le compte du phénomène climatique La Nina.

source.nature alerte!

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné


Des milliers d’Australiens étaient coincés chez eux vendredi, dans l’est du pays, en raison d’inondations qui ont laissé plusieurs communautés accessibles seulement par hélicoptère.
Quelque 7.200 personnes étaient isolées dans l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud (sud-est) et du Queensland (nord-est), selon les autorités.
Vu des airs, cela ressemble à des îles, a déclaré le Premier ministre de Nouvelle-Galles du Sud Barry O’Farrell, après avoir survolé la région.
A Moree, une ville de 8.000 habitants traversée par la rivière Mehi, des ordres d’évacuation ont été donnés, ont indiqué les Services d’urgence.
La ville de Moree est inondée. Le nord de Moree est non seulement inaccessible mais beaucoup de maisons sont inondées, a ajouté le Premier ministre de l’Etat. Quand on vole au-dessus du centre, on voit que certaines rues ressemblent à des canaux, qui seraient plus à leur place à Venise que dans le nord de la Nouvelle-Galles du Sud.
Les services d’urgence de l’Etat ont évacué plusieurs personnes par hélicoptère.
C’est une grosse opération logistique avec des inondations importantes, a relevé Steve Pearson, un des responsables des services d’urgence.
Nous avons dû utiliser plusieurs, voire tous nos hélicoptères, pour évacuer les personnes. Heureusement, la plupart des gens se sont pliés aux ordres d’évacuation, a-t-il ajouté auprès de la chaîne Seven Network.
Le Queensland et le nord de la Nouvelle-Galles du Sud avaient subi il y a un an des inondations historiques, causant la mort d’une trentaine de personnes et des milliards de dollars de dégâts.
Ces inondations, qui avaient dévasté une zone grande comme la France et l’Allemagne réunies, ont été mises sur le compte du phénomène climatique La Nina.
Source ©AFP





source nature alerte

Voir le profil de l'utilisateur

55Re: Les innondations dans le monde ! le Mar 7 Fév - 15:46

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Les eaux continuaient de monter aujourd'hui dans le nord-est de l'Australie, déjà touché il y a un an par de vastes inondations, tandis que la bourgade de St George, presqu'entièrement vidée de ses habitants, attendait de voir si ses digues résistaient.

L'an dernier, cette région du nord-est de l'Australie avait été frappée par des inondations historiques dont elle est à peine remise. Dans le sud du Queensland, la petite commune rurale de St George, à 510 km à l'ouest de Brisbane, est la plus menacée.

La plupart de ses 3.800 habitants ont rejoint hier soir les centres d'hébergement de la ville voisine de Darby ou de Brisbane. Le maire, Donna Stewart, a indiqué aujourd'hui que la rivière Balonne était sortie de son lit pour la troisième fois en moins de deux ans et atteignait 13,48 mètres, alors que les digues sont hautes de 14,5 mètres.

"Il n'est pas totalement exclu que les 14,5 mètres soient franchis mais c'est peu probable", a indiqué Chris Leahy, hydrologue au Bureau de Météorologie, tandis que les autorités s'emploient à protéger la ville, avec des murs de sacs élevés à la hâte.

La police va rester sur place pour prévenir toute tentative de pillage, a déclaré Bob Atkinson, un des responsables de la police du Queensland. "Nous allons faire tout ce qui est possible pour nous assurer que les logements des habitants soient en sécurité", a-t-il dit à la presse.

Selon le premier ministre du Queensland, Anna Bligh, il s'agit de la plus grande opération d'évacuation jamais organisée dans cet Etat. Elle a en outre précisé que l'évaluation des dégâts n'en était qu'à ses tout débuts. "De nouveaux avions vont être mobilisés et nous pensons évacuer aujourd'hui encore 400 habitants", a déclaré Anna Bligh.

St George a subi de grosses inondations au cours des deux dernières années, en mars 2010 puis lors des inondations de l'an dernier dans le Queensland, dans lesquelles 35 personnes avaient trouvé la mort et des dizaines de milliers de maisons avaient été endommagées.

Depuis une semaine, plusieurs zones du Queensland et de l'Etat voisin de Nouvelle Galles-du-Sud sont touchées par des inondations, après des pluies diluviennes. Elles n'ont pour l'heure fait qu'une seule victime, une femme dont la voiture a été emportée en fin de semaine dernière, dans le Queensland.

Source: lefigaro.fr









source : nature alerte!

Voir le profil de l'utilisateur

56Re: Les innondations dans le monde ! le Ven 10 Fév - 12:32

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Inondations au Pérou : 14 morts: Des pluies torrentielles ont causé des inondations dans la province péruvienne de San Martin. Les pluies qui ont duré 48 h ont fait débordé des cours d'eau. 14 personnes ont trouvé la mort


vidéo


http://www.rtbf.be/video/v_inondations-au-perou-des-maisons-s-ecroulent?id=1625813&category=info&utm_source=rss&utm_medium=feed

Voir le profil de l'utilisateur

57Re: Les innondations dans le monde ! le Lun 13 Fév - 12:33

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
De fortes pluies ont causé des inondations torrentielles dans la province Philippines de Zamboanga. Dans les localités de Barcelona, Oyan, Opao, Ba-ao, Burgos, Sulangon, Polo, Tamion, Diwa-an, Simonoc, Owaon et de Ilayan, 13 053 personnes ont été directement affectées par les crues.

Dans les secteurs touchées, 6 maisons ont été complètement détruites et 13 autres ont subi des dommages structuraux. Des centaines d'autres maisons ont été inondées. Une section d'autoroute a également dû être fermée.

http://www.catnat.net/veille-catastrophes/catastrophes-monde/218-inondations-monde/13522-inondations-torrentielles-dans-la-province-philippines-de-zamboanga.html

a suivre!

la liste s'allonge la new génération s'appelera..sinistré climatique!

Voir le profil de l'utilisateur

58Re: Les innondations dans le monde ! le Jeu 16 Fév - 0:49

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
LA MER MONTE DANS LE MONDE ENTIER


Postée le 15/02/2012 à 19h26




Une équipe de chercheurs de France et des États-Unis a découvert que le niveau des océans monte suite à la fonte des glaces. Présentée dans la revue Nature, l'étude est la première en son genre à déterminer la quantité de glaciers fondus qui entraîne l'élévation du niveau mondial des mers.

Sous la direction de l'université du Colorado à Boulder aux États-Unis, les chercheurs ont utilisé les mesures pat satellites du projet GRACE («Gravity Recovery and Climate Experiment»), une mission commune de la NASA et du centre aérospatial allemand (Deutsche zentrum für Luft-und Raumfahrt), pour mesurer la fonte des glaces à l'échelle de la planète de 2003 à 2010. L'étude s'est particulièrement intéressée aux glaciers et aux calottes glacières hors du Groenland et de l'Antarctique.

Les données montrent que la quantité de glace perdue en sept ans par le Groenland, l'Antarctique et les autres glaciers et calottes polaires avoisine les 4300 milliards de tonnes. Le niveau mondial des mers s'est ainsi élevé de 12 millimètres. Ceci correspond à une quantité de glace suffisante pour recouvrir les États-Unis d'une couche de 50cm.

«Une énorme quantité de glace fond chaque année. Ces nouveaux résultats nous aideront à répondre à des questions importantes sur l'élévation du niveau des mers et la façon dont les régions froides réagissent au réchauffement planétaire», déclare le professeur John Wahr de l'université du Colorado à Boulder, l'un des auteurs de l'étude. «GRACE se distingue par sa vision d'ensemble de la masse du système, même si sa résolution ne permet pas de déterminer la contribution de chaque glacier.»

Selon les chercheurs, environ 25% de la perte annuelle de glace (environ 148 milliards de tonnes) concerne des glaciers et des calottes situés hors du Groenland et de l'Antarctique. Dans ces deux régions et à leur périphérie, la perte annuelle de glace est d'en moyenne 385 milliards de tonnes.

Lors des études précédentes, les chercheurs s'étaient basés sur l'emprise au sol d'un petit nombre de glaciers, pour extrapoler les données à l'ensemble des glaciers du globe, non étudiés. Pendant plus de dix ans, seuls quelques centaines des quelques 200000 glaciers de la planète ont été surveillés.

Dans cette nouvelle étude, l'équipe du projet GRACE a estimé que la perte en glace des hauts massifs montagneux d'Asie, comme le Pamir et l'Himalaya, n'était que de 4 milliards de tonnes par an.

«Les résultats de GRACE dans cette région ont été une vraie surprise», souligne le professeur Wahr. «L'une des explications possibles est que les précédentes estimations s'étaient basées sur l'observation de quelques glaciers plus bas et plus accessibles d'Asie, extrapolée pour déduire le comportement de glaciers plus hauts.

Mais au contraire de ces glaciers de moindre altitude, la plupart des glaciers élevés sont dans un environnement très froid qui exige un réchauffement plus important de l'atmosphère avant que les températures locales n'augmentent assez pour entraîner une fonte importante. Ceci complique l'utilisation des mesures au sol à faible altitude pour estimer les résultats de l'ensemble du système.»

Tom Wagner, scientifique de la NASA, commente les résultats: «Cette étude montre que la fonte des glaciers et des calottes de moindre taille, situés dans des régions comme l'Alaska, l'Amérique du Sud et l'Himalaya, contribue à élever le niveau de la mer de 0,05 cm par an. «Ce chiffre est inférieur aux estimations précédentes, mais il confirme la fonte des glaces à l'échelle mondiale, avec seulement quelques régions en équilibre précaire. Ces résultats affinent notre vision de la fonte des glaces terrestres, qui représente le facteur le plus important et menaçant de l'élévation du niveau des mers.»


Un article de Cordis.europa via terre sacré!

Voir le profil de l'utilisateur

59Re: Les innondations dans le monde ! le Jeu 16 Fév - 16:20

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Un tsunami de nuages a déferlé sur les gratte-ciels de Floride


16 février 2012, 15 h 49</FONT></FONT>

© JR Hott / Panhandle helicopter
Des photos extraordinaires de vagues géantes de nuages ont été prises sur la côte sud des Etats-Unis en Floride. Ce phénomène, bien connu, demeure toutefois exceptionnel dans une telle situation géographique.

Le 12 février 2012, un pilote d'hélicoptère, Mike Schaeffer, qui achevait une visite de la côte à Panama City Beach, Floride (Etats-Unis) a eu la chance de capturer des images extraordinaires de vagues de nuages prenant d'assaut des gratte-ciels sur la côte. On croirait à un montage photo pour annoncer un prochain film fantastique, mais il n'en est rien : ce phénomène météorologique est connu sous le nom d'instabilité de Kelvin-Helmholtz, a expliqué la société d'appréciation des nuages (Cloud Appreciation Society).

Cette onde, fugace, rappelle d'immenses vagues se brisant sur la grève. Sa forme est due au cisaillement du vent. "Quand une dalle nuageuse se forme à la limite entre une couche d'air plus froid en dessous et une couche d'air plus chaud au-dessus, qui en outre se déplace plus vite, le cisaillement entre ces deux strates peut produire des ondulations dans le nuages."(1)

Normalement, cela se produit dans des régions parcourues par de vastes plaines où les vents changent rapidement de vitesse créant des turbulences. Sa présence sur un littoral bardé de gratte-ciels est exceptionnelle.

Le phénomène, observé pendant quelques minutes, se forme lorsque l'air chaud humide du golfe du Mexique arrive sur la côte, selon Dr Greg Forbes (The Weather Channel).

© JR Hott / Panhandle helicopter

© JR Hott / Panhandle helicopter

http://www.notre-planete.info/actualites/actu_3257_vague_nuages_Floride.php

Voir le profil de l'utilisateur

60Re: Les innondations dans le monde ! le Mar 21 Fév - 23:04

petite fleur 


Chevronné
Chevronné

Les températures très basses de ces dernières semaines, suivies des premiers signes d'un dégel printanier, pourraient bien déboucher sur des inondations catastrophiques en Europe centrale.
La neige et la glace ont commencé à fondre avec la hausse des températures. La représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU pour la prévention des catastrophes naturelles Margareta Wahlström s'est inquiétée des conséquences du dégel dans les pays riverains du Danube.

«Alors que des milliers de personnes, de la Serbie à la Bulgarie, restent prisonnières de la neige, des signes inquiétants apparaissent. Ils font craindre que des inondations destructrices n'alourdissent le bilan des victimes», a prévenu la responsable.

Selon l'ONU, le système d'alerte créé il y a dix ans par la Commission européenne après des inondations catastrophiques dans 20 pays européens, causées par l'Elbe et le Danube, pourrait connaître ces prochaines semaines son test le plus sérieux depuis 2002.

Margareta Wahlström a salué la décision des autorités de la Bulgarie d'inspecter plus de 500 barrages dans le pays et d'en ouvrir progressivement les vannes pour éviter la montée des flots le moment venu. En même temps, elle a déploré la vulnérabilité des populations aux événements climatiques extrêmes et le manque de préparation suffisante.

Une des conséquences de la spectaculaire hausse des températures, en Serbie, des centaines d'embarcations mais aussi des passerelles sur le Danube ont été endommagées par les blocs de glace en mouvement sur le fleuve.



http://naturealerte.blogspot.com/2012/02/21022012europe-des-premiers-signes-du.html

Voir le profil de l'utilisateur

61Re: Les innondations dans le monde ! le Mar 28 Fév - 21:06

petite fleur 


Chevronné
Chevronné


Les inondations, qui constituent le type de catastrophe naturelle le plus fréquent, se multiplient dans le monde entier. Les villes en expansion rapide de l'Asie de l'Est sont particulièrement vulnérables, car l'urbanisation galopante, la croissance démographique et le changement climatique exacerbent les risques, indique un nouveau rapport publié par la Banque mondiale appelant à « une gestion intégrée des risques d'inondation en milieu urbain au XXIe siècle » (Cities and Flooding: A Guide to Integrated Urban Flood Risk Management for the 21st Century). Si la population est résiliente, elle supporte des dégâts et des préjudices considérables. Pour eux, il faut améliorer les plans d'urbanisme pour gérer les inondations.


Comme Lim Chanmealea, ceux qui habitent des zones inondables prennent les choses en mains pour se protéger, au moyen de sacs de sable, de remblais et de pompes ou en déplaçant leur mobilier... Autant de stratégies qui illustrent parfaitement la notion de « résilience ».

Saranyathorn Chaoman (ou Ped selon son surnom), qui travaille au service des douanes à Bangkok, a été victime des inondations massives qui ont frappé la Thaïlande en 2011. Elle vit avec son époux et ses deux enfants près du district de Saimai, l'un des premiers touchés. Chez elle, l'eau est montée à environ un mètre, la contraignant à se réfugier dans un hôtel.

« Nous avons beaucoup dépensé pour protéger notre maison, construire des murets de retenue et boucher les caniveaux, mais les inondations ont dépassé tout ce que nous avions imaginé », se souvient Ped. Elle devait débourser l'équivalent de 10 dollars pour aller vérifier l'état de sa maison en bateau. En temps normal, ce petit trajet lui aurait coûté à peine 0,70 cent à motocyclette. Après les inondations, tous les prix ont augmenté.

À Jakarta, qui accueille 250 000 nouveaux habitants chaque année, l'urbanisation rapide aggrave la situation. Ilah vit dans le même quartier depuis 40 ans. « Les inondations ont commencé à empirer après 1975. Depuis, nous en avons une tous les mois. La pire a été celle de 2007. J'ai dû grimper sur le toit d'une école comme un singe, tout en portant mon bébé d'un an. De là, on m'a évacuée en canot pneumatique. »
C'est le même récit que l'on entend dans toute la région

À Phnom Penh, « le rythme effréné de la construction empêche l'eau de pluie de s'écouler. Et il n'y a pas vraiment de réseau d'évacuation », observe Lim Chanmealea. Pendant les inondations de 2008, « les égouts ont débordé. Nous pataugions tous dans l'eau putride, même les enfants. Près de mon village, cinq personnes d'une même famille sont mortes électrocutées. Des gens ont attrapé la gale. Des vélos, des motocyclettes et bien d'autres objets ont été détruits ».

De tels dégâts peuvent ruiner la vie des gens. Dans la province laotienne de Vientiane, touchée par une grave inondation en 2007, Bounhom Panyavong, agriculteur dans le village de Kaeng-yang (district de Hadsaifong), explique : « Nous avons subi un gros manque à gagner parce que l'inondation a détruit la majeure partie de ma récolte et ma production de riz est passée de 10 à 4 sacs. »

Dans le même district, Pae Vongkhosy, qui possède un commerce dans le village de Bor-Oh, confirme : « Nous avons beaucoup perdu car de nombreux poissons sont morts dans notre pêcherie. Notre habitation était toute sale et nous avons dû monter les meubles à l'étage. »



la suite

http://www.catnat.net/gestion-des-risques/gestion-risques-monde/connaissances-des-risques/13592-rapport-une-gestion-intégrée-des-risques-d-inondation-en-milieu-urbain-au-xxie-siècle

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
L’Australie est de nouveau victime de fortes pluies avec des inondations sur une partie de l’Etat du Victoria et sur près des trois quarts de la Nouvelle-Galles du Sud.

Sydney menacé d'inondation


Des milliers d’habitants de l’état de Nouvelles-Galles du Sud en Australie ont été forcés d’évacuer la zone alors que la région connait ses pires inondations depuis des décennies.

Ces inondations se sont rapprochées de la plus grande ville du pays - Sydney.

L'eau dans le réservoir de Warragamba à proximité de la ville a atteint un niveau critique, ce qui a provoqué l'ouverture automatique des barrages et des écluses, faisant déborder les fleuves de Nepean et Hawkesbury, qui relient le réservoir à l'océan Pacifique.

Déjà 75% du territoire de l'état de la Nouvelle-Galles du Sud, où se trouve Sydney se trouve sous les eaux. 5000 personnes ont été obligées de quitter leur domicile à cause des inondations. Actuellement, les autorités organisent l'évacuation des milliers de personnes résidant dans la banlieue nord-ouest de la métropole. Selon les prévisions des météorologiques, au cours des prochains jours, le niveau des inondations causées par des pluies torrentielles, pourrait battre le record établi il y a plus de 120 ans.



http://naturealerte.blogspot.com/2012/03/05032012australie-inondations-sur-une.html

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
L'île est actuellement frappée par une tempête tropicale combinée avec des précipitations intenses. Selon les autorités, au moins 65 personnes sont mortes (la plupart à Ifanadiana, au Sud de la capitale) dans des glissements de terrain, des inondations importantes et les crues des rivières.


65 morts dans les intempéries à Madagascar © IDÉ

Le district d'Ifanadiana, à une journée de route de la capitale, a subi de plein fouet le passage de la tempête. Dans cette seule zone, 47 personnes sont mortes suite à des éboulements. Les autres victimes ont été emportées par les inondations et les crues, selon le Bureau national des catastrophes.

http://www.franceinfo.fr/monde/les-intemperies-font-au-moins-65-morts-a-madagascar-548643-2012-03-06

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Le Conseil d'Etat a demandé mercredi au ministre de l'Agriculture un nouvel examen de la toxicité du Roundup Express, désherbant de la firme agrochimique américaine Monsanto pour le grand public, accédant ainsi à la requête de l'association Génération future.

Le Conseil d'Etat annule la décision de refus d'abrogation de l'autorisation du Roundup Express pour prise en compte insuffisante par le ministre d'une substance présente dans le produit et inscrite sur la liste communautaire des substances actives, précise le Conseil dans son communiqué.

Le ministre de l'Agriculture devra donc procéder à un réexamen de la demande d'abrogation du désherbant dans un délai de six mois.

A l'origine de la requête auprès du Conseil, Générations futures et Jacques Maret, agriculteur et partie prenante dans le dossier, évoquent de leurs côtés un événement considérable.

Cette décision concerne tous les consommateurs et leurs enfants. En effet, le Conseil d'Etat considère, comme nous, que sa toxicité n'a pas été correctement évaluée, ce qui est particulièrement regrettable pour un produit vendu au grand public et utilisé dans les jardins des familles, ont-ils ajouté dans un communiqué.

Dans son texte, le Conseil d'Etat rappelle qu'il appartient au ministre, lors d'une demande d'autorisation de mise sur le marché d'un produit phytopharmaceutique, de procéder à une évaluation complète des risques que ce produit peut présenter pour la santé humaine ou animale ou pour l'environnement.

Cette évaluation doit tenir compte des effets synergiques entre la substance active et les autres substances entrant dans la composition du produit.

Le Conseil d'Etat a en revanche rejeté les autres requêtes de Génération future portant sur les produits phytopharmaceutiques Roundup GT plus et Roundup Extra 360.
http://naturealerte.blogspot.com/2012/03/07032012france-desherbant-le-conseil.html

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné

©MARC LE CHELARD / AFP

Le Kiribati, état insulaire du Pacifique, cherche des terres pour reloger sa population menacée par la montée des eaux. Le gouvernement Kiribatien serait ainsi en négociation pour acheter 2000 hectares de terres à la voisine république des Fidji. A terme, la totalité de la population, soit 113 000 personnes, réparties sur 33 atolls principaux, sont concernées. Le Kiribati a déjà vu 32 de ses îlots être submergés par les eaux et Anote Tong, président du Kiribati, s'inquiète dans The Telegraph: « Notre peuple doit pouvoir se déplacer dès que les vagues auront atteint nos maisons ou nos villages ».

Des problèmes vont se poser quant à l’intégration des Kiribatiens dans les îles Fidji. « Nous ne voulons pas que 100 000 Kiribatiens arrivent au Fidji en 1 fois », rassure Anote Tong. Il ajoute « Ils auront besoin d’emplois, ce ne seront pas des réfugiés mais des immigrants qui ont des compétences à offrir, un peuple qui aura une place dans la communauté, qui ne seront pas des citoyens de seconde classe ». Kiribati pourrait être le premier cas de migration d’un état dans son ensemble lié au réchauffement climatique



http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Kiribati-cherche-a-deplacer-les-113-000-personnes-de-sa-population/%28theme%29/289#.T1h3tsf-Joc.facebook

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Toute une nation risque de devoir changer d'île



La totalité de la population des îles Kiribati pourrait déménager dans les îles Fidji, 2000 kilomètres plus bas dans l'océan Pacifique, afin de se protéger des changements climatiques.



Le réchauffement climatique a une incidence toute particulière sur la population des Kiribati. Cet archipel de l'océan Pacifique est menacé par la montée des eaux, et les autorités envisagent de prendre des mesures draconiennes pour éviter les dégâts.



La population vit en effet à seulement quelques mètres au-dessus du niveau de l'océan. Celui-ci monte d'ailleurs de deux millimètres chaque année. Les tempêtes et les fréquentes averses prennent de ce fait une plus grande ampleur, puisque ces phénomènes climatiques tendent de plus en plus à amener de l'eau salée dans l'eau douce du territoire.



Anote tong, qui dirige les Kiribati, envisage donc sérieusement de faire déménager ses citoyens vers les îles Fidji, dont il compte acheter une partie du territoire. Cette idée sera débattue au parlement en avril, mais les chances sont grandes que le projet soit approuvé.



"On espère ne pas devoir déplacer tout le monde d'un coup, mais si ça devient une nécessité absolue, on pourrait le faire. Ce ne serait pas fait pour moi personnellement, mais ça servirait à la future génération. Pour elle, déménager ne sera pas un choix mais une question de survie", a confié Tong, cité par Metro.



La population des Kiribati s'élève à 103.000 âmes. Des personnes qui seront donc bientôt contraintes de faire leurs valises si elles ne veulent pas disparaître sous l'océan en même temps que leurs îles.

http://www.wikistrike.com/article-toute-une-nation-risque-de-devoir-changer-d-ile-101472675.html

Voir le profil de l'utilisateur

67Re: Les innondations dans le monde ! le Jeu 15 Mar - 12:02

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Deux jours de pluies torrentielles dans le nord du Chili ont fait déborder les rivières, inondé des maisons, détruit des ponts et bloqué le chemin de fer menant au pays voisin, le Pérou.

L'armée chilienne craint aussi que les eaux puissent avoir déplacé des mines terrestres sur la frontière. Les fortes pluies du 19 février dernier ont délogé environ 300 mines antichars, obligeant les autorités à fermer l'autoroute principale du secteur pendant plusieurs jours. Les mines ont été installées dans les années 70 alors que les relations entre le Pérou et le Chili étaient très tendues.

De la boue provenant de la dernière inondation a bloqué le chemin de fer, emprisonnant un train qui transportait environ 300 personnes qui ont dû être évacuées.

Quelque 300 Chiliens ont dû quitter les maisons inondées de la ville d'Arica, et les autorités ont affirmé que des fermes situées dans la vallée d'Azapa ont été endommagées.

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné



Les pluies diluviennes ont inondé les routes et ont coupé du monde 7 villes de l'Etat brésilien de Para, dans le nord du pays.

Les pluies qui ne cessent depuis le début de la semaine ont détruit un tronçon de la route transamazonienne, principal artère de transport dans la région. Les rivières ont débordé et 350 familles se sont vues obligées de quitter les maisons inondées. Les informations sur de possibles victimes ne nous sont pas parvenues.

La saison des pluies n'est qu'à ses débuts en Amazonie et l'arrivée de l'hiver dans l'hémisphère Sud en juin augure de la recrudescence des précipitations.



http://french.ruvr.ru/2012_03_22/69210502/

Voir le profil de l'utilisateur

69Re: Les innondations dans le monde ! le Lun 26 Mar - 18:07

petite fleur 


Chevronné
Chevronné

Voir le profil de l'utilisateur

70Re: Les innondations dans le monde ! le Mar 10 Avr - 19:38

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Environ 1200 familles résidant dans la province septentrionale Philippines de Cagayan ont dû être évacuées en raisons des inondations qui touchent cette région suite à plusieurs jours de fortes pluies.

Dans le secteur de Claveria 31 villages ont été inondés affectant directement 877 familles. 10 autres villages ont également été inondés dans le secteur de Sta. Pradexedes affectant 338 familles.

Les crues ont également inondés des dizaines d'hectares de cultures vivrières. On ne déplore néanmoins pas de victime ni de blessés.

via Catnat.net

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Arabie Saoudite, 18 morts dans les inondations subites qui ont touché le pays la semaine dernière





Le responsable des autorités de la défense civile a déclaré hier que 18 personnes (6 Saoudiens et deux Soudanais) ont trouvé la morts dans les inondations éclairs qui sont apparues à la suite des pluies torrentielles qui ont touché différentes partie du pays au cours de la semaine dernière.



Source arabnews.com

Nature alerte

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
]zHaïti en alerte orange en raison des fortes pluies





Rue de Port-au-Prince, la capitale de Haïti, où l'on distingue encore les destructions provoquées par le séisme d'il y a deux ans, en mars 2012.
Getty/Spencer Platt

Par RFI
Haïti, en alerte orange, a déjà enregistré de fortes averses ces derniers jours. Les précipitations ont provoqué la mort d'au moins 6 personnes et les prévisions météorologiques ne prévoient pas d'amélioration avant vendredi. Avec les organisations humanitaires, les autorités peinent à limiter les dégâts.






Avec notre correspondante à Port-au-Prince, Amélie Baron

Des routes transformées en torrents, des ponts détruits, des quartiers entiers inondés à Port-au-Prince et dans les villes de province. Les pluies de ces derniers jours n'ont épargné aucun département d'Haïti et plusieurs personnes ont trouvé la mort dans des glissements de terrain. En journée, lors des accalmies, les équipes de la protection civile se sont activées, avec la Minustah et les ONG, pour secourir les familles en danger. Une aide indispensable mais toujours à posteriori.

Rien n'est fait pour réduire les risques

Plus de deux ans après le séisme dévastateur, des constructions anarchiques continuent à voir le jour sur le flanc des montagnes car il n'existe toujours aucun plan d'urbanisation. Les canaux d'évacuation des eaux sont encore remplis d'ordures car leur ramassage est quasi inexistant. La déforestation perdure.

Autant de problèmes structurels qui font qu'Haïti compte ses morts à chaque pluie. Alors que le pays est en alerte météo orange, les autorités appellent les habitants à la plus grande prudence. Les dégâts, déjà importants, sont inquiétants car la saison cyclonique débute dans un mois.


tags: Haïti


http://www.rfi.fr/ameriques/20120426-haiti-alerte-orange-raison-fortes-pluies



Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
La préfecture a comptabilisé 80 interventions de pompiers, gendarmes et policiers.

Des routes ont été coupées et des quartiers de plusieurs communes inondés à la suite de très fortes pluies lundi soir en Guadeloupe. Des tronçons de plusieurs routes nationales ont été coupés par de brusques et fortes montées des eaux. Plusieurs quartiers, notamment à Pointe-à-Pitre, aux Abymes et au Gosier, ont été inondés, selon la préfecture.

Le niveau de l'eau a atteint par endroits 1,50 à 1,80 mètre, selon des témoignages diffusés par les radios locales. Les municipalités de Pointe-à-Pitre et des Abymes ont ouvert des écoles pour y accueillir les naufragés de la route. Dans un point de situation publié mardi à 2 heures (8 heures à Paris), la préfecture a indiqué que "toutes les personnes portées disparues ont été retrouvées, sauf une personne qui aurait été emportée par les eaux dans un canal des Abymes, selon un témoin".

Le jeune homme de 23 ans est finalement sain et sauf, a-t-on appris auprès des sapeurs-pompiers. Il avait regagné son domicile. Soufrant de contusions, il s'est signalé de lui-même mardi matin aux pompiers, qui l'ont conduit à l'hôpital.








source: nature en alerte!

Voir le profil de l'utilisateur

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Les inondations ont provoqué une épidémie de leptospirose au Pérou, en particulier dans la région de Loreto. Il s'agit de la pire inondation vu dans ce domaine depuis plus de 20 ans. Le Pérou a signalé plus de 300 cas et 3 décès liés à la leptospirose à ce jour en 2012. Les autorités sanitaires ont alerté les gens à prendre des précautions contre l'infection.

http://wwwnc.cdc.gov/travel/notices/outbreak-notice/leptospirosis-in-peru.htm

http://www.newsroomamerica.com/story/243794.html

il en va de soit que sa va grimpé ces pestes!

Voir le profil de l'utilisateur

75Re: Les innondations dans le monde ! le Mar 29 Mai - 23:11

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
nondations à Nancy: 1.500 foyers sinistrés selon un premier bilan


Mis à jour le 29.05.12 à 18h41

Près de 1.500 foyers ont été sinistrés
par les inondations
qui ont touché la semaine dernière l'agglomération de
Nancy, occasionnant plusieurs dizaines de millions d'euros de dégâts, ont
indiqué ce mardi les collectivités et les services de l'Etat dans un premier
bilan.

Dans la nuit du 21 au 22 mai, 101,8 litres d'eau par mètre carré sont tombés
en six heures. Ces précipitations, qui ont fait un mort et trois blessés,
étaient deux fois supérieures à celles de la plus forte crue centennale
jusqu'alors enregistrée. «On pulvérise tous les records précédents», a affirmé
lors d'une conférence de presse le président de la communauté urbaine du Grand
Nancy
, André Rossinot, évoquant des dégâts de «plusieurs dizaines de
millions d'euros».

Plus de 1.200 interventions


Au total, 72 communes du département de Meurthe-et-Moselle ont été touchées,
obligeant les pompiers à intervenir plus de 1.200 fois, alors que 600 commerces
et entreprises ont été dégradés, 70 bâtiments publics et un millier de véhicules
détériorés. «La zone touchée se trouve dans une cuvette avec un dénivelé de 150
mètres, et avec beaucoup de ruisseaux affluents en ligne droite», a expliqué
André Rossinot.

La pluie n'a pas pu être absorbée par les systèmes de bassin de rétention et
d'écoulement classiques, en raison de deux orages successifs qui ont
tourbillonné autour de l'agglomération faute de vent latéral.

Indemnisation plus rapide


Selon André Rossinot, le nettoyage est «quasiment terminé» dans les communes
touchées, qui connaissent également des problèmes liés à la pollution des sols,
en raison des nombreuses fuites de cuves de fioul. Une commission
interministérielle visant à statuer sur une déclaration de catastrophe naturelle
doit se réunir lundi prochain, selon la préfecture de Meurthe-et-Moselle. Elle
doit permettre une indemnisation plus rapide et plus complète des sinistrés.

Mardi matin, le ministère du Budget a annoncé des «mesures spécifiques» en
faveur des particuliers et des entreprises confrontés à des difficultés
financières liées aux inondations. Le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, a
demandé à la Direction générale des finances publiques «d'examiner avec une
bienveillance particulière les demandes de délais de paiement et de remise
gracieuse de majorations ou des pénalités de retard», selon un communiqué de
Bercy.
http://www.20minutes.fr/ledirect/942921/inondations-nancy-1500-foyers-sinistres-selon-premier-bilan

Voir le profil de l'utilisateur

76Re: Les innondations dans le monde ! le Sam 9 Juin - 14:43

petite fleur 


Chevronné
Chevronné
Suisse : Des inondations et de nombreux dégâts suite aux
fortes précipitations



Par
Suisse News, samedi 9 juin 2012 à 13:06 ::


Un
déluge en pleine saison estivale, c’est du jamais vu en Suisse. En effet, les
cantons de Zoug, Lucerne et Thurgovie ont connu de fortes précipitations au
cours de la nuit précédente. Résultat des inondations des plus
accrues.



Publicités







Aucun blessé n’a été relevé, mais des dégâts matériels qui se chiffrent à des
millions de Francs suisses ont été constatés suite aux inondations. Des voitures
ont été touchées par cette catastrophe, écrasées par les arbres ou emmenées par
les flots.

La ligne ferroviaire reliant Zurich à Lucerne a été interrompue pour le flot
ce qui a valu à des centaines de voyageurs, une attente interminable dans les
gares de ces deux villes. Pour les voyageurs moins patients, des bus ont été mis
appelés en renfort afin de les ramener à bon port. Ces précipitations viennent
dans un temps où les gouvernements se préparent à Rio+20, l’occasion de rappeler
que la planète, souffre de ce dérèglement climatique à cause de la pollution et
du réchauffement climatique.
http://www.suissenews.net/index.php/234-suisse-des-inondations-et-de-nombreux-degats-suite-aux-fortes-precipitations

Inondations à Nancy : Des dégâts évalués à 40
M€



Extrait : Le coût des
intempéries survenues à Nancy les 21 et 22 mai est estimé à 40 M€. Les
inondations ont entraîné plus d'un millier d'interventions des pompiers, la
fermeture de sept établissements scolaires et la détérioration de plusieurs
routes. Pour les seules mutuelles d'assurance , le coût est estimé à un peu plus
de 10 M€, selon le Groupement...

http://www.argusdelassurance.com/sinistres/inondations-a-nancy-des-degats-evalues-a-40-m.56479

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 3 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum