anipassion.com

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Ikhawi 


Habitué
Habitué
L'occasion de porter un autre regard sur la Bible hébraïque.

Parasha Lekh Lekha - Genèse 12:1–17:27




Paracha Vayéra - Genèse 18:1-22:24

Voir le profil de l'utilisateur

Croyant 


Chevronné
Chevronné
Ils ont une notion très bizarre de dieu : ils pensent qu'ils peuvent progresser dans la foi jusqu'à devenir eux même des divinités !
il dit (v 1 : 11min 03) : jusqu'à ce que chacun de nous arrive au degré divin; nous devons arriver à l'adhésion avec le créateur; c'est-à-dire au même niveau de développement !!
il serait intéressant de bien comprendre la notion de dieu chez les juifs en détail

Voir le profil de l'utilisateur

Ikhawi 


Habitué
Habitué
Il distingue 1- l'Essence du créateur, 2- Ce qui émane de lui.

L'essence reste inaccessible et n'est jamais révélée. Dans tout ce qu'il dit, il n'est question que de ce qui émane de lui. Il l'appel le créateur car il n'y a pas d'autre moyen de le désigner à notre niveau. Ce qui émane est perçu comme le créateur. S'il n'émane rien, c'est comme s'il n'existe pas.

Un degré divin concerne un degré d'adhésion au créateur, le faite d'être en mesure de recevoir la lumière et d'acquérir une ressemblance qui ne modifie pas la nature de l'homme mais provoque un changement au niveau d'attribut de l'égoïsme.

A l'origine, les attributs du Créateur ne sont pas similaires à ceux de la création et encore moins ce qui concerne son essence.

Cette spiritualité juive se base sur le livre du Zohar qui est un commentaire de la Torah. Elle conscidère que l'homme a pour but de devenir à l'image du créateur en ce qui concerne l'attribut du don sur différents niveaux de révélation de son émanation.

Les limites concernent l'essence inaccessible, et l'Ein Sof et Atsilout qui ne font pas partie du champs de l'étude. Seuls 3,4,5,6 entrent en ligne de compte :

0. Atzmouto, l'Essence inaccessible,

1. Ein Sof,
2. Atsilout,

3. Briya,
4. Yetsira,
5. Assiya,

6. Notre monde dans le quel seul un faible niveau d'émanation est perceptible

Le premier degré divin se trouve donc dans le premier dixième d'Assiya directement au-dessus de notre monde. L'étude de la Torah classique dans son sens littéral vise à atteindre ce degré. Pour certains il n'est plus nécessaire de l'observer quand on y est parvenu. Pour d'autres, il faut continuer mais le but est quand même d'aller plus loin.

Voir le profil de l'utilisateur

Croyant 


Chevronné
Chevronné
mais l'homme peut arriver à des niveaux très élevé ; rivaliser et même être dans certains domaine bien supérieur à dieu ; dieu est en quelque sort "au service" de l'homme pour que ce dernier devient lui même une divinité propre et indépendante
je pense qu'il en ainsi de votre croyance? je pense à Jacob par exemple

autre question
pourquoi vous parlez de la régie ?

Voir le profil de l'utilisateur

Ikhawi 


Habitué
Habitué
Je ne comprends pas bien la question à la fin ?

Pour ma part, je ne suis pas prêt à accepter que l'homme soit supérieur à Dieu. L'homme entre dans un état déifié mais ça ne veut pas dire qu'il devient une divinité.

Il n'est pas divin de lui-même mais par et dans ce que Dieu émane jusqu'à lui (et non son essence). Il dépend entièrement de lui à ce niveau là.

Dieu peut se rendre au service de l'homme mais dans ce cas, il n'est perçu que de façon partielle, un peu au-dessus du niveau de l' homme et non révélé dans sa totalité.

Voir le profil de l'utilisateur

Croyant 


Chevronné
Chevronné
je n'ai pas dit que l'homme devient de lui même divin, mais accède à la divinité; et prend ce pouvoir extrême qui lui est cédé par dieu car dans un sens certains considère que l'homme est l'essentiel de la création et dieu n'est là que pour que l'homme s’élève très haut ;

et même certains pensent que l'homme est plus important que dieu ? dieu est au service de l"homme et doit petit à petit s'effacer du centre de la croyance pour laisser la place à l'homme qui travaille son égo pour s'échelonner les différents degrés
je parle pas de ce que tu penses toi même ; mais l'ensemble de la pensée juive en générale

l'homme est au centre de la création et l'exemple de Jacob qui illustre bien ce conflit et cette complémentarité entre dieu et l'homme Israélite; le vrai juif qui devient divin par le transfert

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum