Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1quelques questions aux agnostiques: le Mar 19 Juil - 14:54

ismael-y 


Passionné
Passionné
1ére question- c est koi au juste L'agnosticisme ??a quelle date a été apparu et dans quelles circonstances ??

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Pibou 


Novice
Novice
L'agnosticisme, comme son nom l'indique est le fait de "ne pas savoir". Ne pas savoir si dieu existe, ne pas savoir s'il n'existe pas. Du jemenfoutisme? Pas nécessairement, peut-être tout simplement ne pas avoir trouvé de réponses satisfaisantes malgré ses propres recherches et réflexions.

Voir le profil de l'utilisateur

ismael-y 


Passionné
Passionné
@Pibou a écrit:L'agnosticisme, comme son nom l'indique est le fait de "ne pas savoir". Ne pas savoir si dieu existe, ne pas savoir s'il n'existe pas. Du jemenfoutisme? Pas nécessairement, peut-être tout simplement ne pas avoir trouvé de réponses satisfaisantes malgré ses propres recherches et réflexions.
merci de votre réponse
j aime savoir est ce votre prore définition ou avez vous un source pour cette définition de faite qu il ya l unanimité des agnostqiues sur cette définition
merci d avance

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Pibou 


Novice
Novice
@ismael-y a écrit:
@Pibou a écrit:L'agnosticisme, comme son nom l'indique est le fait de "ne pas savoir". Ne pas savoir si dieu existe, ne pas savoir s'il n'existe pas. Du jemenfoutisme? Pas nécessairement, peut-être tout simplement ne pas avoir trouvé de réponses satisfaisantes malgré ses propres recherches et réflexions.
merci de votre réponse
j aime savoir est ce votre prore définition ou avez vous un source pour cette définition de faite qu il ya l unanimité des agnostqiues sur cette définition
merci d avance

C'est la définition même du mot français d'origine grecque: "a" + "gnosticisme" signifie "ne pas" + "savoir". Définition reprise d'ailleurs en d'autres termes dans tous les dictionnaires.

Voir le profil de l'utilisateur

ismael-y 


Passionné
Passionné
@Pibou a écrit:
C'est la définition même du mot français d'origine grecque: "a" + "gnosticisme" signifie "ne pas" + "savoir". Définition reprise d'ailleurs en d'autres termes dans tous les dictionnaires.
JE veux dire quel est le 1 er qui a inventé ce terme ou plutot qui s est déclaré le 1 er agnostique cad le fondateur d agnosticisme
car votre définition est un peu bizzare:
tu a s dit: a ne pas+savoir==) si comme vous avez toujours l attention de ne pas savoir!!
= rester dans l ignorance

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Pibou 


Novice
Novice
@ismael-y a écrit:
@Pibou a écrit:
C'est la définition même du mot français d'origine grecque: "a" + "gnosticisme" signifie "ne pas" + "savoir". Définition reprise d'ailleurs en d'autres termes dans tous les dictionnaires.
JE veux dire quel est le 1 er qui a inventé ce terme ou plutot qui s est déclaré le 1 er agnostique cad le fondateur d agnosticisme
car votre définition est un peu bizzare:
tu a s dit: a ne pas+savoir==) si comme vous avez toujours l attention de ne pas savoir!!
= rester dans l ignorance

Il n'y a pas de fondateur, ce n'est pas un courant de pensée. C'est juste une définition.

Voir le profil de l'utilisateur

ismael-y 


Passionné
Passionné
@Pibou a écrit:
@ismael-y a écrit:
@Pibou a écrit:
C'est la définition même du mot français d'origine grecque: "a" + "gnosticisme" signifie "ne pas" + "savoir". Définition reprise d'ailleurs en d'autres termes dans tous les dictionnaires.
JE veux dire quel est le 1 er qui a inventé ce terme ou plutot qui s est déclaré le 1 er agnostique cad le fondateur d agnosticisme
car votre définition est un peu bizzare:
tu a s dit: a ne pas+savoir==) si comme vous avez toujours l attention de ne pas savoir!!
= rester dans l ignorance

Il n'y a pas de fondateur,
ce n'est pas un courant de pensée. C'est juste une définition.
certes vous ignorez ceci :
Le terme “agnostique” a été créé par Thomas H. Huxley (1825-1895) à partir des idées de David Hume et d'Emmanuel Kant. Huxley explique qu'il a inventé le mot pour décrire ce qui, d'après lui, le rendait unique parmi ses collègues penseurs :étaient persuadés avoir atteint une certaine “gnose” - avoir plus ou moins résolu le problème de l'existence, alors que j'étais plutôt certain de ne pas y avoir réussi, et que j'avais la très forte conviction que le problème était insoluble.
http://www.sceptiques.qc.ca/dictionnaire/agnosticism.html
<blockquote>




</blockquote>

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

ismael-y 


Passionné
Passionné
C'est la définition même du mot français d'origine grecque: "a" + "gnosticisme" signifie "ne pas" + "savoir".
-je ne comprends pas bien cette moderne définition est ce:
a-"ne pas savoir" veut dire ne rien savoir avec certitude ??
OU BIEN
b- les conclusions qui sont certains ne sont pas démontrées ou démontrables. suite au manque de preuves ??
CE QUE JE VEUX DIRE : en lisant du livre du fondateur de l agnosticisme Thomas H.hexley : science et religion( téléchargeable en gallica: bibliothéque numérique) je quote:
page 36-37
Si notre intelligence peut, en quelques sujets, repro­duire sûrement le passé et prévoir l'avenir des mil­lions d'années à l'avance, il est évidemment dans les limites du possible que quelque intelligence plus grande, même du même ordre, puisse être capable de réfléter tout le passé et tout l'avenir; si I'Univers est pénétré par un milieu de nature telle qu'une aiguille magnétique sur la terre réponde à une com­motion dans le soleil, il est possible de concevoir un agent omniprésent; si nos connaissances, si insigni­fiantes qu'elles soient, nous donnent quelque influence sur les événements, I'omniscience pratique peut conférer un pouvoir indéfiniment plus grand. Enfin, si le témoignage qu'une chose peut être équi­valait à la preuve qu'elle existe, l'analogie pourrait justifier la construction d'une théologie et d'une démonologie naturalistiques, non.. moins merveilleuses que le surnaturel courant, tout comme elle pourrait autoriser à peupler Mars ou Jupiter de formes vivantes, dissemblables de celles du monde terrestre. Tant que la vie humaine ne sera pas plus longueet que les devoirs du temps présent pèseront aussi lourdement, je n'imagine pas que les hommes sages s'occuperont de l'histoire naturelle de Jupiter ou de Mars, et il est probable qu'ils prononceront un arrêt de de" manque de preuves », en ce qui concerne la théologie natu­ralistique, se réfugiant dans cette confession agnostique, qui me semble être la vraie position à prendre pour ceux qui ne veulent pas prétendre savoir ce qu'ils sont certains d'ignorer. Quant aux intérêts de la moralité, j'incline à croire que, si l'Humanité pou­vait agir selon ce dernier principe dans toutes les relations de la vie, il s'ensuivrait une réforme telle que le monde n'en a jamais encore vu, une approche vers l'âge d 'or telle q il' aucune religion surnaturalis­tique n'a encore réussi, ni ne paraît devoir réussir, à réaliser.
Je n'ai, jusqu'ici, considéré le Naturalisme scienti­fique que sous son aspect critique et destructif .. Mais l 'incarnation actuelle de l 'espri t de la Renaissance dif­fère de celle qui l'a précédée, au XVIIIe siècle, en ce qu'elle édifie en même temps qu'elle démolit.
Ce dont elle a jeté les fondations, ce dont elle élève déjà I'édifice , c'est la doctrine de l'évolution . Mais il y a tant d'étranges malentendus qui ont cours, au sujet de cette doctrine, elle-est attaquée pour de si fausses raisons par ses ennemis, et employée à couvrir tant de terrain douteux, par quelques-uns de ses par­tisans, q il 'il me paraît nécessaire de définir aussi clai­rement que possible ce que j'entends et n'entends pas par la doctrine en question. Je n'ai rien à dire d'aucune « Philosophie de l'Evo­lution », Les tentatives pour construire une philo­sophie de ce genre peuvent être aussi utiles et rnèrn e aussi admirables que' fut celle de Descartes, pour arriver à une théorie de l'Univers par la même route a pr ior i ,. mais, à mon avis, elles son t tout aussi préma­turées. ...

page53-54

je puis encore ajouter un motif pour que la bible obtienne le respect et l'attention d'un âge démocra­tique. Dans toute l'histoire du monde occidental, les écritures, juives et chrétiennes, ont incité la révolte contre les pires formes du despotisme clérical et poli­tique. La Bible a été la Magna Charta du pauvre et de l'opprimé; jusqu'au présent jour, aucun Etat n'a eu une constitution où les intérêts du peuple aient été plus respectés, et où l'on ait plus insisté sur les devoirs - opposés aux privilèges - des gouvernants, que celle qui fut écrite, pour Israël, dans le Deutéronome et le Lévitique. Nulle part on n'a autant proclamé le principe fondamental que le bien-être de l'Etat, à la longue, dépend de l'intégrité du citoyen. Assurément, la Bible ne fait pas de sentimentalité à propos des droits de l'homme; mais elle insiste sur l'égalité des devoirs, sur la liberté détablir cette rectitude qui diffère quelque peu de la lutte pour « les droits », et sur la fraternité qui fait qu'on se préoccupe de ·son prochain comme de soi-même.
Si les principes démocratiques connus sous les noms d'Egalité, de Liberté et de Fraternité justifient 1 ces noms, la Bible est le livre le plus démocratique du monde. C'est ainsi qu'elle commence, par les sectes hérétiques, à miner le despotisme clérico-politique du moyen âge, presqu'aussitôt quïl s'établit, au XIe siècle. Le pape et le roi avaient fort à faire pour réprimer les Albigeois et les Vaudois au XIIe et au XIIIe siècle. Les Lo llards et les Hussites leur donnèrent encore plus de peine au XIVe et au xv" siècle. Depuis le XVIe siècle,· les sectes protestan tes on t favorisé la liberté politique dans la mesure où elles ont refusé de reconnaître aucune autorité ulti rne autre que celle de la Bible. Mais l'énorme influence qu'ont ainsi exercée les Ecritures juives et chrétiennes n'a aucun rapport nécessaire avec les cosmogonies, les démonologies et , les in terventions mi raculeuses. Leur puissance consiste dans leurs appels, non à la raison 1 mais au sens moral. 1 Je ne dirai point que l'idéal biblique le plus élévé soit en dehors de tout autre, ou soit absolument complett. Mais je crois que. la race humaine' n'est pas encore, et peut-être ne sera jamais, en position de s'en passer, '''. .....
stop
ok analysons vos dire maintennant:
1- tu as dit que l'agnosticisme n est pas une croyance mais un courant de pensée ..c est totalement faux:
a- meme thoams disait que c est une philosophie et si on se réfre a la définition de croyance:" Ce qu'on croit ; opinion professée en matière religieuse, philosophique, politique
http://www.larousse.com/en/dictionnaires/francais/croyance/20740
b-l agnosticisme est une croyance en :1-doctrine d évolution( qui ser détaillé plus tard), 2- la bible est démocratique ou un code morale 3- et dans autres des ses écrits il croit bien en existence de jésus mais seulement il mécroit aux miarcles que selon lui les auteurs lui ont attribué mensongérement : tel exorcisme ect..tout ce qui sur naturel
et une personne qui croit a la théorie d évolution allant jusqu a la défendre par ses griffes et qui est contre le créationnisme cela veut dire que l agnostique ne croit pas en dieu: c est un athée la seule différence qu il n est pas courageux de se pronnoncer
dire aussi que l agnosticisme c est que rien savoir avec certitude de ce qui dépasse notre entendement et perception sensorielle est un haox et irrationnel le point de vue agnostique de Dieu peut être alors diversement appliqué à de telles entités tel la gravité, trous noires ect..cad que l agnosticisme n arien de rationnel comme il prétend dans un de ses définition ( que j avais lu) et il est contradictoire
je vous laisse commenter avent de poursuivre

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Est ce qu'on est obligé à chaque fois aux tonnes de textes ? Je me demande !!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

ismael-y 


Passionné
Passionné
le probléme de sources: et le livre est de plus de 400 pages je n ai quoté que qeulques paragraphes qui ont un lien avec le sujet a débattre

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Yassine 


Vétéran
Vétéran
Il faut être très restreint parce que c'est pas dans la possibilité de tout le monde de lire de longs textes à chaque occasion.

Voir le profil de l'utilisateur http://www.forumreligion.com

ismael-y 


Passionné
Passionné
@TetSpider a écrit:Il faut être très restreint parce que c'est pas dans la possibilité de tout le monde de lire de longs textes à chaque occasion.
okkk merci de supprimer le post et metter ceci a sa place
je ne comprends pas bien cette moderne définition est ce:
a-"ne pas savoir" veut dire ne rien savoir avec certitude ??
OU BIEN
b- les conclusions qui sont certains ne sont pas démontrées ou démontrables. suite au manque de preuves ??
CE QUE JE VEUX DIRE : en lisant du livre du fondateur de l agnosticisme Thomas H.hexley : science et religion( téléchargeable en gallica: bibliothéque numérique) je quote:
page 36-37
, en ce qui concerne la théologie natu­ralistique, se réfugiant dans cette confession agnostique, qui me semble être la vraie position à prendre pour ceux qui ne veulent pas prétendre savoir ce qu'ils sont certains d'ignorer.Quant aux intérêts de la moralité, j'incline à croire que, si l'Humanité pou­vait agir selon ce dernier principe dans toutes les relations de la vie, il s'ensuivrait une réforme telle que le monde n'en a jamais encore vu, une approche vers l'âge d 'or telle q il' aucune
religion surnaturalis­tique n'a encore réussi, ni ne paraît devoir réussir, à réaliser.
Je n'ai, jusqu'ici, considéré le Naturalisme scienti­fique que sous son aspectcritique et destructif .. Mais l 'incarnation actuelle de l 'espri t de la Renaissance dif­fère de celle
qui l'a précédée, au XVIIIe siècle, en ce qu'elle édifie en même temps qu'elle démolit.
Ce dont elle a jeté les fondations, ce dont elle élève déjà I'édifice , c'est la doctrine de l'évolution. ... q il 'il me paraît nécessaire de définir aussi clai­rement que possible ce que j'entends et n'entends pas par la doctrine en question Je n'ai rien à dire d'aucune « Philosophie de l'Evo­lution »,Les tentatives pour construire une philo­sophie de ce genre peuvent être aussi utiles et rnèrn e aussi admirables que' fut celle de Descartes, pour arriver à une théorie de l'Univers par la même route a pr ior i ,. mais, à mon avis, elles son t tout aussi préma­turées.
page53-54

je puis encore ajouter un motif pour que la bible obtienne le respect et l'attention d'un âge démocra­tique. Dans toute l'histoire du monde occidental, les écritures, juives et chrétiennes, ont incité la révolte contre les pires formes du despotisme clérical et poli­tique. La Bible a été la Magna Charta du pauvre et de l'opprimé; jusqu'au présent jour, aucun Etat n'a eu une constitution où les intérêts du peuple aient été plus respectés, et où l'on ait plus insisté sur les devoirs - opposés aux privilèges - des gouvernants, que celle qui fut écrite, pour Israël, dans le Deutéronome et le Lévitique. Nulle part on n'a autant
proclamé le principe fondamental que le bien-être de l'Etat,
à la longue, dépend de l'intégrité du citoyen. Assurément, la Bible ne fait pas de sentimentalité à propos des droits de l'homme; mais elle insiste sur l'égalité des devoirs, sur la liberté détablir cette rectitude qui diffère quelque peu de la lutte pour « les droits », et sur la fraternité qui fait qu'on se préoccupe de ·son prochain comme de
soi-même.
Si les principes démocratiques connus sous les noms d'Egalité, de Liberté et de Fraternité justifient 1 ces noms, la Bible est le livre le plus démocratique du monde
ok analysons vos dire maintennant:
1- tu as dit que l'agnosticisme n est pas une croyance mais un courant de pensée ..c est totalement faux:
a- meme thoams disait que c est une philosophie et si on se réfre a la définition de croyance:" Ce qu'on croit ; opinion professée en matière religieuse, philosophique, politique
http://www.larousse.com/en/dictionnaires/francais/croyance/20740
b-l
agnosticisme est une croyance en :1-doctrine d évolution( qui ser détaillé plus tard), 2- la bible est démocratique ou un code morale 3- et dans autres des ses écrits il croit bien en existence de jésus mais seulement il mécroit aux miarcles que selon lui les auteurs lui ont attribué mensongérement : tel exorcisme ect..tout ce qui sur naturel
et une personne qui croit a la théorie d évolution allant jusqu a la défendre par ses griffes et qui est contre le créationnisme cela veut dire que l agnostique ne croit pas en dieu: c est un athée la seule différence qu il n est pas courageux de se pronnoncer
dire aussi que l agnosticisme c est que rien savoir avec certitude de ce qui dépasse notre entendement et perception sensorielle est un haox et irrationnel le point de vue agnostique de Dieu peut être alors diversement appliqué à de telles entités tel la gravité, trous noires ect..cad que l agnosticisme n arien de rationnel comme il prétend dans un de ses définition ( que j avais lu) et il est contradictoire
je vous laisse commenter avent de poursuivre

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Croyant 


Chevronné
Chevronné
et toute cette publicité à l'agnosticisme , c'est pour un musulman totalement inutile
dire que c'est un principe philosophique, c'est plutôt un principe satanique !

non ?

tu es bien d'accord avec moi ,

Ismaël pour dire que tout ceci est faux et contre nature humaine, en deux mots ? stp

Voir le profil de l'utilisateur

ismael-y 


Passionné
Passionné
@croyant a écrit:et toute cette publicité à l'agnosticisme , c'est pour un musulman totalement inutile
dire que c'est un principe philosophique, c'est plutôt un principe satanique !

non ?

tu es bien d'accord avec moi ,

Ismaël pour dire que tout ceci est faux et contre nature humaine, en deux mots ? stp
non ce n est pas de la pub pour l'agnosticisme mais au contraire en citant leurs sources on copmprendera bien leur nature et leurs maniéres de réflexion ..exmple: la pulparent ne savent pas que les agnostiques glorifient la bible voir il ya des chrétiens qui se disent agnostique :oui de religion chrétienne mais agnostique-cette chose la plupart meme des agnostiques ne le savent pas-

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Croyant 


Chevronné
Chevronné
mais pour un musulman que peut rapporter ce type de connaissance profonde de cette pensée ?
il ne reconnaissent pas dieu . à la ligne ? non

tu es d'accord avec moi pour dire que agnosticisme c'est du satanisme ?

Voir le profil de l'utilisateur

ismael-y 


Passionné
Passionné
@croyant a écrit:mais pour un musulman que peut rapporter ce type de connaissance profonde de cette pensée ?
il ne reconnaissent pas dieu . à la ligne ? non

tu es d'accord avec moi pour dire que agnosticisme c'est du satanisme ?
non c est pas de satanisme, tout simplement de l ignorance et le musulman a cette charge de precher l islam aux ignorants

Voir le profil de l'utilisateur http://talmudetjudaisme.wordpress.com/category/talmud/abodah-zar

Croyant 


Chevronné
Chevronné
et donc pour toi le christianisme c'est du satanisme mais pas l'agnosticisme ?? explique moi

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé 


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum